Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 12
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : Un obstacle inattendu
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 27/12/2005 à 00:56
Œuvre lue 80745 fois Dernière édition le : 30/9/2012 à 14:20
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 12

Un obstacle inattendu…

(Quelques jours plus tard Sylvain, Florine, Seb et Grégoire arrivèrent à Carmin sur mer. Sylvain avait l´air de s´ennuyer quelques peu car si les pokémon sauvages grouillaient dans les hautes herbes, ils n´avaient rencontrer personne sur la route donc aucun dresseur. Cela leur paraissait bizarre mais l´empressement de Grégoire qui avait peur de rater son ferry ne leur permit pas de s´attarder sur le problème. Florine elle avait trouvé son compte car elle avait capturé sur la route du retour un mystherbe femelle qu´elle avait surnommé Myrtille.)
Sylvain : Très bien voilà Carmin sur mer. On peut faire ce qu´on veut, on n´a même pas à aller au centre pokémon pour soigner nos pokémon.
Seb : On dirait que tu le regrettes presque.
Sylvain : Bah en fait… Oui. J´aime bien combattre et je n´ai affronté personne depuis … ( Son regard s´assombrit.)
Florine : Depuis les rockets au cap d´Azuria ?
Sylvain : Oui.
Seb : Il y a une route à l´Ouest de la ville et je sais qu´il y a souvent plein de dresseurs là bas, on a qu´à y aller.
Sylvain : Ouais, ça c´est une bonne idée.
Greg : Et bien messieurs, mademoiselle (il appuya sur ce mot en souriant de satisfaction.), je crois que c´est ici que nos routes se séparent.
Sylvain : Quoi ?
Seb : Eh mais je pensais que ton bateau partait demain ?
Greg : C´est vrai mais…
Florine : Il doit vouloir aller s´installer. N´est ce pas ?
Greg : Exactement.
Seb : Oh aller Greg, euh Grégoire pardon. Viens avec nous, pour une journée.
Sylvain : On n´a même pas eu l´occasion de te voir faire un concours. Dommage j´aurais quand même voulu voir ça…
Florine : S´il veut partir il ne faut pas le retenir.
Seb : Aller Grégoire, tu pourras aller t´installer ce soir.
Greg : Et bien… ( Il regarda Seb et Sylvain qui lui souriaient puis Florine qui évitait soigneusement de le regarder.) Bon c´est entendu. Nous déjeunerons ensemble ce midi, je vous invite. Et pas au centre pokémon, au restaurant.
Sylvain : (rayonnant.) Wouah c´est vrai ? Merci !
Seb : Ouais ! Merci Greg t´es génial.
Greg : Grégoire.
Florine : (elle laissa partir Sylvain et Greg en premier et agrippa violemment le col de Seb.) Alors toi je te retiens, pourquoi tu l´as forcé à rester hein ?
Seb : ( avec le sourire.) Calmes toi, tu en seras bientôt débarrasser, en attendant laisses nous profiter un peu de notre nouvel ami. Je suis sûr que dans le fond tu l´aimes bien toi aussi.
Florine : ( avec sarcasme.) Oh oui, je l´aime autant qu´un Germignon aime les volcans.
Seb : C´est chouette alors, tu l´aimes déjà plus que tu ne m´aimes moi.
(Florine se mit à sourire et Seb semblait satisfait.)
Seb : Aller viens maintenant.
( Les quatre dresseurs traversèrent toute la ville pour rejoindre la partie Ouest du port, là où se trouvait la route vers Lavanville et la cave taupiqueur. Mais arrivés à la sortie de la ville ils tombèrent sur ce qui ressemblait à un barrage de police.)
Florine : Mais qu´est ce que c´est que ça ?
Seb : (les sourcils froncés.) Vous croyez qu´il y a eu un crime ici ?
Sylvain : Je sais pas, on dirait plutôt un barrage non ?
Greg : J´en ai bien l´impression.
Sylvain : Venez on va voir.
(Ils se hâtèrent d´aller voir les policiers et l´un des agents les vit arriver et les interpella.)
