Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 17
Nom de l'œuvre : POKEMON: L'étoile d'Arképhyr Nom du chapitre : Perdu de vue
Écrit par Pokémanu Chapitre publié le : 10/10/2004 à 12:07
Œuvre lue 197231 fois Dernière édition le : 26/11/2005 à 13:30
[ Retour - Bas de page ]
Sophie observait la scène sans ne rien comprendre. La situation était plutôt délicate. Le pokémon qui se tenait face à Manu n´avait pas l´air très amical ; en effet, il grognait avec force. Le jeune homme, quant à lui, avait le regard vide, il ne bougeait pas.
_Manu, quel est ce pokémon ? demanda timidement Sophie.
_Un passé oublié depuis trop longtemps.
L´adolescent s´agenouilla face à son ancien pokémon ténèbre. Des larmes coulaient sur son visage. Le Grahyena s´approcha lentement, il avait cependant cessé de grogner.
_Manu, fais attention ! Flobio, en avant, Pistolet à O !
_Sophie, non !
Tous se passa très rapidement. Flobio envoya son attaque Pistolet à O, mais Grahyena l´esquiva avec habileté et répliqua avec une terrible attaque Ultralaser qui mit KO le pokémon de la jeune fille.
_Flobio est-ce que ça va ? demanda-t-elle.
_Non, personnellement, je ne pense pas qu´il aille bien, répondit Manu.
Le dresseur ne put rien ajouter de plus. Le sombre pokémon lui bondit dessus et le plaqua au sol en grognant à nouveau.
_Je suis content de voir que tu es en pleine forme, Grahyena, déclara l´adolescent. Ca a du être éprouvant pour toi, mais ça a été très difficile pour moi également. Tout comme toi, j´ai du faire preuve d´autonomie et d´indépendance.
Manu regarda le pokémon qu´il avait abandonné dans les yeux et reprit :
_Allez, si tu veux m´attaquer, fais-le. Je préfère que ce soit toi qui me fasses mal plutôt que la Team fusion.
Grahyena grogna de plus belle, quand une attaque électrique lancée par Dynavolt le déséquilibra.
_Manu, ne reste pas là sans rien faire ! Enlève-toi du milieu, dépêches-toi ! cria Sophie qui avait fait appel à son pokémon électrique.
_C´est quoi cette histoire ? rétorqua le jeune dresseur. Tu as perdu la tête ou quoi ? Rappelles ton Dynavolt avant qu´il ne lui arrive quelque chose !
_Non, c´est hors de question ! Je veux pouvoir te protéger comme tu m´as protégée depuis le début du voyage.
_Ca fait trois ans que je me débrouille tout seul, je n´ai certainement pas besoin de l´aide d´une fillette !
_Alors je ne suis qu´une fillette à tes yeux ? questionna Sophie.
Manu n´eut pas le temps de répondre. Grahyena s´était redressé et avait bondi cette fois-ci sur la jeune fille. Dynavolt tenta de s´interposer entre sa maîtresse et son assaillant mais Grahyena lui infligea une puissante morsure qui le laissa au sol, inanimé. L´adolescente tenta de rappeler son petit Dynavolt mais le pokémon ténèbre bondit à nouveau sur elle et ouvrit la gueule, prêt à mordre.
_Non ! s´écria brusquement Manu
Le jeune homme s´élança sur Grahyena et le percuta. Ce dernier lâcha Sophie et se tourna désormais vers son ancien dresseur.
_Dracaufeu, en avant !
Le pokémon feu s´approcha du pokémon ténèbre qui s´enfuit aussitôt, sans doute effrayé par son adversaire. Manu rappela son fidèle Dracaufeu, se précipita vers Sophie pour l´aider à se relever, puis il la serra dans ses bras.
_C´est fini maintenant, tu n´as plus rien à craindre, dit-il.
_J´ai cru qu´il allait me tuer tu sais, j´ai eu si peur…Merci Manu.
_C´est normal, tu n´as pas à me remercier. L´essentiel, c´est que tu ne sois pas blessée. Et pardonne-moi pour tout à l´heure, je ne voulais pas que tu prennes de risques pour moi, alors je me suis énervé, et je n´aurais pas du. Sache que pour moi, tu n´es pas qu´une simple fillette.
_Et pour moi, répondit l´adolescente, tu es un héros. Non, tu es mon héros.
Les deux adolescents se regardèrent droit dans les yeux. Manu approcha son visage de celui de Sophie, posa ses lèvres sur celles de la jeune fille et l´embrassa tendrement.
Manu n´était pas qu´un simple criminel. C´était un criminel sentimental…

Il faisait nuit noire. Seule la lune éclairait le sombre sentier menant à Noctélia. Le jeune homme marchait à côté de Sophie en silence. D´ailleurs, il n´avait pas prononcé un seul mot depuis qu´ils s´étaient embrassés. La jeune adolescente trouvait ça étrange, mais elle préféra garder le silence. Ainsi ils marchèrent pendant deux longues heures, à l´affût du moindre bruit suspect. Mais le seul bruit qui se fit entendre fut le cri de Sophie quand elle se retrouva prisonnière avec Manu d´une sorte de gros filet.
_Mais c´est quoi ce machin ? demanda-t-elle.
_Pour une fois je n´en sais rien, mais c´est un peu gluant. Comment on a fait pour ne pas le voir ce truc ?
_Bah si tu regardais ou tu mettais les pieds, on ne serait pas dans cette galère. Si au lieu d´utiliser tes oreilles à la recherche d´un bruit inexistant, tu t´étais servi de tes yeux…
_Tu n´as qu´à dire que c´est de ma faute, tant que t´y es ! A lieu de te plaindre, tu ferais mieux de chercher une solution pour nous sortir de là.
