Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 36
Nom de l'œuvre : POKEMON: L'étoile d'Arképhyr Nom du chapitre : Par la montagne
Écrit par Pokémanu Chapitre publié le : 8/8/2005 à 22:09
Œuvre lue 195013 fois Dernière édition le : 26/11/2005 à 16:03
[ Retour - Bas de page ]
_Altaria, Danse draco!
_Elecsprint, Hâte!

Le combat opposant la jeune Sophie à Elyndia, la cousine de Mike mais aussi la championne de Cryslanthos, venait de débuter, sous le regard intéressé du dresseur de dragons.
Après l'incident de la discothèque, les deux filles s'étaient envolées vers Cryslanthos, et avaient passé le reste de la nuit dans la petite maison d'Elyndia. Le repos avait été de courte durée. Tàt le matin, les deux jeunes dresseuses étaient passées au commissariat et avaient attendu que les policiers décident de libérer Mike. Les trois amis avaient ensuite directement regagné l'arène pokémon de la ville.
_Allez Altaria, continue avec ta Danse draco!
_Elecsprint, maintiens ton attaque Hâte!
Tandis que le majestueux dragon exécutait sa danse mystique, le pokémon électrique, quant à lui, parcourait l'arène de part en part à une vitesse incroyable. Il courait si vite qu'il était difficile de le voir. En effet, seule la traînée de lumière jaune qu'il laissait derrière lui indiquait sa position.
_La vitesse est importante, Sophie, mais si tu n'as rien pour augmenter l'attaque spéciale de ton pokémon, alors jamais tu ne pourras vaincre Altaria, déclara Elyndia.
_Tu ne devrais pas me sous-estimer, j'ai le contràle total de la situation, répliqua Sophie avec le sourire.
_Bien...c'est ce que nous allons voir. Danse draco!
_Elecsprint, Hurlement, vite!
Le pokémon électrique ne perdit pas une seconde. Sans même prendre la peine de jeter un regard en direction de l'adversaire, il ouvrit la gueule et émit alors un cri strident qui eut sur Altaria un effet surprenant. En effet, le dragon fut entouré d'un halo de lumière rouge et rentra ensuite dans sa pokéball, sans qu'Elyndia eût le temps de faire quoi que ce soit.
_Ouais, beau travail! s'exclama Sophie. Alors Elyn, que penses-tu de cela?
_Surprenant, je dois l'admettre, répondit la jeune dresseuse de dragons. Mais ne te réjouis pas trop vite, le fait que tu aies réussi à annuler la Danse draco ne t'assure pas la victoire. Draco, montre-toi!
Le second pokémon de la cousine de Mike et Manu s'élança au coeur de l'arène. Draco était la pré évolution de Dracolosse. C'était un long serpent bleu qui, contrairement à sa forme évoluée, était dépourvu de grandes ailes, ce qui lui donnait une certaine aptitude à résister aux attaques électriques.
_Vas-y Draco, utilise ton Coup d'boule!
Le dragon fonça, tête baissée, en direction du pokémon de Sophie qui l'esquiva sans problème. La Hâte de Elecsprint était toujours effective, lui donnant ainsi un avantage considérable.
_Elecsprint, Tonnerre!
_Toi aussi, Draco!
Les deux attaques électriques entrèrent en contact et provoquèrent une légère détonation. Sophie sut alors que les attaques du type de son pokémon ne lui allaient être d'aucune utilité. Profitant de l'hésitation de la jeune fille, Elyndia donna une fois de plus l'assaut.
_Allez Draco, attaque Ligotage!
Cette fois, Elecsprint ne put éviter son adversaire. Il se contenta de regarder, impuissant, le long serpent qui s'entourait autour de lui, resserrant de plus en plus son étreinte.
_Continue comme ça, encouragea la dresseuse de dragons. Tu sais Sophie, rappeler son pokémon parce qu'il est en danger est un acte de bravoure et d'amour envers celui-ci, et non pas de lâcheté, comme ont tendance à croire de nombreux dresseurs novices.
