Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 25
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : La bête des hautes herbes.
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 15/4/2006 à 13:45
Œuvre lue 80770 fois Dernière édition le : 19/5/2006 à 23:30
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 25

La bête des hautes herbes.

Matthew : Nos chemins se séparent ici les copains.
Sylvain : Quoi ?
Olympe : Vous allez bien à Cimetronelle ?
Seb : Oui…
Matthew : Alors continuez sur ce chemin et dans une petite heure vous y êtes.
Sylvain : Mais vous où allez vous ?
Olympe : Nous on continue vers le Nord, histoire d´explorer un peu la région.
Matthew : Bonne chance pour la suite les gars !
Olympe : Et à bientôt j´espère !
( Les deux aventuriers s´éloignèrent sur le chemin du Nord sous le regard à la fois surpris et peiné des quatre autres.)
Seb : A plus…
Florine : Oh là, sans eux ça va être plus dur d´arriver entiers.
( Après non pas une mais trois heures de marche nos quatre amis arrivèrent enfin en vu de la ville de Cimetronelle, une citée construite dans la cime des arbres. Ils étaient sales et trop fatigués pour se disputer ce qui n´était peut être pas plus mal.)
Seb : Je suis tellement claqué que je commence à avoir des hallucinations.
Sylvain : Quoi ?
Seb : J´ai cru voir une maison là bas, perchée dans l´arbre.
Florine : Tu n´es pas fou, enfin si mais pas à cause de ça… Tu n´as pas rêvé.
Greg : ( en soupirant.) Cimetronelle est la ville construite dans les arbres la plus connue du monde Sébastien.
Seb : ( soudain enthousiaste.) Alors ça veut dire que je ne suis pas dingue ! Et qu´en plus on est presque arrivé !
Sylvain : Ca c´est une super nouvelle !
Charmiiiiiii…
Sylvain : Eh c´était quoi ce bruit ? (Ils se retournèrent tous en même temps et virent un beau pokémon à l´apparence de papillon voleter derrière eux.)
Florine : Wouah ! Qu´il est joli ce charmillon !
Greg : Il ferait un malheur en concours pokémon…
Seb : A qui appartient il ?
Voix : A moi.
(Ils se retournèrent tous dans un même mouvement et virent une fille de l´âge de Seb avec une longue chevelure verte sauter du haut d´un arbre et atterrir avec souplesse sur le sol, encadrée par un papilusion et un papinox.)
Seb : ( avec un sourire.) Superbe…
Sylvain : ( en regardant papilusion et papinox avec des yeux envieux.) Tous ces pokémon sont à toi ?
Fille : Et oui. Ici métamorphe.
Florine : Métamorphe ? (Elle se retourna et le charmillon à côté d´elle replia ses ailes sur lui-même, ses yeux diminuèrent et le pokémon rose informe retomba brutalement sur le sol. La transformation fut si rapide et si étonnante qu´elle surprit Florine qui sursauta.)
Florine : Ah !
Fille : T´inquiètes pas ma jolie ce n´est qu´un métamorphe, il ne te sautera pas à la gorge.
Florine : (les sourcils froncés mais la voix encore naturelle.) Je n´avais même pas remarqué que c´était une copie.
Sylvain : (impressionné.) C´est vrai, sa métamorphose était parfaite, je n´ai jamais vu un métamorphe aussi doué, même pas chez Al.
( Florine lui lança un regard perçant tandis que la fille aux cheveux verts sifflait bruyamment. Deux autres pokémon arrivèrent rapidement : un aéromite et un charmillon.)
Fille : Voici l´original. (Elle caressa la trompe de charmillon.)
Florine : Il en manque un à ta collection…
Fille : ( avec un sourire.) Le voilà. ( Elle lança une pokéball et un pokémon insecte aux ailes décorées comme un masque de carnaval sortit de la balle rouge et blanche.)
Seb : Maskadra !
Fille : Bien vu. Mais au fait à qui ai je l´honneur ?
Seb : (Toujours avec un sourire épaté.) Moi c´est Seb, lui Sylvain, Grégoire et Florine. Et comment s´appelle la reine des papillons ?
Florine : ( en haussant un sourcil.) « Reine des papillons » ?
Fille : ( amusée.) Mon nom est Eve.
Greg : Joli prénom, comme sa dresseuse.
Eve : Pas de flatterie beau brun, ça ne marchera pas. Alors qu´est ce qui vous amène dans notre citée des cimes ?
Seb : ( en tournant le pouce vers Sylvain.) Lui. (Eve se tourna vers Sylvain dans l´attente d´une réponse. Ce dernier continuait de regarder les six pokémon de Eve avec admiration.)
Sylvain : Quoi ? Ah oui. On vient de Kanto, on ne pouvait voyager là bas alors on est venu ici.
Eve : Des dresseurs hein ? Vous êtes venus pour l´arène ?
Sylvain : Pas spécialement mais s´il y en a une c´est pour moi !
Seb : En faites on explore la région avec notre sympathique guide. (Il hocha la tête vers Greg avec un sourire.)
Greg : (avec un air soupçonneux.) Est-ce que c´est du sarcasme ?
Eve : Alors je crois que l´arène vous intéressera un peu plus que l´exploration.
Seb : Pourquoi ?
Greg : Il me semblait que la région était plutôt sympa à visiter.
Eve : Pas avec la bête des hautes herbes qui rode.
Seb : ( en clignant des yeux.) La quoi ?
Eve : ( un peu étonnée.) Ca alors vous ne connaissez pas la bête des hautes herbes ?
( Seb et Sylvain hochèrent la tête dans un mouvement synchro.)
Seb / Sylvain : Non.
Florine : Non plus.
Greg : (dans un haussement d´épaules) Oui je la connais, je viens d´Hoenn moi aussi…
Florine : Ca m´étonnait aussi qu´il existe une chose que tu ne connaisses pas.
Greg : Saches que quand j´étais petit on m´a raconté l´histoire de la bête des hautes herbes. C´est une histoire d´horreur faite pour les jeunes enfants, pour leur faire peur. En fait je me souviens l´avoir entendu quand j´avais cinq ou six ans, j´allais à la bibliothèque avec ma mère. Une grande bibliothèque très complète et très réputée. Il y avait des allées spéciales pour les jeunes et là on avait toujours beaucoup d´activités et des femmes s´occupaient de nous. Elles nous racontaient des histoires, triées sur le volet pour les jeunes enfants. D´ailleurs la dernière conteuse s´appelait Sandrine, elle était…
( Sylvain se mit à bailler à s´en décrocher la mâchoire et Florine qui tapotait du pied finie par réagir.)
Florine : C´est pas que ce n´est pas intéressant ce que tu racontes mais en fait on s´en fout.
( Greg lui lança un regard noir et Seb se rapprocha de Greg.)
Seb : Oui c´est vrai, va au but : c´est quoi cette histoire de bête des hautes herbes ?
Greg : ( avec un air supérieur) Puf, hummm.
