Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 5
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : Un retour de vacances mouvementé
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 29/5/2005 à 13:13
Œuvre lue 80883 fois Dernière édition le : 17/10/2012 à 23:09
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 5

Un retour de vacances mouvementé.

(Bien loin d’Argenta, dans la petite ville portuaire de Carmin sur Mer, Félix et Aline revenaient en bateau des îles Orange. Leur premier jour à Carmin fut mouvementé : les attentats contre le commissariat l’avait réduit en cendres. L’agent Jenny n’avait pas la moindre égratignure car elle faisait une descente en ville pour réprimander de jeunes voyous qui dégradaient les voiliers du port. Carmin sur Mer possédait son propre hôpital par conséquent, le centre pokémon de la ville n’était pas submergé de monde. Après s’être installés au centre pokémon les deux frères et sœurs se rendirent en ville…)
Aline : On devrait aller voir grand père et grand-mère. Ca fait longtemps qu’on ne les a pas vu.
Félix : Bah si justement, on leur a rendu visite trois fois pendant qu’on était dans l’archipel orange.
Aline : (elle rit) Mais non pas ceux là idiot, je parle de Grand père Ursaring et de mémé.
Félix : Aaaaah. Eh mais je te l’ai déjà dit, ne l’appelle pas grand père Ursaring.
Aline : Oh mais lui il s’en fiche.
Félix : Oui mais tu sais bien que maman elle ne…
Aline : Oh ! (Elle afficha un air surpris puis elle se mit à courir. Félix s’arrêta de parler et regarda où elle se dirigeait. Celle-ci accourait vers un garçon roux aux yeux gris.)
Aline : Kyle ! Kyle !
(Le garçon roux se tourna vers eux, le regard très froid. Aline qui courait toujours droit vers lui ne s’arrêta pas et sauta au cou de Kyle qui eut un mouvement de recule sous le choc. L’espace d’un instant son expression neutre et rigide se transforma en un air perplexe qu’il n’avait probablement jamais eu. Félix le regard noir se décida à rejoindre les deux autres dresseurs. Aline toujours en train d’enlacer Kyle parlait avec une joie débordante.)
Aline : Kyle ! Ah ah ! Ca fait tellement longtemps que je ne t’ai pas vu !
(Kyle était raide comme un piquet. Il n’osait pas repousser son amie mais les grandes démonstrations d’amitié ce n’était vraiment pas son fort.)
Félix : Hem-hem.
(Félix venait d’arriver juste derrière sa sœur et semblait attendre qu’elle le relâche, ce qu’elle fit sans ôter son grand sourire.)
Aline : Où tu étais passé depuis la ligue Johto ?
Kyle : (sur un ton glacial) Dans les montagnes du Nord, parti m’entraîner.
(Félix leva les yeux au ciel en pensant : « Il n’aurait pas pu se perdre ? ».)
Aline : Tu vas participer à la ligue Kanto maintenant ?
Kyle : J’y compte bien.
Félix : (il marmonna entre ses dents) Ca c’est s’il ne fait pas de conneries d’ici là…
Kyle : (il jeta un regard noir à Félix) L’avantage de rester tout le temps dans le silence c’est que j’ai une très bonne oreille.
Félix : Et alors ? Tant mieux pour toi…
Kyle : Je crois qu’il est temps que quelqu’un te donne une vraie leçon « Prudence ». Cette ligue il ne faudra pas espérer la finir car cette fois je serais là, face à toi et je te donnerais la raclée de ta vie.
Félix : (il haussa un sourcil) A ouais ? Pour arriver à la ligue il te faudrait huit badges. Tu comptes affronter ton papa adoré ?
(Kyle ne prit pas la peine de répondre et il attrapa une pokéball. Félix regarda Kyle placer sa main sur la pokéball avec une certaine satisfaction.)
Félix : Tiens, justement Cylex ne s’est pas dégourdi les pattes depuis un bon moment.
(Aline recula. Elle regardait alternativement Kyle et Félix en cherchant quoi faire, mais une femme arriva en courant juste avant que Félix et Kyle aient le temps de lancer leurs pokéball.)
Femme : Au voleur ! Au voleur !
(La femme accourait dans la rue ameutant toute la population.)
Femme : Il faut prévenir l’agent Jenny : on a cambriolé le magasin !
