Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 41
Nom de l'œuvre : POKEMON: L'étoile d'Arképhyr Nom du chapitre : Pris aux pièges
Écrit par Pokémanu Chapitre publié le : 19/10/2005 à 16:37
Œuvre lue 195889 fois Dernière édition le : 26/11/2005 à 16:10
[ Retour - Bas de page ]
_Dis frérot, ça ne te dit pas de venir nous aider?

A partir du grand trou dans lequel il était tombé avec son amie, Mike attendait patiemment que son frère vienne le sortir de là. Ce dernier s'approcha lentement du piège, s'assurant bien qu'il ne courait pas le risque de tomber à son tour. Une fois arrivé au dessus du gouffre, qui était maintenant recouvert d'une grille métallique, le jeune homme étouffa une exclamation de surprise.
_On sait, dit alors Sophie. C'est profond...
Manu ne rendit pas le sourire que lui adressait son amie. Il examina dans les moindres recoins le piège qui leur avait été tendu avec soin. Il poursuivit son étude du gouffre pendant quelques minutes durant lesquelles il demeura silencieux. Ce fut l'adolescente qui rompit à nouveau le silence pesant.
_On sait, dit-elle à nouveau. Elle est jolie la grille...
Cette fois encore, le garçon ne prit pas la peine de répondre. Tandis que son frère s'adossa au mur du trou proprement creusé, Manu empoigna solidement la grille qui faisait office de trappe et tenta de libérer le passage...en vain. Il ne tarda pas à remarquer une petite serrure sur la partie inférieure de l'objet de métal, ce qui n'eut pour effet que de rendre son humeur encore plus amère.
_On s...
_Ferme-là! coupa le jeune dresseur qui commençait à perdre patience. Vraiment, quelle idée de ramasser un panier de fruit qui se trouve comme par hasard en plein milieu de la route!
_Bah il est tombé avec nous, ça nous fait des provisions comme ça, déclara Mike en affichant un léger sourire.
Manu soupira, puis reporta son entière attention sur la grille qui, malgré ses efforts, demeurait parfaitement immobile. Le jeune homme s'allongea ensuite sur le ventre, ce qui lui permit de passer son bras à travers les barreaux du piège. Il répéta le mouvement à plusieurs reprises, sous le regard interrogateur de Sophie et Mike.
_Quand je passe ma main sous la grille, il y a comme un déclic, expliqua-t-il. C'est en fait un capteur qui transmet sûrement des informations quelque part dans les environs.
_Comment ça? questionna l'adolescente.
_J'ai compris, fit alors le dresseur de dragons en se relevant. Quand on a soulevé le panier de fruit, le piège s'est enclenché, puis on est tombé. Le capteur a alors envoyé un signal qui a fermé cette grille sur nous, et si j'me trompe pas, le signal a été transmis à ceux qui ont fait le piège.
_Donc d'après toi je devrais...
_Te cacher, c'est ça, en attendant que quelqu'un se pointe.
Le garçon acquiesça, puis se releva avant de s'éloigner vers des buissons situés à seulement une dizaine de mètres du mystérieux gouffre. Il s'installa donc à l'abri de tout regard, à l'affût du moindre bruit. Comme s'en doutait Mike, sa patience fut bientôt récompensée quand il entendit au loin des bruits de pas précipités. Très vite, quatre individus se placèrent en cercle autour de la cage humaine. Manu constata avec colère que tous portaient un même uniforme marqué d'un "F" au centre. Les sbires de la Team fusion, apparemment fiers de leur capture, se penchèrent pour jeter un rapide coup d'oeil à leur butin ; l'un d'entre eux sortit une petite clé en fer puis ouvrit doucement la trappe. Avant que les sbires ne puissent s'apercevoir qu'une personne ne s'était pas faite piégée, ils furent tous les quatre plongés dans un profond sommeil, après qu'une Poudre Dodo les ait survolés.
_Florizarre, utilise tes lianes pour libérer ces deux-là, fit-il en désignant d'un geste son amie et son frère.
