Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 3
Nom de l'œuvre : l'invasion des Huns [mythe] Nom du chapitre : Combat et menace
Écrit par djodjoxyz Chapitre publié le : 31/12/2015 à 16:03
Œuvre lue 2377 fois Dernière édition le : 22/2/2016 à 17:48
[ Retour - Bas de page ]
La bataille battait son plein. La défense romaine arrivait à bloquer à peu près toutes les attaques de front. Soudain, on entendit un hurlement puis un soldat qui cria:
"Attention derrière !"
Notre troupe commença à se désorganiser. Les attaques envoyées par l'arrière étaient plus violentes que les autres. Les Huns à dos de Galopa lançaient des attaques répétitives. Nos Noacier résisteraient peu à leurs offensives alors qu'ils étaient réputés comme les meilleurs Pokémon défensivement... Les dresseurs étant au milieu de la formation avec leur Pharamp comme moi avons envoyé nos Noacier pour aider nos camarades. Ce ne fut pas très efficace. De plus comme les attaques venaient principalement de derrière et que les meilleurs soldats pour la défense étaient devant l'arrière était débordé ! Ca y est les défenses arrières sont tombées. Les soldats qui protègent le côté les relayent. Moi j'essaye de ramener les soldats blessés au centre de la formation pour les soigner. Les Huns voyant que nous commencions à être débordés poussèrent un cri. On vit d'autres soldats surgir des bois. Je me suis retourné vers Lucius. Lorsque l'on s'est vu, on a compris qu'on n’avait aucune chance, il fallait battre en retraite. Mais comment ? Leur Galopa allaient plus vite que nous et leurs Démolosse brûlaient nos Noacier... Je sortis une pokéball et envoya mon Croaporal.
"Hydrocanon pleine puissance vers l'arrière !"
L'attaque fit reculer l'assaut des Huns en touchant leurs Pokémon. Et là je remarquai quelque chose qu'on m'avait souvent dit : lors de la guerre gallo-romaine, les attaques électriques des pharamp touchaient tout le temps nos Pokémon mouillés ! Et là les Pokémon feu trempés jusqu'aux os se prirent la foudre de plein fouet alors que jusque-là leur vitesse leur permettait d'esquiver facilement ! Voyant ça Lucius et moi en profitèrent. Nous foudroyions tous leurs Pokémon trempés et avec les soldats encore vivants nous avons réussis à nous enfuir. Après cela nous avons établi un nouveau campement. Les généraux romains cherchaient une stratégie. Lucius et moi leur expliquèrent ce que nous avions vu. Mais une question nous restait... Pourquoi ne nous ont-ils pas poursuivis ? Ils auraient pu le faire sans problème... Le général principal stoppa nos réflexions en disant d'un ton ferme :
"C'est un coup de chance ! La stratégie restera la même !"
Personne n'osait le contredire, bien que Lucius et moi étions grands, il faisait bien deux têtes de plus que nous et il était très musclé. Je préférais ne pas l'avoir comme ennemi. Pourtant on savait que sa décision était mauvaise. Et ce fut prouvé dans les temps qui suivirent, tout empira...
Nous perdions peu à peu de plus en plus de terres. Les Huns brulaient tout sur leur passage. Ils ne laissaient rien derrière eux. Nous reculions petit à petit jusqu'à Divodurum Mediomatricorum. J'espérais retourner dans mon village vivant mais pas avec une armée à mes trousses... Malheureusement ça allait arriver. Lucius et moi nous inquiétons beaucoup, de nombreux soldats avaient soit vu leur village brûler, ou étaient morts en voulant le protéger. De nombreux réfugiés étaient envoyés dans les villes non attaquées. Le nombre de morts augmentait autant chez les soldats que chez les civils. Un jour nous reçûmes une missive de messagers, les Huns ont fait le tour par le Nord. Ils veulent détruire Divodurum Mediomatricorum d'où la plus part des ressources et des vivres de l'armée provenaient. Notre village était attaqué ! Notre ville forte où nous voulions nous replier ! Le refuge des victimes de guerre! Non c'est impossible! Nous avons monté un groupe sous l'ordonnance des généraux romains pour aller défendre notre village, nos familles, nos amis, Prisca... Nous prions pour arriver à temps !
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 | Retour | Haut de page ]