Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 8
Nom de l'œuvre : Aube et Crépuscule: Thunderbolt Nom du chapitre : Le cambriolage
Écrit par Whitney Chapitre publié le : 20/1/2011 à 19:32
Œuvre lue 10207 fois Dernière édition le : 20/1/2011 à 19:32
[ Retour - Bas de page ]
« Ca ne sert à rien de se lamenter ! J’attendrai demain. Pour l’heure, j’ai un rendez-vous avec Celebi. Je ne peux pas la laisser poireauter éternellement. » Aurelio rebroussa chemin et rentra chez lui. Il traversait les ruelles sombres avec pour seule lumière la douce lueur de la lune. Le clocher du village sonna minuit. Plus que 2 jours avant le grand moment. Une fois sur le porche, il frappa à la porte. Il avait de nouveau oublié la clé de la maison dans la poche de son sac de toile. Sa mère lui ouvrit rapidement la porte. « Bonsoir, mon poussin. », dit elle. « Tu as passé une bonne journée ? ». « Je suis fatigué m’man. J’vais m’coucher. » « Ho. Ah, avant que tu y ailles, j’ai deux paquets pour toi. Les voici. » Elle tendit deux boîtes emballées dans un papier brillant bleu. Aurelio remercia sa mère et monta dans sa chambre pour déballer ses paquets. Une fois arrivé en haut, il déposa ses paquets sur son bureau. Il déballa le premier. Il n’en croyait pas ses yeux ! Il avait reçu 50 baies Mangou de la part de Théo. Il y avait aussi une petite lettre accompagnant le cadeau :
Pour récompenser ton courage face aux Voyous. Garde tes 500 Pokés pour autre chose que ces baies et bonne chance pour la potion !
T.Tropius
Aurelio sourit. Il déballa le second paquet. Celui-ci contenait une magnifique fiole en cristal pur, avec un bouchon en fer qui avait la forme de Latias. Il y avait un Latios gravé dans les parois de la fiole. L’objet était accompagné lui aussi par un petit mot :
Mon cher ami, élève et assistant,
En relisant mes vieux manuels de médicaments Légendaires, j’ai pensé à toi et à ta potion Eon. Je pensais que tu auras certainement besoin d’un petit récipient pour contenir la potion. Un voyant ce flacon, j’ai immédiatement pensé à ta pureté d’âme. J’espère qu’elle te ravira.
E.G.
Aurelio rangea délicatement sa fiole avec sa collection d’objets rare. Il était heureux qu’il n y avait pas que Cresselia pour le soutenir. Il regarda l’heure sur son horloge. Il était minuit et demie. Il ouvrit la fenêtre de sa chambre et grimpa sur le toit. Celebi l’attendait, assise sur la cheminée. « Salut. », dit Aurelio. « Salut… », lui répondit Celebi, pensive. « Belle nuit, n’est-ce pas ? » En effet, la nuit était magnifique. Le ciel était dégagé et les étoiles brillaient de leur plus bel éclat. Le village endormi baignait dans la lueur du croissant de lune. « J’aurais voulu te dire cela plus tôt, pour ne pas te stresser, mais,… Lucio m’a interrompue. Cette nuit,… » « Quoi cette nuit ? » « Quelqu’un va cambrioler la bibliothèque. » Sans réfléchir, Aurelio sauta du toit. Il atterrit mal et se tordit une patte. Malgré cela, il courut vers la bibliothèque. « Quelle chance ! C’est ouvert. » Aurelio entra dans le grand bâtiment. Comme les gens d’Aribourg ne lisaient pas souvent, les livres étaient couverts d’une épaisse couche de poussière, sauf le livre qu’Aurelio avait lut dix-neuf jours plus tôt. Il était toujours sur la table. Personne ne l’avait rangé. Et personne ne l’avait feuilleté. Pas plus qu’un amoureux des livres ne l’ait lut. Aurelio tendit l’oreille. Il entendit un petit craquement furtif au 1er étage. Aurelio traversa le rez-de-chaussée sur la pointe des pattes et monta les escaliers. « Oh non, c’est pas vrai ! », murmura Aurelio. C’est bien ce qu’il lui semblait. Darkrai était en train de fouiller dans les Livres Interdits. Il essayait chaque bouquin et jetait ceux dont il n’avait pas besoin aux quatre coins de la pièce. Aurelio tenta de s’approcher de Darkrai mais celui-ci se retourna et le vit. « Oh, mais c’est ma vieille connaissance ! Aurelio, si je ne m’abuse… Tu es aussi venu chercher un Livre Interdit, hein ? Tu sais que ces livres sont interdits au public, n’est-ce pas ? Ils révèlent des secrets qui ne sont pas sensé être révélés. Ces livres sont réservés aux Mages Alchimistes et aux Pokémons Légendaires. Il y a dans ses livres des sujets intéressants comme l’activation et l’utilisation de la Sphère Gouffre, par exemple… Bon assez parlé ! Tu as osé t’introduire dans la partie secrète de la Grande Librairie, et tu dois être puni. Prends ça ! » Darkrai envoya une dizaine de Vibrobscurs sur Aurelio, qui ne parvint pas à les éviter. Puis il disparut. Celebi entra par la fenêtre qui avait été cassée par Drakrai. « Calmes toi, Aurelio. Je vais te ramener chez toi. Laisse Cresselia bercer ton sommeil. » Et il finit par s’endormir paisiblement.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 | Retour | Haut de page ]