Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 41
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : L'arène des damnés
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 18/10/2008 à 23:11
Œuvre lue 80740 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 41

L´arène des damnés. [A relire + Orthographe à vérifier !]

(Ce matin là, Sylvain inspecta une par une ses pokéball, vérifiant leur état, s´assurant que tous ses pokémon étaient bien à l´intérieur et prêts à combattre. Ses compagnons pokémon étaient désormais en pleine forme, l´infirmière Joëlle les avaient bien soignés depuis leur arrivée au centre pokémon deux jours plus tôt. Son inspection tourna à la contemplation et finalement Sylvain se décida à déclarer qu´ils pouvaient partir, il était fin prêt.
L´arène se trouvait à l´autre bout de la ville, il leur faudrait donc deux bonnes heures pour y aller à pieds. Deux heures qui paraissaient interminables pour Sylvain, non pas à cause de la marche mais à cause de Grégoire...)
Florine : Je crois qu´on est presque arrivés.
Greg : Je te le redis encore une fois alors ne tentes pas cette arène maintenant.
Sylvain : (qui grommela pour la troisième fois en une demi heure.) Ca fait la huitième fois que tu me le dis...
Greg : Parce que tu es borné mon cher Sylvain. Cette arène est connue jusqu´à Hoenn, Morgane est la plus redoutée des championnes d´arène spécialisée dans les pokémon psy.
Florine : (avec un sourire qui traduisait son envie irrésistible d´enquiquiner Greg) Cette phrase là c´est la troisième fois que tu la dis.
(Grégoire lui lança un regard hautain mais ne répliqua pas, Florine aussi connaissait la réputation de Morgane et Greg savait qu´elle voulait juste le provoquer, répondre ne servirait donc à rien... « Rah ces gamins, ils sont pénibles... » pensait il. Seb finit par intervenir à son tour.)
Seb : Dans le fond il a peut être raison, dans les guides pour dresseurs de Kanto il est conseillé de combattre d´abord à l´arène de Céladopole et de Parmanie avant de...
(Cette fois Sylvain se retourna et lança un regard noir à Seb, ce qui était très inhabituel et signe du stress du jeune dresseur. Seb prit de court se mit à sourire gentiment et leva le pouce.)
Seb : Enfin tant pis, après tout si t´es prêt vas y, les deux autres arènes tu les auras les doigts dans le nez après celle là !
(Plus personne ne fit la moindre réflexion jusqu´à ce qu´ils soient tous les quatre alignés devant la grande porte blanche de l´arène de Safrania en bas des marches du perron.)
Sylvain : Bien ! Allons y !
(Il grimpa les quelques marches en marbre d´un pas décidé et poussa la grosse porte à double battant avec conviction. Il entra le premier et découvrit un long et large couloir au carrelage et aux murs d´un blanc immaculé. Ce décor un peu spécial figea Sylvain qui fut rattraper par ses amis.)
Seb : Waouh... C´est clean ici.
Greg : Les arènes pour pokémon psy sont toujours les plus bizarres... Avec ceux pour les pokémon ténèbre et spectre.
Sylvain : Eh oh? Y´a quelqu´un?
(Ils avancèrent lentement dans le couloir lorsque deux hommes en chaussons déboulèrent au détour du corridor. L´un d´eux sursauta.)
Télékinesiste1 : Des intrus !
Sylvain : Pardon ?
Télékinesiste2 : Vous n´êtes pas des télékinesistes alors vous n´avez rien à faire ici.
Sylvain : Eh mais attendez je suis venu p...
(Le premier télékinesiste posa les mains sur ses tempes et ferma les yeux. Il crispa tous les muscles de son visage en faisant ressortir toutes ses rides comme pour se concentrer, et brusquement les pieds de Sylvain quittèrent le sol et il fut projeté en arrière.)
Sylvain : Eh ! Aaah ! ( Sylvain tomba sur le sol et Greg s´avança vers lui pour le relever.)
Florine : Non mais ça va pas la tête ?!? Il ne vous a rien fait ! Vous allez voir de quoi je...
(Alors que Florine s´avançait vers les deux télékinesistes pour les gifler le deuxième télékinesiste projeta Florine en arrière comme Sylvain dans un grand mouvement de bras.)
Florine : Iiiih !
Seb : (sourcils froncés.) Ca suffit maintenant, Absol à toi ! (Il lança une pokéball et le pokémon au pelage blanc gris apparut devant le nez des deux dresseurs de pokémon psy.)
Absàl.
Télékinesiste2 : Un... Un pokémon ténèbre. Dans l´arène...
Télékinesiste1 : Alors là c´est pas ce qui va m´empêcher de les mettre dehors.
Greg : (cynique) Quel accueil chaleureux...
Sylvain : Mais qu´est ce qu´ils leur prend de nous attaquer comme ça ?
Florine : ( les sourcils froncés.) Ca j´aimerais bien le savoir aussi, ils sont malades ou quoi ?
Télékinesiste1 : Lippoutou vas y ! Tu vas me débarrasser de cet absol. Attaque poing glace !
Seb : Absol tranche !
Télékinesiste2 : Tu as raison, aller Xatu vas l´aider !
Seb : Eh ! Pas à deux contre un...
( Lippoutou et Absol se fonçait dessus, Absol réussit à toucher lippoutou avec la lame qu´il avait sur le crâne juste avant que le pokémon glace ne lui donne un magistral coup de poing en pleine tête. Xatu s´envola à son tour et fondit sur absol. Le pokémon de Seb s´apprêtait à se relever mais lorsqu´il vit arriver Xatu il baissa la tête pour éviter la charge de son adversaire.)
Absàl...
Seb : T´inquiètes pas Absol tu vas y arriver, relèves toi et attaques avec coupe vent.
( Absol obéit à son dresseur et commença à préparer une tornade tandis que Xatu faisait demi tour pour revenir sur lui.)
Télékinesiste1 : Lippoutou torgnoles
Lipou !
Voix : Laissez les.
( Les deux télékinésistes se retournèrent et virent la championne Sabrina alias « Morgane ». Ils devinrent soudainement moins bavards et ils s'écartèrent rapidement pour laisser passer leur championne.)
Télékinesiste2 : Xatu, lippoutou.
( Lippoutou se retourna avant de frapper Absol avec ses torgnoles et lorsqu´elle vit Morgane elle se déplaça rapidement sur le côté elle aussi. Xatu quand à lui modifia sa trajectoire de vol et se posa à côté de son dresseur.)
Grrr... ( Absol qui continuait de préparer sa tornade grognait face aux trois télékinesistes. Malgré cela Morgane passa à côté de lui, ignorant complètement son regard menaçant, puis elle se plaça face à nos quatre amis.)
