Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 6
Nom de l'œuvre : Antsua School - Acte II Nom du chapitre : Tristram
Écrit par Izual Chapitre publié le : 21/6/2012 à 13:08
Œuvre lue 20646 fois Dernière édition le : 21/6/2012 à 13:08
Viper : ...On est ou, la ?

Tous trois se trouvaient en périphérie d'un petit village moyen-âgeux, dont les maisons étaient disposées autour de ce qui semblait être l'unique point d'eau de la ville, un puits rempli d'une eau boueuse. Un chemin semblait également relier le petit village a une imposante église.

Izual : Je n'en ai aucune idée. Peut-être devrions-nous nous renseigner auprès des villageois ?
Sakura : Bonne idée, mais un détail me travaille...
Izual : Lequel ?
Sakura : Vous n'avez pas l'impression d'être revenus en arrière dans le temps ?
Izual : Pas vraiment, mon village natal a plus ou moins ce niveau de vie, ca me rend davantage nostalgique qu'autre chose.
Sakura : C'est vrai que Tristain est plutôt reculé comme village, sans compter qu'il est difficile d'en sortir ou d'y entrer.
Izual : On est capables de vivre en autarcie, et le village est calme, c'est pas plus mal. De plus, son isolation permet aux mages de ne pas avoir a se cacher.
Viper : Bon, fini la discussion, passons aux renseignements.

Tous trois avancèrent dans le village, pour finalement croiser un homme assez musclé, et portant une simple tunique rouge.

??? : Tiens, des étrangers. Vous êtes venus pour la rumeur sur la cathédrale, comme les autres ?
Izual : Pas du tout. Nous arrivons d'une lointaine contrée a l'ouest.
??? : Des Paladins de Zakarum ? Bénis soyez-vous, vous tombez a pic !
Izual : Pouvons-nous vous aider ?
??? : Suivez-moi jusqu'a chez moi, je vais appeler les villageois.
Izual : Bien.
??? : Au fait, mon nom est Griswold, je suis le forgeron du village. N'hésitez pas à venir me voir si vous avez besoin d'aide.
Izual : Nous y penserons, merci de votre proposition.
Griswold : Y a pas de quoi... Tenez, entrez et asseyez-vous, je reviens de suite.

Le forgeron s'en alla aussi vite qu'il était venu, passant de maison en maison.

Viper : Eh bien, ils sont vachement accueillants par ici... Mais c'est quoi, ces "Paladins de Zakarum" ?
Sakura : Ca confirme mes craintes... C'était un ordre de paladins très respectés dans le passé, qui ont disparu dans des circonstances plutôt inquiétantes, puisque l'on raconte qu'ils ont été corrompus par des démons.
Izual : Très rassurant, mais bon, cela ne semble pas encore être le cas. Attendons l'arrivée des villageois, et écoutons leur problème, peut-être qu'on pourra les aider en attendant de trouver ou nous sommes.
Sakura : Ca me va.
Viper : Pareil. On a rien d'autre a faire, de toute manière.

La porte se rouvrit sur un petit groupe, qui entra dans la maison sans crier gare. A leur tête se trouvait Griswold, qui referma la porte derrière le dernier d'entre eux.

??? : ...Ce ne sont pas des Paladins du Zakarum. Qui êtes-vous, étrangers ?
Izual : Je me nomme Izual, prince de Tristain et paladin en formation, et voici mes compagnons, Viper et Sakura. Nous sommes un groupe parcourant le monde afin d'en apprendre ses mystères et légendes. Pouvez-vous nous dire ou nous sommes, et quel est ce problème dont M. Griswold a parlé tout a l'heure ?
??? : Jeune homme, sache que tu te trouves à Tristram, petit village sous la protection du roi Leoric et de son fils, le prince Albrecht, qui nous a récemment fait l'honneur de sa présence, dans le cadre de ses études au sein de la Cathédrale de notre ville.
Izual : Le Prince Albrecht... J'en ai entendu parler lors de mes voyages. Il paraît qu'il est juste et bon, mais qu'une étrange aura malveillante court autour de lui et de l'endroit ou il étudie, de ce que l'on raconte.
??? : La vérité est hélas pire... Car cette cathédrale a été envahie par des forces maléfiques.
Viper : Des forces maléfiques ?
??? : En effet. Le prince a disparu lors de l'un de ses derniers cours avec l'archevêque Lazarus, et depuis, des bruits inquiétants se font entendre de l'intérieur de la cathédrale a la nuit tombée... Pire encore, un groupe d'hommes a tenté de récupérer le prince par la force... Ils étaient une dizaine, et seul un nous est revenu... Dans un état de folie avancée, et étant incapable de parler d'autre chose que de ce qu'il a vu.
Sakura : Et qu'a-t-il vu ?
??? : Des démons, pas plus grands que la moitié de votre taille, mais capable de taillader les plus fragiles d'entre vous. Des squelettes sortis de leurs tombes et animés par la magie. Des hommes-chèvres et des chauve-souris géantes... Et ce qu'il appelle le Boucher.
Izual : Le Boucher ?
??? : Une créature faite d'un amas de chairs mortes, et tenant en sa main droite un couteau de boucher aussi grand que votre torse, jeune homme. C'est cette créature qui a décimé la quasi-entièreté de l'équipe envoyée sauver le prince Albrecht, a elle seule.
Viper : ...Et vous souhaiteriez que nous partions pour tenter de sauver votre prince, n'est-ce pas ?
??? : Non, nous aurions une mission bien moins périlleuse a vous confier. Voyez-vous, les démons qui commencent a remonter a la surface ont bloqué l'arrivée d'eau du puits, avant de la polluer. Si vous ne parvenez pas a rétablir le cours de l'eau, nous allons très vite tomber a court... Et mourir.
Sakura : Mais c'est horrible !
Izual : ...Très bien, nous acceptons. Nous ignorons si nous serons en mesure de vaincre ces démons, mais nous ne pouvons laisser encourir pareil problème.
??? : Mille mercis, jeune homme !

