Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 39
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : Des zarbi pour les rockets. Partie I
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 10/12/2007 à 20:16
Œuvre lue 80766 fois Dernière édition le : 18/8/2008 à 19:19
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 39

Des zarbi pour les rockets.

Partie I : Mauvaise passe. [orthographe à vérifier !]

(De leur côté, Félix et Aline continuaient leur propre voyage à travers Kanto. Ils étaient arrivés à Lavanville une journée après le départ de leur sœur et de ses amis. Ils s´étaient installés au centre pokémon et avaient commencé à étudier les différentes routes qui menaient à Safrania et à Céladopole, les deux prochaines villes avec une arène. Aline avait plutôt envie d´aller vers Céladopole en premier, alors que son frère lui se sentait prêt à affronter les pokémon psy de Morgane à l´arène de Safrania. L´angoisse présente ces derniers temps dans la ville s´était presque totalement évanouie depuis que Natacha et Rémus avaient dit à tout le monde que les soit disant fantàmes se résumaient à un simple ectoplasma vicieux. Mais Félix n´avait pas la tête à se soucier des mystérieux fantàmes de la citée, le fait de se retrouver dans la ville natale de Janynce le rendait tout chose et il pensait à elle beaucoup plus que d´habitude, si bien que, lorsque sa sœur eut le dos tourné, il se rendit au vidéophone pour l´appeler à Oliville.)
Félix : (avec un petit sourire.) Salut Janynce.
Janynce : Oh Félix quelle bonne surprise ! Comment vas-tu ?
Félix : Euh très bien... Merci et toi ?
Janynce : En ce moment ça va, sur la côte on n´entend pas trop parler des rockets en ce moment, mais l´agent Jenny est persuadée qu´il se passe de drôles de trucs dans le port d´Oliville. Mais bon ça c´est depuis toujours, on n´a pas à s´en occuper outre mesure.
(Félix se força à sourire mais la Team Rocket n´était pas vraiment le sujet qu´il avait envie d´aborder avec Janynce pour une fois qu´il l´appelait seul...)
Félix : Ah oui... Oui nous ça va aussi mais je crois que ma sœur Florine a eu moins de chance.
Janynce : (les sourcils légèrement froncés.) Oh... Désolé. Où êtes vous ?
(Félix fut brusquement plus joyeux, elle avait posé la question qu´il attendait depuis le début.)
Félix : Nous sommes arrivés à Lavanville.
Janynce : (elle aussi parut beaucoup plus enthousiaste.) Quoi Lavanville ?!? C´est vrai ? Moi ça fait tellement longtemps que je voudrais y retourner !
Félix : Je m´en doutes, si tu viens à Kanto à l´occasion, préviens nous je serais vraiment heur... Enfin Aline et moi on serait content de te revoir, en chair et en os.
(Ses joues prenaient peu à peu une teinte proche de la couleur d´une carapace de colhomard et Janynce souriait à son ami qui la trouvait de plus en plus jolie en la regardant. Finalement quand il voulut reprendre la parole un brouhaha attira l´attention de Janynce et déconcentra Félix dans son plan drague par téléphone.)
Janynce : Qu´est ce qu´y se passe ? C´est quoi toutes ses voix ? Il y a beaucoup de monde on dirait.
Félix : Je ne sais pas. Dis moi Janynce tu ne voudrais pas qu´on...
Janynce : Ca vient de ton côté tu sais.
Voix : N´importe quoi, c´est n´importe quoi !
Félix : (en grimaçant à moitié.) On dirait bien... (A contre cœur il finit par se retourner pour voir qui était en train de crier si fort et il aperçut un peu plus loin dans le hall un rassemblement de personnes qui avaient l´air assez énervées. Finalement Aline arriva elle aussi dans la salle, attirée par cette dispute.)
Aline : Mais qu´est ce qui se passe ?
Janynce : Oh bonjour Aline.
Aline : (surprise.) Janynce ! Salut ! Félix tu ne m´avais pas dit que tu allais l´appeler.
Félix : (un peu gêné.) C´est que...
Homme : Infirmière on veut voir le maire ! On nous a dit qu´il était ici en ce moment !
Joëlle : Mais enfin calmez vous s´il vous plaît, c´est un centre pokémon ici, pas la chambre des débutés.
Femme : Mais on veut voir le maire !
Fugi : Calmez, kof kof, calmez vous mes amis...
Femme2 : Monsieur Fugi vous savez pourtant mieux que qui conque qu´il nous faut régler ce problème rapidement !
Homme : Oui ! Rémus nous a dit que ce n´était qu´un ectoplasma mais ce n´est pas le premier pokémon spectre qui nous enquiquine et ce ne sera pas le dernier si nous ne faisons rien !
Femme3 : Depuis que la tour a été détruite il y a dix ans nous avons toujours des problèmes avec les pokémon...
Femme : Et les fantàmes !
Femme2 : Vous le dites vous-même qu´il leur faut une nouvelle sépulture pour les honorer et un nouveau lieu de recueillement, sinon ces accidents continueront.
Fugi : Kof kof, écoutez moi, kof... Je sais que la situation est délicate et pénible mais, kof kof, l´agressivité ne résoudra rien avec, kof, monsieur le maire.
Homme : C´est vous qui le dites ! C´est le seul moyen qu´on ait pour que les choses bougent ! Manifester encore et encore !
Femme : Notre petit cimetière n´est pas suffisant, votre association manque encore de bénévoles et de fonds, il nous faut plus d´aides de la mairie.
Femme2 : Il faut trouver une vraie solution pour les fantàmes. Les pokémon spectres sont désorientés, déstabilisés, ils n´en font qu´à leur tête et c´est nous les habitants qui en payant le prix !
Homme2 : Sans parler du fils cinglé des Brown qui fait des trucs bizarres avec les pokémon ! S´il continue il va finir par provoquer une catastrophe !
Fugi : Allons ce n´est qu´un enfant. Kof kof, laissez Gary en dehors de cette histoire. Je parlerais moi-même au maire. Kof kof.
Vieillard : Fugi nous sommes venus exprès d´Argenta à cause de cette histoire. Nous sommes dans votre association depuis trente ans et nous tenons à aider les habitants de la ville et les pokémon !
Vieille femme : Nous ne vous laisserons pas sans aide. Nous allons réclamer auprès du maire avec vous !
Femme : Oui Fugi, nous allons vous aider et manifester à vos côtés !
Fugi : Merci à tous... Kof kof. Je n´ai pas à m´inquiéter de l´avenir de la SPP avec des membres aussi fidèles et kof kof, loyaux que vous.
Janynce : On dirait que le vieux Fugi est de plus en plus faible... Je savais qu´il était malade mais... Pas à ce point. C´est si beau de le voir se battre comme ça, jusqu´au bout. Il a toujours tout fait pour aider les pokémon et la ville de Lavanville, c´est un homme merveilleux...
(Félix se retourna et vit Janynce au bord des larmes de peine et d´admiration.)
Félix : Ja... Janynce, s´il te plaît ne... Ne pleures pas, c´est pas si grave.
Aline : Oh Janynce, mais ne pleures pas... Qu´est ce qu´il y a ?
Janynce : Mais vous ne comprenez pas ? Fugi est mourant et sans lui la SPP risque de battre de l´aile rapidement, bien qu´elle compte beaucoup de membres et que ses actions soient connues de tous Fugi a toujours été son seul président et son pilier principal. Sans lui l´association risque d´être dévalorisée. Et puis il y aussi l´association des amis de Lavanville, celle là disparaîtra avec Fugi, et sans cette association il n´y aura jamais de nouveau lieu de mémoire dans la ville !
Aline : Alors c´est pour ça qu´ils disent tous que c´est un problème urgent. Les autres gens aussi ils savent que Fugi va mourir ?
Janynce : Oui... (Elle sortit un mouchoir et s´essuya les yeux.) Excusez moi si je me laisse un peu aller mais j´aimerais tellement être à nouveau à Lavanville pour les aider...
Félix : Mais ton arène...
