Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 13
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : Une bataille navale
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 27/12/2005 à 18:06
Œuvre lue 80872 fois Dernière édition le : 3/11/2007 à 21:22
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 13

Une bataille navale

( Nos trois amis sont en route vers Hoenn à bord du sublime navire le Marina, un tout nouveau bateau inspiré de l´Aquaria le bateau express de la région de Johto. A une heure assez tardive de la matinée nos trois amis Florine, Greg et Sylvain finissaient leur petit déjeuner dans le luxueux bar restaurant du paquebot. Malgré le délice de toute la nourriture Sylvain semblait assez morose.)
Sylvain : Puffff… C´est encore loin Hoenn ?
Florine : On dirait un gamin quand tu dis ça.
Sylvain : ( après un rapide coup d´œil assez noir à Florine.) Mais je m´ennuis moi sur ce rafiot.
Greg : ( presque choqué.) Quoi ? Ce navire, un « rafiot » ?!? Tu es conscient de ce que tu dis ?!?
Florine : ( elle soupire.) Oh mais laisses tombé Grégoire. Ce bateau est peut être magnifique mais il n´y a rien d´intéressant ici. ( Elle jette un coup d´œil à Sylvain qui engouffrait dans sa bouche un gros morceau de brioche.) A part la nourriture à volonté.
Greg : Hum… Je crois avoir quelque chose qui pourrait t´intéresser.
Sylvain : Ah oui ?
Florine : ( plus sceptique.) Ah oui ?
Greg : Venez.
( Il traversa le pont suivi de près par ses amis et s´arrêta devant un plan. Il le scruta des yeux et avant même que ses compagnons aient pu le regarder aussi il était déjà en route vers le pont inférieur.)
Greg : Il me semblait bien avoir lu quelque chose là-dessus sur la brochure de cette croisière. C´est drôle comme ma mémoire peut être prodigieuse à certains instants.
Florine : ( elle soupire.) Le grand retour de Monsieur Modestie…
Greg : Taies toi un peu gamine, attends de voir là où je vous emmène.
Florine : Et « où » tu nous emmènes justement ?
( Greg ne répondit pas. Il continua d´avancer, rentra à l´intérieur du bateau et se dirigea vers le grand couloir qui correspondait à celui des salles de fêtes et de gala.)
Sylvain : Tu ne nous conduis pas à la piste de danse j´espère ?
Greg : Muf, non voyons. Je ne suis pas insensé, je ne vois pas ce que vous auriez à y faire.
( Florine se sentait bouillir à nouveau et Sylvain commençait à s´agacer un peu lui aussi. Greg prit alors un autre couloir adjacent qui était aussi très grand mais un peu vide, avec seulement des lampes et quelques tableaux représentants des pokémon marins. Ils arrivèrent au bout du couloir où il n´y avait qu´une grande porte à deux battants.)
Greg : ( avec un sourire.) Ah c´est ici.
( Il poussa les deux portes sur lesquelles était marquée l´inscription : « salle d´entraînement. ». Il entra le premier et laissa Sylvain et Florine le suivre. Sylvain et Florine furent cloués sur place, ce qu´il voyait ne ressemblait plus du tout à un paquebot de luxe mais plutôt à un intérieur d´une arène. Au centre se trouvait un terrain de combat gigantesque, il semblait être divisé en trois partie : au centre il y avait une partie en terre et en sable, le cercle tout autour de cette partie correspondait à une capsule de pokéball et était recouvert d´herbe, d´un véritable gazon verdoyant, et le reste du terrain était lisse comme un intérieur de gymnase. Sur les côtés se trouvaient quelques cibles, dont certaines étaient légèrement brûlées sur les rebords.)
