Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 56
Nom de l'œuvre : Nouvelle Génération Tome II : Les trois héritiers Nom du chapitre : Noël pluvieux, Noël heureux
Écrit par Tracy Chapitre publié le : 17/12/2010 à 14:21
Œuvre lue 80885 fois Dernière édition le : 21/1/2012 à 13:12
[ Retour - Bas de page ]
Chapitre 56
Noël pluvieux, Noël heureux !

Partie 1

Tempête de rage...

(Nous sommes le 24 décembre, la veille de Noël, pourtant la météo n’a rien à voir avec l’ambiance des fêtes de fin d’année… Le ciel était assombri par de nombreux nuages noirs et le vent soufflait de plus en plus fort. Sylvain, Florine, Seb et Greg marchaient en direction de la côte Sud, ils venaient de Parmanie où Sylvain avait obtenu enfin son cinquième badge. Jeannine la championne s'était de plus montrée très reconnaissante envers eux qui lui avaient ramené son précieux nostenfer. Pour les remercier, elle leur promis de veiller sur leur amie Eulalie qui était à peine remise de la disparition de sa leuphorie. Les quatre dresseurs comptaient désormais prendre le large en direction de Cramois’île.)
Greg : J’ai l’impression que le temps se couvre.
Florine : (sur un ton ironique) Non c’est vrai ? Tu nous apprends quelque chose là... Que ferait on sans toi « Monsieur Météo » ?
Greg : J’ai le droit de faire une constatation ! (Sylvain se tourna vers eux et parla fort pour couvrir le bruit du vent et les voix de ses amis.)
Sylvain : On est encore loin du port ?
Seb : (en parlant fort lui aussi) Le temps est affreux c’est vrai, mais je crois que si le vent est de plus en plus fort c’est parce qu’on se rapproche de la côte !
Greg : Il a raison. Plus nous serons proches de la mer plus le souffle du vent sera intense.
Sylvain : Chouette, alors on ne doit plus être très loin !
Florine : (elle fit une grimace d’inquiétude) Tu ne comptes tout de même pas nous faire prendre le large par un temps pareil ?
Greg : (sur un ton moqueur) C’est toi qui pose des questions stupides maintenant ! Bien sûr : on va partir en mer sous la tempête, et puis tant qu’on y est on prendra un bain de soleil avant de partir et on fera du Ski nautique.
Florine : (agacée) Oh bon ça va ! Tu ne connais pas son père, d’après mes parents c’était le garçon le plus inconscient au monde ! Et Sylvain nous a déjà prouvé qu’il était tout aussi imprudent que lui si ce n’est pire !
Sylvain : (râleur) Eh ! Je te ferais remarquer que ce n’est pas mon père mais le tien qui est parti en mer sur un canoë en pleine tempête pour aller chercher une infirmière qui n’était même pas en danger.
Florine : (surprise) Quoi ? Mais qui t’as raconté ça ?
Sylvain : (l’air malin) Mes parents. Et puis toi aussi t’es imprudente d’abord !
Florine : Oui mais moi je ne ferais pas la bêtise de mon père. Partir en mer par un temps pareil serait du suicide !
Greg : (il grommela) Il va être beau Noël sous la pluie dit donc…
Seb : Normalement il y a un centre pokémon sur la côte on y sera tranquille.
Florine : Tiens, justement on y est !
(Au loin ils voyaient la plage et la mer déchaînée. Le centre pokémon lui se trouvait plus en hauteur, en lisière d’un petit bois, face à la plage. La pluie avait commencé à tomber et le vent soufflait vraiment fort à cet endroit. Une rafale emporta la casquette de Sylvain, il courut pour la rattraper, juste à temps avant qu’elle ne prenne trop d’altitude. Il devait aussi tenir pikachu qui manqua de s’envoler lui aussi)
Pika !
Sylvain : (les sourcils froncés) Fichu vent !
Greg : (énervé) Bon on se dépêche oui ou non ? Je voudrais me mettre au sec !
(Ils se mirent à courir en direction du centre pokémon et entrèrent en fracas, tous essoufflés.)
Sylvain : Ouf !
Seb : (heureux et soulagé) Enfin au sec !
Florine : (surprise) Oh ! Regardez !
(Face à eux, dans le hall du centre pokémon, trônait un majestueux sapin de Noël. Le centre, de petite taille, n’était pas très peuplé, il n’y avait qu’une poignée de dresseurs éparpillés ici et là.)
Infirmière Joëlle : Bonjour ! Bienvenus et Joyeux Noël !
Sylvain : Merci.
Greg : (enthousiaste, il s’adressa à Seb sans quitter l’infirmière des yeux) Vite, trouves moi une branche de gui.
Seb : (tout aussi souriant que Greg) Tout de suite vieux mais je passe en premier !
Florine : (elle affichait un sourire en coin) Ah les mecs…
Sylvain : Il n’y a pas beaucoup de monde ici.
Infirmière : Oh la veille de Noël il n’y a jamais grand monde, les gens préfèrent rester avec leurs familles.
Florine : Oui mais vous vous restez ici ?
Infirmière : (elle rit) Toute ma famille n’est constituée que d’infirmières et de médecins, même les jours de fête tout le monde travaille !
(Seb donna un coup de coude à Greg et lui désigna une petite branche de gui accroché au dessus du bureau d’accueil.)
Greg : Un baiser infirmière Joëlle, c’est la tradition.
(Sylvain prit son air décontenancé comme seul Sacha savait le faire. Florine quant à elle se retint de faire un commentaire. Les fêtes de fin d’année la mettaient toujours de bonne humeur, une chance pour Grégoire car depuis l'épilogue de leur pari stupide, les relations entre les deux compagnons étaient encore plus chaotiques qu'à l'ordinaire. L’infirmière eut l’air surprise puis elle se mit à sourire.)
Infirmière : Excusez moi mais peut être plus tard, pour l’instant j’ai du travail. Vous auriez des pokémon à soigner ? (Sylvain lui confia les siens, Florine fit de même suivie par Seb et Greg qui lança un dernier regard charmeur à l’infirmière.)
Florine : Râteau Grégoire…
Greg : Je ne me suis pas pris de râteau, elle a dit plus tard et puis je ne lui est demandé qu’un petit bisou. Aucune fille ne me résiste, j’ai un charme fou.
Florine : (avec un certain mépris) Murf, tu sais ce que j’en pense.
(Seb rit en silence comme d’habitude même si, depuis l’épisode du pari, il se montrait plus méfiant lorsque Greg entrait en mode charmeur à proximité de Florine. De son côté Sylvain s’était tourné vers la droite, son regard devint insondable.)
Sylvain : Euh... Flo, regardes. (Il tira légèrement sur le poignet de Florine et elle se retourna)
Florine : Où ?
(Sylvain hocha la tête en direction d’un dresseur assis de profil à une table contre le mur, devant un journal et une tasse fumante de chocolat chaud. Le ton que prit alors Sylvain n’avait aucune énergie, neutre, comme si la vue de ce dresseur le laissait perplexe)
Sylvain : Ce gars là.
(Etonnée, elle modéra sa voix pour la rendre la plus normale possible mais curieusement son ton ressemblait à celui de Sylvain.)
Florine : Kyle.
(En entendant son nom, Kyle se tourna vers eux, le regard aussi froid que d’habitude. Il ne dit rien puis baissa la tête vers sa tasse. Florine et Sylvain s’approchèrent doucement. Le regard de Sylvain était fuyant et son ton de voix était d’une neutralité surprenante comparée à son attitude habituellement dynamique.)
Sylvain : Bonjour Kyle… (Kyle resta le nez plongé dans son journal. Avec une voix indifférente il répondit à Sylvain.)
Kyle : ‘Jour Sylvain.
(Son ton baissa ensuite d’un cran comme s’il désirait fortement achever la conversation.)
Kyle : Bonjour Florine.
Florine : On ne savait pas que tu étais dans la région.