Eve : Si tu veux je peux leur raconter…
Greg : Non non, je vous l´ai dit : je connais cette histoire. Ah-hem. ( il s´éclaircit la voix) La bête des hautes herbes est une légende comme je l´ai dit contée aux enfants pour les dissuader de s´avancer dans les hautes herbes seuls. C´est l´histoire d´un monstre qui vit dans les hautes herbes. Il s´y cache et attend que ses proies se rapprochent de lui, et lorsqu´elles sont à sa portée il les attrape et les faits disparaître en dessous des hautes herbes pour les dévorer... On dit que ses victimes n´ont même pas le temps de crier…
Seb : Wouah… T´as un don pour raconter les histoires Greg.
Greg : ( il reprit son attitude habituelle et son petit air supérieur) Certes c´est un de mes talents. Mais vous savez cette histoire c´est comme celle de l´homme qui attire les enfants avec des bonbons dans sa voiture, c´est pour effrayer les enfants. Pour leur dire que tant qu´ils ne sont pas grands ils ne peuvent pas partir à l´aventure tout seul, qu´il leur faut un pokémon pour les protéger de « la bête », c'est-à-dire des pokémon.
Eve : Oui mais chez nous cette histoire est prise au sérieux car nous sommes entourés de zones où les herbes sont plus hautes qu´ailleurs. Elles mesurent plus de deux mètres par endroit, il est impossible d´apercevoir quoi que ce soit. Sans parler des orages fréquents qui font peur aux plus jeunes.
Greg : (Il haussa les épaules) Même si les gens y croient, notamment les enfants, ça ne veux pas dire pour autant que cette légende est vraie.
Eve : C´est juste ce que tu dis, mis à part que ces derniers temps des gens prétendent avoir vu un pokémon énorme, un monstre qui les a attaqué. Seuls les dresseurs passent sur la route de l´Est désormais, et encore, même eux prétendent que ce monstre est invincible.
Greg : La peur, toujours la peur…
Seb : Quand les gens ont peur il est facile de les effrayer avec un rien, ils peuvent même se faire des films tout seul. Voir des choses qui n´existent pas.
Greg : Exactement.
Eve : ( avec une mine beaucoup plus anxieuse.) Mais il faut que je vous dise aussi… Il y a eu de véritables disparitions.
Sylvain/Florine / Seb : Quoi ?!?
Sylvain : Tu es sérieuse ???
Eve : Malheureusement oui.
Greg : ( sceptique) Disparitions ? Mais qu´est ce qui vous prouve que ce serait l´œuvre de la « bête » ?
Eve : Rien dans le fond mais les gens ont disparus dans les hautes herbes et comme des témoins ont dit avoir vu un monstre…
Seb : Des témoins ? Témoins des enlèvements ?
Eve : Non pas exactement. Ils ont vu les gens s´aventurer sur la route, puis ils ont vu une créature horrible sortir des hautes herbes.
Florine : ( elle réfléchissait depuis un moment) Une créature horrible et gigantesque, ça pourrait très bien être un simple pokémon, qui serait d´un niveau élevé. Quand aux enlèvements je vois mal un pokémon faire disparaître comme ça des humains, on devrait au moins… ( elle ravala sa salive) Retrouver les corps.
( Sylvain eut un mouvement répulsif et Seb hocha la tête d´un air lugubre pour montrer qu´il était d´accord avec Florine.)
Eve : ( dépitée) Vous ne me croyez pas ?
Seb : ( avec diplomatie et une certaine délicatesse.) Mais si voyons, on ne remet pas ta parole en doute, mais toi-même tu n´as rien vu, juste entendu les gens en parler. Tout comme nous tu ne peux être sûre de rien.
( Eve regarda Seb qui lui souriait gentiment. Elle finit par esquisser un petit sourire et Greg finit par toussoter pour qu´ils arrêtent de se regarder sans rien dire, mais ce fut Sylvain qui reprit la parole en premier.)
Sylvain : Eve, qui sont les personnes qui ont disparues ?
Eve : Euh… Quatre personnes jusqu´à aujourd´hui. Corben le bûcheron, il fournit le bois du fabriquant de meubles de la ville, Ted un dresseur têtu comme une mule, il s´obstinait à aller s´entraîner sur la route de l´Est malgré les deux premières disparitions : celle de Corben et de Lucile. Lucile c´est la coursière qui a l´habitude de faire les aller retour entre Cimetronelle et Nénucrique. La dernière disparue c´est la jeune Ginny Mental, son pokémon s´était enfuit et elle a voulu le retrouver, elle n´est jamais revenue elle non plus…
Sylvain : Et tous ont disparu dans le même coin ?
Eve : Oui à l´Est de la ville.
Piiiiii. ( Eve se retourna vers son papilusion qui lui tournait autour en agitant vigoureusement les ailes.)
Eve : Oui papilusion ne t´impatientes pas on y va.
Sylvain : Attends. Explique nous un peu plus en détails.
Eve : Les disparitions ont commencé il y a deux semaines et elles ont cessé depuis quelques jours. Un dernier conseil n´en parlez pas trop en ville, les gens sont traumatisés par ça, vous risqueriez de les inquiéter d´avantage.
Seb : Oui d´accord on fera attention.
Eve : Je vous laisse aller au centre pokémon, moi je dois encore m´entraîner un peu. A plus tard. ( Elle fit un clin d´œil à Seb puis elle grimpa dans un des arbres avec beaucoup d´agilité, laissant ses pokémon insectes s´envoler à sa suite. Métamorphe reprit la forme de charmillon puis disparut dans le feuillage comme sa dresseuse et ses compagnons pokémon.)
Seb : Chouette fille.
Sylvain : Ses pokémon sont supers !
Seb : Oui, sympa, énergique et super mignonne en plus. ( Greg hocha la tête positivement.)
Florine : ( elle lui lança un regard en biais.) Tu trouves toi ?
Seb : Bah oui. Eh… (Il regarda Florine avec un sourire coquin et amusé.) Tu ne serais pas un peu jalouse toi ?
Florine : Humf, jalouse ? Et pis quoi encore.
( Elle partit à la suite de Greg et Sylvain qui s´en allaient vers le centre pokémon et Seb se dépêcha de les rattraper. Ils entrèrent dans le centre et allèrent directement voir l´infirmière Joëlle. Ils lui confièrent leurs pokémon et l´infirmière en voyant l´état de saleté et d´épuisement dans lequel ils étaient se dépêcha d´aller leur chercher des serviettes et des savonnettes. Elle leur indiqua l´endroit où se trouvaient les bains puis leur donna à chacun une chambre individuelle. Les trois garçons se baignèrent en même temps puis se fut au tour de Florine. Après son bain elle retrouva ses amis dans le restaurant du centre, pikachu était déjà rétabli et tout propre lui aussi.)
Florine : Tu sais Grégoire je commences à comprendre pourquoi tu aimes tant que ça prendre des bains.
Seb : ( avec un air coquin.) T´aurais quand même pu prendre ton bain en même temps que nous. Ce sont des bains publics et mixtes après tout…
Florine : Même pas en rêve Sébastien ! Mais demandes à Eve peut être qu´elle elle voudra bien en prendre un avec vous.
