Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 1
Nom de l'œuvre : Un peu, beaucoup, à la folie...[concours] Nom du chapitre : Faux départ
Écrit par Force N Chapitre publié le : 21/2/2013 à 03:45
Œuvre lue 5056 fois Dernière édition le : 23/2/2013 à 13:56
Le monde des Pokémon est très vaste, terriblement vaste. Il y a des régions de dresseurs acharnés telles que Kanto, Johto, tous plein de défis en tous genres qui poussent les dresseurs de pokémon à les élever le mieux possible afin de vaincre les champions d’arène, leaders de chaque région au nombre de huit. Certes ils sont très puissants, mais il y a un secret pour vaincre tous ces puissants champions, une chose qu’il faut intégrer dans le dressage de chaque pokémon depuis le tout début. Un ingrédient naturel et inépuisable que certains produisent plus que d’autres ; ce n’est pas le courage, ce n’est pas la détermination, ni même la ténacité. Cette chose indispensable pour défaire tous les ennemis qui se trouvent sur leur chemin, ce n’est rien d’autre, que l’amour ! Oui, simplement, il suffit juste de ça afin que leurs rêves les plus fous se voient réalisés, avec une bonne dose de courage évidemment. Ainsi emplis d’amour envers leur compagnon, les dresseurs parcourent la région à la recherche de nouvelles victoires à remporter et bien entendu, de nouveaux amis à se faire, autant humains que pokémon !

Chaque région a ses propres perles, comme Kanto et son Cap Azuria, célèbre pour les balades romantiques, lieu où Ondine, la championne d’Azuria, se rend fréquemment. Il y a Johto avec ces deux tours, dont une servirait de perchoir pour un pokémon légendaire qui sèmerait un arc-en-ciel derrière lui quand il fend les airs. Il y a Hoenn qui est connue pour le Site Météore ou le Mont Chimnée, respectivement un site où une météorite se serait écrasée il y a longtemps, et un volcan énorme qui chauffe des bains de boue à ses pieds. Sinnoh est aussi très intéressante avec son Mont couronné au sommet duquel se trouvent les Colonnes Lances qui auraient été témoins d’apparitions des trois pokémon légendaires maitres de l’espace, du temps, et du Monde Distorsion.

Portons notre regard sur une tout autre région qui est aussi passionnante que n’importe quelle autre région, car elle possède des sites bien à elle, comme la Tour Dragospire, où le légendaire Reshiram serait apparu jadis aux côtés de N, ancien roi de la Team Plasma : Unys. C’est dans la petite ville paisible de Pavonnay que l’histoire commença, plus précisément dans une maison au toit bleu turquoise et au jardin fleuri et bordée par un petit étang qui ruisselle doucement. Dans cette habitation des plus charmantes, vivait une jeune fille du nom de Lila qui avait la tête pleine d’ambitions. Lila vivait avec sa mère, son père étant parti dans une autre région à la recherche d’un pokémon légendaire encore inconnu dans Unys.

Un jour d’automne comme les autres, la jeune fille se levait de son lit, dans son pyjama préféré bleu azur avec des Togepi sur toute sa surface. Une fois qu’elle fut réveillée entièrement, elle se leva en poussant un long et intense soupir d’aise et de fatigue à la fois, avant de se diriger vers la garde-robe. Lila était assez populaire dans le village de Pavonnay, surtout parce qu’elle s’habillait avec une tenue tellement légère que les gens avaient toujours froid pour elle. Une fois son pyjama retiré, elle enfila son t-shirt blanc à manches bleues qu’elle arborait fièrement en gonflant la poitrine, comme une signature personnelle. Une fois le haut enfilé, elle prit de longs bas dans lesquels elle plongea ses jambes douces et fines, avant d’agrémenter le tout avec une mini-jupe jaune qui était plus pour l’apparence que pour l’utilité. Après s’être chargée de ses habits, elle attrapa deux rubans roses qu’elle utilisa pour nouer ses cheveux en gros cercle, passant ensuite une casquette ouverte sur le dessus afin de se protéger du soleil rare mais quand même présent souvent ces derniers jours. Lila était prête pour commencer une nouvelle aventure !

Quelques secondes de fignolage devant la glace de sa chambre, la jeune fille descendit les marches en rythme deux croches-noire, et salua sa mère. Une fois à table, elle empoigna quatre grandes tranches de pain demi gris qu’elle posa sur sa planche, avant de prendre la confiture de Ceriz près d’elle. Elle avait particulièrement faim ce matin, elle ne saurait dire pourquoi, mais en tout cas c’était en général signe d’une journée des plus actives et remplies. Devant Lila, sa mère la regardait d’un regard doux tout en tartinant ses tranches de pain avec la confiture, se disant que sa fille était vraiment devenue un très joli bout de femme depuis quelques temps.

-Lila ? Dis-moi, qu’as-tu prévu pour aujourd’hui ?

-Oh, eh bien je compte passer par le panorama un peu plus loin, il parait qu’on peut y apercevoir N sur le dos de Reshiram parfois ! Ensuite j’irai faire un tour au ranch d’Amaillide pour nourrir les Écrémeuh, et après, bah, on verra…

-C’est un bon programme, je trouve. Au fait, d’après ce que j’ai entendu dernièrement, il y aurait un nouveau venu à Amaillide, à savoir un jeune garçon et ses parents.