(Félix se tourna immédiatement vers Kyle, les yeux écarquillés et Aline imita son frère dans un réflexe, mais Kyle protesta, les sourcils froncés.)
Kyle : Eh c’est bon c’est pas moi !
Passant : Quoi ? Qui ça Betty ?
Betty : Je ne sais pas, ils étaient sans doute plusieurs : mon magasin a été pillé !
(Aline se tourna de nouveau vers la femme mais Félix fixa son regard sur Kyle)
Kyle : Ce n’est pas moi je te dis. Bon sang de bordel de… Je te dis que ce n’est pas moi !
Aline : (elle tira sur le bras de Félix) Viens Félix on va voir.
(Félix lança un dernier regard perçant à Kyle avant de se mettre à courir en direction du magasin lui aussi. Arrivés là bas il y avait déjà plein de monde. Un homme qui devait être le mari de Betty examinait les rayons pour voir ce qui manquait. Félix et Aline se glissèrent entre les passants qui étaient entrés eux aussi pour voir les lieux du délit. Effectivement il y avait plusieurs rayonnages totalement vides.)
Aline : (bouche bée) La vache… A mon avis le voleur n’était pas tout seul…
Félix : (il hocha la tête) Non… ( Il avait du mal à admettre que ce n’était pas Kyle.)
Passante : Oh là là… Qui a pu faire ça ?
Betty : (effondrée) Je ne sais pas… Ils sont passés par la porte de derrière, celle des livraisons : elle a été forcée. J’étais fermé l’après midi et je, je… Je suis passée faire l’inventaire et c’est là que j’ai vu la porte ouverte et les rayons vides.
Jenny : (elle arriva en courant) Puf, puf, Betty ! On m’a dit que tu as été volé ?
Betty : (les larmes aux yeux) Oui… Et en plein jour en plus !
Homme : (il prit Betty par les épaules) Aller Betty calmes toi, ça va ils n’ont pas tout pris…
Jenny : (le regard sombre, elle soupira) Après les explosions, ça… Des gens ont du profiter que la majorité de mes hommes soient à l’hôpital…
Aline : (qui repensa à cette rocket à la télévision) Ou alors c’était les mêmes personnes… Félix tu penses que ça pourrait être les rockets ?
Félix : Possible… (Il regarda les étalages les sourcils froncés.) C’est vrai que ce serait tout à fait logique…
Jenny : (l’air agacée elle se tourna vers la foule) Bon tout le monde dehors, ce sont les lieux d’un vol ici par un marché aux puces, veuillez circuler !
(Elle fit de grands gestes avec ses bras et prit un ton autoritaire. Elle poussa les personnes devant elle, dont Félix et Aline qui se trouvèrent obligés de sortir du magasin.)
Aline : Ca ressemble aux rockets, mais pourquoi auraient ils pillés ce magasin ?
Félix : Question stupide Aline. Ils peuvent avoir besoin de n’importe quoi, potions, antidotes… Pokéballs…
(Son regard s’assombrit. Aline ne le quittait pas des yeux, elle-même se posait des questions.)
Jenny : Circulez j’ai dit !
(L’agent Jenny les dérangea dans leurs pensées, elle forçait tout le monde à s’éloigner du magasin. Félix et Aline s’en allèrent vers le port et marchèrent un bon moment jusqu’à tomber sur Kyle assis sur un banc avec cornèbre. Il était en train de ranger des affaires dans son sac. Visiblement il avait fait des courses, à côté de lui se trouvait des pokéball, super ball, super potions, antidotes et des anti-para. Quand Félix vit tout ce matériel il fronça les sourcils et s’approcha. Aline un peu inquiète suivie son frère rapidement.)
Félix : Tiens tiens, des produits neufs…
(Kyle lança un regard par-dessus son épaule pour voir Félix mais il se donna un air indifférent et continua de ranger. Félix plutôt énervé ne semblait pas décidé à lâcher le morceau aussi vite.)
Félix : Tu dis que ce n’est pas toi hein ? Mais alors tes affaires tu les as trouvés où ?
(Kyle fit l’indifférent et se leva, son regard toujours très froid, il remit son sac sur l’épaule.)
