Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 5
Nom de l'œuvre : Un nouveau continent, un nouveau défi Nom du chapitre : Paisible Clémentiville
Écrit par lilipop Chapitre publié le : 1/6/2005 à 11:19
Œuvre lue 7565 fois Dernière édition le : 1/6/2005 à 11:19
Après avoir parcouru le court chemin séparant Rosyères de Clémentiville, Crystal et Marill arrivèrent en vue de la première ville dotée d´une arène de la région.
Crystal : tu te sens prêt ?
Marill : après notre combat contre ces types bizarres l´autre jour, je crois que plus rien ne me fait peur.
Crystal : ne soit pas trop sûr de toi, quand même.
Marill : il faut se rendre à l´évidence, ces types n´ont aucune chance contre nous, après tout nous sommes des champions !
Crystal : tiens, ça me fait penser à une chanson… Bref, je me demande où se trouve l´arène.
Marill : ce ne serait pas l´espèce de gros truc, là ?
Il pointa sa patte vers une large maison ressemblant à une pagode, en bois sombre.
Crystal : ça me paraît ressemblant, si on allait y jeter un œil ?
La jeune femme se dirigea vers le large bâtiment. Excepté sa taille, rien ne différenciait l´arène de Clémentiville d´un des maisons du village. Elle poussa la porte de bois, et se retrouva dans une large pièce.
Marill : C´est normal qu´il n´y ait que deux portes là dedans ?
Crystal : c´est assez étrange en effet… Viens, essayons d´en pousser une, nous verrons bien.
Marill : Gauche ou droite ?
Crystal : Pourquoi tu me demandes ça à moi, je n´en sais strictement rien moi !
Marill : je ne vois qu´une seule solution…
Les deux : Pierre… Papier… Ciseaux !
Marill étendit la patte tendit que Crystal mit ses doigts en ciseaux.
Marill : Les ciseaux coupent le papier, tu as gagné, tu choisis.
Crystal (boudeuse): mouais… Je suis sûre que tu as fait exprès de perdre…
Elle poussa la porte de gauche. Ils se retrouvèrent une fois de plus dans une pièce avec deux issues.
Marill : je crois qu´on s´est trompé de porte…
Crystal : Demi tour !
Lorsqu´elle voulut retourner en arrière, la jeune femme se rendit compte que la porte avait disparu.
Crystal : Mais c´est quoi cette arène ?
Marill : je comprends mieux pourquoi elle est si grande.
Crystal : bon, concentrons nous… Si cette fois ci, la gauche était la mauvaise, ça ne peut pas être encore une fois le mauvais choix… Et puis elle nous permettra peut être de rejoindre le chemin de droite, pusque apparemment, la porte de droite conduisait au bon chemin.
Marill : ça me donne la migraine tout ça.
Crystal : fais moi confiance, allons y !
Elle poussa avec assurance la porte de gauche qui s´ouvrit à nouveau sur la même pièce.
Marill : j´ai comme l´impression que cette pièce me dit quelque chose… Dis moi, tu es certaine que tu ne t´es pas trompé quelque part
Crystal (rouge) : euh… disons qu´apparemment ce n´était pas… la bonne porte
Elle fit un petit sourire gêné à son pokémon visiblement en colère.
Marill : bon, cette fois je vais prendre les choses en main ! Je suis sûr que mon instinct va nous sortir de là !
Il ferma les yeux un instant, puis désigna la porte de droite.
Marill : en avant !
La dresseuse poussa la porte de droite qui offrait le même spectacle que les portes précédentes. Crystal regarda Marill d´un air moqueur. Il se dirigea cette fois vers la porte de gauche qui donna le même résultat.
Crystal : pas très au point ton instinct.
Marill (en colère) : Moi j´ai le sens de l´orientation !
Crystal : ah oui ? Et qui vient de nous perdre dans ce dédale de pièces ?
Marill : si tu ne t´étais pas trompé dès le départ, ça ne serait pas arrivé !
Crystal : si tu m´avais aidé on n´en serait pas là !
Marill : c´est toi la dresseuse je te rappelle !
Crystal : tu es toujours le premier à critiquer, maintenant à cause de toi on est perdu dans ce truc !
Tandis qu´ils se disputaient, la porte de gauche s´ouvrit pour laisser passer une jeune fille.
Flora : Crystal ?
La dresseuse et son pokémon cessèrent leur dispute et se tournèrent vers la jeune fille.
Marill : mais… ?
Crystal : Comment es tu arrivée ici ?
Flora : Bah, en passant par la porte !
La jeune fille poussa la porte en appuyant sur un petit bouton situé sur la poingée. Elle s´ouvrit sur une large pièce de style japonais, avec une large table au centre.
Crystal : comment ?
Flora : ah, c´est vrai… Normalement, ce sont les élèves de l´arène qui ouvrent les portes mais… Vous n´avez pas lu le panneau à l´entrée ?
Crystal : un panneau ?
Flora : oui, le champion est en vacance.
La dresseuse et son pokémon se lancèrent un regard désespéré.
Flora : entrez, on sera plus tranquille pour discuter.
La jeune fille les installa autour de la table, et leur apporta du thé.
