Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 7
Nom de l'œuvre : L'Ombre par sept [Concours été 2012] Nom du chapitre : L'Ombre par sept (7/7)
Écrit par Whitewolf Chapitre publié le : 8/8/2012 à 23:25
Œuvre lue 7031 fois Dernière édition le : 8/8/2012 à 23:25
[ Retour - Bas de page ]
L'hiver a commencé depuis déjà plusieurs semaines. Loin de la douceur des précédents, celui-ci est particulièrement froid, et quelques arbres ont éclaté sous le gel de leur sève. Farfuret est vieux maintenant, très vieux. Sa compagne est partie avec ses enfants il y a plusieurs années, pressés par leur instinct. Ils sont partis rechercher un clan plus important afin de pouvoir trouver des partenaires. Farfuret ne s'est pas inquiété, les jeunes avaient fini leur croissance, et ils étaient devenus de rapides chasseurs, aptes à protéger leur mère handicapée. Il s'était rapidement réacclimaté à sa solitude et ses longues promenades nocturnes en discutant avec Noctali. Celui-ci n'avait finalement pas quitté la vallée, car les Malosses furent vaincus par un couple de Tyranocif errants, qu'ils avaient eu la très mauvaise idée de vouloir attaquer. Les deux terrifiants Pokémons avaient dévasté le territoire des Malosses, et dispersé la meute aux quatre vents. Les chiens avaient fui et on ne les avait jamais revus. Il a fallu plusieurs mois à la nature pour effacer les terribles traces du combat, et le décor Est de la vallée a été modifié profondément.

Maintenant le calme règne à nouveau sur l'ensemble depuis toutes ces années. Trois portées d'Evoli ont vu le jour. Des Cornèbres ont investi le versant déchiqueté, offrant un peu plus de vie la nuit. Et ce printemps, Farfuret a eu une agréable surprise. Il sentait ses forces décliner nettement depuis l'année passée, et il ne pouvait plus guère chasser les œufs avec la discrétion et la rapidité qui a fait de lui l'Ombre de la vallée. Il se rabattait sur les baies près de son repaire, et passait la majeure partie de son temps au bord du ruisseau, à écouter l'eau chanter tranquillement. Il dormait presque autant la nuit que le jour désormais, parfois surpris par les premiers rayons du soleil. Une nuit cependant, devant la souche, il a trouvé une petite pile de baies et d’œufs. Le premier moment d'interrogation passé, il a décidé de profiter de l'offre mystérieuse, et a dîné de bon cœur. Puis il est descendu faire ses ablutions. C'est alors qu'il a croisé un petit groupe de Farfurets, qui s'aspergeait gaiement dans l'eau. Son apparition a ramené rapidement le calme, et l'un d'entre eux s'est détaché des autres pour venir le voir. Tandis qu'il s'est avancé, Farfuret a aperçu sur la joue de celui-ci une petite bande de poils clairs. Alors père et fils se sont serrés dans les bras. Depuis, Farfuret n'a pas rejoint ce jeune clan, mais ils ont des contacts fréquents, et régulièrement le jeune chef apporte à son aîné des provisions que celui-ci ne peut plus chasser.

Cette nuit, cependant, Farfuret est seul. Le clan hiverne, et ses membres ne se réveillent que de loin en loin pour se nourrir aux caches de baies qu'ils ont amassées pendant la belle période. C'est d'ailleurs pour cette raison que Farfuret est sorti de sa cachette solitaire. L'air est incroyablement pur, et le manteau immaculé reflète les rayons du croissant de lune qui monte dans le ciel. Après avoir fait sa collecte auprès d'une de ses caches, Farfuret remonte péniblement vers la souche. Alors qu'il arrive enfin sur sa corniche, il manque de retomber en arrière sur le coup de la surprise. Devant lui, perché sur un rocher, se dresse Artikodin, qui le regarde d'un air amusé. Tous les Pokémon maîtrisant le pouvoir de la glace savent instinctivement qui est cet oiseau à l'aura si froide. Farfuret, pourtant d'un âge respectable, se sent terriblement jeune face à cette apparition. Timidement, il offre une baie à peine dégelée à son hôte, qui l'accepte d'un air amusé. Les deux Pokémon restent à parler quelques heures. Farfuret s'est adossé à la souche, et il regarde sa vallée. Il raconte sa vie, ses combats et ses amis, tandis qu'Artikodin lui conte les histoires des grandes étendues glacées. Ils échangent leurs impressions sur les humains, qui peuvent être si différents les uns des autres, si bons comme terriblement mauvais. Finalement, Artikodin décolle gracieusement, après avoir dit adieu au petit Pokémon.

Farfuret reste alors seul face à sa vallée. Cette discussion lui a remis en mémoire son passé, et il voit défiler les moments de sa vie les uns après les autres. Son départ du clan, sa capture, son premier combat, sa première victoire, le sourire de Steve qui le félicite, le feu dans ses veines, les voyages et tous les paysages qu'il a découvert, les heures à voir ses amis danser au son des musiques de ce monde, les rires des jumelles quand il les aidait à faire un bonhomme de neige devant la ferme, les pièges de Triopikeur, la douceur du miel de Clara, les adieux à tout le monde, l'arrivée dans la vallée, la rencontre avec Noctali au détour du ruisseau, la guérison de sa compagne, l'éclosion des œufs de ses enfants, leur première chasse, le départ de sa famille, la découverte du clan dans la vallée, la discussion avec Artikodin... Farfuret s'endort doucement, alors que sur sa langue il sent le goût du lait si doux des Ecremeuhs, et qu'il entend la voix de Steve lui souhaiter la bienvenue, tandis qu'il s'enfonce dans les bras des Ténèbres. La neige commence doucement à tomber...

A des kilomètres de là, un homme aux cheveux blancs se lève doucement de son lit, sans réveiller la femme qui dort à son côté. Il se couvre chaudement et sort sur le perron de la petite ferme. L'air est froid, et l'homme se sent très mélancolique. Il se souvient d'une nuit semblable, quand il a fait la rencontre d'un petit lutin chapardeur, il y a longtemps de cela. Il eut un petit sourire en repensant à son ami, et rentre chez lui en fermant silencieusement la porte pour ne pas troubler le calme qui règne alors que les flocons virevoltent dans les ténèbres.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 | Retour | Haut de page ]