Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 12
Nom de l'œuvre : Les légendes du Mordz Nom du chapitre : Chapitre 10 : A la taverne
Écrit par Requiem Chapitre publié le : 27/11/2010 à 15:54
Œuvre lue 50411 fois Dernière édition le : 27/11/2010 à 15:54
Le désert des Mortes Terres de Colossin, tel était le nom de la partie Ouest du Mordz. Le domaine des cornus, des êtres à la peau rouge couverte de piquants d’où leur surnom : les mauvaises tiges de cactus. C’était là qu’ils devaient se rendre. Véon l’avait lu dans la prophétie du livre de Bibou :

« Aux confins du Mordz, une pierre bleue luit.
Là où seul un des Six élus venus du passé trouver la pierre peut.
Là où à l’Ouest il faudra marcher, vers la terre où commence la nuit.
Là où ne perce aucune lumière, dans une grotte creusée à milles lieux.
Là où il faudra pendant longtemps marcher sous le brillant soleil.
Là où les ombres s’allongent et le monstre à deux cornes attend.
Là où nulle herbe ne pousse, c’est un endroit maudit sans autre pareil.
Aux confins du Mordz se trouve la Pierre du Temps.

Ainsi iront les Six qui ont tout bouleversé.
La destinée de chacun est déjà toute tracée.
Mais le danger guette et pour se racheter,
D’abord la pierre bleue il leur faudra trouver.
Ils viennent, ils arrivent, ils vont tout bouleverser.
»

Elvish et lui-même avait très bien compris que tous les indices devaient les mener là-bas. La prophétie était on ne peut plus claire, d’abord ils devaient se rendre à l’Ouest. Or, à l’ouest seuls s’étendaient la république de Trashalia et le désert des Mortes Terres de Colossin. La prophétie parlait également de grottes et de monstre à cornes, Bibou faisait donc référence aux cornus et à leur lieu d’habitat. Pour finir, il était de notoriété publique que les Mortes Terres étaient maudites depuis déjà fort longtemps, bien avant l’avènement du royaume du Mordz.
Laissant leur ami Pif Œil aux bons soins d’Hell Angel, ils partirent donc un matin, le cœur remplit d’espoir à la recherche de la pierre qui avait fait basculer leur vie.
Ils marchèrent pendant huit jours, traversèrent les forêts et les rivières, gravirent des montagnes, dormirent à la belle étoile. Ils rencontrèrent beaucoup de monde qui leur demandait s’ils n’avaient pas vu passer deux voyageuses mais à part cela, leur chemin se déroula sans encombre jusque là. Ils en étaient à la moitié de leur voyage vers les Terres Mortes lorsqu’ils tombèrent sur une auberge. Ils avaient passé les huit derniers jours à dormir dehors, un bon bain et un lit ne le feraient pas de mal, d’autant plus que les provisions commençaient à manquer. Ils décidèrent donc de faire halte là et de passer la nuit. C’est à ce moment là que commencèrent leurs ennuis.