Policier : Eh vous quatre ! Les enfants !
Sylvain : Monsieur l´agent qu´est ce…
Policier : Papiers d´identité s´il vous plaît.
Sylvain : Pa… Pardon ?
Policier2 : Edmunt ce sont des gosses.
Edmunt : Et alors ? Les ordres sont les ordres, et ces deux là pourraient presque avoir l´âge non ?
Florine : (elle jeta un rapide coup d´œil à Greg et Seb.) L´âge de quoi ?
Edmunt : D´appartenir à la Team rocket. Je vous ai demandé vos papiers d´identités.
( Greg et Seb se regardèrent avant de fouiller dans leurs poches. Greg sortit sa carte de coordinateur et Seb sa carte d´identité.)
Edmunt : Vous n´avez pas de carte de dresseur ? Vous n´avez pas de pokémon ?
Seb : Bah si mais c´est obligatoire maintenant ?
Edmunt : Maintenant oui pour les plus de dix ans qui ont des pokémon sur eux. Pense à aller en faire une mon garçon. Les vôtres.
Policier2 : Edmunt laisses les bon sang…
( Sylvain et Florine sortirent leurs propres cartes de dresseurs pour les montrer. Le policier regarda les cartes et les leur rendit. Sylvain aperçut un peu plus loin l´agent Jenny et il se mit à courir vers elle.)
Sylvain : Agent Jenny qu´est ce qui se passe ici ?
Jenny : Rien, ce n´est qu´un simple barrage de police, ne vous inquiétez pas jeune homme.
(Il fit signe aux trois autres de venir mais quand il voulut avancer sur la route le policier Edmunt les rattrapa.)
Edmunt : Eh mais où vous allez ?
Jenny : Hein ? Oh, mais restez ici. On ne passe pas.
Florine : Quoi ?
Sylvain : Pourquoi ?
Jenny : Tu n´as pas compris ce que je t´ai dit ? C´est un barrage donc on ne passe pas.
Sylvain : Mais quand le passage sera-t-il ré ouvert ?
Jenny : (agacée.) Quand nous aurons reçu un nouveau communiqué officiel. Vous ne regardez jamais les informations ?
Sylvain : Les in…
Edmunt : Circulez maintenant.
(Les quatre dresseurs s´éloignèrent, chassés par Edmunt. Sylvain posa une main sur son menton.)
Sylvain : A votre avis quand y aura-t-il un autre communiquer ?
Seb : (après un instant de réflexion.) Hum… Sais pas, quelques jours, quelques semaines, quelques mois peut être…
Sylvain : ( il cligna des yeux puis se mit à crier.) Quoi ?!? Quelques mois ?!? T´es sérieux ? Je peux pas passer des mois ici ! J´ai des badges à aller chercher ! Si je tarde trop je ne pourrais pas participer à la ligue cette année !
Florine : (ronchon.) Ouais…. Et pas question de retourner au Bourg Palette maintenant.
Greg : (indifférent à leur problème il paraissait assez guilleret pour une fois.) Moi je n´ai pas de soucis, à part le contràle d´identité je peux partir à Hoenn.
(Florine soupira d´agacement et lui jeta un regard noir, elle se retenait de lui lâcher un « Alors n´hésite pas repars y tout de suite. ». Seb qui restait impassible glissa la main dans sa poche de pantalon.)
Seb : Oui c´est vrai ça… Plutôt que de ne rien faire ici je peux toujours aller faire un tour à Hoenn aussi. (Il sortit un des billets pour le ferry de sa poche.)
Sylvain : (surpris.) Un passe bateau !
Florine : (tout aussi étonnée.) Tu l´as eu où ?
Seb : C´est un petit cadeau de Léo, il n´aime pas les soirées sur le paquebot et il ne compte pas abandonner sa villa même pour quelques temps. Je dois avouer qu´en ce moment c´est compréhensible.
Florine : (Hébétée.) Ah bah ça…
Sylvain : T´as du bol…
Florine : (avec un air jaloux.) Puff, y´a du favoritisme c´est pas juste.
