Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 11
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : Le collectionneur et le maître pokémon
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 27/12/2005 à 00:55
Œuvre lue 80867 fois Dernière édition le : 23/4/2006 à 23:57
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 11

Le collectionneur et le maître pokémon.

( Le jour se levait sur le Bourg Palette. Dans la cuisine, le professeur Jacky Léon enfilait sa blouse blanche en scrutant des yeux les éléments sur la table au centre de la pièce. Cinq bols, dont un sale, et différents couverts, une paire de couvert à bébé, deux couteaux pointus, quatre cuillères, tout ce qu´il fallait visiblement. Jacky regarda sa montre et au même instant des bruits de pas provenant de l´étage se firent entendre. Il lui semblait que quelqu´un courait dans l´escalier. Sans même se retourner quand il entendit la porte de la cuisine s´ouvrir il parla d´une voix calme mais bien audible.)
Jacky : Izzy pour la trente et unième fois ce mois ci : ne cours pas dans l´escalier.
Izzy : `Don papa. Maman est de mauvaise humeur aujourd´hui.
Jacky : ( il soupira) Oui Izzy… ( en marmonnant) Après la réunion de l´ARCU d´hier je comprends…
Izzy : Qu´est ce que tu dis papa ?
Jacky : Je me demandais ce que faisait ton frère.
Izzy : Il range sa … Euh notre chambre.
Jacky : En gros il range tes affaires comme d´habitude…
Izzy : C´est faux !
Jacky : De toute façon ce n´est pas le moment de le faire, vous avez école ce matin, il doit descendre déjeuner.
(Des pas résonnèrent à nouveau dans l´escalier, bien plus calmes et pausés mais visiblement il n´y avait pas qu´une seule personne dans les marches de l´escalier.)
Jacky : Les voilà. Moi je vais aller au labo, j´ai tous les pokémon à nourrir avant de recommencer mon expérience de la semaine dernière.
( Il croisa Al dans le couloir et lui posa une main sur l´épaule, mais cela ne sembla pas la sortir de ses pensées. Elle fit entrer Antony dans la cuisine puis releva la tête vers Jacky.)
Al : Il faudrait prévenir Florine et Sylvain.
Jacky : Je sais mais ils ne doivent plus être à Azuria à l´heure qu´il est.
( Effectivement le même matin, Sylvain, Florine, Seb et Greg s´étaient réveillés dans leurs sacs de couchage dans une clairière sur la route du cap d´Azuria, de mauvaise humeur eux aussi. Florine à cause de sa défaite, Sylvain parce qu´il avait croisé Kévin, et Greg parce qu´il avait toujours horreur de camper. Seul Seb demeurait de très bonne humeur et quand Florine avait dit qu´ils étaient presque arrivés chez Léo, celui-ci sembla encore plus heureux.)
Sylvain : ( tout en marchant à côté de ses amis.) Mais au fait, pourquoi veux tu le voir ce Léo ? Tu ne nous l´as toujours pas dit.
Seb : ( avec son air coquin) Ah, vous ne me l´avez pas demander.
Florine : Oui mais là on te le demandes, donc peux tu répondre à notre question s´il te plaît.
Seb : ( en se penchant vers Florine.) Très bien, c´est demandé si gentiment et par une si jolie fille en plus.
( Sylvain et Greg échangèrent un regard blasé et Florine soupira.)
Florine : Ca suffit Seb, dis nous ce que tu veux à Léo.
Seb : En fait je viens chercher une sorte de colis pour mon père.
Sylvain : Une sorte de colis ?
Greg : Et pourrait on savoir quelle « sorte » de colis justement ?
Seb : Et bien en fait une pokéball, enfin une pokéball contenant un pokémon. Mon père a fait des pieds et des mains pour se le procurer et Léo a réussi à en obtenir un, il s´est arrangé avec mon père je dois récupérer ce pokémon pour lui.
Greg : Et à ce qu´il paraît il habite au cap d´Azuria ? Je ne savais même pas qu´il y avait des maisons là bas.
Seb : Il n´y en a pas.
Sylvain : Bah alors il habite où Léo ?
Florine : Dans le phare.
Seb : Exact. Un grand phare au bord de la mer, juste après le cap d´Azuria lui-même, c'est-à-dire le pont et le fleuve qui passe en dessous pour aller se jeter dans l´océan.
Greg : Le cap des amoureux. C´est bien ça ?
Florine : (elle soupira bruyamment.) Oui Greg tu nous l´as déjà dit…
Greg : ( avec un air méprisable.) Oh oui, toi gamine tu ne peux pas comprendre.
Florine : Oh si je comprends, que trop bien d´ailleurs. Et Seb tu te taies.
Seb : ( surpris.) Hein ? Mais j´ai rien dit !
Florine : Mais je te vois venir avec tes grands sabots !
Seb : Hein ? Mais… Mais non, j´ai rien dit !
( Il regarda perplexe Florine le devancer dans leur marche, il se tourna vers Sylvain pour le prendre à témoin.)
Seb : J´ai rien fait !
Sylvain : ( il haussa les épaules comme s´il était habitué.) C´est une fille, faut pas chercher à comprendre.
Greg : Ne dis pas ça Sylvain, Seb a très bien compris. ( Seb s´arrêta net de marcher, Sylvain regardait à présent Greg avec des yeux ronds mais ce dernier continua d´avancer dans la même direction que Florine.)
Seb : Hein ? Mais enfin arrêtez, qu´est ce que j´ai encore fait ?!?
( Les voyant s´éloigner il décida d´accélérer le pas pour les rattraper. Ils étaient finalement arrivés devant une plage au bout de laquelle se trouvait un phare qui n´avait plus l´air de servir de phare mais de résidence.)
Sylvain : Eh regardez le phare là bas ! Ca doit être là qu´habite Léo !
Seb : Oui c´est là bas, venez j´ai vraiment trop hâte de parler à ce Léo.
( Il se mit à courir et les trois autres l´imitèrent.)
Sylvain : ( tout en courant.) Puf, eh Seb, qu´est ce que tu veux dire ? Tu l´as jamais rencontré avant ?
Seb : Si, humf, quand j´étais petit, ouf ! Mais je ne m´en souviens plus, j´étais bébé.
( Arrivé devant la porte Seb appuya sur la sonnette qui avait été installée à côté de la porte et il se posta face à la porte avec un grand sourire figé sur le visage.)
Sylvain : Il est long à venir.
Greg : Il habite dans un phare, je suppose qu´il occupe surtout les pièces du sommet donc il lui faut redescendre tout le phare.
Sylvain : Ou la sonnette est cassée.
Florine : Ou il n´est simplement pas là…
( A cet instant la porte s´ouvrit, agrandissant le sourire niais de Seb. Un homme élégant et séduisant, de taille moyenne pour un homme, leur ouvrit la porte. Il devait être plus âgé que les parents de Sylvain et Florine pourtant il avait gardé un visage jeune et fin.)
Homme : ( il cligna des yeux en regardant Seb.) Sébastien ! Mais que fais tu ici ?
Seb : ( toujours en souriant.) C´est vous Léo ?
Léo : Lui-même. Ah je paris que tu es venu chercher le pokémon de ton père ?
( Seb hocha la tête et Léo se mit à sourire.)
Léo : Je t´en pris entre. ( il détourna la tête vers les trois autres dresseurs.) Tu as amené des amis ? ( Seb hocha encore une fois la tête.) Je suis ravi de vous rencontrer. Entrez donc, vous êtes les bienvenus chez moi.
( Il passa le premier et fit signe aux autres de venir. Seb qui avait toujours le même sourire sur le visage s´empressa de suivre Léo et les autres passèrent derrière Seb.)
Sylvain : ( il murmura à l´oreille de Florine.) Il a l´air bizarre Seb.
Greg : ( qui avait entendu.) Il était très excité à l´idée de venir ici, il doit idolâtrer Léo si vous voulez mon avis.
Sylvain : L´idolâtrer ? Pourquoi donc ?
Greg : ( il passa une main dans ses cheveux et reprit son air de « je sais tout ».) As-tu oublié que Seb est fils de collectionneur ? Léo est…
Sylvain : Oui Léo est le collectionneur le plus réputé de tout Kanto, moi aussi je le sais.
Greg : ( avec un air légèrement vexé.) Oui et bien on a chacun nos modèles et nos, hem, « idoles ». Celui de Seb doit être Léo sans nul doute.