Sylvain : ( émerveillé.) Wouaaaa… C´est génial. Dire qu´on est dans un bateau…
Florine : ( épatée elle aussi.) Et en pleine mer…
( En regardant tout autour Sylvain remarqua une autre porte où un panneau indiquait : « terrain aquatique », et à travers la vitre il pouvait apercevoir une grande piscine probablement réservée au combat elle aussi.)
Greg : Vous voyez ? Je vous avais dit que cela vous plairez.
Stewart : Bonjour jeunes gens. Etes vous dresseurs ? Oh quelle question, vous êtes sur ce bateau vous êtes bien évidemment des dresseurs.
Sylvain : Oui… Euh, bonjour, qui êtes vous ?
Stewart : Le responsable de la salle d´entraînement numéro un. C´est moi qui encadre les dresseurs qui viennent s´entraîner ou se défouler ici.
Florine : « Numéro un » ? Vous voulez dire qu´il y a d´autres salles ?
Sylvain : ( très enthousiaste.) Mais oui regarde là bas il y a un bassin pour les combats aquatiques, comme chez mes tantes !
Greg : Mais en réalité il y a trois salles exact ?
Stewart : Oui jeune homme, vous êtes bien renseigné. Il y a en a encore une de l´autre côté de la salle aquatique.
( Greg affichait son air fier et satisfait ce qui agaçait profondément Florine qui bien que silencieuse ne pu s´empêcher de lui faire une grimace.)
Sylvain : Géant…
Stewart : Etes vous venu pour combattre jeune homme ?
Sylvain : Oui !
Florine : La question qu´il ne fallait pas poser…
Sylvain : Oh aller Flo, un entraînement te ferais du bien à toi aussi. Tu ne veux pas voir de quoi est capable Mystherbe ?
Florine : Myrtille, elle s´appelle Myrtille.
Greg : Comme je m´appelle Grégoire.
Florine : Merci ça on ne l´a malheureusement pas oublié… D´accord Sylvain, c´est vrai que mes pokémon auraient bien besoin de se secouer un peu.
Sylvain : Super alors on fait un combat tout les deux. ( Il sortit une de ses pokéballs.)
Florine : ( surprise.) Quoi ?
Greg : ( d´une voix assez discrète il parle à Florine.) J´ai l´impression qu´il a grand besoin de se défouler. Il a dû passer trop de temps sans combattre…
Florine : Mais…
Sylvain : ( d´une voix assez gamine.) Aller Flo… S´te plaît…
Greg : ( avec un sourire en coin.) Et bien Florine tu vois bien qu´il a hâte de combattre. Pourquoi tu ne veux pas ?
Florine : Je n´ai pas dit que…
Greg : Tu as peur de perdre hum ?
Florine : ( elle se retourne brusquement.) Je n´ai PAS peur de perdre Grégoire ! Aller Sylvain on y va, mes pokémon aussi ont besoin de se défouler un peu.
Sylvain : Ah ah, bien Flo, là je te retrouves !
Greg : ( pour lui-même.) Ca au moins ça va être intéressant…
Florine : (elle retrouve le sourire.) Oui, mais tu ne vas pas être content de m´avoir retrouver très longtemps.
Sylvain : ( avec le même genre de sourire.) Mouais, on va bien voir.
( Il se placèrent face à face à l´endroit que le Stewart leur avait indiqué et chacun d´eux porta la main sur une pokéball.)
Stewart : Je vous proposes un trois contre trois, d´accord ?
Sylvain : OK.
Florine : Ca marche.
Stewart : ( toujours très souriant.) C´est quand vous voulez jeunes gens.
Sylvain : Les filles d´abord.
Florine : Oh quelle galanterie, à toi papilusion !
Sylvain : Dardargnan go !
Florine : Aller papilsusion augmente un peu ta défense, armure !
Sylvain : Ca ne suffira pas Flo, Dardargnan attaque dard nuée !
