Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 24
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : L'île aux pirates
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 10/3/2006 à 20:15
Œuvre lue 80868 fois Dernière édition le : 17/4/2006 à 16:50
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 24

L´île aux pirates.

( Sur le pont de la flèche des mers une jolie jeune fille regardait l´océan avec un air un peu préoccupé. Elle laissait la brise marine soulever ses longs cheveux châtains sous son chapeau.)
Perle : Aline… Pourvu qu´il ne te soit rien arrivé.
(La mer s´étendait à perte de vue et au loin elle apercevait deux bateaux à moteurs qui naviguaient vers le Sud. Elle mit un certain temps à réagir, ce n´était pas normal, il n´y avait que très peu de bateaux qui naviguaient sur ces eaux aussi agitées, ce n´était pas l´époque des bateaux de plaisance, de plus les touristes étaient très peu nombreux en ce moment… A qui appartenait ces bateaux ?)
Ding*dong* « Nous arrivons en vue de l´île trois. »
( Perle se retourna et vit l´île Pleine qui s´étendait au Nord. Plus de la moitié de l´île était entièrement boisé et sur cette partie se trouvait le Bois aux baies.)
« Bienvenus sur l´île Pleine, l´île numéro trois. »
( Perle descendit sur l´embarcadère et longea la plage pour atteindre le village au centre de l´île. Les rues étaient paisibles, le soleil brillait de tout son éclat et les pokémon oiseaux emplissaient le village de leurs chants très divers. C´était vraiment très joli et Perle regardait les détails du paysage qui la rassurait quelques peu. Elle traversa le village en direction du Nord et arriva à la sortie de la ville. Elle s´arrêta nette devant la toute dernière maison, la bouche entrouverte par la surprise. Elle cligna des yeux pendant quelques secondes puis elle se mit à courir droit devant elle.)
Perle : Aline !
( Aline releva la tête en clignant des yeux. Lorsqu´elle aperçut Perle elle afficha un grand sourire radieux et accourut vers son amie.)
Aline : Perle !
Perle : Oh Aline je suis si contente de te retrouver ! Comme tu n´es pas rentrée hier on était inquiet.
Aline : ( elle agrandit son sourire.) Je te l´ai dit Perle tu n´as pas à t´en faire : il ne me serait rien arrivé tant que je n´aurais pas ramené les baies à mon grand frère.
Perle : Tu les as ?
Aline : Toutes sans exception !
Perle : C´est génial ! Dépêchons nous de rentrer alors.
Aline : Oui ! ( Les deux filles retournèrent au bateau et embarquèrent pour l´île de Volcania. Perle était soulagée d´avoir retrouvée son amie seine et sauve et en possession des baies pour soigner Félix. Pendant le voyage elle détourna le regard vers l´horizon. Le souvenir des deux bateaux lui était revenu à l´esprit.)
Aline : Qu´y a-t-il Perle ?
Perle : C´est juste… J´ai vu deux bateaux en arrivant et je me demandais d´où ils pouvaient venir, et surtout où ils allaient.
Aline : (elle suivit le regard de Perle.) Vers le Sud ?
Perle : Oui. Les autres îles de notre archipel s´y trouvent.
Aline : On peut demander au responsable de l´embarcadère sur l´île une. S´il y a des bateaux dans le coin il doit être au courant. (Elle se tourna entièrement face à la mer avec un regard déterminé.)
Aline : De toute façon je n´ai pas abandonné mon idée de rechercher les rockets dans l´archipel. Une fois que Félix sera remis nous mènerons notre enquête et nous trouverons où se cachent les rockets, je suis sûre qu´ils doivent avoir un vrai repère quelque part…
Félix : Huuummmmm… Hum ? ( Il entrouvrit les yeux et vit Ciléo assit sur une chaise à côté de lui. Félix était toujours allongé dans son lit, la tête prête à exploser. Il était ébloui par la lumière qui venait de l´extérieur.)
Félix : Quel… Quelle heure est il ?
Ciléo : Midi passé. (Il s´aperçut de la gêne de Félix et il se dépêcha d´aller tirer le rideau de la chambre.)
Félix : Où est Aline ? Elle n´est pas venue me voir hier…
Ciléo : (les joues rosées.) Oh c´est… C´est Perle qui l´a empêché de venir, elle était trop… Trop énervée et trop inquiète on ne voulait pas qu´elle te voie dans l´état où tu étais hier.
Félix : (L´air vaseux mais aussi suspicieux.) Aline… Elle n´était pas là cette nuit non plus. Où est elle maintenant ?
Ciléo : Euh… Elle est… Elle est… (Félix se redressa du mieux qu´il pu et regarda Ciléo en fronçant les sourcils.)
Félix : Réponds moi. Où est Aline ?
( Des bruits de pas pressés résonnèrent dans le couloir. Ciléo se retourna juste au bon moment pour voir Aline et Perle entrer dans la chambre de Félix.)
Aline : Mon Félix !
Félix : ( retrouvant son sourire mais avec toujours un air très fatigué.) Tu es là… Je suis…
Aline : (Elle s´approcha et le fit se rallonger avec douceur.) Chut… Du calme Félix. Reposes toi, l´infirmière va t´apporter de quoi te soigner.
Félix : Des médicaments ?
Perle : Oui elle a enfin reçu ce qu´il fallait pour te soigner. Des baies en provenance de l´île trois.
Félix : L´île trois ? ( Il semblait beaucoup réfléchir et il finit par se rendre compte de l´étrangeté de la situation.)
Félix : Attendez Aline ce n´est pas toi qui…
Ciléo : Reposes toi qu´elle t´a dit. (Avant que Félix ait pu reprendre sa phrase l´infirmière Joëlle entra dans la pièce.)
Infirmière : Parfait il est réveillé. Je t´ai apporté quelques baies Félix. Je suis en train de préparer une potion mais en attendant mange celles-ci ça te remettra d´aplomb.
(Aline s´éloigna du lit et laissa sa place à Joëlle. L´infirmière tendit un petit plateau contenant des baies pécha et Félix en prit une sans quitter Aline des yeux. Il remarqua des brindilles accrochées à son tee-shirt et voulu parler mais l´infirmière en profita pour lui mettre une baie dans la bouche.)
Infirmière : C´est bien mange. Vas y lentement il ne faut pas les vomir.
( Pendant la période de convalescence de Félix les deux dresseuses tournaient souvent en rond. Ciléo trouvait toujours de quoi s´occuper entre son transfert à améliorer, les machines de Joëlle à réparer, les radios et les postes de télévision de l´île à bidouiller, mais pour les deux jeunes filles s´entraîner dans un archipel aussi petit c´était une véritable galère.)
Perle : Eh Aline !
Aline : Oui ?
Perle : Je compte retourner sur l´île Pleine, je veux mener ma petite enquête sur les deux bateaux de la dernière fois, tu veux venir ?
Aline : Et comment ! J´en ai marre de m´ennuyer ici. Ciléo dis à Félix que je suis partie m´entraîner.
(Les deux filles sortirent du centre pokémon pour aller à l´embarcadère.)