Florine : ( en se frottant le menton.) Moi il y a une question qui me trotte dans la tête ( Les deux garçons la regardèrent.) Si Seb et Léo ne se sont vus que lorsqu´il était bébé, comment se fait il que Léo l´est reconnu tout de suite ?
( Cette fois ci Greg perdit son air sûr de lui. Pour une fois il ne savait vraiment pas quoi répondre et paraissait même perplexe. Sylvain lui aussi parut surpris et il se mit à réfléchir comme Florine sur la question. Ils suivirent Léo tout en haut du phare jusqu´à son salon, douillet et impeccablement rangé. Greg regardait attentivement tout autour de lui comme pour analyser chaque détail de la pièce. Seb aussi regardait partout mais son attitude était beaucoup moins posée que celle de Grégoire, au contraire il était toujours très excité et il regardait frénétiquement autour de lui avec des yeux d´enfant émerveillé.)
Léo : Bienvenus chez moi, voulez vous boire quelque chose ?
Sylvain : C´est pas de refus !
Léo : Je n´ai que du jus de fruit, mais j´ai aussi des boissons pour vos pokémon aussi.
Sylvain : Ca c´est une bonne idée. Marill, Ike, pikachu, sortez et venez boire avec nous !
Florine : Loyal sors de là. Seb tu attends quoi ?
Seb : Oh oui oui, Evoli sors de ta pokéball !
( Léo revint quelques instants plus tard avec plusieurs boissons pour tout le monde. Puis il se dirigea vers la grande porte vitrée qui donnait sur un balcon.)
Léo : Venez par ici.
( Ils se dirigèrent tous vers le balcon d´où il pouvait voir la mer. La vue était véritablement sublime, l´océan qui scintillait sous la lumière du soleil s´étendait à perte de vue, seules quelques plages et de petites falaises de la côte étaient visibles. Au loin ils pouvaient apercevoir des léviator naviguer sur les flots comme s´ils nageaient dans de l´or liquide.)
Sylvain : Wouaaaa, c´est magnifique ! Je me souviens maintenant que papa m´avait dit que la vue depuis ce balcon était magnifique.
Marill…
Evo…
Li.
( Greg s´approcha doucement du balcon lui aussi. Il ne disait rien mais son regard montrait bien qu´il était aussi impressionné que ses amis et leurs pokémon.)
Pika, slurp, burp ! ( Pikachu était le seul à s´être jeté sur les boissons plutôt que vers le balcon.)
Léo : Alors Sébastien ton père a-t-il bien agrandi sa collection ?
Seb : Oh ces derniers temps pas vraiment. Je dois avouer qu´il compte beaucoup trop sur moi pour lui trouver des pokémon intéressants.
( Ses trois compagnons le regardèrent attentivement sourire avec néanmoins une expression un peu triste.)
Léo : Pourquoi cela ?
Seb : Et bien je ne suis pas très doué pour trouver des pokémon rares… Ou peut être bien que je manque de chance.
Léo : Tu sais ce n´est pas une question de chance… Bon si peut être un tout petit peu mais c´est surtout une question de patience.
Florine : ( avec un air malin.) Ce n´est pas toi qui disais que tu étais très patient ? Alors ?
Seb : ( élargissant son sourire.) Oui tu as raison Florine. La patience est une vertu et j´ai cette vertu !
Greg : ( en marmonnant.) Tout viens à point à qui sait attendre mais qui attend trop longtemps fini par perdre sa place…
Sylvain : Hein ? Que dis tu Greg ?
Greg : Non rien. Hem « Grégoire. »
Léo : C´est heureux Sébastien. Voici le pokémon que ton père désire tant. En attendant que tu lui apporte de rarissimes pokémon donne lui déjà celui là, il en sera très content.
( Il déposa une pokéball dans les mains de Seb.)
Sylvain : Dis Seb quel est ce pokémon ?
Seb : Tu veux savoir ? Et bien c´est un…
Léo : Au fait mes jeunes amis, que diriez vous de dîner en ma compagnie ce soir ? Je n´ai que très peu de visites en dehors de l´infirmière Joëlle qui s´occupe de mes pokémon.
Sylvain : ( très enthousiaste.) Oh ouais !
Greg : ( avec un léger sourire.) Estomac sur pattes.
Florine : ( en lui lançant un regard en biais.) Tu peux parler espèce de tube de gel coiffant ambulant.
( Alors que Grégoire rétorquait avec une comparaison peu flatteuse pour Florine, Léo couvrit le son de leurs voix avec une joie débordante.)
Léo : Je suis ravi que vous acceptiez mon invitation. Et si vous voulez vous pourrez aussi dormir ici cette nuit.
Seb / Sylvain : Super, merci !
Florine : … Bouffon.
( Seb et Sylvain se retournèrent brusquement en sursautant à moitié, ils regardaient Florine avec des expressions choquées. Léo semblait lui aussi perplexe.)
Florine : ( un peu gênée elle rougissait.) Je parlais à Greg…
( Les deux autres semblèrent soulagés et Léo se mit à rire couvrant la voix de Greg qui hurlait dans les oreilles de Florine le nom « GREGOIRE » en détachant chaque syllabe.)
( Un peu plus tard, après avoir fait une visite complète du phare ils dînèrent dans la salle à manger qui ressemblait plus à celle d´un riche manoir plutôt qu´à celle d´un phare réaménagé. En début de soirée ils retournèrent dans le salon pour parler et digérer leur délicieux repas. Florine jeta un œil vers la mer puis regarda le plafond le regard plus vague. Elle réfléchit un petit moment avant de se tourner vers ses amis.)
Florine : J´irais bien faire une promenade, le décor est sublime sur le cap des amoureux. Je veux voir ce paysage de rêve, j´en ai tellement entendu parler.
Seb : ( très enthousiaste) Oh oui, je viens avec toi !
Florine : ( d´une voix ferme) Non, je vais faire une promenade TOUTE SEULE, bien compris ? Toute seule.
Seb : Mais…
Florine : Non ! J´ai bien le droit à un peu de solitude non ? Vous vous restez ici.
( Seb avait l´air déçu mais Greg souriait jusqu´aux oreilles.)
Greg : ( à Sylvain et d´une voix assez basse pour que Florine n´entende pas.) Génial, je vais passer quelques heures sans avoir à la supporter, je vais savourer mon petit séjour ici.
Léo : Ne vous en faites pas le cap des amoureux n´est pas un endroit dangereux. Vous pouvez la laisser partir sans crainte.
Greg : ( très décontracté) Mais on a pas peur du tout.
( Florine lui lança un regard noir mais Sylvain lui, contrairement à Greg, semblait assez tendu.)
Sylvain : Même avec les rockets qui ont recommencés leurs agissements ?
Seb : C´est vrai ce n´est pas prudent Florine, laisse moi… Enfin moi ou quelqu´un d´autre ( il avait dit cela sur un ton assez froid) t´accompagner.
Florine : (elle leva les yeux) J´ai dit toute seule… Mais quelle bande de froussards vraiment.
Sylvain : ( sourcils froncés) Bon très bien, vas y. Vas te promener toute seule dans un coin isolé, en te moquant de nous, il peut t´arriver quelque chose je m´en contre fiche.
Florine : ( très sèche) Oh ça je le sais bien.
( Sylvain lui lança un regards yeux de Léo. Seb lui aussi la regardait passer avec un air dépité.)
Greg : ( en parlant fort et avec le sourire.) Et surtout prend ton temps !
( Seb lui lança un regard en biais et Greg haussa les épaules.)
Greg : Quoi ? C´est vrai, qu´elle profite de sa promenade.
( Florine descendit tous les étages du phare de Léo et arriva à la porte d´entrée . Elle sortit en soupirant de soulagement puis respira l´air du dehors profondément… Elle sentait très distinctement le parfum de la mer juste derrière le phare mais une autre odeur, de fleurs très parfumées lui parvenait jusqu´aux narines et se mêlait à l´emboise marine. Elle regarda la plage de loin puis tourna la tête en direction de la rivière et des plaines du cap des amoureux. Elle réfléchit un instant puis partit dans cette direction d´un pas léger et gracieux. Elle se dirigeait vers le pont avec une légèreté surprenante, elle paraissait détendue, de bonne humeur, son attitude habituellement énergique, arrogante et même un peu rustre semblait avoir laissée place à son côté fleur bleue et délicat.)