( Le papilusion battait des ailes en dégageant une étrange poudre fine et légère qui se collait à son corps le rendant plus résistant. Son adversaire commença avec une attaque dard nuée, il éjecta un nuage de petites pointes qui touchèrent papilusion de plein de fouet. Sa technique armure lui permit d´encaisser l´attaque de dardagnan.)
Florine : Tornade !
Piiiiii !
( L´attaque de dardargnan n´était pas encore finie que Papilusion lança une tornade qui retourna l´attaque dard nuée contre le Dardargnan.)
Florine : Ah ah, pas mal non ?
Sylvain : Dardargnan éloigne toi de la tornade !
( Le dardargnan prit de l´altitude et s´éloigna le plus vite possible de papilusion pour éviter de se retrouver coincé dans la tornade.)
Florine : Ok, arrêtes Papilusion tu vas te fatiguer pour rien.
Sylvain : Profites en, poursuite !
( Dardargnan fonça en piqué sur papilusion et le heurta de plein fouet.)
Florine : Tu veux jouer à ça ? Attaque charge !
( Ce fut au tour de papilusion de foncer droit sur son adversaire, mais Sylvain qui était à fond dans son match réagit très vite.)
Sylvain : Double dard !
( Au moment où Papilusion le heurta Dardargnan utilisa ses deux dards pour blesser papilusion aux ailes. Le pokémon s´éloigna de dardargnan en vascillant quelque peu, ses ailes étaient un peu abimées à cause de l´attaque double dard.)
Sylvain : Bien joué !
Florine : On change de tactique Papilusion, attaque choc mental !
( Le papilusion se retourna face à Dardargnan et il envoya une vague d´ondes psychiques droit sur lui. Dardargnan était toujours en l´air mais resta sous le choc pendant quelques secondes.)
Sylvain : Oh là tu vas bien Dardargnan ?
Bzzzzz…
Sylvain : Il est déjà affaibli, il faut continuer les attaques physiques ! Attaque furie !
Florine : Choc mental !
( Malgré le fait que Florine avait réagit rapidement, Dardargnan restait quand même beaucoup plus rapide que papilusion. Avant que ce dernier puisse lancer son attaque, Dardargnan était sur lui et lui donnait des coups de dards une fois à droite une fois à gauche dans une vitesse impressionante. Papilusion se fatigua très vite.)
Sylvain : Et maintenant poursuite !
( Dardargnan renversa Papilusion toujours très rapidement. Cette fois ci le papilusion vascilla puis tomba comme un papillon mort sur le sol.)
Stewart : Papilusion est inapte au combat. Dardargnan gagne la manche !
Sylvain : Ah ah ! Bien joué Dardargnan ! Reviens maintenant.
Florine : Te reposes pas sur tes lauriers, ce n´était que la première manche. ( Elle rappela aussi son propre pokémon.)
Sylvain : Je gagnerais aussi la suivante.
Florine : Ne rêves pas mon petit Sylvain. ( Les deux dresseurs sortirent une nouvelle pokéball chacun.)
Sylvain : Ike vas y !
Florine : Myrtille à ton tour !
Sylvain : ( souriant et confiant.) Un pokémon plante ? C´est mal choisi, dommage pour toi Flo.
Florine : Ne cris pas victoire, d´accord il a le désavantage du type mais il peut quand même te battre.
Sylvain : Il est encore sauvage.
Florine : Et Ike trop jeune pour se battre, Myrtille acide !
( Caninos et Sylvain furent surpris par l´attaque de Mystherbe. Le jet d´acide arrosa le jeune caninos qui poussa un petit cri de douleur.)
Sylvain : Eloigne toi d´elle Ike et utilises tes flammèches !
Florine : Attention Myrtille !
( Ike mit un certain temps à se retourner et à lancer son attaque. Le mystherbe eut le temps de sautiller pour éviter les petites flammes de l´attaque d´Ike. )
Florine : Tranch´herbe !
Sylvain : Quoi ? Mais il…
( Mystherbe tourna sur lui-même et expédia des feuilles tranchantes en direction de caninos.)
