Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 1
Nom de l'œuvre : L'ultime voyage initiatique [concours Let's Go] Nom du chapitre : An 1
Écrit par ÉmeuriQ Chapitre publié le : 31/10/2018 à 21:18
Œuvre lue 259 fois Dernière édition le : 15/11/2018 à 20:06
[ Retour - Bas de page ]
Le dernier voyage initiatique



A Franck Pavloff,
Pour sa mise en garde contre tous les « Matins Bruns » qui nous guettent.



An 1



« Regardez, ils sont là. Ils sont dans les hautes herbes, dans les grottes. Ils sont dans les boîtes PC. Ils volent nos récoltes, dénaturent notre paysage. Ils sont partout, sur les ondes et jusqu’à nos égouts. Ne laissez pas ces créatures Exotiques envahir vos vies et remplacer notre patrimoine et notre culture Kantoïte par la leur ! Kanto ! Levez-vous ! »

C’est avec cette tirade historique que la leader du parti politique du Front des Pokémon parvint à se hisser en tête des élections, loin devant le candidat libéral dont la côte de popularité n’avait cessé de chuter au cours des derniers mois. Elue par un peuple morose, lassé des politiques d’austérité de ses prédécesseurs, la popularité de la femme forte du parti régionaliste avait véritablement explosée grâce à ses positions assumées sur les questions de migration des Pokémon sauvages. En effet, l’incapacité chronique des autorités publiques à gérer les vagues successives de cet exode lié aux bouleversements écologiques d’Alola – qui résultaient par ailleurs de l’ouverture de brèches spatio-dimensionnelles dans son archipel – avait formé un appel d’air dans lequel la dirigeante du parti s’était engouffrée. Tous les tenants traditionnels de la vieille politique avaient été balayés tel des fétus de paille par ce raz-de-marée inexorable.

La région de Kanto avait bien subi quelques tumultes le temps que ses habitants s’habituent à ce revirement de la diplomatie extérieure qui, si elle s’était dès l’abord annoncée farouche, avait au moins eu le mérite d’être menée avec diligence et une effrayante efficacité. La mise en place d’une politique favorisant la réhabilitation des Pokémon Régionaux dans leur milieu naturel, la fermeture progressive des frontières côtières entre Kanto et Alola, puis la construction d’un mur avec Johto dans la chaîne montagneuse du Plateau Indigo, avait rapidement mis un coup de frein au flot de Pokémon non répertoriés par le Pokédex Régional. Depuis, des convois entiers de camions floqués du logo du parti régionaliste du Front des Pokémon (FdP) raccompagnaient quotidiennement ces Pokémon Exotiques aux frontières de leur région d’origine. Ou, en cas de doute, à n’importe laquelle en dépit des protestations de ses voisins principaux.

Peu après, le schisme de l’Union des Ligues – dont le délitement avait atteint son paroxysme avec le retentissant Hoennxit – avait fait les choux gras de la propagande des journaux officiels. Ce vaste parti multirégional à tendance libérale qui prônait l’ouverture des frontières et la dérégularisation des marchés était depuis trop longtemps embourbé dans les scandales à répétition pour recueillir les bonnes grâces d’un peuple devenu méfiant de sa classe politique. Le FdP et sa dirigeante s’étaient quant à eux enorgueillis de cette nouvelle, voyant en cet ultime camouflet la preuve que l’Union des Ligues ne devait plus imposer sa politique aux régions dont le pouvoir resterait souverain.

Depuis la Grande Guerre des centaines d’années plus tôt, la communauté Pokémon n’avait jamais été aussi divisée et renfermée sur elle-même. Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes.
[ Chapitres : 1 2 3 | Retour | Haut de page ]