Seb : Ah ouais…
Greg : C´est pas une mauvaise idée.
Sylvain : ( amusé.) Assieds toi Flo, tu dois avoir faim toi aussi.
Florine : Oh oui ! Alors qu´est ce qu´il y a au menu ?
Sylvain : Boulettes de riz, poisson frit, gâteau aux noix, saucisses, salades et tout un assortiment de jus de fruits.
Florine : ( en sifflant.) Fiou, sacré festin. En quel honneur ?
Seb : ( il la regarda s´asseoir et se servir à manger.) Aucune idée. Mais c´est quand même bizarre on a chacun notre chambre, on avait les bains pour nous tout seul, on est nourri comme des rois… C´est pas un centre pokémon c´est le Ritz ici.
Greg : Il ne faut pas exagéré au Ritz c´est vraiment…
Florine : ( agacée.) Ne commences pas Greg.
Sylvain : Je comprends ce que Seb veut dire. C´est vraiment étrange. ( Il enfourna un énorme morceau de gâteau dans sa bouche et en donna un autre morceau à pikachu à côté de lui.)
Pika !
Sylvain : If af trouf cef lief argverk lesses difpar-fions def genfs comme larg dif Effe.
Greg : ( réprimant une grimace de dégoût.) Hem tu pourrais parler sans… Sans nourriture dans la bouche, nous n´avons strictement rien compris.
Florine : Il a dit que si ça se trouves c´est lié aux disparitions des gens comme Eve nous l´a dit.
Seb : ( épaté.) Tu as compris ce qu´il a dit en mangeant ?
Florine : J´ai été élevée avec lui ne l´oublie pas.
( Après le repas ils retournèrent à l´accueil au près de l´infirmière Joëlle pour savoir si leurs pokémon étaient prêts. Elle partit chercher leurs pokéball et les laissa patienter devant son bureau.)
Florine : Il n´y a vraiment personne dans ce centre.
Greg : Tu as vu la route qu´il faut emprunter pour arriver ici ? Personne n´est assez fou pour s´aventurer jusqu´ici. ( Avec un air maussade.) Enfin personne à part nous.
Seb : Mais enfin il y a quand même une arène ici, on aurait du trouver des dresseurs, ou des « aventuriers » comme Matt´ et Oly´.
Infirmière : Ca c´est à cause des disparitions. Tenez vos pokémon.
Sylvain : Merci, vous voyez je vous l´ai dit.
Florine : Personne n´a essayé de rechercher les gens qui ont été enlevés ?
Infirmière : Si lorsque Corben s´est fait enlevé on a tenté de le retrouver mais ça n´a rien donné. Lorsque Lucile a disparu les gens se sont d´avantage inquiétés. C´étaient deux personnes très fortes et courageuses. Plus personnes n´osaient s´aventurer dans la nature sauf ce pauvre Ted. Il était très entêté mais aussi tellement courageux…
Sylvain : Et personne n´est reparti les chercher ?
Infirmière : On ne trouvait aucun volontaire pour les recherches, Ted était celui qui motivait le plus les autres et quand il a disparu les gens ont paniqués. Mais quand Ginny a disparu ça a été la pire des choses, tout le monde l´adorait ici.
Seb : Elle était très jeune ?
Infirmière : Elle n´avait pas encore dix ans et n´avait qu´un seul pokémon : Coxy qu´elle aimait par-dessus tout… ( L´infirmière fondit en larme et Greg et Seb essayèrent de la consoler.)
Infirmière : Je… Je suis désolé mais ça m´a tellement bouleversé je… Je tenais beaucoup à cette fillette.
Sylvain : (sidéré.) Et ses parents n´ont rien fait non plus ?!? Mais il n´y a donc personne pour s´occuper de la sécurité des gens ici ?!? C´est dingue je sais qu´on est un peu isolé du monde dans cette ville mais de là à ne rien faire pour sauver les gens… C´est inconscient ! Egoïste et lâche !
Seb : (d´une voix sereine.) Sylvain calmes toi…
Femme : Pour des étrangers vous jugez bien vite les responsables de cette ville.
Florine : Qui êtes vous ?
Femme : ( avec fierté.) Je suis Alizée, la championne de cette ville, et c´est moi qui assure la protection des habitants de Cimetronelle.
Sylvain : ( agacé) Oui et bien vous feriez bien de mieux faire votre travail parce que plusieurs de vos concitoyens se sont faits enlever !
Greg : ( avec un air réprobateur.) Sylvain. Excusez le madame, notre ami, ( il jeta un regard de reproche très appuyé à Sylvain.) n´est pas très courtois.
Voix : ( sur un ton léger.) On avait cru remarquer en effet.
( Tout le monde se retourna vers l´endroit d´où provenait la voix. Eve, la dresseuse de papillons se tenait à la droite d´Alizée, un peu en retrait derrière elle.)
Alizée : Je vous présente ma nièce : Eve.
Seb : ( avec un sourire.) Oui, on connaît déjà.
Florine : ( sur un ton lugubre.) Malheureusement…
Greg : ( avec un sourire en coin.) Tu dis Florine ?
Florine : ( entre les dents.) Rien.
Alizée : Alors si vous nous expliquiez à mon élève et à moi ce que vous comptiez faire pour remédier à notre problème ?
Sylvain : Euh pardon ?
Alizée : Vous étiez en train de critiquer et même de nous insulter jeune homme ! Mais avant de jeter la pierre aux autres apprenez à les comprendre. Je ne pense pas qu´à ma place vous pourriez en faire d´avantage.
( Sylvain soutint le regard d´Alizée et Eve finit par toussoter pour les interrompre.)
Eve : Alizée, Sylvain est un peu… Juste un peu trop téméraire mais il ne voulait pas nous provoquer, n´est ce pas ?
Seb : ( il se posta devant Sylvain.) Bien sûr que non voyons.
Sylvain : Eh ! Mais enfin Seb tu ne vas p…
Seb : Il est jeune et un peu trop emporté mais il ne faut pas lui en vouloir mademoiselle Alizée, il aimerait bien comprendre la raison de ces disparitions, tout comme nous.
( Florine jeta à Seb un regard de travers mais personne n´y fit attention, Alizée et Eve semblaient plutôt décidées à parler à Seb.)
Alizée : La cause c´est la bête des hautes herbes.
Greg : ( il marmonna.) Légende idiote…
Alizée : Mes pokémon vol et moi nous cherchons sans relâche et les pokémon de Eve nous donne un coup de main mais ce n´est pas facile dans la région.
Eve : Les herbes sont tellement hautes qu´on ne voit rien.
Joëlle : Alizée vous êtes là, oh merci. Vous pouvez venir s´il vous plaît ?
Alizée : Oui infirmière. Excusez moi jeunes gens mais nous reprendrons cette discussion plus tard.
( Elle lança un dernier regard à Sylvain qui ne cilla pas avant de suivre l´infirmière pokémon.)