Seb : Euh... Absol je crois que tu peux arrêter.
(Toujours en lançant un regard noir à Sabrina il arrêta de préparer sa tornade et se rapprocha un peu de son dresseur.)
Sabrina: Vous êtes des dresseurs si je ne m'abuse ?
Sylvain: (un peu intimidé) Euh oui.
(Morgane les toisa tous les quatre chacun leur tour avec un regard glacial, Greg en eut même un frisson.)
Sabrina: Très bien, vous deux vous pouvez entrer, (elle s'était tournée vers Sylvain et Florine.), mais vous deux vous allez devoir rester dehors.
Sylvain: (surpris) Hein?
Seb: (tout aussi surpris) Pourquoi? On les accompagne et...
(Sabrina claqua des doigts, les deux télékinésistes qui fixaient jusque là obstinément leurs chaussures relevèrent la tête.)
Sabrina: Escortez ces messieurs jusqu'à la sortie et restez polis cette fois ci.
(Elle tourna les talons et se mit à avancer dans le couloir tandis que les deux télékinésistes contournaient Sylvain et Florine pour aller guider Greg et Seb.)
Seb: Mais mais...
Télékinésiste1: (froid) Vous avez entendu Morgane ? Vous devez rester dehors.
(Il attrapa sans force le bras de Seb et le tira vers la sortie, suivi de près par son lippoutou. Le second télékinésiste s'approcha de Greg mais celui ci eut un mouvement répulsif presque répugné avec son bras.)
Greg: (avec son air prétentieux et snob habituel) Ne me touchez pas, ce n'est pas la peine : je sortirais très bien d´ici tout seul.
(Seb continuait de fixer ses deux jeunes amis avec une expression hébétée, eux clignaient des yeux complètement paumés jusqu'à ce que Morgane leur adresse la parole.)
Morgane : Qu'attendez vous jeunes gens? Suivez moi.
(Florine tourna son regard vers Sylvain, mais celui ci haussa les épaules et se dirigea vers Sabrina. Absol fixait les deux dresseurs lui aussi puis il regarda Seb qui eut une sorte de haussement d'épaules.)
Absol?
Seb : Aller vient Absol...
( Seb et Greg furent menés à la porte d'entrée par les deux télékinésistes et leurs pokémon qui leurs lancèrent deux sourires moqueurs avant de refermer la porte.)
Télékinésiste1 : Au plaisirs.
Télékinésiste2 : Eh eh eh...
Greg: (l'air mauvais) Bande de tarés...
Seb: (fronçant légèrement les sourcils) Je me demandes quand même pourquoi ils nous ont fichu dehors.
Greg: ( avec un air blasé) Puf, ne cherches pas Sébastien ces types LA ne sont pas normaux de toutes façons.
(Alors que Sylvain Florine et leurs pokémon suivaient Sabrina dans les couloirs Sylvain se rapprocha de la championne pour la questionner.)
Sylvain : Dites madame Morgane, pourquoi nos amis doivent ils... rester à l'extérieur?
Morgane: (sans lui accorder un seul regard, mais le ton de sa voix était assez sympathique.) Tu es le fils de Sacha Ketchum n'est ce pas?
Sylvain: (un peu surpris) Euh oui mais...
Sabrina: Et ta jeune compagne est la fille de Alice Léon.
(Florine haussa haut les sourcils, qu'on reconnaisse Sylvain n'était pas surprenant car il ressemblait comme deux gouttes d'eau à Sacha, mais il fallait bien connaître Al pour repérer l'air de famille entre elle et sa fille.)
Morgane: Vous savez cette arène n'est pas comme les autres, du moins si on peu accorder un caractère semblable aux autres arènes. Ici c'est aussi une école.
Sylvain: (surpris) Une école?
Sabrina: Oui, pour les jeunes et moins jeunes qui possèdent le don de télékinésie. Nous leur apprenons à contràler leurs pouvoirs tout en leurs permettant de suivre des cours normaux pour les enfants et les adolescents.
Sylvain: (maladroit) Ah euh...Très bien, mais qu'est ce que ça a à voir avec...
(Florine qui l'avait rattrapé lui donna un coup de coude dans les côtes.)
Florine: (à voix basse) Laisses la parler.
Sylvain: (l'air ronchon et gamin) Eh mais tu m'as fait mal !
Morgane: Je ne peux plus me permettre de laisser entrer n'importe qui, les gens sont souvent très peu tolérants avec mes semblables, ils perturbent mes élèves et les malmènent. Je dois même faire attention aux dresseurs qui viennent pour m'affronter.
Sylvain: (qui comprenait plus ou moins) D'accord, mais pourquoi nous?
Sabrina: (elle s'arrêta et finit par le regarder.) Ton père m'a aidé dans un moment sombre de mon existence, il m'a apporté le rire et le bonheur, j'ai une dette envers lui. Or voilà que son fils a besoin de mon badge pour atteindre son but, je vois là l´occasion de payer ma dette.
(Sylvain ne put s'empêcher de lui sourire même si la déclaration de la championne l'avait surpris. Sabrina lui rendit un tout petit sourire ce qui adoucit son visage de marbre. Florine elle se mordait les lèvres pour ne pas lui poser de question sur les raisons de sa propre présence, mais Sabrina qui venait de recommencer à marcher ne lui laissa pas le temps de poser la question.)
Sabrina: Quant à cette jeune fille elle peut nous comprendre car elle est concernée par la télékinésie, c'est plus que de la tolérance qu'elle doit posséder : c'est de l'affection et même de l'amour.
(Sylvain se retourna vers son amie et haussa un sourcil, Florine n'avait pas du tout d'expression de surprise.)
Florine: Vous saviez pour Antony...
(Sylvain ouvrit la bouche silencieusement avec une expression idiote de : "Aaah d'accord j'ai compris.")
Sabrina: Ta mère est venue me voir il y a quelques années.
Florine : Je ne savais pas.
Sabrina : Sans doute étais tu trop jeune pour t´en souvenir. Je lui avais conseillé de me confier Antony mais elle a refusé.
Sylvain : Pourquoi ?
Sabrina : Elle ne voulait pas le séparer de ses frères et sœurs, ni d´elle-même d´ailleurs. De toutes les personnes qui viennent ici... Je n´ai jamais vu de mère autant attacher à son bébé alors qu´il n´est pas... Normal.
Florine : Il est normal !
(Sylvain et Sabrina s´arrêtèrent pour se retourner vers Florine. Celle-ci s´était stoppée net, elle avait haussé le ton et regardait Sabrina avec un air presque colérique.)