Janynce : Oui. Ici aussi on a besoin de moi, je ne peux pas abandonner Oliville, il y a trop de choses à faire ici aussi.
Félix : Désolé. Je sais que ça doit te tenir à cœur tout ça. Je te promets que si on peut aider Fugi on le fera nous aussi.
Janynce : Merci mais je ne vous obliges à rien vous savez... Je vais vous laisser, bonne journée, et bonne chance pour votre voyage.
Aline : A bientôt Janynce.
Félix : Janynce...
(Mais avant qu´il n´ait pu ajouter un mot son amie avait déjà raccroché. Félix relâcha les épaules brutalement, complètement dépité. Son appel ne s´était pas du tout déroulé comme il l´avait prévu, et il savait qu´en plus il serait sans doute de mauvaise humeur toute la journée à cause de ça.)
Aline : Je crois qu´ils se sont un peu calmés là bas...
(Félix se retourna pour regarder comme sa sœur l´attroupement de l´association de Fugi. Le vieux président était en train de s´éloigner vers une autre salle, accompagné par une des femmes qui se révoltaient. Le vieil homme et sa femme quant à eux se rapprochaient d´eux, visiblement ils allaient se diriger vers le restaurant du centre pokémon. Alors qu´ils passaient près d´eux, les deux Léon remarquèrent le garçon châtain foncé qui marchait derrière eux, il était habillé comme quelqu´un qui vivait essentiellement dehors, dans une région particulièrement terreuse et rocheuse. Lorsque Aline et Félix croisèrent son regard ils le reconnurent tout de suite.)
Félix/Aline : Larry !
Larry : (il se tourna lentement vers eux et parut surpris.) Fé... Félix ? Aline ?
(Il s´arrêta puis se dirigea vers eux en affichant un sourire au fur et à mesure qu´il marchait.)
Larry : Ah ça faisait longtemps, les amis...
(Félix serra la main de Larry chaleureusement et Aline lui fit la bise avec beaucoup d´entrain.)
Aline : (très souriante.) Si on s´attendait à te voir ici !
Félix : C´est vrai ça qu´est ce que tu fiches ici vieux ?
(Le vieux couple fit demi tour et interpella Larry)
Vieille femme : Larry tu viens ? On va déjeuner !
Aline : (en se frottant le ventre) Nous aussi Félix on devrait aller manger...
Félix : (un peu déçu) Oh... Mais Larry tu ne veux pas manger avec nous ?
(Larry hocha gentiment la tête puis se tourna vers la vieille dame.)
Larry : Mamie, Papy, je vais manger avec mes amis si ça ne vous dérange pas, ça fait longtemps que je ne les ai pas vu !
Vieille femme : D´accord Larry, nous mangerons là bas à la grande table, avec les autres membres de la SPP.
Larry : Entendu Mamie, à tout à l´heure.
Félix : Venez on va s´installer près de la fenêtre.
(Dans la cantine du centre pokémon, les trois jeunes dresseurs se mirent à une table isolée pour mieux profiter de leurs retrouvailles mais Larry semblait assez tourmenté, il ne souriait quasiment pas et parlait peu.)
Aline : (en attaquant son croque-monsieur avec un couteau) Alors tu ne nous as toujours pas dit ce qui t´avait amené à Kanto ?
Larry : Mon père m´a envoyé chez mes grands parents à Argenta car il se passait de drôles de choses chez nous. Ce sont les deux bénévoles de la SPP que vous avez vu...
Félix : De drôles de choses ?
Larry : Oui... On a découvert il y a peu de temps que des chambres avaient été ouvertes par la force, en plus on arrive plus à joindre le professeur Spenser depuis des semaines. Même sa femme l´a appelé et il n´a pas répondu. Elle et sa fille sont très inquiètes, il était sensé être en simple voyage pour Ebenelle mais il ne les a pas contacté depuis son départ.
Aline : Il n´y pas eu d´autres évènements ?
Larry : (déconfit) Malheureusement si... La maison d´un des scientifiques qui travaille avec nous a été cambriolée, sa femme a même été assommée violemment pour ne pas qu´elle puisse identifier les voleurs. Depuis mon père était inquiet pour moi alors il a absolument voulu que je vienne à Kanto... Et maintenant c´est mon père qui est injoignable, ni à la maison, ni sur le chantier. Je n´ai même plus de nouvelles de ses collègues...
Aline : On devrait retourner aux ruines Alpha et voir par nous même.
Larry : Vous croyez que c´est prudent ?
(Tous les deux regardaient Félix qui semblait hésité. Il voulait aider Larry mais il se doutait bien qu´une fois là bas ils ne feraient que de mauvaises découvertes.)
Félix : Je crois qu´on n´a pas le choix. Papa et maman...
Aline : Je sais ce que tu penses grand frère, que c´est une mauvaise idée mais... Mais si papa ou maman étaient à notre place c´est ce qu´ils feraient quand même.
Félix : (il hocha de la tête) Tu as raison. Larry, je pense que tes grands parents ne te laisseront pas retourner à Johto ?
Larry : Ca m´étonnerais beaucoup vu qu´on n´a toujours pas de nouvelles de mon père...
Félix : Alors Aline et moi on ira tous les deux.
Aline : (avec une grande enthousiasme) Ouais ! Tu peux compter sur nous Larry on va percer ce mystère et retrouver ton père !
Félix : Demain... Nous prendrons le train à Safrania, et nous serons dans les ruines dans deux jours maxi.
[Deux jours plus tard...]
Félix : (le combiné du téléphone sur l´oreille) Allo Larry ? Nous sommes arrivés à Mauville, nous allons nous rendre aux ruines cet après midi. Ecoutes, nous t´appellerons ce soir à...
(Il regarda sa sœur qui était en train de chercher une heure précise, elle était indécise et cela agaçait Félix.)
Aline : Euh, ah 21h 05 ! C´est l´heure à laquelle commençait mon émission préférée sur les pokémon : 451 amis !
Félix : Okay... Euh 21h05 précises. Si on ne t´appelle pas à cette heure là ni dans l´heure suivante prévient la police.
Larry : (anxieux) D´a... D´accord.
Félix : Alors à ce soir, fais nous confiance, on va retrouver ton père.
(Félix soupira, en se disant que dans le fond il faisait une promesse qu´il n´était absolument pas certain de pouvoir tenir. Les deux aînés de la famille Léon prirent donc la route vers le Sud du village de Mauville jusqu´à l´entrée des ruines alpha. Contrairement à leur première venue deux ans et demi auparavant ils passèrent par le chemin normal à savoir celui qui longeait la route goudronnée pour aller vers l´Est des ruines. Ils espéraient ainsi obtenir des informations à propos du silence radio du père de Larry et de ses collègues en passant par le poste des gardiens du secteur.)
Félix : (en entrant dans le poste de garde) Bonjour...
(Dans ce bâtiment typique des frontières des villes et des routes à Johto et Kanto, on entrait du côté de la route et en sortait en plein milieu de la ville ou du site. Il y avait bien entendu beaucoup d´autres entrées possibles à chaque fois, mais ces postes frontières miniatures servaient également parfois d´office de tourisme ou de relais routier. Pour les ruines Alpha, c´était la demeure des gardiens des ruines qui étaient un lieu classé « monument historique ». Un gardien à la mine patibulaire s´approcha de Félix avec un œil mauvais.)
Gardien : C´est pourquoi ?
Félix : Euh nous venons pour... Visiter.
Gardien : Impossible. Les recherches sont en plein boom en ce moment, on ne peut pas se permettre de laisser des visiteurs aller et venir partout, ils risquent de perturber les chercheurs dans leur travail.
Aline : Ils travaillent beaucoup en ce moment ?
Gardien : Elle croit quoi la demoiselle ? Que l´archéologie et la géologie sont des métiers de feignasses ? Et bien elle se trompe !
(Aline fronça les sourcils et Félix leva une main menaçante.)
Félix : Eh parlez autrement à ma sœur, elle est polie avec vous alors soyez le aussi !
Gardien : Pfff... Bon j´ai été clair c´est fermé, on est tous très occupés le chantier est donc interdit au public...
