Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 24
Nom de l'œuvre : Cursed Princess Nom du chapitre : La lame maudite
Écrit par Izual Chapitre publié le : 30/3/2009 à 03:05
Œuvre lue 36289 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
[ Retour - Bas de page ]
Jeudi 10 avril 2008, 09h14

Kain : Rachel, on va par ou, ensuite ?
Rachel : A droite !

Cela faisait une petite dizaine de minutes que le reste du groupe progressait, laissant Leo aux prises avec Caladbolg.

Rein : Il aurait été la, on aurait déjà eu droit à un commentaire sur la grandeur du château...
Igels : Ainsi que sur le fait qu'on est pas venus pour une visite guidée ! Enfin bon, on approche...

C'est alors qu'ils entrèrent dans un long corridor. Face a eux se trouvait une personne, toute de noire vêtue, et portant a la main une épée ensanglantée.

Kain : ...Qui es-tu ?
??? : Moi ? Héhéhé... Juste un amateur de combats... Qui veut se battre ?
Igels : Cette voix... Et cette posture...

Igels fit quelques pas en avant.

Igels : Laissez-moi vérifier quelque chose, s'il vous plait.

Igels porta la main à l'épée qui était accrochée à sa ceinture...

Igels : Dis-moi, étranger... Il y a de cela une douzaine d'années, est-ce toi qui a mené le raid visant a détruire la famille des Lancaster ?
??? : Y a douze ans, tu dis ? Hum...
Igels : Ils vivaient ici, a Saidara. Tu as exterminé toute leur famille.
??? : En effet, c'était bien moi, alors... Héhéhé, pourquoi tu me demandes ca, petit ?
Igels : Pour une raison toute simple...

...Avant de la dégainer, d'un mouvement furieux.

Igels : Moi, Igels Lauren di Alexandros, né Lancaster, je vais venger leur mémoire !
??? : Ah, alors il en restait un ? Héhéhé... Intéressant !
Igels : En garde, Zantetsuken !
Zantetsuken : C'est bien, ca, tu connais mon nom...

Zantetsuken se rua sur Igels...

Zantetsuken : Cela me donnera une raison de plus pour t'abattre !

...et lui porta un coup d'épée, aisément contré par Igels, qui le repoussa avant de mener l'offensive, d'une série d'attaques précises.

Igels : Kain, Rein, Rachel, continuez !
Richard : Euh, et moi ?
Igels : Faites ce que vous voulez ! Mais si Rachel ne revient pas vivante... Vous aurez a faire à moi !
Kain : Très bien, on fonce !

Les membres restants du groupe s'enfuirent, passant à côté du combat qui faisait rage entre Zantetsuken et Igels.

Igels : Tu ne les poursuis pas ?
Zantetsuken : Héhé, ce n'est pas le plus important !
Igels : Et qu'est-ce qui peut être important pour un assassin de ta trempe ?
Zantetsuken : L'odeur du sang !

En disant ces dernières paroles, Zantetsuken blessa Igels au bras, d'un revers de sa lame. Il ramena ensuite la lame vers son visage, et commenca à lécher le sang qui s'y était déposé.

Zantetsuken : Héhéhé, succulent ! Tu m'en offriras bien encore un peu, d'accord ?
Igels : Dans tes rêves !
Zantetsuken : D'accord, héhéhé... Tu devras m'en donner la totalité, alors !

Les lames s'entrechoquèrent, et le combat reprit de plus belle. Zantetsuken semblait s'amuser et prendre du plaisir à combattre, tandis qu'Igels mettait dans le combat toute sa hargne et sa volonté de venger sa famille défunte. Et malgré le fait que les blessures s'accumulaient petit a petit chez l'un comme chez l'autre, aucun ne cédait du terrain à l'adversaire.

Zantetsuken : Héhéhé, tu es coriace, petit... On voit que tu as hérité de l'esprit combattif de ta famille !
Igels : Pas du tout...
Zantetsuken : Hein ?
Igels : Avant ton carnage, j'avais horreur du combat, et encore plus horreur de voir du sang couler... D'ailleurs, encore maintenant, c'est quelque chose qui me répugne... Mais j'ai également compris une chose... Quand c'est pour protéger un être cher ou pour lui permettre d'accomplir ce qu'il a à accomplir, on peut surmonter tout et n'importe quoi...
Zantetsuken : Quel charabia inutile...
Igels : Tu peux me couper un bras, ou bien même les deux jambes, que je continuerai à te combattre ! Et si je dois revenir de l'au-delà pour en finir avec toi, je le ferai sans hésiter !
Zantetsuken : Alors fais-le.
Igels : ...
Zantetsuken : Si tu es aussi déterminé à me vaincre, arrête de palabrer et viens !
Igels : Comme tu veux !

Après quelques échanges de coups, Zantetsuken parvint à trouver une faille dans la défense d'Igels, et l'utilisa pour le blesser sévèrement au bras. Igels en fut tellement saisi de douleur qu'il se recula brusquement.

Zantetsuken : Eh bien, fier a bras, qu'attends-tu ? Ta détermination s'arrête-t-elle là ?
Igels : ...
Zantetsuken : Je vois... Tu es de ces jeunes qui pensent pouvoir vaincre n'importe qui, n'importe comment ?