Aline : (avec une petite voix) Félix laisses l…
Félix : Non laisse moi finir Aline. ( Sa voix se faisait beaucoup plus désagréable quand il parlait à Kyle) Tu les a ramassé par terre je supposes ? Elles étaient tombées du camion, ou une vieille dame te les a donné sans rien demander en échange…
(Kyle finit par tourner les yeux vers Félix et de son regard froid il dévisagea son rival. Félix soutenait son regard, cherchant quelque chose pour le faire avouer.)
Aline : (plus fort) Félix laisse tomber s’il te plaît, s’il dit que ce n’est pas lui c’est que ce n’est pas lui.
(Félix se tourna vers sa sœur mais Kyle resta concentré sur Félix.)
Félix : Ne me dis pas que tu le crois ? Tu sais que c’est tout à fait son genre de voler dans les magasins.
(Kyle l’air mauvais soupira d’agacement avant de fouiller dans sa poche.)
Aline : (un peu gênée) C’est pas parce qu’il l’a déjà fait que… (Elle toussota et continua sa phrase avec plus d’assurance.) Enfin, tu as vu tout ce qu’il manquait il ne peut pas avoir tout voler tout seul.
Félix : Tout seul sûrement pas mais il peut…
(Un papier apparut alors sur le nez de Félix.)
Félix : Eh ! Qu’est ce que c’est ?!?
(Il recula un peu juste pour voir que c’était Kyle qui lui mettait un petit papier sous le nez.)
Félix : Mais qu’est ce que c’est que ça ?
Kyle : (extrêmement froid) Le ticket de caisse sombre crétin. Apprends à lire.
(Félix eut une bouffée de colère mais jeta un œil sur le papier. Il constata que c’était bel et bien un ticket d’achat daté du jour. Il grommela mais ne répondit plus à Kyle car il se rendait bien compte que ses accusassions étaient lancées dans le vide.)
Kyle : (sur un ton sec et froid) Alors maintenant tu fermes ta grande gamelle quand tu n’as pas de preuve.
(Félix faisait une mauvaise tête mais ne répondait rien.)
Kyle : Je ne suis peut être pas aussi parfait que toi mais je sais où sont les limites.
Félix : (il grommela) Ouais ouais, c’est bon je m’excuse pas la peine d’en rajouter.
Kyle : (il haussa un sourcil) Tu t’excuses ? Voilà autre chose, la perfection et la prudence incarnées qui s’excusent ? (Il se pencha vers Félix et dit sur un ton assez arrogant.) Je rêve ou alors pour une fois le mauvais garçon vaudrait-il mieux que la petite merveille ?
Félix : (la voix caverneuse et un regard noir fixé sur Kyle) N’en fais pas trop Kyle…
(Un léger sourire traversa le visage de Kyle, son air froid était à mi chemin entre l’arrogance et la satisfaction.)
Kyle : Viens Cornèbre. Au revoir, Miss Prudence.
(Il passa devant Aline sans lui accorder le moindre regard tandis que Félix tremblait, le poing serré.)
Crôa, crôa !
Aline : (elle le regarda passé) Au revoir Kyle…
(Aline attendait une réponse mais Kyle ne dit rien.)
Félix : (en colère) Moi et ma grande langue… Je lui donne raison au lieu de… Raah ! Fait chi…
Aline : (sur un ton de reproche) Félix.
Félix : Désolé petite sœur, je suis énervé c’est tout.
Aline : Et c’est de ta faute. Tu n’avais pas à l’accuser comme ça.
Félix : Je le sais bien que c’est ma faute ! C’est bien ça qui m’énerve. Mais s’il te plaît n’en rajoute pas, je me suis déjà excusé et c’est… C’était déjà assez dur.
Aline : (elle prit une voix plus douce) Tu as fait ce qu’il fallait, c’est très bien grand frère.
Félix : (il soupira) Sûrement…
Aline : (avec un sourire) Aller viens on va rentrer au centre pokémon. Je sais ce qu’on va faire : on va appeler Janynce, ça va te remonter le moral.
(Félix redressa la tête brusquement.)
Félix : Janynce ? Oui c’est une super idée ! Et… (Il se reprit.) Hem, pourquoi dis tu que ça va me remonter le moral ?
Aline : (elle afficha un magnifique sourire) Parce que tu l’aimes bien, et que quand elle est là tu es toujours de très bonne humeur.
(Aline tourna le dos à son frère et se dirigea vers le centre pokémon, Félix finit par la suivre le teint légèrement rouge. Dans la salle des vidéophones nos deux amis tentèrent d’appeler Janynce mais personne ne répondait.)
