Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 19
Nom de l'œuvre : Cursed Princess Nom du chapitre : La source de la guérison
Écrit par Izual Chapitre publié le : 30/3/2009 à 03:03
Œuvre lue 36284 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
[ Retour - Bas de page ]
Lundi 7 avril 2008, 17h14 (heure locale)

Leo : Waouh, plutôt grand, le temple !

Le groupe venait d'entrer dans le bâtiment principal du temple, qui se composait également de plusieurs petits batiments jonchant les alentours du principal, et reliés les uns aux autres par un réseau de couloirs.

Kain : Bon. la source que nous trouvons est au coeur du temple. Reste a savoir ce qu'ils entendaient par "son coeur".
Igels : Cherchons chacun de notre côté. On devrait trouver ca assez vite, non ?
Kain : Entendu. Si quelqu'un trouve quelque chose, on se regroupe tous pour l'examiner, d'accord ? On ne sait pas s'il y a des pièges ou pas, donc il vaut mieux rester prudents.
Rachel : Je reste avec toi, Kain.
Kain : ...Comme tu veux. Allez, tout le monde, au boulot !

Rein, Leo et Igels s'éloignèrent de Kain et de Rachel, pour mener leurs propres recherches. Kain, quant a lui, commenca à examiner une étrange statue.

Kain : Rachel... A ton avis, on devrait commencer par examiner quoi ?
Rachel : Bah, tu as commencé à examiner la statue, non ? Autant la fouiller dans ses moindres détails, nous trouverons peut-être un indice.
Kain : Attends, viens voir... Il y a des écritures, ici... Mais elles sont fort vieilles, j'ignore si j'arriverai à lire quelque chose... Voyons voir...
Rachel : Alors, ca dit quoi ?
Kain : "Etranger, bienvenue au temple d'Amélius. Trouvez la voie et vos voeux seront peut-être exaucés. Pour les réclamations, voir Amélius en personne."
Rachel : ...Apparemment, celui qui a gravé cela avait un certain sens de l'humour.
Kain : Amélius également, ou sinon il n'aurait jamais laissé cela à la postérité. En tout cas, j'apprécie.
Rachel : Tiens, regarde... Ce symbole, il ressort un peu.
Kain : C'est bizarre... Attends, voyons voir...

Kain appuya sur le symbole, qui s'enfonça. Au même moment, la dalle sur laquelle étaient Kain et Rachel commença à vibrer.

Kain : Les gars ! On a quelque chose !
Rachel : Dépéchez-vous !

Comme pour répondre à l'impatience de Rachel, la dalle s'effondra sous leurs pieds, les faisant tomber dans un puits dont le fond était trop obscur pour que l'on puisse y voir quelque chose.

Leo : ...Me voilà... Kain ? Rachel ? Vous êtes ou ?
Rein : Pas ici, vu que j'en viens.
Igels : Pareil par ici.
Leo : Donc, ils sont encore dans la pièce... Hey, les tourtereaux, c'est pas une plaçe pour se bécoter en douce !
Igels : T'as pas honte de proférer des inepties pareilles dans un lieu sacré ?
Leo : T'as pas honte d'être aussi jaloux de Kain ? Après tout, c'est lui que ta soeur a choisi.
Igels : ...Je sais... Mais ca me rend malade rien que d'y penser...
Rein : Venez voir ! Par ici !
Leo : Quoi ?
Rein : Un trou... Avec la dague de Kain juste devant...
Igels : Ils seraient tombés ?
Leo : Je crains que oui...
Igels : Bon ! Leo, tu surveilles ce trou. Rein, tu viens avec moi au temple d'Azaléa, ils doivent bien avoir des cordes.
Rein : Entendu !

Rein et Igels partirent en courant, tandis que Leo se posta devant le trou.

Leo : ...En profitez pas trop, les tourtereaux...

Plus bas,...

Kain : Ouh... Ma tête...

Kain ouvrit les yeux avec peine, pour sentir une main se poser sur son visage.

Rachel : Tu te réveilles ?

Il avait la tête posée sur les genoux de Rachel, qui s'était assise en tailleur, et qui passait de l'eau fraîche sur le visage de Kain. Elle lui sourit, rassurée de le voir se réveiller.

Kain : Ou on est ?
Rachel : Au fond du trou. Ca donne sur une grotte ou de l'eau coule du toit, donc je suppose qu'on est sous un cours d'eau.
Kain : Pas forcément. On peut être suffisamment en profondeur pour voir ca sans obligatoirement être sous un cours d'eau, tu sais.
Rachel : C'est possible... D'ailleurs, on ne voit pas de lumière en haut.
Kain : Pendant notre chute, je nous ai senti être déviés, donc il est possible que la déviation bouche la lumière du soleil... Néanmoins, l'endroit est bizarrement éclairé.
Rachel : Tu es en état de te lever ?
Kain : Je vais essayer... Ouep, ca marche. Et toi ?
Rachel : Aucun problème... Regarde sur quoi on a atterri.
Kain : ...On dirait du foin, mais désseché depuis des années... Bizarre... Peut-être que quelqu'un avait trouvé ca avant et s'en est servi pour liquider ses extras.
Rachel : Possible... Bon, on y va ?