Sabrina : Je te demande pardon ?
Florine : Antony est normal vous entendez ? Je ne vois pas en quoi les abrutis dehors pensent que les télékinesistes sont différents juste parce qu´ils ont un talent de plus ! Les pokémon psy ne sont pas différents des pokémon eau, feu ou électrique, alors pourquoi les gens qui savent utilisés la télékinésie seraient différents ?
(Sylvain regarda Florine avec un air impressionné, Sabrina quand à elle restait toujours de marbre mais il sembla à Florine que son visage changeait d´une certaine façon mais elle n´arrivait pas à dire en quoi.)
Sabrina : (en recommençant à marcher.) Voilà pourquoi vous êtes autorisés à entrer dans mon arène. Parce que vous ne pensez pas comme les gens de « dehors » justement.
(Florine eut un soupire silencieux avant de suivre Sabrina et Sylvain jusqu´à une grande porte fermée à deux battants. Sabrina s´arrêta devant et dans une lueur mauve intense les deux portes s´ouvrirent et les trois dresseurs s´avancèrent dans l´immense pièce où se trouvait au centre un grand terrain de combat « classique » entouré de gros piliers qui soutenait le plafond. Florine et Sylvain regardèrent tout autour d´eux et Sylvain s´aperçut alors de la présence d´un garçon, plus jeune que lui, au centre de la pièce. Morgane s´avança vers lui.)
Sabrina : Briann que fais tu là ?
(Le jeune garçon qui était dos à nos amis jusqu´à maintenant se retourna. Il regarda d´abord la championne puis posa les yeux sur les deux dresseurs. Il avait un regard sombre, accentué par la couleur marron foncé de ses yeux et par ses cheveux brun qui lui tombaient devant les yeux cachant une partie de son visage. Il ne répondit pas et laissa la championne s´avancer vers lui.)
Sabrina : J´ai besoin du terrain, il faut que tu ailles t´entraîner ailleurs.
Briann : Bien Morgane. (Le garçon avait encore une voix enfantine ce qui faisait une drôle d´impression avec son regard noir qui n´avait rien d´enfantin lui. Il passa à côté de nos amis en leur jetant un bref regard perçant et méprisant avant de sortir de la pièce.)
Sabrina : C´est l´un de mes élèves. Il n´a pas eu la chance d´Antony lui.
Florine : Que voulez vous dire ?
Sabrina : Je l´ai trouvé abandonné devant la grande porte de l´arène à peu près à la même époque que la visite de ta mère. Je ne sais pas du tout qui sont ses parents.
Sylvain : C´est... C´est triste.
Florine : Oui...
Sabrina : Et malheureusement ce n´est pas le seul.
(Un silence pesant s´installa dans la salle complètement vide jusqu´à ce que Sabrina ne ferme les yeux avant de se remettre à parler.)
Sabrina : Il est temps maintenant de débuter le combat.
(Elle se souleva dans une lueur mauve intense et s´envola jusqu´à l´autre bout de la pièce sous les yeux ébahis de Sylvain et Florine. Sylvain se sentit alors attiré plus près du terrain par une force étrange. Ses pieds glissèrent sur le sol et s´arrêtèrent au bord de la ligne de démarcation. Il regarda Sabrina le dos redressée, les yeux glacés, le regard fixé sur les deux jeunes dresseurs.)
Florine : Bonne chance Sylvain...
Sylvain : Merci. (Il sortit une pokéball et regarda attentivement Sabrina, toujours aussi froide face à lui. Il vit alors à côté d´elle une pokéball s´élever dans les airs, dans une lueur mauve inquiétante, il comprit dès lors qu´il devait lancer la sienne.)
Sylvain : Dardargnan vas y !
(Sabrina baissa la tête quand sa propre pokéball s´ouvrit révélant un Alkazam.)
Florine : Exactement ce que j´avais prévu, Dardargnan sera parfait.
Sabrina : Bien commençons. Alakazam attaque choc mental.
(Le dardargnan se retrouva bloqué dans une lueur mauve intense, il ne pouvait plus battre des ailes pourtant il était toujours maintenu dans les airs par les pouvoirs d´Alakazam. Le pokémon insecte avait l´air de beaucoup souffrir mais Sylvain restait confiant.)
Sylvain : Je sais qu´il est résistant, il tiendra le coup.
(Quand l´attaque psychique s´arrêta Sylvain réagit immédiatement.)
Sylvain : Attaque double dard !
(Dardargnan reprit immédiatement le contràle de son corps d´insecte et il fonça sur Alakazam les dards pointés. Sabrina et son pokémon qui avaient visiblement l´habitude de ce type d´offensive réagirent de manière automatique.)
Sabrina : Protection !
(Un bouclier psychique rose-violassée apparu devant Alakazam et Dardargnan cogna dedans avec ses deux dards, un coup à droite à coup à gauche en accélérant le mouvement.)
Bzzzzzz !
Sylvain : Du calme Dardargnan ! Du calme ! Tu vas t´épuiser pour rien !
Florine : Tu te souviens de ce que je t´ai conseillé de faire dans un cas comme ça ?
Sylvain : (un peu agacé) Ouais ouais, t´en fais pas. Dardargnan Poursuite !
(Dardargnan fila comme une fusée et disparu un bref instant avant de réapparaître en un éclair jaune et noir qui sembla traverser Alakazam. Bien évidement il ne traversa pas réellement Alakazam il le heurta juste de plein fouet à grande vitesse : la technique ténébre avait réussi à traverser la protection psychique de son adversaire et Dardargnan avait pu le toucher. Sous le choc Alakazam perdit l´équilibre et faillit tomber en arrière.)
Sylvain : Ouais ça marche !
Florine : (offusquée) Bah évidemment ! Qu´est ce que tu crois ?
Sylvain : Vent argenté !
(Sylvain avait appris un tas de nouvelles techniques à Dardargnan dans le but de cette rencontre, Florine avait insisté pour qu´ils les apprennent par cœur à leur arrivée à Safrania, même s´il ne l´admettrait jamais à voix haute il savait désormais que c´était une très bonne idée. Sabrina, la tête froide et le regard insondable fixait les deux pokémon : les battements d´ailes de Dardargnan dégageaient et propageaient une poudre argentée toxique qui irritait vivement la peau de Alakazam. Le vent contre le pokémon psy était également de plus en plus fort.)
Sabrina : Prescience.
(L´attaque vent argentée n´empêcha pas Alakazam de se concentrer, il prévoyait une attaque pour la minute à venir.)
