Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 17
Nom de l'œuvre : Cursed Princess Nom du chapitre : Le feu et l'eau
Écrit par Izual Chapitre publié le : 30/3/2009 à 03:02
Œuvre lue 36298 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
[ Retour - Bas de page ]
Lundi 7 avril 2008, 15h47 (heure locale)

Igels : Donc, notre prochain itinéraire est le temple d'Amélius, c'est bien ca ?
Kain : En effet.
Leo : Ensuite, je propose un retour à la maison.
Kain : Pourquoi ?
Leo : J'en ai discuté avec Rein, avant de vous rejoindre. Les deux semaines prévues sont bientôt finies, et il serait bon de revenir au pays, avant de décider de la suite du programme.
Rein : Surtout que nous nous devons de protéger Rachel, et sa présence a dû se faire connaître, au vu de son séjour à l'hopital.
Igels : Tu marques un point, Rein. D'ailleurs, cela m'étonne que personne n'aie été attaqué depuis l'histoire du sniper.
Kain : Oui. Donc, on se grouille d'aller au temple, on récupère l'eau et on rentre. Ca te va, Rachel ?
Rachel : Je vous fais confiance.
Igels : Bien. On est partis !

Et tous descendirent les marches devant lesquelles ils se tenaient, avant de prendre la direction nord-ouest. Un chemin taillé dans la terre leur indiquait la direction sans qu'ils aient à compter sur une quelconque boussole, et c'est sans trop se presser qu'ils suivirent ce chemin, vérifiant toutefois de temps a autre que le chemin ne leur faisait pas doucement bifurquer vers une autre direction.

??? : Tu vois ca, frangin ?
??? : Ouep ! Une jolie demoiselle accompagnée par quatre mecs.
??? : Tu crois que c'est la princesse Di Alexandros ?
??? : A n'en point douter ! Et dans ses gardes, y a son frère, Igels... Hey, regarde ! C'est Rein ! Rein est avec eux !
??? : T'es sûr ? Ah ouais, je l'avais pas trop reconnu, mais c'est bien lui.
??? : Donc, on va pouvoir s'amuser... Génial !
??? : Pas si fort, Watery ! On va nous entendre !
Watery : Sorry, frangin. Ca m'a échappé.
??? : Pas grave... Mais y a un truc qui m'échappe...
Watery : Quoi ?
??? : Qu'est-ce que font les deux autres ? C'est leurs servants ou quoi ?
Watery : Chais pas. Surement deux autres gardes, mais ils me semblent plutôt nazes.
??? : En tout cas, on va leur faire une petite peur avant d'embarquer la princesse !
Watery : Et ensuite, on la ramène à notre boss !
??? : Bon, suis-moi, on va préparer leur surprise.
Watery : Ouep !

Les deux ombres qui parlaient ainsi s'estompèrent, tandis que le groupe, inconscient de ce qui venait de se dire, continuait son chemin.

Rachel : T'as pas l'air dans ton assiette, Kain... Ca va ?
Kain : J'ai un mauvais pressentiment...
Igels : Toi aussi ? Bizarre, on devient de plus en plus d'accord...
Kain : T'as raison, ca devient louche.
Igels : ...Avoue, tu lis dans mes pensées !
Kain : ...Pardon ?
Igels : Oui ! Tu lis dans mes pensées ! Et tu y as lu qu'en ce moment,...
Kain : Nous sommes espionnés, je sais.
Igels : ...Pardon ?
Rein : En effet, maintenant que tu me le dis, je ressens deux présences non loin. Sûrement pour nous préparer un traquenard ou un sale coup.
Leo : Tu... Ressens les présences ? T'es un chien ou quoi ?
Rein : Idiot ! Je t'explique... Avec le temps et mon entrainement en tant que mercenaire, j'ai développé de diverses manières mon ouie et mon odorat, et cela me permet maintenant d'entendre et de sentir mieux que la plupart des gens. Et a y réfléchir, ta comparaison avec un chien n'était pas si mauvaise, vu que la portée de mon ouïe approche de la leur.
Leo : Génial... On a un toutou, un prince idiot, un espion mental et une princesse fleur bleue. On aura tout vu.

