Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 19
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou passé et présent se cotoient, face a face
Écrit par Izual Chapitre publié le : 2/7/2007 à 04:28
Œuvre lue 106251 fois Dernière édition le : 2/7/2007 à 04:28
[ Retour - Bas de page ]
Yann : Alors je ne m'étais pas trompé...

Devant Yann se trouvait une jeune fille d'a peu près son âge. Elle le regardait de ses doux yeux bleus, tandis que sa longue chevelure blonde flottait au vent. Elle semblait frêle, d'une fragilité apparente a celle du verre.

??? : En effet. C'était bien moi qui avais envie de te parler.
Yann : Pourquoi ?
??? : Parce que tu es en train de partir sur une voie ou tu ne peux que souffrir.
Yann : Vis a vis de quoi ?
??? : Tu sais très bien de quoi je parle.
Yann : ...Je ne peux toujours rien te cacher, pas vrai ?
??? : En effet. C'est quelque chose qui ne m'échappe pas, même après toutes ces années passées ici.
Yann : Le temps passe vite.
??? : Et tu t'es renfermé sur toi-même. Tu n'arrives pas a parler a ceux qui sont la pour t'écouter de tes craintes, de tes doutes et de tes douleurs. Pas même a celle que tu dis aimer, ou a celui que tu considères comme ton meilleur ami, ou encore a celle pour qui tu as toujours une pensée inquiète.
Yann : Crois-tu que c'est facile d'en parler ?
??? : Non, je le sais. Et étant donné que c'est toi, ce sera encore plus dur. Mais ce n'est pas pour autant impossible.
Yann : ...
??? : Tu as abandonné l'idée même d'en parler, pas vrai ?
Yann : C'est du passé. Revenir dessus ne fera que me faire souffrir.
??? : Ne pas revenir dessus te fera tout autant souffrir, tu le sais autant que moi.
Yann : La souffrance est moindre.
??? : Mais plus longue. Et une fois le gros de cette douleur passé, tu n'en souffriras que moins.
Yann : Cela n'empêche que je ne veux pas...
??? : Je sais, je sais. Je te connais, tu sais.
Yann : Je suis au courant.

La jeune fille sourit.

??? : Tu es devenu bien cynique, dis-moi. C'est l'âge qui t'a rendu comme ca, ou c'est ce que tu as vécu ?
Yann : Les deux. Un peu de chaque, en tout cas.
??? : Pourtant, tu es toujours celui que j'ai connu, derrière cette facade.
Yann : Pardon ?
??? : Tu sais tout autant que moi de quoi je parle. Je me trompe ?
Yann : Tu te trompes
??? : Tu n'en penses pas le moindre mot.
Yann : Si.
??? : ...

Yann s'assit sur le sol, et elle vint s'asseoir a ses côtés.

??? : Pourquoi continues-tu toujours a te sentir coupable alors que tu n'es pas responsable ?
Yann : Parce que je le suis. Si tu n'étais pas venue, tout cela ne serait pas arrivé. Et tu ne serais pas la a l'heure qu'il est.
??? : Ce qui devait arriver est arrivé. Si tu ne m'avais pas demandé de venir, je serais quand même venue. Et ce serait arrivé.
Yann : Si tu ne m'avais pas connu, ce ne serait pas arrivé.
??? : J'aurais fini de la même manière, au même endroit, mais dans d'autres circonstances.
Yann : C'est faux. Tu n'aurais eu aucune raison de venir.
??? : En es-tu sûr ?
Yann : Es-tu sûre du contraire ?
??? : Oui.
Yann : Qui te le dit ?
??? : J'en ai parlé avec Gaspard.

Elle se releva.

??? : Tu sais, quand je suis arrivée, je culpabilisais énormément de te laisser la-bas. Je passais mon temps a pleurer et a me lamenter. Puis un jour, Gaspard m'a fait mander.
Yann : Et ?
??? : Il m'a montré ce qu'aurait été ma vie si je ne t'avais pas rencontré.
Yann : ...Et tu t'es vue finir exactement au même endroit.
??? : Il m'a ensuite expliqué que, quelque soit la vie d'une personne, l'on ne peut influer sur le moment et l'endroit ou elle va mourir.
Yann : Il y a toujours un moyen d'éviter ca !
??? : Non. Et si par le plus grand des hasards, il était théoriquement possible de s'en sortir, ce qui équivaut selon Gaspard a une chance sur un million, il serait dans l'obligation de faire décéder la personne par des moyens plus rares... Crises cardiaques, chute de foudre, ce genre de choses, quoi.
Yann : N'est-ce pas honteux de sa part ?
??? : Il en va de l'équilibre des mondes. Si cet équilibre n'était pas respecté, les esprits comme les hommes pourraient aisément circuler entre les mondes, avec les circonstances que cela entraineraient...
Yann : Quelles conséquences ?
??? : Le chaos. Une guerre éternelle entre anges et démons, avec les humains au milieu, obligés de subir les affres de cette guerre.
Yann : ...
??? : Je suppose que ce genre de choses ne te plairait pas.
Yann : Exact. Mais cela ne me plait pas non plus d'avoir été obligé de te perdre.
??? : Je sais. Mais tu sais, la vie est pas mal ici, quand on a appris a l'apprécier.
Yann : Si tu le dis. En tout cas, je doute que cela me plairait.
??? : C'est pas dans tes gouts.
Yann : Oui...
??? : Hmm... Il ne me reste plus beaucoup de temps pour te parler.
Yann : Tu as un temps limité ?
??? : Oui.
Yann : ...Ca m'a fait plaisir de reparler avec toi, après toutes ces années.
??? : A moi aussi. Et merci de prendre mes conseils en compte.
Yann : Toujours aussi observatrice.

Yann se leva, imité par la jeune fille avec qui il discutait.

Yann : Enfin bon, prends soin de toi. Et garde un oeil sur ma mère, si tu la vois.
??? : Elle va bien, ne t'en fais pas.
Yann : Tu sais très bien que je ne peux m'en empêcher.
??? : Oui. C'est ta manière d'être.
Yann : Oui. Et je suppose que c'est une des raisons qui ont fait que tu m'as aimé, n'est-ce pas ?
??? : C'est pas marrant, tu devines toujours tout... Allez, file, les autres t'attendent ! Et n'oublie jamais notre discussion !
Yann : Jamais.

Il lui tourna le dos, et après un pas hésitant, décida de repasser la porte, en sens inverse. Il se retrouva immédiatement face a ses amis.

Laurent : Eh ben, t'as fait vite ?
Yann : Tant que ca ?
Laurent : Tu rigoles ? Tu viens a peine de rentrer et tu ressors déjà !
Gaspard : Simple distortion spatio-temporelle. Un jeu d'enfant, quoi.
Yann : Tu te la jouerais pas un peu trop par hasard ?
Gaspard : He he...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]