Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 10
Nom de l'œuvre : Chroniques des destins brisés [CONCOURS] Nom du chapitre : Déchaînement des fureurs
Écrit par Shaka Chapitre publié le : 24/2/2013 à 16:55
Œuvre lue 8623 fois Dernière édition le : 1/3/2013 à 13:40
Jessie folle de rage se mit à accumuler de l'énergie, toujours plus d'énergie, elle en appelait aux plantes et à la nature pour leur céder leur force. Elle était aveuglée par la vengeance, la haine et la tristesse. Son corps se mit à scintiller. Elle allait utiliser eco sphère. Mais cet eco-sphère elle ne comptait pas le projeter.

Une bulle verte toujours plus grande s'accumulait autour d'elle, elle concentrait toujours plus d'énergie. L'ensemble des combattants tournèrent alors leurs regards vers cette lumière verte et croissante.

Jessie avait perdu celui qu'elle aimait, plus rien ne la rattachait à se monde. Elle était décidée à en finir. Mais elle ne partirait pas seule. Elle était bien décidée à se venger de tous ces humains monstrueux qui faisaient se battre les pokemon pour une mauvaise cause.

Tout d'un coup Jessie arriva au point de rupture et la sphère explosa. Dans son explosion l'énergie fut projetée à plusieurs centaines de mètres et balaya toute vie dans son souffle. Les pokemon et soldats qui étaient en retrait furent projetés en arrière.

Lorsque la poussière de l'explosion retomba il ne restait plus rien du corps de Jessie et de Ken. Ils avaient été désintégrés par le souffle. A la place se trouvait un cratère de plusieurs mètres de profondeur.

La guerre continua, imperturbable au nombre de morts et à ce qui venait de ce passer. Mais si les hommes ignoraient ce qu'il venait de se passer d'autres n'en étaient pas insensibles et avaient décidé d'entrer en action.


« Je ne laisserai pas un seul pokemon de plus périr au combat. La tristesse de cette phyllali tu l'as ressentie ? Reconnais-le ! Tu ne peux pas y être indifférent ?

En effet, sa tristesse, ses épreuves et cet échec sont terribles. Je ressens encore sa tristesse et sa colère tout comme celle de sa moitié.

Alors il faut que nous agissions ! Nous n'allons pas laisser faire les humains. Il faut établir un nouvel équilibre. Les humains doivent être punis. D'ailleurs de nombreuses rebellions de pokemon ont lieu partout en ce moment dans le monde. A nous de leur venir en aide. Nous n'avons que trop attendu ! »

Ces deux pokemon, qui pour des raisons d'équilibre n'étaient plus intervenus dans le cours de l'histoire depuis plusieurs milliers d'années, laissant humains et pokemon tisser des liens d'amitié et d'entre aide, allaient refaire surface.

Aujourd'hui, l'amitié humains, pokemon, s'était envolée et les pokemon n'étaient réduits qu'à un simple statut d'outils. Xerneas et Yveltal devaient remettre, par la destruction, de l'ordre dans ce monde, en rétablissant l'équilibre.

Yveltal et Xerneas décidèrent d'unir leurs forces contre les hommes et pour les pokemon. Les deux pokemon légendaires du chaos et de l'ordre s'étaient unis en ce jour noir de la mort de Jessie et Ken.

En ce jour maudit des hommes et béni des pokemon les deux légendaires rendirent justice ensemble. Les soldats furent balayés par la puissance des pokémon. Les 5 coalitions furent réduites à néants. Les gouvernements militaires et civils furent supprimés par la fureur des pokemon.

Les humains étaient en proie au désarroi et au déchaînement des fureurs des deux pokémon légendaires. La population humaine avait été réduite de 80 pourcent suite au passage des deux titans.

Pour ces légendaires la seule solution avait été de diminuer les populations humaines afin que les pokemon puissent reprendre leur vie d'antan.

Tel avait été le souhait de ces deux puissants pokémon avant qu'ils ne retournent à leur dimension.


Access referma alors le livre d'histoire, intitulé "les chroniques des destins brisés", avant de regarder ses compagnons :

- Ha bah ce n’est pas trop tôt. J'ai cru que tu ne finirais jamais. J'ai sommeil ! Lança un dracaufeu, visiblement de mauvaise humeur. J'aurai dû faire comme Kerstim, ajouta-t-il en regardant en direction d'un Alakazam endormi.

- C'était super bien raconté ton histoire tu pourras me lire un autre passage demain soir ? S'extasia un elecsprint. J'adore les histoires d'amour, dommage que les tiennent finissent mal.

Tous les compagnons s'endormirent, songeurs, de ces récits tragiques d'un temps révolu.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Retour | Haut de page ]