Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 30
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : L'alliance des rockets
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 19/9/2006 à 17:19
Œuvre lue 83326 fois Dernière édition le : 4/11/2006 à 00:13
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 30

L´alliance des rockets

Partie I : La villa Sebastian.

( Nos quatre aventuriers de Kanto marchaient depuis deux jours sur la route du Nord-Est, l´une des nombreuses routes qui menaient à Lavanville. Ils traversaient l´une des plus belles parties de la région et l´une des plus vastes car elle s´étendait jusque Parmanie. C´était là où la campagne paisible, les forêts, les champs, la mer et les rivières se croisaient et se mélangeaient. Les pokémon sauvages étaient particulièrement nombreux et divers ce qui leur offrait un bon moyen d´entraînement et nos quatre héros semblaient aux anges, mais bizarrement, Seb, paraissait encore plus heureux que les trois autres.)
Seb : On y est presque.
Sylvain : Euh non je crois pas Seb, il nous faudra encore deux ou trois jours pour atteindre Lavanville par cette route.
Florine : Peu importe cette route est magnifique.
Greg : ( avec le sourire.) Pour une fois je suis bien d´accord avec toi.
Seb : Je ne vous parle pas de ça. On est presque chez moi !
Sylvain/ Florine : Chez toi ?
Seb : ( radieux.) Oui, là bas ! ( Il pointa son doigt droit devant eux et les trois autres suivirent son mouvement du regard. Ils distinguaient loin à l´horizon la silhouette d´une maison au beau milieu de la nature. Seb accéléra le pas et ils se rapprochaient assez rapidement de sa maison. En arrivant au près d´elle il se rendirent compte qu´ils surplombaient une vallée et qu´il y avait bien la mer un peu plus loin, mais ce qui les impressionna le plus ce fut la taille de la maison qui était très jolie mais aussi grande et haute.)
Sylvain : ( admiratif.) Ca c´est de la baraque… Elle est moins grosse que celle de Greg mais elle est plus haute on dirait.
Greg : C´est une villa ?
Seb : Bien vu Greg, aller venez, mes parents vont avoir une sacrée surprise !
( Ils arrivèrent au niveau de la petite clàture qui s´étendaient tout autour du vaste terrain rattacher à la villa. Juste à côté du portillon il y avait un petit écriteau en bois qui attira l´attention des trois visiteurs.)
Florine : (elle lut le panneau sous les yeux perplexes de Sylvain.) Villa Sébastian… C´est une blague ?
( Elle releva la tête et regarda Seb avec un sourcil haussé. Seb agrandit son sourire avant de lui répondre.)
Seb : Et non. Mes parents ont fait construire cette villa juste avant ma naissance, je suis né dedans et ils l´ont baptisé de mon nom.
( Il tourna le dos à ses amis et ouvrit la porte de la clàture pour ses amis et commença à leur faire traverser son jardin pour accéder à la maison.)
Florine : ( bas à Greg.) Tu vois sa maison porte son nom et il n´en fait pas tout un plat, pas comme CERTAINS.
Greg : ( en redressant le buste.) On ne peut pas tous être comme ton prince charmant.
( Florine leva la main pour donner une belle gifle à Greg mais celui-ci eut un excellent réflexe pour une fois et évita la claque avant d´aller se réfugier au près de Sylvain.)
Greg : Elle n´a pas l´air encore prête à épouser Seb on dirait.
Sylvain : ( en regardant son ami de travers.) Hein ?
Greg : ( il regardait autour de lui en ignorant Sylvain.) Beau jardin. Fleuri, parfumé…
Seb : Ah ouais il est chouette. La maison…
( Seb poussa la porte d´entrée qui n´était pas fermée sans sonner ni frapper. Il avait un sourire radieux et regarda autour de lui avec des yeux de grand enfant : il était rentré chez lui.)
Seb : Home sweet home… C´est super ce qu´on ressent vous n´avez pas idée.
Femme : Non mais qui vous a permis d´entrer ici sans… ( Une grande femme rousse avec un chignon serré et des yeux noisettes perçants sortit d´une des pièces voisines et s´arrêta nette devant eux avec un air surpris.)
Femme : Sébastien ?
Seb : C´est moi maman !
( Il se rapprocha de sa mère et celle-ci retrouva le sourire. Elle enlaça son fils avec tendresse et Seb avait le sourire jusqu´aux oreilles.)
Seb : Les amis voici ma màman : Ingrid.
Sylvain : ( avec le sourire.) Enchanté. ( Florine sourit poliment et Greg s´inclina avec une élégance plus qu´exagérée.)
Seb : Maman voici Florine, Sylvain et Grégoire.
Greg : ( il eut un sourire.) Et il n´a pas écorché mon nom pour une fois.
(Florine leva les yeux au ciel et Sylvain agrandit son sourire.)
Ingrid : Et bien je suis moi-même ravie de vous rencontrer jeunes gens, soyez les bienvenus chez les Lavandson. Et toi Seb es tu revenu les mains vides ?
Seb : Ooooh non. ( Il fouilla dans ses poches et sortit la pokéball que Léo lui avait donné au cap d´Azuria. En l´apercevant la mère de Seb agrandit son sourire avec satisfaction.)
Ingrid : Parfait. Merci mon chéri d´avoir été cherché ce pokémon.
Seb : De rien màman.
Ingrid : Je te laisses avec tes amis Sébastien, vas porter le colis de Léo à ton père, moi je dois appeler Marion.
Greg : ( il haussa un sourcil en regardant Seb.) Marion ?
Seb : Du conseil des quatre. Je vous l´avais dit que ma mère et elle se connaissaient bien.
Sylvain : Cool…
Florine : Moi ma mère c´est plutôt Clément qu´elle connaît bien, mais je crois que c´est un rival si j´ai bien compris. Mes parents n´en parlent pas souvent.
Voix : Tiens tiens une voix de fille dans la maison et ce n´est pas Ingrid ? C´est pas souvent…
( Nos quatre amis se retournèrent vers l´escalier et virent un grand homme blond aux yeux d´un bleu rêveur descendre les marches avec un air curieux. Cet homme ils l´avaient déjà vu une fois, au vidéophone : c´était le père de Seb.)
Pascal : Eh Seb !
Seb : Papa !
Pascal : Ah ah t´es revenu fiston !
( Pascal se jeta sur son fils avec un sourire radieux et le souleva d´un seul coup en le serrant fort dans ses bras. C´était assez impressionnant quand on savait que Seb était le plus grand et le plus fort de la petite troupe. Il relâcha ensuite son fils et se précipita sur les trois autres en leur serrant vigoureusement la main à chacun.)
Pascal : Ah ! Content de vous voir en chair et en os vous trois ! Alors Seb est ce que tu me l´as ramené ?
( Il se précipita sur son fils en lui tenant les épaules, le regard pétillant comme un enfant impatient. Seb ressortit la ball de Léo et la donna à son père avec un grand sourire. Très excité le père de Seb se mit à sauter sur place et ouvrit la pokéball.)
Pascal : Sors de ta pokéball, Draby !
Dr… Rah. ( Le pokémon sortit de la pokéball en baillant comme un ronflex, il devait tout juste se réveiller d´une sieste. Il se retourna en clignant des yeux pour observer son environnement. Il tourna la tête vers Pascal et sursauta en voyant la tête de l´humain se rapprocher de son museau comme s´il voulait le regarder dans le blanc des yeux. Avec un air plus que fasciné Pascal dévisagea le pokémon qui se sentait très mal à l´aise brusquement. Puis sans crier gare Pascal attrapa le petit pokémon et se mit à l´examiner sous toutes les coutures.)
Pascal : Voyons voyons. Hum… Oui, hum, hun hun. D´accord… Ok… Hum, moui…
( Agacé, le pokémon dragon voulut cracher quelques flammèches sur cet humain trop curieux.)
Sylvain : Attent…
( Avant que Sylvain est pu lancer sa mise en garde Pascal avait brusquement soulever le pokémon au dessus de sa tête et regardait maintenant sous les pattes du pokémon, évitant l´attaque de Draby par la même occasion.)
Pascal: Ok je vois.
Greg : ( bas à l´oreille de Sylvain.) Dis moi est ce bien normal d´examiner un pokémon de cette façon ?
