Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 35
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : La fausse ville fantome: du Présent au Passé.
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 23/4/2007 à 21:22
Œuvre lue 80879 fois Dernière édition le : 31/10/2010 à 16:16
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 35

La fausse ville fantome

Partie III : Du Présent au passé.

Jacky : Maître Jasmine…
Jasmine : (paisible.) Oui professeur, je sais où il se trouve.
Jacky : C´est bien vrai ?!?
(Jasmine le regarda en souriant très gentiment. Le choix de Mortimer était de vivre en ermite bien tranquillement mais la situation était grave pour les enfants du professeur Léon.
Jacky et Jasmine se trouvaient tous les deux en haut du phare d´Oliville et Jasmine regardait l´horizon s´étendre sur l´océan. La pharamp se reposait le jour, il n´avait pas à user de son énergie pour éclairer la vigie du phare et guider les bateaux mais le vieil ami de Jasmine se sentait parfois bien seul, un peu de compagnie même celle des humains lui faisait plaisir.)
Jacky : Est il encore à Johto ?
Jasmine : Non…
(Au refuge du professeur Fugi Greg et Sylvain commençaient à s´endormir malgré leur inquiétude. Le sommeil de leurs amis était aussi paisible que l´atmosphère de Lavanville. Le vieux bonhomme quant à lui était parti en balade quelque part... Ce fut la sonnerie du téléphone portable de Florine qui fit sursauter Sylvain qui commençait à ronfler.)
Sylvain : (il sauta sur le téléphone.) Allo Jacky ? Oui ? Oui ???
Jacky : Ca va être à vous de jouer les garçons, tenez vous bien : Mortimer s´est réfugié dans les montagnes de l´Est de Kanto, celles qui entourent Lavanville.
Sylvain : (dans un sursaut.) Quoi ?!?
Greg : Qu´est ce qu´il y a ?
Jacky : Vous allez mettre du temps à le retrouver là dedans, ces montagnes sont immenses. Nous allons venir vous aider Al et moi dès demain, en attendant si vous le pouvez commencez les recherches aujourd´hui.
Sylvain : On part tout de suite ! (Il bondit de son siège et raccrocha au nez de Jacky qui ne lui en voulait pas. Il n´était pas encore reparti d´Oliville et l´appelait du centre pokémon. Il avait laissé la nouvelle maîtresse de la ligue seule dans le phare avec son fidèle Pharamp. Fluffy qui s´était amusé à tourner autour du phare jubilait désormais à l´entrée du centre en jouant avec les goelise. Jacky soupira en se disant que finalement, sa fille était presque tirée d´affaire… Et l´infirmière Joëlle lui apporta un café accompagné d´un ravissant sourire.)
[…]
(La sorcière qu´Herbizarre et medhyena avaient mis en déroute n´était que la première, à l´étage supérieur trois autres hurluberlues s´attaquèrent au chevalier et à sa compagne. Herbizarre et son lance-soleil étaient d´une très grande efficacité face à elles et leurs pokémon, bien qu´étant coupée de lumière son attaque s´affaiblissait rapidement mais c´était sans compter sur le soutient de Heart et Tornade. Le petit medhyena était pire que tenace et les pokémon spectres l´amusaient plus que tout. Il les battait les uns après les autres sans aucun mal faisant la fierté de sa maîtresse. Galopa quant à lui utilisait quelques fois son puissant lance-flamme qui suffisait à faire peur aux sorcières et à leurs spectres de pacotille. Lorsqu´ils passèrent l´escalier du troisième étage une brume se leva dans la tour.)
Sébastien : Etrange cette brume qui s´installe dans un bâtiment clàt.
Fleur : Il s´agit d´un brouillard d´esprits, les fantàmes créaient cette brume pour que les visiteurs se perdent et les empêcher de ressortir. Je vous l´avais dit que ce lieu était maudit.
Sébastien : N´ayez crainte il en faudrait bien plus pour me perdre.
(Le troisième étage était angoissant à cause de la brume, il n´y avait pas de sorcière ni d´autre illuminé du même genre mais un bon nombre d´yeux posés sur eux. Des fantominus, des spectrum et peut être encore d´autres pokémon spectres qui leurs restaient invisibles, des fantàmes et des âmes tourmentés attirés par ces huit êtres encore vivants dans leur antre…
Ils arrivèrent au quatrième étage plus embrumé et bien plus sombre que les autres, comme si de nouveau un pokémon avait lancé une attaque ténèbres La crinière de flammes de galopa éclairaient vaguement les alentours mais ce n´était pas suffisant pour illuminer leur route.)
Sébastien : On n´y voit rien ici.
Fleur : (avec un sourire malicieux.) Je crois que j´ai la solution à ce problème. Lord feu follet.
Goupi !
(Le pokémon ouvrit la gueule et se mit à cracher cinq ou six petites boules de feu rougeoyantes qui se mirent à danser dans les airs avant d´aller serpenter la salle de long en large. Finalement elles se logèrent dans les recoins les plus sombres et tracèrent un chemin, faiblement éclairé certes mais néanmoins visible pour Fleur, Sébastien et leurs amis pokémon. Les flammes du dos de Tornade amélioraient encore l´éclairage et c´était largement suffisant pour que les deux humains puissent s´orienter.)
Spectrumm…
Sébastien : Attention derrière vous !
Fleur : Lord lance flamme !
(En un clin d´œil le goupix avait envoyait un jet de flammes puissant et précis qui transperça le corps astral de spectrum. Le pokémon fantàme prit peur et s´enfuit dans l´obscurité.)
Sébastien : Bien joué… A tous les deux.
Fleur : Tu as entendu Lord ? Dis merci au comte.
Gou ! Goupix !
(Le pokémon, boitillant un peu à cause de sa blessure s´approcha du chevalier avec un air enthousiaste. Sébastien le caressa gentiment avant de continuer à avancer.)
Fleur : Je crois qu´il vous aime bien, et je crois que mon medhyena aime bien votre évoli.
(Perceval et Heart marchaient côte à côte devant eux, poussant des cris et aboyant comme s´ils parlaient entre eux. Ils ressemblaient à deux coéquipiers s´apprêtant à former un duo de choc pour l´aventure. Lorsqu´ils arrivèrent au pied du prochain escalier les deux duettistes se mirent à grogner. Une femme, bien plus jeune que la première qu´ils avaient croisés, était assise sur les deux premières marches. Elle releva la tête en les voyant arriver, ses yeux perçants derrière sa touffe de cheveux sales avaient quelque chose de malveillant.)
Sébastien : (dans un murmure.) Encore une sorcière semble t´il.
Femme : (d´une voix grinçante.) Où comptez vous aller ?
Sébastien : Aussi loin que possible dans cette tour tant que nous n´aurons pas retrouver la personne que nous cherchons.
(Fleur ne pût s´empêcher de penser que le chevalier De Woincourt parlait très bien, trop bien pour les gens qu´ils croisaient dans cette tour de fous.)