( Seb afficha un grand sourire, et avec un air futé il sortit de sa poche un deuxième pass.)
Seb : Tiens.
( Il tendit le billet à Florine qui restait perplexe.)
Florine : Pour… Pour moi ?
Seb : Oui. Léo me l´a confié pour toi. Il avait deux passes pour le ferry au cas où il aurait voulu emmener quelqu´un (il fit un clin d´œil.). Il avait l´air de bien t´aimer puisqu´il m´a dit que c´était pour toi.
Florine : C´est… Génial !!!
Sylvain : (attristé.) Oui tu avais raison, il y a du favoritisme…
Florine : (elle perdit son sourire.) Oh Sylvain… Maintenant il n´y a plus que toi qui n´a pas de… De pass.
Seb : (il perdit son sourire lui aussi.) Je suis désolé. Léo… Léo ne pensait pas qu´on s´en servirait pour… Pour aller jusqu´à Hoenn. Il pensait que c´était juste pour le bal de ce soir… Je… Je suis sincèrement désolé.
Florine : (peinée.) T´inquiètes pas Sylvain je ne te laisserais pas tout seul ici.
(Sylvain la regarda surpris. Seb et Greg la regardèrent aussi.)
Florine : ( gênée.) Oui enfin je veux dire que ce serait dégueulasse de le laisser tout seul ici. Si vous voulez partir les gars faites le mais moi je reste avec Sylvain.
Sylvain : (avec un sourire forcé.) Non pas la peine… C´est sympa Flo mais je n´empêcherais personne de partir.
Seb : Tu es sûr que…
Sylvain : Mais oui je suis sûr.
(Florine se sentait coupable et mal à l´aise. Seb et elle gardaient un air attristé mais Greg prit à son tour la parole avec un air enthousiaste.)
Greg : Bon on va jeter un œil au bateau ?
( Seb et Florine se retournèrent brusquement et lui jetèrent un regard noir.)
Greg : (dans un haussement d`épaules.) Je veux dire de l´extérieur. J´ai bien compris que Sylvain ne pouvait pas venir.
(Florine allait répondre méchamment mais Seb posa une main sur son épaule droite pour essayer de la retenir. Ce ne fut pas nécessaire car Sylvain se plaça devant Florine.)
Sylvain : Bien sûr Grégoire, on va regarder de quoi il a l´air ce bateau.
Florine : Sylvain…
(Mais Sylvain ne l´écoutait pas. Il partit devant avec Greg qui semblait heureux que Sylvain le prenne aussi bien. Les deux autres les suivirent, Seb paraissait toujours désolé mais Florine elle ressemblait plus à un démalosse enragé prêt à bondir sur Greg pour le déchiqueter sur place.)
Greg : Tu pourras choisir le restaurant que tu veux Sylvain, après tout c´est toi qui a le plus d´appétit ici.
Sylvain : Merci, c´est gentil.
(Sylvain essayait de cacher sa peine devant ses amis, après tout il les encombrait plus qu´autre chose pour cette partie du voyage. Peu après leur promenade ils partirent s´asseoir dans un restaurant du port.)
Seb : Je comprends que tu sois dégoûter Sylvain. Ce n´est pas juste que tu ne puisses ni partir à Hoenn ni aller chercher ton prochain badge.
Sylvain : (morose il ne touchait même pas à son assiette de frites.) Ouais, c´est pas de chance…
Seb : Si tu veux je peux te donner mon passe pour le bateau.
Sylvain : ( qui redressa brusquement la tête.) Hein ?
Greg / Florine : Quoi ?
Florine : Tu… Tu serais prêt à faire ça Seb ?
Seb : Tu étais bien prête à rester ici avec lui toi. C´est pas grave pour moi, je retournerais chez Léo et …
Sylvain : (avec un sourire reconnaissant.) Non ce n´est pas la peine Seb. Merci beaucoup mais je ne veux pas accepter. Tu sais je n´aurais rien à faire là bas, je ne comptes pas faire la ligue d´Hoenn maintenant. Toi tu es collectionneur, tu trouveras sûrement plein de pokémon rares à Hoenn, c´est une chance pour toi, tu disais que ton père comptait sur toi pour lui apporter des pokémon.