( Sylvain restait perplexe et ne savait pas quoi répondre à Greg, il grimaçait plus ou moins en voyant l´expression désappointée du pokémon, imaginant très bien ce que ce pauvre pokémon devait ressentir. Pascal reposa le Draby sur le sol et ce dernier lui lança un regard noir de reproche.)
Pascal : Joli spécimen mais il est encore très jeune et très inexpérimenté ça se voit tout de suite.
Dra, grah ! ( Le draby semblait râler après le père de Seb en l´entendant formuler ses paroles. Apparemment ce pokémon comprenait assez bien le langage humain, ou du moins l´idée générale qui se dégageait de leurs paroles.)
Pascal : Je vais l´inscrire dans la collection familiale, mais si je veux avoir des œufs il faut attendre qu´il grandisse. En plus c´est un mâle, ça c´est moins bien déjà.
Dra.
Pascal : Il va falloir l´entraîner, je veux qu´il évolue.
Sylvain : ( le regard rêveur.) Un drattak… Wouah… Ca ce serait géant.
Pascal : Comme tu dis Sylvain. Seb, je crois que tu vas pouvoir garder ce jeune dragon un petit moment, je compte sur toi pour qu´il évolue. Si tu l´entraînes régulièrement ça ne devrait pas traîner.
Seb : Tu peux compter sur moi Pa´ !
( Seb avait un ton particulièrement dévoué et enthousiaste, comme si son père venait de lui donner une mission spéciale particulièrement importante et honorable. Sylvain et Florine s´étaient agenouillés devant Draby pour le voir de plus près à leur tour, tandis que Greg, Seb et Pascal s´étaient mis à discuter de pokémon rares. Un bon quart d´heure plus tard Ingrid passa dans le salon, visiblement sa conversation téléphonique était terminée.)
Pascal : Qu´est ce qu´elle a dit Marion ?
Ingrid : ( avec un regard perçant) Ca te regarde ?
Pascal : ( en gardant le sourire) Oh aller ne commence pas à faire ton mauvais caractère, dis moi ce qu´elle avait de beau à raconter, ça m´intéresse.
Ingrid : Ce sont des histoires de femmes, ça ne t´intéresse pas DU TOUT, et en plus tu ne pourrais pas comprendre.
Pascal : Mais oui je te crois, aller mon charmillon doré, mon joliflor des prés, tu peux me dire ce qu´elle voulait ?
Ingrid : Ooooh, toi ne commences pas à jouer à ça hein ? Sinon tu vas voir ce qui va t´arriver.
Pascal : Mon amour tu n´as pas confiance en ton petit mari ? S´il te plaît je suis curieux c´est tout…
Ingrid/ Florine : TROP curieux.
( Ingrid avait son doigt pointé vers son mari tandis que Florine souriait jusqu´aux oreilles sous les yeux surpris de Sylvain.)
Sylvain : Ca alors mais comment tu as fait ça ?
Florine : ( avec un haussement d´épaules et un sourire goguenard.) Eh.
Pascal : C´est possible, mais j´ai bien le droit quand même, et puis c´est mon seul défaut.
Ingrid : ( en se dirigeant vers la cuisine) Ca c´est totalement faux en plus tu es têtu et lourd.
Pascal : Mon Millobellus des îles…
( Si Seb pouvait avoir parfois un sourire coquin et charmeur qui avait aussi un petit côté agaçant ce n´était rien à côté de Pascal qui regardait sa femme avec une lueur pétillante de malice dans les yeux. Il la suivait partout avec une espèce de satisfaction à taquiner sa femme qui commençait à s´énerver.)
Florine : ( elle regarda Seb avec un drôle de sourire) C´est bizarre je crois savoir d´où viennent certains de tes traits de caractères.
( Seb lui rendit son sourire, assez charmant bien qu´un peu blasé .)
Ingrid : ( qui haussa la voix) Oui tu as très bien entendu : têtu, lourd et en plus tu es collant !
( Florine étouffa un rire et Greg finit par sourire à son tour.)
Greg : Effectivement il y a des points communs.
Seb : ( Il regarda Greg en fronçant très légèrement les sourcils.) Eh !
( Sylvain sourit à son tour, amusé par les chamailleries de ses amis. Seb, faussement vexé, emmena Draby dans le jardin fleuri pour le nourrir avec les autres pokémon. Sylvain, Greg et Florine l´accompagnèrent et découvrirent la plus part des pokémon de collection des Lavandson. Le millobelus d´Ingrid attira immédiatement le regard de Greg qui l´imaginait déjà en concours de beauté pokémon. Son regard bleu profond s´était illuminé d´une lueur rêveuse. A côté du Millobellus il y avait entre autre Colhomard, feunard, staross, qulbutoke, eoko et beaucoup d´autres, surtout dans l´étang du jardin. Florine s´en approcha pour regarder un magnifique rosabyss en train de nager au milieu de quelques coquiperle et d´un lamantine endormi. Seb toujours radieux remplissait toutes les gamelles de nourriture pokémon avec l´aide de Sylvain.)
Seb : Le millobellus que tu regardes avec temps d´admiration Greg appartient à ma mère, quant au rosabyss de l´étang il fait partit de la collection de mon père. Il est vieux, il appartenait à mon grand père.
Greg : ( il essayait de reprendre un air distingué et distant.) Oui enfin admiration… Oui il est trop beau c´est vrai. Il donnerait de bons résultats en concours pokémon.
Sylvain : Il serait surtout doué en combat.
( Greg émit un petit « puf » de dérision pour les combats « barbares », ressemblant beaucoup aux « puf » qu´émettaient Florine d´habitude. Sylvain quant à lui grimaça en pensant aux concours pokémon.)
Seb : Je vous ferais visiter la maison après. Vous verrez ma chambre, elle est tout en haut de la villa on peut voir toute la campagne de là haut. Vous verrez c´est super…
Ingrid : La table est mise, si vous aussi vous avez faim c´est le moment !
Sylvain : Ouais ! Chouette !
( Sylvain affamé se précipita dans la maison, suivit très posément de Florine et Greg. Une fois que Seb eut terminé de nourrir les pokémon ils passèrent à table et se régalèrent du repas préparé par les parents de Seb. Après le dessert Pascal emporta le Draby dans son bureau pour prendre en note toutes ses caractéristiques, quant à Ingrid elle emmena Sylvain dans la cuisine car ce dernier avait encore faim. Les trois autres étaient restés dans la salle à manger qui donnait à la fois sur l´escalier, la cuisine et le salon.
Greg s´était posté à la porte de la cuisine et regardait Sylvain en train d´engouffrer ce qu´Ingrid lui donnait à manger)
Greg : ( un sourcil haussé.) Je sais qu´il est en pleine croissance mais là normalement son estomac aurait déjà dû exploser…
Seb: Viens voir Flo.
Florine: Voir quoi?
Seb: Dans ma chambre, je vous avais dit qu'il y a une vue à pas louper. Le soir tombé c'est ... Enfin tu verras, aller viens.
( Il lui tendit la main, Loyal passa à côté de Seb, le pokémon était déjà parti pour l'étage. Florine regarda Seb avec un air méfiant et soupçonneux. Ce dernier cligna des yeux, surpris.)
Seb: Quoi? On dirais que tu es méfiante, tu as peur de quelque chose ou quoi?
Florine: ( vexée) Non non bien sûr que non.
Seb: ( il eut un sourire) Bon ben alors viens.
Florine: Bon bon je te suis.
( Florine lui avait répondu sur un ton râleur où se mêlait pourtant curiosité, anxiété et agacement. Greg à la porte de la cuisine entendit leurs pas dans l'escalier, il se pencha les sourcils froncés et les vit monter les marches. Pikachu sortit à son tour de la cuisine et regarda ses deux amis monter)
Pika?
( Greg haussa finalement les épaules et rentra dans la cuisine. Pikachu, curieux, regarda son dresseur en train de manger et parler avec la mère de Seb en même temps, puis il s'en alla suivre Seb et Florine.)
Seb: ( arrivé dans l'escalier de sa chambre.) Je l'aurais bien montré aux gars mais ils sont occupés à la cuisine...