L'endroit était désert, et se constituait d'un fond dans lequel avaient atterri Kain et Rachel, et d'un unique tunnel, éclairés tous deux par une lumière bleutée.

??? : Vous comptez aller ou, mes enfants ?

Une ombre bleutée passa devant Kain et Rachel, tout en leur parlant d'une voix douce et amicale.

??? : Si c'est pour aller au fond, ne vous en faites pas, le chemin est tout tracé, et je vous attends au bout...

L'ombre s'avanca vers Rachel, et la pointa du doigt.

??? : Toi, tu es maudite, non ?
Rachel : Euh... Ben... Oui...
??? : Je le savais... Et toi, tu es son contractant...
Kain : Son quoi ?
??? : Son contractant. Celui à qui la personne maudite fait ressentir les effets de sa malédiction.
Kain : Oui, c'est bien moi.
??? : Parfait. Venez au fond, nous avons à parler.

L'ombre partit ensuite vers le fond du tunnel, avec une grâce irréelle. Kain et Rachel la regardèrent, muets d'admiration.

Rachel : Tu crois que c'est...
Kain : Possible. Mais on ne le saura qu'en la suivant.

Il lui tendit la main,...

Kain : Tu viens ?
Rachel : D'accord.

...Qu'elle attrapa, après une légère hésitation, puis tous deux s'engagèrent dans le tunnel, qui, au fur et a mesure de leur progression, devenait de plus en plus éclairé.

Kain : A première vue, on approche du centre.
Rachel : ...
Kain : Rachel. N'aie pas peur. Je suis la, d'accord ?
Rachel : Je te fais confiance, mais... Qu'est-ce qui nous attend ?
Kain : On ne le saura pas si on avance pas. Et si on avance pas, on sera bloqués dans cette grotte.
Rachel : Vu comme ca, on a pas d'autre alternative...

Finalement, tous deux arrivèrent au centre de la grotte, ou se trouvait un petit sanctuaire en bois, arrosé par l'eau qui coulait des murs, et qui finissait par s'accumuler pour former une petite source. L'ombre se trouvait devant le sanctuaire, et se mit a briller, pour prendre l'apparence d'une jeune fille, apparemment agée d'une quinzaine d'années, aux longs cheveux bruns ondulant jusqu'a ses chevilles, et simplement vétue d'une longue robe blanche. Une paire d'ailes d'un blanc immaculé avait poussé de son dos, et elle fixait Kain et Rachel.

Kain : ...Qui êtes-vous ?
??? : On me nomme Kanna. Je suis la dernière descendante des angelesses.
Rachel : Les angelesses ? Qu'est-ce donc ?
Kanna : Vos légendes me donnent le titre de "fille ailée".
Kain : Incroyable... Vous seriez donc celle qui a été rendue immortelle durant un millénaire, en compagnie de votre mère ?
Kanna : C'est cela.
Kain : Je suis honoré de faire votre connaissance. C'est un grand privilège que de vous rencontrer.
Kanna : Je suis flattée que des humains puissent se trouver ravis de me voir. Soit, vous êtes donc victimes de ma malédiction ?
Rachel : En effet. Elle fait souffrir des gens que j'aime, et elle a même tué l'un d'entre eux.
Kanna : Il est de mon pouvoir de te guérir. Toutefois...
Rachel : Oui ?
Kanna : Tu te devras de participer au rituel de guérison avec ton contractant. En cas d'échec, il te sera à tout jamais impossible d'en guérir. Ai-je été bien claire ?
Rachel : Tout a fait. Quel est ce rituel ?
Kanna : Il est simple. Tu dois boire de cette source, puis donner à ton contractant de la source que tu auras bue, après en avoir avalé la moitié. Tout en faisant cela, vous devez souhaiter de toutes vos forces ta guérison, et si votre volonté est pure et sincère, alors tu guériras.

Kanna recula de deux pas.

Kanna : Lorsque vous serez prêts, prévenez-moi.
Kain : ...Si j'ai bien compris, tu dois boire de l'eau, en avaler la moitié, puis m'en passer l'autre moitié, c'est bien ca ?
Kanna : Exactement. Et lors du transfert de l'eau, plus vous serez en contact l'un et l'autre, plus vous aurez de chances de réussir.
Rachel : ...Tu me fais confiance, Kain ?
Kain : Rachel.

Kain la fixa dans les yeux.

Kain : Si je t'ai suivie jusqu'ici, c'est en toute confiance, et uniquement dans le but de t'aider à guérir. Alors n'hésite pas.
Rachel : Bien... Kanna, je suis prête !
Kain : Moi aussi, alors.
Kanna : Bien...