Alizée : Eve va garder l´arène en mon absence. Je ne serais pas longue.
Eve : ( avec un hochement de tête.) Bien ma tante. Je suis désolé de vous laisser tous les trois mais le devoir m´appelle.
Sylvain : Murf…
Eve : ( elle détourna son regard de Seb et se rapprocha de Sylvain.) Si vous avez besoin de quelque chose, d´une aide ou d´un… Renseignement quelconque, n´hésitez pas à venir me voir.
( Elle posa une main sur l´épaule de Sylvain puis se dépêcha de sortir du centre pokémon.)
Florine : Vous pourriez l´expliquer pourquoi elle a dit « vous trois » et pas « vous quatre » ? Qui compte pour du beurre ici ?
Greg : ( avec un sourire narquois.) Si tu poses la question c´est que tu as déjà une petite idée de la réponse.
Florine : ( énervée.) Toi tu gardes tes commentaires ! Non mais pour qui elle se prend celle là, hein ?
( Alors que Greg prenait un plaisir sadique à voir Florine s´opposer à quelqu´un d´autre que lui, Seb et Sylvain gardaient les yeux rivés sur la porte d´entrée du centre.)
Sylvain : ( pensif.) La bête des hautes herbes…
Seb : Sylvain ? Qu´est ce que tu as ?
Sylvain : On y va.
Seb : Quoi ?
Sylvain : On va aller jeter un œil.
Greg : ( méfiant.) Qu´entends tu par : « jeter un œil » ?
Sylvain : Bah juste rester à la frontière, histoire de voir la tête de cette route.
Florine : ( avec un air soupçonneux.) Tu jures de ne rien faire de stupide, comme t´aventurer dans les hautes herbes sans prévenir ?
Sylvain : Mais oui… Ne vous en faites pas, je veux juste voir à quoi ressemble cette route. Ces disparitions me turlupinent, y´a quelque chose qui ne colle pas et je ne sais pas quoi…
Florine : (les bras croisés.) Je connaissais l´intuition féminine, mais l´intuition masculine…
Greg : L´intuition Sylvaniesque tu veux dire.
Seb : Aller, il veut juste jeter un petit coup d´œil, si on l´accompagne on sera sûr qu´il ne fera rien d´insensé.
Sylvain : ( agacé.) Mais arrêtez avec ça ! Je ne suis tout de même aussi inconscient que vous le dites.
Seb/ Greg/ Florine : Si !
( Sylvain grommela et il referma son imperméable d´un coup sec. Il se dirigea vers la sortie du centre pokémon suivi de près par les trois autres. Une fois dehors ils remarquèrent le ciel sombre et lourd.)
Greg : ( il soupira.) Encore de la pluie…
( Nos amis grimpèrent en haut d´un des arbres et se retrouvèrent au niveau des habitations. Ils étaient sciés en deux par le décor à la fois surprenant et très joli. Les maisons en bois se mêlaient aux feuillage et aux branches des grands arbres, les pontons et les passerelles de bois s´étalaient dans tous les sens et reliés les maisons entre elles. Certaines demeures étaient déjà éclairées en prévision de la pluie et de la nuit qui arrivait vite. Mis à part Sylvain qui avançait sans s´arrêter sur les passerelles les trois autres admiraient le paysage avec ravissement.)
Seb : Eh Sylvain attend nous ! (Il se dépêcha de rejoindre Sylvain jusqu´à une échelle qui redescendait sur le sol.)
Sylvain : C´est par là on dirait. La végétation est moins dense. (Ils suivirent le chemin recouvert d´herbes parmi les arbres jusqu´à arriver sur un sentier plus dégagé mais encadré par des herbes encore plus hautes que celles de la route 119.)
Sylvain : Je crois qu´on y est.
Florine : C´est dingue les herbes sont encore plus hautes. (Elle se collait à Sylvain, prête à lui agripper la main s´il essayait de courir vers les champs de hautes herbes.)
Greg : Ca doit encore être facile de se perdre là dedans.
Sylvain : Ils n´ont pas pu simplement se perdre sinon depuis une semaine on les aurait retrouvé.
Florine : Pas forcément mais ça doit grouiller de pokémon sauvage là dedans.
Greg : Et si cette route est du même style que celui de la route 119…
( Un bruit provenant des hautes herbes les fit se retourner brusquement. Seb étendit son bras devant Sylvain et Florine qui étaient juste au bord du chemin.)
Seb : Attention il y a quelque chose derrière vous !
( Greg recula prêt à lancer une pokéball et Sylvain et Florine portèrent leur main sur leurs propres pokéball. Les herbes s´agitèrent et un absol de bonne taille sortit sa tête des hautes herbes et huma l´air au dessus d´eux.)
Absàl.
Sylvain : ( surpris.) Oh mais c´est…
( Le pokémon le regarda et lorsqu´il vit l´humain il sauta brusquement hors des fourrés et s´élança au milieu du chemin en prenant la direction de la deuxième partie du champ de hautes herbes.)
Seb : Un absol ! Wouah !
( Il se mit à courir vers le pokémon sous le regard perplexe de ses trois amis.)
Florine: Seb? Où tu vas ? Mais ça va pas ? Reviens !
Seb: Tu ne te rends pas compte! Un absol, c'est super rare! Papa sera vraiment heureux si je le ramène à la maison !
Florine: Mais… Mais attends nous!
( Alors qu'elle levait le pied pour le suivre Greg lui mit une main sur l'épaule et la retint.)
Florine: Quoi?
Greg: C'est dangereux par là bas, il ne faut pas le suivre tête baissée.
Sylvain : Et tu préfères quoi ? Qu´on le laisse y aller tout seul ? Si c´est vraiment dangereux il faut le suivre pour l´aider ! Eh Seb attends nous !
( Sylvain bouscula Greg et Florine pour suivre Seb.)
Greg : (sourcils froncés, sur un ton râleur très agacé.) Ils sont vraiment tarés ces deux là. Y´en a pas un pour rattraper l´autre en plus.
( Il lâcha Florine et tourna les talons.)
Florine : Mais où tu vas ?
Greg : Je vais chercher Eve. ( Il se tourna vers Florine et soupira) Je sais que c´est inutile de te le demander mais… S´il te plaît restes là le temps que j´aille chercher de l´aide.
( Il partit en courant en direction de Cimetronelle. Florine hocha la tête en le regardant s´éloigner.)
Florine : Et puis quoi encore.
( Et aussitôt elle se tourna vers les hautes herbes et se mit à courir. Elle suivit le même chemin que Seb et Sylvain, elle entendait encore Sylvain appeler Seb un peu plus loin. Elle finit par rejoindre Sylvain qui s´était arrêté dans un espace sans herbe. Il regardait autour de lui.)
Sylvain : Zut, où est ce qu´il est passé ?
Florine : Tu ne vois pas où les herbes sont pliées ?
Sylvain : ( il plaça ses mains en porte voix) Oh-eh ! Seb où es tu ?
