Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 18
Nom de l'œuvre : POKEMON: L'étoile d'Arképhyr Nom du chapitre : Une nature bien faite
Écrit par Pokémanu Chapitre publié le : 26/10/2004 à 18:51
Œuvre lue 197228 fois Dernière édition le : 26/11/2005 à 13:31
[ Retour - Bas de page ]
Marcher, encore et toujours… Sophie et Manu étaient tous deux épuisés, pendant toute la nuit ils avaient suivis le long sentier qui était censé les mener à Noctélia.
_Mais c´est pas possible ! , se lamenta Sophie. Ca fait des heures et des heures qu´on marche et on n´est toujours pas arrivés à Noctélia ! Manu, tu es sûr qu´on ne s´est pas perdus ?
_Je pense qu´on est sur la bonne voie, mais je me trompe peut-être…
_Quoi ? Ne me dis pas qu´on a fait tout ce chemin pour rien ! Réfléchis un peu, tu te souviens de cet endroit ?
_Tu me demandes de réfléchir, alors que je suis à peine capable de mettre un pied devant l´autre. Heureusement, le soleil se lève, on va pouvoir dormir, tout comme les pokémon ténèbre. Il faut juste trouver un coin sympa.
_Tu ne préfères pas qu´on continue notre route jusqu´à Noctélia ? Arrivés là-bas, nous pourrions dormir dans un lit douillet, proposa la jeune fille.
_Lit douillet ou pas, je veux juste pouvoir dormir. Ah tiens, regarde, je vais me caler derrière ces buissons, il y a un lac à proximité en plus. Allez bonne nuit, ou plutôt dors bien !
Le jeune dresseur sortit son sac de couchage, le posa sur l´herbe fraîche et s´endormit aussitôt. Sophie le regardait, perplexe ; elle n´avait pas envie de dormir, elle se sentait prête à faire quelques kilomètres de plus, mais pour cela il fallait convaincre Manu. L´adolescente eut soudain une brillante idée. Elle sortit de son sac une gourde, alla la remplir dans le lac qui se trouvait à proximité, puis versa son contenu sur le jeune homme.
_Hey, ça va pas la tête ! Pourquoi tu as fais ça ?
_Parce qu´il faut continuer notre voyage, et je n´ai pas envie de dormir ici !
_Bon, si tu veux, mais d´abord on mange un morceau. Il reste des pommes ?
_Oui mais seulement deux… Par contre, on a de l´eau à volonté, remarqua Sophie.
_Ah tiens, je n´avais pas remarqué, ironisa Manu dont le tee-shirt était encore trempé.
Le garçon prit une pomme et entreprit de la manger quand il se ravisa soudainement. Son regard s´était tourné vers les buissons. En fait, c´était d´avantage des haies que des buissons. En effet, il était impossible de voir ce qu´il y avait derrière, en raison de la hauteur des obstacles. Cependant, l´adolescent venait de s´apercevoir qu´il y avait un passage qui permettait de passer de l´autre côté de ces fameuses haies. Il essaya alors de s´éloigner mais il était trop tard, Sophie venait elle aussi de remarquer le passage.
_Hé Manu, tu as vu ça ? On peut passer de l´autre côté ! s´exclama-t-elle.
_Euh, ouais, et alors ?
_On pourrait aller y jeter un coup d´œil, il doit y avoir des trucs intéressants à voir là bas, tu ne crois pas ? Et c´est peut-être un raccourci vers Noctélia…
_Non, je ne crois pas… Allez viens, quittons cet endroit, ce n´est pas la peine de faire un détour inutile en passant par un lieu que l´on ne connaît pas.
Sophie s´était penchée pour regarder de l´autre côté de la haie.
_Ouah, le paysage est magnifique là-bas, constata-t-elle. Et puis c´est étrange… je me sens…attirée par ce lieu.
_Ben ce n´est pas mon cas. Allez ! Allons nous-en !
_Hors de question ! Je veux aller voir, ça ne prendra pas une éternité. De toute façon, je fais ce que je veux, alors que tu viennes ou pas, ça m´est égal.
La jeune fille passa de l´autre côté des buissons, sous le regard inquiet de Manu.
_Ce n´est pas possible d´être têtue à un tel point, murmura-t-il. De toute façon, je ne peux rien faire, c´est à elle de décider de son destin…
_Alors, tu vois comme c´est beau ? J´ai eu raison de venir ici, énonça Sophie lorsque l´adolescent l´avait rejointe.
_Ce n´est pas une bonne idée, je parie que tes parents seraient furieux s´ils apprenaient que tu prends des risques inutiles.
_Mon père serait mort d´inquiétude, c´est vrai…
_Et ta mère aussi elle s´inquièterait, non ? demanda le jeune homme.
_Ma mère… Je ne me rappelle même plus d´elle. Elle a quitté mon père et m´a abandonné quelques jours seulement après ma naissance. A l´époque elle était jeune, et mon père m´a raconté qu´elle avait toujours rêvé de partir à l´aventure et de se faire connaître. Il m´a dit aussi qu´elle était très belle et qu´elle avait l´allure d´une reine. Mais bon, je n´ai aucune photo d´elle, et si je la voyais je serais incapable de la reconnaître. Enfin…c´est la vie. