Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 11
Nom de l'œuvre : POKEMON: L'étoile d'Arképhyr Nom du chapitre : Chaleur à Vulcanor
Écrit par Pokémanu Chapitre publié le : 28/9/2004 à 21:18
Œuvre lue 195019 fois Dernière édition le : 26/11/2005 à 13:24
[ Retour - Bas de page ]
Sophie quitta en compagnie de Manu le Colisée d´Arképhyr, et elle avait l´impression de rêver. Six pokéball étaient accrochées à sa ceinture, chacune d´entre elle renfermant un pokémon. Un dresseur pokémon ne pouvait avoir que six pokémon dans son équipe. Tous les autres pokémon capturés étaient automatiquement stockés, via le pokédex, chez le professeur Alrick, l´expert en pokémon de Bornélia. Mais ce qui comptait le plus pour Sophie, c´était le fait que Manu avait accepté de l´accompagner à nouveau pour son voyage.
_Maintenant tu es quasiment sûre de gagner les huit badges, dit l´adolescent.
_Comment ça ?
_Tu as six pokémon de types différents. Si tu t´entraînes convenablement, tes pokémon deviendront redoutables.
_Et comme tu es là, mes pokémon seront bien entraînés, c´est ça ?
_Pourquoi j´ai l´impression qu´il y a un sous-entendu dans cette phrase ?
_Parce qu´il y en a un. Je commence à en avoir assez que tu partes quand bon te sembles, et que tu reviennes quand tu en as envie. Tu vas jouer ce petit jeu pendant combien de temps encore ?
_Je n´en sais rien, cela fait plus de deux ans que j´erre dans la région. En temps normal, je reste seul, mais je t´aime bien, alors je te rends visite régulièrement, ça t´ennuie ?
_Ce qui m´ennuie le plus c´est de te voir partir, alors si tu veux passer du temps avec moi, c´est ok, mais alors tu restes tout le temps avec moi, c´est d´accord ?
_Mais sa pourrait… commença Manu.
_Je me fiche éperdument du danger. Tu es… Tu es invincible, alors je ne risque rien tant que je suis avec toi. Maintenant, je veux que tu te décides. Sois tu fais la route avec moi tout le temps, sois tu t´en vas à tout jamais.
_Et si je m´en vais à tout jamais, tu t´en mordras les doigts tellement que tu auras des remords.
_Ca veut dire quoi, ça ?
_Que je t´accompagne, bien sûr, conclut Manu avec le sourire.


Sophie et Manu prirent donc ensemble la route brumeuse qui allait les conduire jusqu´à Vulcanor. L´air était à peine respirable, il y avait de la fumée et des cendres partout. Cependant, les deux jeunes adolescents parvinrent tant bien que mal à trouver leur chemin et arrivèrent enfin dans la sombre ville. En face de Sophie et Manu s´élevait une petite montagne rougeoyante : il s´agissait d´un volcan. La jeune fille partit sans tarder à la recherche du centre pokémon de Vulcanor, mais elle remarqua que son ami marchait beaucoup plus lentement. Manu avait une attitude étrange, il regardait sans cesse autour de lui, comme s´il cherchait quelque chose. Et tous deux continuaient à marcher vers le centre pokémon quand soudain Sophie poussa un cri de frayeur. La ceinture qui contenait ses six pokéball n´était plus autour de sa taille.
_Qu´est-ce qui se passe ? s´alarma Manu.
_J´ai perdu tous mes pokémon, se lamenta la jeune fille.
_Oh merde !
Le volcan qui bordait la ville devenait de plus en plus rouge, la lumière qu´il dégageait était devenue très vive. L´adolescent paraissait inquiet, ce qui était assez inhabituel chez lui.
_Il est déjà neuf heures du soir, alors file au centre pokémon, prends un bon repas et reste enfermée là-bas jusqu´à demain matin à l´aube, ordonna-t-il.
_Et mes pokémon alors ?
_Espérons qu´ils soient toujours dans leur pokéball… Je vais t´expliquer un truc. Ici, tous les soirs, à partir de neuf heures environ, le volcan se réveille, et la chaleur à l´extérieur devient alors insoutenable. C´est un phénomène encore inexpliqué, mais des mesures de précaution ont été prises. Tout le monde doit s´enfermer à partir de dix heures du soir maximum, et comme tu pourras le remarquer au centre, il fait agréablement frais à l´intérieur. Toutes les habitations ont été équipées contre cette chaleur. Mais ce n´est pas le seul problème.
_Ah oui ? Tu crois que l´on n´en a pas assez des problèmes ! s´exclama Sophie. Et c´est quoi le second problème ?
_Il y a beaucoup de voleurs ici, reprit le jeune homme. Et ils ont pour la plupart des pokémon feu, ce qui est assez logique dans un tel endroit. Le problème, c´est que chaque nuit, ils sortent de leur cachette et dérobent les pokémon des voyageurs naïfs qui ne peuvent plus les récupérer en raison de la température trop élevée.
_Donc en gros, je suis naïve ? , s´emporta la jeune dresseuse.
