Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 16
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : Deux en mer, quatre sur terre
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 15/1/2006 à 01:15
Œuvre lue 80880 fois Dernière édition le : 5/5/2006 à 21:45
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 16

Deux en mer, quatre sur terre.

Aline/ Félix: Les îles Arc en ciel?
Al: Exactement. J'en ai discuté avec votre père et il est d'accord lui aussi pour vous prêter son pass pour le bateau.
Félix: Mais que veux tu qu'on aille faire là bas Man?
Al: Comment ça ce que vous allez y faire? Tout et n'importe quoi, il y a des dresseurs partout et des pokémon sauvages dans tous les coins. C'est une région oubliée parce qu'il n'y a pas de ligue ni d'arène là bas et c'est un défaut car elle est très riche pour les dresseurs. Qui plus est les décors sont sublimes.
Aline: Dis maman c'est pas là bas que Peter t'avais envoyé?
( Jacky regarda Al qui toussota un peu gênée.)
Al : Possible, mais ça n´a rien à voir. Par contre je vous conseil d´ouvrir l´œil, en apparence c´est un coin tranquille mais par les temps qui courent...
Jacky : Soyez quand même prudents.
Félix : Oui papa.
Aline : On le sait maintenant.
Jacky : Je l´espère.
Aline : Tu as les horaires de la flèche des mers maman ?
Al : Tiens. ( Elle lui donna un bout de papier bleu ciel et Aline le prit avec la même main que celle tenant déjà le pass ferry. Félix se pencha pour lire les horaires lui aussi.)
Félix : Il y en a un qui part ce soir à 18h. On pourrait le prendre.
Jacky : Vos affaires sont déjà prêtes ?
Aline / Félix : ( à l´unisson.) Oui.
Jacky : Et bée…
Al : Faites comme vous voulez. Besoin d´un pokémon vol ?
Félix : Juste moi. Aline a son roucarnage.
( Al leur confia Floffy encore une fois et les deux dresseurs s´envolèrent pour Carmin sur mer. Une fois qu´ils eurent embarqués Floffy s´envola et revint au laboratoire de Jacky le soir même. Après le dîner et s´être occupé des trois enfants qui restaient Al et Jacky étaient partis se coucher dans leur lit. Ils discutaient en attendant de s'endormir.)
Jacky : Ils sont partis rapidement cette fois ci.
Al : Je trouve aussi, mais c´est ça d´avoir des enfants dresseurs. Je comprends maintenant ce que mon père a dû ressentir…
Jacky: ( il regardait le plafond quand il repensa soudain à quelque chose) Al. Tu leur as dit que tu avais vu Kyle dans l'archipel Arc-en-Ciel?
Al: Non, je ne leur ai pas dit.
Jacky: ( très neutre) Pourquoi?
Al: Parce que ça sera une bonne surprise pour Aline et parce que... Félix n'aurait sans doute pas voulu partir en le sachant et je ne veux pas qu'ils restent ici. C'est mauvais pour des apprentis dresseurs de rester sans voyager et sans aller à l'école trop longtemps.
Jacky: Tu sais qu'il va t'en vouloir quand il découvrira que tu lui as caché ce détail.
Al: ( elle regarda Jacky) Mais qui ira le lui dire?
Jacky: ( avec un sourire) C'est vrai. Qui ira le lui dire. Personne.
( Al se pencha vers lui et l'embrassa sur la joue avec beaucoup de tendresse avant que Jacky ne ferme les yeux en s'endormant.)
( Le lendemain matin Félix et Aline se réveillèrent dans le centre pokémon de l´île un, appelée aussi l´île de Volcania.)
Aline : Alors grand frère que penserais tu de faire une visite de l´île ?
Félix : Bonne idée, on en profitera pour entraîner un peu les pokémon, ils n´ont pas combattu depuis un bout de temps ils doivent être un peu rouillés.
Aline : ( avec son sourire radieux habituel.) CA, c´est une bonne idée grand frère. Draco, Croc venez !
Félix : Bien, moi je vais un peu m´occuper de… Farfuret !
( Farfuret sortit de sa pokéball et regarda le décor qu´il ne connaissait pas. Ce n´était toujours pas sa grotte et la température était encore trop chaude à son goût, mais ce n´était pas pire que dans l´Archipel Orange. Il lança un regard noir à Félix qui s´en aperçut rapidement.)
Félix : Quoi ? Qu´est ce qu´il y a ? Tu n´es pas content parce que tu n´as pas pris l´air depuis longtemps ?
Fa.
Félix : Alors quoi ?
Far… ( Félix ne comprenait pas aussi bien Farfuret que ses autres pokémon. Il le regardait et cogitait pour essayer de comprendre mais il n´avait pas d´idée. Farfuret regardait désormais Aline caresser son Aligatueur et son Draco, ils semblaient tous les deux très heureux. Parmis tous ces pokémon il n´y avait pas ce pyroli de malheur et Farfuret desserra un peu les griffes.)
Félix : Tu n´es quand même pas encore en colère après Royce ? ( Il soupira.) A chaque fois que je te sors c´est la même chose. Tu vois il n´est pas là, on peut commencer l´entraînement maintenant ?
Aline : ( Ses deux pokémon lui faisaient des câlins et cela la remplissait de joie.) Vous êtes gentils tous les deux… Mes merveilleux petits pokémon, je vous jure que je ne laisserais personne vous faire de mal. (Ses yeux se posèrent sur la cicatrice de la patte de Croc.) Et surtout pas Mortimer. ( Draco qui avait compris de qui elle parlait frissonna : il n´avait toujours pas oublier sa poursuite avec le dresseur alors qu´il était encore sauvage. Farfuret s´avança vers les deux autres pokémon.)
Far far ? => Où sommes nous ?
Graw, gràwa => Sur une île, mais je ne sais pas où.
Wouuuuu, Mwwou => Ce n´est pas Johto ici, je le sentirais.
Far far… Far far fa. => Saleté de climat chaud… Ce dresseur m´avait promis qu´un jour je retournerais dans ma grotte.
Félix : Aline tu penses encore à Mortimer ?
Aline : ( grognon.) Je n´y pense pas mais ces deux pokémon me rappelle à quel point ce type est c…
Félix : Je sais qu´il n´a pas été très sympa avec eux, ( il posa les yeux sur draco encore tremblant.) mais il ne semble pas l´avoir fait exprès, je suis sûr qu´il regrette.
Graw graw. Gràwa graw.=> Bah ce n´est pas un dresseur si mauvais. Il sais que tu es fort c´est pour ça qu´il te garde avec lui.
Far far, far ! => Ca je m´en fiches pas mal, je veux retrouver mon chez moi !
Mwwwwwou, Mou. Ouuuuuuu… => Tu as tort de vouloir partir, un dresseur c´est bien. Brrrr…
Graw graw ? => Tu as peur que ce dresseur fou revienne ?
Mou, mwou wou, mwou mwwou. => Oui, Aline la dresseuse m´a sauvé, elle ne le laissera plus me faire peur.
Graw, gr… Graw-raw gràwa. => C´est vrai ça. ( Il regarda sa cicatrice en grognant.) Je sais qu´elle nous protégera coûte que coûte mais si je peux l´aider à affronter ce malade je le ferais.