Femme : Vous formez une bien étrange troupe… Et votre parcours s´arrête ici. Papinox, Eoko dépossédez les…
Fleur : (sur un ton cinglant.) Sorcière peut être, voleuse sûrement.
Sébastien : Elle peut toujours essayer, mes amis il…
(Heart et Perceval s´étaient tous les deux avancés avant que Sébastien n´ait le temps de désigner le pokémon qui allait combattre. Fleur s´approcha du chevalier, prête à diriger son medhyena.)
Sébastien : Et bien soit, Perceval prépare une attaque météores.
Fleur : Lord mâchouille sur le O, le E… Enfin le pokémon blanc !
Femme : Vague psy…
(Il y eut comme une mer rose sombre qui se répandit de Eoko à ses deux adversaires. La vague toucha de plein fouet évoli mais medhyena qui était du type ténèbre y fut insensible et passa à travers. Il se jeta sur Eoko et commença à le mordre à pleines dents, le petit pokémon effrayé lança des cris aigus sous la douleur.)
Femme : Pas si vite la bête noire, tu vas y avoir le droit toi aussi : force cachée !
(Le papinox fondit sur Heart et le heurta avec violence. Medhyena lâcha sa proie et papinox se mit à battre des ailes au dessus de sa tête. De son côté évoli s´était relevé après avoir prit la vague psy de face. Il s´avança un peu et envoya son nuage de météores qui força papinox à laisser tranquille medhyena.)
Femme : Brouhaha Eoko.
Eo eo eo !!!
(Le pokémon se mit à faire un raffut du tonnerre et évoli et medhyena se replièrent sur eux mêmes dès les premiers sons. Papinox s´envola le plus haut possible, il était désorienté par ce bruit lui aussi mais les deux pokémon alliés étaient vraiment téméraires, le bruit les avait plus surpris qu´autre chose. Malgré la douleur atroce que lui faisait ce tintamarre dans les oreilles, medhyena s´était remis debout en grognant et Fleur vit qu´il était prêt à attaquer. La jeune femme avait elle bien gardé les mains sur ses oreilles. Sébastien, les mains plaquées pour se protéger les tympans regarda son propre pokémon qui serraient les dents et abaissaient les oreilles mais se tenait lui aussi prêt à combattre. Medhyena et évoli se regardèrent, la même lueur de hargne et de détermination dans les yeux.)
Sébastien : Perceval bélier sur cet eoko ! Arrête ce bruit abominable !
Femme : Empêche le de t´atteindre avec un choc mental !
(Mais avant qu´eoko ait pu lancer son attaque medhyena l´avait surpris avec ce qui ressemblait à une attaque larcin. Fleur n´avait même pas eu besoin de lui ordonner d´agir, Heart l´avait fait de lui-même, probablement s´était il « concerté » avec évoli avant. Finalement Eoko cessa son brouhaha et ne réussit pas à utiliser son attaque choc mental car évoli termina sa technique bélier juste après le larcin de medhyena. Lorsque le bruit s´arrêta papinox redescendit sur le champ de bataille.)
Sébastien : (avec un sourire pour Heart et Perceval.) Ils sont bien partis.
Fleur : J´en ai l´impression. Vous croyez que nous pourrions… (Elle regarda le chevalier et ils échangèrent le même regard et le même sourire assuré, la même pensée leur traversa l´esprit.)
Sébastien : Très bien Miss, je suis prêt.
Fleur : Alors… Heart charge !
Sébastien : Perceval vive attaque !
(Les deux pokémon crièrent à l´unisson et partirent l´un derrière l´autre. Aucun de Eoko ou de papinox ne savait duquel il était la cible, mais medhyena et évoli qui étaient sur la même longueur d´onde s´étaient bien destinés un adversaire chacun. Finalement Papinox fut touché le premier par la vive attaque d´évoli sans pouvoir réagir et lorsque eoko réalisa qu´il était le prochain face à medhyena il était trop tard : le pokémon ténèbre le heurta violemment dans sa charge.)
Femme : Arg, vague p… Non étonnem… Mais non saleté de pokémon normal et psy, damocles !!! Et papinox…
Sébastien : Coup d´main !
Fleur : Mâchouille !
Femme : Tornade !
(Les deux pokémon chargèrent à nouveau en parallèle et à contre vent car papinox préparait son attaque tornade. Eoko s´apprêtait à affronter celui qui l´attaquerait avec sa technique damocles mais medhyena choisit d´attaquer papinox et suivant le principe du « coup d´main » évoli bondit sur papinox à son tour et se mit à mordre le pokémon papillon. Il ne pouvait pas égaler la mâchouille de Heart mais il pouvait utiliser son attaque morsure à foisons. Papinox se débattit du mieux qu´il pu en agitant ses ailes mais ses deux adversaires le clouaient au sol. Eoko mit du temps à réaliser qu´il n´avait personne à combattre et sa dresseuse du s´égosiller après lui pour qu´il se décide à venir en aide à papinox. Il se décida à attaquer évoli car il était plus petit que medhyena. Avec sa damocles il le força à lâcher prise puis à s´éloigner de papinox. Eoko frappait Perceval avec son étrange queue, ses coups étaient très vigoureux et même si Perceval encaissait très bien il ne pouvait riposter. Medhyena s´aperçut que son coéquipier avait cessé d´attaquer papinox et releva la tête pour le regarder. Il vit eoko l´attaquer à coup de damocles et aussitôt medhyena laissa tomber papinox pour se jeter sur eoko. Le pokémon psy prit peur lorsque medhyena lui sauta dessus et il retourna rapidement au près de papinox qui se remettait lentement des mâchouilles et des morsures.
Medhyena et évoli se tenaient à nouveau debout l´un à côté de l´autre et regardaient leurs deux adversaires qui étaient complètement épuisés. Le chevalier et Fleur échangèrent un regard très similaire à celui qu´échangeaient leurs pokémon.)
Evo !
Graw graw !
Sébastien/ Fleur : Retour !
(Càte à côte Heart et Perceval foncèrent sur Eoko et papinox. Ils bondirent en même temps, Heart sur papinox et Perceval sur eoko. Les deux pokémon partirent en arrière sous le choc : Papinox s´écrasa sur le sol et eoko lui tomba dessus évanoui, le coup de Heart l´avait assommé. Les deux pokémon avaient rebondit sur leurs adversaires et atterrirent dans les bras de leur dresseur respectif.)
Femme : Nooonnn ! Eoko ! Papinox ! (Elle se jeta à genoux à côté de ses deux pokémon évanouis et medhyena se précipita vers elle les babines retroussées.)
Graw, graw graw !
Femme : Aah ! (Elle sursauta en le voyant, se renversa sur le sol puis en comprenant qu´elle ne pourrait pas éviter l´attaque du pokémon elle se recroquevilla sur elle-même. Alors qu´elle formait une boule par terre Heart s´arrêta à côté d´elle et se mit à grogner dans un grondement menaçant.)