Félix : Jusque quand ?
Gardien : Le temps qu´il faudra. AU REVOIR.
Félix : Ouais... Au revoir.
(Il tourna les talons et retourna vers la porte en poussant sa sœur qui émit un grommellement envers le gardien mal aimable.)
Aline : Bon alors on fait quoi maintenant ? On passe par le chemin qu´on avait pris autrefois ?
Félix : Ouais mais discrètement... Je le sens pas ce type...
Aline : Moi non plus.
Félix : Il doit surveiller les alentours depuis son poste avec des jumelles, vaut mieux se méfier. Moi ça me parait bien calme pour un chantier en plein boom comme il dit.
Aline : C´est un peu escarpé mais je me souviens d´un passage quand je poursuivais Caninos, suis moi grand frère !
(Ils rebroussèrent chemin, suffisamment pour être hors de portée des jumelles du gardien et se faufilèrent entre les arbres. Puis ils descendirent les reliefs rocheux en passant par les chemins les plus abrités par les cavernes, toujours pour ne pas être vue. Ils se retrouvèrent vite sur un terrain de terre sèche entourée de rocailles et de plusieurs grottes, il n´était pas très loin du refuge du gardien mais au cœur des ruines le gardien ne pouvait plus les voir.)
Aline : (en regardant le paysage aux alentours) Eh bien nous revoilà dans les ruines Alpha... Ca a l´air aussi désert que la dernière fois, ni plus ni moins en fait...
Félix : Hum... C´est normal elles sont immenses. La dernière fois avec Larry on en n´a vu qu´une minuscule partie, cette fois il va falloir qu´on explore le coin avec plus d´assiduité.
Aline : Euh... Tu veux dire quoi ?
Félix : Pardon, je veux dire qu´il va falloir qu´on fouille de fond en comble cet endroit.
Aline : (avec un sourire un peu bêta) Ah oui j´aurais dû deviner, eh eh... Mais dis Félix le plus logique ce serait pas de commencer par le mobil-home des archéologues ?
(Le visage de Félix s´éclaira, content de voir que sa sœur n´était pas si bête qu´il l´avait cru une phrase plutôt.)
Félix : Bonne idée. On sera vite fixé : pourquoi le père de Larry ne répond pas au téléphone. Allons y.
Aline : Par où ?
(Cette fois c´est Félix qui se trouva idiot. Il n´avait pas la moindre idée de l´endroit exact où pouvait se trouver le relais des scientifiques sur le site.)
Félix : Euh... Et bien on devrait euh... Aller au Nord. Pour commencer.
(Par chance ils tombèrent vite sur une maisonnette en bois à côté de laquelle était garé une jeep blanche très salie. Logiquement il devait s´agir de l´abri pour les chercheurs, les fouilles sur les ruines alpha duraient depuis tellement d´année que le mobil home avait été remplacé par une vraie habitation. Félix s´approcha prudemment de la porte, Aline derrière lui, prête à dégainer une pokéball pour protéger les arrières de son frère.)
Félix : La porte n´est pas verrouillée... (Il la poussa après cette constatation...) Oh !
Aline : Oh bon sang ! Tout a été mis sans dessus-dessous !
(La pièce principale était déserte et ils entrèrent l´un derrière l´autre en regardant autour d´eux, essayant de ne pas marcher sur les papiers et les livrets qui jonchaient le sol. Il y´avait plusieurs bureaux d´écriture où s´amoncelaient la paperasse, les croquis et les crayons, ainsi que six postes d´ordinateurs. Les chaises étaient poussées n´importe comment et il n´y avait que très peu de place pour accéder à l´escalier.)
Félix : Ca à l´air encore plus désert que dehors... (Il jeta un coup d´œil aux divers éléments et posa les yeux sur le fil du téléphone.)
Félix : Le téléphone a été débranché. Larry ne risquait pas d´avoir des nouvelles d´ici.
Aline : Oh eh y´a quelqu´un ?!?
Félix : Chut ! Prudence, on ne sait jamais. Il faudrait fouiller le reste de la maison.
(Aline pinça les lèvres pour montrer à son frère qu´elle ne crierait plus puis hocha positivement de la tête. Elle se dirigea vers la porte ouverte sur un mince couloir à gauche tandis que son frère monta à l´escalier à droite. A l´étage il n´y avait que trois chambres et une petite salle de bain que Félix n´eut pas besoin d´examiner en détails. Il redescendit et vit sa sœur sortir du couloir.)
Aline : Il y´a une petite bibliothèque et une grande cuisine. Personne dedans et...
Félix : (l´air intrigué) La haut c´est les chambres et les lits n´ont pas l´air d´avoir été défait depuis un bon moment.
Aline : Félix c´est bizarre dans la bibliothèque j´ai l´impression qu´il manque des livres et le frigo a été vidé entièrement. S´il n´y avait pas tout ce bazar j´aurais dit que les gens se sont préparés à partir.
Félix : Hum... Je dirais plutôt que des gens reviennent régulièrement ici pour prendre des informations. (Il posa la main sur une unité centrale de PC)
Félix : Regardes : cet ordinateur là est encore chaud, il a servi aujourd´hui. Pourtant personne ne vit ici, s´ils ont emmener la nourriture c´est parce qu´ils sont installés ailleurs et qu´ils ne reviennent ici que rarement.
Aline : Félix ce ne sont pas les scientifiques qui reviennent ici n´est ce pas ?
Félix : Je crois qu´il est évident que non. J´ai peur qu´ils ne leur soient vraiment arrivé quelque chose de... Non ce n´est qu´un enlèvement, sinon il y´aurait des traces de lutte ou de sang.
Aline : (qui venait de comprendre quelque chose) Leurs ravisseurs ! Ils doivent se cacher et ne peuvent pas emporter tous les trucs d´ici ! Alors ils viennent chercher des infos pour les donner aux archéologues et au père de Larry ! C´est... Mais, euh... Dans quel but ils feraient ça ?
Félix : (les sourcils froncés il réfléchissait) Ce site n´est pas riche en trésors alors... Je ne vois qu´une possibilité : ils en ont après les zarbi.
Aline : Donc ils sont encore ici... Dans les ruines, sous nos pieds ?
Félix : (il hocha de la tête positivement.) Il y´a de fortes chances.
Aline : (les poings serrés et l´air décidé.) D´accord. S´il faut retrouver les chercheurs autant utiliser un pokémon qui a du flair.
Félix : Bien raisonné petite sœur. Cette baraque regorge de leurs effets personnels, Royce ou Flash n´aura aucun mal à retrouver leur piste.
Aline : Oui. (Elle hocha la tête et sortit la pokéball de son voltali.)
Volta, rwa !
(Félix attrapa une écharpe accrochée au porte-manteau de l´entrée et la donna à Voltali.)
Félix : Tiens Flash renifle ça.
Aline : Tu fois retrouver la trâce de l´homme à qui appartient cette écharpe... Si tu sens plusieurs odeurs dessus essayent de t´en souvenir d´accord ? C´est tout un groupe que l´on cherche.
Félix : Tu crois qu´il a compris ?
Rwa rwa !
(Le regard brillant Voltali se lit en position assise et jappa avec enthousiasme avant de se mettre à renifler le sol.)
Aline : (avec le sourire) On dirait bien. Il est malin mon Flash.
(Le voltali gratta la porte d´entrée de sa patte droite pour inciter sa dresseuse à le laisser sortir. Dehors, il poursuivit ses recherches des scientifiques disparus. Il amena Aline et son frère jusqu´à l´une des grottes recouvertes d´inscriptions en langage zarbi. Ils s´enfoncèrent tous les trois dans les galeries les plus reculés des ruines, ils passèrent devant plusieurs portes de pierres qui avaient vraisemblablement été forcés à la dynamite.)
Félix : (les sourcils froncés.) Ca me paraît bizarre comme technique pour des archéologues...
Volta-wah wah !
Aline : En tout cas il faut passer par là d´après Flash.
Félix : Mouais... Si seulement on pouvait trouver un passage plus discret. Au cas où on aurait une mauvaise surprise.