Sylvain : (qui voyait dans cette technique un détournement d´attention.) C´est le moment double dard !
Bzzzz !
(Dardargnan obéit à son maître et fonça de nouveau sur Alakazam, mais celui-ci avait déjà terminé de préparer sa technique prescience.)
Sabrina : Coupe psycho !
(A peine le dard droit de Dardargnan avait-il effleuré Alakazam qu´une image de deux lames roses floues apparue et coupèrent l´abdomen de Dardargnan. Même si cette attaque ressemblait plus à un mirage en plein désert qu´à une vraie attaque tranche le coup porté à Dardargnan était bien réel. C´était d´ailleurs un coup critique : Dardagnan avait si mal à l´abdomen qu´il ne volait plus très droit, trop préoccupé par la douleur.)
Florine : Fais attention !
(Sylvain serrait les dents pour ne pas répondre, il fallait qu´il fasse attention à ses actions, il le savait : Dardargnan pouvait battre Alakazam, il avait le niveau, mais il n´avait pas le droit à l´erreur pour autant.)
Sylvain : Dardargnan ça va ?
Bzzz...
Sylvain : On va attaquer à distance tant que la douleur ne sera pas passée ok ?
Sabrina : A distance ? J´ai donc l´avantage : rafale psy.
(Le rayon d´onde psychique semblable à un laser traversa la salle et Dardargnan eut un réflexe heureux pour éviter le rayon juste au bon moment.)
Sylvain : Dard nuée !
(Une volée de petites aiguilles empoisonnées sortit du dard dorsal de Dardargnan et s´abattit sur Alakazam. Ca avait l´air très efficace.)
Sylvain : Bien joué ! Reprend des forces avec une danse lame !
Sabrina : Alakazam psyko !
Sylvain : Ah, vent argenté !
(Les deux attaques se croisèrent mais ne s´opposèrent pas, l´onde psychique entoura et blessa Dardargnan tandis que les particules toxiques recouvrèrent Alakazam. Alors que Dardargnan venait d´encaisser la psycho il se reprit une deuxième vague psychique : celle de la prescience. Il paraissait un peu sonné tandis que le corps d´Alakazam commençait à être couvert de plaques rouges d´irritations dues aux attaques insectes à répétition.)
Florine : Avec le poison tu peux l´avoir rapidement Sylvain !
Sylvain : Oui mais...
Florine : Il est trop puissant, encore une attaque ou deux comme celle là et Dardargnan s´écroulera !
(Sylvain serra les poings et d´un air décidé reprit l´offensive, décidé à finir ce combat sans plus aucune aide de Florine.)
Sylvain : Très bien, Dardargnan poursuite !
(Avec cette technique Dardargnan pouvait surprendre son adversaire et une technique ténèbre l´affaiblirait toujouts un peu plus qu´une autre.)
Sylvain : Ouverture : direct-toxik !
(Dardargnan compris que c´était le moment il plongea dans la chair d´Alakazam son dard droit et empoisonna gravement son adversaire avant de s´éloigner le plus vite qu´il pouvait. Alakazam tituba un peu et lâcha une de ses cuillères pour frotter sa blessure. La marque laissée par Dardargnan prenait une couleur noire inquiétante. La porte de la salle s´entrouvrit dans un discret grincement que ni Sylvain ni Florine n´entendirent.)
Sylvain : C´est bien Dardargnan !
Sabrina : (en regardant la blessure.) Hum... Je n´ai plus beaucoup de temps, il faut que j´y aille à fond. Alakazam : soin.
(Elle espérait ainsi que son pokémon pourrait tenir un peu plus longtemps, ce qu´il faudrait pour achever Dardargnan. Alakazam croisa les bras, l´air en pleine méditation, il se concentra dans une lueur rose-violassée pour récupérer ses pv´s.)
Sylvain : Maintenant Dardargnan faux-chage !
(Dardargnan profita de cette pause dans l´offensive d´Alakazam pour l´attaquer violemment. Sylvain, presque aussi vif que son pokémon, enchaîna ses ordres.)
Sylvain : Double dards !
(Toujours à proximité d´Alakazam, Dardargnan reprit son attaque double dards sur lui. Alakazam cette fois avait terminer de récupérer quelques forces, suffisamment pour riposter avec une puissante rafale psy. Dardargnan fut projeté en arrière et battit frénétiquement des ailes pour récupérer son équilibre et reprendre un peu d´altitude avant d´aller heurter le mur au fond de la salle. Une petite silhouette se faufila rapidement le long du mur pour ne pas se faire renverser par le gros Dardargnan. Alakazam malgré sa technique soin se plia sur lui-même à cause de la douleur que lui causait la propagation du poison.)
Sabrina : Entrave !
(Dardargnan, encore entouré d´une lueur rose sentit ses dards s´engourdir, il ne pourrait pas les utiliser avant un moment, il le sentait et Sylvain aussi visiblement.)
Sylvain : Il faut que je fasse vite, que je trouve... (Sylvain n´arrivait pas à réfléchir posément, ce qu´il lui restait c´était l´instinct et l´improvisation.)
Sylvain : Rah ! Dard nuée !
(Le dard dorsal de Dardargnan lui fonctionnait normalement. Une pluie d´aiguilles s´abattit à nouveau sur pokémon psy.)
Sabrina : Psyko !
Sylvain : Poursuite !!!
(Dardargnan passa à travers l´onde du psyko et heurta Alakazam qui tomba en arrière. Le pokémon entendit vaguement un ordre de Sabrina mais ne le comprit pas, le poison lui donnait la migraine. Alors il croisa ses cuillères et lança au hasard une attaque télékinésie. Dardargnan qui voulait refaire un double dards loupa sa cible, troublé par cette ultime technique.)
Sylvain : Eh Dardargnan attention !
(Le pokémon faillit embrocher son dresseur. Il regarda à droite puis à gauche, il ne comprenait pas comment il avait pu se tromper de direction comme ça. Il regarda Sylvain avec ses grands yeux d´insecte on avait vraiment l´impression qu´il était désolé pour ce qu´il avait fait et supplier Sylvain de le pardonner.)
Sabrina : Alakazam ?
(Elle ferma les yeux et chercha l´esprit de son pokémon, elle le trouva mais il ne lui répondait plus.)
Florine : Sylvain, regardes...
(Florine était bouche bée et Sylvain détourna son attention de Dardargnan toujours un peu perdu et regarda l´Alakazam toujours allongé sur le dos mais cette fois il était inconscient.)
Sylvain : La vache... Je l´ai battu.
Bzzz...