Perle : J´ai emprunté un rapasdepic à l´infirmière Joëlle, on pourra aller d´île en île et survoler l´océan comme ça. J´espère que Roucarnage et Croc sont en formes ?
Aline : (débordante d´énergie.) Autant que moi tu peux me croire !
( Une fois sur l´île Trois elles enjambèrent leurs pokémon oiseaux et s´envolèrent en direction du Sud. Perle essaya de retrouver le chemin que les bateaux avaient emprunté mais elle avait beaucoup de difficultés car en pleine mer il n´y avait quasiment aucun repère.)
Perle : Ils étaient partis dans cette direction je crois.
Aline : Qu´est ce que c´est cette terre qu´on aperçoit au loin ?
Perle : L´île de la sagesse.
Aline : C´est quel numéro ?
Perle : La six.
Aline : On va se poser là bas ?
Perle : Ouaip. ( Après encore quelques minutes de vol les deux pokémon se posèrent sur une plage dégagée et les deux dresseuses mirent pied à terre.)
Aline : Très bien. Tu crois que ces bateaux sont arrivés ici ?
Perle : J´ai cru…
Aline : C´est une petite île ici, c´est ça l´île de la sagesse ?
Perle : Non on doit être sur un des îlots qui se trouvent au large de l´île.
(Elle regarda tout autour d´elle il n´y avait que du sable et des rochers. Les deux dresseuses longèrent la plage sans croiser âme qui vive. Seuls quelques krabby restaient à dormir au bord de l´eau en se chauffant les pinces au soleil.)
Perle : Il y a des cavernes là bas. L´eau y entre selon la marée peut être que… Les bateaux peuvent y entrer.
( Elle sentit quelque chose lui tapoter l´épaule et au moment où elle commença à se retourner elle fut tirée derrière un rocher. Aline mit un doigt sur sa bouche pour faire signe à Perle de ne pas faire de bruit. Elles entendaient quelqu´un marcher derrière le rocher et elles glissèrent un œil hors de leur cachette. Elles virent une femme en noir et blanc se diriger vers les cavernes puis lorsqu´elle fut assez loin les deux dresseuses sortirent de leur cachette. Elles échangèrent un regard et hochèrent la tête dans un même mouvement avant de suivre les traces de pas de la jeune femme dans le sable. Elles arrivèrent à l´entrée d´une des cavernes inondées au bord de la falaise et entendirent des échos de voix résonner dans la caverne.)
Perle : C´est assez grand pour qu´un bateau puisse passer.
Aline : Oui. Et il y a pas mal de monde là dedans visiblement.
Slurp. Snurf…
Aline : C´était quoi ?
( Les deux filles se retournèrent et virent deux pokémon rose et flasques avancer côte à côte en direction de la falaise.)
Perle : Des métamorphe. On doit être juste derrière la grotte Métamo.( Elle se retourna vers son amie.) Aline, je crois qu´on a trouvé une planque des rockets.
Aline : ( en regardant l´entrée de la grotte.) Très bien… Je reviendrai avec Félix et on trouvera ce qu´ils fabriquent là dedans.
Perle : Et j´irais avec vous…
Félix : Snurf… Aaaah.
Ciléo : Alors ça va mieux ? ( Il regardait Félix qui était assis au bord de son lit et buvait une grande tasse de chocolat chaud. Il avait repris sa couleur naturelle.)
Félix : Oui beaucoup mieux. (Perle, Aline et Flash entrèrent dans la pièce et l´odeur du chocolat leur envahit les narines.)
Aline : Hummmm. Ca sent bon. Mais tu sais Félix tu ferais mieux de boire le jus de baies que l´infirmière t´as confectionné.
Félix : Il n´y en a plus et surtout je n´en ai plus besoin : je me sens en pleine forme !
( Il se leva de son lit d´un bond et ce ne fut qu´en entendant les gloussements de rire de Perle et Aline qu´il se rendit compte qu´il était encore en caleçon. Il prit une teinte rouge écrevisse et Ciléo se dépêcha de lui apporter un short.)
Félix : Hem, l´infirmière m´a dit que dès demain je pourrais sortir.
Aline : (un peu déçue.) Oui mais ça veut dire qu´aujourd´hui encore on ne pourra pas bouger.
Félix : Bah justement on va en profiter pour appeler maman et lui raconter nos histoires de rockets. Comme ça elle pourra aller prévenir Peter et le reste de l´ARCU.
Aline : Ah ouais bonne idée, j´y pensais plus !
( Quelques minutes plus tard nos deux amis se retrouvèrent devant le vidéophone en train de parler à leur père …)
Aline : Maman n´est pas là ?
Jacky : Non, hem, elle est à l´arène d´Azuria. Les sœurs d´Ondine avaient besoin d´aide et euh… Enfin vous savez que votre mère n´aime pas que ce soit moi qui y aille, alors elle y est allée elle-même.
( Jacky semblait rougir assez gêné et Félix qui voyait très bien l´embarras de son père se dépêcha de changer de sujet.)
Félix : Papa ici on a eu des problèmes avec les rockets.
Jacky : De quel genre ?
Aline : Ils ont voulus enlever le professeur Brosmatchev.
Félix : Tu le connais ?
Jacky : Pas personnellement mais de réputation tout du moins.
Aline : Par contre on ne sait pas pourquoi ils tiennent tellement à l´enlever.
Jacky : Ils en veulent au professeur Brosmatchev parce qu´il est spécialiste des fossiles.
Félix : Hein ?
Aline : Juste pour ça ?
Jacky : Je me souviens que la première fois où j´ai emmené le professeur Chen sur mon île natale on est tombé sur Butch et Cassidy. Ils en avaient après le pokémon préhistorique que ma mère et Régis avaient réussis à réanimer.
Aline : Mais quel est le rapport avec le professeur ?
Jacky : Pour cloner les pokémon ils ont besoin de fossiles et le professeur Brosmatchev sait où en trouver. A mon avis s´ils ont besoin de lui c´est qu´ils veulent recommencer leurs expériences sur le clonage. Al m´a raconté des histoires horribles sur le clonage d´un pokémon disparu… Mew je crois.
Félix : Ils veulent encore cloner des pokémon ?
Jacky : Ils essayent toujours de renflouer leurs rangs en dresseurs et en pokémon. Les pokémon préhistoriques sont connus pour être, enfin pour avoir été des pokémon très puissants. A mon avis ils ont dû reprendre les résultats de leurs recherches précédentes, l´académie des sciences a conservé leurs archives, sans parler de l´académie nationale de Pokémonologie. Pour eux les recherches illégales des rockets ont été particulièrement utiles…Vous avez une idée de comment ils comptaient emmenés le professeur Brosmatchev ?
Félix : Non.
Aline : Papa en cherchant deux bateaux suspects avec Perle on a trouvé une planque des rockets sur l´île six.
Félix : Eh mais alors tu m´as menti tu n´étais pas allée t´entraîner !
Aline : (avec sourire.) Nan, mais comme tu es têtu et que je ne voulais pas que tu me suives dans ton état je ne t´ai rien dit.
Félix : Murf…
Jacky : Désolé mais j´aimerais que tu en reviennes à ton histoire Aline. Donne moi des détails.