Sylvain : (avec un léger ton de défi) Ton frère n’est pas avec toi j’espère ?
Kyle : (toujours fixé sur sa tasse et son papier) Ne t’en fais pas, Kévin n’est pas ici.
Sylvain : Ah t’en mieux...
Florine : (comme prise de court) Bon on te laisse. A plus tard...
(Elle s'en repartit en tirant légèrement la manche de Greg et en poussant Seb devant elle. Sylvain pour une fois très perspicace leur emboîta le pas.)
Seb : (surpris) C’est le frère de Kévin Chen ?
Sylvain : Oui.
Seb : (intrigué) J’ignorait que...
(Derrière eux, une dresseuse qui regardait à travers la porte vitrée se mit à crier.)
Dresseuse : Oh là là ! Quel temps ! Regardez la mer est déchaînée. La tempête est enfin arrivée apparemment.
Dresseur : Eh, regardez ! Là bas dans l’eau : des dresseurs !
(Il regardait à travers la porte-fenêtre lui aussi. Trois autres dresseurs se rapprochèrent. Sylvain, Seb et Florine, curieux, accoururent devant une fenêtre, Greg les suivit d’un pas lent. Kyle quant à lui lança un regard vers la porte, puis se retourna vers sa tasse, dont il touillait le contenu avec une cuillère. Au loin sur les vagues gigantesques ils apercevaient deux personnes sur un pokémon. Ils étaient aux prises avec la tempête, les rouleaux de spleen les entraînaient et une énorme vague se fracassa contre eux.)
Foule : (effrayée) Ohhhh !
Sylvain : (il serra les dents, un peu inquiet lui aussi) Arh ! Ils vont se noyer !
Seb : (légèrement tendu mais aussi très impressionné) Ils se débrouillent plutôt bien quand même, leur pokémon a l’air d’avoir du cran.
Greg : Ils se rapprochent de le rive. Tu arrives à voir sur quel pokémon ils sont montés ?
Sylvain : C’est un Aligatueur j’ai l’impression.
Dresseur : (un mélange de panique et d’admiration dans la voix) Ils résistent bien aux remous de l’eau. J’espère qu’ils vont arriver à bon port.
Seb : (il plissa les yeux pour mieux voir) Je crois que c’est un gars et une fille.
(Florine sortit les jumelles que sont père lui avait offert pour regarder les deux dresseurs au loin. Elle hurla de stupeur.)
Florine : Ah ! C’est mon frère et ma sœur ! Félix ! Aline !
(Kyle au fond de la salle avait sursauté, d’un seul bond il s’était presque entièrement levé de sa table et avait renversé sa tasse de chocolat. Il se tenait à son dossier de chaise, l’autre main appuyée sur le bord de table. Personne ne s’aperçut de sa réaction, tous étaient bien trop absorbés par le spectacle des deux dresseurs affrontant la tempête.)
Dresseur : (enthousiaste) Ils sont presque arrivés !
Dresseuse : (elle serra les poings contre elle) Ils sont sauvés ?!?
(Florine tremblait, dans l’état de panique où elle se trouvait elle était sur le point de foncer tête baissée dehors pour aller aider son frère et sa sœur. Seb, la reteint juste à temps, il la garda entre ses bras pour l’empêcher de bouger.)
Seb : (il lui parla doucement à l’oreille) Calmes-toi.
Sylvain : Ils arrivent ! Regarde Florine, ils accostent !
(Les deux dresseurs se prirent dans un dernier tonneau de vagues avant d’accoster sur le rivage. Ils couraient vite en direction du haut de la plage, ils furent rattraper par la houle. Félix, fut cloué à terre par une première vague, il se releva et courut plus vite. Une deuxième coucha Aline dans le sable, son Aligatueur la poussa et elle se releva en courant. Ils n’étaient plus à la portée de l’eau.)
Dresseuse : (apaisée) Ouf !
Foule : (soulagement général) Aaahhh !
Sylvain : (il brandit son poing en l’air comme s’il venait d’attraper un pokémon) Ils ont réussi ! Ouais !
Greg : (sur un ton désinvolte) Rassurée Florine ?
(Florine relâcha ses muscles tendus, elle était soulagée, elle regarda Seb qui ne l’avait pas lâché)
Florine : (les sourcils froncés, elle prit un ton bourru) C’est bon tu peux me lâcher maintenant.
Seb : (il sourit malicieusement) Ok.
(Joëlle s’était approchée elle aussi de la fenêtre, elle avait l’air tout aussi soulagée.)
Infirmière : Bon on se calme, une fois qu’ils seront ici vous les laisserez respirer d’accord ?
(Quelques minutes plus tard, Félix et Aline entrèrent dans le centre pokémon suivis d’Aligatueur. Ils étaient trempés jusqu’à l’os et à moitié couverts de sable. A ce moment tous les dresseurs présents se ruèrent vers eux malgré l’interdiction de l’infirmière Joëlle.)
Dresseur1 : (très enthousiaste et excité comme tous les autres) Wouah, c’était super ! Votre pokémon est trop fort !
Dresseuse1 : Oui ! Votre Aligatueur est très impressionnant...
Dresseur2 : Vous au moins vous n’avez pas froid aux yeux !
Dresseuse2 : Quel courage !
Dresseuse3 : (devant l’Aligatueur toujours sorti de sa pokéball) Bonjour mon beau, t’es drôlement fortiche tu sais...
Dresseur3 : (il s’adressa lui aussi au pokémon comme s’il était un héros) Oui renversant !
Infirmière: (elle fronça les sourcils) Hum, hum... J’ai demandé qu’on les laisse respirer.
Félix : (manifestement fier de ces éloges) Oh ce n’est pas grave infirmière Joëlle.
Infirmière : Soyez raisonnables. Allez vous tous : retournez vous occuper ailleurs ! (En un clin d'oeil, elle dissipa le foule…)
Infirmière : Confiez moi votre Aligatueur, il a besoin de beaucoup de repos.
(Croc suivit Joëlle docilement tandis que Florine et ses trois compagnons se rapprochaient de Félix et Aline.)
Florine : Salut vous deux !
Félix : (toujours sur son petit nuage, il accueillit sa petite sœur avec un grand sourire) Florine, ça alors, content de te voir !
(Aline, souriante comme jamais, enlaça Florine qui se trouva gênée.)
Aline : Petite sœur !
Florine : Euh oui contente de te revoir Aline, « soeurette ». (Une fois l’étreinte relâchée elle épousseta le sable qu'Aline avait déposé sur sa jupe.)
Félix : Salut Sylvain. Tout va bien ?
Sylvain : Super je viens d’avoir un nouveau badge à Parmanie !
Félix : Ah oui, nous on est passé récolté le badge Volcan sur Cramois’île.
(Aline observait l’intérieur du centre pokémon quand son regard se posa sur Kyle qui essayait de lire à travers les tâches de chocolat du journal. Il était beaucoup plus tendu qu'au moment où Sylvain et Florine étaient venus lui parler.)
Aline : (joyeuse) Oh, Kyle !
(Félix entendit le nom de Kyle et un frisson lui parcourut l'échine dorsale, il s’arrêta de parler mais ne se retourna pas. Rapidement Sylvain et Florine échangèrent un regard inquiet.)
Aline : (heureuse, elle s'avança vers Kyle) A ce qui paraît tu as aussi reçu le badge Volcan toi aussi ?
(Elle s’arrêta de marcher et regarda la grande flaque de chocolat sur la table.)
Aline : Qu’est ce qui est arrivé à cette table ?
(Kyle lui répondit avec une petite voix, son ton indifférent connût une légère défaillance. Il se tourna légèrement vers Aline mais ne la regarda pas dans les yeux.)
Kyle : J’ai renversé mon mug, rien de grave...
Aline : Oh. Alors où tu comptes aller ? Tu vas... (elle semblait hésiter) Aller combattre ton père à Jadielle ?