Seb : ( bougonnant dans un coin.) Pourquoi a-t-elle voulu partir toute seule, j´aurais tellement aimé l´accompagner… Puf, j´ai mal joué sur ce coup là…
Greg : ( il soupira ) Sébastien par pitié arrêtes de radoter et occupe toi un peu.
Léo : Mon encyclopédie ne te plaît pas ?
Seb : Ta quoi ? Ah oh pardon, votre encyclopédie. Si si elle est très enrichissante je… Enfin je suis désolé j´avais la tête ailleurs.
( Greg poussa un autre soupire en marmonnant un « Mais qu´est ce qu´il lui trouve hein ? Qu´est ce qu´il peut bien lui trouver ? ».)
Sylvain : ( il était assis dans un fauteuil à regarder Greg et Léo jouer aux échecs.) Il y a quelque chose sur les Terhal dans votre encyclopédie ?
Léo : Oui j´en ai eu un une fois, je l´ai soigneusement observé quand je l´avais en ma possession. Il t´intéresse ce pokémon ?
Sylvain : Oui, j´aimerais bien savoir où en obtenir un.
Léo : Ah ça…
Seb : ( il leva la tête de son encyclopédie.) Sylvain tu ne penses vraiment qu´aux pokémon, à la nourriture et au dressage, rien d´autre.
Sylvain : ( surpris de cette réflexion.) Bah pourquoi tu dis ça ?
Greg : ( sans quitter l´échiquier des yeux.) Sébastien il est trop jeune voyons.
Sylvain : Trop jeune pour quoi Greg ?
Greg : Grégoire.
Seb : Trop jeune, trop jeune, quand même il a dix ans. ( il marmonna.) Il a le même âge qu´elle.
Greg : ( qui avait très bien entendu.) Oui justement, il est trop jeune et elle aussi.
( Sylvain regarda alternativement Seb et Greg qui restaient silencieux puis finit par comprendre. Il reteint un soupire et leva les yeux au ciel. Il s´éloigna de ses amis pour aller se poster devant la fenêtre, en silence lui aussi…)
( Florine marchait au bord de l´eau, tandis que le soleil était en train de se coucher. Elle marchait face au soleil jusqu´à arriver au pont des amoureux qui était désert. Elle grimpa sur le petit muret qui servait de rebord au pont et s´assit dessus, laissant ses pieds battre dans le vide. Elle regardait vers l´Ouest pour voir le coucher de soleil, laissant la douce brise du soir soulever délicatement ses cheveux roux dont la couleur était encore plus accentué par la lumière du soir tombant. Elle souriait de façon charmante et tout cela la rendait plus jolie que jamais mais elle semblait néanmoins plongée dans ses pensées. Elle ne se préoccupait même pas de l´homme qui arrivait derrière elle discrètement, et qui, sans qu´elle n´est le temps de réagir, l´avait attraper par derrière et en la tenant fermement, l´emmena loin du pont…
Trois heures plus tard, dans le phare de Léo les quatre garçons étaient réunis dans le grand salon au sommet du phare. Sylvain se tenait désormais debout près de la fenêtre, Léo lisait un gros livre parlant des pokémon aquatiques rares et/ou disparus et Greg quand à lui admirait l´album photo des pokémon rares de Léo. Malgré la tranquillité qui paraissait régner, Seb ne s´arrêtait pas de marcher, le visage marqué par l´inquiétude.)
Seb : ( il tournait en rond sans arrêt) Elle devrait être rentrée depuis longtemps, il fait nuit !
Greg : ( il haussa les épaules) Mais non, elle ne nous a pas donné d´heure.
Léo : Je ne sais pas, elle avait des pokémon sur elle, ce serait bizarre qu´il lui soit arrivé quelque chose.
( Sylvain était tourné vers la fenêtre et restait très silencieux. Il était tellement calme qu´on pouvait se demander s´il n´était pas endormi ou somnolant, sans aucune écoute pour les trois autres garçons. Greg s´était mis à réfléchir tandis que Seb continuait de marcher. Greg regardait son ami se ronger les sangs et semblait hésiter à poser une question.)
Greg : Dites nous Léo, pourquoi n´y a-t-il personne au cap d´Azuria en ce moment ? On dit pourtant qu´il y a toujours de nombreux couples à chaque heure de la journée et de la nuit.
Seb : ( il s´arrêta) C´est vrai ça c´est étrange. En arrivant nous n´avons croisé personne.
Léo : Depuis que les rockets sont revenus les gens ont peur de sortir de la ville, et ils ne viennent plus ici pour leurs rendez vous romantiques.
Seb : S´il était arrivé quelque chose à Florine il n´y aurait pas eu de témoin…
Greg : Mais arrêtes Sébastien, il ne lui est rien arrivé, elle traîne c´est tout.
Seb : Tu t´en fiches bien toi qu´il lui soit arriver quelque chose, hein ? Avoues le.
Greg : ( agacé) Mais non… ( il chercha néanmoins comment formuler sa réponse.) Tu sais comment elle est, indépendante et têtue, mais aussi débrouillarde.
Seb : Peut être mais ce n´est qu´une fillette de dix ans !
Greg : ( il haussa légèrement les sourcils, un peu étonné.) Tu le reconnais quand même, c´est bien que tu en sois conscient.
( Seb regarda Greg avec un air étrange. Les yeux de Greg étaient grands ouverts et fixaient Seb comme pour voir sa réaction. Ce dernier savait très bien que la réflexion de Greg parlait bien d´autre chose que du fait que leur amie soit perdue. Il s´en suivit un long silence puis Sylvain se retourna vers ses amis et s´éloigna de la fenêtre.)
Sylvain : ( sur un ton décidé et ferme.) On va la chercher.
Seb : Ca c´est une bonne idée !
( Très rapidement il suivit Sylvain qui se dirigeait vers la porte. Seb passa la porte mais Sylvain s´arrêta pour se retourner vers Greg.)
Greg : Oh non moi je reste ici.
( Sylvain ne dit rien et se retourna pour suivre Seb.)
Léo : ( assez fort pour qu´ils entendent.) Soyez prudents quand même.
( Après qu´ils soient sortis Léo soupira comme pour se débarrasser de l´inquiétude qui le gagnait tout doucement lui aussi. Il se dirigea vers la fenêtre vers laquelle se trouvait Sylvain quelques minutes avant, il voulut regarder dehors mais des objets étranges attirèrent son attention. Sur la petite table située à côté de la fenêtre se trouvait bien en évidence cinq petites ball rouge et blanche qui n´auraient pas dû être là.)
Léo : Oh, mais c´est… Ce serait, ( il avala sa salive) les pokémon de Florine ?
Greg : ( il releva la tête) Quoi ? ( Il se retourna brusquement vers Léo) Je croyais qu´elle les avait avec elle ?!?
Léo : ( il lui montra les pokéball) Visiblement non. Si quelqu´un l´attaque, elle ne pourra pas se défendre…
( Les deux garçons sortirent du phare en courant. Ils se rendirent au cap des amoureux où ils ne trouvèrent personne.)
Sylvain : Elle avait bien dit qu´elle venait ici ?
Seb : Oui mais il n´y a aucune trace.
Sylvain : ( il semblait réfléchir.) Si elle s´était promenée sur la plage je l´aurais vu depuis chez Léo…
Seb : ( il regardait dans l´eau par-dessus le pont. L´eau était si translucide qu´il pouvait voir les poissirène nager dans des eaux peu profondes.) Impossible qu´elle se soit noyée ici.
Sylvain : De toute façon elle nage comme un pokémon eau. ( Il sortit une copain-ball et Seb le regarda attentivement.)
Seb : Tu comptes faire quoi ?
Sylvain : Ike à toi !
Waf waf !
( Sylvain s´agenouilla devant le caninos et il sortit un peigne de sa poche. Il était mauve clair et décoré par un évoli sur la tranche, c´était un objet très joli bien que les dents soient usagées.)
Sylvain : Ecoutes je suppose que tu n´as jamais cherché de traces de ta vie de chiot mais il faut faire un effort.
Warf ?
Sylvain : ( il colla le peigne sur sa truffe.) Aller renifles et cherches mon beau, cherches Florine. Tu sens son odeur ? Aller Ike.
Warf. Snif snif… Wartchoum !
( Sylvain secoua sa main et le peigne recouvert de nase de caninos avec une grimace de dégoût.)
