Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 18
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou l'on croise et se forge
Écrit par Izual Chapitre publié le : 2/7/2007 à 04:28
Œuvre lue 108294 fois Dernière édition le : 2/7/2007 à 04:28
[ Retour - Bas de page ]
Yann : Ca ressemble a ca, le paradis ?

Tous s'étaient retrouvés dans une ruelle assez peu éclairée. La seule source d'éclairage venait d'un lampadaire, contre lequel était appuyé un homme d'âge indéterminé, simplement vétu d'une veste a capuche, qui le recouvrait entièrement, a l'exception de ses mains et de ses pieds.

Khaelis : On y est pas encore. Mais on est obligé de passer par ici.
Laurent : Et c'est quoi, cet endroit ?
??? : Jeune homme, sache que tu te trouves a la Croisée des Mondes.

L'homme appuyé contre le lampadaire avait parlé, d'une voix assez forte pour être entendu par tous.

Laurent : La Croisée des Mondes ? C'est pas cet endroit dont il est dit qu'il peut relier n'importe quel endroit pour peu que celui qui y passe aie la volonté d'atteindre son objectif ?
??? : C'est celui-la même. On voit que tu es bien renseigné, jeune homme.
Laurent : Peuh, quand on s'interesse a ce genre d'histoires, c'est normal qu'on connaisse.
??? : Ainsi tu t'interesses au monde de l'occulte.
Laurent : Pas spécialement. Mais deux choses qui sont liées a cet endroit m'interessent particulièrement.
??? : Le voyage temporel et l'art de la magie, pas vrai, Laurent ?
Laurent : C'est exact. Et au vu de vos connaissances, vous devez être Melchior, le sage du temps. Ai-je raison ?
??? : Ho ho ho, quelle connaissance, pour un être aussi frêle. Enfin soit, tu as frappé a la bonne porte, je suis bien Melchior.
Marine : Tu le connais ?
Laurent : Les amis, je vous présente le maître du temps et de l'espace, Melchior. L'on raconte qu'il est capable d'être a mille époques différentes en même temps, et qu'il est le maître de toute magie en ce monde.
Melchior : Pour l'histoire des époques, c'est mon assistant Elpizo qui l'a inventé. Et puis bon, étant donné ma plaçe, je peux aisément atteindre n'importe quelle époque. Quant a ce qui est de la magie, si tu désires en apprendre plus, je te conseille de prendre cette porte.

Melchior désigna une porte, située derrière lui.

Melchior : Entre donc, et sois courageux.
Yann : Qu'y-a-t-il derrière cette porte ?
Melchior : Pour qui ne peut utiliser de magie, comme vous, les anges, un effroyable cauchemar. Pour qui peut l'utiliser, comme tout magicien, c'est pareil. Par contre, pour les simples humains ayant soif de connaissances, c'est la que peut se révéler leur véritable potentiel. Je pense que ton ami est largement a même de passer la porte... Tout comme l'élue de ton coeur, d'ailleurs.
Marine : Moi ?
Melchior : Non, le pape. Allez, accompagne ton ami.
Marine : Euh... D'accord.

Elle rejoignit Laurent, qui l'attendait devant la porte, et tous deux la passèrent, l'un après l'autre.

Khaelis : Maître Melchior, combien de temps pensez-vous qu'il leur faudra ?
Melchior : Oh... Tout dépend de ce a quoi ils feront face.
Sakuya : Qu'est-ce qu'ils risquent, au pire ?
Melchior : Ne t'en fais pas, être de compassion, ils reviendront entiers.
Yann : Pourquoi l'avez-vous appelée comme ca ?
Melchior : Car c'est son titre honorifique, tout simplement. Tout comme tu es l'être de courage. Khaelis ?
Khaelis : Oui, Maître Melchior ?
Melchior : Va prévenir Gaspard. Dis-lui que tu as ramené deux êtres et deux mages avec toi, il saura quoi faire.
Khaelis : Euh... Disons que le grand patron risque de râler...
Melchior : D'accord, toujours le même sale caractère, a ce que je vois...

Melchior fit apparaitre devant Khaelis une superbe épée forgée.

Melchior : Passe-lui ma Masamune, il comprendra le message.
Khaelis : D'accord.

Khaelis disparut dans un portail qui apparut a l'autre bout de la ruelle dans laquelle Yann et ses amis s'étaient engagés.