_Utilise tes pokémon, monsieur « je sais tout faire » !
_Et comment tu veux que je prenne une pokéball avec mes mains prisonnières de cette toile ! s´exclama l´adolescent.
_Bonne réponse mon cher Manu, dit soudainement une voix grave. Vous êtes bien prisonniers d´une toile.
Le jeune homme ne pouvait pas voir d´où provenait la voix, car il faisait trop sombre, mais cependant il connaissait son propriétaire.
_Tiens donc, ne serait-ce pas ce cher Steeve ? demanda-t-il. Tu te ballades la nuit maintenant ? Ta maman ne va pas être très contente.
_Ferme-la petite crapule, je t´interdis de parler de ma défunte mère. Oh et puis fais ce que tu veux, j´ai enfin capturé le criminel le plus recherché, et comme on te veut mort ou vif, je vais me faire un plaisir de t´éliminer. Les meurtriers doivent être punis pour leurs crime, n´ai-je pas raison ?
_Bien sûr que tu as raison. Dans tous les cas justice sera faite, je te le promets, répondit le jeune dresseur.
_Ta copine est une de tes complices, elle aussi devra payer.
_Tu seras mort avant même de lui avoir effleuré un de ses cheveux.
_C´est ce que l´on va voir Manu. Tu es toujours trop sûr de toi. Mais tu vois, dans la vie il y a deux catégories de personnes, ceux qui sont libres, et ceux qui sont prisonniers d´une toile, dit Steeve.
_Très drôle, reprit Sophie. Vous êtes un policier non ? Vous n´avez pas le droit de tuer si ce n´est pas de la légitime défense. Or, on ne vous a rien fait !
_Un conseil Sophie, énonça Manu. Quand ce que tu as à dire est moins beau que le silence, tais-toi.
_Bon, trêve de plaisanterie, répliqua Steeve. Vous m´avez exaspéré depuis trop longtemps déjà. Migalos, attaque Dard-venin !
Manu sut alors que celui qui avait fait la toile n´était autre que le pokémon araignée de Steeve. Il sut également qu´il allait mourir. Cette fois-ci, il ne pourrait rien faire pour aider Sophie, tout était fini. L´adolescent ferma les yeux.
Un terrible grondement retentit alors. Manu ouvrit les yeux et vit son Grahyena repousser l´attaque Dard-venin avec une puissante attaque ténèbres. Il utilisa ensuite une Ball´ombre sur la toile qui se décomposa et libéra les deux amis. Steeve avait maintenant l´air surpris, presque apeuré.
_Mais d´où il sort celui-là ? demanda-t-il. Comment se fait-il que ton Grahyena soit ici, alors que tu l´as lâchement abandonné?
_Je l´ai laissé ici à cause de toi : faire du commerce de Medhyena, c´est répugnant. Je devais faire quelque chose. Et si mon pokémon est revenu, c´est parce que tu fais trop de bruit et que ton haleine doit se sentir à des kilomètres à la ronde.
_Arrêtes de faire ton malin! Tu as eu beaucoup de chance, tu devais mourir ce soir. Mais ce n´est pas important, j´attendrai. Bien sûr, je ne compte pas t´affronter, ça ne me servirait à rien.
Steeve lança une pokéball en l´air qui laissa apparaître un grand Roucarnage. Il monta sur son dos et s´envola en direction de Noctélia.
_Tu ne comptes pas le suivre ? demanda Sophie.
_Non, ce Roucarnage est très rapide, il fait nuit et j´ai la certitude que si je le poursuis, je me ferai piéger. On aura l´occasion de le revoir. Et je m´occuperai de son cas, quant à Roucarnage, il sera libéré.
_Comment ça ?
_Ce n´est pas son pokémon. Il l´a volé, et pas à n´importe qui. Mais ça ne te concerne pas, donc laisse tomber.
_Si, maintenant je suis concernée par toute cette histoire, répliqua la jeune fille.
Un aboiement retentit alors. Grahyena en avait assez de voir son ancien dresseur et son amie l´ignorer totalement. Manu s´avança vers lui, s´accroupit et le prit dans ses bras.
_Je te remercie mon vieux, tu m´as sauvé la vie.
Le pokémon ténèbre le regarda un moment, puis se retourna et partit dans les profondeurs de la nuit.
_Hé, attends voir ! s´écria le jeune homme.
Mais Grahyena était déjà loin. Il avait sa propre vie à mener, son propre destin à accomplir.
_Euh, Manu, dit timidement Sophie.
_Oui quoi ? répondit évasivement le jeune homme.
_Tu aurais voulu qu´il reste près de toi, n´est-ce pas ?
_Non, j´ai mon équipe qui est entière, et puis on ne peut pas revenir en arrière. Ce qui est fait est fait. Il faut aller de l´avant. Ce sont nos actions qui déterminent ce que l´on sera. Le passé ne peut pas être changé, mais l´avenir peut être modelé. Chacun est maître de son destin.
_Si tu le dis, admit la jeune adolescente. Alors je décide que mon destin, c´est d´aller à Noctélia !
_Très bonne initiative, approuva Manu avec le sourire. Allez, oublions cette mésaventure, d´autres défis nous attendent. Prête ?
_Evidemment, prête et déterminée !
Et les deux adolescents poursuivirent leur route au beau milieu de la nuit en direction de Noctélia, la ville où Sophie allait peut-être remporter son cinquième badge...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 | Retour | Haut de page ]