Un halo de lumière entoura Kain et Rachel, et lorsqu'il s'estompa, tous deux se retrouvèrent vétus différemment : Rachel portait une longue robe identique à celle de Kanna, tandis que Kain portait une toge blanche, le recouvrant des épaules aux chevilles.

Kanna : Ce sont des habits de cérémonie. Ils vous sont nécéssaires pour l'accomplissement de votre souhait.
Kain : Bien.
Kanna : Jeune fille, c'est à toi d'agir.

Rachel s'approcha lentement de la source, avant de s'accroupir devant, et d'y plonger le bas de son visage, jusqu'a remplir sa bouche d'eau. Elle se releva ensuite, tout en avalant par petites gorgées la moitié de ce qu'elle avait en bouche, puis elle s'approcha de Kain et, en se blottissant contre lui, l'embrassa tendrement, profitant du geste pour lui donner le reste de l'eau. Kain, qui avait compris l'idée, la serra dans ses bras tout en buvant l'eau qu'elle lui donnait. Tandis qu'ils continuaient leur baiser, un nouveau halo de lumière les enveloppa, passant régulièrement de l'un à l'autre, avant de sortir de Rachel, contenant une substance mauve en son sein.

Kanna : Votre souhait est exaucé.

Rachel se recula, avant de se blottir à nouveau dans les bras de Kain.

Rachel : Je suis... Guérie ?
Kain : Oui. Plus jamais tu ne feras souffrir les autres.
Rachel : C'est... C'est merveilleux... Merci... Merci à vous deux...
Kanna : Ton contractant est le seul responsable de ta guérison. Son désir de te voir guérie outrepassait même largement le tien.
Rachel : C'est vrai ?
Kain : Oui. Je sais à quel point cela peut te miner, et cela me faisait mal de te voir souffrir ainsi.
Rachel : C'est bon... Je n'ai plus rien, maintenant... Grâce à toi...
Kanna : Voulez-vous que je vous ramène à la surface ?
Kain : Ce n'est pas de refus, mais avant, est-ce que nous pourrions récupérer nos vêtements ?
Kanna : Ne vous en faites pas... Fermez juste les yeux...

Kain et Rachel obéirent, tandis qu'un nouveau halo de lumière les entoura.

Kanna : Ma mission est presque remplie... Je n'ai plus qu'une seule chose a faire avant de m'en aller... D'ici là, au revoir à tous deux...

Le halo disparut, et Kain et Rachel avec, tandis que l'image de Kanna s'estompa dans l'air.

Igels : Nous revoilà, Leo !
Leo : Ah, il était temps ! Vous faisiez quoi ?
Igels : On a galéré pour trouv...
Leo : Poutrouv ? Je ne m'appelle pas comme ca, aux dernières nouvelles...
Rein : Leo...
Leo : Oui, c'est bien ca, c'est un bon début.
Rein : Mais non... Derrière...

Leo se retourna, pour voir qu'un halo de lumière était apparu juste derrière lui, contre la statue. Lorsqu'il s'estompa, lui, Igels et Rein purent voir Kain et Rachel, endormis et enlacés, proches de s'embrasser.

Leo : Quand je vous dis qu'ils étaient en train de se bécoter, personne ne me croyait.
Igels : Je vois... On s'inquiète pour eux, alors qu'ils étaient en train de faire des cochonneries...

Rachel se réveilla la première, rapidement suivie par Kain.

Kain : Ou on est... Tiens, on est remont...

Il ne put en dire plus, car, sous les yeux stupéfaits des autres, Rachel l'embrassa à nouveau.

Rachel : Merci de m'avoir aidée à guérir...
Leo : Alors comme ca, t'es plus maudite, c'est ca ?

Elle se recula brusquement de Kain, écarlate.

Rachel : Que-que-que-que-que-que faites-vous ici ?
Igels : On peut vous poser la même question...
Kain : C'est pas ce que tu crois, Igels ! C'est juste que...
Igels : ...Juste que tu as guéri ma soeur, pas vrai ?

Igels s'approcha de Kain, et lui tendit la main.

Igels : Je ne t'en serai jamais assez reconnaissant. Merci, mon ami.
Kain : Igels... T'as pas a me remercier.
Leo : Ouep, surtout vu la scène à laquelle il vient d'avoir droit. Tu sais, le baiser fougueux de...
Rachel : Leo ! Chut !
Igels : ...Je peux bien fermer les yeux la-dessus, s'il a guéri ma soeur.

Et Kain attrapa la main d'Igels, avant de se faire hisser jusqu'en position debout.

Rein : Bon, maintenant, si j'ai bien compris, on rentre chez toi, Kain ?
Kain : Oui. On rentre tous au bercail !

Et tous se dirigèrent vers la sortie.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 | Retour | Haut de page ]