Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 13
Nom de l'œuvre : Cursed Princess Nom du chapitre : Fuite vers l'est
Écrit par Izual Chapitre publié le : 30/3/2009 à 02:57
Œuvre lue 36295 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
[ Retour - Bas de page ]
Lundi 24 mars 2008, 15h59

Sarah : Bon, vous avez tous vos affaires ?

Kain, Rachel, Leo, Igels et Rein acquièscèrent en même temps. Sarah soupira.

Sarah : Pour les affaires, c'est bon. Pour ce qui est de l'argent,...
Leo : J'ai retiré ce qu'il restait sur mon compte, et je l'ai déjà changé. On en a pour une quinzaine de jours.
Kain : J'ai également fait retirer un peu de sous, au cas ou une urgence nous séparerait.
Igels : Bien vu. J'ai également accès a mon compte.
Sarah : Igels, je te conseille de faire le retrait et le change avant le départ, si tu veux éviter de te faire repérer. Ton compte doit sûrement être surveillé.
Rein : Je confirme. Pour ce qui est du trajet, on avisera une fois arrivés, a moins que quelqu'un aie une idée.

Personne ne répondit pendant quelques secondes, Rein reprit la parole.

Rein : Bon... Soyez également prudents dans l'avion, dieu seul sait si nous y serons suivis ou pas.
Leo : Tu avais pourtant semé la plupart des gens qui nous collaient, non ?
Rein : Oui, mais en partant du fait qu'un des Three Stars aie survécu, il peut très bien avoir annulé sa mission, et donc, les autres sauront approximativement ou nous sommes, en partant de leur ancienne position. De la, nous repérer sera assez aisé pour eux.
Kain : Rachel, tu devrais mettre ca.

Kain tendit une casquette à Rachel.

Kain : Je l'avais achetée au cas ou, pour moi, mais je pense que tu en auras plus besoin.
Rachel : Merci, j'en prendrai soin.
Igels : Kain, c'est pas le moment de draguer ma soeur !
Kain : Je ne la drague pas, je vois a la protéger d'éventuels espions, nuance.
Igels : L'un n'empêche pas l'autre.
Leo : Eh, tu te tapes un sister complex ou quoi ?

Igels devint rouge de colère.

Igels : De quoi ?
Sarah : Du calme, tout le monde ! Il est temps que vous y alliez !
Leo : D'accord... En avant, tout le monde !

Chacun démarra la route, a son rythme, excepté Kain, qui s'arrêta avant de se retourner vers Sarah.

Kain : Maman, ca ira, toute seule ?
Sarah : T'en fais pas pour moi, je sais encore me débrouiller !
Kain : ...Prends soin de toi, d'accord ?
Sarah : Toi aussi. Et veille bien sur Rachel. Elle a besoin de toi.
Kain : Je sais... A dans quinze jours, alors...
Sarah : Oui...

Et Kain tourna le dos a sa mère, avant de reprendre sa marche, écrasant la larme qui commençait a venir. Sarah, sous le coup de l'émotion, rentra chez elle.

Leo : ...Ca va, Kain ?
Kain : Oui, ne t'en fais pas. Je me dois d'être fort.
Leo : Bah, on ne peut pas toujours l'être, tu sais.
Kain : Je sais. Mais la, je le dois.
Igels : Bien parlé. A croire que c'est fait exprès pour remonter dans mon estime.
Rachel : Pourquoi tu lui cherches encore des crosses, après ce que tu lui as dit tout a l'heure ?
Igels : La force de l'habitude, avec ses avantages et ses inconvénients.
Rein : Bon, dépéchons-nous, je n'ai pas envie qu'on loupe l'itinéraire prévu.

Une heure plus tard,...

Igels : Voilà vos plaçes. Ne les perdez pas, surtout.
Leo : Oui papy.
Rein : Leo, ton sens de la répartie m'étonnera toujours.
Igels : L'avion est à la porte d'embarquement 13. Dépéchons-nous.
Kain : C'est parti. Maintenant, faut espérer qu'on aura pas des terroristes dans l'avion.
Leo : L'espoir fait vivre...

Rapidement, le petit groupe se posta à l'entrée de la porte, et après les vérifications d'usage, tous s'installèrent à leurs plaçes.

Kain : Au passage, Leo, belle trouvaille que tes gaines spéciales pour nos armes.
Leo : N'est-ce pas ? Elles leur donnent des formes assez cocasses, pour ceux qui essayent de nous scanner, et elles deviennent indétectables aux détecteurs de métaux.
Igels : Comment tu as fait ca ?
Leo : Secret de fabrication ! Je peux juste te dire que parmi les ingrédients nécéssaires, il y a du citron.
Rachel : Du... Citron ?
Kain : Alors c'est pour ca que ma mère ne retrouvait plus ceux qu'elle avait achetés il y a cinq jours !
Leo : Oups, je viens de me vendre, là... Mais l'acidité du citron était un élément fort utile dans la composition.
Kain : Bah, c'est pour protéger Rachel, donc ca va... Par contre, ca a pas l'air d'aller pour tout le monde...

