Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 2
Nom de l'œuvre : Chaos à Kanto [Elections] Nom du chapitre : La campagne
Écrit par Cyrlight Chapitre publié le : 14/6/2017 à 16:18
Œuvre lue 1108 fois Dernière édition le : 14/6/2017 à 16:18
[ Retour - Bas de page ]
Jour 1 de la campagne présidentielle

Peter, candidat à la présidence de Kanto, s'est rendu au Club des Dresseurs de Jadielle, où il a encouragé les foules massées dans cette petite salle à voter pour lui. Après avoir passé plus de trois heures à réaliser des selfies avec ses fans et à signer des autographes, il a été contraint d'annuler son discours, par manque de temps. Ses derniers mots ont été les suivants, en réponse aux acclamations des citoyens en liesse :

- Merci, public ! Moi aussi, je m'aime ! N'oubliez pas de voter pour moi. Élisez le meilleur, élisez Peter. En plus, ça rime. Non seulement je suis beau, mais je suis aussi poète dans l'âme.

Nos journalistes présents sur place ont recueilli les avis des personnes présentes. Voici ce qu'en pense Marguerite, quinze ans :

- Ouais, moi, Peter, je le kiffe grave, il est hyper sexy. Si je pouvais voter, je voterais trop pour lui, quoi. Mais aujourd'hui, je suis surtout venue pour faire une photo. Matez, c'est le nouveau fond d'écran de mon PokéPhone.
- Peter, c'est la jeunesse, le dynamisme, assure Philippe, dresseur confirmé. Des vieux briscards comme Giovanni n'ont pas évolué avec leur temps, alors que lui, il sait de quoi il parle. Ouais, je sais, il y a Morgane et Red, qui sont plutôt jeunots, mais l'autre folle, là, elle me fiche les jetons, avec ses étoiles et ses histoires sur Pluton et la maison de la mort. Quant à Red, il manque d'éloquence. Peter, ça crève les yeux qu'il apprécie les bains de foule.

Vous l'aurez compris, au Club des Dresseurs, c'est l'actuel Maître du Plateau Indigo qui semble faire l'unanimité.

Jour 2 de la campagne présidentielle

Aglaé Quenouille, candidate comptant parmi les plus méconnues de cette élection, a accepté de nous recevoir chez elle, à Safrania, pour nous accorder une interview.

- Bonjour, mademoiselle Quenouille. Vous avez treize ans, ce qui est bien jeune. En fait, vous vous présentez alors que vous n'avez même pas le droit de voter. Pensez-vous que les gens vous soutiendront malgré ça ?
- Bonjour, je suis Aglaé Quenouille. J'ai treize ans, ce qui est bien jeune. En fait, je me présente alors que je n'ai même pas le droit de voter. Je pense que les gens me soutiendront malgré ça.
- Hum... Oui. Abordons le sujet de votre programme. Est-ce une stratégie d'avoir repris les idées de vos concurrents ?
- Hum... Oui. Abordons le sujet de mon programme. C'est une stratégie d'avoir repris les idées de mes concurrents.
- Pouvez-vous développer ?
- Je peux développer.
- Mais encore ?
- Mais encore ?
- Ahem... Quel électorat visez-vous ? Les jeunes ? Les travailleurs actifs ? Les retraités ?
- Ahem... Je vise l'électorat des jeunes. Des travailleurs actifs. Des retraités.
- Pff.
- Pff.
- Merci de nous avoir reçus, mademoiselle Quenouille. C'est sur ces éclaircissements très instructifs à propos de votre campagne que je rends l'antenne. Au revoir.
- Je vous ai reçus. C'est sur ces éclaircissements très instructifs à propos de ma campagne que vous rendez l'antenne. Au revoir.

Jour 3 de la campagne présidentielle

La première visite de Giovanni Boss en tant que candidat à la présidentielle s'est déroulée au centre pénitentiaire de Parmanie, où vingt-deux membres de la Team Rocket ont été incarcérés au cours de ces huit derniers mois. L'homme d'affaire souhaite en apprendre davantage sur les mesures de sécurité prises à l'encontre des criminels.

- Avez-vous déjà eu des évasions ? demande-t-il à M. Silicien, directeur de l'établissement.
- Quelques tentatives, mais grâce à notre système, nous avons pu capturer rapidement les fugitifs.
- Vraiment ? Comment fonctionne-t-il ?
- Tout est supervisé depuis une même pièce, qui permet à trois gardiens de surveiller chaque secteur, et où se trouve également un panneau de contrôle. Nous l'utilisons pour fermer les portes à distance, isoler des zones et surtout communiquer avec les différents agents en faction dans le reste du bâtiment.
- Oh... Tout ceci me semble fort intéressant, assure Giovanni. Vous savez, je me targue d'avoir moi-même une sécurité à la pointe de la technologie, dans mes casinos, mais je dois avouer que la vôtre éveille ma curiosité. Serait-il possible de voir cela de plus près ?
- Mais très certainement ! Hors du champ des caméras, cependant.

À partir de ce moment-là, nous avons dû cesser de filmer, mais nous pouvons vous certifier que Giovanni Boss a semblé particulièrement satisfait par sa visite au centre pénitentiaire. Il s'agit clairement d'un candidat qui se préoccupe de la sécurité de la région, et de la sienne, puisqu'il est venu accompagné par trois agent « R », ces « Rassurateurs » qu'il veut employer dans tout Kanto s'il est élu.

Jour 4 de la campagne présidentielle

Nous sommes en direct de la Sylphe SARL, où le directeur attend la visite de l'éminent professeur Chen. La situation de l'entreprise n'est pas au beau fixe, puisque ses finances sont au plus bas, et que l'annonce de plusieurs dizaines de licenciements a secoué les employés. En plein mouvement de grève, ils occupent les environs du bâtiment, armés de pancartes et poussant de grands cris de protestation.