(Sabrina rappela son pokémon dans sa pokéball et tourna la tête non pas vers Sylvain et Florine mais vers le mur près de la porte d´entrée.)
Sabrina : Tiens Tiphaine, emmènes le à l´infirmerie et donne lui un antidote. Un spécial pour les piqûre de pokémon insecte.
(Florine et Sylvain détournèrent eux aussi la tête et virent une fillette aux longs cheveux brun, toute de bleu vêtue, s´avancer au centre du terrain. Elle prit délicatement la pokéball d´Alakazam entre ses petites mains. Elle se tourna lentement vers Sylvain et Florine. Elle avait un regard intensément triste mais quand elle les vit elle leur offrit un sourire magnifique, certes forcé et poli mais respirant la bonté. Puis elle ressortit de la pièce avec Alakazam et son regard triste sans dire un mot. Quand elle eut refermer la porte Sylvain parut redescendre sur terre et regarda son pokémon insecte avec un sourire radieux.)
Sylvain : Ouais ! Bravo Dardargnan !!!
(Sylvain avait eu beaucoup de chance pendant ce combat mais Dardargnan restait un pokémon utile et rapide, pour un pokémon insecte il avait beaucoup de cran et d´une certaine manière, comme son entraîneur, lui aussi était chanceux pendant les combats : vaincre un adversaire du niveau d´Alakazam, il n´était pas près de réitéré cet exploit.)
Sylvain : Génial ! Extra Dardargnan : tu étais EXTRA ! Retournes te reposer maintenant !
(Il rappela son pokémon et mit les mains dans ses poches. Il s´avança sur le terrain avec un grand sourire mais Morgane l´interpella.)
Sabrina : Deux minutes mon garçon.
Sylvain : Quoi ?
Sabrina : (elle tenait dans sa main une nouvelle pokéball.) Tu ne crois quand même pas que ce combat est terminé ? J´ai deux pokémon, je les utiliserai tout les deux...
(La pokéball s´envola et s´ouvrit au milieu du terrain libérant un gros spectrum à l´air malin et sournois.)
Sabrina : Je te présentes mon ami, et l´ami de ton père aussi : Spectrum.
Sylvain : (presque figé.) Spec...Spectrum ?
(Florine fronça les sourcils et crispa ses mains, une bouffée de stresse lui monta à la tête : un pokémon spectre, Sylvain et elle n´avait rien prévus contre ça. Mis à part Greg et l´absol de Seb aucun d´entre eux n´avait de pokémon de type psy ou ténèbre.)
Sylvain : Je... J´...
Sabrina : ( les yeux fermés.) Vous n´aviez pas prévu cela n´est ce pas ?
Sylvain : Euh, et bien...
Florine : Non.
Sabrina : Utilise ton dardargnan encore une fois, ainsi qu´un autre pokémon si tu le souhaites, celui qui aura perdu sera celui dont les deux pokémon seront Ko les premiers.
Sylvain : O... Ok. Euh... (Il marmonnait à moitié pour lui-même et à moitié pour Florine.) Zut, si seulement Seb était resté avec nous, avec son Absol ou son Mentali j´aurais pu...
Florine : Oui mais ils ne sont pas là ! Il faut que tu réfléchisses parmi nos pokémon à tous les deux !
(Sylvain hocha la tête puis se tourna vers Spectrum. Il y avait encore dardargnan mais dans quel état... Il devrait prendre une décision tôt ou tard. Après sa phrase Florine s´était mise à cogiter : « Merde... J´ai dit ça à Sylvain mais ça ne nous avance pas à grand-chose. On n´a rien pu faire contre l´ectoplasma de Gary, alors contre le spectrum d´une championne comme Sabrina, alias « Morgane la sombre »... Je n´ai aucune idée de quel pokémon il va pouvoir utiliser... Aïe aïe aïe quelle poisse ! »)
(Pendant ce temps, deux trois rues plus loin, Greg et Seb étaient torses nus, allonger sur le ventre côte à côte en train de se faire masser les épaules par deux jolies jeunes femmes aux cheveux blond doré et aux voix délicieuses vêtue de tuniques blanches.)
Masseuse1 : Quelle huile préférez vous monsieur ? Gowav, palma ou lingan ?
Seb : (l´air béa) Bah euh... En fait j´en sais rien.
Greg : Je te conseille lingan Sébastien, au prix où elle coûte je te garantis que tu n´auras jamais plus l´occasion d´en profiter alors saute sur l´occasion. Et son parfum est une ode à la nature et à l´amour je te le garantis...
(Seb sourit à la masseuse et acquiescent de la tête pour qu´elle suive le conseil de Grégoire.)
Seb : C´est vraiment trop cool que tu es le droit à des soins gratuits dans cet établissement.
Greg : Ma mère a fait des dizaines de publicités pour eux, à la tv, sur les affiches ou dans des magasines, ça lui donne quelques passes droits et sa carte de membre d´or. Wouaaah... Le hammam m´a vraiment détendu.
(Il détendit ses bras comme un véritable pacha tandis que Seb reposait sa tête sur une serviette moelleuse.)
Greg : Après nous irons jacuzzi, puis on ira prendre un cocktail de fruits tropicaux frais, importation directe de l´archipel Orange.
Seb : Hum... Dis, tu crois que Sylvain aurait besoin de notre aide en ce moment ? Je me fais du soucis...
Greg : Piou, n´y pense pas et sa-vou-re.
(A l´arène de Safrania l´ambiance était beaucoup plus stressante. Dardargnan venait de se prendre une balle ombre qui lui fut fatale car il tomba sur le sol, évanoui. Il avait les ailes tellement abîmées qu´on aurait dit qu´il s´était pris un coup de tapette à mouche géante.)
Sylvain : Reviens Dardargnan, tu t´es bien battu...
(Sylvain réexpédia son pokémon dans sa ball et su que le moment décisif était arrivé.)
Florine : Prends... Prends...
(Florine s´agrippa les cheveux et manqua de se les arracher, elle ne savait pas quoi dire à Sylvain ni même quel pokémon lui prêter !)
Sylvain : Draby sors de ta pokéball !
Florine : (en se lâchant les cheveux) Hein ?
(Elle regarda le petit pokémon dragon de 65 cm à peine apparaître devant l´énorme spectrum qui semblait le dévorer des yeux.)
Sylvain : (en regardant Florine d´un air désolé) Je ne savais pas qui prendre d´autre...
Florine : C´est...
(C´était en réalité inattendu mais il fallait faire avec, Sylvain se retourna vers le terrain car il savait que Sabrina n´allait pas tarder à attaquer.)