( Florine lui jeta un regard en biais mais continua de le suivre, elle se disait que s´il l´avait vraiment voulu il aurait quand même demandé aux deux garçons de venir. Pikachu passa entre ses jambes et rejoignit Evoli dans la chambre de Seb. Florine regarda rapidement la chambre de Seb, toute bleue, et fut surprise de voir qu´elle était à peu près bien rangée pour une chambre de garçon. Elle était aussi bien remplie malgré le fait qu´elle soit grande. Seb lui s'approcha de la porte fenêtre dans le fond de sa chambre.)
Seb: Tu peux fermer les yeux s´il te plaît? Aller joues le jeu!
( Florine souffla un grand coup en hochant la tête de droite à gauche avec un air fatigué avant de se mettre les mains sur les yeux. Elle entendit la porte coulisser, Seb l'avait ouvert. Pikachu poussa un petit cri enthousiaste et évoli sautilla avant de suivre son ami pikachu.)
Seb: Aller viens... ( il lui tira le bras légèrement. Il la fit avancer et Florine sentit alors l'air de l'extérieur sur ses jambes.)
Seb: Tu vas pouvoir retirer tes mains... ( Il la déplaça un peu sur le côté.)
Pika!
Seb : Vas y. (Florine ouvra alors les yeux, à côté d´elle pikachu avait l'air heureux et elle même afficha un large sourire radieux.)
Florine: Oh, c'est magnifique.
( Ils se trouvaient à l´étage le plus haut de la villa et la maison surplombait une vallée ce qui leur offrait un très large panorama. Droit devant il y avait quelques prés, les hautes herbes étaient comme des vagues avec le vent qui les faisaient onduler. Un peu plus loin il y avait la mer, et c'était là que se situait toute la beauté du décor. La lune située juste au dessus reflétait sa lumière dans l'eau, il n'y avait presque pas de vagues et la lumière de la lune se répandait dans l'eau. L'eau scintillait et renvoyait l'image du ciel avec toutes les nombreuses étoiles visibles, tout cela donnait l'impression de voir l'infini à travers la mer et le ciel. Par dessus ce paysage féerique, le bruissement des feuilles des arbres un peu plus loin était très léger et rendait la vision encore plus belle.)
Florine: ( épatée et souriante) Tu avais raison c'est splendide...
Pika, pi!
Evo!
Seb: (avec un grand sourire lui aussi) Ils ont l'air d'accord avec toi ces deux là.
( Pendant ce temps Sylvain dans la cuisine finissait son énorme Pain banian.)
Sylvain: Mourf, Merci Mme Lavandson c'était super bon!
Ingrid: Ravie que ce casse-croûte t'ait plu.
Sylvain: Ouaip, ( il se retourna et cligna des yeux)
Sylvain : Greg où est Florine? ( Puis il agita la tête de tous les côtés.)
Sylvain : Et Pikachu?
Greg: ( indifférent) Sais´ pas, je l'ai vu monter avec Seb tout à l'heure, Pikachu a dû les suivre...
Sylvain: ( il se frappa le front) Ah oui, il avait dit qu'il nous montrerait quelque chose.
( Sylvain sortit de la cuisine à son tour Greg le suivit des yeux.)
Greg: ( sur un air faussement neutre) Dis tu crois pas que si Seb voulait nous le montrer maintenant il nous aurait emmené avec Florine ? A mon avis il a délibérément choisit d'être seul avec e...
( Mais Sylvain sortit de la cuisine et s'éloignait déjà. Greg eut l'air bougon et vexé)
Greg: Puf, parle à mes mains ma tête et malade...
( Il finit tout de même par suivre Sylvain dans les escaliers. Deux étages plus haut, les deux pokémon étaient toujours aussi émerveillés. Florine s'était appuyée sur la rambarde du balcon et Seb les mains dans les poches s'était rapproché d'eux.)
Seb: C'est surtout pour ça que j'aime avoir ma chambre ici, tout en haut de la maison. Mais j'apprécie beaucoup plus ce paysage depuis que je voyage et que je le vois moins souvent.
Florine: Je comprends, pour ma part je ne savais pas que le Bourg Palette me manquerait autant.
Seb: Je crois que je n'y suis jamais allé au Bourg Palette, même quand j'étais petit avec mes parents. J'aimerais bien voir à quoi votre village ressemble.
( Il s'appuya sur la rambarde à son tour et Florine reprit la parole sur le ton de la conversation.)
Florine: Oh avec nous tu ne seras pas sans y aller.
( Seb cligna des yeux et un sourire qui s'agrandit rapidement apparut sur ses lèvres. Florine qui s'en aperçut le regarda avec un air un peu étonnée.)
Seb: ( avec un air malicieux) Dois je comprendre que tu m'acceptes "officiellement" comme vrai compagnon de voyage ? Au même titre que Sylvain je veux dire.
( Florine le regarda encore plus étonnée)
Florine: Bah depuis le temps je pensais que tu t'en doutais, ( elle prit une voix plus sèche) même Greg je le considère comme un compagnon de voyage c'est dire.
Seb: ( souriant) J'uis quand même heureux de le savoir maintenant, ça prouve que tu m'apprécies au moins un petit peu, ou peut être beaucoup plus qu'un petit peu...
( Florine haussa un sourcil et le regarda en biais, elle décala un de ses pieds comme si elle s'apprêtait à reculer. Seb continua sa phrase sur un ton étrangement sérieux.)
Seb: Tu sais, quand je te fais des remarques ce n'est pas que pour t'embêter, en fait je...
Sylvain: ( il sortit brusquement de la chambre de Seb) Vous êtes là!
( Florine se retourna vers lui rapidement et lui offrit un sourire radieux)
Florine: Ah Sylvain tu as fini de manger! Il était temps je croyais que tu allais dévorer le frigo!
Pika! ( Le pikachu bondit de joie et sauta sur les épaules de son dresseur qui le caressa sous le menton.)
Sylvain: Wouah... La vache, ah ah! ( Il accourut près du bord du balcon à côté de Florine)
Sylvain : C'est vrai que c'est beau! Ah ah, t'as vu ça pikachu?
( Florine jeta un rapide coup d'oeil à Seb qui bien que souriant paraissait ennuyé. Florine lui sourit puis se retourna vers Sylvain en poussant un soupir de soulagement)
Sylvain: ( surpris) Hein? Qu'est ce qu'il y a Flo?
Florine: Oh rien du tout, tout va bien Sylvain. ( Elle essayait d'avoir l'air naturel mais elle ne pouvait s´empêcher de sourire étrangement à Sylvain, avec un air presque reconnaissant. Greg qui les avait rejoint s´approcha lui aussi du balcon.)
Greg: Alors qu'est ce que tu voulais nous montrer Sébastien?
Seb: ( il désigna le paysage avec un coup de tête) Bah regarde toi même.
( Greg s'approcha, il cligna des yeux et afficha un petit sourire, rien que le fait qu'il se mette à sourire ainsi était un exploit.)
Greg: Très joli.
Sylvain: ( enthousiaste) Eh il doit y avoir des pokémon là bas non?
Seb: Bien sûr, regarde j'ai un télescope juste là.
( Il pointa du doigt un télescope posé un peu plus loin dans un coin du balcon.)
Sylvain: Super! ( Pikachu descendit de son dos et Sylvain se dirigea vers le télescope et le règla en direction de la mer.)
Florine: D'ici on voit des pokémon oiseaux.
Seb: Ce sont des goëlise.
Greg: Goëlise? Comme à Hoenn?
Seb: Oui on pense que comme ils suivent les bateaux ils ont atterris au port de Carmin sur mer et ont fini par se répandre dans tous les endroits où il y a de l'eau de mer à Kanto.
Sylvain : Vous avez raison les gars c´est des goëlise et là ce sont des Poissoroy, ils sautent hors de l´eau.
Florine : Si je ne me trompe pas c´est la saison des amours, donc ils sont moins farouches que d´habitude.
( Seb regarda Florine en espérant croisé son regard mais celle-ci ne fixait son attention que sur le décor ou Sylvain au télescope.)
Sylvain : Oh oui et il y aussi des poissirène un peu derrière et… Oh !
( Les trois autres regardent Sylvain.)
Greg : Quoi « oh », qu´est ce qu´il y a ?
Sylvain : ( intrigué) On dirait… On dirait des bateaux, il y en a plusieurs... ( il fronça ses sourcils) On dirait des rockets…
Greg / Seb : ( surpris ) Des rockets ?!?