( Derrière eux les herbes s´agitèrent, Florine se retourna brutalement en portant une nouvelle fois la main à ses pokéball. Elle plissa les yeux en regardant les herbes.)
Florine : Seb… C´est toi ?
Seb : ( sa voix provenait d´assez loin) Oui je suis là les amis ! Dépêchez vous, l´Absol s´éloigne !
Sylvain : ( sans accorder la moindre importance aux bruissements d´herbes derrière eux.) Par là Flo, aller viens.
( Florine plissa les yeux avec méfiance vers les herbes derrière eux puis se décida à suivre Sylvain. Ils couraient tous les deux et le bruit de leur course couvrait les autres bruits aux alentours mais Florine était persuadée qu´ils étaient suivis par quelque chose ou quelqu´un. Seb avait fini par rattraper l´Absol et se trouvait maintenant face à lui.)
Seb : Super, à nous deux.
( Il sortit une pokéball et l´absol se pencha en avant en position d´attaque, il avait commencé à grogner.)
Grrrrrr…
Sylvain : Seb ! Seb tu es là ?
( Il écarta les dernières hautes herbes et arriva juste derrière Seb.)
Sylvain : Seb !
Florine : Qu´est ce que tu fais à la fin ?
Seb : Je vais capturer cet absol, parole de Sébastien. A toi mélofée !
Grrrr…
Sylvain : ( qui regardait le pokémon sauvage) Dis tu l´as mis en pétard.
Seb : Tant pis…
Florine : ( retournée vers les hautes herbes avec son air méfiant.) Si vous voulez mon avis ce n´est pas nous qui l´énervons.
Seb : Qu´est ce que tu dis Flo ?
Florine : Iiiiiiihhhh !
Rwàaw !
( Un gradhyena avait sauté des hautes herbes et renversé Florine.)
Sylvain : Florine !
Raw, raw !
( Absol bondit brusquement, effrayant Seb qui tomba à la renverse lui aussi. Absol avait sauté sur Gradhyena et l´avait mordu à la gorge.)
Sylvain : (agenouillé au près de Florine) Florine ça va ?
Florine : Je crois, ih !
( Elle recroquevilla les jambes pour que le gradhyena et l´absol qui se battaient ne les écrasent pas au passage.)
Seb : (complètement abasourdi.) Mais qu´est ce que c´est que ça ?!?
Sylvain : C´est un gradhyena mais je ne sais pas pourquoi il…
( Absol mit ko le gradhyena rapidement, quand soudain un second pokémon bondit des hautes herbes.)
Florine : En voilà encore un !
Grâw !
( Le gradhyena sauta sur Absol, la gueule grande ouverte mais absol réagit immédiatement en lui lançant une attaque tranche. Nos amis s´étaient finalement relevés et deux autres gradhyena sortirent des hautes herbes.)
Seb : Mais d´où ils sortent tous ceux là ?!?
Sylvain : J´en sais rien… Ah !
( Il sursauta car un nouveau gradhyena était sorti des hautes herbes juste derrière lui.)
Mélo !
( Absol vint rapidement à bout du deuxième gradhyena. Les trois dresseurs, Mélofée et absol se resserrèrent en cercle, tout autour d´eux se trouvaient maintenant sept gradhyena.)
Sylvain : Qu´est ce qu´ils veulent ?
Florine : Je ne sais pas mais Absol n´a pas l´air de les apprécier.
Absàl !
Grrrr… Wah wah !
Warf !!!
Graww!
Florine: Aaah!!!
( Un autre grahyena sauta par dessus Florine et se jeta sur Absol qui se battait déjà avec deux énormes grahyena.)
Seb : Il faut l´aider !
Sylvain : Oui !
( Il se leva et lança une pokéball tandis que Seb se précipitait sur son mélofée qui avait l´air complètement perdu.)
Seb : Mélofée torgnoles !
Mélo ?
Seb : Sur l´un des gradhyena ! N´importe lequel !
( Mélofée se précipita sur le premier pokémon venu et se mit à le gifler avec force.)
Sylvain : Dardargnan j´ai besoin de toi !
Grrr… graw ! warf !
Grrrr…
Florine : Mais… Mais… Il en sort de partout !
Absàl ! ( Absol était toujours au prise avec deux grahyena en même temps. Il attaquait avec férocité et cela malgré la douleur des morsures des gradhyena qui s´acharnaient sur son cou et son buste. Dardargnan avec ses deux dards donnaient de vigoureux coups à un troisième et un quatrième gradhyena qui venaient juste de sortir des hautes herbes.)
Florine : Sylvain attention derrière toi !
Sylvain : Quoi ? ( Il se retourna et vit un gradhyena foncer sur lui prêt à le mordre. Sylvain se protégea avec son bras mais gradhyena le renversa quand même en lui sautant dessus. Il essaya d´attaquer son bras en enfonçant ses crocs dedans.)
Sylvain : Aïe !!!
Florine : Obalie ! Attaque onde boréale !
( A peine sorti de son hyperball Obalie avait lancé une attaque onde boréale sans se soucier de ce qu´elle toucherait. Par chance l´attaque propulsa le gradhyena qui plaquait Sylvain au sol sur un autre gradhyena qui lui voulait s´attaquer à Mélofée.)
Seb : Ils s´attaquent aux humains maintenant ?!?
Florine : Grrrr, sales bêtes !
( Une ombre passa au dessus de sa tête et atterrit au beau milieu du champ de bataille dans un bruit sourd. C´était un pokémon énorme, plus grand que Seb, noir, sale, avec le poil long et des yeux de braises, c´était probablement le plus gros gradhyena que nos trois amis n´aient jamais vu.)
Graw, gr…
( Il huma l´air les babines retroussées et se tourna vers Seb puis vers Sylvain et Florine. Il huma une nouvelle fois et resta fixé sur Florine avant d´hurler à la mort.)
War, aroooouuuuuuuh !
Graw !
Warf !
( Les deux gradhyena face à absol se retournèrent vers le gros gradhyena. Absol les avait dominé jusque là, il était désormais très fatigué. Mais au lieu d´essayer de l´achever les deux pokémon se jetèrent sur Florine et agrippèrent chacun un bras dans leur gueule.)
Florine : Gyah ! Lâchez moi ! Obalie laser glace !!!
( Obalie se retourna et vit sa dresseuse en mauvaise posture. Il tenta son attaque laser glace mais un autre gradhyena se jeta sur lui et dériva son tir glacé vers les hautes herbes.)
Sylvain : Dardargnan occupes toi de ces deux là !
( Il pointa son doigt sur les deux gradhyena qui détenaient Florine et dardargnan se jeta directement sur lui les deux dards en avant. Les deux pokémon commencèrent à courir en traînant Florine de force et Dardargnan s´élança à leur poursuite tandis que le gros gradhyena aboyait à tout va.)
Sylvain/ Seb : Florine !!!
( Mais avant que Sylvain ait pu faire un geste trois gradhyena s´étaient jeté sur lui.)
Sylvain : Gah pika… Ah aïe !