Félix : C’est quand même bizarre qu’elle ne réponde pas, tu es sûr que tu as fait le numéro de l’arène ?
Aline : Mais oui j’en suis sûre. Tu sais elle est peut être simplement en plein combat. On aura qu’à réessayer ce soir.
Félix : (un peu déçu) Oui… J‘espères juste qu’elle n’a pas de problème.
Voix : Mais ce ne serait pas Félix et Aline Léon ?
(Félix se retourna en même temps que sa sœur. Derrière eux se tenait un garçon qui devait avoir le même âge que Félix, il avait les cheveux châtains, des mèches tombantes de chaque côté de son visage et des yeux marron foncé.)
Aline : Eh, on ne se serait pas déjà rencontré ?
Garçon : (avec un sourire poli) Si, vous ne vous souvenez pas ? Je m’appelle Otto, on s’est rencontré l’an dernier lors de la conférence argentée.
Félix : (il se frappa le front) Ah oui c’est vrai, je me rappelle maintenant. Comment tu vas ?
Otto : Ca va super et vous ? Qu’avez-vous fait ces derniers temps ?
Aline : Là on revient juste de la ligue Orange, on a réussi à gagner contre Ashito Morgan, le frère de Reese. Tu te souviens de Reese ?
Otto : Oh oui très bien, celui qui a battu Mortimer à la finale.
(Aline affichait un sourire satisfait, sa rancœur contre Mortimer était toujours aussi tenace. Au même instant un garçon arriva derrière Otto, c’était Mortimer.)
Mortimer : Bah alors tu parles de moi Otto ? C’est en bien j’espère.
(Il arriva au près d’eux et vit Félix dans un premier temps, puis il vit Aline. Les deux dresseurs échangèrent un regard perçant. Un silence pesant régnait désormais entre les quatre dresseurs. Otto se mit à regarder Félix comme s’il attendait qu’il lui dise quoi faire et Félix ne trouva rien de mieux à faire que toussoter.)
Félix : Ah-hem, dites euh, on ne va pas rester là euh… Eternellement.
Otto : (il reprit très vite le relais) Oui c’est vrai ça, Mortimer tu ne voulais pas réserver nos places sur le bateau pour Hoenn de Vendredi?
Mortimer : (sans quitter Aline des yeux) Oui…
(Tout doucement il se retourna pour se diriger vers la sortie de la pièce.)
Otto : (pressé) Ravi de vous avoir vu les Léon.
Aline : Attendez. (Otto et Mortimer se stoppèrent net mais ne se retournèrent pas. Otto regarda le plafond comme s’il s’attendait au pire.)
Aline : J’ai toujours ma revanche à prendre Mortimer.
Mortimer : (il se retourna brusquement) Revanche ? Mais c’est moi qui avait besoin d’une revanche pour…
Aline : (elle avait perdu son sourire) J’ai ma revanche à prendre pour ce que tu as fait à mon Aligatueur. Et pour m’avoir battu en demi finale.
Mortimer : (il haussa un peu la voix) Je me suis déjà excusé pour ton Aligatueur. Ca devrait te suffire.
Félix : (d’une toute petite voix) Il n’a pas totalement tort, s’il regrette c’est déjà le principal.
Aline : (entêtée, elle hocha la tête) Ce n’est pas suffisant ! Des excuses c’est bien beau mais tu l’as blessé ! Et après tu m’as encore battu alors que j’étais si près de la victoire à la ligue.
Mortimer : Eh, la compétition n’a rien à voir là dedans ! J’avais déjà fait une ligue avant toi, je méritais plus d’aller en finale que toi !
Aline : Sûrement pas, un malade qui ne fait même pas attention à la violence de ses pokémon ne devrait pas arriver jusqu’en finale.
(Cette fois ci Mortimer était en colère. Il serrait le poing et, emporté, il se mit à crier.)
Mortimer : Très bien ! Tu veux combattre, très bien ! On va dehors et on refait un six contre six et on verra bien si tu peux battre le « malade » espèce de connasse !
Otto : (un peu choqué) Mortimer.
(Aline eut une bouffée de colère et elle sortit une pokéball.)
Aline : Oui je suis capable de te battre !!!
(Tous les deux sortirent du centre d’un pas raide et rapide. Otto et Félix échangèrent un regard désespéré avant de les suivre.)