Fleur : C´est bon Heart laisses là.
Sébastien : Vous avez bien raison Miss. Venez, Perceval c´était très bien.
Vovo !
Graw. (Medhyena fit demi tour et s´éloigna à la suite de ses compagnons tandis que la sorcière sanglotait de peur sur le sol juste derrière papinox et eoko.)
Fleur : Ca c´est l´escalier du cinquième étage…
Sébastien : (amusé) Vous avez bien compté Miss.
Fleur : Non ce que je veux dire c´est que la tour ne compte que six étages. On approche du sommet.
Uuuh.
(Sébastien caressa son galopa et se rapprocha de Fleur, il posa une main entre les omoplates de son amie et appliqua une légère pression sur son dos pour l´inciter à gravir les escaliers aux côtés d´Herbizarre, Perceval et Heart qui étaient déjà partis à monter les marches.
Lorsqu´ils atteignirent le cinquième étage Fleur demanda à Lord de réitérer son attaque feu follet car l´étage était encore plus sombre et plus encombré que le précédent.)
Sébastien : Toutes ces tombes et ces ombres…
Fleur : C´est pire qu´un labyrinthe, on va se perdre à coup sûr.
Sébastien : Oui je le crains… Et j´ai aussi la douloureuse impression que les feux follets de votre ami goupix ne suffisent pas à nous guider.
Gou…
Fleur : Ne t´en fais pas Lord tu as fait de ton mieux, restes près de Galopa pour ne pas te perdre. Toi aussi Heart.
Sébastien : (Il tourna la tête en hésitant.) Bien, on va essayer par là. Herbizarre, Perceval, Lancelot restez près de nous vous aussi.
Téta !
Herbraw, braw.
(Le chevalier s´engagea sur un chemin, Fleur le colla au pas pour ne pas le perdre. Comme elle se frottait à son bras sans oser le prendre Sébastien finit par s´accrocher à celui de Fleur, sans brusquer ses mouvements pour ne pas qu´elle se méprenne sur ses intentions. Ils avancèrent ainsi, bras dessus bras dessous, à pas prudents dans le brouillard et l´obscurité à peine percée par les feux follets et la crinière de Galopa. L´ambiance était encore plus lourde qu´aux autres étages. L´angoisse montante ne devait pas être due aux spectres présents à chaque étage mais plutôt au fait qu´ils se rapprochaient de quelque chose qui devait se trouver justement au cinquième étage, ou peut être au sixième et dernier étage, mais la « chose » leur semblait pourtant presque à portée de doigts. Une pensée occupait beaucoup l´esprit de Sébastien : où était la princesse ? Si elle était bien ici et si sa disparition avait un rapport avec cette présence pesante. Alors qu´il réfléchissait à la situation de la future reine de Kanto il sentit la main de Fleur se resserrer sur son bras droit.)
Fleur : Là devant, il y a quelque chose…
(Sébastien se plaça devant son amie, lui aussi avait entendu ce bruit provenant d´entre les tombes. Une faible lumière blanche s´avança vers eux, ils pensèrent à un esprit fantàme ou à un nouveau pokémon spectre pourquoi pas dans un meilleur cas. La lumière blanche se rapprocha mais sans s´amplifier ce qui était étrange. Lorsqu´elle fut suffisamment proche le groupe de héros pu distinguer la silhouette d´un pokémon, une sorte de pokémon chien étrange avec une crête. Il était plus blanc que la neige et son pelage reflétait donc le faible éclairage : c´était l´origine de cette étrange lumière. Malgré l´explication sur sa « luminosité » le pokémon n´en restait pas moins extraordinaire, il semblait revenir d´un autre monde, de l´au-delà, de la lumière elle-même. Il s´avança lentement, avec une attitude visiblement très pacifique.)
Absol…
Fleur : Ce… Ce pokémon, est ce un fantàme ou bien un être de chair ?
Sébastien : Hum… (Il s´approcha et le pokémon lui fit un étrange signe de tête.)
Absàl.
Sébastien : Miss j´ai l´impression qu´il souhaite que nous le suivions.
Fleur : Oui mais où ? Lord qu´en penses tu ?
Goupix, gou… (Le pokémon s´avança vers Absol et commença à le suivre en direction du grand escalier qui montait les étages de la tour. Fleur sourit sans joie et s´adressa au chevalier mais sans le regarder.)
Fleur : Je crois que nous pouvons suivre cette créature sans crainte.
(Cette fois ce fut à Fleur d´ouvrir la marche, les pokémon à la file indienne derrière elle et Sébastien en dernier avec son cheval de feu. La troupe suivait Absol qui les guidaient à travers les pierres tombales.)
Sébastien : Ce pokémon est étrange, vous le connaissez ?
Fleur : Je vous avouerai messire que je n´ai jamais vu un tel pokémon dans la région auparavant.
Sébastien : Alors comment savez vous qu´on peut lui faire confiance ?
Fleur : Je le sens… C´est comme une intuition.
Sébastien : Hem, je ne voudrais pas vous offenser mais êtes vous certaine que vous pouvez vous fier à votre intuition ?
Fleur : (elle lui lança un regard assuré mais aussi un peu malicieux.) Sire je vous ai fait confiance à vous aussi et cela uniquement en me fiant à mon instinct. Jusqu´à maintenant je n´ai pas eu à m´en repentir.
(Sébastien se mit à sourire et Fleur lui rendit son sourire avec un charme bien à elle. Leur reconnaissance mutuelle fut juste interrompue par le cri du pokémon blanc.)
Absàl…
Sébastien : Quoi ? (Il se retourna vers le pokémon qui avait cessé d´avancer, il était devant le dernier escalier.)
Fleur : Voilà, l´entrée du dernier étage. La princesse doit être au dessus de nos têtes. (Elle prit une profonde inspiration.) Allons y messire.
Sébastien : Attendez, il y a quelque chose de bizarre. Pourquoi n´avance t´il pas ?
Fleur : (le chevalier l´avait retenu par le bras et elle se retourna vers lui.) Quoi ?
Absol.
(Elle regarda l´absol comme le faisait le chevalier, il s´était arrêté avant l´escalier et regardait fixement les premières marches avec un regard qui donnait l´impression qu´il allait se confronter à un obstacle particulièrement gênant. Heart se mit alors à grogner, accompagné d´évoli puis Herbizarre, Lancelot et goupix se mirent en position d´attaque. Fleur regarda tour à tour chaque pokémon sans comprendre tandis que Sébastien, d´un pas prudent s´avança vers l´escalier qu´il ne quittait pas de yeux.)
Sébastien : Il y a quelque chose… (Alors qu´il était tout près de la première marche un hurlement rompit le silence mortel qui régnait au cinquième étage.)
Ossaaaaaaaaa !