Wif !
( Il évita la première en baissant la tête mais la deuxième lui griffa le haut de la patte.)
Sylvain : Flammèches !
( Caninos ouvrit la gueule les yeux fermés, sans regarder son adversaire et les feuilles. Il cracha quelques flammes qui brûlèrent sans problème et en un clin d´œil les petites feuilles.)
Florine : ( bas pour elle-même.) Elle est plus forte mais les attaques plante ne serviront à rien…
Sylvain : A nous de passer à l´action Ike, attaque charge !
( Le petit caninos se secoua le poil et se mit à courir vers son adversaire. Avec beaucoup grâce et de légèreté Myrtille sauta par-dessus Ike pour éviter l´attaque. Au même moment Florine fut traversée par une idée.)
Florine : Myrtille para spore !
( Au moment où Mystherbe passait au dessus de caninos, il secoua ses feuilles pour dégager une poudre jaune. Caninos fut recouvert de poudre, il tenta de renifler celle qui tombait sur son museau et éternua deux fois. Puis doucement ses membres se mirent à trembler, il avait du mal à bouger ses pattes elles lui faisaient tellement mal, et elle tremblaient de plus en plus. Le pauvre Ike finit par être cloué au sol en poussant de petits gémissements plaintifs.)
Aouh, aouh, wouh…
Sylvain : Ike ça va ? ( Il s´avança et s´agenouilla près du caninos tremblant et pleurnichant.) Désolé Ike, tu n´es pas encore assez grand pour combattre je crois bien…
Florine : C´était très bien Myrtille, tu peux te reposer maintenant.
Sylvain : Toi aussi Ike.
Stewart : Mystherbe remporte cette manche par forfait.
Sylvain : ( Il attrape une nouvelle pokéball.) La dernière manche, décisive.
Florine : ( avec un sourire coquin.) Aller Sylvain, ne soit pas trop triste de perdre, ce n´est qu´un combat amical. ( Elle prit une de ses pokéball aussi.)
Sylvain : ( avec un sourire lui aussi.) Mais qui te dis que je vais perdre ? Vas y : Marill !
Florine : Loyal à toi !
Sylvain : Je remporterais cette manche, Marill est mon meilleur pokémon, attaque pistolet à à !
Florine : Loyal esquive !
( L´évoli sauta pour éviter le premier jet d´eau, mais Marill recommença plusieurs fois et Loyal fut touché par le troisième pistolet à à.)
Sylvain : Ouais, c´est bien !
Florine : On ne va pas se laisser faire comme ça, Loyal attaque météores !
( L´évoli obéit sur le champ, face à Marill il se mit à lancer une flopé d´étoiles vers le pokémon aquatique. Ce dernier encaissait chacun des coups sans mal.)
Sylvain : Bulles d´à !
( Marill utilisa ses bulles d´eau pour stopper les étoiles projectiles. Il réussit à arrêter le moindre petit météore qui arrivait vers lui.)
Florine : Augmente la fréquence !
( Evoli envoya de plus en plus d´étoiles mais Marill adapta son jet de bulles. Plus aucune météore n´atteignit le pokémon de Sylvain qui enchaînait ses attaques bulle d´à sans s´arrêter.)
Sylvain : Ah ah tu vas devoir changer de tactique Flo !
Florine : A ta guise, Loyal vive attaque !
( L´évoli stoppa aussitôt son attaque météores et il se mit à courir à toute vitesse vers Marill qui ne cessa pas son attaque eau pour autant. Mais cette fois Marill ne pouvait plus compter sur la précision de ses jets de bulles car l´attaque de Loyal était beaucoup trop rapide. L´évoli heurta violemment le marill et ce dernier tomba en arrière, cette fois il avait bien arrêté son attaque bulles d´à.)
Ma…
Florine : ( avec un air malin.) Tu voulais que je change de tactique non ? C´était une bonne idée apparemment c´est efficace.
