Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 7
Nom de l'œuvre : Cursed Princess Nom du chapitre : Le passé d'une princesse, l'avenir d'un roturier (2)
Écrit par Izual Chapitre publié le : 30/3/2009 à 02:54
Œuvre lue 36282 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
[ Retour - Bas de page ]
Samedi 22 mars 2008, 13h16

Rachel éclata en sanglots.

Kain : Que s'est-il passé ?
Amélia : Après son départ, le roi et la reine ont envoyé un maximum de primes a de nombreux chasseurs de primes, d'une part pour les décourager d'attaquer le pays, et d'autre part pour protéger leurs enfants.
Leo : Leurs enfants ? Il n'y a pas que Rachel ?
Rachel : Et mon frère ? Qu'est-il advenu de lui ?
Amélia : Il a été envoyé dans un pays différent du tien, avec pour mission de trouver de quoi rendre a notre pays sa splendeur passée, puis de te rejoindre.
Kain : Ok, donc on a des chances de le rencontrer. Mais que s'est-il passé après ?
Amélia : Certains mercenaires étaient trop avides d'argent. Malgré la prime que le roi et la reine ont envoyé, ils n'ont pas hésité une seconde a se retourner contre leurs employeurs. Et maintenant, ils sont partis pour venir ici, avec pour objectif d'abattre la princesse. Je suis désolé, mais il va vous falloir fuir, princesse Rachel.
Rachel : Je ne m'enfuirai pas !
Kain : Tu rigoles ? Tu as des mercenaires a tes trousses, je te rappelle !
Rachel : Oui, mais je t'ai toi pour me couvrir, en attendant que le garde du corps envoyé par mes parents n'arrive.
Kain : Et tu me crois suffisamment robuste et entrainé pour vaincre une armée de guérillos surarmés ?
Amélia : Au risque de vous manquer de respect, princesse, Kain a tout a fait raison. Vous ne pourrez tenir longtemps ainsi.
Rachel : Que faire, alors ?
Leo : J'ai une idée !
Kain : Vas-y, explique, Leo.
Leo : Vous vous souvenez que je dois partir en vacances avec mes parents, pas vrai ?
Kain : Oui, et ?
Leo : Et vous venez tous les deux avec moi. Départ prévu lundi soir, donc tu as le temps d'arranger ca avec ta mère, Kain.
Rachel : Tes parents seront d'accord ?
Leo : Ils n'ont pas le choix. S'ils refusent, je les plante, et on part tous les trois, entre amis.
Kain : T'es suicidaire, toi. Vraiment.
Leo : C'est ca, les amis.
Amélia : De mon côté, je vais faire mon possible pour guider le garde du corps qui doit vous accompagner vers vous avant lundi.
Leo : Donc, je prévois un voyage pour quatre. Autant que je plante mes parents, ce sera plus simple.
Amélia : Princesse, n'oubliez jamais ceci : L'avenir de notre royaume dépend de vous et de votre frère.
Rachel : Je le sais.
Amélia : Je m'en vais, j'ai bien des choses a faire. Kain, si tu as besoin de moi, utilise ceci.

Amélia tendit un morceau de papier à Kain, qui le prit et y jeta un oeil, avant de le ranger dans sa poche.

Amélia : Bon, je ne vous retiens pas plus longtemps.
Rachel : Prenez soin de vous !
Amélia : Oh, le temps de ma retraite est encore loin, jeune fille. Kain, Leo, je vous confie ma princesse ! Prenez soin d'elle !

Amélia s'éloigna, calmement, mais d'un pas ferme. Kain, quant a lui, défaisait les bandages qu'il lui restait.

Kain : Bon, notre horaire est tout tracé. Demain, je règle au plus vite le cas des jumeaux, et après-demain, on démarre.
Leo : Ca marche.
Rachel : Merci... Merci a tous les deux.

Rachel, qui avait tant bien que mal réussi a calmer ses larmes, ne put s'empêcher de les laisser a nouveau couler.

Kain : T'as pas a nous remercier. Nous sommes tes amis, non ?
Leo : Et on ne te laissera pas tomber, quoi qu'il arrive. Aie confiance en nous.
Rachel : Oui... Mais bon...
Kain : De plus, pleurer ne te servira a rien. Si t'es heureuse, souris, ca suffira.
Rachel : Je ne saurais pas... Après ce que j'ai appris sur mes parents...
Kain : Ca se comprend. Bon, on rentre ?
Leo : Je vais devoir vous planter ici, par contre.
Kain : Laisse-moi deviner... Tu vas annoncer la nouvelle a tes parents, comme quoi tu ne peux pas les accompagner parce que tu fais un voyage en solitaire avec trois amis ?
Leo : Trop fort. Comment t'as deviné ?
Kain : A chaque fois que tu parles de nous "planter", c'est pour quelque chose de grave. Et au vu des événements récents, cela ne pouvait être que ca.
Leo : Ouip. Bon, je file. A demain, les tourtereaux !
Rachel : A demain !
Kain : Et rentre tout droit.

Leo s'éloigna, au petit trot.