Far far. Far far, fa. => Vous voyez vous vous battez pour vous. Votre dresseuse à vous est utile, pas le mien.
Aline : ( sceptique.) Je n´en suis pas aussi sûre que toi.
Félix : Allons Aline… En plus tu sais qu´il ne faut pas se monter la tête comme ça. Je ne penses pas tout le temps aux gens que je n´aime pas moi, et heureusement !
( Les deux dresseurs se trouvaient juste devant une petite épicerie. Un garçon aux cheveux roux sortit du magasin et se stoppa net. Kyle regarda droit devant lui et vit les deux Léon qu´il reconnut immédiatement.)
Kyle : ( à voix basse.) C´est pas vrai, je vais voir toute la famille défiler ou quoi ?
( Il fit demi tour et passa derrière l´épicerie avant que Félix et Aline ne le voient.)
Graw, gràwa graw. => Tu exagères, Félix est un bon dresseur.
Far far, far fa far, fa… => Tu parles, la seule personne qu´il souhaite battre c´est ce garçon roux qui n´a rien fait à personne, et puis il y a…
Graw ? = > Qui ?
Far far fa… Far far.=> ( Farfuret avait retrouvé un air menaçant.) Ce sale Pyroli idiot… Il me paiera un jour ce qu´il m´a fait.
Mwou mou, wooouuuuu wou, mwou. => Mais il y a hypocéan, il t´a sauvé la vie à ce qu´il paraît, sur ordre de Félix.
Far far far. Fa far fa. => J´ai failli me noyer à cause de lui et pyroli. Ce dresseur a juste réparé son geste.
( Un autre garçon passa à côté du farfuret pour atteindre la porte d´entrée de l´épicerie et s´arrêta derrière les deux frères et sœurs qui discutaient toujours. Il soupira et attendit qu´ils se poussent mais les deux ados étaient en pleine discussion et ne se souciaient pas de lui.)
Garçon : Rah-hem.
Aline : En parlant de se monter la tête avec des gens qu´on n´aime pas Farfuret devrait écouter tes conseils aussi.
Félix : ( l´air sombre.) Lui il n´écoute toujours rien. Je pensais qu´après tout ce temps passé avec moi, à combattre avec…
Garçon : Excusez moi. ( Il tapait du pied à côté d´eux avec un air agacé.)
Félix : … nous il se serait habitué à Pyroli et aux autres. Mais il a toujours l´air aussi rancunier avec nous.
Garçon : ( avec beaucoup de sarcasmes et une voix forte.) Dites les deux ahuris vous comptez passez votre journée ici à discuter avec vos pokémon ?
( Félix et Aline se retournèrent vers le garçon qui venait de parler aussi désagréablement. Le garçon avait les cheveux d´un noir profond mais ils étaient particulièrement mal coiffés. Ses yeux étaient d´un bleu océan lui aussi très profond. Il croisait les bras le buste bien redressé et regardait nos deux amis avec un air supérieur.)
Aline : ( comme si elle n´en croyait pas ses oreilles.) Qu´est ce… Qu´est ce que tu as dit ?
Garçon : ( il soupira.) Vous êtes sourds ou bien plus bêtes encore que vous en avez l´air ? Vous bloquez la porte de ce magasin sombres crétins.
Aline : ( les sourcils froncés.) Eh oh doucement hein.
Félix : Désolé. ( Il poussa un peu sa sœur sur le côté et tira avec lui Aligatueur qui regardait le dresseur avec un air un peu étonné. Les trois pokémon et leurs dresseurs regardèrent le garçon brun entrer dans le magasin la tête haute et en soufflant un petit « Puff » de mépris. Félix avait désormais la même expression que sa sœur.)
Félix : Mais qui c´est celui là encore ?
Aline : Il se croit où…
Félix : C´est vrai ça, la politesse ça existe. On va s´entraîner ailleurs sinon on va retomber sur lui lorsque Màsieur aura fait ses coucourses.
( Aline suivit son frère en riant silencieusement et leurs pokémon les suivirent, Farfuret presque à contre cœur. L´île était très petite et nos amis n´eurent que peu de choix pour aller s´entraîner. Ils s´installèrent sur la petite plage à l´Est de la ville, le seul endroit où le courant n´était pas trop fort pour que les pokémon puissent nager.)
Aline : Va t´amuser dans l´eau Croc, Félix et moi on va s´exercer un peu avec Farfuret et Draco. T´es d´accord Félix ?
Félix : J´uis Ok, j´espère juste que farfuret l´est aussi.
( Farfuret lui lança un regard perçant. Félix soutint son regard et Farfuret l´air mauvais s´avança devant son dresseur, il avait compris qu´il n´échapperait pas à cette nouvelle séance d´entraînement.)
Félix : Très bien Farfuret si t´es prêt on commence, fais ce que tu veux mais vas y molo.
( Farfuret écarta ses griffes et bondit sur Draco qui plongea en avant juste à temps pour échapper à l´attaque. Farfuret fit un saut périlleux arrière très rapidement pour revenir face à son adversaire. Il surprit Draco et le griffa sur le visage.)
Mwou !
Aline : T´en fais pas Draco, ce n´est qu´un entraînement. Défends toi c´est tout, pas la peine d´attaquer.
( Draco se faufila sur le côté et Farfuret sauta à nouveau pour rattraper le jeune dragon. A chaque fois qu´il le retrouvait a proximité il recommençait à griffer son adversaire avec des techniques plus agiles et surprenantes les unes que les autres. Draco glissait assez vite, mais ce n´était rien comparé à la vitesse de Farfuret. Il lança une attaque tranche plus puissante que les autres et Draco poussa un petit cri de douleur avant de se mettre à léviter.)
Félix : J´ai dit doucement Farfuret, ce n´est qu´un entraînement.
Fa ! ( Il fit un triple saut et atterrit avec souplesse en jetant un regard perçant à Félix.)
Aline : Draco essaye une attaque hâte pour voir !
Félix : Bonne idée, testons ta rapidité Farfuret !
Far ?
( Le farfuret lança au jeune dresseur un regard de défis : douterait il de sa vitesse maintenant ? Il se tourna vers Draco qui semblait très content de pouvoir montrer à Aline sa rapidité. Il se mit à léviter à quelques mètres du sol et il se mit à voler très vite dans tous les sens autour de Farfuret. Il filait comme le vent, les deux humains n´arrivaient plus à suivre son mouvement et ne voyaient plus qu´un éclair bleu passer devant eux. Farfuret les griffes en avant était plus concentré que jamais, ses yeux plus perçants que ceux d´un persian scrutaient les alentours. Il resta immobile tel une statue pendant un bon moment puis brusquement il sauta avec une vitesse impressionnante et les deux ados entendirent le cri de draco avant de pouvoir distinguer quoi que ce soit.)
Aline : Draco ! ( Le pokémon réapparut devant elle, il avait sur le dos une belle griffure, bien nette mais heureusement pas très profonde.)
Aline : ( elle caressait le pokémon en examinant la blessure.) Ca va ce n´est pas grave, il ne l´a qu´effleuré.
