Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 21
Nom de l'œuvre : Cursed Princess Nom du chapitre : Prémices du chaos
Écrit par Izual Chapitre publié le : 30/3/2009 à 03:03
Œuvre lue 36286 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
[ Retour - Bas de page ]
Mercredi 9 avril 2008, 21h07

Rachel : Mon dieu...

Rachel et sa troupe venaient d'arriver à Saidara. Et la ville ou ils avaient atterris, autrefois un lieu d'abondance et de fêtes, n'était plus qu'un champ de ruines, à l'image de la ville ou vivait Kain. Ce dernier tendit une main à Rachel, qui était tombée à genoux devant ce spectale de désolation.

Kain : Ne t'en fais pas. Nous allons trouver et punir le coupable, et tu pourras ensuite utiliser ton autorité de reine pour restaurer la ville entière.
Rachel : ...
Kain : Fais-moi confiance, Rachel. Nous y arriverons.
Rachel : D'accord...

Elle lui prit la main, et se laissa soulever.

Igels : Si mes souvenirs sont bons, il y a une grotte à un quart d'heure à l'ouest, qui donne d'un côté par ou nous entrerons, et qui ressort non loin du palais. D'ici à ce que nous arrivions au tràne, les Big Four tenteront surement de s'interposer, et ce sera à nous d'agir.
Rein : Surtout qu'ils en ont après nous, et non après Rachel. Cette fois-ci, elle n'est qu'un instrument à utiliser pour nous attirer, et non plus la cible.
Kain : Elle peut toujours être la cible d'autres mercenaires.
Rein : J'en doute. Tous ceux qui ont tenté de s'en prendre aux proches des cibles du Big Four se sont fait abattre par eux, et ce sans la moindre exception. Ca en a refroidi plus d'un.
Leo : Hélàs, je pense que l'on va avoir a faire à l'un ou l'autre kamikaze... Tiens, regardez, en voilà un.

Un homme, vêtu d'un capuchon recouvrant son visage, se trouvait en plein milieu du chemin, et semblait fixer le groupe.

??? : Alors comme ca, on vient renverser la monarchie en place, Kain Albrecht ?
Kain : Qui es-tu ?
??? : Tu ne te souviens pas de moi, après le mal que tu m'as fait ?
Kain : ...Montre-toi !
??? : Puisque tu insistes, vois le visage de celui que tu as marqué a vie !

Il retira son capuchon, causant un sursaut de surprise chez Kain, mais aussi chez Igels et Rein.

Kain : Ashe !
Ashe : Oui, Ashe. Celui dont tu as tué la seule raison de vivre... Mais il me semblerait que j'aie de la chance...

Le regard froid d'Ashe s'arrêta sur Rachel...

Ashe : ...Puisque se trouve ici celle pour qui tu vis !

...Avant qu'il ne s'élance, un sourire sadique sur les lèvres. Kain s'interposa et bloqua le coup mortel destiné à Rachel, avant de tenter de répliquer. Hélas, l'attaque partit dans le vide, et Ashe profita de son esquive pour plaçer un coup dans les côtes de Kain, qui tomba a terre, avant de reculer de quelques pas.

Ashe : Tu es faible, Kain. Bien plus que moi.
Kain : Que tu crois ! Je le suis peut-être physiquement, mais j'ai un coeur, moi !
Ashe : Ton coeur ne t'a cependant pas empêché de tuer quelqu'un... Mais le sera-t-il pour tuer une seconde personne ?
Kain : ...

Ashe lança un couteau aux pieds de Kain.

Ashe : Prends ce couteau et envoie-moi rejoindre ma bien-aimée, Kain.
Kain : Pardon ?
Ashe : ...A mon départ, je suis parti m'entraîner, en espérant pouvoir te vaincre... Mais au cours de mon entraînement, j'ai réalisé que rien ne ramènerait Vente parmi nous... Le désespoir m'a submergé, et j'ai souffert pendant des jours entiers... Et puis finalement, la vérité m'est apparue... J'ai compris que je devais mourir par tes mains pour rejoindre Vente, là ou elle se trouve.
Kain : ...
Ashe : C'est pourquoi je t'ai cherché, et que je te demande maintenant d'en finir avec moi...

Sans dire un mot, Kain prit le couteau, se releva, et approcha Ashe,...

Kain : Tu es sûr que c'est ce que tu veux ?
Ashe : Rien ne saurait me rendre plus plaisir que de rejoindre Vente...

...Qui arbora tout a coup un sourire mauvais...

Ashe : ...Excepté le fait de t'envoyer la rejoindre avant !