Aline : Je ne sais pas grand-chose. Juste qu´il n´y avait que quelques équipes éparpillées sauf sur l´île six, derrière la grotte métamo. A mon avis il y a plus de monde là bas, je dis ça à cause des bateaux.
Félix : Mais ce n´est qu´une hypothèse.
Aline : Il faudrait mener notre enquête là bas… Si tu vois ce que je veux dire.
Jacky : ( pensif.) Hum…
Félix : Papa ?
Jacky : Je ne sais pas… Je n´ai aucune envie que vous alliez là bas et je sais que votre mère s´y opposerait aussi, mais…
Aline : Mais ?
Jacky : ( avec un sourire forcé.) A votre âge et à votre place Al et moi on y serait allé quand même et nous n´aurions pas aimé que nos parents nous l´interdisent. Après tout vous êtes grands, et vous êtes dresseurs.
Félix : ( avec un sourire sincère.) Merci papa. On sera prudent, promis.
Jacky : Je l´espère. (Il raccrocha de son côté et un « tut tut tut… » résonna dans la salle du centre pokémon.)
Félix : Cette fois petite sœur on va enfin pouvoir donner aux rockets la leçon qu´ils méritent.
Aline : Ouais !
( C´est ainsi que le lendemain, Félix, Aline et Perle se mirent en route sur leurs pokémon vols et retournèrent du côté de la grotte métamo dans l´espoir de retrouver la caverne où avait disparu la femme de la veille. Les deux filles reconnurent facilement l´environnement et la bonne entrée dans la falaise. Ils avancèrent prudemment dans l´eau sur le dos d´Aligatueur et avec hypocéan en guise d´éclaireur.)
Hypo, hypo !
Félix : ( tandis que le pokémon revenait vers eux.)Tu as vu quelque chose hypocéan ?
Hypo !
Félix : Je prends ça pour un oui. On ferait mieux de s´arrêter ici.
Aline : Quoi ?
Félix : Je veux dire trouver un autre moyen d´avancer.
Perle : Par là bas. Je vois un petit sentier au bord de la berge.
( En effet sur la berge gauche se trouvait une sorte de galerie creusée dans la pierre. Les trois dresseurs descendirent du dos d´aligatueur et suivirent le petit chemin jusqu´à retomber dans une nouvelle caverne, bien sèche celle là et surtout déserte. Pourtant il y avait pas mal d´installations humaines et cela ressemblait à un campement high-tech bien éclairé par des installations électriques.)
Perle : ( elle regardait des piles immenses de caisses.) Bienvenus dans la caverne d´Ali Baba… ( Ils avancèrent un peu dans la caverne et se rendirent compte qu´il y avait deux galeries différentes à l´autre bout.)
Félix : Bon… Quel chemin on prend ?
Perle : On se sépare.
Félix : ( dans un sursaut.) Quoi ? Non, hors de question. On ne sait pas ce qui nous attend alors on reste ensemble.
Perle : Arrête de baliser Félix. Il faut prendre des risques une fois de temps en temps. Je ne serais pas très loin.
Félix : Hein ? Non attends…
Perle : Reste avec ta sœur si tu as peur pour elle mais moi je vais à droite. Allez à gauche.
Félix : Mais… ( Il regarda Perle s´éloigner en leur faisant un signe de main sans savoir quoi dire. Il faillit se lancer à sa poursuite mais sa sœur le tira en direction du deuxième tunnel.)
Aline : Aller viens Félix, tu l´as entendu ?
Félix : Mais enfin on ne peut pas la laisser seule ici ! S´il lui arrive quoi que ce soit je m´en voudrais et…
Aline : Et elle a choisi elle-même de s´aventurer seule là dedans. Elle est venue pour la même raison que nous mais si elle veut choisir sa propre route qu´elle le fasse.
( Félix ne répondit pas. Il était vexé et frustrer au fond de lui-même mais que pouvait il dire ? Perle n´était pas sa sœur et il ne pourrait pas contràler la situation cette fois ci car il n´avait pas la même influence sur Perle que sur sa sœur…
Les deux ados continuèrent leur route et finirent par apercevoir le bout du tunnel. Ils se retrouvèrent dans une nouvelle caverne mais ne voyait pas très bien ce qu´il s´y trouvait car la sortie du tunnel était plus ou moins encombrée par des roches tombées. Ils entendaient des voix provenant de l´autre côté et ils commencèrent à faire le tour des rochers en restant les plus discrets possibles.)
Félix : Ils n´ont pas l´air si nombreux que ça si j´en juge par les voix qui…
Aline : F, Félix…
( Les deux Léon se figèrent sur place, ils avaient réagi exactement au même instant en voyant les hommes passer devant eux. Ce qui les avait frappé c´était leur tenue, bleue et blanche, certains avaient des bandanas et d´autres avaient une marque bizarre sur le tee-shirt ou la veste. Il n´y avait pas de R sur leur tunique non plus et ils ne ressemblaient absolument pas à des rockets. Le plus bizarre c´est qu´ils étaient beaucoup plus nombreux que les types en noir et blanc.)
Félix : ( perplexe.) Mais… Mais qu´est ce que c´est que ce truc ?
Aline : ( avec la même expression que son frère.) Félix ce ne sont pas des rockets ça ? Qui sont ils alors ?
Félix : ( intrigué.) Très bonne question.
( Il s´agenouilla derrière un rocher et força sa sœur à l´imiter. La plus part des hommes et des femmes présents repartirent dans une galerie voisine laissant seulement quelques hommes dans cette partie de la grotte. Les deux bandits restants contournèrent le tas de cailloux qui servait de cachette à nos amis et Félix les perdit de vu.)
Félix : Zut. Il va falloir qu´on se rapproche encore. Ils sont partis à gauche.
( Alors qu´il disait cela il se rendit compte que sa sœur s´était déjà relevée et se faufilait doucement du côté des hommes en bleu.)
Félix : ( agacé.) Mais c´est pas vrai qu´est ce qu´elle a aujourd´hui ? Elle m´écoutes encore moins que d´habitude.
( Il se dépêcha de la rejoindre et la devança, il ne voulait pas prendre le risque qu´elle soit découverte ou qu´elle fasse une bêtise de plus à cause de son imprudence naturelle. Ils s´arrêtèrent au bord des derniers rochers et regardèrent de l´autre côté.)
Félix : ( très surpris.) Aline ! Regarde !
Aline : Ca alors, un transfert de pokémon !
Félix : Voilà où sont passés les pièces pour la machine de Ciléo. Ce n´étaient pas les rockets du Mont Braise qui les ont prises pour leurs radios.
Aline : Félix on dirait qu´il fonctionne ce transfert.
(Effectivement un homme en bleu et blanc plaçait une à une les pokéball dans le transfert pour les envoyer vers un lieu inconnu de nos amis.)
Félix : ( pensif.) Aline… Envois un message à maman.
Aline : Quoi ?
Félix : ( avec un sourire.) Je crois que j´ai une idée.
Homme : Alors le transfert se passe sans problème ?
Homme2 : Aucun. J´aurais fini d´ici cinq minutes.
Homme : Ok, je reviendrais plus tard pour vérifier la machine.