Le pokémon végétal s'exécuta alors, permettant ainsi à Sophie et Mike de sortir du trou dans lequel ils étaient malencontreusement tombés. Il relâcha son étreinte pour ensuite entourer de ses lianes les quatre membres de la Team fusion qu'il balança enfin dans le piège. Manu rappela alors son pokémon dans sa pokéball; s'approcha du gouffre puis referma la grille, sous le regard désapprobateur de l'adolescente.
_Bah quoi? fit-il à son amie. Je leur ai laissé la clé, non?
Le dresseur de dragons éclata de rire, bientôt imité par les autres jeunes dresseurs, puis tous ensemble, ils reprirent leur route normalement, parlant de choses et d'autres, comme des goûts vestimentaires étranges de Manu.
_Sympa ton tee-shirt, déclara Mike sur un ton narquois.
_Clair, je suis certaine qu'il m'irait à merveille, renchérit Sophie.
_Moi je suis certain que si vous ne vous la bouclez pas une fois pour toutes, je vous renvoie dans la fosse!
_C'est bon on déconne! lança l'adolescent dont le sourire était toujours présent sur le coin des lèvres. Dis nous plutôt d'où tu le sors, ce truc.
Tout en marchant le long de la route, Manu expliqua à ses deux compagnons comment, après avoir promis au père de Sophie qu'il veillerait sur sa fille, il s'était rendu chez Mr Michel pour que celui-ci lui prête un dictaphone. Le vieil homme, en plus de cela, lui avait gentiment proposé un tee-shirt qu'il avait accepté par politesse.
_Mais comment ça se fait qu'il ait des fringues de meuf le vieux?
_On dit fille, pas meuf! fit Sophie sur un ton de reproche.
Manu ne tint pas compte de l'intervention de son amie et poursuivit son récit. Il raconta comment il avait trouvé la trace de Steeve pour recueillir enfin le témoignage nécessaire à son innocence, comment il avait tenté de s'enfuir et comment Sandra l'avait ensuite sauvé, mettant sa propre vie en danger.
_Tu parles de Sandra, la sbire de la Team fusion? questionna l'adolescente. Celle qui était à l'arène de Vulcanor?
Le jeune homme acquiesça.
_Pas étonnant qu'elle était pas avec les deux bouffons que t'as battu alors, remarqua Mike. Et toi qui me disais qu'elle était probablement malade.
_Malade ou pas, elle était pas avec eux, c'est tout ce qui compte. D'ailleurs je ne sais même pas pourquoi je t'ai dit qu'elle était malade. Quoi qu'il en soit, j'espère qu'elle ne vas pas s'attirer des ennuis. Comme je vous l'ai déjà dit, on ne quitte pas facilement la Team fusion une fois qu'on y est entré...
_Si j'étais toi, reprit le dresseur de dragons, je ne me ferais pas de soucis pour elle. C'est trop tard pour les regrets, tu ne devrais pas ressentir de la compassion pour cette femme.
_Mais elle a un enfant! s'emporta Manu. C'est pas rien, ça!
_Et alors? Marianne aussi elle a une enfant!
Mike s'interrompit soudainement, conscient de la grave erreur qu'il venait de commettre. Il lança un timide regard vers son frère, mais celui-ci avait tellement l'air furieux qu'il préféra plutôt se tourner vers Sophie pour s'excuser.
_Je suis désolé...je voulais pas...
_Tais-toi! s'écria la jeune fille en pleurs qui se mit alors à courir pour se retrouver seule.
_Bien joué frérot...soupira Manu. Attends Sophie ralentis!

Le jeune homme se lança à la poursuite de son amie qui avait d'ores et déjà prise une bonne distance d'avance. L'adolescente courait sans relâche, laissant s'échapper de temps à autres un faible sanglot. Plus ils avançaient, et plus le sol poussiéreux s'estompait pour laisser place à une verdure abondante, et plus il était plus agréable de courir aussi, l'herbe étant un support plus confortable que les cailloux. Quand enfin il parvint à la rattraper, il ne tint pas compte du piège qui se trouver devant eux et se retrouvèrent une fraction de seconde plus tard immobilisés tous deux dans un filet suspendu à une branche d'arbre.