Leo fit quelques pas en avant.

Leo : Coupez par les hautes herbes, vous y croiserez peut-être un Pokémon.
Kain : Très spirituel. Et toi ?
Leo : Je vais déjouer leur plan et vous faire une diversion, le temps que vous passiez.
Rein : Je t'accompagne. Tu auras peut-être besoin d'une meilleure ouïe que la tienne.
Rachel : Bonne idée.
Kain : Et... Une fois qu'on sera passés ?
Leo : On les latte, tiens ! Quelle question ! Après, on vous rejoindra au pas de course.
Igels : Soyez prudents, alors. Nous sommes déjà en effectifs réduits, il ne faudrait pas non plus que l'on se réduise davantage.
Leo : Et toi, profites-en, tu seras presque tout seul avec ta soeurette adorée. Allez, ciao !

Leo et Rein partirent en coup de vent.

Igels : Jolie manière de s'esquiver... Bon, attendons deux minutes avant d'y aller.
Kain : Espérons que leur plan marchera.
Rachel : Il devrait marcher. Avec les talents de Rein et de Leo, peu de gens pourraient y faire face.
Kain : Tu sembles avoir Leo en haute estime, malgré sa tendance à partir en vrille.
Rachel : Il n'a pas hésité à te défendre, lorsqu'il n'avait pas à se préoccuper de moi. Et sa défense était suffisamment cohérente pour que j'aie envie de réfléchir à sa manière d'agir. Et plus j'y pense, plus je me dis qu'il fait semblant d'être idiot, pour mieux prendre l'adversaire par surprise.
Kain : C'est plus ou moins ca. En fait, il fait l'idiot en permanence en espérant me faire rire. Mais quand il doit être sérieux, il est méconnaissable.
Igels : ...Je vais les rejoindre. J'ai un mauvais pressentiment. Kain, tu pourras protéger Rachel seul ?
Kain : T'en fais pas. Fonce.

Et Igels s'élanca, dans la même direction que Leo et Rein, tandis que Kain, tirant presque Rachel par la main, prit un raccourci a travers les herbes qui bordaient le chemin.

Watery : Frangin !
??? : Oui ?
Watery : Que dis-tu de ce piège ?
Leo : En effet, il est pas mal... Vous comptez piéger qui avec ca ?
Watery : La princesse et ses compagnons, tiens ! Qui d'autre ? Ah, mais...

Leo attrapa Watery, sans lui laisser le temps de parler, et tous deux plongèrent dans le trou.

??? : Abruti de frangin...
Watery : Désolé ! Je me rattraperai !
??? : Tue celui avec qui tu viens de faire le grand saut, ce sera suffisant. Quant a moi, je vais me charger de celui qui nous espionne...
Leo : Rein ! T'es repéré !
??? : ...Rein ?
Rein : Eh oui, Firey, c'est bien moi...

Rein sortit de sa cachette, faisant face à son adversaire.

Rein : Ca faisait une paye, pas vrai ?
Firey : En effet. Depuis que tu as quitté le clan pour partir en solo, en fait.
Rein : Comment se porte le clan, d'ailleurs ?
Firey : Oh, Windy est transie et espère ardemment ton retour, vu combien elle était raide dingue de toi, et y a pas d'Earthy depuis ton départ.
Rein : Bah on va dire qu'y a plus d'Earthy, alors...
Firey : C'est quand même surprenant... Les deux leaders de l'ancien clan des Elements face à face.
Rein : ...C'est le passé, les Elements.
Firey : T'as raison. Maintenant, on est en passe de se faire absorber, au vu de deux éléments étrangers qui sont venus s'ajouter à nos rangs.
Rein : Deux, tu dis ?
Firey : En effet. Un tireur d'élite, The Eye, et un combattant assez mystérieux, The Will.
Rein : Tu peux donc dire adieu à The Eye, il s'est suicidé plutôt que de nous donner des infos sur ses employeurs. Un sacrifice inutile, a présent.
Firey : Hmm... En effet. Mais bon, nous allons vous abattre, toi et ton compagnon, puis nous allons rattraper la princesse et la ramener à sa petite famille.
Rein : Sa... Famille ? Mais elle est morte !
Firey : En effet. Et c'est dans l'au-delà que nous allons la ramener !