Félix : ( une main sur menton et à voix basse pour lui-même.) Oui mais est ce qu´il l´a fait exprès ou a-t-il juste râté son attaque ? ( Félix passa ses bras derrière sa tête en soupirant.) Je ne m´en sortirais jamais avec celui là… ( Farfuret le regardait à nouveau avec son regard perçant qui faisait encore un peu frissonner Félix bien qu´il n´était toujours pas décidé à laisser l´avantage à Farfuret.)
Aline : ( toujours décidée à s´entraîner.) Bon, maintenant on va passer à…
Voix : Allons bon, si ce n´est pas malheureux de voir des dresseurs aussi empotés.
( Félix et Aline se retournèrent et virent le garçon de l´épicerie accompagné par un Delcatty en train de les regarder s´entraîner.)
Félix : ( les sourcils froncés.) Qu´est ce qu´il veut encore celui là ?
Aline : Non mais oh pour qui tu te prends pour nous traiter comme ça ?
Garçon : Mon nom est Jacob Mells. Je suis dresseur ET coordinateur…
Aline : Et stupide.
( Félix sourit largement en se retenant de rire, l´autre garçon regarda Aline sans ciller comme si sa réflexion ne lui faisait aucun effet.)
Jacob : Quelle répartie vraiment. Autant de talent pour vanner les gens que pour faire combattre vos pokémon.
Aline : (énervée.) Toi tu commences à me chauffer les oreilles…
Félix : C´est pas dans mes habitudes d´être désagréable mais là s´il te plaît : dégages.
Jacob : Cette plage est à tout le monde non ? Pas qu´aux bouffons comme vous.
Aline : Y´en a marre ! Tu vas voir ce qu´ils savent faire les bouffons, Draco tiens toi prêt.
Félix : Farfuret je crois que tu vas vraiment pouvoir te défouler.
Jacob : Vous voulez vous battre tout les deux ?
Aline / Félix : ( décidés.) Oui !
Félix : Tu nous as cherché et bien tu nous as trouvé.
Jacob : ( il haussa les épaules.) Très bien puisque vous tenez tant à vous faire humilier, Delcatty et Excelangue vont s´en occuper.
( Il sortit une pokéball tandis que son Delcatty s´avançait d´un pas léger rempli de grâce. L´excelangue de Jacob déroula son immense langue face à Draco et Farfuret comme pour les narguer. Draco agita le bout de la queue et Farfuret les yeux plissés déploya ses griffes.)
Félix : Je m´occupe de l´excelangue.
Aline : Et moi du delcatty, compris Draco ?
Mwou.
( Jacob bailla à s´en décrocher la mâchoire et cela poussa Aline a lancer la première attaque.)
Aline : Draco attaque souplesse !
Jacob : ( avec un mouvement désinvolte de la main.) Delcatty esquive.
( Le pokémon de Jacob sauta avec grâce et évita le coup de queue qui lui était destiné.)
Félix : Farfuret tranche !
( Farfuret bondit sur excelangue et avec ses griffes acérées il lassera la grande langue et le visage d´excelangue. Mais alors qu´il allait rebondir pour retourner sur le sol il sentit quelque chose lui maintenir les pattes arrières et il tomba à plat ventre. Farfuret se retourna et vit l´excelangue resserrer sa grande langue autour de ses pattes. Il fut soulevé du sol tandis que la langue compressait de plus en plus ses pattes.)
Far !
Félix : Dégages toi avec une combo griffe !
( Farfuret en colère se mit à griffer avec férocité le haut de la langue du pokémon adverse pour le forcer à le lâcher.)
Aline : Draco essayes une attaque draco rage !
( Le pokémon dragon commença à envoyer des jets de flammes bleues vers Delcatty qui s´était mis cette fois à courir pour éviter l´attaque.)
Aline : Continues Draco, essayes de le toucher.
( Sous les yeux attentifs de Jacob, Delcatty évitait toutes les attaques de son adversaire, Jacob se décida alors à jeter un œil à excelangue qui rencontrait un peu plus de difficultés.)
Fa !
Félix : Farfuret attaque tranche !
( Excelangue avait lâché Farfuret et ce dernier à peine les pieds reposés sur le sol, rebondit et sauta sur Excelangue en le griffant violemment.)
Jacob : Excelangue léchouille.
( Farfuret se préparait déjà à attaquer Excelangue mais le gros pokémon colla sa longue langue rose sur la figure de Farfuret qui crispa tous ses muscles. Excelangue léchait le ventre et la tête de Farfuret lui causant des tremblements dans tous les membres.)
Félix : ( le poing serré.) Il est quand même doué… Je sais, Farfuret : frustration !
( Le farfuret resserra les griffes et concentra son énervement pour pouvoir se remettre à bouger. Il sauta sur le crâne d´Excelangue et il lui lassera le haut du dos.)
Tiii !
( Jacob qui était jusque là concentré sur Excelangue et Farfuret se retourna : le jet de flamme de Draco avait finalement réussi à atteindre Delcatty.)
Jacob : Tiens il est capable de faire quelque chose lui ?
Aline : ( les sourcils froncés.) Eh tu parles de qui là ? Pas de Draco j´espères ?
Jacob : Oh mais non je parlais du président de la Sylph Sarl.
( Aline mit un moment à réfléchir et à comprendre qu´effectivement Jacob critiquait son pokémon. Mais le temps qu´elle réagisse Jacob avait déjà ordonné une nouvelle attaque.)
Jacob : Delcatty attaque laser glace.
Mwou !
( Le laser fràla Draco qui l´avait évité de justesse, il paraissait paniqué et aussi surpris que sa dresseuse.)
Aline : Hein ? Il sait faire ça ? Un delcatty ?
Félix : Surprenant…
Jacob : ( il bailla comme un ronflex.) Dresseurs minables… Recommences Delcatty.
Aline : Draco attention !
( Draco lévitait de plus en plus haut et il semblait nager dans les airs pour éviter toutes les attaques de delcatty qui passait de plus en plus près de lui.)
Félix : Surprenant mais pas invincible : farfuret attaque tranche !
( En un clin d´œil Farfuret avait sauté sur Excelangue son attaque tranche était encore plus puissante que les précédentes et Excelangue perdit l´équilibre sous le choc.)
Aline : Bon il est temps de réagir Draco, attaque Colère !
Félix : Vas y soeurette, Farfuret combo griffe !
( Farfuret avait pris un rythme rapide dans ses coups de griffes. Excelangue essayait d´encaisser le mieux qu´il pouvait mais ne réagissait toujours pas. Son dresseur, l´air un peu contrarié s´éclaircit la gorge avant de parler.)
Jacob : Excelangue ligotage.
( Farfuret eut un coup de griffe en trop et avec sa gigantesque langue Excelangue bloqua sa patte.)
Félix : Oh non pas encore !
( De son côté Draco se concentrait d´avantage, il évitait toujours les attaques glace de son adversaire mais sa peau se noircissait à vu d´œil.)
Aline : ( bas.) Très bien, pas de bêtise maintenant… Draco attaque !
Mwou !
( Cette fois il réussit à surprendre Delcatty. Il lui fonça dessus, le renversa et lui donna en plus un coup de queue ressemblant beaucoup à un coup de fouet qui expédia delcatty quelques mètres plus loin.)
Aline : Ouais !
Jacob : ( sourcils froncés.) Ils se réveillent, on va devoir arrêter de jouer. Excelangue entrave, et Delcatty attaque tonnerre !