( Florine retourna vite fait bien fait dans la chambre de Seb et Sylvain se redressa du télescope.)
Sylvain: Oui.
( Greg regarda dans le télescope à son tour. Seb quand à lui se pencha sur la rambarde et plissa les yeux pour mieux voir l´horizon de la mer. Florine ressortit sur le balcon avec dans ses mains la paire de jumelle appartenant à son père.)
Florine : ( sombre) On dirais bien que tu as raison…
Seb : Qu´est ce qu´ils viennent faire là ceux là ? ( Seb avait vraiment l´air en colère pour une fois, alors que cela n´était pas dans ses habitudes.)
Sylvain : Je sais pas mais c´est mauvais signe… Greg laisse moi regarder encore une fois.
( Mais Greg ne se décollait plus du télescope.)
Greg : C´est bizarre on dirait qu´ils ne vont pas venir accoster…
Florine : ( concentrée sur ses jumelles) Non on dirait plutôt qu´ils changent de cap… Ils vont derrière les falaises.
Sylvain : ( énervé) Vous allez me laisser jeter un œil à la fin !
( Florine finit par lui tendre les jumelles et Sylvain s´empressa de les attraper.)
Seb : Je vais prévenir mes parents, il faut qu´ils soient aux courants, leurs pokémon seront en danger sinon.

Partie II : L´alliance des rockets.

( Florine et Sylvain étaient assis sur le lit de Seb tandis que Greg était installé sur sa chaise de bureau. Ils restaient là à se regarder les uns les autres sans dire un mot jusqu´à ce qu´un bruit dans l´escalier les fassent se retourner : c´était Seb qui remontait dans sa chambre. A son arrivée Sylvain et Florine se levèrent en silence et regardèrent leur ami qui avait un regard dur et déterminé très inhabituel. Florine qui avait hérité du sens de l´observation de son père remarqua tout de suite que Seb avait changé de vêtements et accroché une besace autour de sa taille, elle avait peur de deviner ses intentions…)
Florine : Seb…
Seb : Ma mère va prévenir la police mais je veux y aller.
Greg : C´est Sylvain l´inconscient ici, pas toi.
Sylvain : Eh !
Seb : Ils sont à côté de chez mes parents, à côté de chez moi. Je ne laisserais personne s´attaquer à ma famille.
( Florine eut alors un sourire tendre, ses yeux étaient brillants, comme rempli d´admiration. Sylvain quand à lui souriait presque comme Florine, dans ses yeux on lisait la même expression de détermination que son père pouvait avoir parfois. Greg se tourna vers eux après avoir été surpris par les paroles de Seb.)
Greg : ( en soupirant.) Il y a des fois où je me sens vraiment isolé…
( Quelques minutes plus tard les quatre dresseurs se tenaient sur le dos de lokhlass et naviguaient en direction des falaises situées à l´Est. Ils avançaient dans l´obscurité de la nuit, seulement éclairés par la lune. Ils ne voyaient rien mais entendaient très distinctement des bruits d´eau et de nageoires autour d´eux, il s´agissait des pokémon aquatiques qui s´enfuyaient à l´arrivée de lokhlass. Ils arrivèrent assez vite au près des falaises et commencèrent à chercher la caverne dans laquelle le bateau à moteur s´était engouffré, les trois garçons en scrutant l´horizon et Florine avec ses jumelles sur le nez.)
Florine : Là ! Il y a une entrée.
Seb : Cap à droite Lokhlass, là où Florine pointe son doigt.
Wouh !
( Seb se retourna vers ses amis et plaça un doigt sur sa bouche.)
Seb : Maintenant on se la joue discret. Toi aussi lokhlass.
( Sylvain et Greg hochèrent la tête pour acquiescer. Florine ne lâchait pas ses jumelles et regardait fixement et en silence l´entrée obscure de la caverne. En s´approchant les jeunes dresseurs commencèrent à distinguer de la lumière, l´entrée était très légèrement éclairée. Florine scruta tous les horizons pour voir s´il n´y avait pas de rockets en train de faire le gué ou de bateaux à l´embouchure puis lokhlass pénétra dans la caverne. Ils s´enfoncèrent dans la falaise et se retrouvèrent très vite dans une crique dans la falaise où il retrouvèrent le fameux petit bateau à moteur, le dernier qu´ils avaient vu, à côté d´un second bateau du même type et surtout d´un énorme engin métallique muni d´un périscope qui avait l´air très moderne, plus encore que les bateaux pourtant très récents.)
Sylvain : La vache mais qu´est ce que c´est que ça ?
Florine : On… On dirait…
Greg/ Seb : Un sous-marin.
Florine : Oui…
Sylvain : ( le sourcils froncés.) Mais comment ont-ils eu un truc pareil ?
Seb : Chut… Doucement il y a du monde là haut, vaut mieux pas qu´ils nous voient pour l´instant.
( Seb fit ralentir lokhlass pour éviter de faire trop de bruit en naviguant. Greg regardait le sous-marin avec un air méfiant, il était en pleine réflexion, ce sous-marin lui rappelait quelque chose, mais visiblement pas quelque chose de bon… Il se mit à murmurer pour lui-même.)
Greg : Ca me rappelle… A Poivresselle… Est-ce que ça pourrait être les…
Sylvain : Greg ?
Greg : J´ai un doute affreux Sylvain…
( Le jeune dresseur s´était retourné vers son ami avec une expression d´incompréhension quasi-totale, il se demandait ce que Greg pouvait bien soupçonner, et l´air méfiant de son ami ne l´aider pas à se rassurer. Doucement et en toute discrétion lokhlass accosta dans un coin sombre de la grotte. Les quatre dresseurs se dirigèrent ensuite vers un escalier pour monter sur les passerelles d´acier. Tout autour d´eux il y avait des hommes et des femmes dans des costumes noirs et rouges flambant neuf mais aussi des personnes en bleu et blanc, certains avec un bandana sur la tête. Greg cligna des yeux comme pour s´assurer qu´il n´avait pas la berlue. Sylvain remarqua un passage étroit juste en face d´eux qui s´enfonçait dans la roche. Il l´indiqua à Florine et Seb et les deux ados se dépêchèrent d´aller s´y cacher en tirant Greg avec eux. Dissimuler, comme ils en avaient désormais l´habitude, derrière des rochers ils observèrent tout autour d´eux la grotte qui ressemblait plus à une base militaire close mais high-tech qu´à un repaire de gangster. Il y avait des appareils de contràles partout, des caisses et des radios, dont certaines n´étaient pas branchées et certaines machines qui ne ressemblaient à rien de ce que connaissaient les quatre ados.)
Florine : ( soufflée.) Je… Je n´ai jamais vu un pareil matériel… C´est… C´est de la haute technologie.
Seb : C´est surprenant c´est clair…
Sylvain : Je ne comprends pas. Si les rockets étaient si désorganisés et si fauchés comment ont-ils pu installer tout ça ? Et dans un endroit pareil ? Et puis comment ont ils payer tout ça? Ils peuvent pas avoir voler autant de trucs… Même en quinze ans.
Florine : Je dois l´avouer je ne comprends rien non plus…
Greg : Moi je crois que je commence à comprendre au contraire.
( Les trois autres se retournèrent vers lui)
Greg : Ils se sont alliés à la Team Aqua.
Sylvain : Quoi ?
Florine : Comment tu sais ça ?
Greg : Parce que ces équipements, ces techniques, cette technologie, c´est celle des membres de la Team Aqua. Au niveau des plans et organisation la Team Aqua a toujours eu pas mal de problème, mais c´était des as en ce qui concerne la marine. Les bateaux, sous marins, les bases sous-marines, les plates formes et j´en passe… C´est leur rayon, de vrais professionnels dans les techniques de recherches aquatiques et ils sont très bien équipés.
Florine : ( elle se retourna avec un air sombre.) Et les rockets eux sont doués pour les plans machiavéliques… Ils ont les bons réseaux, les financements, ils sont plus nombreux, et eux leur atout c´est la micro technologie. L´informatique et les équipements Hi teck ça les connaît.
Sylvain : Alors comme ça les deux camps y gagnent…
Seb : La Team Rocket obtient de l´équipement…
Sylvain : Et la Team Aqua un gros soutien pour leurs actions.