Firey sortit un sabre, qui s'enflamma.

Rein : Je vois que tu portes toujours ta Torch... Très bien, puisque c'est toi,...

Rein sortit un bout de bois, qui, en un instant, prit la taille d'un long bâton de combat, puis prit une posture de combat.

Rein : ...Je n'hésiterai pas a utiliser toutes mes forces !

Dans le trou,...

Watery : Donc, c'est Rein qui est avec toi ?
Leo : Ouais, c'est un bon combattant, j'ai confiance en lui.
Watery : Tu sais, il était avec nous, avant.
Leo : Ah bon ?
Watery : Ouais. Earthy, de son ancien nom. C'était un putain de combattant, même que seul mon frangin pouvait le latter. Mais il avait des faiblesses, et mon frangin, bah il les connaît.
Leo : Des faiblesses ?
Watery : Je te dirai tout... Avant de te porter le coup de grâce !

Watery sortit une arme a feu, au canon bien plus gros que ceux d'autres petites armes a feu.

Leo : Joli joujou. Tu comptes nous sortir des bulles d'eau avec ca ?
Watery : Très drôle...

Ailleurs,...

Rachel : Tu crois que le combat a commencé ?
Kain : Sans doute... Mais j'ai confiance en les autres. Ils reviendront tous.
Rachel : Je sais...

Rachel ralentit le pas, rapidement imitée par Kain.

Kain : Tu vas bien ?
Rachel : ...

Rachel était intimidée par le fait que Kain lui tenait toujours la main. Réalisant ce fait, il la lâcha, avant de se faire aussitôt reprendre la main par Rachel.

Rachel : ...T'es pas censé me lâcher, pas vrai ?
Kain : Oui, mais ca te gêne.
Rachel : Je sais... C'est sûrement dû à ce qui s'est passé à l'hopital...
Kain : ...Tu parles du baiser, peut-être ?
Rachel : ...J'ai recommencé, quand tu t'es endormi... Et je ne sais même pas pourquoi je l'ai fait !
Kain : Rachel...
Rachel : C'était censé être quelque chose que je devais réserver pour celui que j'aime, et pour personne d'autre ! Et... Et j'ai craqué avec toi, alors que j'ignore si je t'aime ou pas ! Je ne suis qu'une...

Elle ne put continuer, Kain la faisant taire en l'embrassant. Surprise, elle se tut.

Kain : Du calme. On ne peut pas se permettre de donner notre position à l'ennemi...
Rachel : ...Oui... Continuons...

Et tous deux repartirent, aussi rouges l'un que l'autre.

Kain (pense) : Mais pourquoi il a fallu que je la fasse taire ainsi ?
Rachel (pense) : Je ne comprends plus rien... Rien du tout... Pourquoi a-t-il fait ca ?

Ailleurs, le combat entre Rein et Firey battait son plein. Tous deux rivalisaient d'ingéniosité pour ne porter ne serait-ce qu'un seul coup à son adversaire, mais, progressivement, Firey gagnait l'avantage, portant de plus en plus de coups à Rein, qui se trouvait progressivement entaillé jusqu'a la chair par de plus en plus d'attaques de son adversaire. Il finit par poser un genou en terre, haletant.

Firey : Pfff... Ou est passé le démon avec qui je faisais équipe ?
Rein : ...
Firey : Tu t'es trop adouci, au contact de ces gens, Earthy.
Rein : Mon nom est Rein !
Firey : La ferme ! Tu te crois encore en position de donner des ordres, peut-être ?
Rein : En tout cas, je suis largement en position de t'abattre ! Earthy Clap !

Une série de bâtons de terre sortirent du sol, criblant Firey de coups, tandis que Rein se rua sur lui, lui brisant la nuque d'un dernier coup. Firey s'écroula, sans un bruit, lâchant son sabre.

Rein : ...Désolé, Firey.

En bas,...