Otto : C’est pas vrai ça, quand Mortimer apprendra t’il à ne plus s’emporter ?
Félix : (il soupira) Je suppose qu’il faudrait d’abord que ma sœur soit moins têtue...
(Quand ils arrivèrent devant le centre Aline et Mortimer étaient déjà face à face, pokéball en main. Ils se lançaient des regards noirs.)
Félix : Quand je pense qu’elle me critique quand je me bats contre Kyle, elle n’est pas mieux que moi.
Mortimer : Les règles comme à la finale. On verra bien si t’as l’étoffe d’une championne morveuse.
Aline : Tu te crois moins gamin que moi ? T’es à peine plus vieux que mon frère, Arcanin à toi !
Félix : (vexé) Merci…
Mortimer : Blake en avant, tu vas m’envoyé son gros chien au tapis !
Aline : C’est ce qu’on va voir tiens, Lance flamme !
Wah, wah !
(Le pokémon feu commença à diriger son lance flamme en plein sur le galégon adverse.)
Otto : Mortimer est mal barré, il a le désavantage du type.
Mortimer : On t’a pas sonné Otto !
Otto : (les sourcils froncés mais avec beaucoup de calme.) Calme-toi Mortimer, je ne t’ai rien fait.
Mortimer : Blake mur de fer, protèges toi de ses attaques !
(Le Galegon se roula en boule, sa carapace formant une sorte de barrière de métal. L’attaque mur de fer de Blake s’était améliorée depuis l’année de la ligue Johto, il réussissait à bien encaisser les attaques feu auxquelles il était normalement très sensible.)
Mortimer : (à Otto) Je suis très calme ! Blake attaque Bélier !
Otto : (il marmonna pour que seul Félix entende) Bien sûr on y croit tous…
Aline : Nini arrêtes ton attaque, vitesse extrême, essayes d’esquiver sa charge !
(Tandis que Galegon fonçait sur Arcanin ce dernier fila comme l’éclair, évitant l’attaque bélier de l’adversaire.)
Mortimer : Queue de fer !
(Cette fois ni Aline ni son pokémon n’eurent le temps de réagir, Galegon renversa violement Arcanin qui roula sur le côté.)
Mortimer : Charge !
Aline : Vive attaque ! ( Arcanin se releva juste à temps pour esquiver l’attaque du pokémon acier.)
Aline : Danse-flamme, emprisonnes le dans le feu !
(Le Galegon se retrouva rapidement entouré de flammes brûlantes. Il semblait en mauvaise posture mais se préparait quand même à attaquer.)
Mortimer : Blake utilise abri !
(Le Galegon se roula en boule pour se protéger un maximum de flammes. Visiblement sa technique l’avait désensibilisé aux flammes. Aline fronça très légèrement les sourcils)
Aline : Zut… Il faut l’attaquer plus directement, Arcanin traverse les flammes et attaque Lance flamme !
(Arcanin sauta au milieu du cercle de feu et souffla un nouveau jet de flammes sur Galegon.)
Mortimer : Damoclès !
(Le pokémon de Mortimer profita d’être à proximité d’Arcanin pour le frapper brutalement. Le pokémon feu recula sous le choc.)
Aline : Intensifie ton attaque Lance flamme !
Wouarf ! ( Arcanin recommença son attaque lance flamme, à pleine puissance cette fois. Il brûla le Galegon qui commençait tout de même à faiblir.)
Mortimer : Aller réagis Galegon strido-son !
(Galegon ouvrit la gueule. Il émit un son strident, si désagréable que les quatre dresseurs durent se boucher les oreilles. Arcanin gêné par cette attaque sonore cessa son attaque et recula en se couchant à moitié sur le sol.)
Aline : (toujours les mains plaquées sur les oreilles) Nini il faut que tu résistes ! Il est presque à bout tu peux l’avoir tu le sais ! Aller mon grand fais un effort, un dernier lance flamme !
(Arcanin grimaçait toujours dérangé par l’horrible son de Galegon, mais il se redressa et dans un souffle brûlant il expédia Galegon à terre.)
Mortimer : Grrrr, Blake reviens cet Arcanin va le payer je te le jure ! Revanche à toi !
(Cette fois Mortimer envoya son Draco à l’attaque.)
Aline : Fais attention mon Nini elle est coriace !