Zantetsuken pointa sa lame vers Igels.

Zantetsuken : Apprends que ce genre de choses est dépassée ! Sans la moindre expérience, tu n'arriveras jamais à me vaincre !
Igels : Ah oui ?

Igels fixa Zantetsuken, avec un regard assassin...

Igels : On va voir ca !

..., puis se rua sur lui, avant de l'attaquer avec une série de coups bien plus rapides que ceux qu'il avait plaçés au début de l'affrontement. Pris de surprise, Zantetsuken dut reculer a son tour, pour éviter une attaque qui aurait pu lui être fatale.

Igels : Eh bien, c'est toi qui recules, maintenant ?
Zantetsuken : Tu es plus rapide que je ne le pensais, héhéhé... Mais ce n'est pas grave !
Igels : Ah oui ?
Zantetsuken : Bien sûr ! Le combat n'en sera que plus palpitant !

Zantetsuken fit quelques pas en avant, tandis qu'Igels était sous le choc de ses dernières paroles.

Igels (pense) : Ce dément est-il autant passionné par le combat que ca ?
Zantetsuken : Allez, maintenant, arrête de jouer...
Igels : Quoi ?
Zantetsuken : Je sais que tu en gardes sous la pédale, et ca ne me plaît pas.
Igels : ...
Zantetsuken : D'ailleurs, à ta plaçe, je ferais mieux de me battre avec tous mes moyens...

Zantetsuken arbora un grand sourire.

Zantetsuken : ...Parce que pour ma part, j'ai fini de m'échauffer !
Igels (pense) : Quoi ? C'était juste un échauffement ?

Zantetsuken se rua sur Igels, et d'une série d'attaques rapides, le cribla de coups de lame avant de se reculer. Igels tomba a genoux, couvert de blessures.

Igels : Tu... Tu es un démon !
Zantetsuken : Bien sûr, héhéhé... Mais sois fier, a part ton propre père, personne ne m'avait poussé aussi loin dans ma force !
Igels : Mon... Mon père t'a affronté ?
Zantetsuken : Bien sûr... D'ailleurs, regarde ceci...

Zantetsuken déchira le haut de ses vêtements, laissant apparaître une grande balafre, qui couvrait tout son torse.

Zantetsuken : C'est la trace que ton père m'a faite, avant de succomber !
Igels : Très bien...

Igels se releva lentement, ignorant la douleur que lui causaient ses blessures.

Zantetsuken : Qu'est-ce qui est bien ?
Igels : Si mon père a été capable de t'infliger ceci, je dois au moins être capable d'achever son oeuvre !
Zantetsuken : Essaie toujours !

Zantetsuken se rua sur Igels, qui, avec une vitesse surhumaine qui le surprit lui-même, esquiva l'attaque avant de planter sa lame dans le corps de son adversaire.

Igels : C'est fini... Assassin !

D'un mouvement, il trancha le corps de Zantetsuken, suivant la cicatrice infligée par son père, avant de ressortir l'épée du corps. L'assassin s'écroula.

Zantetsuken : Héhéhé... Alors, ca fait quoi d'être un assassin à ton tour ?
Igels : Je n'en suis pas un. J'ai simplement vengé ma famille.
Zantetsuken : Ton vieux avait raison, en tout cas... Il disait, juste avant que je le tue, qu'un jour, quelqu'un viendrait prendre ma tête en son nom.
Igels : ...Il savait, alors...

Un souvenir traversa la tête d'Igels...

Igels : Papa ! Papa !
??? : Oui, fiston ?
Igels : Comment ca se fait que tu es si fort ?
??? : Pourquoi tu me demandes ca ?
Igels : Je veux savoir ! Dis-le moi !
??? : ...Pour le moment, tu n'es pas en mesure de comprendre...
Igels : Mais euh ! C'est pas gentil de te moquer de moi !
??? : Je ne me moque pas... Mais une fois que tu auras quelqu'un ou quelque chose que tu souhaiteras protéger, quitte à tout y perdre, tu comprendras pourquoi je ne te l'ai pas dit plus tôt.
Igels : Waaah... Et tu veux protéger quoi, papa ?
??? : Ah la la, tu ne te lasses jamais de me poser des questions, toi.
Igels : Réponds-moi !
??? : Eh bien...

Igels : ... Il aura protégé ce en quoi il croyait jusqu'au bout...
Zantetsuken : Alors... J'ai échoué...

Zantetsuken ferma les yeux, attendant son dernier souffle, tandis qu'Igels se releva, péniblement.

Igels : Papa... Merci d'avoir cru en moi...

Il se tourna vers la direction dans laquelle étaient partis Kain et les autres, et commença a marcher droit devant, malgré ses blessures.

Igels : Kain... Rachel... les amis... J'arrive... Attendez-moi...

Ses jambes vacillèrent, et il serait tombé si quelqu'un ne l'avait pas rattrapé.

??? : Ne t'en fais pas, on est la...
Igels : Cette... Voix... C'est...

Et il s'évanouit.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 | Retour | Haut de page ]