Kyle : (Il réfléchit) Hum... Oui mais pas tout de suite, je vais m’entraîner ici et là avant...
(Félix se tourna vers Kyle, il réprimait assez bien sa colère mais son étonnement l'obligea à s’adresser directement à son rival.)
Félix : Tu vas enfin affronter ton père ? Ca m’étonne, je croyais que tu étais parti à Johto pour ne pas avoir à l’affronter.
Kyle : (il fronça les sourcils et leva la tête regardant Félix avec ses yeux glacials) En quoi ça te regarde ?
(Florine semblait s’inquiéter de plus en plus, son entrain naturel s’effaça. Sylvain regardait la scène avec un air de déjà vu. Quant à Seb et Greg ils étaient avides et curieux mais ne soufflaient pas un mot.)
Félix : (en fronçant les sourcils à son tour) Je pose une simple question !
Kyle : Occupes-toi d’abord de tes propres problèmes avant de t’intéresser aux miens.
Félix : (son regard devint de plus en plus noir) Et ça veux dire quoi ça ?
Kyle : Que tu devrais t’occuper de tes soeurs au lieu de t’occuper de mes combats.
Félix : (blessé dans son orgueil d’aîné de famille, il répondit sur un ton grinçant) Je m’occupe mieux de mes soeurs que toi de ton frère.
(Le regard froid de Kyle se transforma en regard noir et sa voix devint presque arrogante comme celle de Régis et de Kévin.)
Kyle : Ah vraiment ? Tu n’as pas eu trop chaud aux fesses à Irisia ? Et la Team Rocket ne t’as pas causé trop d’ennuis ?
Félix : (la phrase concernant Irisia le fit rougir, mais il se ressaisit et prit un ton ironique) Et toi, je suppose que tes parents doivent être heureux d’avoir de tes nouvelles régulièrement, de savoir que Kévin est épaulé par son frère chéri et que leur fils aîné "emprunte" des objets par ci par là hein ?
Infirmière : (elle s’adressa à Kyle) Vos pokémon sont prêts... (L’air étonnée) Euh je vous dérange ?
(Kyle sourit sournoisement.)
Félix : (il répondit avec un regard perçant à cette provocation) Non vous tombez à pique...
(Kyle s’était déjà emparé d’une des pokéball du plateau)
Kyle : Elektek !
Félix : Royce !
(Mais Florine intervint rapidement, elle avait l’air fâchée et haussa la voix comme elle savait si bien le faire.)
Florine : Ah non ! Vous vous souvenez de ce qu’ont toujours dit nos parents : pas de combat un jour de fête et surtout pas à Noël !
(Florine tremblait un peu : elle réalisa que ce qu’elle venait de dire n’était pas le meilleur argument mais on ne pouvait tout de même pas gâcher la veillée de Noël comme ça !)
Infirmière : (déterminée) Elle a raison. Et je vous rappelle jeunes hommes que vous êtes dans un centre pokémon !
(Ils restèrent face à face, leurs pokémon s’échauffaient un peu. Florine regarda Aline, Sylvain comme un réflexe retrouvé fit de même. Aline semblait attristée et résignée. Dans un soupir, elle s’adressa aux deux rivaux.)
Aline : Calmez vous. Ca ne se fait pas de gâcher un jour de fête comme aujourd’hui...
(Kyle rappela immédiatement son pokémon, Félix fit de même. Kyle se tourna vers Aline. Il lui parla d’une voix forte, qu’il essayait de rendre indifférente mais son ton trahissait une certaine colère.)
Kyle : Si pour toi, Aline, (il appuya sur son prénom, avec une sorte de noeud dans la gorge) Noël est jour de fête il ne l’est pas pour moi. Désolé de gâcher votre plaisir, je suis de trop ici, alors aujourd’hui je vous rend ce service : je m’en vais.
Aline : (prise de court et désolée) Mais… Attends !
(Alors qu’il essayait d’ouvrir la porte du centre celle-ci resta fermée. Il se retourna et vit l’infirmière Joëlle derrière le bureau d’accueil, la main posée sur le mécanisme d’ouverture des portes.)
Infirmière : J’ai reçu un message de Parmanie, la tempête est décrétée trop dangereuse. Donc personne n’est autorisé à sortir avant que l’alerte ne soit levée, probablement demain matin.
(Kyle ferma les yeux, ses sourcils toujours froncés et il inclina légèrement la tête.)
Kyle : (sur un ton sec) Très bien.
(Il sortit de la salle et se dirigea vers la chambre qu’on lui avait assigné.)
Infirmière : (elle se tourna vers Félix) D’après l’état de votre Pyroli vos pokémon ont besoin de soin. Confiez les moi.
(Félix et Aline donnèrent leurs pokémon à Joëlle)
Aline : (sur un ton hésitant et un peu triste) Félix... J’ai faim.
Félix : Moi aussi à vrai dire.
Infirmière : (elle sourit) Vous pouvez aller vous restaurer à la cantine du centre, mais un conseil ne mangez pas de trop ; ce soir c’est Noël donc grand dîner, avec jeux, chants, bûche de Noël et petite fête pour ceux qui dorment tard.
Seb : (enthousiaste) Alors on ne va pas goûter, se serait bête de se gâcher l’appétit !
Sylvain : (un peu ailleurs) Oui c’est vrai.
(Florine le regarda et devina ses pensées.)
Félix : Alors à tout à l’heure.
Greg : Bon appétit.
Félix : Merci.
(Aline le suivit traînant un peu des pieds. Une fois qu’ils furent éloignés, Seb se tourna vers Florine.)
Seb : (l’air interrogateur) Dis Flo, qu’est ce qu’il y a entre ces trois là ?
Florine : (l’air songeuse elle répondit avec un ton absent) Oh c’est une longue histoire… Et elle est loin d’être simple.
Seb : Bah racontes, on a tout notre temps, on est bloqué ici pour le réveillon.
(Sylvain se tourna vers Florine, lui aussi avait toujours l’air songeur. Greg et Seb, tournés vers Florine, semblaient avides de connaître l’histoire de Kyle, Aline et Félix.)
Florine : Kyle est un peu... Comment dire.
Sylvain : Bizarre.
Florine : Oui, mais plus exactement pourquoi il est bizarre. Il est juste euh, solitaire et froid, très très froid.
Greg : (avec un regard éloquent) Ca on peut le dire ! Il est glacial ! Son ton et son regard sont indifférents à tout.
Florine : Pas à tout... Mais ça j’y reviendrai tout à l’heure. En fait même s’il peut être arrogant comme Kévin, il est très timide et très distant. Pour ça il me rappelle un peu mon frère Antony, sauf que mon petit frère n’est pas effronté, enfin bref, ce n’est pas le sujet. Pour en revenir à Kyle, l’un de ses autres problèmes c’est qu’il a toujours eu du mal à exprimer ses sentiments, il les cache très bien sauf lorsqu’il s’agit de ceux envers ma sœur... Je crois bien qu’elle est la seule amie qu’il n’ait jamais eue.
Seb : Mais pourquoi Félix réagit-il comme ça, il est jaloux ?
Florine : (elle soupira) Jaloux, ce n’est pas vraiment ça… Il est juste très protecteur et très possessif et pour lui la famille c’est sacré mais surtout notre sœur : Aline. Elle est ce qu’il y a de plus précieux aux yeux de Félix. Pour lui c’est la personne la plus précieuse au monde, plus encore que nos parents et que nous autres : Antony, Izzy, Violine et moi.
Seb : Donc, si je te suis bien il a peur que Kyle lui "vole" Aline ?
Florine : Plus ou moins. Par ailleurs si Félix n’est pas jaloux de Kyle, Kyle lui est jaloux de Félix.