(Une image floue se dessina devant Sébastien prenant peu à peu une forme plus précise tandis que le chevalier reculait vers ses amis pour s´éloigner du… Fantàme, il n´y avait pas d´autre mot.)
Ossa, ossatueur.
(Devant eux se tenait désormais un pokémon marron clair, coiffé d´un crâne, dont les yeux bleus, froids et perçants étaient fixés sur le chevalier et il tenait dans sa patte gauche un os long et fin d´un blanc immaculé.)
Fleur : C´est un… Ossatueur. Il est grand…
Grrr… (Le goupix grognait après le pokémon, l´ambiance générale empestait l´hostilité de la créature osseuse.)
Sébastien : Une femelle je dirais même. Mais elle n´a pas l´air…
Os-wouah !
(Le pokémon se mit à crier puis lança son osmerang droit sur les deux humains. Fleur était en plein dans l´axe et Sébastien se jeta sur elle pour la plaquer au sol. Ils évitèrent de justesse l´objet volant.)
Sébastien : Vous allez bien ?
Fleur : Oui merci. Ce pokémon il va voir de quel bois je me chauffe… Lord vive attaque, Heart charge !
(Les deux pokémon foncèrent côte à côte, puis Goupix accéléra dans sa vive attaque pour frapper en premier et medhyena le suivit mais les deux amis de Fleur passèrent à travers le pokémon.)
Sébastien : C´est ce que je pensais : c´est un fantàme ! C´est un esprit de pokémon décédé.
Fleur : Pour un spectre son os paraît bien réel Sire.
Sébastien : Je sais…
(Medhyena et goupix situés derrière l´ossatueur se retournèrent, ils avaient l´air perdu, ils se regardaient mutuellement sans comprendre comment ils avaient fait pour louper une telle cible. Ossatueur cria à nouveau et lança son os-boomerang, Sébastien se plaça devant Fleur pour la protéger, n´ayant pas le temps de la plaquer au sol. Heureusement pour lui Tétarte sauta devant eux et contra l´os avec un fabuleux coup de poing glacé, une technique poing de glace.)
Téta !
Sébastien : Bien joué Lancelot !
Fleur : D´accord son os est réel mais lui c´est un spectre, comment faire pour l´affronter ?
Sébastien : Je…
Ossa ! (Il renvoya son osmerang vers la troupe et cette fois se fut Tornade qui s´interposa, il donna un coup d´korne sur l´os qui s´envola dans les airs et Ossatueur dû sauter pour le rattraper. Les pokémon de Sébastien se défendait bien mais s´ils voulaient passer il ne fallait pas seulement se défendre contre le fantàme il fallait aussi trouver un moyen de l´attaquer. Fleur réfléchissait pendant que le chevalier surveillait les moindres mouvements d´ossatueur.)
Fleur : Si l´os est réel alors qu´elle arrive à le tenir c´est qu´elle aussi doit être réelle à certains moments ce n´est pas un simple fantàme… On doit pouvoir l´atteindre lorsqu´elle…
(Le pokémon fantàme se sentait observé par Sébastien et elle avait horreur de ça. Elle finit par disparaître sous les yeux du comte et de ses pokémon.)
Sébastien : (perplexe.) Ca alors mais… Mais où est elle ?
Evo ?
(Fleur s´arrêta dans sa réflexion et vit entre elle et le chevalier un flou s´installer, une silhouette qu´elle avait déjà vu quelques minutes auparavant lorsque l´ossatueur est apparue pour la première fois.)
Fleur : Derrière vous !
(Sébastien se retourna à temps pour voir le spectre d´ossatueur réapparaître à quelques mètres de son dos. Tétarte et évoli se retournèrent en même temps que leur maître.)
Sébastien : Lancelot jet d´à !
Ta ! (La technique antique du pistolet à à fut parfaitement réussie : le jet atteignit l´os manuel de l´ossatueur et sous le tir elle dû le lâcher.)
Fleur : Lord flammèches ! Vite !
Goupix ! (Très rapidement le goupix obéit à sa dresseuse et lança quelques flammes sur l´ossatueur. Alors qu´elle était en train de ramasser son os les flammes l´atteignirent et lui brûlèrent les pattes. Elle recula avec une légère grimace de douleur, attrapa son os et disparut pour réapparaître sur les premières marches de l´escalier avec un air colérique.)
Ossa-aw !
Fleur : Elle a eu mal, les flammèches l´ont brûlé !
Sébastien : Quoi ? Vous êtes sûre de ce que vous dites !
Fleur : (elle accourut à côté du chevalier.) Oui ! Je crois que j´ai compris, lorsqu´elle lance son os elle devient un vrai pokémon de chair et d´os pour quelques instants, juste pour pouvoir nous attaquer.
Sébastien : Alors il faut la frapper quand elle essaye de nous frapper…
(L´os s´envola à nouveau vers tétarte visiblement et aussitôt Sébastien essaya la théorie de son amie.)
Sébastien : Perceval météores ! (Alors que tétarte se plaquait au sol pour éviter l´osmerang, l´évoli Perceval se mit à enchaîner des saltos avant en sautant sur place et il envoya quelques étoiles sur l´ossatueur. Le temps que la femelle n´avait pas en mains son os elle se prit les étoiles dans le museau et ferma les yeux avec une expression de douleur.)
Sébastien : Ca marche !
Oss ! (Lorsqu´elle eut de nouveau son os entre les mains elle voulut se venger de l´évoli et lui envoya son boomerang en bouts de squelette. Fleur et Sébastien sautèrent de nouveau sur l´occasion.)
Sébastien : Herbizarre tranch´herbe !
Fleur : Lord lance flamme !
Evo ! (L´évoli sauta juste à temps pour éviter le projectile et ossatueur se prit d´abord l´attaque tranche herbe qui lui fendit un peu son casque en crâne puis l´attaque lance flamme du goupix. Ossatueur récupéra son os avec une lueur de hargne dans le regard, son poil court et pourtant fantomatique comportait quand même des traces de brûlures. La femelle hurla de rage et son cri résonna dans tout l´étage. Juste après son cri de guerre elle frappa violemment du pied sur le planché du cinquième étage et le sol se mit à trembler violemment. Galopa hennit de surprise, il perdait son équilibre tout comme tétarte qui était bipède. Le goupix eut beaucoup de mal avec sa blessure à se maintenir debout lui aussi.
A côté d´eux herbizarre et évoli étaient les vraies cibles de cette attaque sol. Ils tanguaient de tous les côtés, ne trouvant pas un seul endroit stable où se raccrocher. Les pokémon avaient l´impression que le planché allait s´écrouler sous leurs pattes.)
Fleur : (qui ne trouvait plus son équilibre non plus.) Une attaque séisme !
Sébastien : (en rattrapant son amie avant qu´elle ne tombe.) Elle doit être réelle en ce moment aussi non ?
Fleur : Oui mais nos pokémon ne peuvent pas attaquer… Sauf Heart, Heart attaque bélier !