Sylvain : Je ne connais pas ses attaques par cœur Flo ! Tu vas devoir m´aider !
Florine : Ok.
Sabrina : (d´une voix froide) Tu es prêt ?
Sylvain : Tout à fait ! Draby attaque morsure !
(Le petit dragon regardait alternativement Sylvain et Spectrum depuis sa sortie de sa pokéball, il avait reconnu le dresseur brun mais il ne comprenait pas vraiment comment lui : Draby, était arriver là. Il entendit « Morsure » et son attention se concentra sur spectrum, il avait au moins compris que c´était lui son adversaire. Malgré sa petite taille Draby avait le cran d´un Simiabraz et il fonça tête baissée vers son adversaire. La mâchoire se referma sur une des mains spectrales de Spectrum et ce dernier grimaça de douleur. C´était une attaque de type ténèbre... Elle pouvait donc le toucher.)
Sabrina : Poing ombre.
Spe...
(Le spectrum profita que Draby était toujours accroché à sa main pour l´envoyer balader avec un vigoureux coup de poing.)
Florine : Tu peux aussi utiliser mâchouille de type ténèbre ou psykoud´boul, il doit avoir le niveau pour connaître ces deux techniques ! C´est ce qu´il y´a de plus efficace contre Spectrum !
(Sylvain essaya de retenir l´information.)
Sylvain : (à voix basse) Et je peux aussi utiliser ses autres attaques comme flammèches ou dracossouffle... Elles le toucheront malgré tout...
Sabrina : Feu follet.
(Trois boules étranges et rougeoyantes sortirent de la bouche de Spectrum. Draby les regarda intrigués car il ne savait pas ce que c´était mais les deux jeunes dresseurs se mirent à crier.)
Sylvain : Non Draby évites les !
Florine : Elles vont te brûler !
(Draby sauta sur le côté et réussit de justesse à éviter les trois boules qui flottaient vers lui, mais Spectrum enchaîna.)
Sabrina : Ball ombre.
Spectrumm !
(La ball ombre toucha Draby en plein dans le ventre et le propulsa en arrière. Il tomba par terre mais se releva aussi tôt en grognant.)
Drab, grrr...
Sylvain : Attaque...
(Draby prit les devants et lança quelques flammèches, de taille assez impressionnantes compte tenu de la taille du pokémon de Sylvain.)
Sylvain : Enchaîne avec un dracossouffle !
(Draby obéit et commença à s´acharner davantage dans ses attaques. Sabrina s´en rendit compte et elle aussi grimpa d´un niveau dans sa tactique offensive. Elle ferma les yeux et sembla se concentrer sur Spectrum.)
Sabrina : Vibroscur...
(Sabrina essayait de rassembler des mauvais souvenirs qu´elle partageait avec Spectrum pour amplifier l´attaque vibroscur. L´onde noire toucha Draby qui eut l´impression qu´on l´écrasait comme dans une technique plaquage, mais le pire fut les idées noires qui envahirent son petit esprit de pokémon. Il était apeuré et pétrifié.)
Sabrina : Excellent, et maintenant poing ombre.
Sylvain : Te laisses pas faire Draby ! Draby !
Florine : Courage Draby ! Aller !
Sylvain : N´aie pas peur Draby ! N´aie pas peur tu peux l´avoir !
(Spectrum fonçait sur lui et Draby était toujours terrifié par la vibroscur. Il entendit les encouragements de deux ados mais ça n´était pas encore suffisant.)
Sylvain : Mâchouille ! Choppe le avec mâchouille ! Draby mâchouille !
(Sylvain parlait le plus vite possible avant que le pokémon spectre ne le touche mais s´était déjà trop tard. Spectrum cogna durement Draby avec un crochet du gauche mais miracle : Draby sembla reprendre ses esprits juste à temps. Alors que Spectrum le frappait il réussit à encaisser du mieux qu´il put et avec rage il mordit la patte gauche du spectrum et se lança avec hargne dans une technique mâchouille. Cette fois Spectrum cria sous l´effet de la douleur.)
Sylvain : Ouais ! C´est ça !
Sabrina : Représailles !
(Avec sa technique représailles spectrum se débarrassa de l´emprise de Draby. Le pokémon de Sabrina avait une force peu commune pour un pokémon qui n´est pas au dernier stade de son évolution, mais la résistance et la férocité de Draby valaient également leur pesant d´or.)
Sylvain : (à fond dans son match) Psykoud´boul !
(Draby donna à Spectrum ce qui ressemblait à un « coup de crâne » mais entourée dans une aura bleue argentée. Spectrum était sensible aux attaques psy mais il encaissa tant bien que mal.)
Sabrina : Hypnose !
( Les yeux de Spectrum devinrent noir comme la nuit, si Draby croisait son regard il s´endormirait, perdu dans les ténèbres de cette attaque, mais cette attaque là draby semblait la connaître car il ferma les yeux.)
Florine : (avec un sourire) Rah ce qu´il est intelligent !
Sylvain : Ouais, aller dracossouffle encore une fois !
(Le pokémon cracha son souffle brûlant de dragon en direction du camp adversaire, toujours en gardant les yeux fermés.)
Sabrina : Coup bas.
(Spectrum saisa son attaque inutile et traversa le dracossouffle sans trop de difficulté pour aller asséner un coup à Draby.)
Sylvain : Ouvres les yeux Draby !
(Lorsque Draby vit son adversaire arriver il n´eut pas le temps de se protéger et d´un coup de patte bien placer Spectrum fit tomber Draby. Le pokémon réussit quand même à riposter : au moment où Spectrum s´en retourner à l´autre bout du terrain il se redressa d´un bond et mordit sévèrement la queue de Spectrum. La morsure faisait mal à Spectrum et sur ordre de Sylvain elle se transforma en mâchouille. Draby commençait à bien s´amuser malgré la fatigue.)
Spe ! Spe !
(Le pokémon se retourna sur lui-même pour regarder le petit dragon lui mordre la queue avec un regard intense et combatif.)
Sabrina : Léchouille !
(Pour se débarrasser de ce gêneur Spectrum colla son horrible langue au petit corps de Draby. Le pokémon dragon reçu comme un choc électrique et lâcha son emprise.)
Sylvain : Flammèches !
(Draby cracha les petites flammes sur la langue encore pendant de Spectrum et le pokémon se mit à virevolter dans tous les sens. La brûlure n´était pas une grosse blessure en soit mais se faire brûler un organe aussi sensible que la langue, même pour un spectre, s´était particulièrement douloureux. Sabrina regarda son pokémon s´agiter n´importe comment, elle ne l´avait jamais vu dans cet état et la surprise la déstabilisa, à cet instant elle se déconcentra de ce combat.)