Sylvain : ( lui rendant son sourire.) Oui c´est vrai, mais moi aussi je peux jouer à ça. Marill attaque charge !
( Le pokémon se releva et fonça sur évoli. Celui-ci esquiva sur ordre de Florine mais Marill revint à la charge. Loyal n´attendit pas l´ordre de Florine cette fois et sauta à nouveau par-dessus son adversaire.)
Florine : Jet de sable !
( Il aveugla Marill au moment où celui-ci se retournait pour regarder évoli.)
Sylvain : Marill rince toi les yeux !
( Marill s´envoya un petit pistolet à à dans la figure pour enlever le sable. Il secoua la tête en retrouva la vue rapidement.)
Florine : ( à voix basse.) Hum, ça je n´y aurais pas pensé.
Sylvain : ( avec un sourire satisfait.) Tu dis quoi Florine ?
Florine : Rien du tout, Loyal attaque charge !
Sylvain : Marill fait pareil !
( Les deux pokémon se chargèrent mutuellement et finirent par se heurter dans un face à face. Chacun d´eux essayait de forcer pour faire tomber l´autre mais aucun n´y arrivait.)
Sylvain : Il faut quelque chose de plus puissant… Je sais ! Marill recules toi !
Florine : Loyal recules toi aussi ! Qu´est ce qu´il prépare…
Sylvain : Roulade !
( Marill se roula en boule, prit un peu d´élan et se dirigea droit vers évoli. Loyal eut tout juste le temps de sauter sur le côté pour éviter la première charge de Marill qui s´empressa de faire demi tour.)
Evo ? Evo !
( Il vit le pokémon foncer sur lui et il se mit à courir pour essayer d´éviter l´attaque.)
Florine : Loyal ne coure pas tu vas te fatiguer !
( L´évoli s´arrêta mais trop tôt, cette fois Marill le renversa et Evoli tomba sur le côté.)
Florine : Attention ! Loyal, il faut que tu évites ses attaques mais sans courir, saute plutôt !
Sylvain : Il va se fatiguer quand même.
( Ni Florine ni Loyal ne firent attention à Sylvain, les deux se concentraient sur Marill qui continuait son attaque. Evoli était en plein sur la trajectoire de la roulade. Il contracta ses muscles, prêt à bondir.)
Florine : Maintenant !
( L´évoli sauta pile poil au bon moment pour éviter la nouvelle charge de Marill. Le pokémon aquatique avait perdu son élan et dû arrêter son attaque quelques mètres plus loin.)
Sylvain : C´était pas mal Marill, recommences tu vas l´avoir !
( Marill se roula en boule encore une fois et se dirigea de nouveau vers Evoli.)
Florine : Oh pas encore… Loyal esquive !
( Evoli sauta une fois, deux fois, à droite, puis à gauche…)
Evo… evo…
Sylvain : Marche arrière Marill, il est épuisé !
( Florine regardait Marill rouler et faire demi tour pour foncer sur l´évoli. Loyal était essoufflé, il se tenait toujours en position d´attaque mais paraissait assez fatigué, Florine craignait que s´il prenait un choc à nouveau il tombe Ko. Match amical tant pis, elle n´avait pas envie de perdre et Sylvain était sûr de lui il ne devait plus beaucoup réfléchir, c´était le moment ou jamais, il fallait trouver quelque chose maintenant. Elle regarda Loyal en réfléchissant ardemment, elle posa les yeux tout autour des deux pokémon, et une idée lui vint finalement à l´esprit.)
Florine : Vite Loyal, fonce vers le mur !
Evo ?
Florine : Loyal vas y !
( Il se mit à courir droit vers le mur, Marill sur ses traces. Alors qu´il n´était plus qu´à quelques mètres Florine se mit à hurler.)
Florine : Stop !!!