_C´est fou comme tu comprends vite les choses. Allez va au centre pokémon, et ne te fais pas de soucis. Vas-y fonce !
Sophie prit à contrecoeur la direction du centre, tandis que Manu enleva son tee-shirt et resta torse nu. Il porta la main à sa ceinture et fit appel à Dracaufeu, monta sur son dos et s´envola en direction du volcan…

Plus le jeune homme s´approchait du volcan et plus il transpirait. Dracaufeu, lui, se sentait en pleine forme dans son élément naturel. Le dresseur expérimenté ne se posa pas sur le cratère mais fit une descente en piqué pour pouvoir entrer dans une petite caverne creusée dans un des flancs du volcan. Il rappela son pokémon, et fit quelques pas pour finalement se retrouver dans une vaste salle. Il y faisait incroyablement chaud. Un homme occupait le centre de la pièce. Il avait des cheveux noirs coupés courts et restait torse nu, tout comme Manu. Et quant cet homme aperçut l´adolescent, il resta stupéfait.
_Salut Max, j´ai le plaisir de voir que tu es toujours en pleine forme, et que tu restes toujours au même endroit. Cela doit faire trois ans que je ne t´ai pas vu, tu dois avoir la trentaine au moins. Au fait avec cette chaleur omniprésente, tu n´as jamais été tenté de passer quelques jours à la neige ? demanda Manu.
_Que me veux-tu ? bredouilla le dénommé Max.
_Seulement deux choses, répondit le jeune homme. Premièrement, tu vas me remettre la ceinture que tu as volé ce soir à une charmante jeune fille, et ne fais pas le malin avec moi, je sais très bien que c´est toi qui lui as volé ses pokémon. Deuxièmement, je voudrais savoir pourquoi un policier dénommé Steeve ne t´a pas encore arrêté.
_Euh, tout d´abord je veux que tu me promettes que tu ne me feras aucun mal, bafouilla Max.
_Promis, je ne te ferai pas mal, répondit Manu sur un ton amusé.
Le voleur alla chercher la ceinture de Sophie et la remit dans les mains de l´adolescent sans broncher. Des gouttes de sueur coulaient sur son visage, mais ce n´était pas dû à la chaleur mais plutôt à la peur qu´il ressentait à l´égard du jeune dresseur. Il devait être persuadé que Manu était un criminel.
_Je te remercie, dit tranquillement le jeune homme. Bon alors, pourquoi Steeve ne t´a-t-il pas encore arrêté ?
_Parce que c´est un ami, voilà tout.
_Et ? insista Manu.
_Très bien, je vais tout te dire, mais après tu t´en vas et tu ne reviens plus jamais, c´est clair ? proposa Max.
_Ok ça marche. Allez confesse-toi vite, je n´ai pas que ça à foutre.
_Je sais que Steeve n´est pas vraiment un flic. Il y a trois ans, alors que tu n´étais qu´un môme, il y eut plusieurs délits inexpliqués : un meurtre, des vols en tout genre, etc. Steeve a réussi à prouver que c´était toi le criminel, et pour le féliciter de ses recherches, on lui a proposé de devenir policier. Mais ce travail n´est en fait qu´une couverture pour ce qu´il fait. En réalité, Steeve fait partie de la Team fusion, une organisation maléfique qui cherche à maîtriser les pokémon les plus puissants pour pouvoir gouverner et contràler toute la région Arképhyr. Ca te va ?
_Pas vraiment, répondit l´adolescent. Je savais déjà tout ça, explique-moi plutôt comment il a fait pour entrer dans la Team fusion, alors qu´avant il était ton coéquipier.
_C´est vrai que Steeve était un grand voleur, le meilleur de tous même. Et il aimait faire ça, il aimait voler les pokémon pour les revendre ensuite. Puis un jour, la cheftaine de la Team fusion, qui traînait dans le coin, est venue le voir et lui a demandé de se joindre à elle. Et lui avait répondu qu´il devait réfléchir. Peu après tu as débarqué et tu as déjoué un de nos plans. Ce jour là, tu avais même failli coincer Steeve. Puis quand tu as quitté la ville, mon coéquipier m´a déclaré qu´il allait se venger de toi, qu´il allait te faire payer pour avoir entravé sa route. Il a donc rejoint la Team fusion. Et quelques mois après, il t´a bel et bien coincé. Tu dois désormais fuir les gens, n´est-ce pas ?
_Ce n´est pas ton problème. En tout cas, je te remercie pour ta coopération. Au fait, si tu veux continuer à voler, vole les vieux. Eux au moins, il n´ont pas besoin d´avoir des pokémon. Et n´aie pas peur de moi, arrête de trembler, je ne te ferai pas de mal. Allez, comme promis je m´en vais. Adieu Max…
_Ouais c´est ça, adieu, répondit le voleur.
Manu fit de nouveau appel à son Dracaufeu et s´envola en direction du centre pokémon de Vulcanor, où Sophie avait enfin réussi à trouver le sommeil…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 | Retour | Haut de page ]