(Les deux garçons la regardaient fixement en attendant la suite)
Florine : Félix est, d’après mes parents, ceux de Sylvain et ceux de Kyle et Kévin, le frère parfait. Personnellement je n'irais pas jusque là mais je dois reconnaître que c'est un très bon grand frère... Il s’est toujours très bien occupé de mes frères, de mes soeurs et de moi, il est très responsable. Il a toujours été très gentil avec nous et même avec les autres : Sylvain, Kévin, tous les enfants de Pierre Slate... Et s’il y a bien une personne qui ait un peu autorité sur Izzy, mon morveux de petit frère, à part mes parents, c’est lui. Kyle est tout le contraire de Félix, c’est d’ailleurs ce que voulait insinué Félix tout à l’heure. Kyle ne s’est jamais occupé de personne, pas par égoïsme mais parce qu’il était trop renfermé sur lui même. Il ne sait pas s'y prendre avec les gens, même pas avec Kévin. Or à cause de...
Sylvain : (Il interrompit Florine avant qu’elle ne continue sa phrase) Je me souviens... Oui je me souviens maintenant, de ce jour là, tu sais l’anniversaire de mon père ?
(Au même moment, dans sa chambre, Kyle réfléchissait à ce qui venait de se passer. La présence d’Aline et les paroles de Florine lui rappelait également cette journée, cette merveilleuse et lointaine journée...)

Partie 2

Souvenir d’enfance...

[...] [La scène se passe dans le jardin de Al et Jacky. Sacha, Ondine, Al, Jacky, Régis, Mathilde, Pierre, Lila, Drew, Max, Aurore et Flora sont assis autour d’une table sur la terrasse. Au milieu des pokémon et des plantes, sur le gazon, les enfants courent et jouent, il y a Félix et Aline, ils n’ont que 7 et 6 ans. Florine est là aussi, elle joue avec Sylvain et Kévin, les deux meilleurs amis du monde. Antony et Izzy, dans leurs landaus respectifs sont installés sur une table de jardin. Félix s’amuse avec eux sous les yeux avides de Jérémy, l'aîné des enfants de Pierre et Lila, qui a le même âge que Florine. Aline à coté d'eux regarde faire son grand frère. Les enfants de Drew et Flora couraient après les mystherbe et les rattata de la maison. Lana, la seconde fille de Pierre qui n’était encore qu’un bébé, était installée avec Izzy et Antony dans un landau. Enfin, tout seul, assis dans un talus et dos aux autres, il y avait Kyle. Il restait toujours à l’écart, il préférait écouter les rires plutôt que les produire...]
Florine : (avec trois pokéballs vides dans les mains) Vous devez choisir un pokémon !
Kévin : Un seul ?
Florine : Un seul pokémon, sauf Salamèche !
Sylvain : Pourquoi ?
Florine : Parce qu’il est pour moi. Choisissez un pokémon, sauf Salamèche !
Kévin : Moi j’hésite...
Sylvain : Moi aussi.
Kévin : Entre Salamèche et Carapuce.
Florine : Salamèche est pour moi !
Sylvain : Moi aussi entre Salamèche et Carapuce.
Florine : Salamèche est à moi euh !
Kévin : Je suis sûr que mon Carapuce bat ton Salamèche Sylvain !
Florine : J’ai dit que Salamèche était à moi !!!
Kévin : Même pas vrai d’abord. Na-na-na !
Florine : (verte de rage) Non Salamèche est à moi !
(Elle se rua vers Kévin et le gifla. Sylvain riait mais lui aussi se prit une gifle.)
Kévin : (il prit un air un peu sournois) Eh Sylvain tu sais ce qui se passe quand tu tires les cheveux du lippoutou ?
Sylvain : (amusé) Nan.
Kévin : Bin, on va voir !
(Il tira sur les cheveux de Florine déjà touffus à l’époque. Sylvain riait à gorge déployée et tira lui aussi les cheveux de Florine)
Florine : Non !
(Elle se débâtit et donna un coup de pied à Kévin en passant. Elle finit par libérer ses cheveux des mains des garçons.)
Sylvain : (enthousiaste) On fait la course ! Le gagnant ben il aura le droit de garder les cheveux de Florine !
Florine : (affolée) Hein ?!?
Kévin : (en ricanant) Ouais, le premier qui l’attrape !
Florine : Non ! Manman ! ! !
(Ils se mirent à courir après Florine. Félix de son côté était toujours posté devant le landau d’Antony)
Félix : Vas y dis Evoli. E-Vo-Li.
Antony : O- ny, beul blbl !
Félix : (d’une voix très patiente) E-Vo-Li pas Antony, Evoli.
Aline : (souriante) Pas la peine d’essayer, il ne le dira pas.
Félix : (le regard plein d’espoir) Il arrive à dire Papa, Maman, « Félice », Aline et son prénom. C’est très bien, il peut dire Evoli aussi.
Aline : Moi le premier mot que j’ai dit c’est Félix ! C’est maman qui l’a dit.
Félix : (d’une voix affectueuse) Elle a dit ça pour me faire plaisir c’est tout.
Aline : (elle hocha la tête frénétiquement) Nan nan ! Papa il m’a dit que c’était vrai.
(Félix lui sourit à son tour. Aline sauta d’enthousiasme.)
Aline : Mon grand frère chéri !
(Elle le serra dans ses bras. Quand elle le relâcha celui-ci se remit à ses exercices de phonétique avec son petit frère, sous le regard émerveillé de Jérémy.)
Félix : Tu peux dire E-Vo-Li ? Aller recommences...
(Aline toujours souriante regardait autour d’elle. Elle vit les deux autres landaus, les enfants de Flora, Kévin et Sylvain se faire disputer par les parents pour avoir embêté Florine et Kyle, toujours assis tout seul. Le visage d’Aline changea, elle parût soudainement curieuse et compatissante. Elle se rapprocha de lui par derrière.)
Aline : (toujours aussi souriante) Salut !
Kyle : (surpris, il se retourna vers Aline, sa voix était assez faible car sa timidité naturelle le rongeait) Salut...
Aline : Tu ne veux pas jouer avec les autres ?
Kyle : Vous êtes tous occupés, vous n’avez pas besoin de moi...
Aline : Moi je ne suis pas occupée, tu peux jouer avec moi si tu veux.
Kyle : (il la regarda avec des yeux ronds d’enfant) Mais tu as ton frère.
Aline : Et alors, tu as le tien aussi, non ?
Kyle : C’est pas pareil. Tu ne joues pas avec lui ?
(Aline se tourna vers Félix, il s’occupait toujours avec Antony. Puis elle ferma les yeux pour pouvoir afficher le plus beau des sourires à Kyle)
Aline : Non il est occupé. Et puis c’est avec toi que je veux jouer maintenant, pas avec Félix.
Kyle : (très surpris, son regard était beaucoup plus expressif à l’époque). Je ne connais pas de jeu... (Il tourna la tête vers le sol, poussé encore une fois par sa timidité. Aline réfléchit quelques instant puis agrandit son sourire.)
Aline : (elle rayonnait) Moi j’en connais un ! Ca s’appelle « Smoutch ». C’est un jeu que je ne joue qu’avec mon frère d’habitude.
Kyle : (il se retourna) Le quoi ?
Aline : (toujours avec son sourire réconfortant) Le « Smoutch » !
Kyle : C’est quoi ?
Aline : C’est ça. (Elle lui donna un gros bisou sur la joue.)
(Kyle vira au rouge et resta baba de surprise.)
Aline : (très naturelle) C’est comme le trappe-trappe ou le cache-cache sauf qu’il faut faire un bisou. Quand l’autre te fait un bisou ça veut dire que c’est à toi d’attraper. L’autre se cache et quand tu l’as retrouvé ou attrapé tu lui donnes un bisou, et c’est à ton tour de te cacher et à l’autre de l’attraper !
Kyle : (il avait repris sa couleur naturelle) A d’accord. Donc... (Il se leva et donna un léger baiser sur la joue de Aline.) C’est à toi de me trouver !