Seb : Mais…
Florine : Oh ça suffit. (Les trois garçons se tournèrent vers elle. Elle avait l´air un peu agacée et parlait d´une voix ferme.) Puisque tu refuses nos pass c´est décidé nous resterons ici avec toi tant que tu ne pourras pas repartir.
Greg : Pardon ? (Il regardait Florine avec une drôle d´expression. Florine, elle, avait l´air décidée et Seb en la regardant finit par avoir le même regard.)
Seb : Oui elle a raison, si tu ne pars pas nous non plus c´est tout. Il n´y a rien d´autre à dire.
( Il avait la même voix ferme que Florine et les deux jeunes dresseurs regardaient fixement Sylvain. Ce dernier avait un sourire reconnaissant et ses yeux brillaient à cause du sentiment de joie qui l´envahissait. Néanmoins il savait ce qu´il devait dire pour ne pas se montrer égoïste…)
Sylvain : Je vous le redis pas la peine de vous sacrifier pour moi…
Florine : Il faut nous comprendre, on n´a pas envie de t´abandonner tout seul ici.
Seb : On se sent coupables quand même…
Sylvain : Vous n´avez pas à vous sentir coupables.
(Derrière eux à la table voisine un homme brun venait de finir son assiette.)
Homme : (à la serveuse.) Mademoiselle pour le dessert servez moi la plus grosse crème glacée que vous avez s´il vous plaît. Et un sorbet framboise pour mon pikachu. Ca te va ?
Pika !
Serveuse : (très souriante.) Entendu monsieur, oh pardon maître. (elle griffonna le nom des desserts sur son calepin.) Ca arrive tout de suite.
Sylvain : ( en soupirant.) De toute façon quoi que vous décidiez je resterais bloqué ici alors pas la peine de vous forcer à rester…
Seb : (avec sourire.) Aller mon petit corayon, ne désespère pas ! On trouvera une solution, et au moins on reste ensemble.
( L´homme assit derrière eux releva la tête et dressa l´oreille.)
Sylvain : ( grincheux.) Super Seb très amusant…
Greg : Mouf, « rester ensemble », tu parles d´une consolation. En plus moi je n´ai pas le…
Homme : (son ton semblait amusé.) « Mon petit corayon » ? Ca faisait longtemps que je n´avais plus entendu ce surnom ridicule…
(Les enfants se retournèrent vers l´homme assis derrière eux. Lentement l´homme se tourna vers eux. Florine et Seb écarquillèrent les yeux sous la surprise et ouvrirent la bouche, Greg écarquilla seulement les yeux, son attitude essayant de rester la plus posée possible.)
Seb : (souriant.) Mais vous êtes…
Sylvain : (débordant de joie il se leva de table dans un bond.) Papa !
Sacha : Salut Sylvain. (Il se leva à son tour. Sylvain et lui joignirent leurs mains en les serrant vigoureusement à la hauteur de la tête de Sylvain.)
Pika !
Florine : Eh salut pikachu.
Pika !
( Pikachu sauta sur les genoux de Florine, se laissa caresser et sauta ensuite sur les épaules de Sylvain.)
Sylvain : Papa ça fait si longtemps qu´on t´a pas vu ! (Il perdit brusquement de son enthousiaste.) Tu n´es pas venu me voir le jour où j´ai choisi mon premier pokémon.
Sacha : Désolé Sylvain mais je ne pouvais pas revenir à temps. Déjà pour la réunion de l´ARCU ça a été difficile de m´y rendre à temps…
Florine : Mais biensûrs l´ARCU !
( Les autres se tournèrent vers elle.)
Seb : Quoi l´ARCU ?
Florine : C´est évident ce sont eux qui ont bloqués les routes !
Sacha : ( il fronça les sourcils.) Evidemment que c´est l´ARCU qui a pris cette décision débile, la même qu´il y a quinze ans.