( Il n´eut pas le temps d´attraper une pokéball que déjà l´un des gradhyena avait saisi son bras droit. L´un des deux autres voulut prendre son bras gauche mais un rayon bleu le renversa.)
Sylvain : Obalie ?!?
Oke, oke !
( Le troisième gradhyena détourna son regard de Sylvain et s´élança sur l´obalie qui semblait prêt à défendre Sylvain comme il avait défendu Florine. L´autre gradhyena gardait son emprise sur Sylvain et commença à le tirer par le bras en le traînant par terre.)
Sylvain : Aïe ! Eh arrêtes ! Lâche moi ! Lâche moi saleté de… Aïe !
( Sylvain essaya de donner des coups au gradhyena mais ce dernier continuait de le tirer tant bien que mal. Il était beaucoup plus fort que Sylvain malgré sa taille standard de gradhyena.)
Seb : ( le poing serré et les sourcils froncés.) Sylvain ! Bon sang mais qu´est ce que c´est que ces pokémon ?!?
( Il s´élança au secour de son ami mais le plus gros des gradhyena sauta devant lui. Seb releva la tête et regarda l´horrible tête du pokémon. De toute sa vie jamais Seb n´avait vu un pokémon aussi menaçant et effrayant. Bien malgré lui il s´était mis à trembler et fit un pas en arrière.)
Seb : Sylvain, Flo… Mais ce pokémon qu´est ce que…
( Mélofée venait tout juste de venir à bout du gradhyena restant. Il se retourna et regarda vers son dresseur qui restait immobile face au gradhyena géant.)
Mélo !
( Seb reculait lentement mais le gradhyena avançait en même temps vers lui en grognant méchament.)
Seb : Il veut… Il veut m´emmener aussi…
Mélofée !
( Le petit pokémon rose coura aussi vite que lui permettait ses courtes pattes et il se jeta sur le gradhyena dans une attaque écras´face. Le gradhyena se tourna vers Mélofée et lui lança un regard monstrueux avant de l´envoyer dans les airs avec une attaque coud´crâne qu´il avait vraissemblablement appris.)
Seb : Ah ! Comment sait il faire ça ?!? Mélof… Ah !
( Gradhyena posa une patte sur son buste pour le plaquer au sol, Seb n´arrivait plus à se relever. Le mélofée revint à la charge le plus vite possible mais lorsqu´il fut à proximité de gradhyena ce dernier l´attrapa dans sa gueule et l´envoya voler.)
Mélooo !
Seb : Mélofée !
Absol !
( Dans un bond impressionant Absol sauta sur le grahyena et le renversa avec une force étonnante. Malgré la taille de son adversaire il avait réussi à dégager Seb de l´emprise de Gradhyena.)
Seb : ( en se relevant.) Aaaah… Ab… Sol ?
Absàl !
Grr…. Graw !!! ( Le gradhyena bondit à son tour sur absol qui évita de justesse d´être écrasé par le pokémon adverse. Il était essouflé et blessé mais trouvait encore la force de se défendre. Mélofée, toujours debout lui aussi s´avança vers eux dans l´intention d´attaquer de nouveau le gradhyena.)
Seb : Ce pokémon… Il ne s´en tirera pas… Comme ça. Continue, mélofée… ( Il attrapa une pokéball dans chaque main et les lança avec un air décidé.)
Seb : Il faut en venir à bout, Kangourex ! Evoli ! Venez nous aider !
Graw !!!
Bzzzzzz !
Florine : Aïe ! Aïe ! Ouch ! Aïe ! Mais la, Aïe ! Chez-chez-chez, moi, aïe !
Bzzzzz ! ( Le dardargnan de Sylvain gagnait du terrain et rattrapait les deux gradhyena qui maintenaient Florine. L´un des deux détournait furtivement les yeux toutes les trois secondes pour repérer le pokémon insecte. Dardargnan fonçait à travers les hautes herbes, assez enfoncé dans la broussaille pour garder en vue les deux gradhyena. Avec son dard droit il donna un coup dans le dos d´un des gradhyena qui sous le choc lâcha le bras de Florine. La jeune dresseuse tenta de frapper l´autre gradhyena avec son bras disponible mais ce fut Dardargnan qui en vint à bout : avec son deuxième dard il piqua le flan de gradhyena et l´expédia sur le côté. Gradhyena lâcha Florine et glissa sur le sol sur plusieurs mètres. L´autre pokémon s´était déjà relevé mais Dardargnan l´avait repéré. Il le frappa à nouveau avec son dard droit et l´empêcha de rattraper Florine.)
Florine : Dardargnan ! Oh merci Dardargnan ! Où est Sylvain ?
Bzzzz.
( Le pokémon faisait du sur place et regardait Florine avec ses yeux innexpressifs d´insecte. Un cri résonna dans leurs oreilles et Florine se retourna en même temps que Dardargnan.)
Florine : Sylvain !
( Elle rebroussa chemin en courant au côté de Dardargnan, et quelques mètres plus loin le pokémon insecte s´éleva brusquement dans les airs.)
Florine : Mais que…
( Un rayon bleuté et glacé passa sous le nez de Florine à l´endroit exact où Dardargnan se trouvait quelques secondes auparavant. Le laser glace avait éliminé une partie des hautes herbes et avait frayé un chemin rectiligne à travers la dense végétation. Sylvain, trainé par l´un des grahyena passa devant eux en criant.)
Sylvain : Aaaaaaaah !!!
Florine : Sylvain !!!
Bzzzzzz….
Obalie !
( Florine se retourna et vit Obalie essouflé qui essayait de poursuivre gradhyena et Sylvain.)
Florine : Merci Obalie, vas te reposer maitenant. Dardargnan suit les !
Bzzzz !
( Florine et Dardargnan s´élançèrent à la poursuite du gradhyena qui retenait toujours Sylvain.)
Florine : ( les muscles du visage crispés.) Et dire que j´ai toujours bien aimé les gradhyena, ça me servira de leçon.
Seb : Kangourex poing comète ! Evoli Vive attaque !
Evo !
( Les deux pokémon se ruèrent à nouveau sur gradhyena qui venait de plaquer au sol absol. Mélofée un peu en retrait reprenait son souffle avant de lancer une nouvelle attaque torgnole.)
Absàl…
Graw !
( Evoli frappa le flan de gradhyena mais ce n´est pas cette attaque qui le dérangea le plus mais plutôt le magistral coup de poing de Kangourex qu´il se prit en pleine face.)
Mélo !
Seb : C´est ça les amis, continuez !
( L´absol était épuisé et s´était allongé pour se reposer. Seb un peu inquiet s´était rapproché et penché vers lui.)
Seb : Absol, absol ça va ?
Absàl… ( Seb regarda le pelage d´absol, qui au départ était blanc, complètement sali et tâché par la boue, l´herbe et le sang.)
Seb : Tu es épuisé mon pauvre. Oh mais… Ta patte, elle saigne…
Absol. ( Il commença à la lécher pour essuyer le plus gros du sang.)
Seb : Je peux pas te laisser comme ça. Reposes toi et…
Evo !!!