Florine : Maintenant !
Sylvain : Oui, il faut en finir : attaque psykoud´boule !
(Draby prit un tout petit peu d´élan et fonça sur Spectrum affolé dans la même lueur bleue argentée que tout à l´heure et « paf » le heurta violemment dans une onde psychique qui acheva Spectrum. Le pokémon spectre ferma les yeux et sembla s´évaporer, il disparut comme se dissipe un nuage de fumer. Florine et Sylvain regardèrent un peu partout, ils n´avaient jamais vu de Spectrum tomber K.O.)
Sabrina : Ne vous en faites pas. Quand un spectre s´évanouit il ne disparaît que pour reprendre des forces dans l´haut delà, ou pour les pokémon capturés dans leur pokéball... Ils y rentrent automatiquement.
Florine : Ah...
(Florine et Sylvain paraissaient soulagés. Le jeune Draby essoufflé et courbaturé se tourna vers son nouveau dresseur d´un air fier en attendant des félicitations que Sylvain ne lui donna qu´après la fin de la phrase de Sabrina.)
Sabrina : Félicitations Sylvain Ketchum, tu as gagné.
Sylvain : Wouaaaah génial !!! Et c´est grâce à toi Draby ! Bravo tu es le meilleur pokémon que j´ai jamais eu ! Meilleur encore que Marill ou Tylton ! Yahoo !
(Il attrapa le pokémon et se mit à danser avec. Comme il faisait une quarantaine de kilos il ne pouvait pas le porter mais c´était peut être tant mieux parce que Florine trouvait que déjà là, l´euphorie de Sylvain frisait le ridicule. Même Draby qui attendait impatiemment ses félicitations n´en demandait pas temps il regardait Sylvain comme s´il était fou. Seule Sabrina esquissa un léger sourire l´espace d´une instant puis, au bout de quelques secondes, elle finit par rire ce qui stoppa Sylvain dans sa danse et Florine ouvrit la bouche, épatée.)
Sabrina : Uh uh uh... Tu es si... Si ridicule, excuses moi... Ih, uh... Tu ressembles vraiment à ton père.
(Sylvain se gratta la tête et regarda Florine qui haussa les épaules avec sourire qu´elle ne pouvait plus retenir.)
Sabrina : Ih ih... Hem-hum. Enfin...
(Elle se calma et reprit son air stoïque avant de se mettre à farfouiller dans la petite sacoche jaune et rose qu´elle avait autour de la taille. Elle en sortit un badge tout rond et le donna à Sylvain.)
Sabrina : Tu l´as bien mérité.
Sylvain : (avec un grand sourire) Merci Sabrina... Euh Morgane.
Sabrina : (un sourire traversa furtivement son visage.) Toi tu peux m´appeler Sabrina si tu le désires.
(Sylvain agrandit son sourire avant de se tourner vers Draby en brandissant son badge.)
Sylvain : T´as vu ça Draby ? C´est un badge ! Pour nous récompenser de notre victoire ! Et crois moi ce n´est pas le dernier que tu verras ! Ah ah !
(Florine secoua la tête de gauche à droite avec un sourire et Draby qui était au début perplexe finit par prendre un air confiant et heureux, se disant que finalement ce garçon n´avait pas l´air mal du tout, il allait bien s´amuser avec lui.)
Sabrina : Bien, maintenant je vais demander à quelqu´un de vous raccompagner à l´entrée et je vais aller voir comment se porte mon Alakazam. Ne croyez pas que je vous met à la porte mais je pense que vos amis doivent s´ennuyer tout seuls dehors.
Sylvain : Oh vous avez sûrement raison. Aller Draby vas te reposer dans ta pokéball maintenant.
(A l´entrée de l´infirmerie ils retrouvèrent l´un des télékinesistes qui les avaient « chaleureusement accueillis » Sabrina lui lança un regard perçant puis lui demanda de raccompagner les deux dresseurs. Ils traversèrent les longs couloirs blancs de l´arène avec la sensation désagréable d´être observés. Ils sentaient d´après l´attitude de leur guide que la nouvelle de leur victoire contre Morgane s´était vite répandue parmi les habitants de l´arène. Le télékinésiste s´arrêta devant la grande porte double, l´ouvrit en grand laissa passer les deux dresseurs devant lui. Dehors le temps s´était bien dégradé et l´intérieur de l´arène semblait beaucoup lui lumineux que la ville et le ciel d´un gris rappelant la carapace de rhinocorne.)
Sylvain : Bah... Greg et Seb ne sont plus là.
Florine : Ca ne m´étonnes pas, vu la météo ils ont du chercher un endroit où s´abriter.
Télékinesiste : (d´une voix sèche) Bravo pour votre match, et merci de votre visite. Au revoir.
(Ils comprirent immédiatement qu´on leur demandait plus ou moins poliment de partir. Ils sortirent par la grande porte puis descendirent les marches du grand perron. Sylvain ne pu s´empêcher de se retourner. Il vit le télékinesiste qui les avait raccompagné à la sortie sur le point de refermer la double porte et un peu en retrait derrière lui un petit garçon qu´il n´avait pas encore remarqué, aux cheveux blond platine et au regard apeuré à côté de la petite fille que Sabrina avait appeler Tiphaine. Elle sourit à Sylvain et quand Florine se retourna à son tour pour voir ce que regarder Sylvain elle leur fit un signe de main. Au moment où la porte se refermait ils virent ses lèvres bouger, Florine avait cru comprendre : « A bientôt ! ».)
Sylvain : (il frissonna) Ils sont bizarres là dedans quand même... Greg avait raison.
Florine : Grégoire n´a jamais raison. (Elle avait dit ça par principe mais ensuite elle réfléchit plus sérieusement à la remarque de Sylvain.)
Florine : Tu sais... Ils font peurs parce qu´ils ont des pouvoirs que nous n´avons pas et que ça les rend différents. Eux aussi ont peur de nous et ils se sentent rejetés.
(Il y eut un moment de silence pendant qu´ils marchaient puis Sylvain reprit la parole.)
Sylvain : Je suis désolé pour ton frère. Pour lui aussi ça doit être dur.
Florine : (Elle secoua la tête) Non. Mon frère n´est pas à plaindre, il a des amis, certes pas beaucoup mais il en a. Il a une famille qui l´aime et il sait ce que s´est que d´être dehors, de voir les pokémon sauvage, le ciel d´été, la nature et la ville. Eux... (Elle jeta un regard à l´arène qui était déjà loin dans la rue.)