( Draco fonçait vers Delcatty dans l´intention de le frapper encore une fois, il fut stoppé dans son élan par une attaque tonnerre foudroyante qui lui fit reprendre sa couleur d´origine et le fit retomber mollement sur le sol. Farfuret de son côté était encore ligoté par Excelangue. Ce dernier semblait exercer sur lui une deuxième pression en plus de celle infligée par sa langue, il devait s´agir de sa fameuse attaque entrave.)
Aline : Draco ! Oh Draco ça va ? S´il te plaît relève toi.
Mwou…
( Félix regarda sa sœur et Draco, puis il se tourna à nouveau vers Farfuret qui grimaçait sous la douleur dans l´étreinte d´excelangue. Félix serra le poing, le bras légèrement tremblant, ce type monstrueusement prétentieux et sarcastique était bien parti pour gagner.)
Félix : Alors celui là… ( Il fixait Farfuret, pendant un moment il comprit ce que son pokémon devait ressentir bien souvent, un sentiment de rancune et de colère, il n´avait, comme lui, tout simplement pas envie de perdre.)
Aline : Draco ? Oui c´est ça, bravo mon beau tiens le coup !
( Le draco relevait la tête doucement, il était essoufflé mais regardait son adversaire avec un air rancunier.)
Jacob : Toujours pas ko ? Mais c´est fatiguant.
Félix : Ca suffit, Farfuret tu ne vas quand même pas te laisser faire comme ça ? Attaque feinte !
Fa. ( Farfuret entrouvrit les yeux pour regarder Félix puis il disparut brusquement, surprenant Jacob et son excelangue.)
Jacob : Hum, Delcatty finit en avec Draco, Excelangue fait attention je crois que…
( Il n´eut pas le temps de finir sa phrase, Farfuret réapparut derrière Excelangue et l´attaqua par derrière.)
Aline : On va voir si tu vas en finir, Draco rage !
Mwou !
( Delcatty qui s´était retourné vers son dresseur et son compagnon de combat ne fit pas attention à l´attaque de Draco. Le jet de flammes bleu lui brûla les pattes et tout le flan droit. Jacob qui regardait alternativement ses deux pokémon sans bouger autre chose que ses yeux était absorbé par ses pensées. Il restait très calme mais semblait beaucoup réfléchir.)
Jacob : Très bien. ( Il se tourna vers Delcatty et Draco sans se soucier du sort d´excelangue.) Toi d´abord. Delcatty torgnoles !
( Delcatty esquiva les nouvelles flammes de draco rage lancés par Draco et le heurta violemment, une fois, deux fois…)
Félix : Et maintenant force cachée !
( Farfuret sortit ses griffes avant de bondir à nouveau dans un saut plus impressionnant que tous les autres. Il donna à excelangue le coup de grâce qui l´effondra sur le sol.)
Far ! ( Il croisa ses pattes en atterrissant et regarda fixement son adversaire au sol. De son côté Aline n´avait pas autant de chance.)
Aline : Draco souplesse !
( Draco essaya de lancer un ultime coup de queue mais Delcatty sauta par-dessus et donna un dernier coup de crâne à Draco qui s´étala une nouvelle fois sur le sol.)
Aline : Draco ? Aller Draco.
Félix : ( il regardait fixement Jacob qui ne lui accordait plus la moindre attention.) Ton pokémon est Ko Jacob.
Jacob : ( sans se retourner mais avec un très léger sourire.) Le sien aussi.
( Félix regarda Aline s´agenouiller pour caresser son Draco sous le regard victorieux de Delcatty. Jacob tourna le regard vers Félix qui ne semblait pas décidé à se laisser faire plus longtemps.)
Félix : Tu as vu ce qu´on savait faire, on a mit ko ton excelangue, alors maintenant on a plus rien à te prouver.
( Aline lui lança un regard très rapide puis rappela son pokémon avec une expression rancunière.)
Jacob : Puf, ça ça m´étonnerais. Ici delcatty.
( Malgré sa petite provocation il ne semblait pas décidé à continuer de se battre.)
Félix : ( il s´approcha de sa sœur.) Aller Aline viens on s´en va. Farfuret c´est du beau travail, maintenant on change d´air.
( Félix et Aline lancèrent un regard noir à Jacob et Aline marmonna avec mauvaise humeur en serrant contre elle la pokéball de Draco.)
Aline : ( en regardant fixement Jacob.) Oui l´air devient irrespirable ici…
Far.( Farfuret n´avait pas écouté Félix et s´était avancé face à Delcatty les griffes en avant .)
Félix : ( il se retourna.) Farfuret ?
( Farfuret attendit que Delcatty le regarde et il lui lança une attaque griffe en pleine figure comme pour l´inciter à venir se battre. Le pokémon recula un peu et regarda son dresseur comme s´il attendait un ordre. Jacob regarda Farfuret en haussant les sourcils, à moitié surpris et à moitié méprisant.)
Félix : Non c´est bon Farfuret laisse tomber.
Far ! ( Le farfuret tourna brusquement la tête vers son dresseur, c´est après lui qu´il venait de crier avec autant de colère.)
Félix : ( ferme.) J´ai dit laisse tomber tu vas te fatiguer pour rien !
Jacob : Têtu on dirait ce petit pokémon. Mais quand on est trop faible on obéit à son dresseur sans rechigner.
Far… ( Farfuret le regard plein de haine dévisageait Jacob et son pokémon. Se faire battre c´était une chose mais alors subir des railleries ça jamais. Alors que Félix allait dire à Jacob de se taire Farfuret se releva dans un bond impressionnant et cette fois il lança une attaque tranche sur delcatty qui cria, non pas de douleur mais dans le but d´impressionner Farfuret. Le pokémon de Félix n´était pas effrayé, au contraire il paraissait satisfait de son effet.)
Félix : ( agacé.) Farfuret…
Aline : ( elle se pencha vers Félix.) Non laisses le.
Félix : Hein ?
Jacob : Vraiment têtu. Delcatty calmes le.
( Delcatty sauta sur Farfuret et le renversa dans une attaque charge. Farfuret se releva et détendit les griffes en les enfonçant très légèrement dans le sable. Farfuret avait l´air de nouveau prêt à combattre.)
Aline : ( bas à son frère mais sur un ton assuré.) Farfuret va lui donner une leçon qu´il n´oubliera pas.
Félix : ( il réfléchissait.) Le laisser se battre… Et pourquoi pas.
( Farfuret s´apprêtait à sauter sur Delcatty mais derrière lui Excelangue toujours sorti s´était finalement relevé.)
Aline / Félix : Attention Farfuret !!!
( Le Farfuret se retourna immédiatement, il vit la grosse langue rose l´approcher et dans un nouveau bond il sauta sur le dos d´excelangue, le plaqua sur le sol et lui lassera le dos. Excelangue s´écroula pour de bon et Farfuret revint toutes griffes déployées face à Delcatty.)
Fa.
Jacob : Uh, ( il haussa les épaules.) On va dire match nul. ( Cette fois il rappela son pokémon évanoui mais laissa Delcatty à ses côtés.)
Félix : Eh non, le match est pas fini !
Aline : Oui ! Il te reste un pokémon et Farfuret n´est pas ko ! Reviens te battre !