Greg : Une alliance pareil c´est mauvais signe… Mais au moins maintenant je comprends pourquoi la Team Magma de Cimetronelle détestait temps les rockets.
Seb : Bon tout ça c´est bien beau mais qu´est ce qu´on fait finalement ?
Florine : C´est toi qui nous a amené ici je te signale…
Sylvain : Les attaquer tiens.
Greg : ( surpris.) Les attaquer ? Tu es devenu fou ? Nous ne sommes que quatre !
Sylvain : Si on les prend par surprise comme on l´a déjà fait on…
Greg : Non non Sylvain. On est dans une grotte close de partout sauf par la mer. En plus ils sont trop bien équipés et beaucoup trop nombreux
Florine : Pas forcément. J´ai essayé de les compter, il n´y en a pas tant que ça, et je suis sûre que la majorité d´entre eux ne sont que des techniciens, pas des dresseurs.
Greg : Tu te moques de moi ? Comment tu peux conclure ça aussi vite ?
Florine : Tu doutes de moi ? Si je te le dis c´est que c´est vrai !
Greg : Puf, la réplique gratuite et sans fondement, tu sais gamine que ce n´est pas parce que tu le dis que ça va être vrai.
Florine : ( énervée) Ecoutes espèce …
Seb : ( ferme.) Eh oh du calme vous deux, ce n´est pas le moment de se disputer, cette base est à côté de chez moi, si on ne fait rien ma famille et mes pokémon seront en danger alors vous arrêter de vous chamailler pour un rien et réfléchissez. On est quatre dresseurs c´est déjà bien, ensuite l´effet de surprise pourquoi pas mais il faut être sur de ce qu´on fait.
Sylvain : Sûr de ce…
Seb : On peut bluffer, mais on doit être convainquant. Ensuite cette base n´est pas très grande comme l´a dit Grégoire, on va pouvoir faire le tour et nous débarrasser des membres un par un s´ils ne sont pas regroupés.
Sylvain : ( tournés vers Greg et Florine.) Il n´a pas tort, si on pouvait les séparer ou les effrayer…
( Florine lança un regard de défi à Greg qui était profondément agacé. Il croisa les bras en regardant ses amis.)
Greg : Très bien, alors c´est quoi VOTRE plan ?
Sylvain : Bah, euh… Se débarrasser des, des rockets et des Aqua.
Greg : Ah vraiment ?
Seb : ( il soupira.) On va les faire déserter la base voilà tout.
Sylvain : ( à Greg.) C´est ce que je voulais dire.
( Greg leva les yeux au ciel avant de se tourner vers Seb.)
Greg : J´espère que tu sais, ( il regarda les deux autres.) Que VOUS savez ce que vous faites…
Florine : Mais oui on sait, mais il nous faut un plan précis si on y va au bluff comme dit Seb.
Seb : Je crois que j´ai une idée… On rentre chez moi.
Greg : ( plein d´espoir.) Tu as changé d´avis ?
Seb : ( avec un sourire.) Non mais je sais comment « bluffer », je dirais même feinter.
Florine : Ok mais d´abord j´appelle ma mère. Vu que maintenant j´ai un portable…
Sylvain : Bonne idée.
Greg : Hein ? ( Il se retourna et vit Florine sortir son téléphone et commencer à pianoter dessus.)
Seb : Je suis désolé si on réveille tes parents mais je ne laisserais pas ces rockets une minute de plus à côté de chez moi.
Greg : Attends tu ne comptes pas les appeler maintenant, je veux dire d´ICI ?
Sylvain : Bah si pourquoi…
Greg : ( en train de se jeter sur Florine.) Non !
(Florine avait déjà lancé l´appel et avait collé le téléphone sur son oreille.)
Broutbroutbrout. Broutbroutbrout.
Sylvain : Qu´est ce que c´est que ce bruit ?
Seb : Des parasites ! Dans les appareils des…
Rocket1 : Vous entendez ?
Rocket2 : C´est ton appareil qui fait ça ?
Rocket3 : Je… Je crois. Mais ce bruit c´est…
Greg : Florine raccroches tout de suite !
Rocket1 : C´est un bruit de portable et fort en plus. Quelqu´un essaye de téléphoner.
( Florine raccrocha son portable et les parasites cessèrent mais c´était trop tard : les rockets étaient alertés.)
Rocket3 : Mais personne n´a de portable ici, enfin normalement.
Rocket1 : Quelqu´un a dû s´infiltrer.
Rocket2 : Hein ?!? C´est impossible !
Rocket4 : Qu´est ce qu´y se passe ? Pourquoi vous gueulez comme ça ?
Al : Allo ?
( Elle écouta dans le vidéophone mais elle n´entendait que la tonalité.)
Al : C´est bizarre j´aurais juré entendre le téléphone.
Jacky : Al ? Toi aussi t´as entendu ? Le téléphone a sonné. Qui s´est ?
Al : Personne… On a raccroché.
Jacky : Qui ça pouvait être à cette heure ?
Florine : Merde !
Greg : Rah nom d´un caninos tu pourrais m´écouter quand je te dis de ne pas faire quelque chose ?!?
Florine : Ca va Greg ! La ferme !
Sylvain : On aurait du appeler ta mère tout à l´heure, c´est pas vrai… Et arrêtez de vous disputez !
Seb : On est repéré, il faut se planquer. Suivez moi j´ai toujours mon idée. ( Il jeta par terre une bouteille vide de super potion et se dépêcha de s´éloigner vers la paroi de la caverne.)
Sylvain : J´ai l´impression que le portable de Flo a mis la pagaille…
( Effectivement il se retourna une dernière fois avant de suivre ses amis pour voir les rockets et les hommes en bleus courir dans tous les sens comme des pokémon sauvages. Ils regardaient dans tous les coins pour chercher le portable ou « l´intrus » qui avait provoqué ces parasites dans les radios. Les quatre jeunes eurent tout juste le temps de se cacher dans un renfoncement de la paroi avant que des rockets ne passent en trombe devant leur ancienne cachette.)
Seb : Ca va être moins facile qu´avec les pokémon de mes parents mais on va faire sans…
Florine : Tu vas nous expliquer ?
Greg : Avant que Florine ne fasse une nouvelle gaffe.
( Florine lui lança un regard noir mais avant qu´elle puisse répondre Sylvain lui avait mis une main sur la bouche pour l´empêcher de parler.)
Seb : Très bien, alors s´il vous plaît juste pour cette fois faites exactement ce que je vous demandes…
Rocket : Tu as trouvé quelque chose ?
Rocket2 : Non rien. Je vais retourner voir sur la berge d´en face.
Rocket3 : Chef ! Chef !
Chef : Quoi encore ?
Rocket3 : J´ai trouvé une bouteille de super-potion vide par terre. Il y a bien quelqu´un, et ça doit être un dresseur.
Chef : Un intrus… Il va pas être déçu d´être venu, si on le choppe ça va être sa fête, il ne ressortira pas d´ici vi…
Broutbrout, broutbrout, broutbroutbrout…
Rocket : Ca recommence !
Chef : Cherchez d´où ça vient !
Voix : Pas la peine vous êtes découverts ! Nous avons pénétré votre base, vous n´avez aucune chance !
Chef : Quoi ? D´où elle venait cette voix ?
Heledelle ! Dell !
Dell dell !
( Deux oiseaux descendirent en piquer au milieu de la foule des rockets tellement vite qu´aucun des bandits ne pu identifier les deux pokémon.)
Rocket5 : Iih ! C´était quoi ?!?
Voix : Inutile vous êtes cernés !
( Un deuxième puis un troisième et un quatrième pokémon oiseau descendit en vrille fràlant de près les rockets. Ils étaient très nombreux mais pratiquement tous de la même couleur, il y avait les gros oiseaux rouge et noir et les oiseaux bleus. Même si les rockets ne s´en apercevaient pas les piqués des oiseaux rouge et noir ressemblaient à des simulations d´attaques. Quand aux oiseaux bleus, dans une synchronisation parfaite, répétaient les mêmes figures juste au dessus de la tête des rockets.)
Sylvain : ( avec un sourire en coin il surveillait son tylton de loin.) Dommage que l´attaque reflet ne dure pas très longtemps…
( Tylton et ses trois images foncèrent au milieu des rockets une dernière fois et ils allaient tellement vite l´un des rockets eut même l´impression qu´un des oiseaux étaient passés à travers lui…)
Greg : ( tourné vers Seb.) Je continue ?