( Sylvain fronçait les sourcils, qu´allait elle faire ? Pourquoi courir vers le mur ? Malheureusement il comprit trop tard quand Florine se mit à ordonner à son évoli d´attaquer.)
Florine : Utilise Retour !
Sylvain : Que… Ah non ! Marill, stop !!!
( Marill qui était lancé dans son attaque roulade depuis un bon moment n´eut pas la facilité d´évoli pour s´arrêter. Loyal obéit à Florine, il exécuta son attaque retour en sautant, il rebondit contre le mur et atterrit dans les bras de Florine. Au lieu de heurter Evoli, Marill se claqua dans le mur ce qui stoppa net son attaque roulade.)
Sylvain : Marill ! … Marill ?
( Marill collé contre le mur pendant quelques secondes finit par tomber en arrière, évanoui. Il y eut un silence puis avec un grand sourire le Stewart s´éclaircit la voix.)
Stewart : Marill est KO, Mademoiselle Florine gagne le match.
Florine : Ouais, bravo Loyal !
( L´évoli était toujours dans ses bras et Florine folle de joie plongeait son visage dans la fourrure du pokémon pour lui faire des bisous.)
Sylvain : ( il soupire.) Aller Marill va te reposer tu le mérites.
( Il s´avança vers Florine qui s´amusait toujours avec son évoli. En le voyant approcher elle reposa Evoli et lui souria avec non pas de la satisfaction mais simplement de la joie.)
Florine : Sans rancune Sylvain, …
Sylvain/ Florine : C´était un match amical.
( Les deux se sourirent avec un regard complice et ils se serrèrent la main. Greg les bras croisé, le regard insondable se rapprocha d´eux.)
Sylvain : Oui. Ce sont toujours des match amicaux… ( Ils relachèrent leur poignée de mains.)
Greg : Bon. J´espère que vous vous êtes bien amusés, et maintenant si nous retournions sur le pont ?
( Sans attendre de réponse il tourna les talons, salua d´un signe de tête le stewart et s´avança vers la porte. Florine derrière son dos sourait en lui tirant la langue. Sylvain la regarda un peu amusé.)
Sylvain : Pourquoi tu lui fais ça ?
Florine : Parce qu´il n´est pas content que ce soit moi qui est gagné.
( Sylvain et Florine remercièrent le stewart et suivirent Greg dans le couloir.)
Florine : Seb va être déçu d´avoir raté ça. Il aurait sûrement apprécié ce combat.
Sylvain : Pourquoi ? Parce que c´est toi qui a gagné ?
Florine : ( avec une joie débordante.) En partie. Mais je suis sûre qu´il aurait aimé combattre aussi, ses pokémon ont besoin de prendre l´air eux aussi.
Greg : Mais au fait où est il Sébastien ?
Sylvain : Je ne sais pas, il a déjeuné tôt ce matin et quand je suis parti pour manger avec vous il m´a dit qu´il allait rester dans la cabine. Je suppose qu´il y est encore.
Greg : Ah ? C´est étrange.
Florine : Il est peut être malade, le mal de mer.
( Sylvain haussa les épaules et continua d´avancer en compagnie de ses compagnons. Ils tournèrent à droite pour sortir sur le pont et ne remarquèrent pas le garçon qui les entendant venir s´était caché dans un recoin du couloir. Il détala comme un rattata apeuré dans la direction opposé de nos amis. Il courut dans le couloir désert, puis descendit l´escalier qui menait à la calle où étaient stockées les marchandises. Il courait si vite que des gouttes de sueurs perlaient sur son front couvert de tâches de rousseurs. Il entra essoufflé dans une des salles de la calle du bateau déjà occupée par deux jeunes clandestins. Deux garçons aux cheveux blonds presque blancs, l´un plus grand que lui et l´autre plus petit le regardèrent s´affaler sur la porte épuisé.)