Aline : Peut être que Cylex...
Félix : Sous sa forme d´Ymphect ? Mauvaise idée, Flash doit se débrouiller.
Aline : Ok... Ecoutes mon beau, tu dois nous trouver un autre chemin, où on sera à l´abri compris ?
(Le pokémon hésita, sans doute avait il compris mais il se demandait comment et où il pourrait trouvé un autre chemin, son flair n´était pas si extraordinaire que ça... Et puis sa maîtresse et son frère n´était pas très clairs.)
Rwarf ! Volta-voltali !
(Le pokémon repartit dans l´autre sens et flaira dans une galerie plus étroite qui semblait remonter vers la surface. Il renifla avec insistance et au détour d´une bifurcation retrouva une odeur familière, l´une de celles qui se trouvaient dans la baraque des chercheurs. Il suivit la piste faiblement odorante, il n´y avait pas de doute, une personne était partie de la maison des chercheurs et avait pris ce chemin, même si l´odeur était faible elle était bien là. Il aboya.)
Volta ! Raw !
Aline : Il a trouvé Félix !
Félix : Très bien, allons y.
(Aline rappela son pokémon en le félicitant et les deux jeunes s´enfilèrent dans la galerie l´un derrière l´autre car ils auraient été trop à l´étroit côte à côte. Le chemin remontait légèrement et ils avançaient dans une obscurité gênante, Félix finit par sortir une lampe torche, peu puissante pour ne pas trop attirer l´attention. Ils marchèrent doucement pendant dix minutes et Félix finit par se retourner, la pente remontait toujours.)
Félix : Je commence à me demander si Flash ne s´est pas trompé.
Aline : Félix... Regarde cette lueur au bout du tunnel.
Félix : Pardon ?
(Il tourna la tête et vit une lumière violette qui variait d´intensité régulièrement dans l´embouchure devant eux.)
Félix : Oui...
Aline : Et il y´a aussi des voix.
Félix : Je les entends.
Voix : ... Dernière chambre apparemment dans le secteur 3.
Voix2 : ... Le professeur Spenser en est presque certain.
Voix : Mais ils commencent à ne plus vouloir coopérés.
Voix3 : Alors il faut les forcer.
Voix4 : C´est parce qu´ils sont fatigués Dan...
Dan : Je le sais bien mais on a un travail à terminer au plus vite. Mais je crois qu´ils ont compris qu´on ne les laisserait pas repartir...
Voix4 : (tremblante) On... On pourrait pas voir ça avec le chef ? Parce que moi je... je ne veux pas que...
Dan : Elle ! Les instructions sont claires non ? Alors on fera ce qui doit être fait : ZERO témoin.
(Les voix se turent un moment, le silence était pesant et Félix attendit que les quatre individus reprennent leur discussion pour parler à sa sœur.)
Félix : Aline il faut qu´on fasse demi tour et qu´on ailler chercher la police. Nous ne sommes pas très loin de la ville ça reste faisable.
Aline : Mais le commissariat il n´a pas...
Félix : Je crois que si mais les forces de polices restent disponibles. On ne peut pas agir seuls ce serait de la folie !
Aline : Okay... Mais qu´est ce qui fait cette lumière violette ?
Félix : Attends je vais me rapprocher pour voir.
(Il rampa lentement vers l´embouchure du tunnel pour regarder d´où venait cette lumière violette, ce son étrange et à qui appartenaient ces fameuses voix. Mais alors qu´il approchait de l´embouchure et que son champ de vision allait s´élargir la roche se déroba sous l´avant de son corps quand il posa ses bras. Il commença à glisser, retint un cri mais pas sa sœur.)
Aline : Félix !
(Elle se jeta sur ses jambes pour le retenir. Félix leva les yeux vers les quatre personnes, deux hommes et deux femmes, ils avaient visiblement entendu le cri d´Aline et cherchait d´où il venait. Aline tirait de toutes ses forces et remontaient doucement son frère quand soudain le sol s´effrita à nouveau sous les deux Léon et les deux ados dévalèrent la paroi rocheuse à plat ventre. Ils se retrouvèrent dans la même grande salle que les quatre individus louches, au pied d´une machine étrange et d´une sphère remplie de zarbi : c´était elle la source de la lumière violette. Aline et Félix se relevèrent des douleurs plein les membres et regardèrent immédiatement en direction des quatre autres. Ceux-ci les regardaient perplexes, surtout la fille la plus petite et le garçon qui devaient être jumeaux, à côté d´eux se tenait une femme assez séduisante mais l´air un peu pommée. Celui qui semblait être le chef fronça les sourcils en regardant d´abord Félix puis Aline. Il finit par sourire.)
Dan : Tiens tiens tiens... Voilà deux petites têtes que je n´ai pas oubliées.
Aline : Félix ! C´est...
Félix : Oui je l´ai reconnu, le rocket du Mont Creuset... A Johto !
Dan : La mémoire a l´air de fonctionner, mais plus pour très longtemps... Comme toutes vos autres fonctions vitales d´ailleurs. Vous venez fouiner une deuxième fois et c´est une fois de trop !
Elle : (mal à l´aise) Tu veux... Qu´on les tue ?
Dan : Je dois me répéter ? Le Boss a dit : « pas de témoin » alors même si les pseudos scientifiques on doit les garder jusqu´à ce que l´exploration de ces ruines soit terminée ces deux gamins ont les fait disparaître ! Sortez vos pokémon et entourez les, qu´ils ne puissent pas s´échapper ! Une fois qu´ils n´auront plus de pokémon asta la vista !
(Elle, les jumeaux et Dan en dernier se saisirent de leurs pokéballs et les lancèrent les unes après les autres.)
Elle : Feuforêve vas y !
Myriam : Moufflair !
Adolf : Blizzi !
(Aline regarda le pokémon sapin recouvert de neige et le pokémon skons au regard haineux avec la plus grande stupeur.)
Aline : Félix c´est quoi ces pokémon ?
Félix : Je crois que ce sont des espèces venues de Shinnoh... Mais je n´en avais jamais vu en vrai.
Dan : Airmure aller !
(Les deux Léon se retrouvèrent entourés par des pokémon et leurs dresseurs, aucune échappatoire n´était possible ils étaient vraiment dans le pétrin.)
Aline : Félix combien Dan et Elle avaient de pokémon la dernière fois ?
Félix : (les poings serrés et tremblant) Cinq mais ça a pu augmenter... Et puis imaginons que les autres en aient le double...
Aline : Ca ne servirait à rien d´utiliser tous nos pokémon d´un coup pas vrai ?
Félix : Non. Tu as vu juste... (Il réfléchissait le plus vite qu´il pouvait mais s´il ne lançait pas de pokéball maintenant les pokémon des rockets allaient sûrement se jeter sur eux et les réduire en miettes, les intentions de Dan étaient très claires !
Il pensa très vite : « Spectre, acier, glace et le dernier je ne sais pas... Ténèbres ? »)
Félix : Méganium, Pharamp venez ! Aline envois Arcanin !
Aline : D´accord : Nini vas y !
(A peine sorti de sa ball Arcanin dû faire face à l´airmure qui venait de fendre l´air dans une « aile d´acier », passant d´abord sur Méganium à qui il coupa un pétale, il fonçait désormais vers le pokémon d´Aline. Arcanin, plus vif que méganium ouvrit la gueule et envoya sur Airmure un jet de flammèches que le pokémon vol n´apprécia pas du tout. Le pokémon de Dan était intelligent et plus calculateur encore que son maître, comprit rapidement qu´il n´était pas de taille face à Arcanin, le point faible d´Airmure a toujours été le feu. Au contraire, Méganium semblait une cible parfaite...)
Aline : Bien jouer Nini !
Félix : Prends le Blizzi Aline ! Il est de type glace et plante !
Aline : Compris !
Myriam : Vous croyez vraiment que vous pouvez faire à votre idée ? Moufflair tranche-nuit !