-Parfois j’oublie que tout se sait dans les petits villages, ça ne me surprend même plus que tu saches tout ça… Mais en tout cas ça me fera plaisir de rencontrer une nouvelle personne ! Qui sait ? Il voudra peut-être se balader un peu avec moi pour la journée !

-Je te souhaite une bonne journée en tout cas, je compte sur toi pour tout me dire sur ce nouveau venu, si il est gentil avec toi et tout…

-Depuis quand tu t’intéresses à ce garçon ?

-Disons que j’aime bien en savoir plus sur les nouveaux villageois, et puis au moins tu auras quelque chose de plus à raconter à la fin de ta journée !

-C’est pas faux. Dans ce cas je saurai accueillir le nouveau avec toute ma sympathie, et je m’arrangerai pour lui faire découvrir un peu les environs, et ce qui va avec.

Sur ces mots, Lila termina son verre de jus d’Oran bien sucré et fila vers la porte de sortie en empoignant son sac à main au passage. Un ajustement de jupe plus tard, elle se mit à marcher tranquillement vers Amaillide en fredonnant quelques notes de musiques ça-et-là. Le vent était un peu frisquet pour le matin, et la jeune fille tremblait un peu, mais elle savait que le soleil montrerait le bout de son nez à partir de midi et ses environs. Après être sortie de la ville, elle aperçut au loin le porche du ranch d’Amaillide qui se voyait facilement et se reconnaissait surtout à l’odeur de foin. Une fois qu’elle eut franchi l’entrée du ranch, Lila se dirigea vers la maison des deux fermiers qu’elle savait propriétaires des terres. Au moment où elle frappa contre la porte délicatement avec sa main, une voix féminine lui permit d’entrer, ce qu’elle ne tarda pas à faire.

Après avoir refermé la porte derrière elle, la jeune fille s’assit dans un des fauteuils qui était si gentiment mis à disposition par Monsieur et Madame qui appréciaient recevoir de la visite de temps en temps par des jeunes avides d’aventure. Ce qu’ils aimaient par-dessus tout, c’était taquiner la nouvelle génération en évoquant régulièrement des choses qui étaient trop compliqués pour eux comme le Vokit qui permettait de discuter avec n’importe qui à distance. Ils plaisantaient quand ils parlaient de cet objet comme une hérésie, voire une invention du Démolosse, mais ils n’en restaient pas moins abasourdis par la technologie évoluée à laquelle ils devaient s’habituer. Ils n’avaient pas assez d’énergie pour jouer les aventuriers ou plutôt dresseurs, alors ils étaient un peu, voire très en retard sur les nouvelles avancées Pokémon.

Un verre de Lait Meumeuh plus tard, la jeune fille à la moustache blanche sortit de la maison en se léchant la lèvre supérieure encore recouverte du liquide blanc-beige. Elle se sentait d’humeur à continuer sa balade dans les hautes herbes en périphérie du ranch où vivaient les pokémon sauvages, car elle aimait la compagnie des pokémon, qu’elle trouvait adorables pour la plupart. Une fois arrivée dans la zone en question, Lila se posa au pied d’un arbre, les jambes étendues dans l’herbe, et ferma les yeux un instant, souhaitant profiter du bon air frais et de la chlorophylle que sentaient les végétaux à proximité d’elle. Ce qu’elle pouvait aimer cette odeur, celle de la nature, qui lui dégageait l’esprit de toute pensée parasite une fois ses yeux fermés, qui lui caressait délicieusement les narines. Ce bien-être, elle ne voulait pas le quitter, même pour un bon repas sous le nez, mais elle devait profiter de cette journée, et par conséquent aller vers Amaillide pour souhaiter la bienvenue au nouveau venu, ainsi qu’à ses parents.

Lila se leva alors, un peu mécontente de quitter ce havre de plaisir qu’est la nature, mais bien plus réjouie à l’idée de rencontrer un nouveau garçon, alors que les habitants étaient rarement plus nombreux. C’était donc troquer un bonheur contre un autre ! Le pas lent mais décidé, elle quitta ainsi les hautes herbes et se dirigea vers Amaillide pour continuer sa journée tellement remplie. Au moment de dépasser la maison des deux fermiers, Lila manqua de peu d’écraser un petit Riolu qui passait en trombe devant elle alors qu’elle regardait devant sa tête. Déséquilibrée par l’arrêt net, elle fit une petite roulade sur le terrain légèrement en pente et termina sa course contre un Tauros, lequel était tranquillement en train de manger. Le pokémon, visiblement vexé du dérangement, se mit à courir après la jeune fille qui ne l’avait pas fait exprès et qui essayait de le semer à travers le ranch. Au bout de quelques secondes, le Tauros sauvage la rattrapa et l’envoya planer dans les airs d’un violent coup de boule ascendant. Lila, fit alors un splendide bon dans le ciel d’une demi-dizaine de mètres avant de retomber avec force dans un tas de foin en gémissant de douleur. Une journée très mouvementée s’annonçait…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 | Retour | Haut de page ]