Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 45
Nom de l'œuvre : POKEMON: L'étoile d'Arképhyr Nom du chapitre : Le départ après l'arrivée
Écrit par Pokémanu Chapitre publié le : 29/11/2005 à 00:41
Œuvre lue 195832 fois Dernière édition le : 12/12/2008 à 12:44
[ Retour - Bas de page ]
Jamais Jasélia n´avait paru aussi animée qu´en ces temps-ci. Arrivés pour la plupart au terme de leur voyage initiatique, les dresseurs arpentaient la ville, mêlant duels et démonstrations dans une ambiance explosive. Chaque parcelle de terrain avait été aménagée à cet effet. Il n´était pas rare de voir les voyageurs s´émerveiller devant les nouvelles installations. Aires de combats, magasins, décorations extérieures. Rien n´était laissé au hasard pour le prélude à la Ligue d´Arkephyr.
Le seul qui trouvait le moyen de ne rien faire, au milieu de toute cette agitation, c´était Manu. Equipé de son pyjama le plus large à longueur de journée, il avait passé ce dernier mois à flâner dans sa demeure, tantôt dans la cuisine à manger tout ce qui se trouvait à sa portée, tantôt dans le salon à zapper les chaînes de télévision.
Mike, quant à lui, avait reçu dès son retour une lettre officielle et bien mystérieuse de la Ligue Pokémon. Sans prendre le temps de donner des détails, il s´était précipité au dehors et avais pris son envol. Depuis, les nouvelles étaient presque inexistantes, preuve que tout allait bien pour lui.
Car tout le monde n´avait pas trouvé son compte dans cette histoire. La Team Fusion avait enfin été découverte, après des mois d´actes criminels dans l´ombre. L´enregistrement que Manu avait transmis à la police locale avait été le sujet de longs débats télévisés, et il avait conservé sa place dans la une des journaux pendant toute une semaine. A partir de ce jour qui semblait désormais lointain, l´adolescent n´était plus sorti de chez lui. Forcément, lorsque l´on parcourt le monde en tant que fugitif pendant plus de trois ans, le retour à la vie normale devient un luxe.
Mais la normalité ne semblait pas convenir à tous. Depuis son retour à Jasélia, Manu n´avait eu aucune nouvelle de Sophie. Il était pourtant convaincu que la jeune fille s´empresserait de le rejoindre, une fois rétablie. Mais le traumatisme avait certainement laissé plus de traces qu´il ne l´aurait soupçonné.

- Manu, peux-tu t´activer un peu et descendre? On frappe à la porte, et j´ai les mains dans l´eau !
- Oui M´man, j´arrive.
Encore des curieux, certainement. Depuis les aveux sur la Team Fusion, beaucoup passaient dans le coin pour tenter d´obtenir quelques détails croustillants. Mais Manu n´avait rien à leur dire. Malheureusement, l´approche de la compétition rendait Jasélia surpeuplée, et cela n´arrangeait pas ses affaires.
- Passez votre chemin, je ne donne plus d´interv... Sandra?
- Eh bien dis donc...
L´arrivée de la jeune championne de Vulcanor était bien la dernière chose à laquelle il s´attendait. Il savait que Sandra était longtemps restée auprès de Sophie après son retour. C´était d´ailleurs la seule qui avait daigné lui écrire. La chute de la Team Fusion l´avait rendue plus rayonnante que jamais. Et pour la première fois depuis longtemps, Manu songea qu´il n´était guère présentable dans son accoutrement, fràlant le ridicule absolu.
- Euh... entre donc. Si tu veux bien m´excuser...
Sans prendre la peine de refermer la porte, il tourna les talons et monta les escaliers deux à deux en direction de sa chambre. Il ne lui fallut pas plus de deux minutes pour enfiler son jean, enfiler un tee-shirt assorti et mettre ses chaussures. Il songea à passer un coup de peigne dans ses cheveux, mais cela aurait été peine perdue. Ils avaient bien poussé en un mois et partaient désormais dans tous les sens.
Lorsqu´il descendit à nouveau, il retrouva Sandra en grande conversation avec sa mère, et toutes deux se turent lorsqu´il entra dans la cuisine.
- Ne vous gênez pas pour moi, lança-t-il en fronçant légèrement les sourcils.