(Le pokémon ténèbre bondit sur Arcanin qui n´avait pas le temps d´éviter l´attaque, heureusement Pharamp sur le côté le vit arriver et lui balança un poing éclair dans les flancs et Moufflair fut projeter en arrière avant d´avoir pu frapper Arcanin. Feuforêve, dirigé par Elle arriva autour de Pharamp et commença sa technique d´onde folie. Félix le vit immédiatement et envoya son Méganium.)
Chi-kya !
( Le méganium lança ses tranch´herbes sur Feuforêve pour le forcer à s´éloigner de Pharamp. Feuforêve déranger dans sa préparation de l´onde folie se tourna vers le méganium l´air mécontent.)
Elle : Représailles !
(Le feuforêve fonça sur Méganium tandis que Blizzi visait les deux pokémon de Félix en même temps avec une technique vent-glace. Arcanin se trouvait face à face avec le moufflair qui redressait son postérieur, le poil hérissé, l´air menaçant. Seul Airmure restait dans les airs et tournait en cercle en surveillant ce qui se passait sur le champ de bataille. Dan le regardait et se mit à sourire.)
Dan : Airmure, fonces sur les gamins !
Air-muurr !
(Le pokémon descendit en piqué sur les deux Léon, le bec dans l´axe de sa trajectoire : on aurait dit une fléchette de métal géante. Félix hurla !)
Félix : Attention Aline !
( Aline se préparait à faire un saut de côté mais l´airmure dévia sa trajectoire et se dirigea brusquement vers Félix. Méganium s´interposa massivement pour protéger son dresseur. La vitesse n´était pas le point fort de Méganium, Félix avait eu de la chance qu´il puisse s´interposé aussi facilement. Le pokémon plante se prit l´attaque de plein fouet. Pharamp qui venait seulement de reprendre ses esprits, car le début d´onde folie l´avait un peu étourdi malgré tout, envoya une décharge de tonnerre sur Blizzi pour qu´il cesse son attaque puis lança un éclair sur Airmure pour le forcer à s´éloigner de Méganium. Il loupa le pokémon vol de peu mais ce dernier prit peur et s´éleva dans les airs pour échapper à l´électrocution. Le pokémon plante de Félix avait l´air très sensible aux attaques vol d´Airmure cela n´échappa à personne.)
Dan : Il faut que vous vous occupiez de Pharamp et d´Arcanin! Qu´ils ne puissent plus intervenir. J´aurais Méganium et un clin d´œil avec mon airmure.
Mur ! Mûr !
(Félix regarda Dan avec beaucoup de colère dans les yeux et dans les poings...)
Adolf : Okay Dan ! Les filles qu´une de vous d´eux s´occupent d´Arcanin, l´autre aidera Blizzi face à Pharamp !
Félix : Aline ! Il faut qu´on les contrarie dans leurs plans, Blizzi ne tiendra pas cinq minutes face à ton Nini, il faut saisir cette chance ! Aline tu m´as entendu ?
(Aline jetait régulièrement des regards vers l´étrange rassemblement de zarbi flottant au dessus des deux machines étranges. A force d´observations elle finit par réaliser que les zarbi étaient paralysés, bloqués par l´espèce de champ magnétique des machines.)
Aline : Félix, les zarbi sont prisonniers !
Félix : Oui ça j´avais remarqué mais occupons nous de notre propre peau pour l´instant !
Dan : Tu as les yeux en face des trous gamin, vous ne vous en sortirez pas vivant et tu le sais bien.
Aline : Mais Félix ils sont prisonniers par ces machines ! Si on les libère ils pourront nous aider !
(Elle lança un regard de défis aux rockets ce qui était exceptionnel pour Aline.)
Aline : Et puis tu crois quoi ? Qu´ils préfèreront se débarrasser de nous ou rattraper leurs précieux zarbi ?
(Les filles rockets regardèrent Dan fixement, délaissant leurs pokémon un instant, Dan resta infaillible, il gardait même un sourire arrogant et effrayant pour Aline et Félix.)
Dan : Faudrait encore que vous puissiez stopper cette machine. (Au contraire de ses camarades lui gardait l´essentielle de son attention sur le combat entre leurs pokémon qui se débrouillaient seuls en attendant de nouveaux ordres de leurs dresseurs, Airmure ne faiblissait pas d´un pouce et ses yeux perçants allaient entre son dresseur et ses adversaires.)
Dan : Voyez cette cage a été fabriquée spécialement il y a des décennies pour contenir le pouvoir de Mewtwo. Mais vous ne savez pas qui est mewtwo n´est pas ?
Myriam : Euh... Chef, je ne crois que ce soit une bonne idée de parler de ça à n´importe qu...
Félix : (les sourcils froncés) Je sais juste que c´est un clone de Mew, le pokémon disparu. Créé je suppose par les laboratoires de recherches génétiques soudoyés par la Team Rocket autrefois ?
Dan : Hum... Pas si ignare que ça finalement. Mewtwo est le pokémon le plus puissant du monde, plus encore que ces soit disant pokémon légendaires et antiques si dangereux. Cette cage spéciale a été améliorée depuis, alors croyez vraiment que les zarbi puissent s´échapper si facilement ? Ou que vous avec vos petits pokémon insignifiants vous pouvez arrêter le mécanisme ? Laissez moi rire, ah ah...
(Les deux Léon étaient attentifs à ce que disait le machiavélique Dan et il saisit l´occasion pour un effet de surprise avec Airmure.)
Dan : Airmure attaque strido-son !
(Le pokémon visa Pharamp et Méganium. Un son hyper aigu leur vint aux oreilles et ils se replièrent sur eux même, cherchant tous les moyens de se boucher les oreilles.)
Dan : Elle j´ai besoin de toi !
Elle : Oui !
Dan : Tranche !
(Le pokémon vol fondit sur Méganium et Félix essaya d´interpeller ses pokémon)
Félix : Méganium Pharamp attention ! Ripostez ripostez !
(Méganium dont les pattes n´étaient pas adaptées n´arrivait pas à se boucher les oreilles, le bruit le rendait complètement fou, mais Pharamp lui appuya du mieux qu´il pût sur ses oreilles mais il entendait toujours ce bruit abominable qui le déconcentrait. Les pattes toujours plaquées sur les oreilles il lança un élecanon depuis sa gueule mais loupa l´airmure de peu. L´airmure heurta Méganium de face et le Feuforêve de Elle arriva face à Pharamp.)
Elle : Ball ombre !
(La ball ombre toucha le ventre de pharamp qui fut projeté en arrière. Blizzi qui avait alors la piste dégagée envoya sur ordre d´Adolf des éclats glace sur Méganium.)
Aline : Zut, vitesse extrême ! Fonce sur Blizzi !
Waourf !
(Grâce à sa technique vitesse extrême Nini échappa à l´attaque tranche de Moufflair et fonça sur Blizzi qu´il renversa. Moufflair tenace suivit l´arcanin et l´attaqua par derrière avec un combo griffe pendant qu´arcanin lançait des flammèches sur Blizzi.)
Adolf : Blizzi marteau-bois !
Aline : Pas à deux contre un !
(Le blizzi cogna fort arcanin qui se mit à aboyé avec un air menaçant après ses deux adversaires. Comme il était coincé entre les deux il bondit derrière et se retourna dans un dérapage pour leur faire face.)
Aline : Lance flamme !
Myriam/Adolf : Ecartez vous ! Moufflair/Blizzi !
(Moufflair était suffisamment rapide, il n´eut que quelques poils de sa queue de griller, mais Blizzi lui retrouva ses épines noires comme du charbon et la neige que sa tête produisait avait fondue.)
Adolf : Merde !
Félix : Merde, Airmure à l´air de s´acharner sur Méganium... On va devoir faire avec. Pharamp, aides méganium à se protéger, mais méfies toi de feuforêve !
Meeeh !
(Félix murmurait pour lui-même.)
Félix : Il fait trop sombre ici pour un lance soleil... Méganium est piégé. Ah non pas forcément. (Il reprit sa voix forte)
Félix : Méganium ferme les yeux ! Pharamp flash !