( Cet homme qui portait plus de bleu que de blanc et une clef à molette à la main s´éloigna de l´homme au transfert. Alors que ce dernier continuait de mettre les pokéball dans le transfert, au fur et à mesure qu´elles disparaissaient il sentait un très léger picotement dans le nez. Il releva la tête et vit un très léger nuage bleuté le survoler. Ses paupières s´alourdirent et il s´étala en arrière, ne pouvant plus lutter contre le sommeil.)
Aline : ( à voix basse.) C´est bien Floravol.
Félix : La voix et libre, viens.
Aline : Qu´est ce que tu comptes faire Félix ?
Félix : Envois un message à maman rapidement et bip le labo. Je vais changer les coordonnées du transfert mais il faut se dépêcher.
( Bien loin de là au Bourg Palette, Al, debout devant la grande bibliothèque du laboratoire, était en train de classer des livres. Elle sentit son portable vibrer alors qu´elle était sur la pointe de pieds en train de ranger un livre sur la plus haute des rangées.)
Al : Rah zut. Manu ! Manu viens m´aider s´il te plaît.
Ouh-ahah ! ( Un petit capumain avec une longue queue arriva derrière Al avec un air enjoué. Il sauta avec agilité sur la bibliothèque et escalada les étagères jusqu´à atteindre la dernière. Avec sa queue en forme de main il prit le livre de la main de Al et replaça le livre à sa place.)
Al : Merci mon petit Manu. Bon, qui peut m´envoyer un message ?
« Alum transfer urge, Ali »
Al : Le transfert ? ( Elle traversa la moitié du laboratoire jusqu´à atteindre la salle principale où se trouvait déjà Jacky.)
Jacky : Al. Félix et Aline viennent de me biper on devrait les rappeler…
Al : Pas la peine ils veulent qu´on allume le transfert.
Jacky : Quoi ?
( Félix de son côté venait d´entrer les coordonnées du Bourg Palette et le numéro de téléphone du laboratoire dans le transfert en guise d´identifiant. Il plaça une des pokéball restantes dans le sac sur le plateau du transfert et fixa ses yeux sur une lumière rouge sur le panneau de contràle.)
Félix : Aller… (Soudainement la lumière devint verte et le sourire revint sur le visage de Félix.)
Félix : Parfait c´est bon. ( Il appuya sur le bouton rouge marqué « OK » et ordonna le transfert. La pokéball disparut et réapparut dans le transfert du laboratoire au Bourg Palette.)
Jacky : Transfert réussi. ( Il donna la pokéball à Al qui regardait la balle avec attention.)
Al : Je me demande ce qu´il y a dedans.
Jacky : Je ne te conseil pas de l´ouvrir maintenant on ne sait jamais. Attendons que Félix et Aline nous préviennent de…
Al : Jacky en voilà une autre.
( Jacky se retourna et prit la seconde pokéball sur le transfert. A peine l´avait il en main qu´une nouvelle pokéball apparut sur le plateau d´arrivée du transfert.)
Jacky : ( perplexe.) Mais qu´est ce qu´ils fabriquent ?
( Félix appuyait sur le bouton Ok tandis que Aline plaçait une par une les pokéball sur le transfert.)
Félix : Aller accélère transfert des mes cou…
Aline : Plus que cinq. Plus que quatre. Plus que trois.
Félix : Oui oui c´est bon Aline. Je crois qu´on va…
Voix : Eh vous ! Qu´est ce que vous faites ici ?
( Les deux ados se retournèrent brusquement et virent le mécanicien revenir vers eux.)
Aline : Bah on est avec vous.
Homme2 : ( Qui n´avait pas l´air d´apprécier d´être pris pour un abruti.) Mais oui c´est ça vous me prenez pour qui ?
Aline : ( en regardant son frère qui avait haussé un sourcil.) Au moins j´ai essayé.
Mécanicien : Vous ne vous échapperez pas tout les deux. ( Il sortit deux pokéball et Aline en sortit une. Félix appuya brutalement sur le bouton OK pour envoyer l´avant dernière pokéball avant d´attraper une de ses propres pokéball au hasard et la lança.)
Aline : Croc !
Mécanicien : Magnéti ! Lombre !
( De la pokéball de Félix sortit son Pharamp.)
Mécanicien : Lombre attaque vol-vie, magnéti attaque éclair !
( Les deux pokémon se précipitèrent vers Croc, laissant pharamp perplexe à côté du champ de bataille.)
Félix : Pharamp charge les !
Meee !
( Aussitôt pharamp obéit et il se lança dans la mêlée. Croc avait réussi à tenir éloigner lombre en lui donnant de vigoureux coups de griffes mais il ne pouvait pas éviter l´attaque électrique de magnéti qu´il encaissait tant bien que mal. Pharamp bouscula lombre et le renversa avant de sauter sur magnéti pour le repousser quelques mètres plus loin.)
Aline : Merci, Croc pistolet à à sur le magnéti !
Mécanicien : Magnéti utilises tes météores ! Lombre essayes ton attaque force nature !
( L´attaque force nature se transforma en une attaque météores qui vint compléter celle de magnéti. Pour une simple attaque météores elle était plutôt bien réussie, précise et les projectiles étaient de bonne taille.)
Félix : On dirait que son Lombre est moins fort que l´autre, ses attaques sont moins puissantes.
Aline : On peut l´avoir facilement alors ?
Félix : Oui. Pharamp sur le lombre !
Aline : Croc sur le Lombre ! Attaque tranche !
Félix : Attaque poing éclair !
(Càte à côte, Croc et Pharamp foncèrent sur Lombre. Magnéti qui avait comprit leur technique se plaça sur leur trajectoire pour tenter de les arrêter mais Aligatueur qui était très massif écarta le petit magnéti en un coup de patte.)
Agllllom !!!
( Avec cette double attaque lombre voltigea dans les airs avant d´atterrir face contre terre quelques mètres derrière le mécanicien.)
Lom… Lombre.
Mécanicien : Lombre ! Eh mon vieux ça va ? Lombre !
Félix : Un de moins ! Super Aline continues comme…
Mécanicien : Arakdo ! Vous croyez en avoir fini ? Sûrement pas ! Je ne vous laisserai pas filer !
Aline : Croc attaque morsure !
Mécanicien : Arakdo vive attaque !
Félix : Pharamp, éclair !
(L´attaque électrique n´était pas assez puissante pour causer des dommages à magnéti, mais de leur côté Aligatueur et Arakdo se lancèrent dans un corps à corps énergique. Malgré sa petite taille Arakdo se débrouillait très bien face à Aligatueur qui s´acharnait en mordant les pattes fines d´Arakdo.)
Voix : Allà ? Qu´est ce qui se passe avec le transfert ?
(Les trois dresseurs se retournèrent vers le vidéophone du transfert d´où provenait la voix.)
Voix : On a recompté les pokéball que vous nous avez envoyées, il en manque exactement vingt-trois.
Mécanicien : ( qui avait vu l´homme étendu sur le sol.) Où avez-vous envoyé les pokémon ?!?
Aline : Parce que vous croyez qu´on va vous le dire ?
Félix : Aline occupes toi de Pharamp !
