Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 13
Nom de l'œuvre : Recueil d'OS Harry Potter Nom du chapitre : Attendre et espérer
Écrit par Whitewolf Chapitre publié le : 23/1/2007 à 23:08
Œuvre lue 24141 fois Dernière édition le : 26/1/2007 à 18:03
[ Retour - Bas de page ]
Note de l'auteur : Bon, voilà un petit texte très court, mais dont je suis très content. L'image ne m'a guère inspirée au début... je croyais que c'était Charlie Weasley... On ne se refait pas! Enjoy Reading!
n'oubliez pas d'ouvrir le lien de l'image dans le résumé pour lire cet OS.
Chronologiquement, ça se place très peu de temps après le meurtre des Potter (je précise cela, car apres avoir lu ma première review, ça n'est pas très bien compréhensible)


Résumé : Alors, j'ai écrit ce petit texte inspiré par une image qui represente Remus Lupin marchant seul dans la nuit. C'était le thème d'un concours sur hpfanfiction.org, et j'ai gagné dans deux des trois catégories ("le mieux écrit" et "le plus original") et j'ai fini second dans la catégorie "le plus émouvant".

Attendre et espérer


Toi qui marche ainsi en cette nuit sans lune, prends-tu le temps d´écouter le vent qui mugit dans les arbres effeuillés ? Entends-tu ces longs sanglots répercutés par les branches nues ? Sais-tu leur signification, sais-tu d´où ils viennent ? Non, n´est-ce-pas ? Et pourtant ces pleurs sont pour toi…

Tu marches seul. Tu es seul parce qu´il n´y a personne autour de toi. Mais surtout tu es seul parce qu´il n´y a personne dans ton cœur. Où sont donc ta famille, tes amis, tes amours ? Leur absence est la cause de ta tristesse infinie. Aucune larme sur ton visage, mais dans ta poitrine coulent des perles de sang. Les hurlements de ton âme sont en harmonie avec les échos des arbres.

Ta famille t´a abandonné. Tu es maudit. Tu es un être dont la complexité dépassait leur entendement. Ange et démon. Sous ta douce apparence, sous ces trop rares sourires étincelants de bonté, sous cette belle chevelure de blé qui s´embrase à la lumière du couchant, sous ce masque se cache une bête d´une férocité aveugle et implacable, dont le nom terrorise les enfants et fait frémir les plus aguerris guerriers.

Tu as refusé d´aimer. Comment pouvais-tu demander à quelqu´un de partager ce terrible fardeau ? Tu es un être honni, et bien peu auraient le courage de t´aimer. Tu en as jugé ainsi, et tu as fermé ton cœur. Jamais tu n´as pris l´amour qu´on pouvait te donner, jamais tu ne l´as donné à qui pouvait le recevoir. Le froid de cette nuit d´hiver, qui cristallise dans l´air toute trace d´humidité, n´est rien à coté de celui qui règne dans ton âme.

Ce froid en toi, qui annihile tout désir d´avenir, est d´autant plus fort et plus difficile à supporter pour toi, qu´il avait disparu pendant un temps, évaporé comme un mauvais brouillard, grâce à la chaleur de l´amitié. Que ce temps parait loin. Cette époque où tu mordais la Vie à pleines dents, parce que d´autres t´aidaient à porter ton fardeau. Tu riais alors, défiant ton destin. Ils étaient tes frères, elle était ta sœur. Mais où sont-ils désormais ?

C´est arrivé il y a quelques temps à peine. À ce moment, tu as tout perdu. Le plus roublard, le plus chaleureux, l´homme de cœur, celui-là même vous a trahi. La Mort a frappé les trois autres. Malgré cela, le monde est en liesse… et ton cœur est en peine. La Vie semble prendre un malin plaisir à t´arracher tout ce que tu construis malgré ton être. Tu te demandes désormais si tu as le droit d´être heureux.

Ecoute donc les sanglots que porte la bise. Sais-tu qui pleure pour toi ? Elles veillent sur le destin de ce monde depuis l´aube des temps. Elles sont les Gardiennes de la Mémoire des Hommes. Elles voient tout le Présent, et lisent dans les cœurs. Elles pleurent pour toi et t´offrent toute leur compassion, car ta destinée est bien cruelle. Cependant écoute bien… écoute ce que te disent les Etoiles, au milieu de leurs pleurs. Trois mots, qui sont le résultat de leur infinie expérience. Prête l´oreille, toi qui penses que Vie et Mort ne sont plus qu´une. Ecoute et entend :

« Attendre et espérer »
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 | Retour | Haut de page ]