Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 4
Nom de l'œuvre : [Concours] Shojo To Heni Nom du chapitre : L'enfant révélée
Écrit par Zen' Chapitre publié le : 28/7/2013 à 12:27
Œuvre lue 7927 fois Dernière édition le : 28/7/2013 à 14:39
Jasmine se réveilla.
La grotte était plus sombre qu’avant, et une chaleur insoutenable régnait dans les environs. Après quelques instants de flottement, la jeune fille se leva difficilement. Ses yeux se sont vite habitués à l’bscurité, ce qi lui permis de retrouver sa torche par terre. Où était-elle ? Que s’était-il passé ? Elle entendit un petit cri. Jasmine tourna la torche et vit l’un de ses Caratrocs blessé. L’autre était sur le côté.
Aussitôt, elle posa la lampe et pris Cara dans ses bras.
Elle se rappela alors de tout. Le sol qui s’était fissuré et elle qui tomba vers les ténèbres. Elle leva la tête. On pouvait y voir une lueur, mais cette lueur était au moins à 300 mètres au-dessus ! Comment a-t-elle fait pour survivre à une telle chute ?
Puis elle comprit.
- C’est vous ? Dit-elle à son Pokémon. C’est vous qui m’avez sauvé ? Vous avez essayé de me rattraper avec vos pattes, mais ça a été difficile de me tenir ?
- Caraaa… Confirma la petite tortue blessée.
Donc Pierre avait raison, ses Pokémons l’aimaient vraiment ! Elle prit ses deux amis dans ses bras pour les remercier. Elle se senti coupable.
Mais il ne fallait pas perdre de temps. Comment remonter ? Elle les rappela dans leur pokéball respective puis commença à marcher vers une direction aléatoire pour pouvoir trouver une échelle ou un truc du genre.
Jasmine observa les parois. Elles étaient différentes d’en haut. Plus sombres, et à la fois plus brillantes… Comme si cette roche avait durcit… Elle les toucha avec sa main. Les murs étaient également plus lisses.
Plusieurs minutes se sont passés, et plus elle marchait, plus cette roche se durcissait. La chaleur augmentait également. Son estomac criait famine, mais elle avait laissé ses provisions en haut. Trouvera-t-elle la sortie avant que sa torche ne s’éteigne ? Enormenent d’interrogations autours de sa survie tournoyaient dans sa tête. Qu’allait-elle devenir ? A cet instant, elle s’en voulait d’avoir suivi Pierre. Oliville lui manquait…
Soudain, elle entendit un bruit.
Toute tremblante, Jasmine se retourna, à la fois apeurée et intriguée. Sous la lumière de sa lampe apparu une balle métallique qui flottait dans les airs.
- Ma – Gne – Ti ! fit de manière stridente ce Pokémon.
C’était un Magneti. Un inoffensif Magneti. Il semblait être aussi effrayé. Rien de vraiment horrible ! Elle fit un ouf de soulagement et s’en approcha. Plus elle était proche, plus il était craintif, et recula progressivement.
- Bonjour ! t’es tout seul ?
- Ma - Gneeee…
- N’ais pas peur ! Promis, je ne te ferai aucun mal. Dit-elle en mettant sa main sur sa tête. Tu connais cet endroit ? Tu y vis ?
- Gne…
Soudain, elle se rappela de ce qu’avait dit Pierrick à propos des Magneti, et sur ces Pokémons qui partaient au centre de la terre pour s’entrainer. Elle est tombée aussi bas que ça ? Et surtout, est-ce que ça veut dire qu’il y a d’autres Pokémons, beaucoup plus puissant ? Sont-ils dangereux ?
Elle observa à nouveau les murs. Ils étaient plus brillants que jamais. Jasmine se crispa de terreur. Elle craignait quelque chose de plus horrible que le fait de ne pas retrouver la sortie.
- Ma-Gne ? Fit le Magneti, ayant l’air de s’inquiéter pour elle.
Elle le fixa. Celui ci semblait aussi perdu qu’elle. Peut-être que lui aussi venait tout juste d’arriver ! Elle se blottit alors sur lui, par détresse, en fondant en larme. Bizarrement, le petit être se laissait faire.
- Grand-père, j’ai peur… Dit-elle d’une voix tremblante.

Soudain, un son se fît entendre. Un son qui ressemblait à un brouhaha lointain. Elle tourna sa lampe vers cette direction, et aperçut une lueur jaillissant d’une allée. La sortie, enfin !
- Viens avec moi, Magneti !
Le Pokémon hésita à la suivre, mais s’y résigna.
Jasmine se mit alors à courir. La sortie, enfin ! Elle en pleurait de joie. Plus elle s’en approchait, et plus la lueur se dessinait. Arrivera-t-elle à une échelle, à un escalier de pierre ? Peu importe. Tout ce qu’elle espérait, c’était de ne pas croiser de problèmes.

Elle arriva dans une nouvelle salle. Et soudain, elle fit face à une désillusion.

Dans une salle illuminée par quelques coups d’étincelle, de nombreux Pokémons se présentaient. Des Magnetis et des Magnetons, mais également une espèce de forme évoluée de ce Pokémon, dont la luminosité des aimants était bien plus uniforme. Il y avait également des Pokémons inconnus, dont la peau semblait faite d’acier. Elle n’avait jamais vu ça hors d’un Magneti. Son compagnon l’avait suivi, et semblait aussi apeuré qu’elle.
Ces Pokémons n’avaient pas forcément l’air dangereux, mais une partie de la pièce était dans le noir. Et le bruit venant de cette zone était effrayant.
Un hurlement plus fort que les autres en sorti, et un nouveau Pokémon apparut. Lui aussi était fait d’acier. On aurait dit un Rhinocorne dans sa corpulence. Il fixa avec rage la jeune fille.
- Galegoooooon ! Cria le Pokémon qui chargea.

Jasmine se mit alors à déguerpir le plus vite possible, laissant derrière elle Magneti et sa torche. Elle couru le plus vite possible dans l’obscurité. Peut importe sa destination, elle devait fuir. La peur montait à nouveau en elle. Soudain, une nouvelle lueur apparu. Une lueur plus apaisante que celle de tout à l’heure. Sur le coup, elle ne se posa pas de question et choisit de la suivre.
Elle l’avait semé. Les pas de ce Galegon (elle se fiait à son cri pour le nom) s’éloignaient de plus en plus. Elle s’affaissa sur le mur lisse et terne de ce tunnel pour pouvoir reprendre son souffle. Elle ne savait pas où elle était. Son nouvel ami était surement loin. Elle avait besoin de prendre une pause. De faire le point dans tout ça.
Cette pause se fit interrompre rapidement par une sensation étrange. Un air chaud traversa ses cheveux, accompagné d’un bruit sourd. Comme si quelqu’un respirait devant elle.
Elle ouvra les yeux. Et elle comprit d’où venait la lueur qu’elle avait suivie. Une créature était là, devant elle, tapit sur le sol. Les lueurs venaient des reflets de son immense armure. Bien plus brillante que n’importe quelle armure en acier qu’elle avait vue auparavant. Ses yeux étaient rouges écarlate et la fixait.
Malgré l’immensité et la terreur que dégageait cette créature, Jasmine ne ressentait pas de la peur. Elle ressentait quelque chose de spécial. Car bien que ce Pokémon paraissait plus puissant que les autres, il ne semblait pas vouloir l’attaquer. Ils se sont longuement fixés dans le blanc des yeux.

C’était un Onix. Mais avec une douceur d’acier.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Retour | Haut de page ]