Aline : (ravie) Oui tu as compris ! Alors caches toi bien j’arrive !
(Tous les deux partirent en courant et en riant.)
Florine : Vous avez vu ? Kévin, ton frère joue avec Aline, c’est bizarre...
Sylvain : Ils jouent à quoi ?
Florine : A « Smoutch » je crois. Mais c’est le jeu réservé de mon grand frère et ma grande sœur.
Kévin : C’est quoi « Smoutch » ?
Florine : (elle prit un air malicieux) C’est ça ! (Elle s’approcha rapidement de Sylvain et l’embrassa sur la joue.)
Sylvain : (surpris) Eh ! Beurk !
Kévin : (moqueur) Puff c’est un jeu de fille !
Florine : (toujours avec un air malin) Moi j’ai inventé un jeu plus amusant…
Kévin : (curieux, il avait l’air de vouloir qu’elle reprenne Sylvain comme cobaye) Ah oui c’est quoi ?
Florine : Le pif-paf ! (Elle se tourna face aux deux garçons et leur tapa sur la tête, tous les deux en même temps.)
Sylvain : Aïe...
Kévin : (en riant à moitié) Ca tu vas le payer...
Sylvain : Ouais, tes cheveux vont souffrir !
Florine : (brusquement, elle prit peur) Ahiiiih !
(Et eux aussi se remirent à courir partout comme des petits fous...)
[...]

Partie 3

Dansons sous la pluie.

Florine : A partir de ce jour là, Kyle a toujours agi très bizarrement avec ma sœur, ou plutôt, encore plus bizarrement qu’avec les autres. Mais surtout elle est devenue sa seule amie…
Sylvain : (le regard vide et la voix morne) Il a toujours été distant mais ça s’est empiré avec le temps. Et puis comme son frère il est devenu arrogant.
Greg : (le ton presque méprisant) Il a l’air d’un « mauvais garçon ».
Florine : C’est ce que pensent mon frère et certaines autres personnes. Ma mère et ma sœur sont persuadées du contraire mais la plupart des gens, mon père, moi, (elle se tourna vers Sylvain) Sylvain et ses parents, entre autre... On ne sait pas quoi en penser.
Seb : (avec son ton très sérieux qu’il ne prenait pas souvent) Je pense qu’il est juste mal dans sa peau. Il est hanté par sa timidité et ne peut se résoudre à continuer de vivre dans l’ombre comme il l’a fait petit. Il veut être tranquille mais en même temps il veut qu’on le remarque, qu’on sache qu’il existe et que, même s’il les cache, il possède des sentiments comme n’importe qui. (Greg le regarda avec un air impressionné.)
Greg : Pour un garçon qui n’a même pas quatorze ans tu parais vraiment très mature par moments... (Sylvain hocha la tête.)
Sylvain : Tu devrais faire psy…
Seb : Il souhaite sans doute qu’on pense qu’il est un « mauvais garçon » comme dit Greg, mais il finira par le croire aussi.
Florine : (elle ferma les yeux et agita la tête résignée) Oh, ça il le croit déjà...
(Seul avec son cornèbre, dans sa chambre, Kyle regardait par la fenêtre la pluie et le vent se mélanger comme dans un film catastrophe. La lumière était allumée, elle éclairait à peine la pièce qui gardait une atmosphère sombre. Le silence régnait en maître et Cornèbre, les yeux fermés, somnolait sur l’appui de fenêtre, assis en face de son dresseur.)
Kyle : (il rompit le silence de sa voix neutre) Une soirée entière dans le même centre pokémon qu’eux, qu’elle...
(Il ferma les yeux, soupira puis les rouvrit.)
Kyle : Un soir de Noël en plus...
(Il sortit de son sac un mouchoir en soie blanc légèrement rosé. Il le regarda, perdu dans ses pensées. Cornèbre ouvrit ses yeux et fixa son maître. Il l’avait entendu parlé et il croyait qu’il s’adressait à lui. Kyle se tourna vers son pokémon.)
Kyle : Oh non, ce n’est pas que Noël est une importance quelconque pour moi. Mais Noël rapproche les familles, rassemble les souvenirs et je ne veux pas rester avec ceux qui ont occupé mon enfance… (Il se tourna de nouveau vers la fenêtre.)
Kyle : Et qui continuent à combler mes pensées. (Il déplia le mouchoir en le faisant glisser sous ses doigts.)
Crôa !
Kyle : (comme s’il voulait expliquer à cornèbre) Pourquoi je pense à eux ? Parce que je n’ai rien d’autre à quoi penser. Je ne veux pas l’oublier, c’est ma seule attache mais y penser me fait mal...
(Il replia le mouchoir. Cornèbre le fixait attentivement. Kyle lâcha le mouchoir sur ses genoux, et prit sa tête entre ses mains, sa voix jusque là indifférente était désormais percée d’agacement.)
Kyle : Raah ! Pourquoi est ce que je me préoccupe de questions aussi métaphysiques ?
Crôa. Crôa...
Kyle : Parler à un cornèbre en plus... C’est pitoyable...
(Il rangea alors le mouchoir dans son sac. Il soupira en pensant : « Je me mets à parler tout seul, je deviens complètement fou. »? Il reprit son air songeur, le regard toujours tourné vers l’extérieur. Il tapota le crâne de Cornèbre de sa main droite puis replongea dans ses pensées, laissant la pièce dans le silence total qu’il appréciait tant.)
(Une fois que Félix et Aline eurent fini de manger, ils rejoignirent Sylvain, Florine, Seb et Grégoire. Ils furent rejoints un peu plus tard par quelques dresseurs, toujours curieux de connaître les deux "héros" qui avaient bravé la tempête.)
Joëlle : (elle s’approcha de l’attroupement en souriant) Si vous voulez faire la fête ce soir, il faut que vous prépariez la salle, que vous aidiez le cuisinier du centre, installiez la musique et le reste de la décoration. Dès que j’aurais fini de soigner vos pokémon je viendrais vous aider.
(Tout le monde devint très enthousiaste à cette idée et tous s’affairèrent à aider de leur mieux. Greg fonça aux cuisines accompagné de trois jolies jeunes dresseuses, Félix partit installer la musique avec un autre dresseur, Florine, Sylvain et deux autres dresseurs s’occupaient du ménage, en faisant entre deux des batailles de serpillières. Sylvain en envoya une dans la figure de Florine qui, folle de rage, voulut l’assommer avec son manche à balais. Enfin Seb et Aline accompagnés de la plupart des autres personnes s’occupèrent des tables et de la déco.
Aline, souriante comme d’habitude, s’arrêta de travailler et regarda autour d’elle, elle agitait ses lèvres comme à cause d’un tic, puis elle se tourna vers Seb.)
Aline : Tu n’as pas vu Kyle depuis tout à l’heure ?
Seb : (il rendit son sourire à Aline) Non désolé.
(Aline, refit son tic avec les lèvres et retourna s’occuper de sa guirlande. Seb se tourna vers l’autre bout de la guirlande qu’ils installaient tous les deux puis il la regarda elle. Il sourit poliment et relança la discussion.)
Seb : Tu t’inquiètes pour lui ?
Aline : (surprise, elle regarda Seb) A vrai dire un peu.
(Seb s’aperçut que son sourire se faisait plus triste.)
Aline : Je dois être la seule à me soucier de lui… Pourtant il suffit d’être gentil ou même simplement aimable avec lui pour qu’il le rende plutôt bien. Tout ce qu’il faut c’est qu’on s’occupe un peu de lui, rien de plus.
(Elle offrit à nouveau un large sourire comme elle seule savait le faire à Seb. Il lui sourit plus timidement mais heureux du comportement d’Aline. Il la trouvait nettement moins jolie que Florine mais son sourire était un vrai rayon de soleil pour le cœur.
Tous deux retournèrent à leur guirlande, quand Seb aperçut une branche de gui dans l’une des boites de décoration)
Seb : Ah ! Voilà ce qu’il me faut !