(Mais le pokémon n´obéit pas à sa dresseuse, à la place il bondit sur une pierre tombale qui ne tremblait pas et sauta de nouveau vers Perceval. Il referma sa gueule sur la peau et la fourrure du cou d´évoli et sauta à nouveau en le tirant de l´épicentre du séisme dans son saut. Quelques secondes plus tard les planches qui étaient sous les pattes de Perceval se cassèrent et tombèrent à l´étage précédent, dérangeant sûrement quelques spectres au passage dans ce brouhaha à réveiller les morts. Il ne restait plus qu´herbizarre à moins d´un mètre du trou et ossatueur lança sur lui son os-boomerang.)
Ab-sàl ! (A cet instant le pokémon blanc jusque là en retrait bondit au dessus d´herbizarre et d´un coup de crête créa une bourrasque de vent qui détourna l´os-merang contre son agresseur. L´os revint dans la tête d´ossatueur plutôt que dans sa main.)
O aw ! (Le séisme cessa et herbizarre pût retrouver son équilibre et son calme.)
Sébastien : Herbizarre ça va ?
Herbraw.
Sébastien : (avec un sourire pour le pokémon blanc.) Merci…
Absàl.
Sébastien : Absol.
Grrr…. Ossa !
(Le séisme reprit mais cette fois Fleur attrapa son medhyena quand le sol commença à trembler.)
Fleur : Je te lance, toi profites en pour l´attaquer avec une mâchouille.
Graw graw ! (Elle lança son pokémon le plus fort et le plus loin qu´elle pût pour qu´il atteigne l´ossatueur. Herbizarre avait planté des racines dans les trous du plancher et dans les failles des pierres tombales les plus stables et cette fois l´attaque d´ossatueur ne lui faisait pas grand-chose. Sébastien le remarqua et regarda son adversaire fantàme qui se trouvait alors confronté à medhyena, les crocs sortit en train de mordre ou plutôt de « mâchouiller » ossatueur.)
Sébastien : Herbizarre prépares un lance soleil mais attend bien que je t´ordonne de le lancer.
Fleur : Dans ces ténèbres ça n´aura pas beaucoup d´effets Sire !
(Le chevalier serrait les dents en essayant de rassurer son galopa, affolé par le sol instable.)
Sébastien : Rah c´est vrai.
Absàl…
Sébastien : Absol ? De la lumière tu n´aurais pas ça mon brave ami ?
Fleur : Ce n´est pas de la lumière ordinaire qu´il faut c´est celle du soleil.
(Ossatueur finit par en avoir assez des morsures de Heart et il stoppa son attaque séisme. Il n´eut plus besoin de prendre une enveloppe charnelle et les crocs de medhyena se resserrèrent dans le vide pendant qu´il tombait sur le sol derrière Ossatueur.)
Fleur : Le sol est de nouveau stable.
Absàl ! (Sébastien suivit des yeux leur guide pokémon qui fonçait contre un mur la tête en avant. Sébastien se demandait ce qui lui prenait, s´il n´était pas devenu fou ou possédé mais avant d´atteindre le mur absol lança une attaque tranche contre les pierres. Il entailla un peu le mur mais surtout il décrocha une planche cloutée contre une vitre cachée. Ni Sébastien ni Fleur n´avaient remarqué qu´il y avait des fenêtres dans ce lieu sombre, elles étaient juste barrées avec des planches et des tombes. Un faible rayon de lumière vint percer le carreau et s´ajouta à l´éclairage des feux follets, des torches de l´escalier et de la crinière de Tornade.)
Ossa !
Sébastien : La lumière du jour ! Il faut casser la fenêtre, non encore mieux : casser le mur !
Fleur : Pardon ?!? (Cette fois Ossatueur vint d´elle-même sur ses adversaires, son os semblait beaucoup plus gros que tout à l´heure, peut être en avait t´elle changé. C´était une attaque charge-os dirigée contre Heart. Evoli poussa un cri pour prévenir son ami medhyena et les deux humains reportèrent leur attention sur ossatueur. Medhyena ne pût éviter l´attaque et ossatueur le heurta brutalement, l´envoyant se cogner dans une des grosses pierres tombales. Heart grimaça de douleur et resta allongé, il avait la colonne vertébrale en compote. L´ossatueur prépara sa masse d´os et se tourna vers tétarte et l´évoli qui grognait.)
Sébastien : On dirait qu´elle prépare une technique masse d´os, Miss O´Connor occupez vous d´elle quelques instants.
Braw braw. (Sébastien se tourna vers son herbizarre qui essayait en vain de préparer son attaque lance soleil.)
Sébastien : Ca arrive Herbizarre, attends encore un peu. Tornade !
Uuuh.
Sébastien : Prépares moi une attaque empal´korne et détruit moi ce mur.
Uuuh.
Sébastien : (avec une caresse dans le cou.) Et fais attention à toi…
(Le cheval de feu s´élança vers le mur de pierre, sa corne frontale brillante d´une lumière bleue étrange.)
Fleur : Lancelot utilises tes poings pour contrer sa mass d´os !
Téta !
Fleur : Perceval profites en : morsure !
(Tandis que le tétarte et ossatueur luttaient en corps à corps, évoli se jeta sur la queue de la femelle pokémon et la mordit à pleines dents. Ossatueur hurla mais ne laissa pas tomber pour autant sa masse d´os qu´elle voulait abattre sur la tête de Lancelot.
De son côté Galopa fonça droit dans le mur, sa corne brisa plusieurs pierres à elle seule. La force de la charge du galopa sur le mur fit le reste ; la fenêtre éclata complètement, les pierres tombèrent, parfois se cassèrent et toute une partie du mur s´écroula laissant entrer la lumière de fin d´après midi encore assez forte pour tous les aveugler alors qu´ils étaient habitués à l´obscurité.)
Sébastien : (les mains devant les yeux.)Tornade recules toi avant de tomber dans le vide !
(L´ossatueur surpris par tant de lumière laissant tomber son attaque masse d´os et la fit disparaître. Son corps redevint fantàme et évoli et tétarte ne pouvaient plus le frapper. Ossatueur réapparut sur son escalier, elle avait récupéré son osmerang. Cette fois en plus des traces de brûlures elle avait aussi la marque des morsures d´évoli sur la queue.)
Braw… (L´herbizarre plissa les yeux à cause de la lumière mais la fleur sur son dos elle s´illumina d´une façon merveilleuse.)
Sébastien : Excellent, attends mon signal herbizarre.
(L´ossatueur prépara son boomerang et finit par le lancer sur tétarte tandis que la fleur d´herbizarre paraissait entièrement composée de lumière.)
Sébastien : Maintenant !