Aline : Quoi ? Mais qu´est ce que tu vas faire ?
Mécanicien : Arakdo attaque bulles d´à ! Magnéti attaque éclair !
( Félix retourna vers le transfert en courant.)
Voix : Allà ? Mais répondez à la fin ! Il n´y a personne ou quoi ?
Félix : Vous, la ferme. ( Il coupa la communication en appuyant brutalement sur le bouton d´appel du vidéophone. Il effaça les coordonnées du transfert en annulant la totalité des commandes puis appuya sur le bouton d´arrêt d´urgence. Jacky de son côté vit la lumière verte passer au rouge d´un seul coup.)
Jacky : Oh ? Ils ont éteint le transfert.
Al : Ils avaient peut être fini… (Elle regarda les pokéball étalées sur le sol. Jacky s´approcha d´elle et fit de même.)
Jacky : (en se grattant la tête.) Il y en a combien ?
Al : J´en ai compté vingt-deux.
Aline : (elle regarda son pokémon encaisser l´attaque de magnéti.) Croc est tenace mais ça ne va pas… ( Elle posa son regard sur pharamp et une idée lui traversa l´esprit.)
Aline : Mais oui ! Croc danse pluie ! Pharamp prépare ton énergie !
( Croc hurla à la mort en s´agitant quelques peu. Le bruit était si désagréable qu´Aline et le mécanicien se plaquèrent les mains sur les oreilles.)
Félix : (gêné par le bruit lui aussi.) Aline qu´est que tu vas…
Aline : Tu vas voir ! (La pluie commença à tomber à l´intérieur de l´antre et Félix cligna des yeux perplexes. Qu´est ce qu´y prenait à sa sœur de faire tomber la pluie dans une grotte ? Ca allait ameuter tous les bandits mais en regardant leurs deux pokémon la même idée qu´Aline lui traversa l´esprit.)
Félix : J´ai compris !
Aline/ Félix : Pharamp fatal foudre !
Pha !!!
( Une énorme décharge électrique s´abattit sur magnéti et le grilla sur place. L´homme qui était étendu par terre appuya un peu ses paupières puis entrouvrit les yeux, réveillé par le bruit et la lumière.)
Homme : Qu´est ce que…
Aline/ Félix : Encore une fois !
( Une seconde attaque fatal foudre s´abattit sur arakdo cette fois et lui aussi tomba KO en un coup.)
Félix : Yes, reviens Pharamp !
Pha !
Aline : ( elle bondissait de joie.) Ouais ! Bravo Pharamp, bravo Crooooo-aaah !
( Son frère venait de la tirer brutalement vers lui pour la forcer à courir avec lui.)
Félix : Ne perds pas de temps, dépêchons nous de filer ! Croc !
Aline : Croc dépêches toi ! (L´aligatueur se mit à courir derrière les deux dresseurs en direction de la sortie. La pluie n´avait pas cessé et ils se doutaient bien que ça allait attirer la plus part des gens présents dans la grotte.)
Tut !!! Tut !!! Tut !!! Tut !!!
Aline : C´est une alarme ?
Félix : Oui ! Et à mon avis c´est pour nous !
Aline : Eh flûte, Croc reviens !
( Tout en courant elle rappela son pokémon et les deux Léon prirent la direction du lieu où ils avaient laissé Perle. Un homme en bleu et blanc comme les deux autres accourut au bout milieu de la salle où se trouvaient nos héros.)
Homme : Qu´est ce qui se passe ? Des intrus ? La police ???
( Ils entendirent d´autres cris venant de derrière eux. Visiblement leur présence était désormais bien connue. Un homme, en noir et blanc cette fois, se posta devant eux et tenta de les arrêter.)
Homme2 : Vous ! Arrêtez !
( Ils passèrent chacun d´un côté de l´homme qui ne réagit même pas. Ces quelques secondes d´air ahuri disparurent rapidement et il se retourna vers les deux Léon qui filaient à toute vitesse.)
Homme2 : (en colère.) Vous ne sortirez pas d´ici comme ça croyez moi !!! (Il se lança à leur poursuite et Aline et Félix accélérèrent encore leur course. Ils finirent par tomber sur Perle qui regardait frénétiquement de tous les côtés. Lorsqu´elle vit ses amis elle se précipita vers eux mais ils ne s´arrêtèrent pas de courir pour autant.)
Perle : Aline ! Félix ! Qu´est ce qu´y se passe ?!?
Félix : Un faux pas de notre part ! Dépêches toi il faut qu´on s´en aille vite !
Rocket : Ils sont là !
Aline : Félix ils se rapprochent !
Rocket : Là !
Homme3 : Je les aurais ! Tarpaud vas y !
(Les trois ados couraient le plus vite possible essayant de réfléchir à un moyen de partir.)
Félix : On n´atteindra jamais la sortie sans être bloqué !
Aline : On a qu´à les semer et se cacher !
Félix : Et comment tu veux qu´on fasse ?!?
Perle : J´ai une idée ! Venez, vite !
( Elle attrapa le poignet d´Aline et tourna derrière d´énormes caisses. Félix s´arrêta dans un dérapage et s´empressa de les suivre, évitant de justesse un tir de pistolet à à.)
Félix : Où tu nous emmènes ?
Perle : Il faut déjà se débarrasser de nos poursuivants… Ah !
( Elle poussa Aline derrière un recoin de mur où étaient entassés quelques boîtes et tira Félix dans leur cachette.)
Aline : Mais que…
Perle/ Félix : Chut !
( Tapis dans l´ombre ils entendirent les rockets passer en courant et s´éloigner dans le couloir. La sirène retentissait toujours aussi fort dans tout le repaire.)
Félix : Ils sont partis ?
Perle : On a pas de temps à perdre s´ils font demi tour ils nous trouveront.
(Elle sortit de derrière les petites caisses et retourna sur leurs pas.)
Aline : Mais dis nous où tu nous emmènes.
Perle : Sur le bateau.
Aline/ Félix : Le bateau ?
Aline : Quel bateau ?
Perle : En visitant de mon côté je suis tombé sur un bateau qu´ils étaient en train de charger. Il va sûrement embarqué d´une minute à l´autre on peut se cacher à l´intérieur.
Félix : Mais tu sais où il va ?
Perle : Non mais une fois en mer on pourra s´envoler sur roucarnage et rapasdepic, si on reste ici on sera piégé comme des rattatac.
Félix : D´accord ça marche pour ton bateau.
Aline : S´ils s´en vont ! L´alarme va les inquiéter et ils ne partiront peut être pas.
Perle : Ou au contraire ils s´en iront plus vite. Là regardez.
(Elle s´arrêta alors qu´ils se trouvaient sur une plate forme métallique. En regardant sous leurs pieds ils s´aperçurent qu´il n´y avait que de l´eau et au centre de la caverne un bateau. Félix regarda les alentours et vit tout au bout de la caverne une petite lueur qui devait être la sortie.)
Aline : Le bateau est minuscule. Comment on arrivera à passer inaperçus ?
Perle : On va se cacher là. (Elle montra une grosse caisse qui n´était pas bien fermée et Félix commença à l´ouvrir.)