Rein était crispé sur son siège, attendant le départ.

Rachel : Ne t'en fais pas, Rein, tout ira bien. Ce n'est pas la première fois que je prends l'avion, tu sais.
Igels : Pareil pour moi. Tu sens juste une petite secousse au décollage, puis c'est tout.
Rein : C'est sympa de me rassurer... Mais j'ai toujours eu la trouille des avions...
Kain : Dis-toi que c'est juste un mauvais moment à passer.
Leo : Ou imagines-toi sur la plage en compagnie de superbes vahinés, ca te changera les idées.
Rein : Leo, je t'ai déjà dit que ton sens de la répartie m'étonnait a chaque fois ?
Leo : Oui, y a pas une heure et demie.
Rein : Bah je te le répète.
Leo : Ah. Ok.

La voix de l'hotesse se fit entendre, et le décollage eut rapidement lieu, à la grande frayeur de Rein. Pendant la première heure du voyage, tous discutèrent ensemble, mais rapidement, chacun trouva une occupation. Igels et Rein entamèrent une partie de bataille navale, Leo se plongea dans un jeu vidéo sur console portable, et Kain et Rachel se reposèrent, l'un à côté de l'autre.

Leo : Psst... Rein !
Rein : Oui ?
Leo : Regarde-les. Y sont pas mignons, ainsi ?
Rein : On dirait presque deux amoureux.
Igels : S'il touche à ma soeur, je le trucide !
Leo : Du calme, le complexé par sa soeur. Tiens, d'ailleurs, pourquoi tu es aussi strict a ce niveau-là ?
Igels : ...Je n'ai plus qu'elle, comme famille. Je n'ai pas envie qu'elle tombe amoureuse de quelqu'un qu'elle finira par quitter, ca lui ferait trop de mal.
Leo : "Qu'elle finira par quitter" ? Et si Kain tombe amoureux d'elle au point de vouloir l'épouser ?
Igels : Il ne pourra pas. Les lois de Saidara sont assez strictes sur le sujet : La famille royale ne peut se lier via le mariage qu'avec des gens de la haute noblesse.
Leo : Ne pourrais-tu pas changer cette loi, une fois le conflit terminé ? C'est assez triste de ne pas pouvoir se marier avec quelqu'un que l'on aime.
Igels : Ca ne reste qu'une hypothèse, entre eux.
Leo : Oui, mais imagine que toi, tu tombes amoureux d'une roturière. Tu ferais quoi ?
Igels : J'ai confiance en le jugement de Rachel. Elle saura quoi faire.

Il posa sur sa soeur un regard empli de douceur et de confiance.

Igels : Après tout, c'est elle, et non moi, qui a été choisie comme héritière du tràne.

Soudain, l'avion se mit a vibrer bizarrement. La voix de l'hàtesse se fit rapidement entendre.

Hàtesse : Veuillez nous excuser, mais en raison d'une avarie inconnue, nous allons devoir procéder à un atterrissage en urgence. Veuillez accrocher vos ceintures et vous y tenir fermement.
Rein : Y manquait plus que ca... Kain ! Rachel !
Rachel : Huh ? L'est quelle heure ?
Kain : Y a un problème ?
Igels : Oui, et de taille ! Accrochez vos ceintures, on va avoir un atterrissage d'urgence !

Kain et Rachel s'exécutèrent rapidement, même si Rachel commença a trembler de plus en plus, de peur. Kain le remarqua, et lui prit la main, le plus naturellement du monde.

Kain : Ne t'en fais pas. Je te protégerai, je te l'ai promis.
Rachel : Merci, Kain...
Leo : Quel homme !

Leo siffla Kain, qui tourna la tête le temps de lui sourire, avant de se tourner vers Rachel.

Kain : Ca va aller ?
Rachel : Oui. Je te fais confiance.
Kain : Bien. Accroche-toi bien.
Hàtesse : Atterrissage prévu dans vingt secondes... Dix-neuf... Dix-huit...

Après le compte a rebours, l'avion fut pris de secousses violentes. Tandis qu'Igels et Leo étaient cramponnés à leurs sièges, et que Rein hurlait a pleins poumons, Rachel s'était accrochée à Kain, qui la serrait contre lui. Les secousses durèrent une bonne vingtaine de secondes avant de s'arrêter totalement. L'hàtesse se montra quelques secondes après.

Hàtesse : Tout le monde va bien ?

Un "oui" général la rassurant, elle continua.