Les autres villageois s'échangèrent des sourires de satisfaction et de soulagement.

Griswold : Bien, la réunion est levée ! Regagnez vos huttes, et que ceux qui peuvent fournir le moindre service a ces braves combattants n'hésitent pas !

Avant de s'en aller, les villageois se présentèrent à Izual, Viper et Sakura, en profitant pour faire part des aides dont ils peuvent leur faire bénéficier.

Viper : Un guérisseur, un aubergiste, et un forgeron... Vous êtes quand même bien équipés pour un si petit village.
Griswold : C'est normal, nous sommes relativement proche du village natal du prince Albrecht, et nous pouvons être mobilisés assez rapidement si le besoin s'en fait sentir.
Sakura : C'est logique... Au passage, qui était cette personne âgée qui nous a expliqué la situation ?
Griswold : Il s'agit de Deckard Cain, le puits de connaissance du village. Il est au moins centenaire, et des rumeurs font état du fait qu'il serait le dernier survivant de l'ordre des Horadrim, une tribu de mages nomades extrèmement puissants, et qui sont parvenus a enfermer les trois Démons Originels dans des pierres d'âmes, avant de les séparer.
Izual : Les trois Démons Originels ?
Griswold : Oui. Ceux qui règnent sur les terres infernales, avec comme sombre projet d'asservir le monde. Heureusement, Zakarum et ses paladins veillent sur nous, et leurs légions nous protègent du mal.
Viper : Alors pourquoi ne sont-ils pas ici, avec de tels problèmes ?
Griswold : Peu avant son enlèvement, le prince Albrecht a déclaré abandonner ses croyances en Zakarum et interdire l'accès au village aux paladins de leur ordre.
Izual : Ce qui fait de cette ville un endroit de premier choix pour les aventuriers et mercenaires en quête de combats et d'argent.
Griswold : En effet. Et si l'argent qui nous vient de ces ventes nous permet d'assurer nos vies, le manque d'eau finira par venir a bout de nous...
Izual : Ne vous en faites pas, monsieur. Nous partons dès que possible pour nous charger de ca.
Griswold : Merci de vous en charger.
Izual : Viper, Sakura, vous avez vos armes ?
Viper : Toujours.
Sakura : Je ne les quitte jamais.
Izual : C'est parfait. Que diriez-vous d'aller voir cette arrivée d'eau de plus près ?
Sakura : Peut-être devrions-nous nous renseigner sur sa location exacte, cela nous ferait gagner du temps.
Griswold : Elle se trouve au deuxième niveau du souterrain situé directement sous la cathédrale. L'étage n'est pas bien grand, et vous devriez y trouver une entrée vers une grotte minière. C'est la que se trouve l'arrivée d'eau.
Viper : Donc, on y va, on sort tous les monstres qui s'y trouvent, on purifie l'eau et en bloque l'accès aux autres monstres, c'est ca ?
Griswold : Exactement... Oh, et avant de partir, je vous conseille de passer le pont derrière chez moi et de remonter vers le nord.
Sakura : Pourquoi ?
Griswold : Il s'y trouve une hutte appartenant a une vieille sorcière. Moyennant finances, vous pourriez mettre la main sur un parchemin ou l'autre qui pourrait vous aider.
Izual : Merci pour vos informations.
Griswold : Ah, et une dernière chose... N'hésitez pas a passer a ma forge si le besoin s'en fait sentir.
Sakura : Merci de la proposition.