_J'aime Elecsprint, et lui aussi il m'aime! répliqua l'adolescente. Et c'est pour ça qu'on va gagner. Puissance cachée, maintenant!
Le pokémon électrique ferma les yeux et se concentra. Il se mit ensuite à scintiller, puis projeta toute autour de lui une immense vague d'énergie. De fins cristaux de glace apparurent enfin, obligeant le dragon à desserrer son étreinte.
_Elecsprint, Tonnerre!
Cette dernière attaque cloua le pokémon d'Elyndia au sol. La championne le rappela, puis s'adressa à sa nouvelle amie.
_Bravo, dit-elle simplement. Je ne m'attendais pas à une puissance cachée de type glace... Pour la seconde fois depuis le début du combat, tu m'impressionnes vraiment.
_Euh...merci, répondit Sophie, visiblement gênée.
_Tu n'as pas à dire merci, gamine, dit alors Mike. Tu t'es entraînée comme il le fallait, et maintenant, tu récoltes le fruit de tes efforts.
Le dresseur de dragons s'interrompit un moment, ferma lentement les yeux, puis reprit sur un ton beaucoup plus naturel:
_C'est trop fort ce que j'ai dit! Il faut que je le note quelque part.
La cousine de l'adolescent soupira.
_Désespérant...fit-elle. Bon Sophie, nous avons un match à poursuivre. N'oublie pas que chacune de nous a droit à deux pokémon! Alors en avant, Altaria!
Le grand dragon fit de nouveau son apparition dans l'arène. Il regarda son adversaire un instant puis prit son envol. Sophie savait que son Elecsprint ne pourrait plus utiliser son Hurlement, la championne de disposant plus que d'un pokémon. Cette fois, elle utiliserait une nouvelle stratégie.
_Danse pluie, maintenant!
_Danse draco, vite!
Altaria reprit une fois de plus sa dans mystique, tandis qu'une forte pluie commença à s'abattre à l'intérieur même de l'arène. Mais les intempéries ne perturbèrent aucun des deux pokémon. Tous deux étaient tellement ancrés dans leur match qu'il en avaient oublié ce qu'il se passait tout autour.
_Alty, attaque Ultralaser! cria Elyndia.
_Elecsprint, envoie ta Cage-éclair, bloque-le! répliqua la jeune fille.
Malgré la Danse draco, le pokémon électrique demeurait le plus rapide. Réagissant au quart de tour, il paralysa sans difficulté son adversaire, mais Altaria parvint tout de même à expédier son rayon dévastateur. Elecsprint tituba, mais ne renonça pas pour autant. N'attendant aucun nouvel ordre venant de sa dresseuse, il reprit le dessus en assénant un violent Fatal-foudre sur le dragon. Ce dernier fut également affaibli, mais comme son adversaire, il ne put se résoudre à abandonner.
_Courage Altaria, Ultralaser encore une fois!
Le pokémon de la championne ne bougea pas d'un pouce. La paralysie étant effective, il ne pouvait plus exécuter sa terrible capacité. Sophie eut un léger sourire.
_Fatal-foudre! s'écria-t-elle.
Cette fois, Altaria ne put résister à l'attaque électrique. Il s'effondra lourdement sur le sol, Ko. Contre toute attente, la championne sourit à son tour, puis rappela son pokémon. Elle s'avança enfin vers Sophie et lui remit un badge Mystère.
_Toutes mes félicitations! Tu sais, tu es vraiment une excellente dresseuse, déclara Elyndia. Tu as réussi à me vaincre en n'utilisant qu'un seul pokémon. Jamais personne n'y était parvenu jusqu'à ce jour.
_J'ai eu de la chance, bredouilla Sophie avec modestie.
_Une chance comme ça, ça se mérite! Quoi qu'il en soit, je te souhaite une bonne continuation. Tu as sept badges, je crois?
L'adolescente acquiesça d'un léger signe de tête. L'excitation commençait à grandir en elle. Plus qu'un badge, plus qu'un seul et minuscule petit badge, et les portes de la ligue s'ouvriraient enfin à elle.