Oh ! Attendez ! Je reconnais l'homme qui se tient au premier rang. C'est... Miguel, zoom avec la caméra. Mais oui ! C'est François Martin, lui aussi candidat à la présidence de Kanto. Il se trouve au cœur de la manifestation, juste devant le barrage formé par la police. Dirigeons-nous vers lui.

- M. Martin ? Hélène Ivanoé, pour Poké-TV. Pouvez-vous nous dire ce que vous faites ici, au milieu de ces manifestants ? S'agit-il de les démarcher pour votre campagne ?
- Non, d'être solidaire. Les patrons croient tous qu'ils peuvent nous jeter quand ils n'ont plus besoin de nous, mais c'est faux. Si leur économie est précaire, la nôtre l'est tout autant. Comment vont faire ces pauvres types pour subvenir aux besoins de leur famille s'ils sont licenciés, hein ? Vous n'auriez pas du feu, par hasard ?
- Euh, si, mais...
- C'est à cause d'hommes comme le directeur de cette Sylphe SARL que des gars comme moi se retrouvent au chômage. Ils ne pensent qu'à leurs fesses, jamais à celles des autres.
- M. Martin, que comptez-vous faire avec ce cocktail molotov ?
- Je vous conseille de vous boucher les oreilles, ma jolie, parce que ça va détonner.

Nous nous excusons pour cette interruption de programme. La caméra de nos journalistes est visiblement hors-service, en raison d'un choc brutal.

- Nous revoici à l'antenne ! Nous n'avons pas pu filmer l'arrivée du professeur Chen, mais le voici qui monte sur l'estrade pour prononcer un discours.
- Messieurs les employés de la Sylphe SARL, tout ce tapage est inutile. À quoi bon manifester pour quelques postes supprimés ? C'est une perte de temps. Sitôt que l'on m'aura élu président de Kanto, j'ai la ferme intention de faire raser cette entreprise polluante pour bâtir à la place un refuge pour les pokémon. Vous pouvez d'ores et déjà soumettre votre candidature pour un poste de bénévole en envoyant un CV à mon laboratoire, ou par mail à l'adresse samchenlovepoké[email protected]émon.kt.
- Le discours du professeur Chen semble plutôt mal accueilli. La foule siffle et commence à s'agiter. Il y a des bousculades. Nous...

Nous nous excusons pour cette interruption de programme. Le budget alloué au matériel de nos journalistes ne permet pas de leur fournir une troisième caméra.

Jour 5 de la campagne présidentielle

Les habitants de Johto suivent de très près la campagne présidentielle qui se déroule actuellement chez leurs voisins. Un grand rassemblement se tient aujourd'hui devant l'Arène d'Ébènelle, dont la Championne Sandra n'est autre que la cousine du candidat Peter Lance. C'est une belle manière pour elle de lui témoigner son soutien.

- Lui témoigner mon soutien, vous plaisantez ? Nous sommes là pour militer contre lui ! Vous avez vu ce prétentieux ? S'il est élu, sa tête finira d'enfler à tel point qu'il ne pourra même pas franchir la porte de sa résidence officielle. Ne soyez pas stupide ! Allez voter pour le Wattouat perdu de la mère Michèle si c'est ce que vous voulez, mais certainement pas pour ce gros vantard !

Nous interrompons ce programme pour un flash info spécial ! Nous apprenons à l'instant qu'une évasion a eu lieu au centre pénitentiaire de Parmanie. Les vingt-deux sbires de la Team Rocket et une trentaine de prisonniers incarcérés ont pu s'échapper. Ils ont apparemment bénéficié d'un complice qui a désactivé le système de sécurité. Écoutons tout de suite la réaction de la candidate Morgane Natsume :

- Cet incident aurait pu être évité si les autorités compétentes s'étaient donné la peine de lever les yeux vers le ciel. Les astres ont prédit ce qui allait se passer. N'avez-vous donc pas vu la position d'Uranus et de Mars ? Ils nous ont avertis, mais personne n'en a tenu compte ! Si vous m'élisez, je peux vous assurer que je saurai anticiper ces événements, car le firmament n'a aucun secret pour moi.

Jour 6 de la campagne présidentielle

- C'est Hélène Ivanoé qui vous parle depuis la plage de Carmin-sur-Mer, où se déroule actuellement un tournoi de bienfaisance. Les fonds seront reversés à l'orphelinat de la ville et Red, candidat à la présidentielle et dresseur émérite, a accepté de participer. Nous avons pu l'interviewer lorsqu'il a fait son apparition et l'état d'esprit dans lequel il se trouve est, je cite : « ... ». Son match commence à l'instant, c'est pourquoi je cède la place aux images, car elles valent mieux qu'un long discours.
- Cric..., résonnent les haut-parleurs. Red remporte la victoire en trente-quatre secondes. Un record !
- Euh... Nous sommes navrés, mais le combat s'étant déroulé pendant mon introduction, nous ne sommes pas en mesure de vous le repasser. De retour à vous, le studio !

Jour 7 de la campagne présidentielle

Ce soir, à 21h, aura lieu le grand débat de cette campagne présidentielle. L'événement sera retransmis sur Poké-TV et sur Céladolive. Nos confrères Mathias Peverley et Abigaëlle Morvant interrogeront les candidats sur les thèmes phares de cette élection. Ne manquez surtout pas ce grand rendez-vous !
[ Chapitres : 1 2 3 4 | Retour | Haut de page ]