( Seb se retourna et il vit l´énorme gradhyena sauter par-dessus eux et s´enfuir dans la même direction que les autres.)
Seb : ( en se relevant brusquement.) Quoi ?!? Il s´enfuit !
Kangou, kangourex !
Evo !
Mélofée !
Seb : Il faut le suivre, je suis sûr qu´il va rejoindre Sylvain et Florine ! Mélofée reviens, c´était super ! Kangourex, évoli on y va !
Evo !
( Evoli partit dans la même direction que gradhyena, essayant de repérer son ennemi à l´odeur. Seb voulut commencer à courir derrière Kangourex mais il s´arrêta et se retourna pour regarder Absol toujours allongé.)
Seb : Je ne peux pas le laisser là tout seul…
Evo ! ( Il entendait les cris lointain d´évoli qui s´éloignait déjà derrière gradhyena.)
Seb : Hum… Je n´ai pas le choix. ( Il sortit une pokéball vierge et absol se tourna vers lui le regard insondable.)
Seb : Il faut te mettre à l´abris Absol. Tu m´as aidé et… Et je m´en souviendrais crois moi. Je te jures qu´après t´avoir soigné je te libèrerais, parole de Sébastien. ( il lança la pokéball qui se referma sur absol.)
Kangou ! Kangourex !
Evo !
Seb : J´arrives ! ( Il ramassa la pokéball vérouillée puis s´aventura dans les hautes herbes à son tour, essayant de suivre le chemin de Kangourex et évoli.)
Graw !!! Warf, kay !
Bzzzz !
Sylvain : Ah ! Fichu Gradhyena ! J´ai le bras en compote à cause de lui !
Florine : Sylvain ! Sylvain ça va ?!?
Sylvain : ( il se frotta le bras, sa manche de veste était en lambeau.) Si on veut… Ce grahyena m´a trainé sur des kilomètres au moins!
Florine : N´exagères pas quand même. Au moins on s´est débarassé de ces pokémon. ( Elle lança un regard noir à gradhyena qui s´enfuyait vers le Sud Est.)
Florine : Et ça grâce à Dardargnan et Obalie…
Sylvain : ( Il tapota l´abdomen de Dardargnan.) Oui, on leur doit une fière chandelle… Qu´est ce qu´y leur a pris de nous emmener comme ça ?
Florine : Aucune idée.
( Les hautes herbes derrière eux s´agitèrent et Sylvain se releva brutalement. Les deux dresseurs et leur pokémon insecte étaient sur leur garde maintenant.)
Sylvain : Encore ?!?
( Une ombre jaillit des herbes fonça sur eux en grognant et sauta par-dessus leur tête pour les éviter. L´ombre fràla Florine qui sentit le courant d´air dans ses cheveux et souffla au passage la casquette de Sylvain. Dardargnan lui-même n´eut pas le temps de réagir.)
Sylvain : C´est…
Florine : Le gros gradhyena !
Sylvain : Il part dans la même direction que…
Evo ! ( L´évoli de Seb passa entre Sylvain et Florine à une vitesse incroyable et continua de suivre la piste du gros pokémon.)
Sylvain : Evo…
Florine…Li ?
Kangourex !
Seb : Il est par là ! Florine, Sylvain !
Sylvain/ Florine : Seb !
Seb : Ces gradhyena vous ont libéré ?
Sylvain : Pourquoi tes pokémon suivent ils le gradhyena ?
Florine : ( le regard brillant.) Tu n´as pas encore compris ? Ces pokémon ont voulu nous enlever !
Seb : ( il força Sylvain à suivre la course de Kangourex et évoli.) Je suis sûr qu´ils ont un rapport avec ces disparitions !
Sylvain : ( traversé par un éclair.) La bête des hautes herbes ! Mais oui !
( Les trois dresseurs continuèrent de courir après les pokémon et finirent par sortir des hautes herbes. Ils regardèrent frénétiquement de tous les côtés et finirent par apercevoir le gradhyena s´enfoncer dans l´obscurité d´une grotte un peu plus loin devant eux. Evoli et Kangourex s´arrêtèrent épuisés devant la caverne, ils n´avaient pas réussi à rattraper le pokémon trop rapide, mais au moins ils n´avaient pas perdu sa trace.)
Sylvain : ( face à la grotte.) Il est entré là dedans… Que croyez vous qu´il y est à l´intérieur ?
Florine : (elle lui lança un regard en biais.) Comment veux tu qu´on devine ?
Seb : Kangourex, évoli revenez, vous avez fait du bon boulot. C´est sûr que si on y rentre pas on n´en saura rien.
( Sylvain remit sa casquette sur la tête avec un air décidé.)
Sylvain : Très bien, alors on y va. Dardargnan merci de ton aide, retournes dans ta pokéball maintenant.
Florine : Oh. ( Elle releva la tête en sentant une goutte d´eau toucher sa main.) Il pleut.
Seb : Ca ne va pas beaucoup plaire à Greg ça.
Florine : Puf, celui là je me demande bien comment il va faire pour nous retrouver.
( Sur ces mots Florine et Seb entrèrent dans la grotte sombre derrière les pas de Sylvain…)
( Ils avançaient lentement dans l´obscurité pour ne pas risquer de tomber sur quelque chose de dangereux qu´ils ne pouvaient pas voir. Au fur et à mesure leurs yeux s´habituaient à l´obscurité.)
Seb : Eh j´y vois mieux !
Florine : C´est bizarre mais on dirait… On dirait qu´il y a de la lumière.
Sylvain : Florine a raison. La caverne est éclairée par là bas.
Seb : Je ne veux pas jouer les faux intellectuels mais les gradhyena ça ne sait pas allumer de feu et ça sait encore moins se servir de lampe électrique.
Florine : Merci cher professeur vous éclaircissez nos propres lanternes.
Sylvain : Flo c´est pas le moment, il a raison s´il y a des lumières c´est qu´il y a des humains ici.
Florine : ( agacée.) Je le sais merci ce n´est pas la peine de le répéter.
Seb : Chut.
Grrr…
Florine : Encore des gradhyena ?
Voix : Ils sont tous revenus ?
Voix2 : Non, grrr… Bordel mais qu´est ce qu´y s´est encore passé ? T´as vu dans quel état ils sont revenus ?!?
Voix : Eh oh zen, j´y suis pour rien moi. Ils ont dû se faire attaquer par des pokémon sauvages.
Voix2 : Ca doit encore être cet absol de mes c******s, il traine toujours dans les parrages. Bon ben on va encore devoir les soigner.
Voix 3 : Aïe ! Cette sale bête m´a mordue !
Voix2 : Punaise Clide je t´ai déjà dit de ne pas y toucher lorsque le chef n´est pas là !
Voix3 : Désolé…
Voix : Ressors le chef alors.
Sylvain : « Ressortir le chef » ? Mais qu´est ce qu´il entend par là ?