_La dernière fois, c'était une toile...soupira la jeune fille.
_Mais cette fois je ne pense pas que Steeve ait conçu ce filet, répondit Manu.
Le garçon ne se souvenait que trop bien du soir où il s'était retrouvé, avec Sophie, prisonnier d'une toile créée par le Migalos du caïd de la Team fusion. Ce dernier avait d'ailleurs tenté de tuer les deux amis avec un puissant Dard-venin, quand Grahyena avait fini par s'interposer et ainsi les sauver tous les deux d'une mort programmée. Cette rencontre, qui s'était terminée par la fuite de Steeve sur un Roucarnage, avait considérablement renforcé la haine que Manu éprouvait à son égard. Mais le jeune homme dut s'interrompre dans ses souvenirs quand il vit enfin arriver son frère, qui n'avait pas pris la peine d'accélérer le pas.
_Mais qu'est-ce que vous faites là-haut? questionna Mike en se plaçant face au filet.
_On fait la pause café, à ton avis, répondit calmement Manu. Allez sors-nous de là, il doit bien y avoir un couteau dans ton sac, non?
Le dresseur de dragons acquiesça, puis s'exécuta. Au prix de quelques efforts, il parvint finalement à libérer ses deux compagnons de voyage, et seul son frère le remercia. Sophie, quant à elle, préférait éviter soigneusement son regard. Mais Mike n'en tint pas compte, et ainsi ils reprirent la route, espérant cette fois que plus rien ne s'opposerait à eux.
_Vous avez pas l'impression qu'on est suivis? demanda Manu après une demi-heure de marche sur le sentier.
_Qu'est-ce qui te fait dire ça frérot?
_Tous ces pièges consécutifs... La Team fusion ne nous a jamais beaucoup apprécié, mais bon au point de nous traquer avec autant d'acharnement. On nous espionne peut-être...
_Je sais pas, répondit Mike. De toute façon, même si on nous suit, on ne devrait plus avoir de problème maintenant. Il commence à faire sombre.
_Tu crois pas que ça a un rapport avec la lettre de ma mère?
Les deux frères se tournèrent simultanément vers leur amie. Manu mit quelques instants à comprendre à quoi faisait allusion l'adolescente, puis il sortit cette fameuse lettre qu'il avait reçue lors de son bref séjour chez ses parents. Il la tendit à Sophie qui prit le temps de le lire plusieurs fois. Mike s'en empara à son tour pour en prendre connaissance, puis la rendit enfin à son propriétaire.
_Elle nous apprend rien cette lettre, dit-il enfin. Je pensais qu'on allait avoir un peu d'action pour une fois!
_Désolé pour toi, dit sombrement Manu. Tu en penses quoi toi? questionna-t-il en se tournant vers Sophie.
_Mike a raison, dit la jeune fille. A part le fait que ma mère veut récupérer l'enregistrement au plus vite, il n'y a rien... Tu comptes faire quoi?
Le dresseur ne répondit pas immédiatement. Il avait mûrement songé à cela, et avait depuis longtemps pris sa décision, mais il fallait qu'il y réfléchisse encore un peu, pour ne pas avoir à regretter son choix par la suite.
_J'ai pensé que cette cassette doit te revenir, dit-il enfin à son amie. Cette histoire te concerne plus qu'à moi...
_En gros tu jettes toute la responsabilité sur mes épaules! s'insurgea Sophie.
_L'enregistrement pourra arrêter toutes les activités de la Team fusion, et ça aura forcément des conséquences sur ta mère, et donc aussi sur toi! Je ne peux pas me permettre de jouer avec la vie de ceux que j'aime.
L'adolescente baissa la tête et demeura silencieuse pendant un long moment durant lequel personne ne parla.
_Non Manu, garde-là cette cassette, murmura-t-elle enfin.
