Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 6
Nom de l'œuvre : Les 12 arènes [concours] Nom du chapitre : Canarticho
Écrit par zucchina Chapitre publié le : 31/12/2015 à 17:29
Œuvre lue 7740 fois Dernière édition le : 31/12/2015 à 18:58
En suivant les rivières détournées de la veille, Tarik et mamie nova arrivèrent bientôt au bord d’un lac bordé de roseaux et partiellement de forêt. Il y avait un effroyable boucan dans les bois, sûrement provoqué par des volatiles vu la nature des cris. En se dirigeant vers la source du tintamarre, Tarik remarqua qu’il n’y avait aucun pokémon aux environs, probablement effrayés par tout ce bruit. Mais il comprit bien vite que ce n’était pas là l’unique raison…

Lorsqu’il pénétra dans la foret, tout à coup devant lui surgit un Canarticho tout ce qu’il y a de plus banal. Tarik n’osa pas s’approcher tandis que son Crocrodil tenta timidement une approche. De sous son aile, Canarticho sortit un poireau qu’il leva en l’air et qu’il abattit de toutes ses forces sur le pauvre Crocrodil. Assommé, le pokémon mit quelques secondes avant de contrattaquer avec un croc givre dont il se souviendra !

Le Canarticho tomba, K.O.. Notre héros s’aperçut soudainement que la grand-mère lui avait fauché compagnie et se tenait un peu plus loin derrière lui : elle lui faisait signe de regarder en l’air. Là, en se retournant, il remarqua qu’il n’y avait plus un seul bruit. Il leva doucement la tête et découvrit des nuées de Canarticho, tous agrippés aux branches des arbres.

Toujours dans le plus grand des calmes, Tarik recula lentement. A peine avait-il fait deux pas que tous les pokémon oiseaux fondirent sur lui, pauvre petite proie de rien du tout. Assailli et battu par les poireaux, Tarik courait comme il pouvait hors de la forêt. Au moment où il en ressorti, les Canarticho s’arrêtèrent net de le poursuivre et retournèrent à leur boucan habituel.

Grand-mère s’approcha, un sourire aux lèvres :

« C’est bien, tu as trouvé tout seul ta nouvelle épreuve ! Hahaha ! Keuf ! Hemhem. Eh bien, tu dois faire fuir ces piafs de malheur, d’une manière ou d’une autre. Bonne chance mon petit Loupio. Et ne te fais pas voler dans les plumes ! Hahaha ! Keuf ! Keuf ! Keuf ! »

Elle s’éloigna en grommelant. Pendant ce temps-là, Tarik sortit tous ses pokémon de leur pokéball afin qu’ils se tiennent prêts au combat. Ils s’avancèrent courageusement dans la forêt et commencèrent à attaquer les volatiles les uns après les autres. Mais très vite, ils furent submergés par les attaques de poireaux qui pleuvaient sans fin sur leurs têtes.

Tout à coup, Tarik eut un éclair de génie : il suffisait de faire plus de bruit qu’eux pour les effrayer. Chacun leur tour, les pokémon utilisèrent brouhaha pour créer un boucan infernal. Peu de temps après, ne supportant pas le bruit ambiant, les Canarticho s’envolèrent à tire-d’aile de la forêt, la quittant pour de bon. Pour davantage de sureté, Cochignon déclencha vent glace pour les porter le plus loin possible.

Couvert de bleus, Tarik se laissa tomber sur le sol moussu avec ses pokémon. Il sortit du spray pour guérir leurs blessures et mit des pansements sur ses propres plaies. Il vit que la grand-mère inspectait le sol autour de lui.

« Bien ! Ce sol est parfait pour camper, j’ai toujours voulu poser ma tente au bord de ce lac. Mais avec c’était impossible avec ces piafs ! Maintenant que tu nous en as débarrassés, on va pouvoir faire notre petit pique-nique ! Hahaha ! Keuf ! Argh. Me regarde pas comme ça, bien sûr que j’ai une tente avec moi. »

Sur ces mots, elle claqua des mains deux fois et un sac apparut à ses pieds.

« Allez quoi, debout ! Elle ne va tout de même pas se monter toute seule ! C’est pas gratuit la magie de Kirikou ! »

C’est ainsi qu’ils passèrent la nuit sur les bords du lac, à l’abri de la forêt. De nouveaux pokémon se faisaient progressivement entendre. Le doux son des antennes des Melocrik, le vol souple du Roucoups, les bruissements des Rafflesia…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 | Retour | Haut de page ]