Mortimer : Et comment ! Revanche attaque souplesse !
Aline : Nini esquive !
(Le pokémon feu évita l’attaque juste à temps, plongeant en avant, la tête baissée pour ne pas se prendre le coup de queue.)
Aline : Arcanin attaque lance flamme maintenant !
(Arcanin ouvrit grand la gueule et cracha un jet de flammes brûlantes sur son adversaire.)
Mortimer : Attaque hâte !
(Draco prit de l’altitude très rapidement et se mit hors de portée des attaques d’Arcanin. Le pokémon dragon était si rapide que l’Arcanin d’Aline ne voyait plus où était son adversaire.)
Mortimer : Montre lui ce que c’est que des vraies flammes, draco rage !
(Draco réapparut soudainement, il lança sur Arcanin de grandes flammes bleues. Cette attaque était plus puissante que celle d’Arcanin et le pokémon feu plia les pattes pendant qu’il encaissait la draco-rage.)
Aline : Essaye de résister Nini !
Mortimer : Intensifie l’attaque !
Otto : Mortimer fais gaffe, sinon tu vas encore blesser gravement son pokémon.
Mortimer : Me donnes pas de leçon Otto !
Otto : (l’air blasé il se tourna vers Félix) On peut rien lui dire...
(Draco arrêta son attaque et Arcanin se releva le poil bien grillé.)
Félix : Cette fois ce vieil Arcanin est bien amoché.
Aline : Nini ça va ? Tente ton attaque lance flamme encore une fois !
Wouah ! (Arcanin ouvrit la gueule et commença une nouvelle attaque.)
Mortimer : ( il réagit rapidement.) Draco hâte !
Aline : Encore !
Otto : (à Félix) Une de ses méthodes favorites: la hâte. Booster la vitesse c’est ce qu’il aime faire.
Aline : (elle réfléchit à voix haute) Il est trop fatigué pour une vitesse extrême…
Mortimer : Enchaîne avec une cage éclair !
(Le draco toujours en train de voler rapidement lança quelques éclairs et un champ électromagnétique semblait pétrifier Arcanin.)
Aouuuuh !
Aline : Oh Arcanin ! ( elle fronça les sourcils) Très bien, on va lui sortir le grand jeu puisqu’il a l’air d’y tenir… Reviens mon Nini, beau combat. (Elle sortit une autre pokéball.) Draco à toi !
(Ce fut à Mortimer de froncer les sourcils l’air en colère.)
Mortimer : (bas) Te revoilà toi... Revanche cage éclair !
Aline : Non, Draco utilises la même technique !
(Les éclairs provenant des deux pokémon se mêlaient. Les deux champs électriques se compensaient et n’y l’un ni l’autre ne réussissait à paralyser l’adversaire.)
Aline : C’est très bien mon Draco.
(Quand le Draco de Mortimer cessa son attaque électrique Aline saisit l’occasion d’attaquer.)
Aline : Souplesse !
Mortimer : Evite son attaque, hâte !
(Revanche se dépêcha d’esquiver, on avait l’impression qu’elle glissait sur l’air.)
Félix : ( il regarda Draco frapper dans le vide) Effectivement il a l’air d’aimer cette technique.
Aline/Mortimer : (ils étaient tous les deux concentrés) Attaque draco-rage !
Brâwww !
Brôaw ! (Les deux pokémon lancèrent leurs jets de flammes bleues en même temps. Ils se brûlaient mutuellement. L’attaque commençait à durer et les dresseurs, surtout Mortimer, s’impatientaient.)
Mortimer : (il cria encore plus fort) C’est long bon sang de brin… Revanche utilise ta colère !
Aline : Oh là. Draco prépare un ouragan, il faudra l’envoyer sur lui quand tu seras prêt !
(La peau de Revanche devenait noir charbon et le Draco d’Aline lui faisait se lever le vent.)
Aline : Lance ton attaque !
(Le pokémon de Mortimer semblait furax mais n’avait pas encore eut le temps d’attaquer. Draco envoya sur son adversaire une gigantesque tornade qui emprisonna cette dernière.)
Mortimer : Dégage toi !
(Draco faisait tout pour blesser et bloquer Revanche au coeur de l’ouragan, elle se démenait pour essayer de se sortir de ce piège dangereux, et elle finit par y arriver.)