Si sa mère parut hésitante un moment, Sandra se contenta de hausser les épaules et retrouva son sourire habituel.
- Nous parlions un peu de toi, avoua-t-elle sur le ton de la conversation. Et je me demandais si tu accepterais de m´accompagner pour faire un tour dans Jasélia.
Manu fronça à nouveau les sourcils puis se détendit, pensant avoir l´air idiot ainsi. Cela faisait tellement longtemps qu´il n´avait pas mis le nez dehors qu´il ne pouvait refuser la proposition.
- Allons-y dans ce cas, proposa-t-il en ouvrant la porte. A toi l´honneur.
Les yeux de la jeune femme se posèrent un instant sur une ceinture à pokéball, apparemment jetée avec négligence dans un coin de la pièce.
- Tu... tu ne prends pas tes pokémon?
- Les balls sont vides, répondit trop vite le dresseur, fuyant le regard de son interlocutrice.
La révélation laissa Sandra sans voix. Elle voulut un instant demander ce qu´il était advenu de ses pokémon, mais elle se ravisa finalement et força un léger sourire. Pas très convaincant.
- Allez viens...
Les dix premières minutes du trajet s´écoulèrent dans un silence de mort. Manu avançait, le regard fixe, tandis que l´ancienne championne n´osait dire quoi que ce soit. Finalement, l´atmosphère se détendit au contact de la foule.
Deux yeux n´étaient pas suffisants pour tout regarder, et même Manu s´autorisa plusieurs regards furtifs en direction des nouvelles installations qu´il n´avait encore jamais vu dans sa ville natale. Mais son visage se ferma à nouveau lorsque les visages se tournèrent vers lui. Résigné, il sortit ses lunettes de soleil de sa poche et dissimula ainsi une partie de son visage.
- Pas facile d´être célèbre, n´est-ce pas? taquina Sandra.
- A qui le dis-tu...
Alors qu´ils progressaient dans les ruelles de la ville, la foule se fit plus dense, jusqu´à se resserrer en une très longue file d´attente.
- Il se passe quoi ici? demanda Manu d´un ton presque irrité.
- C´est devenu une manie chez toi de froncer les sourcils comme ça? s´enquit la jeune femme avec le sourire. On n´est pas loin de l´arène de Jasélia. Et il y a tellement de dresseurs en attente que le champion a même fixé des rendez-vous!
- Je n´ai jamais vu ça... dit-il simplement détachant d´un chaîne en argent une petite pokéball. Pikachu, fraye-toi un chemin et dis moi s´il y a un endroit où se faufiler.
Le petit pokémon s´élança d´un bond dans les bras de son dresseur, le regard gratifiant, puis s´éloigna habilement à travers la foule qui se compressait dangereusement.
Les minutes s´écoulèrent lentement, et Sandra commença à se faire du soucis pour Pikachu. Mais lorsqu´elle fit part de ses inquiétudes à Manu, il la rassura en lui affirmant qu´il n´y avait rien à craindre. En effet, Pikachu revint bien assez tôt, et il n´était pas seul. Lové dans les bras de Sophie, il semblait avoir retrouvé une amie de toujours.
Manu voulut exprimer sa surprise mais la jeune fille fut plus rapide que lui.
- Sandra, pourquoi ne m´as-tu rien dit? lança-t-elle, visiblement furieuse.
- Je... je pensais te faire une surprise, répondit la championne, décontenancée.
Les deux femmes se fixèrent un moment, sur un air de défi. Pikachu rompit ce lourd silence en s´extirpant des bras de Sophie pour regagner l´épaule de son dresseur. Le regard de celui-ci était devenu vide. Manu ne s´était pas offusqué de l´intervention de celle qu´il considérait comme une amie. Il se rendit alors compte que les émotions l´atteignaient bien moins qu´autrefois. Il avait tant donné pour protéger sa vie et celle des autres. Il s´était battu avec tant d´acharnement...
Puis tout s´était arrêté. D´un seul coup. Les ennuis s´étaient volatilisés, et avec eux toute l´énergie qui avait animé le dresseur ces dernières années. Et depuis ce jour, tout avait changé pour lui.
Depuis qu´il avait relâché ses pokémon dans la nature, Manu savait que plus rien ne serait comme avant...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 | Retour | Haut de page ]