Sylvain : Beeeuuuurk !
Seb : ( trop inquiet pour Florine il n´avait même pas envie de sourire.) Laisses Sylvain, je vais m´en occuper. Evoli à toi ! ( Sylvain donna le peigne à Seb qu´il essuya sur sa chaussure.) Renifle Evoli, c´est Florine qu´on cherche, c´est à elle ce peigne. ( Il jeta un regard à Sylvain comme si brusquement il se demandait pourquoi Sylvain avait ce peigne sur lui. Evoli renifla un instant puis il colla son museau au sol. Très vite il flaira une piste et se mit à courir. Seb le suivit immédiatement.)
Sylvain : Eh attends, reviens Ike ! Seb attends moi !
( Evoli courait vers l´Ouest et brusquement il s´arrêta et regarda au sol. Seb et Sylvain s´arrêtèrent dans un fabuleux dérapage et se précipitèrent vers Evoli. Celui-ci reniflait des traces de pas sur le sol.)
Seb : Elles sont grandes non ?
Sylvain : Trop grandes pour que ce soit celle de Florine en tout cas. Elles vont dans cette direction.
( Il pointa du doigt la direction opposée à celle du cap des amoureux et les deux garçons se relevèrent tandis qu´évoli baillait à s´en décrocher la mâchoire.)
Seb : Reviens Evoli, je te rappellerais si on a encore besoin de toi mais pour l´instant va faire un somme c´est mieux.
Sylvain : Viens, suivons ces traces.
( Après un bon quart d´heure de marche ils tombèrent sur de nouvelles traces de pas. Elles s´enfonçaient dans une espèce de sous bois épais, où les arbres et les buissons étaient très serrés et feuillus. Ils firent quelques mètres mais se retrouvèrent très vite bloqués par les branchages.)
Seb : C´est pas vrai, on passera jamais là dedans !
Sylvain : ( pensif) Mais eux ils ont réussi, comment ils ont fait ?
Seb : Il faudrait au moins un sabre pour couper ces branches… Ou bien un pokémon qui connaît la technique de coupe, mais alors j´espère pour lui qu´il a de bonnes griffes.
Sylvain : Je sais quel pokémon utiliser. Mangriff !
( Il lança la pokéball volée au rocket du Mont Sélénite.)
Man. Man ?
Sylvain : Mangriff écoutes moi, est ce que tu peux couper ses branches ?
Man ? ( Il regardait alternativement Sylvain et les arbustes denses que ce dernier pointait du doigt.)
Sylvain : Coupes les s´il te plaît, qu´on puisse passer.
Seb : Cou-per. ( Il mimait l´effet d´une cisaille avec ses bras et Mangriff le regarda d´un drôle d´œil.)
Seb : Je crois qu´il ne comprend pas.
Sylvain : Eh mais si regardes !
( Dans une fabuleuse attaque tranche, Mangriff était en train de couper les plus grosses branches, il fraya un chemin pour lui et les deux dresseurs à travers la broussaille.)
Sylvain : Génial le passage est assez grand pour qu´on puisse passer !
( Il s´enfila derrière Mangriff et Seb le suivit. Ce « tunnel » dans les branchages leur sembla interminable, l´idée que peut être Florine était restée accrochée dans les branches au dessus d´eux traversa l´esprit de Sylvain. Il l´a voyait bien dans une position très inconfortable, sa jupe accrochée dans les ronces et son col de chemise coincé dans une branche de hêtre, la suspendant bêtement dans le vide… Instinctivement il leva la tête pour regarder au dessus d´eux, il ne voyait quasiment pas le ciel…)
Sylvain : Aïe !
Seb : Qu´est ce qu´il y a Sylvain ?
Sylvain : ( en se frottant le nez.) Rien je me suis prit une branche dans la figure.
Seb : ( en souriant.) Alors fait attention quand tu avances.
Sylvain : Ouais, ouais…
Man !
Seb : Quoi ?
Sylvain : ( dans une bouffée de joie.) Il a trouvé la sortie !
Seb : Super. ( Ils s´empressèrent de sortir du sous bois et Seb regarda frénétiquement autour de lui.)
Seb : Il y a d´autres empruntes ?
Sylvain : Non mais… Là bas !
Seb : Quoi ?!? Florine ?!?
Sylvain : Non ce sont… Des hommes. Ils sont deux.
Seb : Allons voir.
( Ils commencèrent à courir en direction des deux types, Mangriff courant derrière eux sans comprendre exactement pourquoi. Les deux hommes les pointèrent du doigt et eux aussi se mirent à courir dans leur direction. Seb avait froncés les sourcils.)
Seb : Sylvain, tu ne crois pas que ces deux types… Aient pu faire du mal à Florine ?
( Sylvain repensa aux rockets qui avaient enlevé ses amis au Mont Sélenite. Ils regardaient les deux types courir et il s´arrêta net, Seb l´imita aussi tôt. Il réfléchissait toujours en les voyant approcher, leurs voix commençaient à leur parvenir.)
Homme : Regarde encore des gamins !
Homme2 : Génial, peut être que ceux là auront des pokémon.
Homme : On va vite le savoir.
Seb : ( avec un air méfiant.) Ils m´inspirent pas ces deux là… ( Il en vit un sortir une pokéball.) Si Florine est tombé sur eux… Elle n´a peut être pas fait le poids face à deux dresseurs en même temps.
Homme : On dirait un Mangriff, regardes !
Homme2 : Eh vous deux là bas je crois que vous avez quelque chose qui nous intéresse !
Seb : Sylvain. ( Son compagnon ne réagissait pas, il fixait les deux types en train de courir vers eux, pokéball en main. Le visage de Sylvain se durcissait peu à peu mais il ne disait toujours rien.)
Seb : Sylvain ?
Sylvain : Je vais faire diversion Seb. Toi continues de chercher Florine.
Seb : Tu es sûr que tu vas t´en sortir tout seul ?
Sylvain : Mais oui vas y !
( Après un petit moment d´hésitation Seb s´éloigna en courant. Mangriff regarda des deux côtés, puis se décida à suivre Seb en courant lui aussi.)
Seb : (il s´aperçut de la présence du pokémon) Mangriff ? Tu viens avec moi ?
Man, man !
Seb : ( toujours en courant aux côtés du pokémon.) Très bien, il faut qu´on retrouve Florine, tu comprends ?
Man.
( Le pokémon semblait avoir plus ou moins compris que celle qu´ils devaient retrouver était la femelle du groupe des humains. Il s´arrêta et se mit à renifler par terre.)
Man. Man, man !
( Seb s´arrêta dans un dérapage et se retourna vers le Mangriff.)
Seb : Quoi tu as une piste ?
Man !
( Il se remit à courir vers la droite et Seb le suivit rapidement. Il finit par ressortir du tunnel à travers les ronces et arriva dans un endroit où les herbes étaient hautes et où se trouvait quelques arbres. Seb regarda les alentours et finit par apercevoir quelque chose de pendu à une grosse branche d´un des arbres.)
Seb : Là bas !
( Il se précipita au « là bas » en question avec Mangriff sur les talons. Il finit par mieux distinguer la forme en s´approchant : c´était Florine attacher par des cordes et suspendue à l´arbre.)
Florine : ( elle le vit arriver) Seb !
Seb : Florine ! J´arrive !
Florine : Viens me détacher, je suis vraiment pas bien ici !
( Il accourut en dessous de l´arbre.)
Seb : Mangriff débarrasses toi de ces cordes, attaque griffe !
Man !
( Mangriff grimpa très agilement sur l´arbre devant eux, arriva au niveau de la grosse branche, coupa les cordes dans lesquelles étaient saucissonner Florine et la fillette tomba dans les bras de Seb.)
Seb : Ca va ?
Florine : Oui, mais vite pose moi à terre ils vont arrivés sur nous !
( Pour une fois il ne discuta pas et la laissa poser ses pieds à terre immédiatement. Ils firent demi tour pour retourner chez Léo.)
Seb : Ils ne t´ont pas fait de mal ? Qu´est ce qu´ils te voulaient ?
Florine : Mes pokémon, mais heureusement je les aie laissé chez Léo.
Seb : ( effaré) Heureusement ?!?
Florine : Oui ! Ils m´ont eu par surprise, si j´avais eu mes pokémon ils me les auraient pris sans que j´ai pu me défendre. Tu es venu tout seul ? ( Elle regardait Mangriff tout en courant.)
