Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 11
Nom de l'œuvre : Recueil d'OS Harry Potter Nom du chapitre : Alliances de Sang-Purs
Écrit par Whitewolf Chapitre publié le : 16/1/2007 à 12:21
Œuvre lue 24135 fois Dernière édition le : 16/1/2007 à 12:21
[ Retour - Bas de page ]
Note de l'auteur : pour reprendre un style qui me plaît, c'est une lettre. J'avais envie d'écrire ce texte depuis longtemps, parce que j'ai toujours adoré les basses intrigues au sein des Grandes Familles de Sorciers. Donc le voilà. Petit texte sans prétention ni histoire. Il aurait plus sa place au sein d'une fic, mais j'ai pas envie de l'ecrire xD! Enjoy reading!

Résumé :Lucius Malefoy est bien ennuyé depuis que le bébé Potter a terrassé le Seigneur des Ténèbres... Tout le monde lui demande des comptes, mais il reçoit une lettre qui pourrait bien lui offrir le moyen de desserrer la pression autour de lui...

Demeure des Parkinson,
24 Décembre 19XX

Salutations M. Malefoy,

En cette soirée de réveillon, mon épouse et moi-même, ainsi que ma fille si elle pouvait s´exprimer, nous associons afin de vous présenter tous nos vœux et vous souhaiter de joyeuses fêtes.
Je me doute bien que vous n´avez pas l´envie de réveillonner après les tragiques évènements de la fin du mois passé. J´ai appris que la tourmente déclenchée par la disparition du Seigneur des Ténèbres menaçait très sérieusement de vous affecter.
Vous devez me trouver très direct je suppose, d´évoquer ainsi vos problèmes. Sachez cependant que je ne me le permettrais pas en public. Je tiens juste à éviter des malentendus sur les tenants et aboutissants de ma missive.
La communauté des Sorciers est en émoi depuis la chute du Lord Noir et, comme vous le savez, ses anciens amis sont pourchassés sans relâches. Les défenseurs des Moldus et Sang-de-Bourbe vont jusqu´à menacer les plus respectables familles, je ne vous apprend rien. Récemment, il m´est venu une rumeur vous mettant en cause. J´ai été fort atterré par cette nouvelle. Aussitôt j´ai pris contact avec mes réseaux au Ministère, qui m´ont confirmé que vous alliez faire l´objet de poursuites. Comme je vous tiens en haute estime, ainsi que votre famille, j´ai œuvré pour faire retarder lesdites poursuites, et je me fais fort qu´elles soient « oubliées » par les autorités d´ici quelques temps. Cela ne sera pas facile cependant et il serait plis aisé d´accéder à ce résultat si je pouvais acquérir plus de prestige pour le nom des Parkinson.
J´arrive là au but de cette lettre. Il a de cela moins d´un siècle, le nom des Parkinson était respecté sur tout le continent européen. Nous avions gloire et richesse, tout comme votre famille maintenant. Malheureusement mon aïeul s´était trop impliqué avec le mage Grindelwald, et sa chute a jeté opprobre et discrédit sur notre nom. Nous avons conservé notre fortune, mais on nous a fermé tous les accès aux institutions du monde magique. Encore aujourd´hui nous subissons les contrecoups de cette erreur. Pourtant il y aurait eu un moyen de minimiser cette chute.
J´ignore si vous êtes au courant, mais votre aïeul avait pris contact avec le mien, proposant une alliance par mariage entre nos deux familles. Les Malefoy n´étant pas associés à Grindelwald, leur réputation aurait redoré du même coup notre blason et fait taire une partie des rumeurs. Mais dans son orgueil, Adelius Parkinson a préféré refuser. Et vous en connaissez les conséquences.
Fort de cette expérience, j´ai décidé de venir ainsi à votre aide. Votre fils Drago a déjà un et demi, et ma fille a fêté sa première année récemment. Si nous annoncions les fiançailles de nos deux enfants, cela renforcerait notre autorité et notre prestige. De plus, leur descendance sera d´un sang absolument pur, héritière des plus grandes familles d´Angleterre. Songez à cela en envisageant ma proposition.
Vous avez les clefs pour vous sauver de la déchéance. Ne faites l´erreur qu´a commise mon aïeul.
En espérant une réponse positive de votre part, je vous souhaite à nouveau de joyeuses festivités.
Bien à vous,

Basileus Parkinson

P.S. : Ne tardez pas trop, je ne sais combien de temps je pourrais retenir cette horde de chiens affamés.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 | Retour | Haut de page ]