_Mais...
_Tu me la donneras quand on sera tous arrivé en pleine forme à Bornélia. Ma mère a fait des choses terribles, je vois pas pourquoi je la soutiendrais. Toi par contre, ta vie a été un enfer, et pourtant tu n'as jamais rien fait de mal!
Manu la remercia d'une vois faible, puis replaça la petite cassette contenant l'enregistrement dans la poche de sa longue cape. Il repositionna son sac sur son dos et continua à marcher vers Bornélia. Le paysage s'assombrissant de plus en plus en raison de l'avancée de la nuit, il dut faire appel à son Pikachu qui éclaira le sentier à l'aide d'un puissant Flash. Le silence qui régnait à ce moment-là était pesant, et le garçon se surprit à chantonner quelques notes dénuées de sens, de façon à rendre l'ambiance un peu moins funeste. Mais il dut renoncer à continuer quand Mike et Sophie lui annoncèrent clairement qu'il chantait comme une casserole. Il préféra par conséquent profiter du paysage qui s'offrait à lui, même s'il ne voyait rien en raison de la visibilité très réduite.
_On a eu une dure journée! se plaignit le dresseur de dragons. On peut pas dormir un peu?
_Ouais t'as raison frérot, on l'a bien méri...
_Regardez! coupa alors Sophie qui commença à accélérer le pas. Il y a quelque chose par terre là-bas!
_Attends n'y vas pas!
Mais la jeune fille n'écouta pas son ami. Elle se mit à courir de plus belle pour enfin s'arrêter au dessus du corps étendu de ce qui semblait être un pokémon blessé.
_C'est un Elecsprint, s'écria-t-elle. Venez m'aider tous les deux!
_Non Sophie, ce n'est pas un Elecsprint... répondit sombrement Manu. Et il est loin d'être blessé...
Comme son frère, l'adolescent ne pouvait plus avancer pour rejoindre son amie. Une barrière invisible entravait sa route.
_Pourquoi on ne peut plus avancer? questionna Mike. On dirait qu'il y a un mu...oh regarde!
Le mystérieux pokémon, toujours étendu au sol, se mit alors à scintiller avec une intensité surprenante, jusqu'à obliger les trois amis à détourner le regard. Lentement, le pokémon s'éleva au dessus du sol, jusqu'à léviter devant Sophie qui paraissait tétanisée. Il resta ainsi pendant un bref moment puis changea alors brusquement de forme, pour la plus grande stupeur de la jeune fille. La lumière émise diminua enfin d'intensité, et Manu put constater avec horreur que l'être qui se trouvait devant lui n'était autre qu' un petit pokémon au pelage rose qu'il avait déjà eu l'occasion de rencontrer au cours de son propre voyage initiatique.
_Mew...
_Eh oui Manu, c'est bien Mew, dit soudainement une voix.

Une femme d'une beauté remarquable, âgée d'une trentaine d'année, venait de surgir de nulle part. Elle avait de longs cheveux buns et des yeux noirs identiques à ceux de Sophie. Elle s'avança pour faire face aux deux jeunes dresseurs, de l'autre côté de la barrière.
_Ridicule, lança-t-elle sur un ton méprisant. Je tiens à te faire remarquer que tu n'as pas l'air très malin en ce moment. Ca doit être frustrant de ne rien pouvoir faire...
_Ce qui est le plus frustrant Marianne, c'est qu'à force de chercher le pouvoir, tu as oublié d'élever ta fille.
_Et je compte bien rattraper le temps perdu, annonça-t-elle. Maintenant si tu veux bien, je vais m'en aller. De toute façon, que tu le veuilles ou non, je m'en irai quand même. J'ai mieux à faire que de rester ici à parler avec deux gamins.
Sur ces mots, la chef suprême de la Team fusion prit sa fille par le bras, puis posa sa main sur le corps de Mew qui les téléporta alors toutes les deux, laissant Manu et Mike seuls face à cette barrière d'énergie qui les avait empêchés d'agir...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 | Retour | Haut de page ]