(Le pokémon plante de Félix obéit et la queue de pharamp se mit à briller. Feuforêve qui était un pokémon spectre n´aimait pas beaucoup la lumière et elle disparut pendant un instant dans le néant. Airmure qui surveillait depuis les airs fut surpris et aveuglé par le flash. Alors que pharamp n´était pas encore au maximum de sa luminosité Félix donna un nouvel ordre.)
Félix : Méganium lance soleil !
(La lumière de pharamp ne valait pas celle du soleil mais elle était suffisante pour que méganium l´absorbe et concentre un rayon lumineux.)
Aline : Nini attention ne regardes pas la lumière !
(Le flash aveugla également Moufflair mais Blizzi qui était un pokémon en parti de type plante apprécia cette source de lumière même s´il dû fermer les yeux un instant.)
Félix : Ouvres les yeux méganium et vise airmure !
(Lorsqu´airmure retrouva la vue la première chose qu´il vit fut le rayon lumineux du lance-soleil foncé vers lui. Il lui toucha une aile et il commença à perdre de l´altitude, mais pokémon d´acier s´est solide et il se remit assez vite à voler normalement. L´airmure lança un regard hautain à Méganium.)
Dan : Ah oui ? C´est comme ça petit ? Airmure acharnes toi !
Airmûre !!!
Dan : Elle j´ai besoin de ton feuforêve !
Félix : Méganium tiens toi près à esquiver les attaques ! Pharamp je veux que tu concentres ton élecanon, vise airmure avant tout, ne t´occupes pas de feuforêve entendu ? Méganium c´est à toi de tenir Feuforêve à distance, c´est un adversaire à ton niveau, il...
Dan : Tu parles trop ! Airmure aile d´acier !
(Le pokémon vol redescendit une nouvelle fois sur Méganium. Pharamp le visa mais tira trop tôt : l´élecanon passa bien au dessus d´airmure et éclata sur le mur du fond de la grotte. Airmure coupa le flanc de méganium avec ses ailes d´acier et le pokémon de Félix cria de douleur sans pouvoir se défendre. De son côté Aline s´occupait de Moufflair qui protégeait Blizzi des attaques de flammes.)
Myriam : Moufflair toxik !
Aline : Nini esquives !
( L´arcanin sauta avec grâce et évita le jet immonde de poison fumant.)
Aline : Lance flamme !
Myriam : Toi aussi lance flamme !
(Les deux pokémon se firent face en crachant des flammes d´un rouge-orangé très chaud. Aline paraissait étonné que ce type de pokémon venu de Shinnoh connaisse des attaques feu, mais son arcanin lui ne s´attachait pas à ses détails, il savait que son adversaire n´était pas un pokémon feu et il ne pourrait pas tenir la cadence s´il augmentait la puissance de son lance flamme.)
Rawrf, graw !
(Le jet de flamme s´amplifia et Moufflair suait sous sa fourrure, il avait très chaud et son propre lance flamme commençait à faiblir. Il allait bientôt se brûler les moustaches sur l´attaque de Nini. Félix lui dirigeait pour le mieux son Pharamp et son Méganium, bien que ce dernier ait beaucoup de difficultés à éviter les attaques d´Airmure.)
Dan : Ta salade verte sur pattes fatigue on dirait...
Félix : (ignorant ces provocations) Pharamp c´est très bien, continue de protéger Méganium.
(Les tirs d´élecanon se rapprochaient dangereusement de sa cible aérienne, Félix voyait déjà le salut pour son méganium, mais Feuforêve ressurgit brusquement de nulle part.)
Elle : Rafale psy !
Félix : Pharamp tu... Attention !!!
(Trop tard le rayon violet toucha Pharamp de face et l´élecanon échoua. Airmure saisit l´opportunité et lança un tranch´air à distance sur Méganium. Le pokémon tenta de riposter avec des tranch´herbe mais à contre vent elles furent disséminées...)
Myriam : Stop ! Moufflair replie toi !
(Les flammes d´Arcanin gagnaient en puissance et Moufflair dû fuir pour les éviter, derrière lui se profila la silhouette du blizzi et Aline sauta sur l´occasion.)
Aline : Lance flamme sur Blizzi !
Adolf : Vent gl... Non euh Blizzard !
(Mais avant que Blizzi et même son dresseur aient pu réagir le lance-flamme d´Arcanin submergea Blizzi. Le pokémon carbonisé s´écroula sur le dos inconscient. Adolf sortit sa pokéball pour le ramener tandis qu´Aline triomphait.)
Aline : Bravo Nini !
Félix : (à fond dans son match) Bien joué Aline un de moins, accroches toi ! Qu´Arcanin se concentre sur airmure maintenant !
Adolf : (avec un sourire en coin) Pas si vite les loulous... Metang à toi !
(Quand Félix vit surgir le monstre de métal presque aussi gros qu´un Métalosse, sa forme évolué il régurgita sa salive.)
Aline : Félix...
Félix : Désolé, il faut que tu t´en occupes avec ton pokémon feu, Pharamp sur Airmure ! Protèges Méganium !
(Les attaques de l´oiseau d´acier faisaient beaucoup de mal à Méganium qui encaissait courageusement mais il ne pourrait plus tenir très longtemps, il commençait à avoir des blessures ouvertes en plus de ses coups et bleus.)
Elle : Vague psy !
(Une fois encore Pharamp dû esquiver l´attaque du fantàme et relâcha sa surveillance d´Airmure. Méganium savait qu´Airmure allait l´attaquer mais tant pis, essayer d´esquiver ne servirait à rien, le seul qu´il pouvait atteindre c´était Feuforêve : il le repoussa avec des feuilles-magik. Pharamp tenta deux attaques éclair mais malheureusement il loupa les deux cibles de suite.
De son côté Arcanin bondissait, il évitait coup sur coup les combo-griffes et les attaques tranches de Moufflair ainsi que les griffes acier de Metang.)
Aline : Flammèches !
(Nini cracha quelques flammes sur Moufflair qui détala rapidement pour ne pas se faire brûlé puis sur Metang qui ne sentait visiblement rien.)
Aline : (à voix basse) Coriace ce Metang...
Myriam : Tranche nuit !
(Moufflair fonça de nouveau sur Arcanin dès qu´il eut le dos tourné, il se prit l´attaque dans le flanc gauche et reprit ses esprit juste à temps pour éviter le poing-meteor de Metang.)
Adolf : Zut, ça y était presque.
Aline : Félix je ne peux pas m´occuper de Moufflair et de Metang en même temps !
Félix : Ok. Méganium tranch´herbe sur Moufflair ! Pharamp tonnerre sur feuforêve !
(Les deux pokémon obéirent et touchèrent leurs cibles respectives. Feuforêve riposta avec une ball-ombre qui effleura Pharamp. Moufflair détourna son attention d´Arcanin quelques instants ce qui suffit à Aline pour se concentrer sur Metang.)
Dan : (il parlait à Félix) Tu ne devrais pas détourner ton attention de mon Airmure : Tranche nuit !
Aline : (les poings serrés) A nous trois Metang... Aller Nini donnes tout ce que tu as : Déflagration !
Wourf ! Grrr.... Graaaaawwww !
(Après un grognement pour dire à sa maîtresse qu´il avait compris Arcanin prit une profonde inspiration et se mit à cracher des flammes gigantesques. La crinière ébouriffé il envoyait le maximum en plein sur Metang. Avec une attaque pareil aucun pokémon normal, surtout de type acier, ne s´en serait remis... Mais lorsque les flammes se dissipèrent Metang réapparut toujours en lévitation, son corps rouge chauffé à blanc comme une tisonnier dans la cheminée d´un forgeron. Adolf qui s´y attendait reprit son sourire en coin tandis qu´Aline et son pokémon complètement essoufflé n´en croyaient pas leurs yeux.)
Aline : Mais... mais... Mais c´est impossible !
Adolf : Ne sous-estimes pas la force de mon pokémon gamine, pisto-poing !
(Metang fonça droit sur Arcanin toujours étonné de constater que son attaque n´avait pas achevé son adversaire. Le corps chauffé à blanc de Metang amplifia l´effet de son poing-meteor qui expédia Arcanin à terre dans un hurlement de douleur.)