( Le garçon tira un peu sur son col comme s´il voulait le remettre correctement mais il ne fit qu´empirer la chose. Il jeta un coup d´œil à Aline avec un air dédaigneux.)
Jacob : Tu n´as pas à me donner d´ordre.
Aline : ( toujours entêtée.) Félix allait gagner en plus, alors tu continues de te battre avec ton Delcatty.
Jacob : Gagner ? Ne rêve pas ma nirondelle. ( Il passa entre les deux dresseurs la tête haute, son Delcatty sautillant derrière lui, évitant une toute dernière fois une attaque griffe de Farfuret. Félix le poing toujours très serré avait toutes les peines du monde à se retenir de frapper le garçon qui s´en allait. Aline grimaça lorsqu´elle réalisa qu´il l´avait appelé : « ma nirondelle » puis elle lui cria après pendant qu´il s´éloignait.)
Aline : Mauvais perdant !
( Ni Jacob ni son pokémon n´accordèrent la moindre attention à Aline et cette dernière croisa les bras avec un regard perplexe.)
Aline : Bah alors celui là. Il en tient une couche aussi.
Félix : Je ne te le fais pas dire.
Grâw ?
Aline : ( elle regarda son pokémon sortir de l´eau et s´avancer vers elle.) Non c´est trop tard Croc, il est bien parti maintenant. (Elle se tourna à nouveau vers le chemin que Jacob avait pris mais cette fois avec un air pensif.)
Aline : Tu vas trouver ça étrange... Mais j´ai l´impression de l´avoir déjà rencontrer.
Félix : Non pas du tout.
Aline : Quoi ?
Félix : J´ai la même sensation. Pourtant si on l´avait déjà affronté on s´en souviendrait.
Aline : Oui mais cette attitude, et même son visage, je crois que…
Far.
Pouf.
( Les deux dresseurs se retournèrent et virent Farfuret tomber la tête la première dans le sable, évanoui à son tour. Félix s´approcha et prit le pokémon inconscient dans ses bras.)
Félix : Tu sais Aline je ne suis pas sûr qu´il aurait tenu un combat de plus.
( Aline sourit à Félix pour essayer de le réconforter mais ce ne fut pas très efficace. Les deux dresseurs et Aligatueur firent demi tour et retournèrent au centre pokémon, regardant de tous les côtés pour voir si Jacob n´était plus dans le coin.)
Félix : Infirmière Joëlle, nos pokémon ont besoin de soins.
Joëlle : Oh c´est vous. Quoi déjà ? Vous êtes partis d´ici de matin, que vous est il arrivé ?
Félix : ( il marmonna en donnant le Farfuret à Joëlle.) Un dresseur.
Aline : ( elle posa la pokéball de Draco sur l´accueil.) Nous on voulait juste s´entraîner tranquillement mais ce gars est venu nous chercher des poux.
Joëlle : Vous n´avez pas eu de chance, il y a très peu de dresseurs sur l´île en elle-même, ils vont tous se battre sur la route Tison ou au Mont Braise.
Aline : C´est pas le plus gros Volcan de tout Kanto ça ?
Joëlle : A priori oui, si vous considérez que l´archipel Arc en Ciel fait partie de Kanto.
Aline : ( un peu surprise par la réflexion.) Bah oui…
Félix : Que voulez vous dire ?
Garçon : L´infirmière Joëlle veut dire que même si on dépend de Kanto on n´a pas grand-chose à voir avec cette région. ( Félix et Aline se retournèrent et virent un garçon châtain avec des lunettes qui devait avoir un an ou deux de plus que Félix au grand maximum.)
Félix : Euh… Salut. Que veux tu dire par « on n´a pas grand-chose à voir » avec Kanto ?
Garçon : ( il avait un tourne vis à la main et un mouchoir dans l´autre.) On est très éloigné de Kanto, théoriquement on appartient à Kanto mais on est un peu oublié par le reste de la région.
( Quand le garçon vit que les deux dresseurs le regardaient étonnés il réalisa qu´il avait oublié de se présenter et il leur sourit gentiment.)
Garçon : Ah oui pardon, je m´appelles Ciléo.
Félix : Ci… ( Un déclique se fit dans son esprit et il afficha un sourire.) Vous n´êtes pas si isolés que ça de Kanto.
Ciléo : ( surpris.) Hein ?
Aline : ( très souriante à son tour.) Non, la preuve c´est qu´on sait qui tu es. Tu étais premier du concours « Science et Pokémon » de Kanto il y a deux ans.
Félix : Et même l´année dernière. Si je me souviens bien tu as aussi reçu le prix du « Meilleur génie en herbe.».
Ciléo : ( il avait un grand sourire lui aussi.) Ah non pas celui là, j´étais en demi finale l´année dernière, mais je me suis fait battre par un gars de Safrania.
Félix : Oh désolé.
Ciléo : Non non c´est pas grave. Les prix je m´en fiches, ce qui m´intéresse c´est de me rendre utile, venez jeter un coup d´œil.
( Il fit signe de les suivre et nos deux héros laissèrent l´infirmière Joëlle emmener leurs pokémon en salle de soin.)
Aline : Dis tu es né ici ?
Ciléo : Non mais j´y habite depuis mes deux ans.
Aline : Alors tu dois connaître le coin comme ta poche ?
Ciléo : Ouais pourquoi ?
Félix : ( intrigué.) Oui c´est vrai pourquoi tu lui poses toutes ces questions.
Aline : ( avec un de ses grands sourires dont elle avait le secret.) Parce que s´il connaît la région il peut nous aider à visiter.
Félix : Demandes lui au moins si ça ne le dérange pas.
Ciléo : Non du tout, je vous l´ai dit j´aime bien me rendre utile, mais d´abord je vous montre ça.
( Ciléo les emmena au près d´une grande machine avec plusieurs cylindres de transfert, un grand écran, un clavier et un panneau de réglage avec un tas de boutons partout.)
Aline : ( impressionée.) Woua… C´est une grosse machine.
Ciléo : Grosse oui, mais surtout utile. ( Il voulut retourner sous le panneau de contràle d´où dépassait un tas de fils et de circuits intégrés mais il se frappa le front évitant de justesse de rayer ses lunettes avec le tourne vis.)
Ciléo : Rah zut, c´est vrai c´est pour ça que j´avais arrêter, il me manque des pièces. ( Il regarda les deux autres un peu perplexes.) Je devais donner ma commande à l´infimière Joëlle. Des bouts de la machine ont encore disparu, c´est pénible, le délai de livraison est assez long ici.
Félix : On t´a volé quelque chose ?
Ciléo : Ouais quelques pièces de machines. Ca devait être des connaisseurs vu que ce genre de truc n´a pas de valeur, ça ne sert que dans la fabrication de transfert et autres machines du genre.
Aline : Félix ça pourrait être les rockets.
Félix : Possible.
Ciléo : ( il cligna des yeux.) Quoi ? Qui avez-vous dit ?
Aline : Bah les rockets. Ils volent toujours des trucs un peu insolites.
Ciléo : ( avec un air amusé.) Des rockets ? Ici ? Ah ah, vous voulez rire ? Vous êtes des marrants vous, ah ah…
Aline : Mais enfin puisqu´on te dis que c´est vrai.