(Un énorme rayon presque aussi aveuglant que le soleil lui-même sortit du bulbe fleuri d´herbizarre. Le rayon passa entre tétarte et évoli qui sentit ses poils se roussirent sous la chaleur du rayon. L´osmerang se perdit dans la lumière et le rayon toucha de plein fouet l´ossatueur femelle qui s´éclata sur les premières marches de l´escalier. Lorsque le rayon disparut la troupe pût distinguer l´ossatueur étalée sur le dos, elle réussit à se traîner sur le ventre jusqu´à l´osmerang qui était revenu et tombé au bas de l´escalier. Elle ramassa l´os et devint transparente. Les deux humains croyaient qu´après une telle attaque elle laisserait tomber mais non elle se releva, les regarda avec des yeux mauvais et prépara son os boomerang. Sébastien n´en revenait pas d´autant de persévérance chez un pokémon, décédé en plus. Fleur quant à elle se rapprocha de son évoli, prêt à charger et de tétarte qui préparait ses poings. Elle vit son goupix qui venait vers eux en boitant un peu. Quand elle remarqua cet attroupement ossatueur décida qu´il serait sa prochaine cible.)
Fleur : Retournes dans la tombe ossatueur… Lord déflagration !
(Alors que l´os s´envolait une dernière fois vers eux, goupix ouvrit la gueule et un jet de flammes monstrueux en sortit, prenant toute son étendue comme une étoile de feu qui filait de la bouche de Lord jusqu´à l´ossatueur. Dans un hurlement l´ossatueur se retrouva recouverte de flammes et encerclée par le brasier.)
Sébastien : (épaté par cette attaque sulfureuse.) Seigneur…
(Lorsque le feu eut disparu et goupix essoufflé la troupe découvrit l´ossatueur étendue sur le sol, son os bien serré contre elle. Elle soupira puis son corps spectral s´effaça peu à peu. Il ne resta au final qu´une légère brume et quelques étoiles qui semblaient s´évaporer dans l´air. Le nuage scintillant passa par-dessus la tête de nos héros et s´en alla vers l´extérieur par le grand trou que Tornade avait fait dans le mur. Il disparut dans la lumière du soleil qui éclairait désormais tout l´étage.
Les deux humains parcoururent des yeux le décors autour d´eux, il était encore très brumeux mais avait l´air beaucoup moins effrayant qu´au départ, et la lourde présence qu´ils avaient senti en arrivant n´était plus là, c´était bien celle d´ossatueur qu´ils ressentaient ainsi.)
[…]
(Dans la montagne du Nord de Lavanville deux jeunes garçons marchaient depuis une bonne heure déjà parmi les graviers et les sentiers sinueux.)
Greg : Tu parles d´un hasard que ce fameux Mortimer soit dans les environs. (Il soupira.) Mais n´espères pas le trouver rapidement, on pourrait explorer ces montagnes toute la semaine avant de tomber sur…
Sylvain : Attention !!! (Il sauta sur son ami et le renversa. Les deux ados évitèrent de justesse un gravalanch qui dévalait la pente abrupte du flanc de la montagne. Il s´arrêta derrière les pieds de Greg qui marmonnait de colère : son pull déjà déchiré était maintenant couvert de terre, de graviers et de poussières. Le gravalanch fit craquer ses doigts et Sylvain se releva face à lui le plus vite possible.)
Greg : (grincheux.) Qu´est ce qu´il nous veut celui là ?
Sylvain : Se battre j´ai l´impression. (Il attrapa la pokéball de Marill.) Il ne va pas être déçu. Marill à toi !
(Le petit pokémon bleu et blanc apparut devant le gravalanch qui était maintenant en train de se frotter les pieds sur le sol rocailleux. Marill agita ses oreilles, organes sensibles, il sentait l´agressivité émaner du pokémon roche et se tenait prêt à combattre. Il jeta un rapide coup d´œil à son dresseur et à Grégoire.)
Sylvain : Tu t´en débarrasseras vite Marill, j´ai confiance en toi.
Ma maril !
Gra-graw !
(Gravalanch se roula en boule et fonça droit sur Marill dans une attaque roulade.)
Sylvain : Pistolet à ô !
(D´un tir puissant et précis Marill éclata la boule de roc : le gravalanch détendit ses pattes avant et arrière et freina dans sa course, sa roulade avait échouée. En colère il attrapa un gros rocher qui traînait et le lança sur Marill. Ce fut au tour de marill de se rouler en boule et d´éviter le jet de pierre avec sa technique roulade.)
Sylvain : Pistolet à ô encore une fois !
(Le pokémon se déroula et expédia un nouveau jet d´eau sur son adversaire. Gravalanch se rapprocha de la paroi, il ne semblait pas du tout aimer se faire battre par un si petit pokémon. Il provoqua un éboulement et marill se mit à courir du mieux qu´il pouvait sur ses petites jambes pour éviter les gravas. S´il se remettait en boule pour une roulade il ne pourrait pas voir ou entendre les chutes de pierres et donc ne pourrait pas les éviter aussi bien qu´en courant. Finalement Marill sauta sur l´une des chutes pierre puis sur une autre, avec une agilité digne d´un capumain. Une fois dans les airs Sylvain estima que son pokémon était en bonne position de tir.)
Sylvain : Bulles d´à !
(Marill souffla de belles bulles d´à sur l´évolution de racaillou et ce dernier dû stopper son attaque. Les techniques de type eau étaient vraiment son point sensible. Sylvain continuait son combat très confiant sous les yeux attentifs de Greg. Aucun des deux garçons n´avait remarqué que plus haut dans la montagne quelqu´un était en train de les observer le dos bien droit et l´attitude immobile.
Gravalanch était revenu vers Marill dans une charge et cette fois ci Sylvain et son pokémon étaient bien décidés à en finir avec lui.)
Sylvain : Attaque écume !
Marill ! (Les bulles d´écume éclatèrent partout sur le corps de Gravalanch, l´humidité s´infiltrat dans ses membres et finalement il s´écroula épuisé.)
Sylvain : C´était parfait Marill, t´es un as.
Greg : J´ai bien cru que vous alliez vous éterniser… On reprend la route maintenant.
(Sylvain le regarda perplexe en caressant son Marill. Il se doutait que Greg était inquiet pour ses amis et il lui excusait son côté un peu agressif mais c´était surtout la première fois que Sylvain prenait vraiment conscience du côté désagréable de Greg. Il rappela son pokémon et suivit Grégoire sans pour autant lui faire de remarque.)
Greg : (d´une voix un peu étrange.) Mais sinon merci de l´avoir empêché de m´écraser.
Sylvain : (récupérant un sourire.) C´est normal. Tu sais Greg… Grégoire, il ne faut pas t´en faire, on va les réveiller.
Greg : (sans se retourner.) Tu es trop optimiste.
Sylvain : Et toi tu doutes de trop, Fugi te l´a dit.
(Une nouvelle fois un bruit résonna dans les graviers. Quelque chose d´autre descendait la paroi montagneuse.)
Greg : (Pensant à un autre gravalanch.) Quoi encore ? Mais cette montagne est infestée de pokémon.
Sylvain : Ca c´est pas nouveau.
