Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 1
Nom de l'œuvre : [Concours] Shojo To Heni Nom du chapitre : L'enfant défaitiste
Écrit par Zen' Chapitre publié le : 27/7/2013 à 06:21
Œuvre lue 8438 fois Dernière édition le : 31/7/2013 à 15:14
Oliville, an XXXX. Le vent de l’est soufflait sur le port de Johto, où le célèbre phare pointait fièrement vers le ciel. Et alors qu’au sud, le brouhaha habituel accompagnait le fameux café au bord de la mer, au nord, la célèbre arène attendait un nouveau challenger. Un futur champion, sans doute, qui poussera avec fierté les portes du stade afin d’y affronter le champion local. C’est dans cette optique que Loïc arriva en ville. Accompagné de son fidèle Kaïminus, il était prêt à relever tous les défis.
Le voilà devant l’imposante arène. D’après ses dernières informations, le champion était un vieil homme spécialiste dans le type roche. Mais il paraitrait que cet homme aurait pris sa retraite récemment, léguant les clefs du stade à son petit-fils. Loïc n’avait absolument aucune information sur cet individu, mais une chose était sûr : il aura son 4ème badge ! Il entra donc dans l’imposante arène couverte d’un terrain rocailleux.
- Bonjour, je me nomme Loïc, je viens de Doublonville. Je viens pour obtenir le badge de Oliville.

Grand silence. Soudain, une porte s’ouvrit. Et dans le silence absolu, une jeune fille pénétra dans la salle. C’était une enfant. Elle était toute frêle, et entra dans l’arène d’un pas hésitant.

- B… Bonjour challenger. Je… Je suis Jasmine, championne d’Oliville. Ravie de faire ta connaissance.
- Je suis pas là pour causer. Je suis là pour t’affronter !
- O…. Ok, eh bien je suis championne de type roche. T’es… T’es prêt ?
- Evidemment, je suis là pour ça ! Vas-y, prépare toi à perdre face au futur maître de la ligue de Johto ! Kaïminus, à l’attaque !

Le petit Pokémon bleu prit son élan pour pouvoir se tenir prêt sur le terrain.

- Kaïïïïïïminus !!!

Sans un mot et de manière craintive, Jasmine lança sa pokéball. Et ainsi apparu…

- Attend, t’es sérieuse ? Un Caratroc ? T’es vraiment une championne ? Kaïminus, fais-en une bouchée ! Pistolet à o !
- Cara, fais… euh… Ligotage !

A peine le petit pokemon lança ses lianes qu’il se prit de plein fouet l’attaque de Kaïminus. Cela le mit KO en un coup.

-Tsss, trop facile !
-Troc, à ton tour…

A peine le précédent Caractroc perdit qu’un autre apparu.

- Ne me dis pas que c’est tout ce que t’as ? Bon bah Kaïminus, même attaque !
- Attention Troc ! Oh non…

Trop tard, le second Caratroc perdit également son match, encore plus rapidement que son prédécesseur.

- J’espère que ton troisième Pokémon n’est pas encore ce bidule minable !
- Euh… Non, Enfin… Pitié Rhinoféros, obéis moi cette fois…

Elle lança ces mots à sa pokéball qu’elle jeta de manière affolée. Un imposant Rhinoféros fit son apparition. Le pauvre Kaïminus était terrifié, tandis que son dresseur semblait avoir une montée d’adrénaline.

- Ahah, tu me parles enfin ! Vas-y Kaïminus, rend moi fier ! Attaque Surf !
- Rhinoféros, Plaquage !

Mais le Rhinoféros ne bougeait pas. Pire encore, il se mit par terre pour s’endormir.

- Rhinoféros… Pourquoi…

Mais le Pokémon ne répondit pas. Il subissait alors toutes les attaques du Kaïminus sans broncher. Nul doute qu’il ne sentait rien, mais il ne réagissait pas.