Allan : ( un peu nerveux.) Qu´est ce qu´il y a ? Tu t´es fais prendre ? Quelqu´un t´a repéré ?
Bruno : Non mais… Pouf, ouf, il y a… Pouf, cette fille, je l´ai vu.
Allan : ( qui se redresse.) Quoi quelle fille ?
Jéràme : La rousse ? Florine ?
Bruno : Pouf… Oui… ( Il commençait à reprendre son souffle mais il tremblait légèrement comme s´il était inquiet ou stressé. Allan face à lui ferma les yeux et soupira.)
Allan : Tu n´as pas du bien voir. Tu n´as quand même pas traîner dans les couloirs ?
Jéràme : Elle t´a vu ?
Bruno : Non, personne ne m´a vu je vous le jure et je n´ai pas traîné mais je l´ai croisé.
Allan : Ecoutes cette fille t´a traumatisé comme le petit, ( Jéràme fronça les sourcils sur ces mots.) tu as cru la voir mais si tu ne l´as pas dévisagé tu ne peux pas en être sûr. Tu as dû la confondre avec une autre fillette.
Bruno : Non non je suis sûr que c´était elle. Des rouquines comme celle là il n´y en a pas deux… ( Un frisson lui parcourut le dos et Jéràme pensif fronça les sourcils et serra les poings. Son frère aussi fronçait les sourcils.)
Allan : Merde elle nous poursuivra donc partout celle là… Bon il va falloir la jouer discret si on veut être tranquilles jusqu´à la fin du voyage.
Jéràme : ( les poings et les dents serrés) Cette espèce de garce… Je jure qu´un jour je me vengerais, elle regrettera de m´avoir humilié !
Bruno : ( un peu surpris) Euh Jéràme…
Allan : ( sur un ton sérieux et stricte) Laisse tomber Jéràme, il ne faut pas s´entêter face à cette fille et à ces copains, sinon on les aura sur le dos tout le temps et ils feront clapoter nos plans.
Jéràme : Mais je veux ma revanche !!!
Allan : Rien à faire. Tu m´obéis, je suis ton grand frère après tout.
Jéràme : Puf, même si tu es mon grand frère tu ne m´empêcheras pas de l´affronter encore et de la battre ! Je la poursuivrais et un jour elle aura ce qu´elle mérite cette petite pimbêche...
Allan : Mais réveilles toi espèce de gros gamin, on a plus urgent ! On doit montrer à la Team ce que l´on sait faire.
Bruno : ( dépité) Et je me demande toujours comment on va faire…
Jéràme : ( toujours grognon) Quand je serais dans la Team Rocket je m´occuperais moi-même du cas de cette fille, oh oui…
( Pendant ce temps Florine, Sylvain et Greg revenaient vers leurs cabines en discutant encore et toujours du match qui avait opposé les deux amis.)
Sylvain : ( bougon.) Ca faisait longtemps que je m´étais pas battu, je manquais d´entraînement c´est tout… Et puis je le sentais que j´étais pas en forme aujourd´hui.
Florine : Mouais c´est ça, à d´autres tu étai…
( Sylvain et elle se figèrent sur place en entrant dans la cabine de Sylvain. Seb était devant le miroir dans un costume blanc et un pantalon noir en train de s´admirer dans cette tenue. Quand il entendit ses amis arriver il se retourna vers eux avec un grand sourire. Ses amis perplexes le regardaient de la tête aux pieds.)
Florine : Mais Seb… Qu´est ce que tu fais dans cette tenue ???
Seb : Vous trouvez pas que je suis classe là dedans ? J´ai trouvé ça dans l´armoire tout à l´heure en farfouillant dans la chambre.
Florine : En « farfouillant. » ?
Seb : Bah ouais, tu devrais voir ce qu´ils mettent dans ces cabines c´est royal. Je me suis même aperçu que le mini frigo était plein de boissons. Fais pas cette tête là Flo il n´y a pas d´alcool.