Félix : Qu´est ce qu´il y a ded…
Voix : Par là ! On n´a pas encore chercher !
Tut !!! Tut !!! Tut !!!
Voix2 : Eh les gars qu´est ce qu´y se passe ?!? C´est quoi cette sirène ?
Perle : Oh non les voilà.
Félix : Vite !
Voix : Des intrus mais t´occupes pas, continues de charger le bateau, par contre ouvre l´œil.
Voix2 : Compris !
(Félix avait sauté dans la caisse et fit signe aux deux filles de le suivre. Perle et Aline sautèrent dans la grande boîte et Félix referma le couvercle sur eux.)
Félix : Pourvu qu´ils prennent cette caisse, pourvu qu´ils…
Perle : ( Elle lui plaqua une main sur la bouche.) Chut. Ils passent à côté.
Voix : Par ici.
Voix2 : Eh Jack par ici la grue ! Descends encore ces trois caisses là !
Aline : (elle palpa ce qui se trouvait sous leurs fesses.) Ce sont des pokéball.
Perle : Quoi ? (Elle posa les yeux sur les boules autour d´eux et en prit une dans ses mains.)
Aline : J´ai l´impression qu´elles sont vides.
Perle : Tant mieux mais faut mieux pas vérifier maint…
Boum, plaf !
Félix : ( il se plaqua contre la paroi de la caisse.) Oh là. Je crois qu´ils ont attrapés la caisse.
(Dans leur boîte les trois dresseurs étaient secoués dans tous les sens et se sentaient soulevés du sol. Les bruits de mécaniques étaient tellement forts qu´ils comprirent vite que c´était la grue qui les soulevait. Ils s´entrechoquèrent en touchant le sol assez brutalement et dressèrent l´oreille pour essayer de distinguer les sons autres que celui de la grue.)
Perle : Le moteur… Le moteur du bateau, il se met en route.
Aline : C´est gagné on va sortir d´ici.
Perle : Oui…
( Ils attendirent une bonne demi heure avant de se décider à sortir la tête de la caisse.)
Félix : Perle soit discrète. On ne sait pas s´ils ne surveillent pas les caisses.
Perle : (elle plissa les yeux à cause de la lumière et resta cachée sous le couvercle.) C´est tout bleu…
Aline : Ah ça c´est bon signe c´est qu´on est en mer.
Perle : Non… Non attendez. Il y a… (La vue lui revenait tout doucement et dans la lumière et le bleu répandu sur les deux parties de l´horizon elle distingua une tâche, une grosse, une très grosse tache même, verte, située un peu plus au Nord.)
Perle : La… La terre. Il y a une île.
Aline : Déjà ? Ils n´ont quand même pas fait demi tour, on l´aurait senti, tu ne crois pas Félix ?
Félix : Si. ( Il jeta un coup d´œil dehors et Perle lui murmura à l´oreille.) C´est encore l´une des îles de l´archipel, il n´y a pas d´autre explication. S´ils avaient voulus s´en aller en pleine mer il n´aurait pas pris ce chemin.
Perle : On ferait mieux d´attendre que le bateau s´arrête pour descendre non ?
Félix : Je ne sais pas…
Aline : Si, comme ça on saura exactement où ils vont.
( Ils restèrent cachés dans la caisse avec seulement le haut de la tête de Perle sorti pour faire le guet. Le bateau s´arrêta quelques minutes plus tard et ils se dépêchèrent de sortir de la caisse tandis que la voie était libre.)
Félix : Ils vont venir chercher les caisses, on doit se dépêcher de descendre.
Perle : Je crois qu´il n´y a personne… De ce côté. (Elle pointa son doigt en direction de la poupe.)
Félix : Alors on y va, et on reste DISCRET. (Il jeta un coup d´œil à Perle puis à Aline avant de prendre la tête de la marche.)
Perle : ( avec un sourcil haussé.) Oui chef-chef…
Aline : ( avec un grand sourire amusé.) Bah il aime contràlé la situation c´est tout, faut pas lui en vouloir.
( Comme Perle l´avait prédit il n´y avait personne à l´arrière du bateau mais le problème c´était qu´ils étaient du côté de la mer, ils ne voyaient absolument pas la terre sur laquelle les rockets avaient accosté.)
Félix : Il y a d´autres caisses par là bas. La pile est assez haute pour…
Perle : Pour qu´on se cache derrière. On va enfin pouvoir voir l´endroit où on se trouve.
( Les deux filles passèrent devant Félix prit de court, crispant ses doigts comme si cela lui permettait d´évacuer son stress. Ils se glissèrent derrière les caisses et se retrouvèrent presque à l´avant du bateau. Des hommes et des femmes en blanc et noir ou blanc et bleu allaient et venaient en déchargeant les caisses à terre.)
Aline : Où est ce qu´on est ?
Perle : (surprise) Ca alors c´est le port de l´île trois !
Aline : Le port ?
Perle : C´est le surnom qu´on a donné à cette crique.
Félix : Perle par où peut on s´éclipser ?
Perle : Il faut réussir à atteindre cette grotte là bas, vous la voyez ? C´est un tunnel qui conduit jusqu´à la plage principale de l´île.
Félix : Mais on va devoir traverser toute la troupe de rockets.
Perle : J´en ai peur, il n´y a pas d´autre chemin à ma connaissance. (Félix se tourna vers la mer et regarda le ciel l´espace d´un instant.)
Félix : Hum… Le courant est trop fort on ne pas utiliser Croc, et si l´on s´enfuit en volant on se fera repérer.
Perle : Ca ce n´est p…
Aline : Oh ces hommes ! (Les deux autres se retournèrent et regardèrent le groupe de trois hommes qui venait juste d´arriver au près des autres bandits et qu´Aline semblait désigner.)
Aline : Ces types je les aie vu dans le bois aux baies !
Félix : Quoi ? Quand es tu allée dans le bois aux baies ?
Perle : Félix ce n´est pas le moment.
Aline : Je suis allé chercher les baies pour te soigner grand frère.
( Un sourire apparut un bref instant sur le visage de Félix mais très vite il disparut laissant place à un ton réprobateur.)
Félix : Attends deux minutes tu y es allée seule ?
Aline : Bah oui.
Perle : (tendue.) Les amis…
Félix : C´était trop risqué ! Aline tu sais très bien que je m´en serais voulu s´il t´était arrivé quelque chose !
Aline : Aie un peu confiance en moi ! Je ne voulais pas que Perle te laisses seul avec Ciléo.
Félix : Je ne risquait rien et Ciléo non plus mais t´aventurer seule sur une île que tu ne connais pas et où il y avait des rockets ça c´était dangereux.
Perle : Chuuuut, vous allez nous faire repérer. (Aucun des deux Léon ne l´écoutait, d´ailleurs ils ne faisaient même plus attention aux bandits qui descendaient et montaient sur le bateau.)
Aline : (elle gardait le sourire.) Mais Félix tu vois bien que je suis là et que je vais bien. J´ai passé deux jours là bas et je n´ai pas eu de problème.
Félix : Tu as eu de la chance, tu étais seule là bas il aurait pu t´arriver n´importe quoi.