Sylvain : Tu étais à l´ARCU toi aussi, comme Al. Vous auriez pu empêcher ça si vous trouviez cette procédure débile.
Sacha : Jacky, Al et moi on ne dirige pas l´ARCU, on n´a pas non plus les pleins pouvoirs. Nos voix ne comptent pas plus que les autres, enfin officiellement.
Greg : Qu´est ce que vous voulez dire ?
Sacha : Que cela ne va pas durer très longtemps. Ca n´était pas efficace dans le temps ça ne le sera pas plus aujourd´hui.
Serveuse : Votre dessert maître Ketchum.
Sacha : Merci beaucoup.
Pika ! ( Il descendit des épaules de Sylvain pour aller manger sa glace.)
Sylvain : Mais en attendant pa´ je suis bloqué ici. Je ne peux pas partir de la ville à pieds à cause de la police, je n´ai pas de pokémon vol et je ne peux pas non plus prendre le bateau sans billet.
Sacha : Sans billet ? Oh mais oui… (Il sortit de sa veste un passe bateau plastifié.) Tiens.
Sylvain : C´est ton passe bateau ?
Sacha : Exact. Je n´en ai pas besoin pour l´instant alors tu peux le prendre. Apparemment à Hoenn les routes sont libres d´accès, vous pourrez voyager comme vous le voulez.
Seb : C´est génial Sylvain maintenant tu peux venir avec nous !
Sylvain : ( rayonnant.) Ouais ! Merci papa c´est vraiment super !
Sacha : ( il sourit à son fils.) C´est le moins que je puisses faire pour l´instant. Sylvain, Florine ne vous inquiétez pas, Al et moi on n´est pas du genre à se laisser faire comme ça. On sait très bien que ces barrages gênent tous les jeunes dresseurs, on fera sauter cette mesure, vous avez ma parole.
Sylvain : Merci papa.
Florine : (très souriante.) Merci beaucoup Sacha.
Pikachu, pika !
Sacha : Quoi pikachu ? Ah oui mon dessert. Excusez moi mais il fond. Je suis assez pressé en plus
Sylvain : Pourquoi ? (Sacha s´était rassis devant sa crème glacée.)
Sacha : Al voulait me voir au Bourg Palette de toute urgence, elle m´a dit que c´était trop long à expliquer. Slurp
Florine : Il… Il n´y a rien de grave ?
Sacha : Slurp. Je ne crois pas. Slurp. Sinon elle m´aurait donné quelques détails au téléphone. Je pense que c´est, slurp, plutôt quelque chose de secret. Slurp. Finis ton assiette Sylvain ça va refroidir.
Sylvain : Oui pa´.
(Ils discutèrent avec Sacha le temps qu´il finisse sa glace puis celui-ci se dépêcha de partir. Sylvain regarda par la fenêtre pour voir son père décoller sur le dos de son dracaufeu. Les jeunes dresseurs finirent leur propre repas avant que Greg ne paye l´addition. A l´extérieur du restaurant Grégoire se mit à toussoter comme s´il allait faire une critique.)
Greg : Si vous me permettez de donner mon avis je penses que vos parents, à tous les deux, sont inconscients.
Florine : (elle fronça les sourcils.) Comment ça inconscients ?
Sylvain : ( curieux.) Qu´est ce que tu veux dire ?
Greg : (avec tout son sérieux.) Ton père a dit que la mère de Florine et lui allait faire pression pour que les barrages de police cessent. C´est inconscient de vouloir faire ça, en tout cas pour l´instant.
Sylvain : Mais pourquoi ?
Greg : Ils ne se rendent pas compte que si les barrages ne sont plus là les rockets pourront aller et venir à leur guise ? Ils sont prêts à faire passer vos besoins avant la sécurité de la population.
Florine : (avec mauvaise humeur.) C´est facile à dire pour toi ! Tu peux toujours aller à Hoenn et tu pourras te promener là bas, nous à Kanto on ne peut pas continuer notre route !
Sylvain : Mais il y aura toujours des contràles d´identité sur les routes.