Rachel : Bon, on rentre ?
Kain : Vaut mieux, histoire que je tienne ma mère au courant.

Kain tourna les talons, imité par Rachel.

Rachel : Tu penses qu'elle réagira comment ?
Kain : J'en sais absolument rien. Et toi, une idée ?
Rachel : Pour le peu que je l'ai vue, elle me semblait compréhensive, donc je pense qu'elle acceptera. Mais elle s'en fera pour toi.
Kain : Normal. C'est pas tous les jours qu'on protège une princesse.
Rachel : Dis...
Kain : Oui ?
Rachel : Est-ce que... Ca change quelque chose pour toi ?
Kain : Quoi donc ?
Rachel : Ben... Le fait que je sois une princesse, justement.
Kain : Non, pas du tout. Pourquoi cela changerait quelque chose ?
Rachel : Je sais pas... L'argent, le statut social, ca peut changer bien des gens.
Kain : Je ne suis pas corruptible, apparemment.
Rachel : Tant mieux.

Rachel esquissa un petit sourire, qui fit rougir Kain, a sa grande surprise.

Kain : Joli sourire.
Rachel : Merci...
??? : Mignons, les tourtereaux. C'est quand que ca se mange ?
Kain : Maman...
Sarah : Oui ?
Kain : ...Tu peux éviter les remarques de ce genre ?
Sarah : Bah pourquoi ?
Kain : Ca me gêne, tout simplement.
Sarah : Je prends note. Alors, le devoir ? Et l'hopital ?
Kain : Le devoir avance bien. Et pour l'hopital, on a pas eu besoin d'y aller.
Sarah : Ah bon ? Qu'est-ce qui s'est passé ?
Kain : On a recroisé la vieille dame dont j'ai sauvé le sac. Et il se trouve qu'en plus de ses dons de voyance, elle a des dons de guérison.
Sarah : Attends... Me dis pas que...?

Pour toute réponse, Kain dénuda son épaule ainsi que son bras, jusqu'au coude, avant de se rhabiller.

Sarah : Surprenant...
Kain : Ah oui, et on a aussi eu une altercation avec les jumeaux de ton employeur.
Sarah : Ah, les deux gamins de merde qui se croient tout permis ? Ils ont déjà essayé de me faire virer par deux fois, mais leur père est loin d'être bête.
Kain : Tant mieux.
Sarah : Pourquoi, tu as du en venir aux mains ?
Kain : Pour défendre Rachel, oui. Et ils m'ont ouvertement menacé pour demain, au terrain vague.
Rachel : Ils nous ont ouvertement menacés, plutôt.
Kain : Oui, désolé.
Sarah : Si tu comptes te battre avec eux, tu as mon approbation. Mais n'oublie pas, ne porte jamais le premier coup. Compris ?
Kain : T'en fais pas pour ca.

Kain resta silencieux quelques secondes.

Sarah : Toi, t'as quelque chose de relativement gros a me demander, et t'oses pas, j'ai bon ou je suis dans le bon ?
Kain : Les deux. Mais avant de te poser la question, je dois t'expliquer la conversation qu'on a eu avec Amélia.
Sarah : Amélia ?
Kain : La vieille dame qui nous a soignés.
Sarah : Ah, d'accord.

Et Kain commença son explication, qui ne lui prit guère trop de temps. Sa mère écoutait avec attention, tandis que Rachel le reprenait sur les points ou il n'était pas assez précis.

Sarah : Et tu comptes emmener Rachel avec toi en vacances ?
Kain : Cela me semble être une bonne idée, histoire de l'aider a se planquer un peu.
Sarah : Bien pensé. Mais n'oublie pas de donner l'une ou l'autre trace de sa présence juste avant de revenir, histoire de leurrer ses éventuels poursuivants.
Kain : Bonne idée, j'y avais pas pensé.
Sarah : Bon, vous faites quoi, la ?
Kain : On comptait rentrer.
Sarah : J'ai du boulot jusqu'a six heures, donc essayez de vous occuper jusque la, d'accord ?
Kain : Ca devrait aller. Te surmène pas, non plus.
Sarah : Je prends note de la suggestion. A tantôt, les tourtereaux !

Et elle s'en alla en courant, afin d'éviter d'entendre une quelconque réponse de la part des deux concernés.

Kain : Elle y tient...
Rachel : Kain... Encore merci pour ce que tu fais pour moi...
Kain : C'est normal, voyons.

Kain, qui se trouvait un peu devant Rachel, se retourna et lui tendit la main, d'un geste parfaitement naturel.

Kain : On y va ?

Rachel hésita un peu, avant de lui prendre la main, puis de suivre son rythme, sans remarquer que, à une quarantaine de pas de la, une personne les observait depuis un buisson.

??? : Héhéhé... Elle croit qu'en batifolant un peu, elle va pouvoir m'échapper ? Elle se leurre...

La personne sortit du buisson ou elle se cachait.

??? : Tu seras bientôt a moi, princesse ! Et j'aurai ce que je cherche !
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 | Retour | Haut de page ]