_Bien, reprit Elyndia. Il faut encore te rendre à Jasélia pour ton ultime défi. Une fois que tu auras battu Eric, le champion, tu seras parée pour la ligue!
Sophie demeura silencieuse, comme si quelque chose la préoccupait. La championne de Cryslanthos ne tarda pas à remarquer le comportement étrange de son amie.
_Quelque chose ne va pas? s'inquiéta-t-elle.
_Je me demandais juste...
_Oui?
_Cet Eric, le champion de Jasélia dont tu m'as parlé, c'est un grand brun aux yeux bleus foncés, c'est ça?
Elyndia acquiesça à son tour.
_Je m'en doutais, murmura Sophie.
L'adolescente venait de faire le rapprochement. Cela faisait déjà plusieurs mois qu'elle avait commencé son voyage initiatique, et elle se souvenait encore de chaque détail de son incroyable aventure. La jeune dresseuse était déjà passée à Jasélia, et même si elle ne s'y était pas attardée, elle avait eu le temps de faire la connaissance d'un garçon prénommé Eric qui lui avait annoncé que le champion d'arène était en vacances. Elle décrivit la rencontre à Elyndia qui ne put s'empêcher de sourire.
_C'est normal qu'il t'ait dit ça, expliqua-t-elle. Je connais bien Eric, et je peux t'assurer que c'est un dresseur exceptionnel. Il y a trois ans, il a participé au championnat de la ligue pokémon et a écrasé un à un ses adversaires jusqu'à la demi-finale où il s'est fait battre de peu. Et devine qui l'a battu? C'est Manu!
_Ouais alors en gros, il est balèze, résuma Sophie en faisant légèrement la moue.
_Tu as toutes tes chances, ne t'en fais pas. Toi aussi tu es douée. Bon sur ce, nous allons devoir nous séparer!
La dresseuse de dragons se tourna alors vers son cousin.
_Mike, quand tu verras Manu, embrasse-le pour moi et dis-lui qu'il sera toujours le bienvenu à Cryslanthos.
La jeune femme serra son cousin dans ses bras puis se repositionna face à Sophie avant de la serrer à son tour dans ses bras.
_Tu es une fille bien, déclara Elyndia. N'oublie pas ce que je t'ai dit l'autre jour. En tout cas, j'ai été heureuse de faire ta connaissance. J'espère vous revoir bientôt!
Et c'est ainsi que Mike et Sophie reprirent leur route, après avoir remercié une dernière fois Elyndia de son accueil chaleureux.
_Qu'est ce qu'elle t'a dit l'autre jour? demanda le jeune homme, une fois bien éloigné de l'arène pokémon et de sa propriétaire.
_Que tu étais soûlant de poser des questions à deux balles...

Avant de sortir de la grande ville et de prendre la direction de Jasélia, les deux jeunes dresseurs firent une halte au centre pokémon. N'ayant pas encore déjeuner, le dresseur de dragons commanda à l'infirmière du centre une tasse de café. Pendant ce temps, Sophie déposa ses pokémon pour qu'ils soient remis d'aplomb et se dirigea ensuite vers un visiophone, face auquel elle s'installa pour composer le numéro de téléphone de son père.
Marc ne tarda pas à décrocher.
_Allo? fit-il.
_Bonjour Papa, c'est moi.
Le père de la jeune fille activa alors le système vidéo, apparaissant alors dans l'écran du visiophone.
_Ma petite Sophie, comment tu vas? demanda-t-il.
_Je vais très bien Papa. Je t'appelle pour te dire que j'ai déjà sept badges et que je serai bientôt de retour à la maison!
Un large sourire apparut alors sur le visage de Marc. L'annonce de la prochaine arrivée de sa fille semblait le ravir au plus haut point.
_Je suis heureux de l'apprendre! déclara-t-il.
_Et toi Papa, comment ça va? Il me semble que la dernière fois, tu avais des soucis avec un pokémon bizarre.