Greg : Je viens peut être de Hoenn mais je connais les histoires sur les rockets. Les Teams Aqua et Magma leur ressemblent beaucoup et les rockets ont fait des dégâts chez nous aussi, mais ils étaient discrets et organisés, chez nous on n´a jamais fait de barrages et on a eu un mal de caninos à les coincer.
Sylvain : Tu as entendu mon père, ici aussi les barrages n´étaient pas le moyen le plus efficace pour les arrêter, en plus ils gênaient aussi les dresseurs !
Greg : Je sais mais ils les ralentissaient tout du moins. Vous aviez d´autres moyens il y a quinze ans parce que vous saviez comment les rockets fonctionnaient mais cette fois ci c´est différent. Il y a eu un nombre effarant d´attentats et personne n´a de piste, personne ne s´est douté de quoi que ce soit, donc pour l´instant le mieux à faire c´est de barrer les routes car c´est la seule méthode que vous aillez pour ralentir les rockets et de protéger les gens. Sans cette méthode les rockets passeront d´une ville à l´autre et de région en région en toute discrétion et sans problème.
Sylvain : ( qui était énervé à son tour.) Mais enfin tu te rends compte de tous les problèmes que ça cause ?!? Il n´y a pas que nous que ça embète, tous les dresseurs vont être gênés ! On ne peut pas stopper tous les voyages initiatiques parce que sur cent personnes qui voyagent il y a un rocket ! Les ligues finiront par être annulées sinon !
Greg : (sur un ton supérieur mais aussi très sérieux.) Vous n´êtes que des gamins, vous ne vous souciez que de choses frivoles, vous ne comprenez même pas la gravité de la situation, la ligue ce n´est pas le plus important dans la vie.
Florine : Ah oui ? Ce sont peut être les concours la chose la plus importante ?
Greg : Je n´ai pas dit ça, je préfèrerais que les barrages soient aussi à Hoenn et tant pis pour les concours. ( Seb haussa les sourcils, très surpris par les réflexions de Greg. Mais Sylvain et Florine étaient toujours très énervés.)
Greg : Pensez y, même si vos parents sont aptes à affronter la team Rocket ils ne se soucient que de vous. Ils pensent pouvoir arrêter la Team à eux tout seul et vous vous pensez la même chose, mais il y a d´autres personnes dans ce monde qui sont plus faibles que vous. Vous êtes aveugles parce que vos parents sont trop sûrs d´eux et vous ne pensez qu´à vous.
Sylvain : (son visage était rouge vif.) Quoi ?!? Qu´est ce qui te permet de dire ça ?!?
Florine : Tu es culotté ! Nous ne penser qu´à nous ? L´égoïste et le narcissique ici c´est toi !
(Greg leva la tête avec fierté et fit un petit « puff » en regardant Florine. Cette dernière folle de rage allait en remettre une couche mais Seb prit la parole.)
Seb : Laisse tomber Florine. (Sa voix n´était pas tranquille comme à son habitude mais plutôt ferme comme si c´était Florine la fautive.)
Florine : (en regardant Seb avec colère.) Mais… (Elle arrêta sa phrase car elle avait entendu une pokéball s´amorcer. Elle se retourna vers Sylvain qui avait une pokéball en main.)
Sylvain : Tu n´as pas à nous dire des choses pareilles. Nos parents se soucient des autres, ce sont des héros, et d´ailleurs ce sont eux qui sont à l´ARCU pas toi.
(Greg regardait fixement la pokéball de Sylvain, il était toujours très calme et ne perdait toujours pas son air hautain et supérieur.)
Greg : Tu veux te battre ? A quoi ça servirait ?
Sylvain : Alors fais nous des excuses !
Greg : Pourquoi ? Je n´ai fait que dire ce que je pensais, je ne vous en veux pas pour autant.
Sylvain : (très agacé.) Marill en avant ! Je t´ai demandé des excuses !
(Dans un soupire Greg lança une pokéball, Gradhyena sortit de sa ball.)
Greg : Ne fais pas d´idiotie Sylvain.
Sylvain : Pistolet à ô !