Waaaouuuh !
Aline : Nini !!!
Félix : (les dents serrées) Merde... Ce Metang... Et Méganium qui est presque à terre... Pharamp attaque élecanon sur Airmure !
(Une fois encore Pharamp tenta de toucher Airmure avec une boule d´électricité concentrée mais elle loupa encore la cible... Méganium utilisait ses dernières forces pour empêcher Feuforêve de les approcher de trop près Pharamp et lui.)
Félix : Rah bon sang Pharamp ! Vise mieux je t´en pris !
Aline : (Elle regardait Metang prêt à recommencer.) Oh non, Nini vitesse extrême !
(Le pokémon chien fila à toute vitesse dans la direction opposée à Metang et le poing-meteor passa à côté de lui, heureusement. Le pokémon d´Aline était toujours essoufflé et il n´avait plus d´énergie pour cracher la moindre flammèche. Aline devait réfléchir très très vite et ce n´était pas son fort, le Metang allait réattaqué et Arcanin ne pourrait plus esquiver.)
Aline : Tant pis, Arcanin revient !
Wouf !
Aline : Puisque tu es chauffé à blanc il va falloir te refroidir : Croc à toi !
Félix : Elecanon !
Meeeeh !
(Une fois encore la boule passa à côté d´airmure qui descendit en piqué sur Méganium aux prises avec Moufflair, Feuforêve lui tournait autour du terrain cherchant une opportunité. Méganium bloqua l´attaque combo-griffe de moufflair avec ses fouets lianes mais n´eut pas le temps d´éviter les ailes d´acier d´Airmure qui lui coupèrent un pétale.)
Miumm !
Air-airmure !
(L´airmure prenait un air invincible et Pharamp essaya de le viser une nouvelle fois mais feuforêve arriva sur lui avec la technique spectrale « étonnement » et le dérangea dans la préparation de son attaque. Encouragé par Myriam Moufflair chargea à nouveau Méganium qui ne savait plus où donner de la tête : se défendre contre Airmure ou contre Moufflair ?)
Félix : Saleté de feuforêve, cage éclair !
( Pharamp énervé par l´attaque surprise de feuforêve réagit au quart de tour et envoya une bonne décharge beaucoup plus forte qu´une simple cage éclair. Le pokémon spectre s´éclipsa du mieux qu´il pu mais à cause de la paralysie qui s´installait il partit s´isoler dans un coin, incapable d´effectuer la moindre attaque.)
Félix : Bien joué, cette fois je veux que tu te concentres Pharamp, il faut que tu touches airmure s´est une question vitale pour Méganium !
(Félix tourna les yeux vers son pokémon, à faibles coups de tranche-herbe il maintenait moufflair à distance. Airmure tournait en rond au dessus du champ de bataille entre le pokémon ténèbre et le pokémon plante comme un oiseau de mauvais augure, il préparait une nouvelle attaque ce n´était qu´une question de secondes. Pharamp visait le pokémon acier qui lui jetait régulièrement des regards méfiants mais comme Pharamp tardait à attaquer le dresseur d´airmure perdit patience.)
Dan : Tu prends ton temps ? Très bien... Dommage tu n´en n´as pas ! Airmure achève cette grosse salade sur patte !
Air !
(Le pokémon vol fonça vers Méganium, ailes déployées pour une lame d´air. Pharamp le regarda descendre puis très vite se prépara à tirer au raz du sol. Dans un timing hyper serré Pharamp lança sa boule électrique au moment le plus propice et lorsque airmure faucha Méganium avec son aile droite il reçut la charge d´élecanon en plein dans le ventre. Le pokémon tomba sur le sol mais il n´était pas encore Ko, il secoua les ailes et tenta de se remettre debout mais Félix ne l´entendait pas de cette façon.)
Félix : Plaquage Pharamp !
(Airmure tourna la tête pour voir le gros pokémon jaune lui atterrir dessus à plat ventre. Ca y´est, le pokémon acier était ko.)
Félix : Ouais ! Bien joué Pharamp !
Dan : (avec un sourire tordu, il rappela son airmure) Ouais c´est ça... tic tac tic tac, vos dernières minutes sont comptées, comme l´étaient celle de ce Méganium.
(Félix regarda son pokémon allongé sur le sol inconscient, il était bien amoché car après s´être pris l´attaque « lame d´air » de plein fouet il avait subit lune ultime attaque venant de Moufflair. Myriam semblait très satisfaite avec un petit sourire en coin en tous points similaires à celui de son frère jumeau.)
Myriam : (Les mains posées sur les hanches.) Beau travail Moufflair...
Félix : Grrr... Sal... Rah : Méganium revient !
Dan : Noarfang ! / Félix : Farfuret !
(Pendant ce temps Aline supervisait un duel enragé entre son Aligatueur et le gros Metang.)
Aline : Que dirais tu d´une douche froide ? Hydrocanon Croc !
Raw !
(Metang reçut le puissant jet d´eau en pleine face et dans un nuage de vapeur impressionnant il reprit sa couleur normale. Malheureusement pour le Metang le passage du chaud au froid brusquement durcit son corps d´acier ce qui réduisit considérablement sa vitesse. Ses membres étaient désormais trop solides et trop durs pour se plier à sa guise.)
Adolf : Mouais, rusé mais il n´est pas affaiblit pour autant.
(Aline ignorait les remarques du Rocket qui cherchait à la déstabiliser.)
Aline : Croc attaque laser-glace !
(Le pokémon envoya un rayon gelé sur le pokémon acier mais une fois encore le Metang montra une résistance impressionnante. Il avançait en lévitant vers croc et prépara une attaque griffe acier. Il leva assez lentement la patte droite et Aline eut le temps de donner ses ordres à Aligatueur.)
Aline : Croc bloque son attaque !
(Croc leva sa patte gauche et il attrapa celle de Metang qui était levée, lorsque le pokémon acier décida d´essayer avec la patte gauche Aligatueur la bloqua à son tour. Il se tenaient ainsi les pattes face à face, les regards croisés plein de provocation surtout dans le regard de Croc qui ressentait particulièrement sa propre force dans cette position.)
Adolf : Façade !
Aline : Force !
(Les deux pokémon gonflaient leurs muscles dans une partie de lutte impressionnante, l´ambiance ressemblait presque à un combat de bras de fer de deux camionneurs à la carrure imposante. Aucun ne cédait face à l´autre et Adolf se décida pour une autre tactique.)
Adolf : Mur de fer !
(Le pokémon renforça sa carapace d´acier et alourdit encore un peu plus son poids. Aligatueur allait avoir du mal à lutter en corps à corps plus longtemps, on voyait la fatigue crisper son visage... Aline aussi choisit une deuxième tactique.)
Aline : Hum... Croc pistolet à à, en pleine tête !
(Pour déconcentrer Metang, Aligatueur se mit à cracher un jet d´eau dans les yeux de Metang. Au début le pokémon acier ne réagissait pas alors Aligatueur augmentant la pression et le débit de l´eau. Finalement très gêné Metang lâcha prise et recula en se secouant pour enlever toute l´eau qui le recouvrait. Aline arborait un grand sourire confiant.)
Adolf : Metang vient à peine de commencer, crois moi il faut plus que ça pour le déstabiliser : poursuite !
(Le pokémon acier fonça sur Aligatueur qui le stoppa net dans son attaque avec une technique croc de givre. Ce combat était devenu un duel, personne ne s´en mêlait, Félix faisait face à Feuforêve, Moufflair et Noarfang avec son pharamp hélas fatigué et son vif farfuret.)
Félix : Pharamp poing éclair sur Moufflair ! Farfuret feinte !
Dan : Noarfang vive attaque !
(La plus grande partie de l´énergie électrique de Pharamp avait été utilisée pour mettre KO airmure et Félix devait désormais tout misé sur le combat rapproché, il était donc exclus de s´attaquer à Noarfang qui volait et se déplaçait très rapidement. Farfuret se déplaçait rapidement et il s´apprêtait à disparaître tandis que Noarfang fonçait sur lui à toute vitesse. Il loupa farfuret qui disparu du terrain quelques instants, Noarfang repartit dans l´autre sens à vitesse grand V et lorsque Farfuret sortit de nulle part les griffes sorties Noarfang fila entre les pattes de son adversaire. Chacun avait le même point fort : la vitesse.)