Seb : Non Sylvain est venu aussi. Il occupe les rockets.
Florine : Quoi ? Tout seul ?!? Mais il n´y arrivera jamais !
Seb : Flo ils ne sont que deux.
Florine : Hein ? Et le troisième ?
Rocket : Il est là le troisième.
( Un rocket sauta juste devant eux avant qu´ils n´entrent dans le tunnel.)
Rocket : En voilà un qui a des pokémon visiblement.
Man, grrrr…
( Le pokémon avait senti de l´hostilité chez le rocket il s´était mis à grogner face à lui.)
Seb : Ouaip, tout juste mais ils ne sont pas pour vous.
Rocket : C´est ce qu´on va voir, Insécateur vas y !
( Seb voulut attraper une pokéball mais Mangriff s´était placé devant lui.)
Florine : ( étonnée) Il veut combattre ?
Seb : On dirait, Mangriff tu…
( Il n´eut pas le temps de finir sa phrase car le rocket avait déjà envoyé son pokémon à l´attaque.)
Rocket : Insécateur attaque tranche !
Seb : Oh, attention Mangriff !
Man !
( Le pokémon insecte fonça sur le Mangriff et avec ses deux pattes en forme de faux il fendit l´air pour blesser son adversaire, mais Mangriff avec beaucoup d´agilité et de vitesse sauta par-dessus l´insécateur et le griffa sur tout le long du dos avec sa propre attaque tranche.)
Seb : ( impressionné.) Wouah, super !
Rocket : Recommences insécateur !
( Une fois encore Mangriff esquiva l´attaque du pokémon insecte avec facilité, il était passé sous les pattes d´insécateur pour échapper aux lames acérées.)
Florine : ( elle aussi impressionnée.) Il est plus rapide que l´insécateur.
Rocket : ( il commençait à s´énerver.) Insécateur plus vite!!!
Seb : Mangriff attaque tranche !
( Insécateur n´eut pas le temps de réagir car Mangriff venait de le plaquer au sol en lui infligeant une violente attaque tranche dans le dos.)
Seb : Ouais, et enchaînes avec une attaque taillade !
Man ! ( L´insécateur eut à peine le temps de se relever, Mangriff lança une seconde attaque et le pokémon insecte mit du temps à réagir. Il croisa ses pattes devant lui pour se protéger.)
Seb : Continues Mangriff tu vas l´avoir !
Rocket : Insécateur faux-chage !
( L´insécateur essaya de riposter mais Mangriff s´échappa encore une fois.)
Seb : Mangriff vive attaque !
Man ! ( Une fois encore le pokémon aux griffes acérées plaqua l´insécateur au sol, ce qui énerva d´avantage son dresseur.)
Seb : ( Aux anges.) Ouais ! Ce pokémon est génial !
Florine : C´est étrange qu´il t´obéisse comme ça. Surprenant…
Seb : C´est super oui !
( Plus loin de là, de l´autre côté du petit bois Sylvain était aux prises avec deux dresseurs en même temps.)
Sylvain : Pistolet à ô !
( Marill visa en plein sur le bec d´airmure. La puissance du jet d´eau renversa et assomma le pokémon vol.)
Rocket1 : Airmure relèves toi ! Airmure ?!?
Rocket2 : ( grognant à moitié.) Laisses tomber il est KO.
Rocket1 : Sale morveux tu vas le payer cher, à toi Makuhita !
Sylvain : Tiens toi prêt Marill. ( Il attendit que Makuhita soit sorti de sa pokéball et il lança son ordre.) Bulles d´à !
( Makuhita eut à peine le temps de comprendre ce qui se passait qu´il était déjà touché par l´attaque de Marill.)
Rocket1 : Eh !!!
Rocket2 : Cerfrousse charge !
Sylvain : Attention Marill !
( Marill sauta sur le côté et fit un roulé boulé sur le sol. Son corps rond lui permettait de faire facilement cette manœuvre et inconsciemment cela donna une idée à Sylvain.)
Sylvain : Roulade !
Rocket1 : Makuhita cogne !
( Le pokémon combat frappa dans le vide, Marill continuait de rouler et il se dirigea rapidement vers Cerfrousse. Il renversa le pokémon qui se releva en secouant ses bois.)
Rocket1 : Makuhita recommences tout de suite !
( Marill faisait demi tour et roulait à toute allure vers Cerfrousse. Cette fois ci Makuhita lui barra le chemin et lui donna un coup de poing qui le fit volé en arrière. Malgré le fait qu´il ne soit plus sur le sol Marill continuait à tourner sur lui-même dans son élan. Il retomba sur le sol et roula vers Cerfrousse qui l´évita de justesse.)
Rocket2 : Ecrasement !
( Marill s´arrêta et resta allongé sur le dos, il avait la tête qui tournait et il essayait de retrouver son équilibre. Il vit une ombre sauter par-dessus lui et comprit que c´était Cerfrousse qui l´attaquait. Dans un réflexe il lança un pistolet à à suffisamment puissant pour déstabiliser Cerfousse qui tomba à côté de lui au lieu de tomber sur lui.)
Rocket1 : Makuhita éclate roche !
( Marill venait à peine de se relever quand il fut frapper par son adversaire. Il tomba en arrière en entendant la voix de Sylvain qui lui parlait en même temps.)
Sylvain : Recommences avec ta roulade Marill !
Ma !
( Tout en faisant une galipette arrière dans sa chute il se mit à rouler sur lui-même encore une fois. Il fonça sur Makuhita qui cette fois ne pu éviter l´attaque et fut renversé par Marill. Le pokémon fonçait maintenant vers Cerfrousse.)
Rocket2 : Attaque charge !
( Cerfrousse et Marill fonçait l´un vers l´autre. Cerfrousse baissa la tête pour frapper l´adversaire mais pas encore assez. Marill heurta les pattes du pokémon adverse et le renversa. Cerfrousse tomba la tête la première au lieu de s´étaler sur le flan et ce choc sur le crâne le mit KO.)
Rocket1 : Saleté de gamin ! Cerfrousse reviens !
Sylvain : Marill le Makuhita !
( Marill avait encore arrêté son attaque roulade. Il se retourna prévenu par Sylvain et vit le pokémon courir vers lui s´apprêtant à lui donner un coup de poing. Encore une fois il prit une profonde inspiration et envoya un formidable pistolet à à. L´autre rocket envoya son deuxième pokémon : un Linéon.
Pendant ce temps Seb en finissait avec le pokémon insecte de son adversaire. Insécateur se reposait sur ses pattes, il était complètement essoufflé.)
Seb : Ouais ! Et maintenant Mangriff achève le avec une attaque charge !
Man ! ( Il heurta Insécateur de plein fouet et celui-ci s´écroula sur le sol.)
Rocket : Reviens Insécateur, espèce d´incapable ! Ce Mangriff ne va pas faire long feu les gamins, je vais le récupérer comme les autres, aller Séviper !
Florine : Oh oh…
Seb : ( confiant.) C´est ce qu´on va voir, Mangriff tiendra le coup, on va continuer à combattre jusqu´au bout, pas vrai Mangriff ?
Seviper ! Se,ssss…
Seb : Mangriff ?
Man... Man...
( Seb regardait Mangriff avec perplexité, il ne comprenait pas ce qui arrivait au pokémon, il tremblait comme une feuille et regardait le séviper avec un air terrorisé. Le séviper lui paraissait plutôt en colère, s´était même surprenant de la part d´un pokémon qui n´avait pas encore combattu.)
Florine : ( en marmonnant.) Loyal, serviable, mais pas très téméraire…
Seb : Tu dis ?
Florine : Il a peur de Séviper, c´est son adversaire naturel mais d´habitude les mangriff sont énervés, celui là doit être peureux.
Seb : Mais non…
Rocket : Séviper attaque queue poison !
( Mangriff sauta immédiatement sur le côté et se précipita rapidement derrière Seb en tremblant.)
Seb : Hein ?!?
Florine : Tu vois je te l´avais dit !
Seb : ( assez confiant.) Assez. Mangriff tu peux battre ce pokémon alors vas y.
Maaaaan… Maaaan…
Seb : ( il lui donna une tape rapide derrière les oreilles.) Aller Mangriff retourne au combat, je sais que tu peux le vaincre sans problème vas y.