Leo : Purée, t'as pas fini de me canarder ? Je ne suis pas de la volaille !
Watery : Je t'ai déjà dit d'arrêter avec tes jeux de mots !

Un tir fusa, tir qui fut esquivé par Leo avant de se mettre à rebondir dans le trou. Finalement, ce tir atteint sa cible, suite à un rebond de trop.

Leo : C'est que tu commences à m'énerver avec tes tirs bondissants, tu sais !
Watery : Tu peux t'énerver autant que tu veux, cela ne changera rien à l'issue de notre combat !
Leo : Ah ouais ?

Leo se rua sur Watery, tirant une pointe de métal de l'un de ses gantelets. La pointe fut rapidement broyée par l'impact de l'un des tirs, qui faillit percuter Leo, avant de rebondir vers la surface. C'est alors que l'un des bâtons de terre de Rein sortit de l'une des parois, avant de se diriger vers la surface a son tour. Il perçuta au passage le tir de Watery, qui lui revint de plein fouet. Watery l'esquiva de justesse, mais ce laps de temps suffit à Leo pour qu'il puisse porter un coup de poing, toutes lames sorties, au visage de son adversaire. Watery s'effondra, sans bruit, le front criblé de trous traversant son crâne de part en part. Leo se releva, silencieux.

Leo : ...Tu as été un bon adversaire... Dommage que le sort se soit acharné contre toi...

Il s'avanca vers le corps de Watery, qui bougea légèrement.

Watery : ...Tu as gagné... Surprenant...
Leo : Ne bouge pas. Tu ne ferais qu'aggraver tes blessures.
Watery : De toute manière... Je suis condamné... Ton attaque... M'a traversé... Le cerveau...
Leo : ...Je ne voulais pas en venir à te tuer... Tu n'es pas quelqu'un de foncièrement mauvais...
Watery : Je t'avais promis... A propos de Earthy... Dans ma poche droite...

Leo fouilla ladite poche, pour trouver un papier, écrit à la main.

Watery : C'est de mon frère... Pour que je me souvienne... Quoi faire face à lui...
Leo : Merci...
Watery : Oh... Et prends... Mon Aqua Gun... Avec toi... Il te sera... Plus utile... Qu'a un cadavre...
Leo : J'en prendrai soin. Promis.
Watery : Ah... Et dis aussi... A Earthy... Que... Je suis... Désol...

Il ne put terminer sa phrase, rendant son dernier souffle. Leo resta quelques secondes silencieux, avant de prendre l'arme de Watery.

Leo : Je transmettrai le message. Repose en paix.

Leo escalada ensuite le trou, non sans mal, pour se retrouver face à Rein, qui avait été rejoint par Igels.

Leo : Tiens, t'es là, Igels ? Je pensais que t'en profiterais pour t'amuser avec ta soeurette, non ?
Igels : Trêve de plaisanteries, rejoignons-les. Je pars devant.

Igels partit en courant, remontant le chemin.

Rein : Leo.
Leo : Oui ?
Rein : J'ignore si ton adversaire t'en a parlé, mais ces deux-là étaient autrefois mes camarades et amis...
Leo : ...J'ai eu droit à quelques bribes d'information... Et l'autre en bas t'appelait sans cesse Earthy.
Rein : Oui. Earthy des Elements, un clan de mercenaires travaillant là ou l'argent les envoyait. On nous disait parfois capables d'invoquer les éléments si besoin est, alors qu'il ne s'agissait que de techniques propres à nos armes et à de longues années de maîtrise.

Rein portà la main à l'arme de Firey, qui pendait à sa ceinture.

Rein : J'espère juste que j'aurai un jour assez de maîtrise pour honorer sa mémoire.
Leo : Je n'en doute pas. Oh, tiens !

Leo lanca à Rein le papier que Watery lui avait donné.

Leo : C'est, selon mon adversaire, quelque chose te concernant.
Rein : Merci, j'y jetterai un oeil à l'occasion. Rejoignons les autres, dans l'immédiat.
Leo : D'accord.

Et tous deux partirent à la poursuite de Kain, Rachel et Igels, qui étaient devant eux, sur le chemin.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 | Retour | Haut de page ]