Mortimer : Très bien Revanche, maintenant à l’attaque, souplesse !
Aline : Tu peux arrêter ton attaque ouragan elle s’est libérée !
(Draco se prit un fameux coup de queue dans la tête alors qu’il calmait l’ouragan qu’il avait créé.)
Félix : C’est qu’une impression ou le vent est toujours levé ?
Otto : Tu ne rêves pas, l’ouragan n’est pas fini.
Aline : Draco essayes de riposter !
Mortimer : (il était bien échauffé maintenant) Aller Draco-rage, pleine puissance !
Brôwaaaw !
(Aline regarda le pokémon de Mortimer attaquer avec ardeur son propre pokémon. Inquiète pour son Draco elle réfléchissait à vitesse grand v. Finalement elle se décida à réagir, un peu à contre cœur.)
Aline : Draco, colère !
Mortimer : (il serra le poing) Copieuse.
(Draco devenait aussi noir, il concentrait sa haine pour multiplier sa force et sa puissance d’attaque.)
Aline : Charge le maintenant !
(Avec beaucoup de rage Draco fonça sur son adversaire qui continuait d’intensifier sa colère.)
Mortimer : Ouragan ! (Une nouvelle tornade s’était créée autour du pokémon d’Aline.)
Aline : Fais attention draco, utilises ta Draco-rage contre son pokémon !
Mortimer : Draco-rage toi aussi !
(Les deux pokémon continuaient de se lancer leurs attaques enflammées. Le draco d’Aline avait fini par contourner la tornade de l’adversaire. Il ne faisait pas attention au reste de son propre ouragan. Quand à Revanche, elle avait délaissé sa tornade qui dérivait. Les vents et les cumulo-nimbus se rassemblaient doucement au dessus des deux draco toujours en train de se brûler mutuellement la face. Le ciel devenait noir, très sombre et menaçant. Un grondement de tonnerre résonna au dessus d’eux.)
Félix : (qui regardait le ciel, inquiet) Aline il faut arrêter, la tempête se lève.
Otto : Mortimer il faut rentrer.
Mortimer : Attaque souplesse !
(Le draco de Mortimer tenta une nouvelle attaque mais une fois encore le pokémon d’Aline évita la coup de queue avec agilité. Un éclair tomba plus loin sur l’océan. Les nuages étaient de plus en plus noir.)
Félix : ‘Me dis pas qu’ils ont provoqué une tempête avec leurs deux draco !
Otto : (un peu nerveux) Je crois que si Félix.
Félix : Non mais c’est pas vrai ça… (Enervé, il sortit un pokéball.) Pharamp à toi ! Ecoute-moi tu vas les paralyser tout les deux, les deux draco, avec ton attaque cage-éclair compris ?
Aline : Draco rage !
Mortimer : Fais pareil ! (Alors que les deux draco lançaient leurs jets de flammes bleues, Pharamp utilisa deux attaques cage-éclair bien ciblées sur les deux dragons. Les attaques furent efficaces car les deux draco arrêtèrent de se battre. Mais l’attaque de Pharamp avait générée de l’électricité statique qui semblait attirer les éclairs vers eux. Un éclair tomba une petite centaine de mètres plus loin faisant sursauter Pharamp, Otto, Félix et même Aline. Mortimer en colère regardait Félix.)
Mortimer : Mais qu’est ce qui te prend à toi ? Pourquoi te mêles tu de notre combat ?!?
(Otto courut vers Mortimer et Félix se mit à crier pour essayer de raisonner Mortimer.)
Félix : Non mais tu ne vois pas l’orage que vous causez ? Vous voulez vous faire foudroyer ou quoi ?!?
(Aline regarda le ciel avec inquiétude, elle sortit une de ses balls et rappela son pokémon.)
Mortimer : (toujours énervé) Alors tu ne voulais pas ta revanche ?
(Mais Aline ne répondit pas, Félix l’avait rejoint et maintenant il la tirait par la main. Tous les deux couraient vers la grande porte du centre pokémon suivis par Pharamp. Otto essayait lui aussi de tirer Mortimer vers le centre.)
Otto : Bon sang Mortimer réveilles toi ! Il y a un orage qui vient sur nous on ne peut pas rester dehors ! Rappelles ton pokémon et viens, tu combattras cette fille un autre jour !