Florine : Eux ils sont enfermés, pas que dans l´arène, ils sont enfermés dans leur tête et dans leurs craintes. Pauvres enfants...
(Sylvain repensa aux trois enfants : Briann, Tiphaine et le petit blond...)
Sylvain : Tu crois qu´un jour ça changera pour eux ?
Florine : J´espère... J´espère qu´un jour quelqu´un les prendra par la peau du dos et les poussera à aller vers la société et à s´ouvrir aux autres.
Sylvain : Ouais... Bon, c´est pas tout ça mais... Ils sont passé où Greg et Seb ?
Florine : Hum... Bonne question.
Sylvain : Le centre pokémon peut être ?
Florine : On a passé qu´une demi heure dans l´arène, ils ne seraient quand même pas repartis sans nous jusque là bas, c´est trop loin. Non ils ont dû... Se trouver un coin tranquille dans le quartier.
Sylvain : Ouais... Mais lequel ?
(Ils se regardèrent un instant puis Florine soupira, il leur fraudait chercher un peu partout puisqu´elle était la seule à avoir un portable. Greg aussi superficiel soit il refusait d´avoir un portable pour faire comme tous ces autres jeunes imbéciles toujours scotchés à leur clavier de téléphone. Florine pensait surtout qu´il l´avait oublié chez ses parents à Lavandia, il y avait peut être un peu de ces deux raisons...
Ils prirent la rue dans le sens inverse de leur arriver, s´arrêtant une minute dans chaque magasin pour voir s´ils n´y étaient pas. Ils scrutèrent les cafés et les bars qui n´étaient pas interdits aux mineurs, les salles de jeux, ils arrêtèrent de vérifier les parcs et les squats quand la pluie se mis à tomber, de plus en plus abondamment d´ailleurs. Florine, les jambes à l´air sous sa jupe commençait à vraiment avoir froid et Sylvain avait les cheveux collés devant les yeux par la pluie. Forcément les deux seuls à avoir des parapluies étaient Greg et Seb, et bien entendu leurs K-ways étaient restés au centre pokémon.)
Sylvain : Flo ! On n´a fait tous les lieux publics ou presque du quartier ! Ils ne sont plus ici, on peut rentrer au centre pokémon, de toute façon s´ils nous cherchent ils peuvent t´appeler sur ton portable.
Florine : Non, on n´a pas encore tout visiter...
(Elle pointa du doigt un bâtiment dont l´enseigne disait : « Centre de thalasso thérapie l´hypotrempe ».)
Sylvain : Qu´est ce qu´ils feraient là dedans ?
Florine : Tu connais la grande passion de Greg ?
Sylvain : Les concours ?
Florine : Mais non.
Sylvain : Les filles ?
Florine : Tu le fais exprès ?
Sylvain : Ses cheveux ?
Florine : Tu y´es presque : les bains et son apparence !
(Sylvain voulut faire un « Ah oui. » mais Florine était déjà en train de courir vers le bâtiment parce qu´elle en avait marre d´être tremper par la pluie. Elle entra rapidement, suivie de près par Sylvain puis s´avança vers la dame de l´accueil.)
Florine : Bonjour... Excusez mais nous cherchons nos amis, Sébastien Lavandson et Grégoire Richemont, ils sont ici ?
Accueil : Attendez, vous avez dit Richemont ?
Florine : Oui ou « De Richemensueur » je ne sais pas quel nom il a...
Accueil : (en regardant son registre.) Oui ils sont là, je me disais bien que ces noms me rappelaient quelque chose. Quelqu´un va vous emmener les rejoindre. Vous venez pour quels soins exactement ?
Sylvain : Bah on vient pas pour se soigner on vient pour leur dire de rentrer avec nous.
(La dame de l´accueil les regarda d´un drôle d´air mais fini par appeler une autre femme pour les amener jusqu´à leurs amis. Leur guide, beaucoup plus sympathique, et sexy, que le télékinesiste de l´arène de Morgane les prit en pitié et leur prêta des serviettes pour s´essuyer les cheveux et un peu les vêtements. Elle les emmena dans une salle qui s´avéra être un bar donnant sur une immense piscine et dont le décor avait été monté pour ressembler à une paillote au bord d´une plage tropicale. Elle leur indiqua deux transats dont dépassaient une touffe de cheveux blonds et une touffe de cheveux noirs. Florine s´avança vers eux, s'arrêta, croisa ses bras et prit un air blasé.)
Florine: Regardez moi ces deux monaflebit... Des jean-foutiste! Moins j'en fais mieux je me porte!
(Sylvain se rapprocha à son tour et regarda ses deux compagnons. Les deux garçons étaient allongés en maillots de bain dans deux chaises longues, l'air détendu, avec entre eux deux une petite table ronde où étaient posés deux cocktails de jus de fruit. Sylvain cligna des yeux, perplexe et se gratta la tête encore trempée par la pluie.)
Florine: Ca va vous deux? Pas trop fatigués?
Greg: (sérieux) Non pas du tout. Et vous?
(Florine ouvrit la bouche mais ne dit rien. Elle finit par réussir à sortir quelques mots.)
Florine : Oui... Euh, non en fait nous ne sommes pas fatigués juste trempés... Et pourtant y a de quoi : nous avons dû nous débrouiller seuls Sylvain et moi...
(Elle haussa la voix peu à peu)
Florine : On vous a chercher pendant plus d´une heure, sous la flotte ! On avait besoin de votre aide, et vous messieurs où vous étiez ? Vous vous prélassiez ici en sirotant des boissons, en vous reposant bien tranquillement... Et nous on a dû se démerder tous seuls pour vous retrouver !
Greg: (il cligna des yeux) Ah... Bon. C'est bien.
Florine: (outrée) Quoi?!? Non mais tu n'as rien de mieux à dire pour... pour... Pour t'excuser?!? Sylvain, bon sang dis lui toi à cette espèce de Barpau que nous nous sommes fatigués toute l´après midi et qu'ils auraient pu faire un effort!
(Elle se retourna : Sylvain parlait avec Seb et était penché sur le cocktail de son copain)
Sylvain: Y a quoi dans ton cocktail Seb?
(Florine relâcha les épaules brutalement, elle regarda Sylvain un instant puis se plaqua la main sur le front et baissa la tête d'un air désespéré et résigné.)
Greg : Aller Flo détends toi... De toute façon on ne pouvait vous aider, ils nous ont foutu à la porte les types de l´arène tu l´as bien vu.
(Il tendit son bras vers la table et attrapa son verre encore à moitié plein et le tendit à Florine avec un sourire charmeur.)
Greg : Cocktail ?
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]