...Avant d'attraper la main de Kain, qui tenait le couteau, et de tenter de lui planter dans le coeur. Heureusement, Kain, ayant remarqué son intention, dévia le coup avec son autre main, et ne se prit au final la lame que dans l'épaule. La douleur le fit néanmoins s'écrouler, et Ashe en profita pour arracher d'un mouvement sec le couteau de l'épaule de Kain.

Ashe : Tu es trop gentil, Kain. Tu m'offres ta mort sur un plateau d'argent, et je n'oublierai pas cela...

Il leva le couteau en l'air, prêt a poignarder Kain...

Ashe : Salue Vente la-haut pour moi !

..., puis l'abaissa. Et c'est au dernier moment qu'un bras arrêta le mouvement d'Ashe, qui s'écroula sans le moindre bruit, transpercé par une lame.

??? : Tu voulais mourir, tu as eu ce que tu as voulu.
Kain : P...Papa ?
Richard : Oui, c'est moi, Kain. Tu peux souffler.

Richard repoussa le corps devenu inerte d'Ashe, avant de se relever, tandis que les autres l'approchèrent.

Richard : Amélia, je suis ravi de vous revoir.
Amélia : Moi de même, Richard. Merci pour vos informations.
Richard : C'est tout a fait normal, ma femme est enfermée avec les autres. Pouvez-vous soigner mon imprudent de Kain ?
Amélia : Sans problèmes.
Richard : Ne vous en faites pas, vous autres. Je ne viens pas ici en tant qu'ennemi, au contraire.
Rein : The Will, c'est bien ca ?
Richard : En effet. Du moins jusqu'a aujourd'hui.
Igels : Pourquoi ?
Richard : J'ai officiellement abandonné mon travail de mercenaire hier soir, en ayant gagné assez pour pouvoir offrir une vie décente à ma femme et à mon fils. J'aurais simplement pu redevenir Richard Albrecht, mais Amélia m'a informé personnellement que Sarah avait été enlevée par The Big Four, et que Kain se lançait à leur poursuite.
Rachel : Et pourquoi êtes-vous ici, alors ?
Richard : N'avez-vous pas déjà deviné, princesse ? Je suis ici pour secourir ma femme, aidé en cela par mon fils et ses compagnons.
Igels : ...Et comment pouvez-vous nous donner une preuve de votre bonne volonté ?
Richard : A-t-on besoin de bonne volonté pour sauver un être cher ?
Igels : ...
Kain : Papa... Merci de m'avoir sauvé...
Richard : Pas de problème... Mais tu es trop doux avec tes adversaires, fiston. Comme dirait un ami à moi, "laisse tomber le chocolat", et deviens aussi dénué de pitié que ceux que tu affrontes. Ou tu ne vaincras jamais.
Kain : ...
Richard : Je ne dis pas ca pour te critiquer, je précise. Mais une volonté d'acier n'a aucune valeur si l'adversaire ne peut l'affronter.

Richard se tourna vers Amélia.

Richard : Dites-moi... Avez-vous l'idée d'un bon endroit d'ou nous pourrions espionner les allées et venues au palais ?
Amélia : Nous nous y rendions, mais... Pourquoi ?
Richard : Non seulement c'est l'objectif a atteindre pour votre princesse, mais c'est également le camp de The Big Four. Ce qui en fait un endroit à examiner avant d'aborder.
Amélia : Tel père, tel fils... Dès que Kain est soigné, nous nous y rendrons donc.

Une vingtaine de minutes plus tard, tous arrivèrent à l'entrée de la grotte qu'avait indiqué Igels. Ils y entrèrent, et, après cinq minutes de traversée souterraine, décidèrent de monter un camp provisoire. Richard avait profité du trajet pour faire connaissance avec le reste du groupe, et même si Igels et Rein gardaient un soupçon de suspiction envers lui, le reste du groupe l'adopta sans hésiter.

Richard : Bon. Kain, tu viens avec moi espionner le camp ennemi. Leo, je compte sur toi pour garder l'entrée par laquelle nous sommes entrés, mais n'y va pas seul. Rein, tu peux l'accompagner ?
Rein : Pas de problème.
Leo : Deux secondes... Amélia, vous pouvez venir ?
Amélia : Quoi donc ?
Leo : C'est a propos de ce dont nous avions parlé avant notre départ.
Igels : Allez-y, je garderai l'entrée avec Rein le temps de la discussion.
Rachel : Et moi ?
Leo : Tu peux rester, y a pas de problèmes. De toute manière, tu es concernée aussi.
Rachel : D'accord...

Et le groupe se sépara.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 | Retour | Haut de page ]