( Marill envoya à Gradhyena un bon jet d´eau dans la figure ce qui agaça quelques peu le pokémon ténèbre.)
Florine : ( en marmonant.) C´est ça vas y Sylvain donnes lui une leçon à cet espèce de « m´as-tu vu ? ».
Seb : Florine ça suffit.
Florine : ( en colère.) Quoi qu´est ce qu´il y a ? Tu vas pas me dire que tu es de son côté ?
Seb : Je ne suis du côté de personne !
Sylvain : Des excuses !
Greg : Je n´aime pas régler ce genre de conflit avec les pokémon, ils n´ont rien à …
Sylvain : Marill bulles d´à !
Greg : Gradhyena esquives !
(Les premières bulles le touchèrent mais rapidement le Gradhyena se faufila entre les bulles. Il se trouvait désormais plus près de son adversaire et commença à grogner.)
Sylvain : Attaque pistolet à à !
Greg : Jet de sable !
( Gradhyena fut le plus rapide. Le pokémon eau aveuglé tira dans le vide.)
Greg : Charge !
(Il cogna le marill qui roula sur le sol sur quelques mètres avant de se relever.)
Sylvain : Marill utili…
( C´est alors que Seb se mit à hurler avec une voix forte et roque, très impressionnante pour un garçon de treize ans et demi.)
Seb : Maintenant ça suffit on se stoppe !!! Laissez vos pokémon hors de cette histoire, vu ?
( Les deux pokémon et les deux dresseurs se retournèrent vers Seb qui avait un air menaçant. Florine à côté de lui s´était légèrement reculé, presque comme si elle avait peur.)
Seb : Vous n´êtes pas ici pour refaire la réunion de l´ARCU ok ? On ne sait pas quelle solution est la meilleure et on s´en fiche ! Tout ce qui compte pour nous c´est d´aller à Hoenn tranquillement, en sécurité et ENSEMBLE ! Et on va ssayer de le faire dans la bonne humeur compris ?
Greg : (impassible.) Tout ce qui compte ? N´est ce pas un peu égoïste comme…
Seb : Grégoire on n´est pas là pour protéger la population ou pour sauver le monde !!! ( il se tourna vers Sylvain.) Ni pour se battre entre nous !!! Alors vous rangez vos pokémon gentiment, vous vous serrez la main et vous ne reparlez plus de ces pu***s de barrages !
Florine : (avec un voix un peu essoufflée.) Seb voyons.
Seb : (ignorant Florine il croisa les bras en regardant les deux autres garçons.) J´attends.
( Sylvain rappela son Marill à contre cœur et Grégoire fit de même avec Gradhyena en soupirant. Il tendit la main vers Sylvain, toujours en restant calme et impassible. Sylvain regarda la main de Greg et dans un soupire silencieux il la lui serra.)
Seb : C´est bien.
Greg : (aussi naturel que s´il ne s´était rien passé.) Puisque nous n´avons plus de problèmes, on peut aller sur le bateau ?
Sylvain : (beaucoup plus nerveux.) Oui oui allons y…
(Florine regarda les deux garçons commencer à marcher en silence puis elle se tourna vers Seb qui paraissait avoir calmer sa colère.)
Florine : Tu… Tu as…
Seb : ( il se tourna vers elle avec son attitude naturelle.) Hum ?
Florine : Euh, non rien.
( Elle s´empressa de suivre les deux autres en direction du port. Ils montèrent ensuite sur le bateau et s´installèrent dans leurs cabines. Il s´avéra que Florine et Seb devaient partager la même cabine d´après les numéros de leurs passes. Florine fit immédiatement échange avec la cabine de Sylvain, au grand désarroi de Seb. Au soir seul Grégoire décida d´aller à la première soirée du paquebot, apparemment il se retrouvait dans son élément. Sylvain content d´avoir trouver le restaurant du bateau s´y était installé pour dîner jusqu´à ce que son ventre soit prêt à éclater, quand à Florine et Seb il s´étaient retrouvés sur le pont inférieur pour regarder le quai dans la nuit.)