( Florine et Seb haussèrent les épaules pour dire qu´ils ne savaient pas puis ils s´avançèrent discrètement dans la lumière de la grotte intérieure. Ils passèrent derrière des piles de caisses et de cages qui s´étendaient le long du mur. Ils pouvaient voir trois ombres se projeter contre ce même mur il s´agissait bien de trois hommes.)
Seb : On ferait bien de continuer par là bas, on verra mieux lorsqu´il n´y aura plus de caisses.
Sylvain : Ok mais écoutez.
Voix2 : ( irrité.) Dis qu´est ce que tu fous là toi aussi ? Tu étais sensé monter la garde, les gradhyena c´est MOI qui m´en charge, pas toi.
Clide : Et moi je…
Voix2 : Clide la ferme je t´ai pas sonné et éloignes toi de ces pokémon si tu n´es pas fichu de t´en occuper correctement. Les bleus je vous jure…
Clide : Pardon Nico.
Voix : Je te ferais remarqué que t´es arrivé ici deux mois avant lui c´est tou…
Nico : T´es encore là toi ? La garde elle va se monter toute seule ?!?
Voix : Ouais ouais c´est bon j´y retourne, et je te ramenerais tes prétieuces bestioles si elles s´amènent. ( Il avança vers le tunnel de l´entrée. Il marmonna en passant à proximité de nos trois amis.)
Voix : Il m´énerve celui là, il a un caractère de groret croisé colossinge et ursaring…
Seb : Comme toi Flo…
Florine : ( en chuchotant.) Imbécile c´est pas le moment de faire de l´humour ! Et puis tu vas nous faire repérer.
Sylvain : Mais avancez au lieu de vous disputer.
Florine : Oui « chef. ». ( Sylvain lui lança un regard perçant mais continua d´avancer jusqu´à ce qu´ils trouvent une ouverture dans la roche, celle-ci menait dans une autre partie de la grotte. Le chemin qu´ils suivaient s´amincissait mais continuait jusqu´à l´autre bout de la caverne.)
Seb : Je crois qu´on a eu de la chance que cet homme derrière les cages ait quitté son poste un instant sinon on se serait fait repérer en entrant.
Sylvain : Dites à votre avis ça pourrait être des rockets ces hommes de…
( Il sentit quelque chose lui tapoter l´épaule et il se retourna pour voir Florine pointer son doigt vers la droite. Il suivit le bras de son amie et vit en contre plongée dans la caverne une foule grouillante d´hommes et de femmes entre les machines, les tables et les panneaux qui étaient installés. Ca ne ressemblait plus du tout à une grotte, et il remarqua que tous les gens présents étaient en noir et blanc.)
Florine : Ca répond à ta question ?
Seb : ( il avait la bouche ouverte et bégayait à moitié.) Ce… C´est… Je…. Je n´ai jamais vu autant de… De rockets de ma vie.
Sylvain : Bienvenu dans le monde de nos parents…
Florine : ( l´air sombre.) Bienvenu dans NOTRE monde… Je crois que là il y a un sérieux problème.
Seb : Il faut qu´on aille prévenir Alizée et Eve. S´il n´y a vraiment que les trois types dans la pièce d´à côté on a toutes nos chances, même avec les gradhyena avec eux.
Florine : ( les yeux plissés vers les rockets.) Attendez deux minutes, et si ce n´étaient que des…
Sylvain : Non. ( Les deux autres se retournèrent.)
Florine : Non quoi ?
Sylvain : On ne s´en va pas tout de suite.
Seb : ( perplexe.) Mais pourquoi ?
Sylvain : Parce qu´il faut d´abord retrouver les disparus. S´ils sont en vie on ne peut pas prendre le risque de les laisser là quelques heures de plus.
Seb : D´accord mais comment feront nous pour les trouver ? On ne sait pas à quoi ils ressemblent.
Sylvain : ( prit de court.) Euh…
Florine : S´ils sont prisonniers ils se reconnaitront facilement ne t´en fais pas. Dépêchons nous, j´avoues que ça ne me rassure pas d´être ici.
Seb : Essayons d´être discrets pour une fois.
Sylvain : ( il lui lança un regard perçant.) « Pour une fois » ?
( Seb ne prit pas la peine de répondre et continua la marche en suivant le petit chemin qui se transformait en corniche plus ils avançaient, au bout du chemin ils durent se coller au mur rocailleux. Ils surplombaient toute la salle et priaient pour qu´aucune personne ne les voit alors qu´ils étaient bien en vu. Ils regardaient attentivement la salle, Seb et Sylvain cherchant des personnes ayant l´air de prisonniers et Florine en se demandant ce que ces types pouvaient bien fabriquer.)
Seb : Il y a une autre grotte là.
Sylvain : Ok alors on y va. ( Il entrèrent dans cette nouvelle caverne avec plusieurs galeries toutes aménagées. Ils hésitaient à s´aventurer dans l´une d´entre elle et dressèrent l´oreille pour essayer d´écouter les bruits des environs.)
Florine : Par là j´entends des voix, des gens parlent entre eux…
Sylvain : Ce sont peut être eux.
Florine : J´en doute… Tu entends quoi toi ?
Sylvain : Ben en fait ça ressemble à des grognements.
Florine : Ok c´est exclu, Seb ?
Seb : Par là il y a un silence de mort.
Florine : De… De mort ? ( Sylvain ravala sa salive et Florine se rapprocha de ses amis et regarda dans une des galeries mal éclairée.)
Muuhhhhh…. Humrf, murf…
Florine : C´est… C´est ça tes grognements Sylvain ?
Seb : Hein ? ( Il s´approcha mais n´entendit rien.)
Sylvain : Tu dirais quoi toi à part des grognements ?
Florine : Je sais pas on dirait toi quand tu dors.
Sylvain : Eh c´est toi qui disais que c´était pas le moment de faire de l´humour !
Florine : Mais je suis sérieuse.
Hum, murf, rumf…
( Alors que Sylvain allait répondre Seb passa devant eux avec un air intrigué.)
Seb : C´est pas des grognements ça c´est…
( Il avança d´un pas prudent dans la galerie sous les yeux perplexes de ses amis.)
Sylvain : Seb ?
Seb : Chut. Je veux savoir d´où ça viens.
Murf…
Seb : C´est très étouffé… ( Il tourna la tête dans tous les sens et finit par trouver un couloir qui correspondait à peu près à l´endroit d´où venait les « grognements » que Sylvain avait entendu. Les deux autres se décidèrent à suivre Seb après avoir scruter les allentours. Seb trouva des murs en placo et une porte installée au bout du couloir.)
Seb : Alors ça c´est chelou.
Florine : Seb attends nous, tu ne sais pas ce que…
( Il poussa la porte qui n´était pas fermée à clef et découvrit quatre personnes attachées sur des chaises dos à dos, ligotées, baillonées, en parti dévêtues de leurs vestes et pulls, et le seul jeune garçon de la bande n´avait plus de ceinture à son pantalon.)
Seb : ( tourné vers Florine et Sylvain.) Et ça à votre avis ça ressemble à des prisonniers ?

A suivre…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]