Félix : Tu ne regardes jamais les infos ?
Ciléo : ( il reprit son sérieux.) Si, je suis désolé pour ce qui s´est passé à Kanto et ailleurs, vraiment c´est terrible. Mais ici vous savez on est coupé de tout, et aussi des rockets mais ça ce n´est pas une mauvaise chose. C´est pourquoi je construis ceci. ( Il tapa sur son énorme machine.)
Ciléo : Si vous trouvez dans le coin ne serait ce qu´un vidéophone ou un ordinateur digne de ce nom faites moi signe, mais ceci va tout changer. Il va connecter toutes les régions voisines à notre île, et j´espère pouvoir faire la même chose pour les autres îles de notre petit archipel.
( Il regardait sa machine avec des yeux admiratifs.)
Aline : (perplexe.)Oui euh… Bonne chance pour réaliser ton, euh, ton projet.
Ciléo : Merci. Au fait c´est quoi ton nom ?
Aline : Moi c´est Aline, et lui c´est Félix.
Félix : Ecoutes Ciléo on est sérieux, nous avons…
Joëlle : Oh non…
( Les trois jeunes se retournèrent vers l´infirmière au cri peiné. Celle-ci regardait une autre machine qui n´était pas très récente. Félix, Aline et Ciléo se hâtèrent d´aller voir de quoi il en retournait.)
Joëlle : C´est pas vrai… Il ne manquait plus que ça.
Aline : Qu´y a-t-il infirmière ?
Joëlle : Le transfert ne marche plus. Je crois qu´il est en panne, mais gravement cette fois ci.
Félix : ( il haussa un sourcil.) Cette fois ci ?
Aline : ( elle regarda de plus prêt la machine rustique.) Dites vous l´avez depuis quand ce machin ?
Joëlle : Je ne sais pas trop, il était là avant moi.
Aline : Ca en dit long.
Joëlle : Pardon ?
Félix : ( il se plaça devant sa sœur les joues un peu rouge.) Oui hem, il… Il a peut être fait son temps.
Ciléo : Ca c´est sûr mais pour l´instant c´est le seul lien que nous ayons avec la civilisation.
Félix : Tu n´exagères pas un peu ?
Ciléo : Pas vraiment, comme je vous l´ai dit tout à l´heure à par les quelques téléphones de l´île et mon ordinateur personnel qui est le seul accès à Internet, ce truc est le seul poste de transfert et le seul moyen d´échange avec les autres régions sur les îles une à trois.
Joëlle : J´ai impérativement besoin de cette machine. Oh Ciléo s´il te plaît tu ne pourrais pas…
Ciléo : Je vais faire ce que je peux infirmière, ce ne sera pas la première fois que je bidouille cet engin.
Joëlle : J´ai confiance en toi Ciléo.
( Le garçon lui sourit gentiment et s´approcha du transfert de pokéball. Il passa entre Félix et Aline ainsi que devant l´infirmière avant de s´agenouiller devant la machine qu´il commença à ouvrir dans le socle.)
Ciléo : Excusez moi les amis… Oh là. ( Il examinait les circuits.) Combien de fois a-t-il été réparé ce machin là ?
( Joëlle haussa les épaules tandis que les deux autres le regardaient bêtement. Ciléo commença à explorer les fins fonds de la machine tandis que l´infirmière en silence le regardait faire.)
Félix : ( d´une voix timide.) Hem est ce qu´on peut être utile à quelque chose ?
Ciléo : ( sans se retourner.) Est-ce que vous savez faire la différence entre un condensateur inverseur de polarité, un circuit intégré additionneur élémentaire I2L et une Bascule D-Latch ?
Aline : Euh…
Félix : Je crains que non.
Ciléo : Alors vous ne pourrez rien faire désolé… Qu´est ce que c´est que ce truc ? Je ne me souviens pas l´avoir vu la dernière fois… Oh et ça ? Ils n´avaient pas arrêté de fabriquer ce modèle il y a vingt ans ?
Joëlle : ( avec un sourire elle poussa Félix et Aline à s´éloigner en sa compagnie.) Je crois qu´on va le laisser, vous savez moi non plus je ne sais pas ce que c´est qu´une euh bascule de Latch B ou D ou je ne sais plus quelle lettre…
Aline : J´aurais cru que c´était une balançoire moi…
Félix : Je crois qu´on va se passer de Ciléo comme guide.
Joëlle : Pas besoin de guide pour les îles du coin, on a autant de plaisirs à les découvrir seuls. Faites moi confiance vous pouvez y aller sans crainte.
( Les deux dresseurs s´éloignèrent en direction de la sortie.)
Aline : Cette île est petite on aura vite fait le tour…
Félix : ( il soupira.) J´ai peur que tu es raison. Elle est gentille maman mais je me demandes pourquoi elle nous a envoyer ici.
Voix : Ca alors ! Aline ! Félix ! C´est bien vous ?
( Nos deux amis se retournèrent en même temps, à côté de la porte d´entrée du centre pokémon se trouvait une grande femme au cheveux mauve volumineux et coupés au carré. Félix se souvenait de ce visage mais c´est Aline qui la reconnut tout de suite…)
Aline : Lyo Masasito !
Lyo : Oui, c´est ça ! Vous vous rappelez ! Comme je suis heureuse de vous revoir.
Aline : ( Très souriante.) Nous aussi ! Que venez vous faire ici, si loin d´Ebenelle ?
Lyo : ( elle leur fit un clin d´œil.) Ah ça c´est secret. Je viens prendre un peu de vacances à la mer et au soleil, et surtout je viens voir une de mes amies et collègues mais aussi concurrentes, Adeline York.
Félix : Adeline York. Jamais entendu parlé c´est bizarre.
Lyo : Peut être que si je dit A I vous me suivrez d´avantage…
Félix : Non…
Aline : Si ! C´est une romancière elle aussi !
Lyo : Gagner Aline.
Félix : Mais comment tu fais pour savoir tout ça ? T´as jamais lu plus de bouquins que moi.
Lyo : ( elle riait.) Un bon conseil ne lui dites pas que vous ne lisez pas ses livres, elle serait vexée.
Félix : Ah. Alors vaudrait peut être mieux ne pas la rencontrer non ? Enfin si vous croyez qu´on lui fera de la peine.
Lyo : Ne jouez pas les timides, de toute façon ses histoires se ressemblent toutes ce sont des histoires « d´ammmuuuur ». ( L´expression de Lyo fit éclater de rire Aline et Félix eut beaucoup de mal à réprimer son sourire.)
Lyo : Je ne dis pas que ses bouquins sont mauvais mais… Moi c´est pas mon truc. Aller venez, le temps que vos pokémon se reposent.
( Aline et Félix se regardèrent puis dans un haussement d´épaules Félix se mit à suivre Lyo avec Aline pétillante de joie d´avoir retrouver Lyo. A la sortie du centre pokémon ils virent un peu plus loin Jacob en train de lire un panneau avec un air très intéressé, son Delcatty assis à côté de lui avec la même expression qu´un sphinx.)
Aline : ( sur un ton râleur.) Oh c´est pas vrai encore ce type…
Lyo : Qui ?