Myriam : Combo griffe ! (Pharamp cogna brûtalement Moufflair qui se releva vite et se mit à lacérer Pharamp dans tous les sens comme l´avait ordonné sa dresseuse.)
Elle : Feuforêve ball-ombre !
(Pharamp était toujours aux prises avec Moufflair et son attaque combo-griffe et il ne pû éviter la grosse boule noire qui fonçait vers lui. Moufflair se plaqua au sol juste à temps pour ne pas être projeter en arrière comme son adversaire.)
Meeeeh !
(Le pharamp cria pendant son vol plané puis se releva en faisant la grimace. Il jeta quelques éclairs à proximité pour éviter que Moufflair ne l´attaque pendant qu´il se remettait du choc. Du côté d´Aligatueur et Metang le combat commençait à s´intensifier.)
Aline : Hydrocanon !
(Avec toute la puissance qu´il pouvait rassemblée sur le moment Aligatueur tira un énorme jet d´eau sur le pokémon d´Adolf. Il résistait mais la pression de l´eau était tellement forte qu´il reculait d´un ou deux centimètre par seconde. )
Adolf : Hum, mur de fer !
(Le pokémon acier renforça son armure et s´alourdit un peu, il était plus difficile de le repousser avec l´hydrocanon d´Aligatueur encore trop faible. Aligatueur cessa son attaque pour récupérer un peu, s´il se concentrait son prochain hydrocanon serait deux fois plus puissante, encore fallait il que Metang lui laisse le temps de se préparer...)
Adolf : Et maintenant Psyko !
(Une vague bleu foncé d´ondes psychiques déferla sur Aligatueur. Farfuret qui se trouvait tout près traversa la vague de psyko et bondit sur Noarfang qui ne s´y attendait pas. Le pokémon de Félix arrivait à sauter suffisamment haut pour atteindre le Noarfang en plein vol. Le pokémon de Dan riposta aussi sec avec une attaque cyclone qui repoussa Farfuret, ce dernier retomba sur le sol avec une agilité féline malgré son déséquilibre causé par la puissante bourrasque.)
Félix : Vent glace !
(Farfuret déploya ses bras et se mit à cracher un vent frigorifiant vers le pokémon vol pour le ralentir et l´affaiblir, ça avait l´air de bien marcher.)
Félix : Bien et maintenant vive-attaque !
(Farfuret n´était pas le plus obéissant des pokémon de Félix, loin de là il était habituellement très indépendant mais il y avait quelque chose chez Noarfang qui ne lui revenait pas, un peu comme avec Royce le pyroli, dans ces conditions farfuret acceptait d´obéir à Félix qui le guidait dans son combat. Il se mit à courir à une vitesse folle vers Noarfang, il bondit pour attaquer mais Dan avait réagit depuis un moment et son pokémon également.)
Dan : Lame d´air !
(Les courants d´air tranchants dérangèrent Farfuret à proximité de sa cible.)
Félix : Feinte !
(Farfuret disparut à nouveau.)
Dan : Prends de l´altitude !
(Noarfang s´envola et Farfuret réapparut brusquement dans les airs, rebondit sur un mur et se jeta sur Noarfang.)
Félix : Eclat de glace !
Dan : Mimique !
(La mimique copia l´attaque feinte, encore plus rapide avec Noarfang qu´avec Farfuret. Les premiers éclats de glace avaient touché Noarfang mais les suivant allèrent s´écraser sur le mur du fond. Alors que farfuret retombait sur le sol, les pattes arrière prêtes à amortir sa chute, Noarfang réapparut.)
Dan : Pic pic !
(Il donna quelques furieux coups de becs à Farfuret qui loupa son atterrissage et roula sur le sol. Noarfang reprit rapidement de l´altitude, quelques plumes de l´aile droite recouvertes de givre dû aux éclats de glace. Farfuret se releva agacé en trois bonds : il se tenait à présent griffes écartées, yeux grands ouverts, en position d´attaque face à son assaillant. Il était très essoufflé mais gardait malgré tout un esprit et un corps combatif.)
Dan : Crois tu que ton Farfuret sera suffisamment rapide contre mon noarfang ?
Félix : (le poing serré) Rapide je ne sais pas, mais il est sûrement plus teigneux et plus résistant que ton sale pokémon oiseau ! Farfuret combo griffe !
(Farfuret s´élança sur Noarfang et donna des coups de griffes à tout va avant de retomber sur le sol. Des plumes de noarfang virevoltèrent avant de toucher le sol également. Le pokémon de Dan, en colère, riposta à coup de cru´aile pendant que Félix s´occupait de Moufflair dirigé par Myriam.)
Myriam : Moufflair tranche nuit !
Fri-fr-fr-fr !
(Le pokémon ténèbre attaquait Pharamp constamment ce qui épuisaient vite ses ressources physiques. Cette nouvelle attaque attira l´attention de Félix)
Félix : Poing de feu !
(Pharamp encaissa l´attaque tranche nuit puis cogna son adversaire avec un poing de feu. Leurs forces de frappe était équivalente mais Pharamp était déjà beaucoup plus fatigué que Moufflair.)
Aline : Ok Croc, prépare toi on va faire un combo : pistolet à à !
(L´aligatueur arrosa abondamment Metang.)
Aline : Bien et maintenant laser glace !
(L´aligatueur ouvrit la gueule et un rayon glacé en sortit, il visa le Metang et gela toute l´eau à la surface de son corps, aligatueur améliora ainsi la puissance de son attaque. Les articulations de Metang étaient gelées et il avait beaucoup de mal à se mouvoir, il lança un regard mauvais à Aligatueur mais visiblement la situation n´inquiétait toujours pas Adolf.)
Adolf : Bien joué mais ça ne fait que le ralentir, tu ne le blesseras pas avec une attaque aussi faiblarde.
Aline : Faiblarde ?!? Non mais dit...
Adolf : Choc mental !
(Metang ferma les yeux puis les réouvrit en envoyant une onde psychique sur Aligatueur. Elle était à peine visible dans l´air mais lorsqu´Aligatueur fut touché il se jeta au sol et prit sa tête entre ses pattes. Il criait fort de douleur comme s´il était pris d´une insupportable migraine.)
Aline : Croc ! Croc ça va ?
(Le pokémon tanguait de droite à gauche, la tête toujours serrée entre ses pattes. Il n´entendait rien.)
Félix : (qui jeta un coup d´œil.) Aline il est confus.
Aline : Et crotte !
Elle : Feuforêve profites en : attaque rafale psy !
(Pendant sa confusion Croc se prit une deuxième attaque psy brûtale. Il poussa un cri atroce qui terrorisa à moitié sa dresseuse.)
Aline : Croc !!! Tiens bon mon grand ! Reprends toi, aller !
(Aligatueur tremblait, au départ de douleur mais peu à peu sa douleur s´estompa et il continua de trembler mais de colère.)
Grawww !!!
Aline : Oui ! C´est ça !
Adolf : Mouais, il n´en a pas eu assez, encore une fois choc mental !
Aline : Hâte !
(Aligatueur couru plus vite que l´onde psychique de Metang.)
Aline : Et hydroqueue !
(Le pokémon d´Aline aspergea son adversaire d´eau puis le fouetta avec sa queue, cela donnait un gigantesque pistolet à eau en forme de queue de dinosaure s´abattant sur la carapace de Metang.)
Met... Brow...
Aline : Ouais !
(Le metang semblait plus affecté qu´après les autres coups.)
Elle : Feuforêve étonnement !
Aline : Crocs givres !
(Aline et Aligatueur avaient vu le coup venir et ils ripostèrent avec crocs givre, mais pour une fois Elle aussi fut vive d´esprit.)
Elle : Représailles !
(Feuforêve enchaîna un
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]