(Le bruit venait de la droite et les deux dresseurs se retournèrent dans un même mouvement. Un homme était sorti de derrière les rochers. Ca devait être un homme vu sa carrure car il portait une longue cape marron et usée qui cachait son corps et son visage. Greg haussa un sourcil et Sylvain surpris prit un air idiot, celui qu´il avait souvent lorsque quelque chose l´étonnait de trop…)
[…]
Goupix…
Evo ?
(Perceval se tourna vers son dresseur avec un air interrogateur. De son côté medhyena s´était réveillé, plus ou moins remis de son choc contre la pierre tombale et revenait vers ses amis. Evoli le renifla et medhyena lui aboya quelque chose comme : « T´en fais pas je vais bien » avec une espèce de sourire pokémon sur ses babines. Absol vint s´asseoir entre Sébastien et Fleur avec un air apaisé. Le chevalier le regarda puis leva les yeux vers Fleur qui le regardait depuis un bon moment.)
Fleur : Nous avons vaincu…
Sébastien : Oui. Vous et vos pokémon êtes de bons combattants.
Fleur : (avec un sourire.) Merci de ce compliment comte. (Elle tourna la tête vers l´escalier qui sortait un peu de la brume.)
Fleur : Après c´est le dernier étage de la tour… Si la princesse se trouve quelque part c´est là au dessus.
Sébastien : Il doit en être ainsi. Nous la ramènerons au roi Miss O´Connor, vous avez ma parole d´honneur.
Uuuuh.
Sébastien : Oui Tornade, nous allons bientôt redescendre. Je crois qu´il n´aime pas beaucoup être enfermé dans un lieu.
Fleur : Je le comprends très bien…
(Les deux humains se regardèrent dans les yeux dans un moment de silence. C´est vrai que Fleur ne pouvait pas s´en aller de chez elle à cause de ses cheveux qui la mettaient en danger, on pouvait si facilement l´accuser d´hérésie… Sébastien songeait qu´elle devait envier les grands espaces, les voyages, les simples promenades dans la nature… Puis une autre pensée remplaça cette considération, Sébastien la trouvait de nouveau belle, vraiment belle.)
Absol…
(Le pokémon fut le premier à parler, il leur faisait signe de monter l´escalier, lui aussi savait que ce que les humains cherchaient se trouver à l´étage. Alors en silence Sébastien, Fleur et leurs pokémon suivirent absol qui les conduisaient au dernier étage.
L´escalier paraissait moins usé et moins sale que les autres, très peu de gens devaient arriver jusqu´en haut. Les tombes étaient blanches presque immaculées, on le voyait bien même à travers la brume. C´est en haut des marches que Sébastien se rappela qu´ils n´avaient pas finit de parler lui et Fleur.)
Sébastien : Miss…
Fleur : Oui Sire ?
Absol.
Fleur : Sire il ne faut pas perdre de temps.
Sébastien : Je sais mais notre ami pokémon nous a interrompu.
Fleur : Interrompu ? Sire j´aimerais pouvoir vous parler des heures mais ma reine…
Sébastien : Etes vous toujours ainsi : aussi vaillante qu´un soldat, noble d´âme comme un chevalier, dévouée comme un roi à son pays ?
Fleur : (prise de court et même un peu émue.) Je… Merci messire, je suppose que si vous dites que je suis ainsi c´est que ça doit être vrai. Je ne m´en rend pas bien compte je vous l´avouerai.
Sébastien : Je dois reconnaître que je n´avais jamais rencontré de jeune femme aussi belle et courageuse que vous. Comme quoi il ne faut pas juger sur les origines sociales.
(Il lui caressa la joue et Fleur la dégagea en essayant de garder son sang froid.)
Fleur : Merci Monseigneur mais je vous trouve trop audacieux.
Sébastien : Pardonnez moi si je vous ai paru incongru ou discourtois, ce n´était pas mon but.
(Un bruit perturba leur conversation très privée et les deux jeunes gens relevèrent les yeux en direction du dernier escalier. Sébastien porta inconsciemment sa main sur son épée puis regarda ses pokémon. Il hocha la tête avec un air décidé et ses pokémon comprirent qu´il fallait continuer d´avancer. Rassemblant tout son courage Fleur partit à la suite de Sébastien, les sourcils froncés par la détermination, ses deux pokémon sur les talons.)
[…]
(L´homme àta la capuche de sa cape marron et révéla son visage. Il avait les yeux assez éteints, peu expressifs, des cheveux mi long blonds et portait un bandeau bleu ciel. Il semblait très calme et sérieux du haut de ses trente huit ans.)
Sylvain : Qui êtes vous ?
Homme : Je m´appelle Mortimer, j´étais autrefois le champion de l´arène de Rosalia à Johto. On m´a dit que vous cherchiez cet objet ? (Il sortit son bras droit de sous sa cape et dans sa main il tenait une étrange flûte en bois sculpté orné d´une pokéball.)
Sylvain : La pokéflûte !
(Sylvain voulu se jeter sur la flûte mais Mortimer leva le bras et la plaça hors de portée de Sylvain.)
Sylvain : Quoi ? Mais donnez la moi s´il vous plaît !
Greg : (les sourcils froncés.) C´est vrai, à quoi jouez vous ?
Mortimer : Je n´ai pas l´habitude de donner ou de prêter des objets sans mérite…
Sylvain : Hein ? Mais nos amis sont en danger ! Ils sont endormis par un pokémon spectre, il faut les réveiller sinon ils vont dormir jusqu´à la mort !
Mortimer : Alors vous avez le temps.
Greg : Qu´est ce que vous voulez de nous ?
(Mortimer rangea la flûte et sortit à la place une pokéball. Greg leva les yeux au ciel mais Sylvain ne perdit pas de temps et sortit l´une de ses propres pokéball.)
Greg : (sur un net ton de reproche) Sylvain on n´a pas de temps à perdre !
Sylvain : (en colère.) Je sais mais alors explique lui ! Pikachu à toi !
Pika ! (Le pokémon sortit de sa pokéball tandis que Mortimer un sourire aux lèvres lançait la sienne. En voyant son dresseur pikachu se précipita comme toujours vers lui, mais Sylvain lui fit de grands signes de négations pour le repousser.)
Sylvain : Non pikachu demi tour ! Ce n´est pas le moment !
Pika ?
Speeeectrum.
(Le pokémon électrique se retourna en entendant ce cri étrange et sursauta en voyant un grand spectrum de couleur mauve presque noire se tenir derrière lui. Mortimer ne disait rien et se contenta de regarder les deux pokémon face à face en souriant. Cette attitude eut le don d´exaspérer Greg qui ne laissa apparaître sa colère que dans son poing serré qui tremblait légèrement. Sylvain lui, excité et stressé, s´égosilla après son pikachu.)
Sylvain : Pikachu attaque tonnerre, débarrasses nous de ce pokémon rapidement !
Pi… (Il semblait hésiter à attaquer.)