Hàtesse : L'équipe technique va voir ou en sont les dégats, mais je tiens a vous signaler que nous ne sommes pas loin de notre destination, à une distance d'a peu près vingt minutes de vol. Nous vous conseillons donc de rester à vos plaçes. Un repas va être servi, vous pourrez donc vous changer les idées autour d'un bon petit plat ! Merci de votre patience et excusez-nous encore pour ce contretemps imprévu.

L'hàtesse disparut derrière les rideaux séparant les différentes classes, tandis que le petit groupe se réunit.

Kain : Bon, aucun problème pour nous ?
Rein : Non. Je ne suis pas fâché d'être les pieds sur terre.
Leo : Tu m'étonnes, avec ta phobie des airs.
Igels : Bon, que faisons-nous ?
Rachel : Attendons. Nous n'avons pas trop le choix.
Rein : D'accord. On avisera après le repas.

Tous retournèrent a leur plaçe, ou le repas leur fut rapidement amené, dans un brouhaha général.

Rachel : J'ai un mauvais pressentiment, pas toi ?
Kain : Si.
Rein : Normal, nous sommes observés depuis notre atterrissage.
Kain : Les deux, derrière ?
Igels : Exact. Et j'ai dans la tête l'idée que ce crash n'était pas si accidentel que ca.
Leo : Si c'est le cas, on devrait essayer de fuir, non ?
Rachel : Et nos affaires ?
Igels : T'en fais pas, j'ai une idée...

Deux minutes plus tard, Igels et Leo filèrent aux toilettes, chacun de leur côté, tandis que Kain martela furieusement le bouton d'appel de l'hàtesse, qui accourut rapidement.

Hàtesse : Je peux vous aider ?

Kain était penché sur Rachel, qui semblait inconsciente.

Kain : Ma petite soeur a eu un malaise, et il lui faudrait un médicament qui se trouve dans nos bagages, dans la soute. Est-il possible d'y accéder, pendant les réparations ?
Hàtesse : C'est vraiment urgent ?
Kain : Oui. A moins que vous ayez du Neo-Palyoncrosis dans l'avion, bien sûr.
Hàtesse : Non, hélas. Très bien, je vais vous y conduire.

Kain se leva, et porta avec un semblant de difficulté Rachel dans ses bras. Rein se leva.

Rein : Voulez-vous que je vous aide a la porter ?
Kain : Avec plaisir, merci.

En portant Rachel, Kain et Rein suivirent l'hàtesse jusqu'a l'entrée de la soute, qu'elle ouvrit pour eux. Ils entrèrent, avant de scruter la soute des yeux.

Rein : Vous y voyez quelque chose, vous ?
Kain : Non. Et je risque d'avoir du mal a trouver sa valise dans le tas.
Hàtesse : Voulez-vous que j'aille chercher une lampe de poche ?
Kain : Ce serait gentil, merci. Nous allons commencer a chercher, en attendant.
Hàtesse : Ah oui, les valises sont scellées, et j'ai les clés, donc inutile d'essayer de les ouvrir en mon absence ! A tout de suite !

L'hàtesse se retourna, pour faire face à Igels, qui l'assomma immédiatement, d'une manchette. Rachel se releva, tandis que Leo les rejoignit.

Kain : Evasion presque réussie. Maintenant, faut retrouver nos affaires.
Igels : Tout est ensemble, la-bas.
Leo : Comment tu les a repérées ?
Igels : Je les ai marquées. C'est les valises avec une croix fluorescente.
Kain : Ah oui, je les vois. Bon, chacun prend le strict nécéssaire, et le premier qui a fini part ouvrir le sas arrière.
Rein : Ca marche !

En deux minutes, chacun était dehors, tandis que le sas se refermait.

Igels : Bon, on part par ou ?
Rein : Deux secondes... A ce que j'ai calculé, nous avons atterri non loin d'une ville qui se trouve actuellement au nord-ouest. Le temps que je sorte ma boussole, et on est parti... Voilà, on va par là !
Kain : En avant !

Et tous s'enfuirent, coupant a travers bois. Dans l'avion,...

??? : Oui... Oui, ils viennent de s'enfuir... Oui, Maître Will... Je les vois d'ici, ils partent vers... Vers le nord-ouest... D'accord... A bientôt, Maître Will.

L'inconnu raccrocha, tandis que son collègue se tourna vers lui.

??? : Alors ?
??? : Ils sont fichus. The Eye a été envoyé pour les arrêter.
??? : Je doute qu'ils s'en sortent vivants. Et la prime sera pour le clan.
??? : N'empêche, j'aurais bien aimé la capturer moi-même...
??? : Idiot, on n'était là que pour les observer, c'est pas notre ràle !
??? : Oui, mais la petite était plutôt mignonne, j'en aurais bien fait mon quatre-heures.
??? : ...Pervers...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 | Retour | Haut de page ]