Crystal : comment se fait il que tu connaisses si bien cette arène ?
Flora : c´est simple, Norman est mon père.
Marill : quoi, tu es la fille du champion ?
Flora : exact. Mon père vient d´être muté ici, il remplace l´ancien champion qui a pris sa retraite. Pour le moment, tout n´est pas encore près, c´est pour ça que l´arène a fermé quelques jours.
Crystal : alors… il n´est pas possible de rencontrer Norman ?
Flora : si bien sûr, je peux te le présenter !
Elle fila dans un des couloirs et revint quelques minutes plus tard accompagnée d´un homme élancé aux cheveux bruns.
Flora : Papa, voici la dresseuse dont je t´ai parlé.
Crystal : je m´appelle Crystal, enchantée, et voici mon Marill.
Norman : tu es donc la fameuse championne dont m´a parlé ma fille ? Je suis Norman, le champion de Clémentiville. J´ai cru comprendre que vous veniez d´arriver ?
Crystal : en effet, je ne connais pas du tout la région.
Norman : tu verras ici des paysages qui n´existent pas sur le continent, c´est une atmosphère unique… Je crois qu´elle réussi aux champions, ils sont tous d´un très bon niveau.
Crystal : Ne sous estimez pas les champions de Johto et de Kanto, ils sont excellents.
Norman : que dirais tu de constater par toi-même ?
Crystal : avec plaisir, tu es prêt Marill ?
Marill : c´est parti !
Ils se rendirent dans une salle ressemblant à un dojo.
Norman : un match un contre un te convient ?
Crystal : c´est parfait.
Norman : Vigoroth, à toi !
Dexter : Vigoroth, pokémon Turbusinge. Vigoroth ne tient pas en place. Même quand il essaie de dormir, le sang dans ses veines s´agite, obligeant ce pokémon à courir comme un fou dans la forêet pour s´épuiser afin de s´endormir. Vigoroth est la forme évoluée du parecool.
Crystal : je crois que c´est un travail pour toi Marill !
Norman : Vigoroth, Tranche !
Crystal : roulade rebond, esquive le coup !
Marill se projeta sur un mur et rebondit à pleine vitesse vers le vigoroth qui vola au sol.
Crystal : continue roulade !
Norman : Riposte !
Marill fila vers Vigoroth qui encaissa le coup en le renvoyant avec la même puissance.
Crystal : Hydrocanon !
Norman : Mitra-poing !
L´attaque de Vigoroth rata, tandis que l´hydrocanon dévastateur de Marill enleva encore un peu plus d´énergie au Vigoroth.
Norman : Tente une nouvelle attaque tranche !
Le Vigoroth lança à nouveau une attaque que Marill esquiva d´un bond en ripostant par roulade. Vigoroth posa un genou à terre.
Norman (sourit) : je crois qu´il est temps de montrer à cette demoiselle le vrai pouvoir des champions. Vigoroth, Baillement !
Crystal : quoi ?
Un nuage de fumée s´échappa de la bouche de Vigoroth. Marill le respira, et chancela.
Marill : je me sens… bizarre…
Il tourna de l´œil puis tomba. La dresseuse jeta un regard inquiet à son pokémon avant de voir que celui-ci s´était endormi.
Norman : fléau !
Crystal : non !
Elle se rendit compte de son erreur : Marill avait beaucoup affaibli Vigoroth, sans s´être douté qu´il utiliserait l´attaque fléau pour retourner ses faiblesses contre eux. Marill encaissa le redoutable coup sans se réveiller.
Norman : Maintenant, attaque Paresse.
Crystal : Paresse ?
Dexy : Paresse : attaque qui permet à un pokémon de récupérer jusqu´à 50% de sa force
Crystal : C´est pas vrai ! Marill, je t´en prie, réveille toi !
Norman : attaque Mitra poing !
Vigoroth profita du sommeil de Marill pour utiliser son attaque. Celle-ci touche le petit pokémon de plein fouet.
Crystal : Marill, je t´en prie réveille toi !
Elle vit l´oreille de l´aquasouris bouger légèrement. Il se redressa, faible.
Crystal : est ce que ça va ?
Marill : j´ai l´impression d´être passé sou un Ronflex pendant mon sommeil.
Crystal : on va rattraper ça ! Allez Marill, Ultralaser !
Norman : pas très prudent ! Vigoroth, esquive et lanche tranche !
Le laser fràla le pokémon singe qui ne ressentit rien. Il lança son attaque Tranche qui finit d´épuiser les dernières forces de Marill.
Crystal : Marill !
Elle prit le petit pokémon dans ses bras.
Crystal : ça va aller ?
Marill (lève le pouce) : le temps de récupérer.
Norman : tu te défends bien, mais tu as encore du chemin à faire avant de m´affronter.
Crystal : on dirait bien…
Norman : je vais te donner un conseil. Après le bois qui se trouve derrière cette ville se trouve Mérouville. Cette ville abrite une grande académie pokémon, ainsi qu´une arène. Tu devrais commencer par là.
Crystal : C´est une idée : Qu´est ce que tu en dis Marill ?
Marill : à nous trois, Mérouville !
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 | Retour | Haut de page ]