Man…
Florine : Attention !!!
( Elle se jeta sur Seb et tout les deux roulèrent dans l´herbe pour éviter le Séviper qui venait de se jeter sur Mangriff. Il voulait mordre le pokémon adverse mais pour l´atteindre il n´avait pas hésité à se jeter les crocs en avant sur Seb.)
Seb : ( qui ne s´était pas rendu compte ce qui venait de lui arriver.) Qu´est c… Qu…
Florine : Il est fou ce pokémon.
Rocket : ( plus hargneux que son pokémon.) Ouais vas y Séviper ! Tu vas l´avoir !
Man !!!
( Séviper se jeta la gueule béante sur Mangriff. Ce dernier eut le réflexe de griffer le serpent sur le haut de son crâne puis dans un instant de panique il sauta par-dessus l´adversaire et alla réfugier sous la jupe de Florine.)
Florine : Eh !!!
( Seb se releva à son tour et regarda autour de lui. Florine s´agrippa à son bras et enjamba rapidement le Mangriff avant que Séviper ne se précipite à nouveau sur lui. Mangriff avait compris qu´il ne pouvait pas compter sur les deux humains pour les protéger du Séviper alors il recommença à esquiver tous les coups en sautant et en courant, il n´essayait même pas d´attaquer l´adversaire.)
Seb : ( il s´avança quelques peu.) Merde il faut que j´utilise un autre pokémon. Mangriff viens te mettre à l´abr…
( Mais le pokémon sans attendre l´ordre de Seb sauta derrière le dresseur et le bouscula. Seb failli perdre l´équilibre et gigota vigoureusement des bras dans l´air et une pokéball tomba de sa ceinture.)
Seb : Eh non !
Florine : Qu´est ce qu´il y a ?
Seb : Ce pokémon je ne…
( Elle roula sur quelques mètres et s´ouvrit juste devant Séviper qui sifflait de sa langue fourchu. Un draby bien éveillé d´une couleur bleu marine intense en sortit.)
Florine : ( surprise.) C´est un de tes pokémon ça ?!?
Seb : C´est la pokéball de Léo !
Draaaaaa .
Rocket : Microbe je vais t´éclater. Séviper attaque Morsure !
( Seb tenta désespérément de cacher Mangriff pour que Séviper arrête de le poursuivre, mais il fut ensuite prit de court : il ne connaissait aucune attaque de Draby.)
Seb : Euh…
Florine : Flammèche !
( Le pokémon obéit immédiatement sans même se soucier d´où venait l´ordre et il brûla la langue de Séviper qui gardait la gueule grande ouverte pour attaquer son adversaire. Seb cligna des yeux puis regarda Florine, épaté. Elle croisa son regard et répondit presque immédiatement.)
Florine : Tu as oublié où j´ai été élevée ? Morsure !
( Pendant que Séviper secouait la tête dans tous les sens pour essayer de calmer sa brûlure le petit dragon lui mordit la queue ce qui le fit crier de douleur bien que le son qu´il produisit fut bien étrange à cause de la brûlure de sa langue. Voyant que le pokémon du rocket était inapte à combattre pour l´instant le Draby se risqua à se retourner, il voulait voir qui lui donnait des ordres depuis tout à l´heure et il vit Florine qui le regardait droit dans les yeux. Celle-ci hocha la tête avec un sourire déterminé comme pour le féliciter. Il se retourna ensuite vers son adversaire.)
Rocket : Vous allez me payer ça très cher vous deux, Séviper du calme !
Slykkkk, slyyyyysssssk !
Rocket : Quoi ? Mais qu´est ce que…
Seb : ( tout aussi étonné.) C´est quoi ce bruit ?
Florine : Je crois…. Que c´est sa langue, elle est brûlée.
Rocket : ( noir de colère) Vous… Séviper attaque queue poison maintenant !!!
( Séviper semblait lui aussi très en colère. La douleur devait s´être un peu atténuée et il commença à projeter sa queue en avant pour essayer d´embrocher le jeune dragon.)
Florine : Coup de Boule !
( Il sauta pour éviter l´attaque de Séviper puis une fois à terre il lui donna un vigoureux coup de boule qui le mit encore plus en colère. Pendant ce temps Sylvain continuait son match contre les rockets.)
Sylvain : Marill !
( Le pokémon fit un roulé-boulé sur le sol, il venait d´être expédié dans les airs par makuhita.)
Ma…
Sylvain : Ca va aller, reviens marill. A toi, pikachu !
Rocket1 : Makuhita attaque balayage !
Rocket2 : Linéon vive attaque !
( Pikachu sortit de sa copain-ball avec un air hébété, il se demandait où il venait d´atterrir. Il se retourna juste à temps pour voir le pokémon combat foncer sur lui. Il sauta et évita l´attaque de justesse et se retrouva face au linéon qui lui ne rata pas son attaque.)
Pi ! ( Le pokémon de Sylvain tomba sur le côté. Encouragé par son dresseur il se releva rapidement. Il vit Makuhita et Linéon foncer sur lui en même temps. Comme s´il venait de se rendre compte de la situation ses réflexes lui revinrent et il envoya au Linéon une attaque éclair et eut juste le temps de sauter par-dessus Makuhita pour éviter son attaque.)
Sylvain : C´est très bien pikachu !
Rocket2 : ( son linéon s´était remis assez vite.) Attaque charge !
( Pikachu sauta pour éviter l´attaque mais il ne s´attendait pas à ce que Makuhita le surprenne juste derrière le pokémon normal pour lui lancer une attaque bluff. Pikachu tomba sur le sol et fut cloué sur place pendant quelques secondes.)
Rocket2 : Profite en attaque charge aller !
( Cette fois le linéon ne rata pas sa cible. Il heurta pikachu de plein fouet mais celui-ci dans un réflexe lança une vigoureuse attaque éclair qui réussit à sonner le linéon quelques instants. Malheureusement le dresseur de Makuhita était en alerte et son pokémon, toujours en forme, était prêt à attaquer.)
Rocket1 : Attaque corps perdu !
Pika. Pika !
( Makuhita écrasa le pauvre pikachu qui, coincé sous les fesses de Makuhita, n´avait plus d´autre alternative que celle de lancer des éclairs sur celui qui le maintenait au sol. Makuhita encaissait les attaques les unes après les autres puis au bout d´un moment il dû laisser le pikachu s´en aller, trop fatigué de se prendre des attaques électriques à répétition. Pikachu perdait son énergie à force d´envoyer des attaques éclairs en plus de devoir se battre contre deux pokémon à la fois.
Les dents serrés, Sylvain commençait à stresser pour son match : « Je ne vais pas tenir le coup… Pikachu est à bout de souffle et après il ne me reste plus que Dardargnan pour combattre... C´est pas vrai, qu´est ce que je vais faire ? ». Tandis que les pensées de Sylvain bouillonnaient dans sa tête, Florine et Seb étaient toujours confronté au rocket isolé.)
Seb : Florine…
Florine: Je sais oui. Draby attaque frénésie.
( Draby continuait d´éviter les attaques de Séviper. Il était beaucoup moins rapide que Mangriff mais il arrivait quand même à se débrouiller. Il finit par se faire érafler par la queue tranchante et empoisonnée du Séviper. Heureusement pour lui le poison n´avait pas réussi à pénétrer : la coupure n´était pas assez profonde, mais il était quand même blessé. L´attaque frénésie lui permettait de concentrer sa force pendant qu´il courait et attaquait ou se faisait attaquer. Au bout d´un moment il fit volte face et planta ses crocs et ses griffes dans le corps de Séviper.)
Seb : ( impressionné.) Waouh, pas mal.
( Le Séviper émit son sifflement étrange pour exprimer sa douleur plus intense à chaque instant. De l´autre côté s´était pikachu qui commençait à crier sous la douleur quand Linéon le heurtait dans ses charges. Le petit pokémon n´avait presque plus d´électricité dans son corps. Sylvain s´en était aperçu et il s´inquiétait pour l´avenir du match.)
Sylvain : Pikachu tu dois te recharger, passe aux attaques physiques ! Utilise charge !
Rocket1 : Pas si vite, Makuhita éclate roche !
Pika ! ( Pikachu fut projeté sur le côté et dans un ultime réflexe il utilisa encore une attaque éclair beaucoup moins puissante que toutes les autres.)
Sylvain : Non pikachu, ton énergie, tu vas te fatiguer !