Viper sortit le premier, suivi par Sakura, puis par Izual.

Viper : Eh bien, ils sont dans une sacrée merde.
Sakura : Tu as un plan pour les aider, Izual ?
Izual : Viper a fort bien résumé la marche a suivre tout a l'heure, et je pense que l'on va s'y tenir.
Viper : N'empêche, t'as bien géré le début de la discussion, j'ai cru qu'on allait se faire mettre dehors a grands coups de pied, avant que tu ne te mettes a nous inventer une situation.
Izual : Ce n'était pas vraiment des mensonges... En tout cas, Sakura, tu étais dans le vrai.
Sakura : Qu'est-ce que tu veux dire ?
Izual : Quand tu disais que nous étions dans le passé.
Viper : Qu'est-ce qui te fait dire ca ?
Izual : Mon village ne porte le nom de Tristain qu'après sa reconstruction totale, il y a de cela un millier d'années... Et auparavant, il portait le nom de Tristram.
Sakura : ...Donc, on est a ton village, un millier et quelques années dans le passé ? Bon sang...
Viper : Tu penses qu'on peut s'en sortir ?
Izual : Commencons par remplir cette mission qu'on nous a donné. Je ne tiens pas a voir l'histoire altérée, et elle ne fait pas état d'une chute en ruines du village suite a la mort de tous ses habitants.

Et tous trois suivirent le chemin qui les menait jusqu'a la cathédrale.

Viper : N'empêche, on se croirait dans un jeu.
Izual : Sauf que ce n'en est pas vraiment un.
Viper : Ouais, mais ca y ressemble pas mal... Le village ou tu peux glaner des infos et t'équiper, et le donjon pour tester tes achats et trouvailles... T'en penses quoi, Sakura ?
Sakura : C'est un point de vue totalement burlesque, mais venant de toi, plus rien n'est en mesure de m'étonner.
Viper : Pfff, vous êtes pas marrants.
Sakura : En tout cas, avant qu'on ne fasse cela, je tenais a m'excuser auprès de vous deux.
Izual : Pour ?
Sakura : Izual, je t'ai pris pour quelqu'un qui abusait de sa force sans se soucier des conséquences, pour finalement comprendre que ce n'était pas le cas. Viper, j'ai pensé que tu n'étais qu'un pervers, et même si c'est probablement vrai, tu as quand même certaines qualités derrière. J'espère que vous ne m'en voulez pas d'avoir pensé en mal de vous a cause de cela.
Izual : On est quittes, je pense... Après tout, des suites de notre première rencontre, j'ai cru que tu étais quelqu'un d'incapable de quitter une première impression, mais tu as pu me prouver le contraire.
Sakura : Sans rancune alors ?
Izual : Bien évidemment.
Viper : Bon, maintenant que les excuses sont lancées, chers amis, que diriez-vous de casser du monstre ?
Sakura : Bonne idée... Une seconde, regardez !

Alors qu'ils approchaient, ils virent une forme allongée près de l'entrée... Un être humain, visiblement en très mauvais état. Izual courut jusqu'a lui.

??? : Êtes-vous des étrangers ?
Izual : Oui. Une seconde, je vais vous soigner.
??? : Il est trop tard... Alors écoutez-moi attentivement. L'archêveque Lazarus... C'est lui qui nous a conduit a travers les souterrains... Ce vieux fou nous a mené droit dans un piège ! Le reste de l'équipe a été abattu par un démon nommé Le Boucher, tandis que Lazarus partait, selon ses dires, "rejoindre son seigneur et maître"... Nul doute qu'il s'agit de Diablo !
Izual : Diablo ?
??? : L'un des trois Démons Originels, le Seigneur de la Terreur... Il faut l'arrêter !
Izual : Compris.
??? : Merci... Je peux reposer en paix, a prés... Aaargh...

Après un crachement de sang, l'homme rendit son dernier souffle. Izual détourna le regard quelques secondes, avant de se relever.

Izual : Les gars ?
Sakura : Je suis une fille, mais bon... Oui ?
Izual : Je pense qu'avec cela, on peut se douter que notre mission ne se bornera pas au dégagement de la conduite d'eau souterraine, nous sommes d'accord ?
Viper : Perso, je te suis. Je me doutais de toute manière qu'avec ton sens de la justice un peu trop aigu, tu ne laisserais pas ces gens a la merci d'une nouvelle attaque. Et toi, Sakura ?
Sakura : J'ai pitié pour ces pauvres gens, et je ne tiens pas non plus a vous laisser faire tout le boulot. J'ai décidé de vous suivre ici, je vous suivrai jusqu'au bout !
Viper : Bien parlé. Tu remontes dans mon estime.
Izual : Assez parlé. En avant !