- C’est bon… J’ai perdu…
- Quoi ? C’est déjà fini ? Mais t’es bidon comme championne !
- Tiens, voilà le badge de l’arène…
- Ouais, bah c’est un badge donné là. Viens Kaïminus, on n’a rien à faire dans cette ville de minables !

Et le jeune dresseur partit avec son Pokémon, la tête haute, laissant la pauvre Jasmine désemparée. Encore une défaite…
Elle se releva, et lorsqu'elle rappela son Pokémon, elle vit qu’elle était observée.

- Ah, encore une défaite, ma pauvre…
- Pierre ? T’étais là depuis le début ?
- Oh oui… Ce n’était pas le plus grand match que j’ai eu l’occasion de voir… Va falloir s’améliorer !
- Je sais, mais… C’est dur… La vie de championne est difficile…
- Allez, ne t’en fais pas, on est tous passé par là. Je te paye un verre ?

Accompagnée du champion d’arène d’Argenta, la jeune fille s’installa dans le café de Oliville, près du port. Elle prit un café noir tandis que Pierre se contentait d’un soda. Le silence s’imposa jusqu’à ce que Jasmine brise la glace.

- Si je fais ça, c’est avant tout pour mon grand père, c’est ma seule motivation !
- Ne t’en fais pas, nous avons tous une motivation de ce genre. Personne dans notre milieu ne fait ça par orgueil ! C’est avant tout une volonté de tradition ou de fierté locale. Tu n’as pas à t’en vouloir !
- Oui… Mais j’ai du mal ! C’est dur ! Il faut avoir une équipe parfaite pour ça ! Et je ne réussi pas à l’avoir !
- Faut dire aussi que les Caratrocs étaient une mauvaise idée. Ils ont certes une superbe résistance, mais le reste… Ce n’est pas un Pokémon de champion !
- Oui, tu as raison… Mon grand-père m’a légué les clefs de l’arène trop vite, j’ai dû capturer des Pokémons dans le vif. Je suis allée sur la plage pour en trouver, et c’est là que j’ai rencontré Cara et Troc. Et vu que c’est des Pokémons roches, je me suis dis que c’était bon, mais en fait non… Les Pokémons roche sont pas faciles à trouver au bord de la mer !
- Mais ton Rhinoféros alors ? Il vient d’où ?
- C’est… Le seul Pokémon que m’a légué mon grand père. Ils se sont rencontrés il y a des années, mais il ne pouvait plus s’en occuper, alors il me l’a laissé. Mais… Ce Pokémon a une trop forte estime de lui-même, et ne supporte pas de devoir être dirigé par quelqu’un comme moi… Il m’a jamais obéit, mais je le garde dans mon équipe par faute de mieux…
- Ah, je vois. Ne t’en fais pas, ça arrivera bien un jour ! Il faut lui laisser le temps de mieux comprendre qui est le patron !
- Oui mais je n’ai pas le temps ! J’ai eu 15 matchs depuis que je suis championne, j’ai perdu les 15 matchs sans même avoir réussi à mettre KO un seul Pokémon ! Tu as entendu ce qu’il a dit tout à l’heure ? Je ruine la réputation d’Oliville ! Je n’ai pas le temps de lui laisser le temps !

Des larmes apparaissaient sur le doux visage de Jasmine. De la détresse se lisait dans ses yeux. Pierre se dit alors qu’il était temps de lui donner la raison de sa présence à Johto.

- Oui… Tu sais, on entre dans une période creuse là, il n’y aura pas beaucoup de dresseurs qui viendront lors des prochains mois. En fait, je venais justement pour te parler de ça. Avec les autres champions de type roche, nous allons à Sinnoh pour nous entrainer ensemble. Une sorte de stage initiatique ! Je voulais savoir si tu voulais venir. En plus, j’ai entendu dire que tu rêvais d’avoir un Onix, c’est peut-être ta chance d’en trouver un !
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Retour | Haut de page ]