Spectrum !
Mortimer : Onde folie.
(Le pokémon spectre commença à agiter ses mains de haut en bas, les faisant onduler et une vague violette fine comme un filet de fumée glissa devant Spectrum et se dirigea droit vers Pikachu. Le pokémon électrique prit peur et lança une décharge, forte mais ce n´était pas une attaque tonnerre. Pikachu était encore jeune et inexpérimenté, il avait besoin de s´échauffer un peu avant de lancer une technique aussi puissante que « Tonnerre ». Spectrum grimaça sous le choc électrique mais il encaissa sans problème. L´onde folie quant à elle était d´hors et déjà lancée et entourait la petite souris jaune pour l´hypnotiser.)
Pi…. Pika…
Sylvain : Pikachu ça va ?
Pi… (Le petit pokémon louchait et commença à marcher au hasard vers la gauche, il s´éloignait ainsi du spectrum qui avait un horrible sourire narquois.)
Sylvain : Non pikachu reviens ! Reviens s´il te plaît !
Greg : (une main plaquée sur les yeux.) Ca commence bien…
Pi…
Sylvain : Pikachu tu m´entends ? Par ici !
Pi ? (Le pikachu leva la tête. Il tanguait bizarrement mais avait redressé les oreilles, il réalisait que quelqu´un l´appelait. Sylvain remarqua que son pokémon malgré sa confusion gardait quelques repaires auditifs.)
Sylvain : Suis ma voix pikachu, tu m´entends ? Reviens te battre, suis le son de ma voix, concentres toi, tu peux le faire !
Mortimer : Hum… Ténèbres.
Spec !
(Pikachu s´était retourné et venait vers son dresseur en suivant sa voix. Spectrum agita ses doigts fantomatiques et créa une vague noire et mauve qu´il répandit devant lui en direction du pokémon électrique. Pikachu ne réalisait pas très bien ce qui se passait autour de lui pourtant il vit très nettement une énorme tâche noire se répandre devant ses yeux.)
Sylvain: Pikachu flash! Attaque flash!!!
Pi… Pika, chu !!!
(Avec beaucoup de chance le pokémon obéit à son dresseur et perça les ténèbres avec une technique flash. Ce n´était pas une attaque électrique offensive mais c´était parfait pour arrêter l´attaque ténèbres.)
Mortimer : (avec un sourire et une petite voix.) Bien joué.
Sylvain : C´est très bien pikachu !
Pika !
Mortimer : Je vais accélérer le rythme, poing ombre !
Sylvain : Ah, pikachu attaque éclair !
(Pikachu réagit aussitôt mais il était difficile de savoir si c´était parce qu´il avait vu spectrum arriver ou si c´était pour obéir à Sylvain. Les éclairs jaillirent des joues de pikachu et s´abattirent sur spectrum. Après son électrocution rapide le spectre trouva la force de continuer sa technique et il abattit son poing ombre sur le côté droit du visage de pikachu.)
Sylvain : L´attaque n´est pas assez puissante.
Greg : J´ai bien peur que non. Ton pikachu pourrait tenter une attaque tonnerre peut être.
Sylvain : Une il peut, mais je ne sais pas si ça sera suffisant.
(Il regarda le spectrum tourner autour du petit pokémon électrique avec un air presque malveillant. Il attendait patiemment un ordre de son entraîneur ou peut être cherchait il une attaque à lancer de lui-même.)
Greg : Il faut bien essayer. Tu vas rester longtemps sans rien faire ?
Mortimer : Tu peux y aller Spectrum.
Speee…
(Le pokémon commença à lancer des ball´ombre à tout va. La première fràla la patte de pikachu, la deuxième le fit sursauter. Sylvain lui cria de s´enfuir et pikachu commença à sauter sur les côtés pour éviter les projectiles de spectrum.)
Sylvain : D´accord il faut agir, tonnerre !
(Pikachu entendit l´ordre de son dresseur et pendant qu´il courait pour éviter une nouvelle boule noire il fit grésiller ses joues encore une fois. L´énergie se répandit jusque dans ses oreilles et il finit par envoyer une vigoureuse attaque tonnerre sur spectrum. Le pokémon spectre ressembla pendant quelques secondes à une ampoule de guirlande de noël rose.)
Sylvain : Ouais !
Greg : Mais il est encore en forme.
(Effectivement une fois la décharge passée le spectrum recommença sa pluie de ball´ombre et pikachu dû recommencer à fuir. Il se prit finalement une boule sombre dans le dos et cria de surprise ainsi que de douleur.)
Sylvain : Pikachu recommences ton attaque tonnerre !
(Pikachu lança des éclairs sur Spectrum un peu au hasard mais le choc fut encore une fois suffisant pour paralyser le pokémon spectre, mais après Pikachu dû s´arrêter de courir car il se fatiguait plus vite sans son énergie électrique.)
Greg : Encore une fois Sylvain, son spectrum faiblit !
Sylvain : Pikachu tu te sens d´attaque ? Il faut que tu réutilises ton « Tonnerre ».
Pi. (Le pokémon serra les poings fermement, ses joues devinrent lumineuses et cette fois l´électricité envahit tout son corps des oreilles à la pointe de sa queue. Il balança sur Spectrum s´apprêtant à faire une léchouille une attaque tonnerre particulièrement réussie, probablement avait il utilisé ses dernières ressources d´énergie électrique. Spectrum fut paralysé sous le choc et eut beaucoup de mal à se remettre ensuite…)
Spectrum. (Il secoua la tête et regarda pikachu avec un œil rancunier. Pikachu souffla tandis que Sylvain, encouragé par Greg, lui demandait d´attaquer à nouveau.)
Sylvain : Si tu n´as plus la force utilise une simple attaque éclair.
(Et pikachu lança encore une fois une attaque électrique. Il se crispait de plus en plus, cherchant à envoyer le plus d´électricité que lui permettait les réserves de son petit corps encore très jeune. Spectrum de son côté était épuisé, ces électrocutions à répétitions l´avaient considérablement affaibli et il se sentait incapable de commencer une nouvelle attaque. Mortimer fut obliger de le rappeler dans sa ball.)
Greg : Un de moins…
Sylvain : Excellent pikachu ! Tu t´améliores beaucoup !
(Pikachu sourit à son dresseur qui avait pour une fois l´air très satisfait de lui. Il se sentait rempli de joie mais cela ne compensait pas pour autant sa fatigue.)
Mortimer : Hum, tu as eu de la chance avec ton pikachu, mais je ne suis pas sûr que cela continue. Feuforêve à toi.
Pi…Pi… Piuw !
(Pikachu était essoufflé, il évacuait trop d´énergie à chaque attaque, les pokémon spectres étaient peu réceptifs aux attaques physiques il fallait donc y aller fort pour les affaiblir et pikachu était encore trop jeune pour enchaîner autant de grosses attaques électriques à la suite.)

A suivre…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]