_Ne t'en fais pas pour ça ma puce, ton ami Manu est passé et a tout arrangé. J'avoue que c'est quelqu'un de charmant, bien que son allure soit un peu étrange. Mais peu importe ton choix, tant qu'il te rend heureuse, tout va bien!
_Mais on n'est pas ens...
_Oups désolé ma fille, mais j'ai oublié d'arrêter l'arrosage du jardin, mon potager va être inondé. A bientôt mon poussin, merci d'avoir appelé!
L'écran devint alors noir, sans que Sophie n'ait pu ajouter quoi que ce soit. Mais sans savoir pourquoi, la conversation avec son père lui avait redonné toutes ses forces. Affichant à son tour un large sourire, elle rejoignit Mike, attendit qu'il finît son café puis l'entraîna en dehors du centre.

Ensemble, ils sortirent de la ville et continuèrent leur périple. Tandis que Mike se languissait de retrouver son frère pour des moments de pur délire, Sophie, quant à elle, prenait le temps de contempler le paysage qui s'offrait à elle. Même si l'été annonçant le début de la ligue Arképhyr était proche, les hautes montagnes avoisinant Cryslanthos avaient toutes à leur sommet une faible quantité de neige. L'air frais qui se propageait au travers des sentiers était vivifiant, et plusieurs fois la jeune fille s'arrêta pou reprendre une profonde inspiration. Ils marchèrent ainsi pendant deux longues heures, au bout desquelles ils aperçurent enfin l'océan.
_Génial! s'écria Sophie avant de s'élancer en direction de la plage.
_Tu l'as dit...murmura Mike avant d'accélérer le pas à son tour.
Les deux amis s'arrêtèrent enfin face à un majestueux ferry, sur lequel étaient déjà installés de nombreux dresseurs accompagnés de leurs pokémon. Le spectacle qui s'offrait aux yeux de tous était unique.
_Regarde Sophie, dit le dresseur de dragons. Tous les dresseurs que tu vois là sont semblables à toi. Eux aussi ont fait leur voyage initiatique, et comme toi, ils sont très proches de leur dernière épreuve. Tant de personnes réunies en ce lieu et partageant le même rêve. Tous voudraient devenir le prochain maître pokémon...
L'adolescente regarda son ami qui avait les yeux rivés sur le bateau.
_Ca m'a l'air très important pour toi...murmura-t-elle. Hé mais, tu pleures?
Mike essuya d'un revers de sa manche une larme qui s'écoulait lentement sur sa joue, puis reprit sur un ton plus ferme.
_A presque dix-huit ans, on ne pleure plus.
_Ce n'est pas ce que je voulais dire, reprit Sophie sur un ton d'excuse. Mais tout ça doit te rappeler des souvenirs, non?
Le dresseur de dragons baissa les yeux avant de répondre.
_Eh bien non, c'est ça le problème. Mon rêve le plus cher était de devenir maître pokémon, c'est pour ça que de voir tant de personnes partageant ce même rêve, c'est émouvant. Mais ce moment, je ne l'ai jamais vécu. En fait, après être arrivé ici, c'est le trou noir.
_Comment ça le trou noir? questionna Sophie.
_Je ne me souviens pas d'avoir pris le bateau, je ne sais même pas comment j'ai fait pour rejoindre la rive sud de Bornélia. Avec Manu, on s'est réveillé sur une plage entre Cryslanthos et Bornélia, sans savoir comment on avait atterri là-bas. Des gens du coin nous avaient dit que ce sont nos pokémon qui nous avaient ramené au bord en toute sécurité. A l'époque, avec mon frère, on en avait rigolé, puis on avait appelé nos pokémon volants qui nous avaient directement ramenés à Bornélia. Mais en y repensant, c'est tout un moment de ma vie qui m'échappe...
La jeune fille demeura silencieuse un instant. Elle avait toujours considéré Mike comme un playboy insouciant, ne pensant qu'à faire le plus d'idioties possibles pour se faire remarquer. Mais derrière ses airs de nigaud se cachait un garçon au grand coeur, qui savait quelles étaient ses priorités... plus ou moins en tout cas.