Aline : (curieuse, elle se retourna) Du gui ?
Seb : (l’air triomphal) Oui !
(Comme la branche était grosse, il la coupe en deux.)
Seb : Bon on accroche celle ci à la guirlande et celle là je la garde pour moi...
Aline : (elle rit légèrement) Que comptes-tu en faire ?
Seb : (malicieux) Oh rien du tout, eh eh eh. (Il regarda la branche de la guirlande au dessus d’eux.)
Seb : Oh oui, on est en dessous ! Bon ben on s’embrasse alors !
Aline : (elle riait toujours) C’est la coutume !
(Seb et Aline se firent chacun une bise sur la joue dans une humeur bon enfant.)
Seb : Au fait tu ne veux pas en prendre une branche de gui ?
Aline : (surprise) Non pourquoi ?
Seb : Oh pour rien...
(Le soir venu la tempête soufflait toujours autant dehors. Dans le centre, tout le monde s’installa dans la cantine transformée en salle des fêtes. Les tables étaient alignées contre le mur, elles aussi étaient décorées. Le repas était disposé en buffet et il avait l’air délicieux : il y avait beaucoup de petits fours de plusieurs variétés, sucrés et salés, toutes sortes de boissons, des biscuits, des légumes parfumés, des viandes farcies et de grosses bûches crémeuses attendaient l’heure du dessert.)
Félix : (il souriait très largement pour une fois et avait l’air satisfait) On devrait appeler les parents pour souhaiter un joyeux Noël ! Qu’en pensez vous ?
Florine/Aline : Bonne idée !
Sylvain : C’est vrai je vais aussi appelé mes parents !
(Ils se dirigèrent tous les quatre vers le hall. Ils appelèrent au Bourg Palette, dans la maison de Al et Jacky, où ils savaient pouvoir trouver tous leurs parents réunis. C’est Jacky qui décrocha le vidéophone.)
Félix : Joyeux Noël papa !
Jacky : (il sourit, manifestement très heureux) Joyeux Noël à toi aussi Félix !
Florine : Coucou Papa !
Jacky : (surpris et encore plus heureux) Florine ! Tu es là aussi ?
Aline : (toujours plus souriante) Et oui, on est beaucoup ici.
(Al et Ondine arrivèrent en même temps derrière l’écran de visiophone.)
Al : Les enfants !
Ondine : Sylvain, joyeux Noël mon chéri....
Sylvain : (sourit) Merci Maman, toi aussi ! Papa n’est pas là ?
Ondine : (elle ferma les yeux et prit un air satisfait) Oooh que si ! Sacha, c’est ton fils au téléphone !
Voix de Sacha : (surpris) Sylvain ?!? J’arrive !
(Il changea brusquement de ton, visiblement énervé.)
Voix de Sacha : Izzy tu peux me détacher de la chaise maintenant ?!?
Al : (elle fronça les sourcils mais elle réprima néanmoins un sourire) Izzy obéis !
Jacky : (il s’empêcha lui aussi de rire) Antony aide ton frère à détacher Sacha veux tu.
Sylvain : Vous avez le bonjour et les voeux de Seb et Greg.
Ondine : (légèrement surprise) Pourquoi ne sont-ils pas avec vous ?
Florine : (sur un ton grincheux, elle ne quitta pas pour autant son sourire) Ils sont en train de draguer, comme d’habitude !
Aline : (l’air naïve, elle sembla comprendre quelque chose) Ah c’est pour ça...
(Sacha arriva derrière l’écran. Alors qu’il avait 35 ans passé, il n’avait quasiment pas changé depuis son adolescence, à part bien sûr la barbe qui poussait chaque matin.)
Sacha : (soulagé) Ah enfin ! C’est la dernière fois que j’accepte de jouer avec ce monstre.
Voix de Al : (sur un ton de reproche) Eh c’est de mon fils que tu parles !
Sacha : (il se tourna vers l’écran avec un grand sourire) Bonjour à vous tous et joyeux Noël !
Félix/Aline/Sylvain/Florine : Joyeux Noël !
Voix d'Antony/Izzy : Joyeux Noël !!!
Florine : Régis et Mathilde ne sont pas là ?
Jacky : Le professeur Chen est chez eux pour les vacances, mais il est malade de la grippe. Ils sont restés à Jadielle pour lui, à son âge la grippe pourrait être fatale, ils le ménagent beaucoup.
Sacha : Ta grand-mère est aussi avec eux Sylvain.
Ondine : Et ils ont eu la surprise que Kévin soit revenu pour les fêtes ! Heureusement qu’il possède ce Rapasdepic.
Félix : (il sourit) Sympa !
Sylvain : (il changea son sourire de bonheur pour un sourire plus "égo-satisfait") Oui on ne l’aura pas dans les pattes ! (Sacha se mit à rire, Ondine lui lança un petit regard de reproche.)
Ondine : (elle prit le ton de son sale caractère) Allons Sylvain, on ne dit pas ça un jour de fête !
Florine : (l’air malicieuse) Tu dis ça alors que c’est de votre coté de l’écran qu’Izzy se trouve, vous arrivez à garder des reproches pour nous malgré sa présence ?
(Ce fut au tour de Al de se mettre à râler. Jacky lui dû pincer les lèvres pour ne pas sourire.)
Voix de Al : Florine ce n’est pas gentil pour ton frère… Izzy ! Descends de la table, Antony arrêtes de rire tu l'encourages !
(Les autres, de chaque côté de l’écran, éclatèrent de rire. Seule Aline ne fit que sourire, elle venait de se souvenir de Kyle, présent dans une des pièces du centre pokémon.)
Jacky : (toujours la larme à l’œil à force de rire) Bon on va vous laisser, encore joyeux Noël !
Félix/Sylvain : A vous aussi !
Ondine : (en souriant tendrement) Au revoir !
(Ils raccrochèrent.)
Florine : (de plus en plus joyeuse) Allons faire la fête !
Sylvain/Félix : Ouais !
(Aline encore souriante les suivit calmement. Ils retournèrent dans la cantine pour manger et danser. Greg était effectivement en train d’accoster des dresseuses. Seb lui était en train de manger. Il les vit rentrer et les rejoignit. Félix s’en alla prendre quelques petits fours avant de rejoindre Grégoire qui ne pouvait décemment pas conserver pour lui tout seul trois si jolies demoiselles.)
Florine : (le regard fourbe) Et si j’allais casser le coup de Greg ?
Seb : (il sourit gentiment, sa voix était très douce) Allons Florine, pas le soir de Noël, laisses le tranquille pour cette fois. Et puis ton frère aussi à l’air intéressé.
Florine : (elle semblait réfléchir) Humm... Après tout tu as raison.
Sylvain : (les yeux écarquillés) Super de la nourriture !
Florine : (d'excellente humeur pour une fois) Ah non ! Avant de manger il faut se creuser l’appétit ! (Sylvain la regarda un peu largué, il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire.)
Sylvain : Ah ?
Florine : Oui, aller viens danser !
Sylvain : Quoi ?!?
(Elle le tira par la manche au milieu de la salle où quelques couples dansaient sur un air entraînant.)
Seb : (agité) Eh Florine tu me gardes un slow ? Zut, trop loin...
(Il fit la moue et se tourna à nouveau vers le buffet. Il farfouilla au fond de sa poche pour vérifier qu’il avait toujours la branche de gui. Aline qui se trouvait près de lui fit le tour de la salle du regard. Elle finit par se tourner vers Seb.
Aline : Kyle n’est pas là. Tu sais s’il est venu ?
Seb : Non je ne l’ai pas vu, je ne crois pas qu’il soit sorti de la journée.
Aline : (songeuse) Oh...
(Avec un sourire malicieux Seb la regarda s’éloigner puis il regarda Florine en train de danser avec un Sylvain très empoté mais de bonne humeur. Seb poussa un petit soupir avant de partir voir l’infirmière Joëlle pour l’inviter à danser.