Aline : Oh et puis je n´étais pas vraiment seule il y avait Kyle auss…
Félix : ( il sursauta.) Quoi : Kyle ?!? Tu as passé une nuit dans la forêt seule avec Kyle ?!?
Perle : Mais chut !
( Cette fois les deux autres se retournèrent vers Perle, une sueur froide coulant sur leur front. Perle parut surprise puis lentement et avec une grimace d´inquiétude elle se retourna et vit le groupe de rockets les regarder fixement.)
Aline : Oh oh.
Félix : Oh là…
Perle : Oh non.
Rocket : Eh mais je la reconnais cette fille ! Elle était dans le bois aux baies !
(D´autres rockets avaient été plus rapides et avaient déjà sorti des pokéball.)
Rocket2 : Balignon !
Rocket3 : Airmure occupes toi d´eux !
(Tous les rockets autour d´eux, qu´ils soient en noir ou en bleu lancèrent leurs pokémon à l´assaut des trois dresseurs qui se retrouvèrent vite entourés par une bonne douzaine de pokémon. Perle recula un peu et se cogna le dos contre la rambarde. Comme ses amis elle avait posé sa main sur une de ses pokéball.)
Aline : Nini !
Félix : Pharamp !
Perle : Mysdibule !
Rockets : Airmure vive attaque ! Balignon coup d´boule ! Débugant charge ! Insécateur taillade ! Staross pistolet à à !
Aline : Nini danse flammes !
( L´arcanin d´Aline encercla une partie des pokémon adverses dans les flammes. Certaines atteignirent des caisses en bois sur leur droite et un des hommes en bleu s´empressa d´envoyer son otaria éteindre le début d´incendie. Sous les ordres de Perle sa mysdibule femelle repoussait tant bien que mal ses adversaires avec des attaques feintes et force poigne. )
Rocket4 : Scarhino furie !
(Le pokémon insecte se jeta sur pharamp déjà aux prises avec débugant et un teddiursa très vif. Le pokémon de Félix assaillit de toutes parts lança une attaque tonnerre qui grilla le teddiursa et suffit à repousser scarhino et débugant.)
Félix : Pharamp il y a un écrapince derrière toi attention ! ( Pharamp se retourna juste à temps pour voir le petit pokémon rouge foncer sur lui.)
Félix : Attaque éclair !
Aline : Arcanin flammèches ! Derrière toi, lance flamme !
( Le pokémon feu lançait diverses attaques feu dans tous les sens, essayant de repousser le plus vite possible tous ses adversaires, il y en avait au moins cinq ou six à chaque fois.)
Perle : Ils sont trop nombreux ! (elle sortit la pokéball marquée d´une croix verte de pharmacie, c´était celle de l´infirmière Joëlle.)
Perle : Rapasdepic !
Félix : Qu´est ce que tu fais ?
Perle : On va se faire assaillir, nos pokémon ne tiendront pas, il faut partir !
Félix : (Il hocha la tête.) Oui. Aline dépêches toi !
Aline : (à fond dans son match.)Arcanin vitesse extrême !
( Le pokémon chien d´élança dans la mêlée des adversaires et renversa avec son attaque le monsieur mime, le débugant et le scarhino.)
Perle : ( elle sauta sur rapasdepic posé devant la rambarde du bateau.) Mysdibule derrière toi attention !
( La mysdibul jeta un coup d´oeil derrière elle et vit un airmure foncer sur elle. Dans un mouvement rapide elle se retourna et dans un coup de crête elle renversa airmure qui atterrit sur le balignon des rockets. Le choc assomma le petit pokémon plante mais airmure ne s´en souciait pas et se contenta de se relever pour aller attaquer ses trois adversaires.)
Perle : Reviens mysdibule ! Félix Aline qu´est ce que vous faites ?!?
Félix : Aline !
Aline : Nini lance flamme !
Félix : Rah ! ( Il attrapa une pokéball à la ceinture de sa sœur et la lança en l´air.)
Aline : Félix ! Mais qu´est ce que tu fais ?!?
Félix : Tu as entendu Perle : on s´en va ! Viens ! Pharamp reviens !
Rou rou ! ( Roucarnage tournait en rond au dessus de leurs têtes.)
Perle : Aline !
Rocket3 : Il ne faut pas les laisser partir !
Rocket5 : Canarticho ! Bekipan !
Aline : Arcanin attaque lance flamme !
Aouh ! ( Le pokémon envoya un jet de flamme brûlant sur son adversaire et le força à reculer. Le pokémon détourna ensuite son attaque vers les deux pokémon oiseaux mais Bekipan riposta avec pistolet à à.)
Félix : Mais c´est pas vrai viens !!! (Il avait sauté sur le dos de Roucarnage et agrippa sa sœur par le col du tee-shirt.)
Perle : Rapasdepic hâte ! ( Rapasdepic évitait les attaques d´airmure et de boustiflor en volant de plus en plus vite autour des rockets et de ses amis. Perle s´accrochait fermement à son plumage pour ne pas tomber.)
Aline : Ah ! Arcanin !
Waouh !
(Aline attrapa sa pokéball juste à temps avant de se faire hisser de force par Félix sur le dos de Roucarnage.)
Aline : Nini reviens !
Félix : Envoles toi roucarnage, maintenant !!!
( Malgré le fait que ce ne soit pas sa dresseuse qui lui lançait cet ordre le roucarnage n´hésita pas car il avait compris que la situation était critique.)
Rocket4 : Rapasdepic go !
Rocket3 : Il faut les empêcher de partir à tout prix !
Rocket6 : Nosferalto poursuis les !
Perle : Rapasdepic retour sur l´île principale !
( Roucarnage et rapasdepic prirent un virage très serré puis de l´altitude en volant vers le Nord. Les autres pokémon vol étaient juste derrière eux et tentaient de les atteindre. Bekipan s´acharnait sur rapasdepic avec son pistolet à à et airmure qui était plus rapide que les autres les avaient presque rattraper.)
Aline : Plus vite roucarnage !
Perle : (un jet d´eau lui arracha son bob.) Ih ! Rapasdepic plus bas ! Plus bas !
( Le rapasdepic descendit un peu et se retrouva presque à la hauteur de canartichot qui de son bec agile tenant un poireau s´apprêtait à frapper n´importe quoi. Félix se cramponnait lui aussi au plumage de roucarnage, sa sœur accrochée à sa taille.)
Félix : On n´arrivera jamais à tous s´en débarrasser avec seulement deux pokémon vols !
Aline : Il faudrait envoyer Draco mais s´il n´arrive pas à léviter comment on fera ?!?
Félix : C´est ton pokémon c´est à toi de décider si tu… Ah ! (Une météore d´airmure lui avait fràlé la tête.) Si tu es prête à prendre le risque.
Perle : Attention rapasdepic !!!
Craw cràa !
(Le pokémon vacilla dans un course et reprit un peu d´altitude dans une remontée en piquet. Il tournait sur lui même et cela donnait le tournis à Perle. Aline regarda son amie qui était en difficulté et porta la main sur une de ses pokéball avec un air décidé.)