Seb : Vas y Greg, t´es doué. ( Il leva le pouce en souriant à son ami.) Bon aller, à moi.
( Il s´éloigna et Greg lui lança un regard perçant.)
Greg : Gré-goire. Suis le braségali. Ah-hem : « Vous êtes cernés rendez vous! Sinon nous ferons tout exploser ! » Y´a pas à dire, j´aurais du faire acteur…
Rocket4 : Quoi ?!? Ils bluffent là, ils bluffent ?!?
Rocket2 : Et ils sont où d´abord ?
( Seb s´était un peu éloigné de Greg et avait discrètement sorti son kangourex derrière une grosse machine qui avait pourtant l´air plus délicate que les autres.)
Seb : Poing éclair.
Kangou !
Seb : Braségali flammèches.
( La machine à moitié défoncée par l´attaque de Kangourex produisit quelques éclairs et Seb eut à peine le temps de faire reculer son propre pokémon avant que les flammèches ne fassent exploser la machine.)
BA-OUM !!!!!
Rockets : Aaaaaahhh !!!
( Les rockets se mirent à courir dans tous les sens, et leur chef avait de plus en plus de mal à faire entendre ses ordres. Sans que les rockets, trop paniqués, ne s´en soient aperçus, la visibilité à l´intérieur de la grotte avait considérablement baissé, une sorte de brouillard grisâtre s´était levé à l´intérieur même de la caverne. Dans un coin, Reptincel et sa dresseuse surveillaient l´épaisseur du brouillard.)
Florine : Bien Spyke, très bien… Je crois qu´ils vont pas être déçus. Au suivant maintenant. ( Elle sortit une autre pokéball et la lança discrètement. Racaillou sortit de sa pokéball et Florine lui fit signe de ne pas crier. Elle leva le doigt pour lui montrer le plafond de la grotte et murmura quelque chose qui semblait être un ordre d´attaque. Racaillou avait très bien entendu et en bon pokémon qu´il était il commença à escalader la paroi pour aller exécuter les ordres de sa dresseuse.)
Giiiiiii !
Papiiii !
Marriiiiiilll !
Pikachuuuu !
Mentali !
( Des cris de pokémon résonnaient aux quatre coins de la caverne sans que les rockets puissent les repérer avec précision. Dans un coin, Greg, les bras croisés avec un petit regard de fierté, regarder son girafarig utiliser son attaque rugissement à la perfection. De son côté Sylvain essayait de contenir l´enthousiasme de pikachu qui avait l´air d´adorer hurler ainsi à tue tête. S´il voulait rester crédible il ne fallait pas que les cris de sa souris jaune ressemblent trop à des cris de joie.)
Florine : Je ne savais pas que tu avais un girafarig Grégoire, tu ne nous l´avais jamais montré.
Greg : C´est un pokémon de concours, uniquement.
Florine : Alors un conseille mets le à l´abri. ( Elle jeta un coup d´œil en l´air.) Parce que racaillou est presque arrivé en haut.
Greg : Mais Seb à encore quelque chose à faire je crois…. « Dernier avertissement ! Sortez de cette caverne et rendez vous ! »
Seb : ( à genoux devant son pokémon.) Maintenant à toi de jouer mélofée, métronome, et s´il te plait calibre bien ton attaque.
Mélo ! Mélo, mélo, mélo, mélo…
( Derrière l´un des hommes en bleu et blanc un des appareils bizarres grésilla et s´éteignit brusquement. Le suivant fit quelques étincelles puis tomba en panne à son tour. Ainsi de suite le tiers des appareils présents du côté de la cachette de Seb et mélofée succombaient aux courts-circuits.)
Rocket2 : Mais qu´est ce qui se passe ?!?
Chef : Rah merde les machines ! Débranchez les machines ! Débranchez les machines !
( Soudain de gros blocs de roche et de calcaire commencèrent à tomber des murs et du plafond de la caverne.
Rocket4 : Attention ! ( Il poussa une de ses compères qui allait se prendre un énorme bloc de roche sur le crâne.)
Rocket6 : On dirait un éboulement !
Rocket2 : C´est un éboulement !!!
Rocket5 : Tout se casse la gueule ! On va être ensevelit ! On est coincé !
Chef : Du calme !!! On déserte ! Tout le monde au sous-marin, retraite !!! Qu´ils essayent de nous arrêtez tiens !
Rocket2 : La base Chef ! Qu´est ce qu´on fait ?!? On peut pas partir comme ça, les machines…
Chef : On s´en fiche de la base, l´important c´est le sous marin, et n´oubliez pas le matos !
Rocket : Mais chef qu´est ce qu´on fait pour les pokémon ? On n´en a pas assez !
Chef : Vas-tu obéir ! On est en cas d´urgence, donc le matériel et le sous marin ! Vite !!!
Rocket : Oui chef ! ( Il s´enfuit à toutes jambes en direction du sous marin.)
( La plus part des rockets se mirent à emporter des caisses et des cartons encore fermés, certains détachèrent certaines pièces de machines et d´autres débranchèrent de petits appareils pour les emmener eux aussi. Seb fit signe à Sylvain de loin et Sylvain fit passer le message à Florine et Greg.)
Greg : Place au finale je crois.
Florine : Ok, au premier qui en choppe un Greg, que LA meilleure gagne.
Greg : Grégoire ! Girafarig choc mental !
( Dans une lueur verte girafarig fit trembler un boîtier de machine ressemblant à un oscillateur et le fit s´élever dans les airs sous l´air terrifier d´un rocket qui voulut attraper une de ses propres pokéball, mais dans la panique se laissa entraîné par ses compères qui fuyaient vers le sous-marin.)
Florine : Spyke épaissit ton brouillard s´il te plaît.
Rep !
Florine : Je ne veux plus que les rockets arrivent à voir à plus de dix centimètres devant eux.
( La confusion des rockets redoubla avec l´épaisseur du brouillard car ils voyaient de moins en moins les alentours. Le chef de l´équipe n´arrêtait pas d´hurler d´embarquer et les personnes présentent qu´elles soient en noir ou en bleu se dépêchaient d´entrer dans le sous-marin.)
Chef : Grouillez vous !!!
( Greg remarqua un rocket un peu à la traîne en train de chercher une passerelle pour rejoindre le sous-marin.)
Greg : Celui là il n´a pas l´air très futé… Ce sera facile, gradhyena à toi.
Graw.
Greg : Suis le, et empêche le de partir.
( Le pokémon se mit à grogner et dans le brouillard il se mit à poursuivre le rocket pour l´effrayer. Il l´emmena du côté de Seb et Sylvain.)
Seb : Greg en a isolé un, génial. Kangourex empêche le de rejoindre le sous marin.
( En quelques bonds le kangourex s´était placé devant la passerelle de lien avec l´entrée du sous marin dont le moteur venait de se mettre en route. Le rocket en entendant se bruit voulut prendre la même direction mais il distingua vaguement la silhouette de Kangourex. Le pokémon se mit à hurler et concentra son énergie dans son poing comme pour lancer une attaque poing comète. Effrayé par cette ombre inquiétante le rocket s´éloigna rapidement de la passerelle.)
Kangou kangourex !
Rocket : Oh non… Et le sous-marin, il a démarré ! C´est pas vrai, c´est pas vrai…
( Le rocket, l´air hagard, passa devant Sylvain au beau milieu du brouillard, il ne voyait pas où il mettait les pieds et cherchait désespérément à rejoindre ses compères sur le sous-marin. Il entendit alors le bruit du périscope en train de tourner et le bruit caractéristique du sous-marin s´enfonçant dans l´eau. Cette fois c´était sur, ils avaient démarré le moteur depuis un moment et ils étaient bien en train de partir.)
Chef : Fermez les écoutilles ! On s´en va ! Rapidos !!!
Rocket : Non attendez ! Attendez ! Aaaah ! BOUM !
( Le rocket ne faisait pas attention et il se prit les pieds dans la corde que Sylvain avait eu le temps de tendre à raz du sol.)
Sylvain : Attaque Ike !
Grr, wah wah !
( Le pokémon se jeta sur la jambe droite du rocket et commença à lui arracher le tissu du pantalon.)