Kyle était toujours dans sa chambre aux côtés de Cornèbre, il était accoudé à la fenêtre. Cette fois la lumière était éteinte. Seule la lune, visible malgré la pluie incessante, éclairait une partie de la chambre, celle juste devant la fenêtre où Kyle se trouvait encore. Aline arriva dans le couloir, la porte était très légèrement entrouverte, elle la poussa. Elle grinçait un peu mais Kyle toujours plongé dans ses pensées n’entendit rien. Le cornèbre lui non plus n’entendit rien : il était endormi. Toujours souriante, Aline entra timidement.)
Aline : Bonsoir Kyle...
(Kyle battit rapidement des paupières, comme s’il venait de se réveiller. Il se retourna et vit Aline. Il eut un léger sursaut de surprise avant de détourner rapidement le regard vers la fenêtre, en essayant de retrouver son visage de marbre habituel.)
Aline : (avec une douceur dans la voix) Joyeux Noël.
(Kyle grommela. Le nez collé à la fenêtre, il se mit à rougir légèrement. Il se sentait devenir nerveux et il avait horreur de ça.)
Aline : Tu n’es pas venu réveillonner... (Elle semblait attendre une réponse mais comme rien ne venait elle continua de parler.)
Aline : Je t’ai apporté des petits fours et un morceau de bûche… Oh et un verre de Soda Cool aussi, c’est ta boisson préférée je crois.
(Il attendit quelques instant puis une fois son calme retrouvé, il se tourna vers Aline. Elle le regarda tendrement avec son éternel sourire, il se concentra pour ne pas faiblir.)
Kyle : (d’une voix basse mais toujours neutre) Joyeux Noël Aline. Merci, je n’avais pas très faim mais ça me touche.
Aline : Tu aurais du venir dans la cantine aussi. Pour te changer les idées.
(Kyle agrandit ses yeux, il était toujours sidéré par la naïveté d’Aline. Sa voix se fit encore plus froide que d’habitude.)
Kyle : Ce n’est pas ce qu’il me faut pour me changer les idées. De plus je ne suis pas le bienvenu.
(Elle se rapprocha de lui et lui répondit d’une voix douce.)
Aline : Tu sais que là où je suis, tu seras toujours le bienvenu.
(Elle agrandit légèrement son sourire et cette fois il ne put s’empêcher de lui rendre même si ce fut bref. Il prit un petit four sur le plateau qu’elle avait posé sur la table de nuit. Ses yeux se reposèrent alors sur Aline, il remarqua qu’elle tenait un petit paquet dans ses mains.)
Kyle : Qu’est ce que s’est ?
Aline : (elle sourit encore un peu plus) Ton cadeau de Noël.
Kyle : (son expression neutre s'effaça sous l’effet de la surprise) Oh, il ne fallait pas. Euh... (Il tenta, sans succès, de reprendre son ton indifférent.)
Kyle : Mais je... je n’ai pas de cadeau pour...
(C’était presque trop pour lui. Sur le coup de l’émotion, il ne put se retenir de lui faire ce compliment qui lui trottait depuis trop longtemps dans la tête et pour une fois, son ton était loin d’être neutre…)
Kyle : Aline, ton amitié et ton simple sourire remplacent largement tous les cadeaux du monde.
(Il ne put s’empêcher de rougir à nouveau quand il réalisa ce qu’il venait de dire. Il restait là, à fixer le paquet. Il tenta de reprendre son visage stoïque mais s’était devenu presque impossible. Aline se mit à sourire d’une façon encore plus belle qu’avant, elle était très émue par les paroles de Kyle.)
Aline : C’est vraiment très beau ce que tu viens de me dire. Tu vois que tu le mérites ton cadeau.
(Elle posa le paquet sur les genoux de Kyle avant de s’asseoir à côté de lui. Kyle n’en revenait toujours pas. Lentement il dénoua le ruban du paquet et déballa la boite en carton recouverte de papier cadeau. Il l’ouvrit. Pendant ce temps, Cornèbre se réveilla.)
Kyle : C’est... Un grelot coque.
Aline : Je sais que tu aimes le silence mais je me suis dit que ce serait une bonne idée pour tes pokémon et toi. Si tu leur mets autour cou ils t’apprécieront encore plus et ça leur sera utile durant leurs combats.
Croâ ?
Aline : Oh, joyeux Noël Cornèbre !
(Le Cornèbre s’approcha d'Aline et la regarda. Elle se mit à le caresser ; le pokémon sembla surpris mais apprécia beaucoup le geste de la dresseuse.)
Kyle : (avec une voix assez douce pour une fois) Viens là Cornèbre.
(Le Cornèbre se posa sur le genou de Kyle qui lui attacha le Grelot Coque. Le Cornèbre regarda son dresseur avec une certaine joie.)
Kyle : Merci Aline. Et merci pour lui.
Aline : (elle sourit, amusée) Ca fait plaisir de t’entendre parler d’une voix qui exprime vraiment quelque chose.
(Kyle la regarda, il savait très bien qu’elle cherchait avant tout à l’aider et à le soutenir, rien que d’y penser, ça le touchait.)
Kyle : Dommage ce n’est pas mon genre et tu le sais.
Aline : Tant que ça t’arrive quelques fois...
(Kyle sourit légèrement. Ses yeux gris se remplissaient peu à peu de chaleur humaine.)
Kyle : Tu ferais mieux de retourner avec les autres faire la fête, ils vont se demander où tu es. Et franchement, je ne veux pas les voir débarquer ici.
Aline : Ne t’en fais pas, ils ne viendront pas ici. De toute façon ils s’amusent, ils ne se soucient pas de moi pour l’instant. (Elle le regarda avec son plus joli sourire.) Et puis c’est avec toi que je veux faire la fête.
Kyle : (il ravala un petit rire) Tu sais bien que ce n’est pas mon truc de « faire la fête ».
Aline : On peut quand même passer du temps ensemble.
Kyle : (il se tourna vers la fenêtre) Je veux bien qu’on discute mais je ne sais pas par où commencer... Ca fait tellement longtemps qu’on voyage chacun de notre côté.
Aline : On a qu’à jouer alors.
Kyle : (surpris) Jouer ? Les jeux de Noël et compagnie ? Désolé, il n’y a rien ici... (Il lui montra sa chambre affreusement vide.)
Kyle : Même pas une branche de gui.
(Aline fut comme traversée par un éclair. Elle repensa à Seb et réprima un petit rire.)
Aline : Mais oui... Ih ih…On va jouer à « Smoutch » !
Kyle : (il sourit en haussant un sourcil) On n'est pas un peu trop vieux pour ça ?
Aline : (avec un ton catégorique et un grand sourire) On n’est jamais trop vieux pour jouer à « Smoutch » !
(Elle s’approcha de lui avec enthousiasme et lui donna un tendre baiser sur la joue. Il soupira très légèrement et la regarda droit dans les yeux. Son sourire l’enchantait encore. Il se rapprocha tout doucement.)
Kyle : (à voix très basse) « Smoutch »…
(Il s’approcha du visage d’Aline. Leurs nez étaient côte à côte, leurs lèvres à peine à un centimètre l’une de l’autre et Kyle s’arrêta un instant. Aline gardait le visage immobile mais bougeait ses yeux de droite à gauche en regardant son ami, elle attendit. Kyle cligna des yeux, puis il remonta lentement la tête et embrassa Aline sur le front. Aline agita les sourcils, elle était un peu surprise de la réaction de Kyle mais elle gardait néanmoins son sourire qui s’agrandissait toujours peu à peu. Ils éloignèrent leurs visages et Kyle s’aperçut que sa main était quasiment posée sur celle de Aline, il la recula tout doucement. Tous deux se regardèrent un moment sans rien dire. Kyle caressa alors son Cornèbre et Aline se mit à regarder la pluie dehors, puis ils recommencèrent à discuter, paisiblement…
Dans la cantine aménagée en salle des fêtes, le réveillon se déroulait merveilleusement. Tous les dresseurs s’amusaient et dansaient sur la musique poussée à fond. Seb s’arrêta de danser avec une jeune dresseuse pour aller voir Florine qui venait enfin de lâcher Sylvain pour que celui ci puisse aller se restaurer.)
