Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 9
Nom de l'œuvre : Aube et Crépuscule: Thunderbolt Nom du chapitre : La cour des Légendaires
Écrit par Whitney Chapitre publié le : 24/1/2011 à 23:53
Œuvre lue 10322 fois Dernière édition le : 24/1/2011 à 23:53
[ Retour - Bas de page ]
Quand Aurelio se réveilla, il était une heure de l’après-midi. Il regarda autour de lui. Il était de retour dans sa chambre. La fiole en cristal pur était posée sur le bureau, en compagnie des ingrédients, d’un grand bol, d’un pilon, d’un pressoir, d’un seau d’eau et d’un grand saladier. Il allait enfin pouvoir commencer. Il suivait la recette à la lettre. Il commença par déposer les baies Kiwan dans le bol et les écrasa avec le pilon. Les baies projetaient une poussière rouge qui irritait le nez d’Aurelio, qui faillit éternuer. Il savait très bien se qu’il se passerait si il éternuait : la poussière de baies s’envolerait aux quatre coins de la pièce et son plan tomberait à l’eau. « Aaaah… Aaaaat, aaaaat,… Snirf. » Il pressa les baies Mangou. « Aurelio ! A table ! » Le jus de baies fut transformé en sauce pour le plat favori d’Aurelio: la Grillade Oran & Ceriz à la confiture de Fraigo. Il versa la poussière et la pulpe dans le saladier et ajouta l’eau et la Poudre. Il mélangea le tout et demanda à sa mère de surveiller la potion pendant qu’elle bouillait dans sa marmite. Il partit jouer avec ses amis. Ils jouèrent comme ils n’avaient jamais joués. Il faisait chaud, ce jour là. Après avoir joué une bonne grosse heure, ils se laissèrent tomber dans l’herbe. Quentin, qui était le plus alerte aux odeurs, fut le premier à remarquer le fumet. « Mais… Ca sent le brulé ?! » « Hé mais c’est vrai, ça ! », s’exclama Silver. « Et il y a de la fumée dans le quartier central du bourg ! » Sybilline et Marina coururent vers eux. « Au feu ! Au feu ! » Aurelio fut le premier à se relever et à courir en direction de l’incendie. Silvyo tenta de le retenir, en vain. « Oh non… » C’était bien ce qu’Aurelio redoutait : il y avait le feu à sa maison. Sans hésiter, il frappa la porte avec sa patte pour entrer chez lui. « Snif,… Touss touss, keuh ! » La fumée émanait de la cuisine. « La potion ! » C’était la potion qui brûlait. Il se pencha au dessus du chaudron noir de suie. Celui-ci explosa et Aurelio fut projeté en l’air.
Le jeune Riolu revint peu à peu à lui. Il regarda autour de lui : il était au milieu d’un champ de ruines. La mairie, la grand’ place, le puits, la fontaine,… Tout avait disparu. Il n’y avait plus aucun signe de vie à Aribourg. Au loin, il aperçut la sombre silhouette de Darkrai. « Mon garçon, tu t’es mis dans un sacré pétrin. Tu sais qu’il n’y a ici qu’un seul Pokémon qui à survécu à l’explosion et surtout à l’incendie dévastateur qui l’a précédé ? L’onde de choc à balayé la moindre particule de poussière à des dizaines de kilomètres à la ronde et la Forêt Oasis à été rasée. De plus, Aribourg, ainsi qu’une ville plus importante, Sandcity, ont été rayées de la carte. Ces villes n’existent plus. Pas plus que leurs habitants, qui ont tous disparu dans l’explosion. Et comme tu es le responsable de ce drame, je me vois dans l’obligation de t’arrêter et de te faire juger et condamner. Viens par là. » Darkrai agrippa le bras d’Aurelio, qui avait à peine ut le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait, et le traina dans une sorte de déchirure. Il se sentait très mal. Tout se bousculait dans sa tête. Tout allait si bien, avant… Pourquoi avait-il fallut que tout se termine ainsi ? Et pourquoi n’avait-il pas, lui aussi, disparu dans le souffle de l’explosion ? Il fut brutalement jeté sur un sol dur et froid, fait de carrelage, de marbre, de pierre bleue et d’ivoire. Il se trouvait désormais dans une pièce très haute de plafond avec de très petites fenêtres. Il y avait beaucoup de Pokémons présents dans la salle. Il y avait aussi bien des colosses intimidants que d’adorables petits Pokémons, dont Celebi- qui n’avait pas bonne mine-. Un grand cheval au pelage blanc dirigait l’assemblée. Il s’agissait d’Arceus. Arceus tourna son regard vers Giratina, qui savait bien se qu’il devait faire à se moment là. Il émit un grondement sourd, signe que le procès allait commencer. « Mon enfant, tu sais pourquoi tu es présent dans cette salle, n’est-ce pas ? Tu sais aussi que tu as fait une très grosse bêtise. » Un colosse gris ressemblant à un robot se leva et prit la parole sans permission. « Il n’a pas fait une grosse bêtise, il a fait une ENORME bêtise ! » « Maître Regigigas… », commença Regirock. « Il a fait une gigantesque bêtise, que dis-je, UNE BETISE TITANESQUE ! » « De grâce, Maître, baissez d’un ton… », ajouta Registeel. « JE VEUX ET J’EXIGE QU’IL SOIT DUREMENT PUNI POUR CE CRIME INNACCEPTABLE ! JE N’AI PAS CREE CE CONTINENT POUR LE VOIR RAVAGE PAR CE … CE… « Je vous en prie, Maître, arrêtez de gronder, vous êtes en présence du Grand Maître… », supplia Regice. Dialga rugit comme si il utilisait Hurle-Temps : « SILENCE ! » Regigigas se tût immédiatement. Palkia grogna : « Maître Arceus souhaiterait avoir la parole. Il à quelque chose à dire au condamné. Allez-y, sire. » « Merci, Palkia. » Arceus se racla la gorge. « Pour commencer, le condamné écopera de … Oui, Groudon ? » Groudon se leva et dit : « Excusez moi, Grand Maître, mais j’aimerai que ce délinquant écopes de la peine de mort… » Suicune s’opposa à cette idée : « Mais ce n’est qu’un enfant ! » « Un enfant, un enfant. Un meurtrier, oui ! » Il y ut beaucoup de cris d’indignation dans la salle. Artikodin se leva : « Mais pourquoi vouloir une chose pareille, Groudon ? » « Parce-qu’Aldore est ma plus grande création et que ce monstre l’a ravagée en rasant les deux plus belles villes de la région. »» Kyogre s’interposa : « Selon moi, le monstre ici c’est vous. Vous avez causé une terrible sècheresse qui à asséché une très grande partie de l’Océan Cyan. Des millions de Pokémons aquatiques ont ut des ennuis à cause de vous ! » « Et vous, parlons-en ! Vous avez inondé mes régions et j’ai du sauver des milliards de Pokémons terrestres de la noyade ! » Kyogre s’énerva et attaqua Groudon. Rayquaza s’interposa entre eux pour les calmer. Arceus craqua. « ASSEZ ! J’ATTENDS DE LA VISITE ALORS SORTEZ TOUS D’ICI ! JE NE VEUX PAS QU’ILS SOIENT ACCEUILLI AINSI ! LE PRISONNIER EST CONDAMNE A 30 ANS DE PRISON FERME ! LUGIA ! HO-OH ! EMMENEZ-LE ! » Tout le monde retourna à sa tâche respective, et Aurelio ut juste le temps de voire Reshiram et Zekrom entrer dans la salle, outrés par le comportement des Légendaires.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 | Retour | Haut de page ]