Rocket : Aaaah ! Qu´est ce que c´est ?!? Non lâchez moi lâchez moi ! Au secours !!!
( Le rocket hurlait de panique tandis que Ike s´acharnait comme un diable sur son pantalon. Le petit pokémon, à la mâchoire encore trop fragile ne faisait pratiquement pas mal au rocket mais comme ce dernier ne voyait pas ce qui lui avait agrippé la jambe il se laissait aller à la panique, surtout qu´il se savait désormais seul dans la caverne avec les mystérieux brigadiers qui semaient la pagaille dans la base.)
Rocket : Rah non à l´aide !!! S´il vous plaît !!!
( Il tendit le bras vers la mer et dans la brouillard il distingua l´ombre du sous-marin s´enfoncer dans l´eau. Désespéré le rocket se retourna en tremblant de peur de découvrir le monstre agrippé à sa cheville. Il vit une sorte de petite boule de poil en train de grogner, accroché à son pantalon. Il plissa les yeux tandis que le brouillard commençait lentement à se dissiper. Il vit trois silhouettes se dessiner un peu plus loin derrière lui, c´était deux silhouettes humaines, pas très grandes, et une silhouette de pokémon assez poilu lui aussi. Deux autres silhouettes humaines arrivèrent sur le côté, un grand garçon et une fillette. Lentement le rocket pu voir les visages de Sylvain, Greg, Florine et Seb, accompagnés par le Gradhyena de Grégoire. Les quatre dresseurs regardaient fixement le rocket allongé sur le sol reprendre son souffle assez difficilement.)
Rocket : Des… Des gosses ?
( Il n´en revenait pas, il regardait en clignant des yeux hébété les quatre ados avancer vers lui avec Gradhyena et Ike.)
Grr, warf !
Rocket : Je… Aïe ! Mais que… Un caninos ? Un…Bébé caninos ?!?
( Dans un réflexe il agita vigoureusement sa jambe et Ike fut forcé de le lâcher. Ike montra les crocs et se plaça à côté de Gradhyena qui avait un air peu rassurant, même sans montrer les crocs.)
Rocket : Qui… Qui êtes vous ? C´est vous qui… C´est vous qui avez semé la panique ici ? Il n´y a que vous ?
Seb : ( les bras croisés, les yeux innocents.) Il est perspicace on dirait…
Florine : Comment ça qui nous sommes ? Qui êtes vous VOUS ?
Sylvain : Vous êtes de la Team Rocket ?
Rocket : Je mais… Eh j´ai pas à vous répondre vous n´êtes que des gamins !
Grrrr….
( Le rocket toujours à terre voulut reculé en rampant mais gradhyena mit une patte en avant en grognant méchamment. Greg regardait ses ongles et avec son air pompeux et indifférent qui le faisait si snob parla au rocket sans même le regarder.)
Greg : Des gamins peut être mais nous sommes bien épaulés…
Grr, graw. ( Greg jeta un coup d´œil à son gradhyena comme pour vérifier qu´il avait l´air suffisamment effrayant.)
Seb : Où avez-vous eu ce sous-marin ? La Team Aqua ne l´a quand même pas fabriqué.
Rocket : ( les sourcils froncés.) Vous savez pour la Team Aqua ?
Florine : Le bleu n´est pas dans vos habitudes vestimentaires on dira…
Rocket : Bande de fouineurs…( Sylvain assez impatient se pencha vers le bandit avec un regard et un ton très insistant.)
Sylvain : C´était quoi ce « Matériel » qu´ils ont emmenés ? A quoi il sert ?
Seb : C´est vrai ça, toutes vos machines là elles servent à quoi ?
Rocket : ( avec un rire nerveux) Vous ne croyez pas sincèrement que je vais vous répondre ?
Grrrrr… ( Caninos et Gradhyena montraient les dents au rocket pour l´intimider. Caninos n´était pas particulièrement effrayant, mais Gradhyena lui c´était un autre calibre…)
Florine : Vous répondez à nos questions ou alors nos amis se feront une joie d´ordonner à leurs pokémon de vous mordre jusqu´à l´os.
Rocket : Vous n´oseriez pas. Vous… Vous n´êtes que des gosses vous ne me faites pas peur.
Gràaw ! Grrr…
( Gradhyena n´arrêtait plus de grogner, et Florine passa une main dans la fourrure du pokémon avant de regarder le rocket avec un air provocateur.)
Florine : Vraiment ? Et lui il ne vous fait pas peur ?
Rocket : Euh…
Seb : Vous savez j´ai déjà entendu des histoires horribles sur les gradhyena, certains ont des pulsions violentes qui les pousses à déchiqueter vivant de pauvres pokémon, ou parfois même des êtres humains.
Sylvain : ( qui regardait Seb avec attention.) Ah oui oui, c´est vrai. C´est d´ailleurs l´origine de cette horrible histoire sur la bête des hautes herbes.
Seb : C´est cela même.
Greg : ( il caressa son pokémon qui ne cessa pas de grogner pour autant.) Bien entendu cela dépend du caractère du pokémon, mais je doit avouer que Gradhyena est un peu nerveux ces temps ci. Il ne doit pas manger suffisamment. Il faut dire que les voyages ça creuse. Et aujourd´hui il a beaucoup combattu, je suis sûr qu´il serait prêt à manger n´importe quoi…
( Un filet de bave commençait à couler de la bouche de Gradhyena. L´air de rien Florine recula du pokémon, car elle savait que ce n´était quand même pas dans les habitudes du pokémon de Greg de se mettre à baver ainsi.)
Rocket : ( il tremblait légèrement.) Oui bon d´accord, d´accord je vais vous le dire. De toute façon je ne sais rien de compromettant, ce ne sont pas des mômes comme vous qui mettront en dangers les plans de la Team. Mais ranger ce pokémon ! S´il vous plaît !
Greg : Seulement après vos révélations.
Rocket : C´est du matériel pour émettre des ondes radios et des ultrasons. On les emmène sous l´eau pour pouvoir communiquer avec les pokémon aquatiques.
Seb : Communiquer ?
Florine : Vous vous fichez de nous ? On est jeune mais quand même…
Grrrr…
Rocket : Je vous assure, c´est la vérité. Je ne sais pas exactement ce qu´ils comptent faire avec mais ces ondes sonores sont faites exprès pour être entendus par les pokémon uniquement, nous on s´occupe des pokémon sous marins. Peut être qu´ils seront plus obéissants aux ordres donnés par ultrasons que par des voix humaines, mais je ne sais rien de plus juré !
Sylvain : ( à voix basse à Florine.) Je n´ai pas l´impression qu´il nous ment.
Florine : Tu a raison. Ce n´est qu´un « grouillo », il ne doit rien savoir de plus.
( Greg toisait le rocket du regard tandis que Sylvain et Florine chuchotait à l´oreille de Seb.)
Grrr…
Seb : Rappelle Gradhyena Grégoire, c´est bon il en dira rien de plus.
( Greg sortit la pokéball pour y enfermer gradhyena. Le rocket soupira de soulagement.)
Rocket : Aïe ! Mais qu´est ce que… Lâches moi ! Aïe ! Sale cabot !
Sylvain : Oups je t´avais oublié Ike.
( Le petit caninos de Sylvain avait mordu la main du rocket et ne semblait plus vouloir la lâcher.)
Sylvain : Aller reviens maintenant. N´empêche t´avais raison Seb, les gens en foule ils paniquent pour un rien.
Seb : Et ouais c´est l´effet troupeau, une seule personne panique et les autres suivent, et tout est amplifié.
Florine : Bien, maintenant on appelle ma mère et on sort d´ici. L´agent Jenny de Lavanville va sûrement arriver bientôt chez Seb et elle sera ravie d´accueillir ce monsieur j´en suis certaine...
( Effectivement à peine sortis de la grotte l´agent Jenny était là avec deux de ses adjoints dans un bateau pneumatique et naviguait en direction de la caverne. Florine et Seb qui étaient les deux seuls à être debout sur Lokhlass la regardèrent arriver, Florine venait à peine d´éteindre son portable après avoir appelé sa mère.)
Florine : J´hallucine ne me dites pas qu´ils ne sont venus que tous les trois ?!?