Melchior : Bon, en attendant... Yann.
Yann : Oui ?
Melchior : Si tu veux me poser des questions, je suis tout ouï.
Yann : ...Vous connaissez un dénommé Gotts ?
Melchior : L'aurais-tu croisé ?
Yann : En effet.
Melchior : Prends patience. Il saura se manifester en temps et en heure. Mais pour ton information, Gotts est un de mes deux disciples, celui qui maîtrise le temps.
Yann : Et pourquoi aurait-il voulu me rencontrer ?
Melchior : Le passe-temps de Gotts est d'utiliser sa Forge Stellaire, une forge créée par les trois Sages, et qui a notamment créé les douze armes zodiacales.
Sakuya : Euh... Que sont exactement ces douze armes ?
Melchior : J'y viens. Elles ont d'abord été créées pour repousser l'assaut d'Elcifur sur le Panthéon, et les douze anges qui les ont maniées les premiers ne les ont utilisées qu'a 10 % de leur potentiel. Nous estimons qu'a 100 %, une seule des douze armes peut tuer Elcifur en six coups.
Yann : Impressionnant...
Melchior : Le Bélier est représenté par le bouclier, le Taureau par la masse, les Gémeaux par la double dague, le Cancer par le fouet, le Lion par les griffes, la Vierge par l'arc, la Balance par le fléau, le Scorpion par la lance, le Sagittaire par la hache, le Capricorne par l'épée, le Verseau par le bâton et les Poissons par les gants. Bien entendu, au fur et a mesure que le potentiel de l'utilisateur de l'arme se développe, il lui est permis d'utiliser les pouvoirs divins liés aux armes.
Sakuya : Des pouvoirs divins ?
Melchior : Oui. Par exemple, la lance du Scorpion a le pouvoir de lancer une volée de dards empoisonnés d'un simple mouvement. Et ce n'est que le pouvoir divin le moins important. Le pouvoir le plus puissant qu'une arme aie pu lancer nous vient du fléau de la Balance, qui a délivré une tornade qui a balayé a elle seule plus de 8000 chevaliers infernaux. Et nous savons que ce pouvoir a été utilisé a 15 % de la puissance de l'arme.
Yann : Je n'ose imaginer ce que ferait une telle arme dans les mains d'Elcifur.
Melchior : Nous pouvons être surs qu'avec une arme pareille entre les mains, il en ferait des répliques pour ses subordonnés, ce qui nous compliquerait lourdement la tâche.

Sakuya frissonna rien qu'a penser a cette éventualité.

Yann : Mais cela ne me dit pas pourquoi il a voulu me rencontrer.
Melchior : La dernière fois que je l'ai vu, il a juste dit "Je m'en retourne a ma forge, j'ai trouvé le gamin qui pourrait le porter, faut juste que je l'adapte a sa morphologie"
Yann : De quoi il parlait ?
Melchior : Bonne question... Tiens, revoilà tes amis !

Laurent et Marine venaient juste de repasser la porte, tous deux entourés d'une aura a peine visible, mais qui n'échappa pas a Yann.

Yann : Pas mal, l'aura.
Laurent : J'aurais du me douter qu'elle ne t'échapperait pas.
Marine : N'empêche, il est bizarre, le type a l'intérieur ! Il nous a demandés de tourner autour de la pièce avant de l'affronter !
Yann : Et ca a été ?
Marine : Il était coriace, mais on y est arrivés ! Même si on a du employer le pire moyen qui soit...
Yann : C'est a dire ?
Laurent : Cet Elpizo est un véritable obsédé. J'ai utilisé Marine pour l'appâter et baisser sa garde, avant de lancer un sort. Il a été surpris et Marine a attaqué a son tour.
Yann : Laisse-moi deviner... Une stratégie de ton cru ?
Laurent : Tu reconnais mon style, pas vrai ?
Yann : Hélas oui...

Un portail s'ouvrit alors non loin de Laurent, portail par lequel apparut Khaelis, Masamune a la main.

Melchior : Ah, te revoilà.
Khaelis : Il est surpris.
Melchior : Je m'y attendais. Il a râlé ?
Khaelis : Etrangement, pas du tout. Il a juste fait "Ah, je vois. Va les chercher.", puis il a disparu.
Melchior : Bien, il a compris plus vite que je ne le pensais. Allez, les enfants, passez vite, vous êtes attendus.
Yann : Merci pour la discussion, Melchior.
Melchior : Oh, c'est un plaisir de parler avec des jeunes.

Les uns après les autres, après un bref salut a Melchior, tous passèrent le portail, qui les emmena dans un lieu ressemblant a une grande plate-forme suspendue au-dessus du vide. Face a eux, un grand tràne, sur lequel se trouvait un homme semblant aussi âgé que Melchior. Non loin de lui, douze stèles, contenant douze armes différentes.

Khaelis : Maitre, je vous les ai amenés.
??? : Bien, retire-toi a présent.

Khaelis disparut, laissant les quatre face au vieil homme.

??? : Bien. Tout d'abord, enchanté de vous rencontrer. Je suis Gaspard, celui que les humains appellent communément "Dieu".
Yann : Enchanté. Je suis...
Gaspard : Yann, n'est-ce pas ? L'ange qui s'est échappé a l'autorité de Khaelis pour rester sur Terre auprès de ses amis.
Yann : Désolé pour cela, mais...
Gaspard : Je sais, tu ne reviendras pas sur ta décision. Et ce n'est nullement pour cela que je t'ai demandé de venir...

Une porte apparut non loin du groupe.

Gaspard : Derrière cette porte se trouve la personne qui a désiré te parler. Passe-la et tu sauras de qui il s'agit.
Yann : J'ai déjà ma petite idée sur qui il s'agit, mais c'est la qu'on va voir si j'avais raison ou pas.

Sans la moindre hésitation, il poussa la porte, qui disparut une fois qu'il la traversa.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]