( Elle se retourna et vit Jacob qui passait derrière le panneau, les mains dans les poches et son Delcatty sur les talons. Félix le regardait lui aussi les sourcils froncés.)
Félix : Lui là bas, un certain Jacob. Un garçon particulièrement antipathique.
Lyo : Ah oui celui là. Ca fait un petit bout de temps qu´il est ici. Je dois avouer que je ne l´aime pas beaucoup moi non plus. ( Elle regarda Aline qui faisait une grimace de dégoût.)
Lyo : En plus il est prétentieux mais je serais lui je la ramènerais moins.
Félix : Pourquoi ça ?
Lyo : J´ai entendu un tas d´histoire sur lui, et même je me suis renseigné. Au début je pensais avoir trouvé un nouveau personnage pour mes romans, ce n´est pas totalement faux d´ailleurs.
Aline : ( curieuse.) Qu´avez-vous découvert sur lui ?
Lyo : Et bien à ce qu´il paraît il serait issu d´une famille riche mais qui se serait retrouvé sans le sou. On dit que ses parents n´ont jamais rien fait de leurs dix doigts et qu´ils ont dilapidé l´héritage de sa grand-mère en diverses folies et en voyages aux quatre coins du monde. Il n´aurait plus aucune reconnaissance et aurait même perdu leur titre de noblesse, enfin de bourgeoisie.
Aline : C´est ça qui l´a rendu aussi exécrable ?
Lyo : Aucune idée, il a une attitude assez différente des petits snobs pourtant on dirait qu´il a gardé sa fierté.
Félix : Il me ferait presque pitié.
Aline : A moi aussi… Mais c´est pas toi qui disait qu´on ne devait pas penser aux gens que l´on n´aimait pas ?
Félix : Oui j´ai bien dis ça, alors oublions le.
Aline : Ouais, bien dit fréràt !
Lyo : ( amusée.) Bon venez vous deux je vais vous présenter mon amie et rivale de toujours : Adeline.
( Lyo les fit sortir du centre pokémon et les emmena ensuite vers l´Ouest de l´île. Ils passèrent devant l´embarcadère où quelques personnes faisaient la queue pour monter à bord de la flèche des mers. Aline passa à son tour sans faire vraiment attention mais elle s´arrêta quelques mètres plus loin et cligna des yeux. Elle se retourna brusquement et regarda le garçon qui montrait un pass bateau au marin responsable des embarquements. Il était grand et châtain avec une coiffure un peu bizarre. Aline ne le connaissait pas, pourtant il lui avait semblé voir quelques secondes plus tôt un garçon roux qu´elle connaissait bien au contraire. Le garçon monta à bord puis le marin examina le passeport suivant.)
Aline : ( bas.) J´étais pourtant sûre d´avoir vu…
Félix : Aline qu´est ce que tu fais ?
Aline : Oh, j´arrive Félix !
Lyo : On est presque arrivé, c´est fou ce que cette île est minuscule.
( Aline se hâta de rattraper les deux autres, ils étaient devant une maison de bois charmante et qui avait l´air plutôt grande, même trop pour une île aussi minuscule. Lyo s´avança sur le perron devant les deux ados et elle toqua à la porte.)
Lyo : Adeline c´est Lyo. Ouvre moi espèce de vase à larmes de crocrodil.
( Félix et Aline échangèrent un regard surpris mais ne firent aucun commentaire. Lyo toqua à nouveau et la porte finit par s´ouvrir elle aussi. Une femme de la même taille et du même âge que Lyo ouvrit la porte. Elle avait les cheveux coiffés au carré, moins volumineux que ceux de Lyo, et au milieu de la belle couleur blonde de ses cheveux se trouvaient de grosses mèches rose fushia plutôt choquantes sur l´instant.)
Adeline : Lyo ? Te voilà enfin espèce sac de voyage vide de sens.
( Les deux femmes éclatèrent de rire et se serrèrent dans leurs bras tandis qu´Aline se grattait encore la tête.)
Lyo : J´ai amené des amis. De jeunes amis.
Adeline : Oh mais c´est très bien Lyo, entrez je vous en pris.
( Ils suivirent leur hàtesse dans le couloir de l´entrée. Sur le mur il y avait un tas de photos et de petits tableaux, des images de pokémon qui se cajolaient, un couple de lovedisk qui s´embrassait , une famille de bulbizarre avec une portée de petits et d´autres… Dans le salon tout était très bien rangé mis à part sur la table basse où se trouvait des piles de papiers et de feuillets de toutes les couleurs et de toutes les tailles.)
Aline : Ce… Ce sont des manuscrits ?
Adeline : Manuscrits pas encore, des pages d´écriture, des brouillons et toutes sortes de choses dans le genre.
Lyo : ( elle fit un clin d´œil à Félix et Aline.) Ces bouquins restent toujours des brouillons.
Adeline : Parle pour toi Ly- yoyo. Au lieu de dire des bêtises montre leur un peu la maison, tu la connais non ? Je vais vous chercher du thé. Vous inquiétez pas pour le parfum vous aurez le choix.
Félix : Euh merci madame…
Adeline : Mais appelez moi Adeline mes mignons.
( Aline regardait tout autour d´eux. Dans le salon aussi il y avait plein de jolies illustrations de pokémon, mais il y avait aussi des photos de personnes.)
Aline : C´est un mariage là sur la photo ?
( Lyo et Félix suivirent le regard d´Aline. Elle avait raison s´était bien une photo de mariage. La mariée était sublime, une grande blonde dans une robe magnifique, elle faisait un peu penser à Janynce. Félix regarda la photo et l´espace d´un instant il eut l´impression de se voir en costume au bras de Janynce en mariée. Il secoua la tête pour chasser cette image et se concentra sur les paroles de Lyo.)
Lyo : Il faut que vous sachiez les jeunes que Adeline est…
Aline : Oui ?
( Lyo avait un sourire radieux et c´était comme si un éclair de génie lui avait traversé l´esprit.)
Lyo : Oh mais oui… Je crois avoir quelque chose qui va vous intéresser.
( Elle se dirigea vers une grande bibliothèque derrière eux tout en continuant de parler de façon très enjouée.)
Lyo : Adeline est comme moi, ci ce n´est pire.
Aline : Quoi ?
Félix : Que voulez vous dire ?
Lyo : Elle aime bien se baser sur des faits réels et romancer ensuite. Elle aime s´inspirer des histoires vraies, mais comme je vous l´ai dit elle se passionne pour les romans d´amour alors elle essaye d´avoir un maximum d´infos sur les romances de tous les âges, de toutes sortes et aussi sur les mariages.
Adeline : Eh Lyo que fais tu à fouiller là dedans ? Tu n´es quand même pas en train de me piquer mon prochain roman ?
Lyo : Alors là aucun risque, je cherche un de tes albums… Ah le voici !
( Elle amena sur la table un gros album avec sur la couverture un rosabyss qui décorait. Il y avait inscrit en bas du livre une tranche de dates qui remontaient à environ quinze ans. Lyo tourna les pages de l´album pendant qu´Adeline sortait ses différentes sortes de thé.)
Lyo : Regardez donc cette photo. ( Aline et Félix se penchèrent sur l´album et les deux dresseurs eurent un sursaut.)