Aline : Très bien, draco si tu m´entends tu vas devoir léviter tout de suite. Tu m´entends ? Léviter, TOUT DE SUITE, aller ! (Elle lança la pokéball en l´air et cette dernière s´ouvrit en révélant le jeune pokémon dragon. Ne sentant pas le sol sous ses pattes il tomba sur quelques mètres, heurtant canartichot au passage puis se mit à léviter.)
Aline : S´il te plaît draco aides nous !
Mwou ? (Le pokémon se retourna et vit tous les autres pokémon vol se diriger vers eux. Entre deux les pokémon des rockets avaient été rejoins par deux goëlise et un noarfang.)
Nosfe !
Félix/ Aline : Attention Roucarnage !!!
( Le pokémon plongea juste à temps pour éviter une attaque morsure de nosferalto. Draco se retourna vers sa dresseuse et vit le nosferalto en train de poursuivre les deux jeunes et son compagnon roucarnage. Draco fronça la partie de sa tête qui correspondait aux sourcils et sa peau commença à noircir : il avait lancé une attaque colère de lui-même et semblait vouloir la diriger contre nosferalto. Ce dernier suivait de près nos amis, la gueule grande ouverte, à deux doigts de mordre l´arrière train de roucarnage. Draco fonça sur lui et le bouscula sur le côté puis fit volte face pour se retrouver devant nosferalto. Le pokémon poison mécontent se mit à battre de ailes beaucoup plus fort, il essayait de repousser le draco mais celui-ci résista. Il prit son élan, fonça sur Nosferalto et lui donna un violent coup de queue en pleine face. Pendant que draco était aux prises avec Nosferalto les autres pokémon dépassaient leur lieu d´affrontement et continuaient de poursuivre les trois dresseurs. Bekipan et les deux goëlise étaient juste derrière Perle et rapasdepic. Le pauvre pokémon de l´infirmière Joëlle avait du mal à éviter les trois pistolet à à en même temps.)
Perle : Iiiih !
Félix : Perle !
Aline : Oh ! Roucarnage attaque cru´aile !
Félix : Sur ces trois là ! (Il pointa du doigt les trois poursuivant de rapasdepic et roucarnage descendit à leur hauteur et fondit sur eux, renversant les deux goëlise avec ses ailes étendues et il donna un bon coup de pattes à békipan.)
Perle : Picpic ! ( Le rapasdepic se retourna et lorsqu´il reconnu le békipan qui l´avait agressé il n´hésita pas et l´attaqua directement. Il lui donna des coups de bec jusqu´à ce que békipan décide de faire demi tour.)
Perle : Oui c´est ça rapasdepic, bravo !
Félix : Les autres sont toujours là ?
Perle : Oui regarde !
Félix : Aline où est draco ?!?
Aline : Draco les autres pokémon ! Draco !
( Le pokémon dont la peau s´assombrissait encore d´avantage se battait toujours avec nosferalto. Aline cru qu´il ne l´avait pas entendu mais d´un seul coup il assomma nosferalto avec une attaque souplesse et fit demi tour pour revenir vers eux.)
Félix : Perle l´airmure !
Perle : Où ça… Aaaah !
Cràaww ! ( Le rapasdepic battit des ailes comme un dément et agrandit son regard méchant pour tenter d´effrayer le pokémon acier qui fonçait vers eux. L´airmure prit peur et à quelques mètres de sa cible il changea brutalement de cap.)
Félix : ( il parlait fort pour que sa sœur entende malgré les cris des pokémon vol.) Il faut quelque chose pour tous les repousser en même temps !
Aline : D´accord ! Draco ouragan !
Félix : Perle replis toi vers nous ! (Leur amie dirigea sa monture vers Aline et Félix pendant que Draco se plaçait devant eux en essayant de créer un ouragan. Un vent très violent s´était levé et plusieurs tornades apparurent autour d´eux. Au centre de ces minis tempêtes le pokémon d´Aline paraissait de plus en plus inquiétant et il commença à diriger ses différentes tornades vers les pokémon des rockets. En un clin d´œil tous les pokémon furent repousser et même projeter au loin. Des nuages noirs apparurent au dessus de leur tête.)
Félix : Aline ça recommence, Draco est en train de créer un orage ! (Aline leva la tête un peu inquiète puis regarda son pokémon.)
Aline : C´est bien draco mais ça suffit, calmes toi maintenant. C´était parfait tu peux t´arrêter maintenant.
(Doucement la peau de Draco commença à pâlir mais les nuages noirs et menaçants persistaient au dessus d´eux.)
Perle : Ca ne s´arrêtes pas !
Félix : Il est trop tard la pluie et l´orage vont arriver. Il faut se dépêcher de rentrer avant que l´orage n´explose.
Aline : Oui. Draco reviens !
Perle : Et avant que les pokémon des rockets ne reviennent. Rapasdepic cap au Nord vers l´île deux !
( Aline et Félix firent demi tour eux aussi et Félix dégagea une de ses mains pour attraper son portable.)
Aline : Qu´est ce que tu fais ?
Félix : Je préviens maman au plus vite. Maintenant qu´on sait qu´on capte il ne faut pas perdre de temps.
Perle : Pourquoi ? Attends d´être au centre pokémon.
Aline : (elle avait l´air d´avoir compris le raisonnement de son frère.) Non car comme les rockets savent qu´ils sont découverts il faut envoyer au plus vite une équipe de police ou de l´ARCU.
Félix : Exact ! Allà maman ? Les pokéball ? Je t´expliquerais, on a trouvé une planque des rockets mais ils savent qu´ils ont été découverts ! Oui maman il faut envoyer un groupe d´intervention au plus vite ! Où on est ?
Perle : (elle cria fort pour que Al entende.) Au Sud Est de l´île trois ! Au port ! Il y a une liaison avec l´île six ! Leur planque est sur l´île du lointain !
Félix : Tu as entendu man´ ?
Al : Oui j´ai entendu, j´appelles tout de suite la police côtière et Peter !
Jacky : (il était juste derrière Al, des pokéball plein les bras.) Je m´occupe de la police maritime !
(Il laissa tombé les pokéball et se précipita sur le vidéophone du labo. Une des pokéball heurta le pied de Al et celle-ci l´enjamba pour ne pas glisser dessus.)
Al : Je vous rappellerai. (Elle raccrocha et sélectionna le numéro de Peter dans le répertoire…)
Félix : ( en rangeant le téléphone.) J´ai prévenu les parents, elle va appeler la police tout de suite.
Perle : C´est parfait !
Aline : Zut.
Félix : Quoi « zut » ?
Aline : On a oublié de dire à maman que ces hommes n´étaient pas des rockets.
Félix : Ah oui tu as raison. D´ailleurs ça m´intrigue ce truc… Peut être était ce des rockets quand même, leurs vêtements ont peut être changé. On a bien vu des rockets en noir et blanc comme les autres à l´entrée de leur repère.
Aline : Mais pourquoi les autres étaient ils en bleu alors ?
Félix : Sais´pas. Mais ça n´a pas d´importance, le plus important c´est de savoir que les rockets sont ici. Leur planque est découverte et maman est au courant, l´ARCU ne mettra pas longtemps à envahir leur cachette.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]