Et l'équipe descendit les marches les menant au premier souterrain.

??? : Vous m'entendez ? Izual ? Viper ? Sakura ?
Izual : Cette voix... M. Milamber ?

La voix résonnait dans leurs têtes tandis qu'ils descendaient.

Milamber : Lola et les autres m'ont prévenu. Comment cela se passe, pour vous ?
Izual : On est coincés dans le passé de mon village, que l'on doit protéger d'un certain Diablo, Seigneur de la Terreur de son état. Vous connaissez ?
Milamber : Hélas, j'en ai entendu parler, et pour cause : Lui et ses frères sont actuellement enfermés à Antsua.
Izual : C'est une blague ?
Milamber : Non. Dans son dernier souffle, le dernier des Horadrims a amené ici les trois pierres d'âmes, en demandant a ce qu'elles soient enfermées et protégées du reste du monde, car leurs pouvoirs étaient trop intenses pour le monde normal.
Viper : Euh, votre dernier Horadrim, il s'appelait pas Deckard Cain ?
Milamber : Si, pourquoi ?
Izual : Il est de ce village.
Milamber : Je vois... Enfin bon, que comptez-vous faire dans l'immédiat ?
Izual : Descendre dans les souterrains de la Cathédrale de Tristram, et commencer par dégager la conduite d'eau que des monstres ont bouché et pollué, si on veut éviter un ravage parmi les villageois de Tristram.
Milamber : Bien. Je ne peux hélas vous aider autrement qu'en vous fournissant des renseignements, mais je vais faire mon possible pour que vous reveniez en un seul morceau. En attendant, soyez prudents !
Izual : Bien !
Milamber : Ah, une dernière chose... Suite a vos inscriptions a tous trois, le nombre de participants au Tourmanent a pas mal grossi, je vous en remercie donc.
Sakura : On a pas fait ca pour attirer des gens, vous savez.
Milamber : Je sais, mademoiselle Li, je sais. Bon, je vous recontacte dès votre retour au village, et je me renseigne d'ici la.
Izual : Entendu.

La discussion s'arrêta tandis que les trois jeunes gens atteignirent le premier sous-sol. Face a eux se trouvait un groupe de petits êtres bleus armés de couteaux.

Viper : ...Des Schtroumpfs ?
Izual : Des monstres, plutôt
Sakura : Petits et teigneux, comme je les aime. On passe a l'attaque ?
Viper : T'as de ces gouts...

L'un des monstres sauta en direction de Sakura, et fut accueilli par un coup de son katana, qui s'embrasa par magie.

Izual : Tiens, j'avais pas eu droit aux effets pyrotechniques, moi.
Sakura : Ces saletés de monstres, mieux vaut les crâmer avant qu'elles ne fassent le moindre mal.
Viper : J'en connais une qui a une belle rancoeur contre les monstres, non ?
Sakura : Silence ! On a des choses plus importantes a faire, non ?
Izual : Oui. Allons-y !

Lentement mais sûrement, les trois explorèrent l'étage.

Viper : Cet endroit me file la chair de poule.
Izual : On dirait que les monstres n'ont envahi cet étage que récemment, a en juger par l'état général des lieux.
Sakura : En effet. Tu t'y connais pas mal en monstres, dis-moi.
Izual : Je n'en ai qu'une culture théorique, basée sur les livres que j'ai lus sur le sujet.
Sakura : Espérons que cela te suffise pour la traversée de ce donjon.
Izual : Au pire, j'ai deux compagnons de route en qui je peux avoir confiance, même si je ne voudrais pas trop me reposer sur vous.
Viper : Hésite pas, on est la pour ca. Par contre, ménage ton énergie magique, on ne peut pas savoir quand on aura besoin de soins ou d'éclater un monstre résistant a nos attaques.
Izual : Je m'en doutais déjà, c'est pour ca que j'évite également les attaques spéciales.
Viper : J'avais remarqué, mais on est jamais trop prudent, surtout dans un endroit pareil.
Sakura : Les gars, regardez !
Izual : Que... Un livre ?
Sakura : Il était posé sur ce piédéstal, au milieu de nulle part. C'est étrange, vous ne trouvez pas ?
Izual : Je le prends. On ne sait jamais, ca peut servir.
Viper : Espérons qu'il soit plus utile qu'un certain registre...

Izual prit le livre avant de continuer l'exploration, a la suite de Viper et de Sakura.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 | Retour | Haut de page ]