_Tu...commença-t-elle. Tu penses que tu pourras découvrir ce qu'il t´est arrivé exactement?
Mike dirigea son regard vers celui de Sophie.
_Même si c'était possible, je n'en vois pas l'intérêt. Il ne te reste plus beaucoup de temps avant le début du championnat, c'est une chance que tu sois déjà arrivée là, avec tout ce qu'il s'est passé... Inutile d'en rajouter, on rentre à Bornélia directement, comme ça tu pourras retrouver ton père et tu seras en sécurité... Eh vous! s'écria-t-il en voyant un vieux marin passer.
En entendant le dresseur l'appeler, l'homme se retourna doucement et s'avança vers lui, l'air joyeux. Il salua les deux amis avant de demander:
_Je peux faire quelque chose pour vous, les jeunes?
_Je l'espère, répondit Mike. Voilà, est-ce que vous savez quand part ce bateau et quel est le prix des billets?
_Il part dans quinze minutes précises. L'embarquement est gratuit pour tous les dresseurs de pokémon.
_Est-ce qu'il y a un autre chemin? demanda alors Sophie.
Le vieil homme regarda son interlocutrice, l'air interrogateur.
_Le bateau est le moyen le plus efficace pour se rendre à Bornélia, annonça-t-il.
_Et où mène cette route, dans ce cas?
L'adolescente désigna du doigt un étroit s'entier qui s'étendait sur une longue distance en direction de la montagne la plus proche, mais aussi la plus imposante. Une légère brume entourant le mont rendait la visibilité assez limitée. Mike qui n'avait pas remarqué la petite route, semblait soudain vaguement intéressé, tandis que le marin, quant à lui, semblait au contraire très inquiet.
_Je vous déconseille fortement ce passage. Ce que vous voyez au loin n'est rien d'autre que la Montagne Perdue. L'endroit n'est pas encore interdit au public, mais les rares personnes qui y sont allées ne sont malheureusement jamais revenues.
_Mais il n'y a jamais eu de trace de danger? demanda Mike.
_Non, c'est pour ça que les gens ont le droit d'y aller d'ailleurs, mais selon la légende, deux...
_Bah alors c'est bon! coupa le dresseur. Eh puis on s'en moque de la légende. Allez viens Sophie, on va passer par la montagne.
Même si la jeune fille était loin d'être rassurée, sa curiosité l'emporta sur sa crainte, et elle accepta de suivre son ami sur le petit sentier qui les conduirait tous les deux à la Montagne Perdue. Il n'était pas loin de midi quand Sophie demanda à Mike s'il avait prévu des provisions pour la route. Comme le garçon avait pensé à faire quelques courses à Cryslanthos, ils purent faire une halte et manger à leur faim. L'estomac bien rempli, ils reprirent leur route, et quelques instant plus tard, tous deux furent plongés dans le brouillard le plus total.
_Elecsprint, en avant! Utilise ton Flash!
La lumière émise par le pokémon électrique de Sophie ne suffisait cependant pas à y voir clair. Mike et elle décidèrent alors de progresser avec lenteur, et leur prudence fut récompensée quand le garçon heurta violemment la haute paroi de la montagne.
_Toujours à moi que ça arrive, marmonna-t-il. Bon on fait quoi maintenant? On passe par dessus ou on creuse? Sophie???
_Oui je suis derrière toi, pas la peine de crier comme ça... Et pas la peine de creuser, regarde plutôt par là!
L'adolescent tourna la tête à gauche et aperçut alors un grand passage creusé dans la montagne. Il s'approcha lentement de l'entrée de ce vaste tunnel et poussa une exclamation de surprise.
_Ouah c'est quoi cet endroit? Quelqu'un a du creusé ça, tu as vu comme le travail est propre? Comment j'ai pu manqué ça avec Manu?
Ne laissant pas le temps à Sophie de dire quoi que ce soit, Mike s'engouffra dans le long tunnel. Prenant à nouveau une profonde inspiration, la jeune fille entra à son tour, suivie de près par Elecsprint...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 | Retour | Haut de page ]