Florine : Tu es trop curieux ça ne se fait pas de…
Greg : Pour une fois je ne vois pas pourquoi il s´en priverait.
Florine : Hein ?
Greg : Cette cabine est à lui pour toute la durée du séjour, ce qui est ici y est placé exclusivement pour lui et Sylvain.
Seb : Merci de me soutenir Greg.
Greg : Grégoire. Tu devrais aussi parcourir la garde robe de ta chambre Florine, tu trouverais sans doute des vêtements plus présentables que ce que tu portes.
Florine : Non mais oh ils sont propres et modernes mes vêtements t´as rien à redire là-dessus ! Je voyages moi monsieur je ne vais pas me mettre sur mon trente et un pour parcourir le globe, traverser les rivières et les flaques de boue ! Il n´y a que toi d´assez dingue pour mettre un pull en cachemire pour aller sur les routes !
Seb : C´est du cachemire ?
Sylvain : Mais dis Greg pourquoi est ce qu´ils nous mettent des vêtements pareil ici ?
Greg : ( il soupire.) Allons on est sur un paquebot de luxe, il y a plus de soirées organisées que de dresseurs à bord du navire si vous me permettez cette exagération, mais ça illustre bien la situation.
Sylvain : Quoi des soirées comme celle qu´il y a eu au départ de bateau ?
Greg : Exact. Il y en a encore une ce soir. Il y a plusieurs costumes à ma taille dans ma chambre je pourrais sans doute en mettre un autre pour ce soir...
Florine : (elle se tourne brusquement vers Seb qui souriait.) Tu n´espères tout de même pas que nous y allions nous aussi ???
Sylvain : ( paniqué il regarde Florine) Nous ?!?
Seb : ( il caresse son nœud papillon.) En fait je pensais y aller seul mais puisque vous en parlez…
Florine : Non.
Sylvain : Non.
Seb : Oh allez quoi. On va bien rigoler. Sylvain, Flo…
( Sylvain hochait la tête vigoureusement tandis que Florine croisait les bras.)
Florine : Non Seb il n´en est pas question.
Greg : ( il s´approche du miroir et avec un peigne il commence à recoiffer délicatement ses cheveux.) N´insistes pas Seb, de toute façon que veux tu que ces deux là aillent faire dans ce genre de soirée ? Ils sont trop jeunes et je suis sûre qu´ELLE ne saura pas ce tenir.
Florine : ( plus rouge qu´un camerumpt en colère.) Pardon ?!?
Greg : Quoi c´est vrai, tu t´énerves si facilement, tu nous feras sans cesse remarquer. ( Seb affichait un large sourire mais essayait de le cacher derrière sa main.)
Florine : Ca suffit, tu crois toutes les méchancetés que tu dis, pas vrai ? Je vais te montrer que tu as tort, oui TORT. Sylvain tu fouilles dans cette armoire et tu trouves quelque chose à ta taille. On ira à cette soirée nous aussi.
Sylvain : ( il sursaute.) Hein ?!?
( Elle lança un petit « puff » et regarda Greg avec un regard noir de défis quand à lui il la toisa du regard avec beaucoup de mépris comme à son habitude. Florine sortit de la chambre en claquant la porte et Seb se mit à sautiller de joie.)
Seb : Génial ! Greg tu as un don. Tu as réussi à la faire venir en utilisant la psychologie de la provoc.
Greg : La quoi ? Non, je ne voulais pas qu´elle vienne, je vais passé une mauvaise soirée avec ce monstre. ( Il soupira et sortit pour aller dans sa cabine à son tour. Sylvain regardait alternativement Seb et Greg avec un regard implorant, il n´avait aucune envie d´y aller lui non plus mais personne ne s´en souciait.)
Seb : Ne t´inquiètes pas Sylvain, tu verras je suis sûr qu´il y aura un buffet digne d´un prince.

à suivre...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]