(Il tirait tellement fort sur le bras de Mortimer que ce dernier fut obligé de le suivre. Il rappela son Draco avant de rentrer dans le centre à son tour. Les quatre dresseurs se retrouvèrent dans le hall du centre.)
Mortimer : Tu ne sais pas ce que tu veux toi, tu veux une revanche ou pas ? Parce que si tu pars au milieu du combat, tu risques pas de l’avoir un jour !
Otto : Mortimer à la fin calme toi. Tu n’allais quand même pas rester à te battre sous l’orage enfin !
(Aline et son frère regardaient Mortimer mais ne disaient rien. Aline était toujours énervée mais elle n’était jamais très rassurée sous l’orage, elle ne pouvait pas rester se battre dehors par un temps pareil.)
Joëlle : (elle s’approcha de la vitre et regarda dehors) Ca alors, il est arrivé vite cet orage. C’est bizarre.
Félix : Il a été provoqué par deux Draco infirmière.
Joëlle : Oh alors ça ne durera pas trop longtemps.
Otto : Tant mieux parce qu’on doit aller prendre des places pour le Ferry.
(Mortimer ne quittait pas Aline des yeux. Son expression de colère était toujours très accentuée par ses yeux de couleur noire.)
Otto : Et après on ira chez moi. On y sera mieux qu’ici.
Félix : (qui parla très gentiment) Aller viens Aline on va manger. Tu n’as pas faim ? Laisses tes pokémon à l’infirmière et allons goutter, d’accord ?
(Aline finit par suivre son frère sans rien dire. Ils s’installèrent à la cafétéria du centre pour manger un morceau. Pas un mot ne s’échappait de leur bouche mais Félix finit tout de même par parler.)
Félix : Aline c’est pas grave si tu n’as pas pu finir ton combat, tu le feras une autre fois.
Aline : J’espère que oui… Je veux prendre ma revanche. ( Il y eut un silence puis Aline reprit la parole, un peu plus de mauvaise humeur.) C’est fou ce que ce type s’énerve facilement. Il est dingue moi je te le dis.
(Félix réfléchit un instant puis avec un air rusé il répondit à sa sœur.)
Félix : Oh oui… Je suis bien d’accord, il est aussi dingue que Kyle est infecte.
(Aline prit une inspiration pour parler mais elle s’arrêta. Elle regarda son frère de travers.)
Aline : Félix.
Félix : (il riait) Bah quoi c’est vrai. Ah ah…
(Aline fit une certaine moue puis finit par sourire. Par la fenêtre derrière eux on voyait les nuages disparaître du ciel. La pluie avait cessée et le soleil revenait rapidement.)
Félix : L’infirmière avait raison pour la tempête, elle n’a vraiment pas durée longtemps.
(Aline regarda à son tour par la fenêtre, elle vit Otto et Mortimer s’éloigner du centre. La fin de la journée fut plus tranquille, Aline n’était pas d’aussi bonne humeur que d’habitude mais elle gardait un peu de son moral. L’image de Mortimer avait chassé celle de Kyle qu’elle était ravie de revoir. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle le détestait autant, ça ne lui était jamais arrivé auparavant. Le soir, après dîner, ils récupérèrent Arcanin et Draco au près de l’infirmière et s’étaient rendus devant le vidéophone pour appeler Janynce. Celle-ci ne répondait toujours pas.)
Félix : (préoccupé) Ce n’est pas normal… (Il finit par raccrocher l’appareil.)
Félix : A l’heure qu’il est elle devrait être à l’arène. Elle n’est quand même pas rentrée chez elle à Irisia ?
Aline : (elle se frotta le bras, avec un air un peu tendu.) Félix je… ( elle voulais le rassurer mais elle n’y arrivait pas.) Je dois t’avouer que je commence à avoir un drôle de pressentiment.
Félix : (il regardait obstinément le sol) Où peut elle être… C’est bizarre ça.
Aline : (elle secoua la tête et retrouve un tout petit sourire) Aller Félix je dis n’importe quoi. Avec tous les événements d’aujourd’hui et d’hier, on est tout les deux sur les nerfs, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.
(Félix releva la tête pour regarder sa sœur qui lui offrait un joli sourire dont elle a le secret.)
Félix : (un peu soulagé) Après tout tu as sûrement raison. On devrait aller dormir on en a besoin je crois.
Aline : (elle hocha la tête) Oui.

A suivre...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]