Rocket2 : Ouais, eh eh, Linéon attaque charge !
Sylvain : Ca suffit, pikachu vive attaque vite !
( Pikachu courut plus vite que Linéon, il évita son attaque, fit le tour de leur zone de combat et lui donna un formidable coup de crâne final.)
Rocket2 : C´est pas vrai Linéon ! Il m´a encore bousillé un pokémon !
Sylvain : Super pikachu et tu…
Rocket1 : Corps perdu !
( Makuhita se jeta sur pikachu sans que celui-ci n´est le temps de réagir et en une demi seconde il l´assomma et l´expédia dans les airs. Pikachu fit un vol plané avant d´atterrir devant Sylvain le corps complètement inerte.)
Sylvain : ( il se jeta à genoux au près de son pokémon.) Pikachu !!!
Rocket : ( avec un sourire mauvais.) Eh eh, bien joué il est bon pour changer de pokémon.
Sylvain : ( Il caressa son pikachu évanoui puis releva la tête vers les rockets en colère.) Espèce de… Vous allez payer ce que vous avez fait à pikachu. Dardargnan à toi !
Rocket2 : Il en a combien encore comme ça à ton avis ?
Rocket : Plus beaucoup, il est à notre merci. Makuhita attaque force.
( Le pokémon fonça tête baissée vers Dardargnan qui se trouvait encore au niveau du sol pendant que l´autre rocket donnait un ordre à son propre pokémon.)
Sylvain : Vite Dardargnan envoles toi !
( Le dardargnan s´éleva de quelques mètres dans un vrombissement d´ailes.)
Rocket2 : Parfait, Spoink sautes et attaques le !
( Le dardargnan qui se préoccupait surtout de Makuhita fut surpris par la manœuvre de Spoink et ne pu éviter l´attaque.)
Sylvain : Dardargnan riposte avec un double dard !
( Sur ses deux dard, un seul atteint sa cible. Makuhita derrière lui lançait une attaque cognobidon pour amplifier sa force d´attaque. Dardargnan lança une attaque dard nuée vers Spoink sur ordre de Sylvain.)
Rocket : Makuhita attaque charge !
( Makuhita fonça droit sur le Dardargnan, il devait prendre de l´élan pour pouvoir sauter assez haut pour l´atteindre.)
Rocket2 : Spoink attaque…
Voix : A deux contre un c´est déloyal !
( Sylvain se retourna pour voir d´où provenait la voix. Il esquissa un sourire en voyant la personne qui venait de parler lancer une pokéball entre les rockets et Sylvain.
De son côté Florine essayait d´achever son combat pour retourner aider Sylvain.)
Florine : Encore une fois morsure !
( Draby échappa à la nouvelle attaque de Séviper et le mordit au milieu du corps.)
Florine : Flammèche !
( Il brûla ensuite sa queue empoisonnée.)
Rocket : ( très énervé.) Mais enfin attaque bon sang !!!
( Le plus surprenant était que le pokémon dragon obéissait au moindre petit ordre de Florine comme un robot.)
Florine : Achève le avec un Coup de boule !
( Il attendit que le Séviper se retourne vers lui et Draby fonça droit sur son adversaire. Il le frappa en pleine tête et l´expédia à terre où le pokémon glissa sur un ou deux mètres arrachant les brins d´herbes sous son corps.)
Rocket : Séviper ! Arg, reviens !
( Il rappela son pokémon tandis que Florine le regardait avec des yeux sombres. Seb lui aussi avait froncé les sourcils et regardait fixement le rocket.)
Rocket : Vous… Vous…
( Il jeta un regard au Draby de Seb qui gardait ses petits poings serrés en avant. Le rocket était tremblant de nervosité mais il avait une lueur de haine et de rogne dans les yeux.)
Rocket : Vous le regretterez.
(En colère, Florine s´avança vers le rocket d´un pas brusque et Seb la retint par le poignet.)
Florine : Fichez le camp !!!
Drag ! ( Le pokémon montra les crocs pour impressionner le bandit.)
Seb : ( Il tira un peu sur le bras de Florine en regardant le rocket détaler.) Aller viens, Sylvain a besoin d´aide !
( Il la lâcha et se mit à courir dans la direction opposée du rocket, Florine lança un dernier regard glacial au fuyard avant de suivre son ami en compagnie de Draby encore sorti de sa pokéball et de Mangriff. Ils coururent jusque l´endroit où Seb avait laissé Sylvain. Il était toujours là, debout, de dos et tout seul.)
Florine : Sylvain ! Sylvain ça va ?
Sylvain : Oui, mais c´est plutôt à moi de te poser la question.
Florine : Je vais bien t´inquiètes pas. Tu as combattu les deux rockets tout seul ?
Sylvain : Oui, j´ai bien cru que j´allais perdre, mes pokémon étaient presque tous KO mais heureusement j´ai eu un coup de pouce sur la fin.
Seb : Un coup de…
( Sylvain jeta une pokéball dans la main de Florine.)
Florine : Papilusion ? Mais je l´avais laissé chez Léo.
Greg : C´est bien ce que j´avais remarqué.
( Elle se retourna brusquement, elle n´avait pas vu qu´il était là lui aussi. Il lui donna les quatre autres pokéball de Florine qu´il tenait entre ses mains.)
Seb : ( surpris.) Greg ! Ca alors, je croyais que tu étais resté chez Léo.
Greg : Grégoire. Oui j´y étais et puis je me suis dit que peut être vous auriez eu besoin d´aide, après tout vous n´êtes que des débutants.
( Sylvain fronça les sourcils et Florine le regard noir se mit à hausser le ton.)
Florine : Non mais dis donc espèce de sale sn…
( Seb avec un sourire prit Florine par les épaules et lui coupa la parole.)
Seb : Ce qu´elle veut dire Grégoire c´est qu´elle te remercie d´être venu lui rapporter ses pokémon.
Sylvain : Oui, et merci d´être venu m´aider.
Greg : ( il inclina la tête en direction de Sylvain.) Je t´en pris, c´était la moindre des choses. Bien maintenant j´aimerais bien rentrer, il fait froid ici, je crois que je vais attraper un rhume ou quelque chose du genre si je reste d´avantage dehors.
( Il tourna les talons et hâta le pas en direction de la villa de Léo.)
Florine : Il n´a qu´à parler de lui à la troisième personne tant qu´il y est, ce type est d´une prétention et d´une médisance à…
Seb : ( avec un sourire sage.) Florine il est venu t´aider.
Florine : Pardon ?
Seb : Il est venu nous rejoindre et il t´a amener tes pokémon. Greg est ce qu´il est c´est vrai mais je crois que dans le fond il nous aime bien.
( Florine eut un petit « puf » de mépris et de scepticisme tandis que Sylvain s´était agenouillé au près du draby en souriant.)
Sylvain : Alors c´est lui le fameux pokémon que Léo t´as confié ?
Seb : Et oui. Et il nous a été bien utile.
( Sylvain caressa le pokémon sur la tête. Ce dernier regarda le garçon de la tête aux pieds et se laissa caresser sans bouger d´une écaille comme s´il était une statue.)
Seb : ( toujours souriant.) Heureusement Florine connaissait très bien ses attaques.
Florine : ( elle s´agenouilla à côté de Sylvain et tapota le crâne de Draby.) C´est un pokémon très obéissant et très fort. ( Elle se releva.) Ton père aura de la chance Seb.
Seb : ( un peu ailleurs.) Oui… Oui je pense que oui.
( Les deux autres les regardèrent en haussant les sourcils.)
Florine : Quoi ?
Sylvain : Qu´est ce qu´il y a Seb ?
Seb : Rien du tout. Aller venez, Léo et Greg vont nous attendre.
( Ils retournèrent au phare de Léo où ils furent « chaleureusement » accueillis par Grégoire…)
Greg : Vous en avez mis du temps dites donc. Florine s´est encore fait enlever par des rockets depuis que je suis revenu ici ?
Florine : ( rouge de colère.) Non mais dis tu va te la fermer gros c…
( Greg la toisa du regard avec son air méprisant si réussi tandis qu´elle continuait sa phrase mais Florine fut interrompu dans sa tirade d´insultes par Léo.)
Léo : Vous êtes revenus, je commençais à m´inquiéter. Que vous est il arrivé ?
Sylvain : Des rockets.
Léo : Quoi ? Ici ?!?