Sylvain : Que la police soit désorganisée d´accord mais là…
( Sylvain et Florine étaient effarés de ne voir qu´un malheureux petit bateau gonflable à moteur avec trois agents de police mais Seb plissa les yeux vers le ciel toujours éclairé que par la lueur des étoiles et de la lune.)
Seb : Attendez c´est quoi ça là bas ? Derrière l´agent Jenny.
( Florine leva les jumelles et regarda l´étrange équipe en train de voler. Il n´y avait qu´un seul pokémon mais il était très gros.)
Florine : C´est un dracolosse, et il a sur son dos trois personnes, mais… Oh !
( Florine baissa ses jumelles et agita la tête pour s´assurer qu´elle n´avait pas rêver.)
Sylvain : Flo ? Flo ça va ?
Agent-Jenny : C´est vous qui avez appelé ?
Seb : Oui agent Jenny, nous avons vu les rockets entrer dans cette caverne.
Greg : Mais il n´y a plus personne maintenant.
Seb : ( avec un sourire fier.) Oui on a réussi à les chasser !
Agent-Jenny : Quoi ?
Ingrid : Sébastien ! Tout va bien ? ( La mère de Seb venait d´arriver sur le dos de Dracolosse juste après l´agent Jenny.)
Seb : Maman ! Oui maman tout va bien.
( Greg écarquilla les yeux et parla suffisamment bas pour que personne n´entende à part Seb qui était juste à côté de lui.)
Greg : Pincez moi je rêve…
( Greg, tout comme Florine avait remarqué qu´avec Ingrid, sur le dos de dracolosse, se trouvait Peter le maître des dragons et Marion, l´une des maîtresse de la ligue pokémon. Greg avait beaucoup de mal cette fois ci à cacher son état d´étonnement et de surprise, il était littéralement sur les fesses d´avoir devant lui le plus grand maître des pokémon dragons du monde et la plus belle et la plus ténébreuses des maîtres pokémon de type ténèbre. Florine et Sylvain quant à eux n´arrivaient pas à comprendre comment ces deux grands maîtres pouvaient se trouver ici à l´heure qu´il était.)
Sylvain : ( en bégayant.) Maî…Maître Pe… Peter, mais que… Que faites vous ici ?
( Le rocket ligoté sur le dos de lokhlass jeta un rapide coup d´œil et un frisson lui parcourut le dos. Il venait de se faire arrêter et il tombait sur Peter le maître de la ligue qui détestait les rockets… Il avait vraiment de quoi être inquiet. La belle femme aux yeux gris et aux longs cheveux blanc se tourna vers Sylvain pour lui répondre.)
Marion : C´est moi qui l´ai prévenu.
Ingrid : Après avoir appeler l´agent Jenny j´ai appelé Marion. Je savais que la police ne suffirait pas.
Seb : Bah en fait man…
Ingrid : Qu´y a-t-il ?
Peter : Qui est cet homme avec vous ?
Seb : Qui ? Ah lui. ( Elle se retourna vers le rocket qui baissa les yeux et passa au rouge vif.)
Florine : C´est un prisonnier maître Peter. Le seul.
Peter : Un prisonnier ? Vous ne vous êtes tout de même pas attaqué seuls à la Team Rocket?
Florine : Euh… Hem, si.
Ingrid : Seb je t´avais dis…
Seb : Oui maman mais je ne voulais pas qu´ils viennent attaquer la maison !
Marion : Où sont ils maintenant ?
Sylvain : Partis maître. Ils se sont enfuis en sous-marin.
Jenny/Ingrid : Sous-marin ?!?
Marion : Un sous-marin ?
( Elle se tourna vers Peter qui semblait aussi perplexe qu´elle, ou tu du moins aussi perplexe qu´ils pouvaient le laisser paraître.)
Seb : Ils étaient avec la Team Aqua. Greg…Oire, les a reconnu.
Greg : Rah-hem oui.
Florine : Ils ont désertés rapidement il reste pas mal d´équipement à l´intérieur. Vous pouvez aller voir, nous on sait pas vraiment à quoi ça correspond ce qu´il y a là dedans.
Peter : Très bien, agent Jenny emmenez cet homme avec vous et vos hommes, prenez sa déposition nous viendrons le questionner nous même plus tard maître Marion et moi-même. En attendant nous allons faire le tour de cette caverne, vous êtes d´accord maître Marion ?
Marion : Oui maître Peter.
Peter : Très bien, Ingrid ramenez ces enfants chez vous et prenez en soin.
( Il l´aida à descendre de son dracolosse pour aller avec les quatre enfants sur le dos de Lokhlass. Marion esquissa un très léger sourire à son amie et hocha la tête pour la saluer, puis tandis que Jenny faisait grimper le dernier rocket dans son bateau pneumatique Peter et Marion s´envolèrent à l´intérieur de la caverne. De leur côté, Seb, sa mère et ses amis rentrèrent à la villa où Pascal les attendait en se faisant un sang d´encre.)
Pascal : Vous voilà ! Bordel j´étais mort de trouille !
Ingrid : Je t´en pris Pascal ton langage.
( Pascal serra son fils contre lui à la limite de l´étouffement.)
Seb : Arg, papa j´ai rien mais, aïe, tu m´étrangles !
Pascal : Désolé… Mais enfin pourquoi es tu parti là bas ? Tu es devenu fou ?!?
Seb : Désolé mais tu sais on a réussi à les faire fuir, ils ont déguerpis vite fait.
Sylvain : Oui c´est vrai, et c´est grâce à la stratégie de Seb !
( Florine tira sur le bras de Sylvain pour lui faire signe de se taire, elle sentait bien que les parents de Seb n´étaient pas en train de douter de l´ingéniosité de leur fils ni de son courage mais plutôt de sa sécurité.)
Ingrid : Mais enfin mon chéri on ne risquait rien, tu aurais dû attendre que Marion et Peter arrive.
Seb : Non, je ne voulais pas prendre de risque, ils auraient pu venir prendre nos pokémon à tout moment.
Ingrid : Je sais Sébastien tu as voulu bien faire et tu t´es montrer très brave mais il fallait les arrêter pas les faire fuir.
Greg : ( à l´oreille de Sylvain et Florine.) Là elle marque un point…
Florine : Greg chut, n´en rajoute pas. ( Sylvain regardait fixement ses pieds, pour une fois qu´on ne lui faisait pas la morale à lui il se sentait quand même visé.)
Ingrid : Vous avez découvert une base des rockets et c´est très bien mais je crois que Marion et le maître Peter auraient voulu capturer tous les rockets et les aquas, ça nous aurait appris encore plus de choses.
Seb : Désolé maman…
( Ingrid soupira et regarda son fils en souriant. Elle l´embrassa sur le front et lui caressa la joue.)
Ingrid : Ne t´en fais pas, personne ne t´en veut.
Pascal : Et ouais, sauf cette erreur de jugement on a de quoi être fier de toi fils.
Seb : Vrai ?
Pascal : Et oui ! Fier de toi et de tes amis ! ( Il leva le pouce vers Sylvain, Florine et Greg et Ingrid toussota pour empêcher son mari de continuer.)
Ingrid : Bien, maintenant il est tard, aller dormir on en reparlera demain.
Pascal : Bien dit mon Charmillon.
Seb : Bonne nuit Man´, bonne nuit Pa´.
Sylvain : Bonne nuit monsieur Lavandson, bonne nuit madame Lavandson.
Florine : Bonne nuit.
Greg : Bonne nuit. ( Greg s´inclina et ferma la marche qui se dirigeait vers l´escalier. Les quatre ados se rendirent dans la chambre de Seb et s´installèrent dans leurs sacs de couchage par terre, sauf Seb bien entendu qui récupéra son lit.)
Sylvain : On leur a quand même foutu une sacrée trouille pas vraie ?
Greg : ( allongé, les bras sous la tête pour éviter de laisser ses cheveux frotter contre le sol.) Oui mais on aurait… Vous auriez du mieux réfléchir, ça ne sert à rien de foncer tête baissée vous voyez bien. On a du gêner maître Peter et maître Marion plus qu´autre chose.
Seb : Il n´a pas tort non plus…
Florine : Ne te mines pas le moral avec ça Seb, tu n´as pas tout à fait mal agit non plus. C´est vrai quoi, on s´en est débarrassé oui ou non de ces rockets ?
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]