Aline : Papa…
Félix : Et maman… ( Ils avaient sous les yeux une photo de Al en robe de mariée tenant Jacky par le bras et par la main. Leurs sourires étaient aussi radieux que celui d´Aline à cet instant. Félix aussi souriait en regardant la photo. Sur le côté il y avait Sacha et Ondine accrochée à lui, Régis à l´autre bout de la photo avec Mathilde qui avait l´air de pleurer de bonheur. Devant les mariés se tenaient quatre évoli, deux mâles et deux femelles apparemment.)
Félix : ( très souriant.) Je n´avais jamais vu cette photo. Il y a même Evoli, Tcheki, Sylvia et Lavinia.
Aline : ( avec un grand sourire elle aussi.) Mais où avez-vous eu cette photo Adeline ?
Adeline : Je l´ai demandé au photographe, c´était un de mes amis : Todd. J´ai assisté au mariage et pas qu´au leur. ( Elle tourna quelques pages et à la fin de l´album elle s´arrêta sur une photo d´Ondine et Sacha tous les deux seuls devant l´arène d´Azuria. Si Al était jolie en mariée ce n´était rien comparé à Ondine qui était vraiment magnifique, et pour une fois Sacha était bien coiffé, on le reconnaissait à peine.)
Adeline : Mes premiers romans… ( Elle sourit avec nostalgie en regardant les photos.) Je ne me suis jamais vraiment inspirée de leurs histoires mais ils m´ont tant fait rêvés…
( Lyo leva les yeux au ciel en souriant tandis qu´Adeline essuyait une petite larme au coin de l´œil. Elle ferma l´album et se remit à sourire en se penchant vers Aline et Félix.)
Adeline : ( avec un air avide.) Alors dites moi les jeunes : vos histoires de cœurs à vous ça se passe comment ?
Aline : Quoi ?
Félix : Pa… Pardon ?
Adeline : Vous avez des petits amoureux chez vous ? Ou bien vous comptez trouver l´âme sœur en voyageant ? Vous avez peut être des idoles, ou même des fans de vos talents de dresseurs qui ont jeter leur dévolu sur vous.
( Aline regardait la romancière de la tête aux pieds comme si elle n´en revenait pas. Félix aussi était très étonné mais le pire pour lui c´était la couleur rouge écrapince qu´avaient pris ses joues.)
Aline : On n´a… Rien de tout ça mais… Pourquoi vous voulez savoir ça ?
Adeline : ( avec un sourire radieux elle s´était tourné vers Félix dont le visage s´embrasa encore plus.) Toi tu as quelque chose à cacher mon mignon. Cette couleur rouge sur le visage n´est pas naturelle, mais elle te rend encore plus chou qu´à la normal. Alors dis moi…
( Lyo attrapa Félix et Aline au niveau des épaules et les fit reculer vers elle. Elle les gardait à côté d´elle comme pour les protéger et son ton était nettement réprobateur.)
Lyo : Laisses les Adeline, tu vois bien que tu les gênes. Et surtout c´est moi qui les aie trouvé alors c´est moi qui les garde.
Aline : Que voulez vous dire ?
Adeline : ( déçue.) Oh Lyo tu es toujours aussi égoïste. C´est beau le jeune âge, les plus belles histoires d´amour c´est à leur âge qu´on les commence. ( Aline et Félix échangèrent un regard ahurit.)
Lyo : Puf, ne dis pas n´importe quoi ma pauvre. Ce sont des dresseurs, la seule chose qui les intéresse c´est l´aventure, le danger, l´inconnu… Animés par le désir de prouver qui ils sont et non pas de trouver un Roméo ou une Juliette. ( Ses yeux pétillaient en parlant de l´ardeur au combat et au danger mais Adeline au contraire bâillait comme un monaflebit.)
Adeline : Mais oui mais oui, en chaque dresseur un héros qui sommeil… Tu n´en as pas marre d´écrire toujours les mêmes histoires ? Des dresseurs, des champions, des élites… Des maîtres pokémon, oh comme c´est lassant.
Lyo : C´est toujours mieux que d´écrire des histoires d´amour roman après roman. L´eau de rose un peu, juste un tout tout petit peu, sinon on se noie dedans. Le vrai sens d´un livre c´est l´action et le suspens.
Adeline : ( elle hocha la tête de droite à gauche.) Hun, hun, c´est l´intrigue amoureuse le plus important.
( Félix avait passé les deux bras derrière sa tête et regardait les deux écrivaines en clignant des yeux, sa sœur avait une expression encore plus perplexe que lui.)
Aline : Mais de quoi elles parlent ces deux là ?
Félix : Hum… Je me demandes où est ce qu´on est encore tombé petite sœur.
( Les deux romancières continuaient de discuter et de s´opposer sans répit devant les yeux étonnés de nos amis…)
( Bien loin de là, sur le continent de Hoenn, Florine, Sylvain, Seb et Greg venaient d´accoster dans le port de Poivressel. Sylvain et Greg semblaient tous les deux ravis d´être sur terre mais pour deux raisons différentes…)
Greg : ( avec un sourire.) Enfin un paysage familier… C´est bon de se sentir chez soi.
Seb : Quoi Poivressel ? Je croyais que tu étais de Lavandia ?
Greg : Oui mais je viens d´Hoenn, et Hoenn c´est chez moi.
( Seb hocha la tête d´un air compréhensif tandis que Sylvain le visage radieux avançait en s´étirant les bras.)
Sylvain : Je retrouve la terre ferme, c´est super ! Je vais pouvoir combattre à nouveau et recommencer mon entraînement.
Greg : Bonne initiative. Ton départ en temps que dresseur n´a pas été formidable je crois.
Sylvain : ( il fronça les sourcils l´espace d´un instant mais retrouva vite le sourire.) Hoenn est un nouveau continent donc un nouveau départ, je vous prouverai que je suis un vrai dresseur et un bon dresseur.
Greg : Tu as raison Sylvain, Hoenn est une région géniale, tu fais le bon choix.
( Seb s´était retourné vers Florine qui continuait de regarder les alentours du bateau. Elle regardait les dresseurs descendre de l´Aquaria et les caisses qui se faisaient décharger. Elle plissait les yeux comme pour voir les moindres détails. Seb s´avança vers elle.)
Seb : Je t´avais proposé d´aller les chercher tant qu´on était encore sur le bateau.
Florine : Je sais. ( Elle scruta le port une dernière fois avant de faire demi tour avec Seb.)
Florine : De toute façon je sens que je vais retomber sur eux un jour où l´autre. Peut être que c´est le destin de nos familles, ( Elle regardait Sylvain qui marchait devant elle.) de toujours croiser les mêmes imbéciles sur notre route.
Seb : ( il cligna des yeux.) De quoi tu veux parler ?
Florine : Oh c´est une longue histoire… Et assez ennuyeuse à force. ( Elle continua son chemin en essayant d´imaginer Allan et Bruno habillés avec des costumes de rockets et Jéràme dans un costume de Miaouss.)

Archipel Arc en Ciel :

Ile 1 : L´île de Volcania.
Ile 2 : L´île Aurore.
Ile 3 : L´île pleine.
Ile 4 : L´île miroir.
Ile 5 : L´île des égarés.
Ile 6 : L´île de la Sagesse.
Ile 7 : L´île de Canarca et les sept îles Sévii.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]