Florine : (en regardant les réverbères.) Tu as vraiment réussi à les calmer tout à l´heure, je t´en félicite. Ils ont l´air d´avoir tout oublier.
Seb : Oui, plus que nous même peut être…
Florine : Pourquoi t´en ais tu mêlé ? J´aurais aimé voir Sylvain donner une leçon à ce…
Seb : Florine… Tu sais je crois que Sylvain aurait perdu. Les pokémon de Greg sont trop forts pour lui.
Florine : En plus on aurait pu se débarrasser de Greg s´ils s´étaient fâchés.
Seb : Je ne veux pas me débarrasser de Greg. Et je ne pense pas que Sylvain le veuille non plus.
Florine : (en bougonnant à moitié.) Tu es toujours de son côté.
Seb : Je te l´ai dit tout à l´heure : je ne suis du côté de personne. Je reconnais qu´il n´avait… Pas tout a fait tort mais il n´avait pas raison non plus.
Florine : La réponse facile.
Seb : La réponse de la sagesse oui. Toi comme Sylvain vous êtes trop entiers, il faut savoir mitiger ses propos. Greg y arrive quelques fois… Quand sa prétention ne l´hypnotise pas bien entendu.
Florine : (avec un sourire mais sans regarder Seb.) Nos idées se rejoignent parfois à ce que je vois. Mais tu as… Peut être raison dans le fond.
(Après un silence de quelques minutes Seb finit par ouvrir la bouche à nouveau pour parler.)
Seb : Au fait Florine je voulais te… Te demander quelque chose.
Florine : Hum ?
Seb : Pour une fois s´il te plaît essaye de me répondre de façon cor…
Florine : Eh !
Seb : Quoi ? Qu´est ce qu´il y a ?
Florine : Là en bas j´ai vu quelque chose !
(Elle se pencha pour mieux voir le bord du quai. Seb fit de même pour tenter d´apercevoir ce qu´elle avait vu.)
Seb : De quoi ?
Florine : Là bas entre les caisses. Je suis sûre d´avoir vu quelque chose se faufiler. On aurait même dit qu´ils étaient plusieurs.
Seb : Ce sont les caisses qui vont être embarquées. Hum… (il plissa les yeux.) Moi je ne vois rien.
Florine : Là je ne vois plus rien non plus, mais je te jure que j´ai vu quelque chose.
Seb : A mon avis c´était des pokémon errants qui ont été attirés par de la nourriture ou que sais je.
Florine : Moui… Mais c´était assez grand quand même. Zut on ne voit rien dans l´obscurité.
Seb : Tu sais des pokémon il y en a de toutes les tailles.
Voix : Ah vous êtes là !
Seb : Sylvain, tu as finalement fini de manger ?
Sylvain : Ouaip et Bouaaaaaah. Je vais aller me coucher. Vous venez ?
Seb : Euh… ( Il regarda Florine car il avait toujours envi de lui parler.)
Florine : Oui moi aussi j´ai envie d´aller me reposer. C´est bizarre on a rien fait de la journée pourtant je suis claquée.
Seb : Bah sûrement le voyage depuis Azuria. Je vais y aller moi aussi.
( Ils partirent se coucher et le lendemain matin vers dix heures le bateau était parti en mer, les quatre dresseurs à son bord. Ils s´étaient tout les quatre installés à l´avant du bateau pour regarder la mer.)
Seb : (il regardait sur le côté du navire.) C´est super tous ces pokémon aquatiques !
Florine : Oui très joli.
Sylvain : (il respirait fort) Eh bien nous voilà partis pour Hoenn.
( Une énorme vague à la proue du bateau déferla sur le pont et arrosa Sylvain de la tête aux pieds. Seb et Florine explosèrent de rire.)
Greg : (avec un sourire) L´air marin te réussit à ce que je vois.
Sylvain : (il grimaça tandis que Seb et Florine se tordaient encore plus de rire.) Oh très drôle Greg très drôle…
Greg : (il se passa une main sur les cheveux avec un air satisfait.) Grégoire.

A suivre...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]