Seb : (avec un grand sourire taquin) Alors ce slow il vient ?
Florine : (elle fronça les sourcils pour plaisanter et prit un air malicieux) Désolée, il a raté le dernier tramway pour la piste de danse! Au fait où est Aline ? Je ne l’ai pas vu, d’habitude elle s’arrange toujours pour faire au moins une danse avec Félix.
Seb : (toujours avec son air malin) Tu ne devines pas ?
Florine : (elle lâcha son air malicieux pour un regard un peu inquiet.) Hem, oui eh bien tant que Félix ne la cherche pas ça ira...
Seb : (il sortit sa branche de gui) Regardes Flo, du gui. Alors selon la coutume on joue à « Smoutch ».
Florine : (elle retrouva sa bonne humeur et dit avec une voix provocante.) Essayes un peu et je te préviens qu’on va jouer à Pif-Paf très rapidement...
Seb : Eh c’est le soir de Noël fait un bon geste !
Florine : (en riant) Bon d’accord tu vas l’avoir ta danse ! Mais pas de slow compris ?
Seb : Ça roule !
(Florine se leva, lui fit un rapide bisou sous la pseudo branche de gui de Seb puis l’agrippa par le poignet et tous les deux partirent se déchaîner sur la piste de danse.)
Greg : (avec son ton dragueur car il sortait d’une discussion apparemment passionnante avec une fille) Alors Sylvain tu te fais chiper ta cavalière ?
Sylvain : (l’air satisfait) Tant mieux ! Au moins ça me laisse le temps de manger un morceau.
Greg : (son ton se voulait légèrement spirituel) C’est pas avec ton estomac que tu vas te trouver une fille tu sais.
Sylvain : (perplexe, il regarda derrière le dos de Grégoire) En attendant c’est pas avec un pokémon qu’elle danse ma cavalière. (Il sourit amusé et Grégoire se retourna.)
Pika ! (Le pikachu était aux anges, la fille avec qui Greg parlait quelques secondes plus tôt dansait avec lui, elle avait l’air très amusée et lançait des regards affectueux au pokémon de Sylvain.)
Greg : (il sourit légèrement) Eh bien... Y en a qui ne perdent pas de temps.
Pika pikachu !
(Le lendemain nos six amis se réveillèrent dans la plus grande chambre du centre. On leur avait prêté pour qu’ils puissent tous y dormir ensemble. Quand le jour fut levé, ils regardèrent par la fenêtre : la tempête était calmée, le soleil brillait. Sylvain entrouvrit la fenêtre mais le froid de l’hiver pénétra dans la chambre)
Sylvain : (il grimaça) Ah glagla...
Florine : Fermes la fenêtre idiot ! (Sylvain referma la fenêtre.)
Seb : (il s’étira) Ouaaahh ! Bien dormi vous autres ?
Félix : Très bien ! Super soirée hein les gars?
Greg : (un peu fatigué, il sourit en baillant) Tu l’as dit.
Aline : (elle s’étira aussi et regarda l’horloge au dessus de la porte) Il est tard, on ferait mieux de se préparer.
Sylvain : (il sursauta) Eh, les cadeaux !
Florine : Qu’est ce que tu dis ?
(Sylvain montra du doigt les cadeaux empilés dans un coin.)
Aline : Mais oui on ne les a pas ouverts hier !
Sylvain : Super !
(Ils se ruèrent vers les présents qu’ils s’étaient offerts mutuellement. Pokéballs, rubans, lettres, chocolats, écharpes, etc... Plein d’objets qui faisaient plaisir à tous. Une fois leurs cadeaux débalés, ils se préparèrent à partir du centre. Mais avant qu’ils aient franchi la porte, l’infirmière Joëlle les arrêta.)
Joëlle : Attendez ! Quelqu’un a laissé un paquet pour la mademoiselle Aline !
(Elle tandis une petite boite en carton avec marqué « Joyeux Noël » au feutre dessus à Aline qui paraissait surprise.)
Sylvain : (curieux) Qu’est ce que sait ?
(Tout le monde regardait attentivement le paquet pendant qu’Aline l’ouvrait. Elle en sortit le mouchoir que Kyle avait sorti de son sac la veille.)
Aline : (très souriante) Oh c’est drôlement joli !
Florine : On dirait un de ces mouchoirs pour pokémon de type normal.
Greg : (il toucha le mouchoir) C’est de la soie… Et de très bonne qualité apparemment. Croyez moi, je m’y connais.
Seb : Ca doit coûter cher.
Greg : Oh que oui.
Félix : (il réfléchit un instant puis fronça les sourcils) Il a sûrement été volé...
(Tous étaient surpris par ce qu’avait dit Félix et le regardèrent. Soudain Florine et Seb semblèrent comprendre le sous-entendu et ils fixèrent Félix avec un regard noir. Félix qui s’en aperçut essaya de se rattraper avant qu'Aline ne comprenne à son tour.)
Félix : Oui enfin je dis ça je n’en sais rien....
(Aline elle, regardait son mouchoir avec émerveillement. Après qu’elle eut rangé son cadeau mystère, les six dresseurs sortirent du centre et se préparèrent aux "au revoir".)
Aline : (très souriante) On était ravis de passer Noël avec toi petite sœur ! Et avec vous aussi les gars.
Seb : (il lui rendit son sourire) Mais nous aussi tu sais.
Félix : Prends soin de toi Flo ! Sylvain, je te souhaite bonne chance pour ton parcours et pour le badge Volcan.
Sylvain : (il afficha un sourire déterminé) Merci Félix. Peut être qu’un jour on pourra se combattre !
Félix : (avec le même sourire) J’attend déjà ce jour avec impatience.
Florine : (sur un ton exagéré) Oh là là... Quel combat de titan ça va être...
Aline : (très enthousiaste) Mais moi aussi je serais contente de t’affronter Florine !
Seb/Greg : (ils prirent une voix aiguë) Oh là là... Quel combat de Titans ça va être...
(Félix et Sylvain éclatèrent de rire.)
Florine : (sans se démonter) Alors vous s’est même pas la peine de vous demander de combattre… (A son tour, Aline se mit à rire légèrement.)
Félix : (il poussa un petit soupir et sourit) Bon, nous on va y aller.
Florine : Au revoir. (Elle s’approcha et serra son grand frère dans ses bras. Elle murmura à son oreille pour que les autres n’entendent pas.)
Florine : Vous me manquerez.
Félix : (bas à son tour) Toi aussi.
Florine : (elle desserra son étreinte mais dit encore rapidement à voix basse) Et ne sois pas trop protecteur.
(Félix sourit du coin de la bouche, plus comme un rictus que par contentement. Puis Florine, prit Aline dans ses bras et lui fit un bisou sur la joue.)
Greg : (moqueur) N’est ce pas mignon ? Le monstre qui a du mal à laisser partir son frère et sa soeur...
Florine : (avec un sourire pincé) Dis moi, ça fait combien de temps que je ne t’ai pas giflé ?
Seb : Trop longtemps...
(Félix et Aline s’éloignèrent en riant.)
Félix : A un de ses jours !
Sylvain : (avec de grand signes de mains) Au revoir !
(Les deux dresseurs disparurent à l’horizon.)
Sylvain : Et maintenant comment on traverse ?
Seb : Je m’en charge, Lokhlass nous fera traverser.
Sylvain : On tiendra tous dessus tu crois ?
Florine : Oh tu n’auras qu’à nous suivre à la nage...
Sylvain : Très drôle.

A suivre…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 | Retour | Haut de page ]