Sylvain : ( en soupirant.) Oui…
Léo : ( il soupira à son tour.) C´est pas vrai… On n´est plus en sécurité nulle part. Ces maudits rockets quand donc en serons nous débarrassés ?
( Florine avait envie de répondre « jamais » mais elle n´avait pas envie de zapper le moral de Léo.)
Léo : ( il remontait les escaliers du phare.) J´étais ennuyé durant votre absence, ton père a appelé Sébastien, je ne savais pas comment lui expliquer que tu étais parti dans la soirée chercher Florine qui avait disparu.
Seb : Il a appelé ? Zut, vous ne l´avez pas inquiété avec cette histoire ? Il ne s´inquiète pas facilement mais avec les rockets dans le coin il doit quand même avoir peur qu´il m´arrive malheur.
Léo : Et bien en fait je… Hem. ( Il rougissait à vue d´œil et ne se retournait pas vers les dresseurs.) Je lui ai menti.
Seb : Hein ? ( Sylvain paraissait lui aussi surpris et Greg haussa un sourcil.)
Florine : Vous lui avez dit quoi ?
Léo : Et bien euh… Que Sébastien avait… Un… Un rendez vous au cap des amoureux.
Florine : ( comme si elle avait une attaque.) Q-Quoi ?!?
( Seb éclata de rire au point d´en verser des larmes. Greg quand à lui avait affiché un petit sourire en coin satisfait en regardant Florine pâlir à vue d´œil. En voyant la tête de Florine Sylvain lui aussi avait un sourire jusqu´aux oreilles.)
Seb : Ah ah ! Ah c´est sûr connaissant mon père ça a dû lui plaire ! Ah ah !
Florine : ( qui lançait des regards assassins à Léo.) Et vous lui avez dit avec qui ?!?
Léo : Euh non, je lui ai dit une fille c´est tout.
Seb : Ah ah ! Aller Flo reprends des, eh eh, couleurs. Ah Ah… Je vais le rappeler.
Florine : Je ne me montre pas au vidéophone !
Seb : ( encore les larmes aux yeux et le sourire aux lèvres.) Ne soit pas stupide, aller viens, il sera content de voir mes amis.
( Seb s´installa devant le vidéophone, Sylvain, Florine et Greg rassemblés autour de lui.)
Seb : Salut papa !
( L´homme qui avait décroché le vidéophone était grand, avait de larges épaules et l´air costaud. Florine, Greg et Sylvain comprirent immédiatement comment Léo avait reconnu Seb ; son père avait les cheveux blonds comme les blés et quasiment la même coiffure que Seb. Leurs sourires, coquins et charmeurs étaient à un tel point identiques qu´en regardant uniquement leur bouche on aurait cru à un reflet de miroir. Seul le visage plus âgé du paternel et ses yeux bleu azuré le différenciait de son fils.)
Père : Salut Fiston ! Alors il s´est bien passé ton rendez vous ?
( Seb eut un sourire jusqu´aux oreilles, tout comme Sylvain qui regardait fixement Florine, Greg lui avait retrouvé son sourire en coin. Seule Florine venait cette fois ci de passer au rouge écrevisse.)
Seb : Euh oui papa, très bien.
Père : J´en suis heureux, oh mais tu as amené des connaissances à ce que je vois.
Seb : Oui voici mes amis, Sylvain, Greg…euh, oire, et Florine.
Père : Bonjour à vous tous, moi c´est Pascal.
( Les trois amis de Seb dirent poliment bonjour au père de Seb.)
Pascal : Charmante demoiselle, c´est avec elle que tu avais rendez vous ?
Florine : ( en s´écriant.) Jamais de la vie !
Seb : ( il lui passa un bras autour des épaules en souriant.) Oh elle est timide papa mais c´est une fille super, énergique et toujours agréable.
Florine : Lâches moi tout de suite Seb !
Seb : Et en plus on s´adore. ( Il voulut lui donner un bisou mais elle se dégagea brutalement du bras de Seb serrant les doigts pour se retenir de le frapper devant son père.)
Florine : Je vais le tuer, un jour je vais le tuer !
( Elle s´éloigna très en colère du vidéophone sans même dire au revoir à Pascal, trop énervée pour penser aux politesses. Pascal avait mis une main devant la bouche et se retenait de rire tandis que Greg qui avait quelques peu agrandit son sourire se mit à parler à son tour.)
Greg : Cette fille est un vrai don du ciel, vous pouvez nous croire Mr Lavandson.
Pascal : Appelez moi Pascal les garçons, les amis de mon fils sont mes amis aussi. Alors Seb ce pokémon tu l´as eu ?
Seb : Oui pa´, il est parfait.
Pascal : Génial ! Tu me l´apportes dès que tu peux d´accord ? J´ai vraiment hâte de le voir moi aussi.
Voix : Pascal la vaisselle !
Pascal : J´arrive mon Charmillon des îles.
Voix : C´est bien beau les dîners romantiques à la maison mais il ne faut pas oublier ce qu´il y a après.
Pascal : (avec un sourire coquin, il haussa un sourcil.)Ingrid ma chérie voyons… Pas devant les enfants…
( Greg haussa les sourcils si haut qu´ils auraient pu se détacher de son front. Sylvain fit une tête bizarre avant de grimacer.)
Seb : ( amusé.) Oui bon papa je te laisse, hem. Sinon man´ va s´énerver.
Pascal : Eh eh, à bientôt les garçons.
Greg : ( essayant de reprendre son attitude snobe et posée habituelle.) Oui hem, à bientôt…
Sylvain : ( mal à l´aise.) On devrait aller se coucher maintenant, demain on reprend la route.
( Seb les suivit avec un sourire amusé en direction des chambres d´invités. Sylvain et Greg entrèrent dans une des chambres d´amis et Seb allait se diriger vers la sienne quand Léo arriva dans le couloir.)
Léo : Ah Sébastien attends.
Seb : Oui Léo ?
( Il regarda les mains de Léo, il était en train de lui tendre deux papiers.)
Léo : Tiens Sébastien.
Seb : Des billets ? Mais pourquoi ?
Léo : Oui des billets de bateau. On m´a offert ces billets et invité à une réception sur le navire tout neuf qui s´en va à Hoenn.
Seb : Oui mais pourquoi me les donner ?
Léo : Un cadeau pour un passionné des pokémon rares comme moi. Et qui comme moi apprécie particulièrement les évoli.
Seb : Oh merci mais pour si peu ce n´était pas nécessaire. Ces billets…
Léo : ( il se pencha vers lui avec un sourire) Je n´en veux pas. Toutes ces réceptions ça me… Gonfle si tu me passes l´expression. Et puis deux billets c´est qu´ils espèrent que j´invite quelqu´un et moi… Je suis un célibataire endurci. Toi tu as une amie…
Seb : ( étonné ) Une amie ? Ah Florine, euh non ce n´est pas mon… Enfin si c´est mon amie mais ce n´est pas ma petite amie.
Léo : ( il lui sourit plus largement) Peut être mais te connaissant ça ne t´empêchera pas de l´inviter.
( Seb finit par sourire lui aussi, un peu amusé par la réflexion de Léo.)
Seb : Oui … Vous n´avez pas tort. Merci beaucoup pour ces billets.
Léo : De rien Sébastien et amusez vous bien pour moi surtout.
Seb : Merci beaucoup. Bonne nuit.
Léo : Bonne nuit Sébastien et à demain.
( Le lendemain après leur petit déjeuner nos amis dirent au revoir à Léo et sortirent du phare pour reprendre la route vers Azuria.)
Sylvain : Et maintenant à Carmin sur mer !
Florine/ Seb / Greg : Oui !
( … Le soir, pendant que nos amis s´installaient à nouveau au centre pokémon d´Azuria, au Bourg Palette Jacky finissait la vaisselle tandis que Al vérifiait que ses enfants se lavaient correctement. Il y eu un grand bruit de porte qui s´ouvre brutalement puis un autre brouhaha comme si quelqu´un courait dans le couloir.)
Al : ( elle criait) Izzy reviens ici tu vas mettre de l´eau partout ! Izzy ! Non Antony, ne coure pas dans l´escalier et tu as intérêt à être revenu pour te laver les dents ! Izzy j´ai dit viens là !
( Elle passa dans le couloir à son tour d´un pas très raide.)
Jacky : (tout en restant concentr
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]