- Tu es sûr que se sont ces deux là qui viennent d’entrer ?
- Ouais, certain. Je n’oublie jamais un visage quand j’en vois un.
- Ah bon ? Je croyais que c’étaient deux jolies filles ? Regarde ces deux là, ils puent et en plus on voit même qu’y en a un qui commence à avoir de la barbe !
- Tsss… C’est un déguisement. Ma mémoire photographique ne me trompe jamais.
Shy Guy et Boing étaient attablés devant une chope de bière et discutaient à propos de leur nouveau contrat. Les Trois avaient lancé des avis de recherche portant sur deux jeunes filles qui s’étaient enfuies du château et dont la récompense s’élevait à plus de dix millions de Mordz. De quoi passer le restant de sa vie peinard à se prélasser dans une maison de luxe.
Tous les chasseurs de primes, aventuriers ou tout autre loubard du même acabit s’étaient donc bien sûr lancés à la poursuite des deux donzelles mais cela faisait maintenant huit jours qu’elles avaient totalement disparu. Shy commençait à désespérer quand Boing lui avait affirmé reconnaître les deux fugitives grâce à la photo contenue dans l’avis de recherche.
A moitié convaincu, Shy se leva quand même et suivit son partenaire jusqu’à la table où s’étaient assis les deux nouveaux venus. Il désigna une chaise à moitié mangée par les mythes qui pullulaient dans cet endroit crasseux.
- On peut s’asseoir les gars ?
Les deux voyageurs hochèrent la tête sans répondre et retournèrent à leur soupe. Shy loucha sur le gars de gauche – celui qui n’avait pas de poils sur le menton – et en y regardant de plus près il remarqua que le type ressemblait étrangement à la photo de cette Véona. Une simple coïncidence ? Boing semblait croire que non.
Shy lui lança un coup d’œil. Boing lui fit un signe de tête affirmatif. Il était sûr que c’étaient elles ! Pas étonnant que personne ne les ait retrouvés après tout ce temps.
Un serveur boutonneux passa à côté de lui et il commanda une autre bière. Il allait bientôt devenir riche, il devait fêter ça en beauté ! Il se retourna vers les deux travesties :
- Alors, vous allez où comme ça ? Y a rien à l’Ouest. A part la mort bien sûr.
Ce fut celle avec de la barbe qui lui répondit :
- On fait un pèlerinage vers les Mortes Terres.
- Les Mortes Terres ? Vous voulez vous y faire bouffer par les cornus ?
- Non. Nous faisons juste un pèlerinage.
- Et c’est tout ?
- Oui.
Pas très causant. Shy était maintenant complètement convaincu. Ces deux là voulaient faire profil bas le plus possible, ça voulait dire qu’ils cachaient forcément quelque chose.
- Ca tombe bien. Mon pote et moi on va aussi par là-bas.
- De quoi ? fit Boing.
Shy lui décocha un coup de pied sous la table. Boing se mordit la langue pour ne pas crier.
- On peut faire un petit bout de chemin ensemble s’il vous le voulez bien, pas vrai Boing ?
- O… Ouais.
Les deux étrangers sortirent de leur torpeur, la soupe ne semblait plus du tout les intéresser. L’un d’eux fronça même les sourcils. Shy se rendit compte qu’il était peut-être allé un peu trop vite en besogne. Heureusement le serveur arriva avec sa bière et il en commanda trois autres pour détendre l’atmosphère et mettre ses proies en confiance.
- Ouais vous voyez moi je suis pas très pote avec les Trois. (Shy se pencha vers les deux étrangers et baissa sa voix d’un ton pour capter leur attention.) En fait y me cherchent. J’ai pas envie de passer par le Gouffre, vous voyez.
- Pourquoi nous dire cela ? Nous pourrions vous dénoncer, fit le barbu.
Shy éclata de rire. Ouais ils allaient les dénoncer aux gardes de la ville, c’est cela. Ils auraient une bien belle surprise alors !
- Allons, allons, calmez-vous ! Nous savons très bien que ceux qui y vont aux Mortes Terres se sont ceux qui y ont plus rien à perdre. Y a plein d’opposant aux Trois qui y sont allés en pèlerinage. Et vous vous y avez la gueule des deux fugitives que tous les chasseurs de primes recherchent.
Shy vit leurs mâchoires se contracter sous la tension. Ils mordaient à l’hameçon.
- Chut ! Pas la peine de m’y faire les gros yeux. Je vous y ai dit que je suis aussi recherché. Avant j’y vendais des bâtons de la mort. Les trucs les plus oufs que vous pourriez trouver dans le Mordz mais c’y était avant le Cataclysme. Maintenant que y en a plus j’y ai volé pour vivre et les Trois maintenant y veulent aussi ma peau.
Le chasseur de prime mentait avec effronterie. C’était sa deuxième nature. Boing possédait la mémoire d’éléphant et lui le baratin. Les deux faisaient la paire. Bon, c’est vrai que dans sa jeunesse il avait vendu et même fumé des bâtons de la mort et autres cochonneries du même genre mais maintenant les tarifs avaient augmenté depuis le Cataclysme. Il n’en prenait plus qu’une fois les primes de ses proies empochées. Mais avec dix millions de Mordz, ils pourraient en reprendre autant qu’il voulait.
- Bon, bah les gars, nous on y va nous coucher. On se revoit demain pour y prendre la route, OK ?
C’est ainsi que prenant congé des fugitives déguisées, il monta jusqu’à sa chambre au premier étage suivi de Boing. Il ferma à clé derrière lui et s’installa à côté de la fenêtre pour contempler le paysage et vérifier que ses proies ne prenaient pas la poudre d’escampette.
- Je peux savoir ce que tu nous fais là ? demanda Boing. Chopons-les maintenant et allons les livrer. J’ai pas envie de poiroter dix plombes avant d’avoir la récompense.
- Chut ! T’y réfléchis déjà avec ta mémoire qui oublie rien, non ? Pourquoi t’y croit que les Trois ils leurs y ont collé une prime de dix millions ? Ca peut pas y être des putains. Ca vaut pas aussi cher. Elles y ont volé quelque chose d’encore plus précieux que dix millions. Si on y attend quelques jours et qu’on les suit, elles vont peut-être nous montrer leur truc et après on leur y emmène dire bonjour aux Trois et là on sera riche tous les deux !
Visiblement les arguments semblèrent piquer au vif l’intérêt de Boing. Qu’est-ce qui pouvait motiver un chasseur de prime plus que l’argent ? C’était beaucoup plus d’argent ! Boing ne faisait pas exception à cette règle. Et puis ils ne risquaient rien face à deux filles. Même déguisées en mecs ça restait quand même des filles.

Elvish finit sa soupe le premier. Il repensait au gars bizarre de tout à l’heure et la conversation qu’ils avaient eu. Il gratta sa barbe naissante en se disant qu’il devrait la couper avant de se coucher, ça le démangeait terriblement.
- Tu crois qu’on peut leur faire confiance ? demanda Véon qui venait de finir sa soupe à son tour.
- Je ne sais pas. Ils me paraissent louches quand même. Au tout début de la conversation il a dit qu’il n’y avait rien à l’Ouest à part la mort et juste après il nous a dit qu’il y allait aussi…
Les deux se turent. Ils allaient dormir ici et monter la garde chacun leur tour. Le lendemain ils aviseraient.
La nuit se passa sans encombre et aucun garde ne déboula dans leur chambre en beuglant pour les arrêter. Ils descendirent pour prendre leur petit déjeuner et retrouvèrent les types d’hier qui les attendait.
- Il n’a pas l’air frais ton pote… remarqua Elvish en dévisageant Shy.
- Ouais Shy a passé la nuit à regarder par la fenêtre pour voir si vous… Enfin si on n’était pas attaqué par des soldats.
- Vous n’avez pas fait de tours de garde ?
Celui qui s’appelait Shy le regarda avec des yeux ronds.
- Mais pourquoi j’y ai pas pensé plus tôt ?
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 | Retour | Haut de page ]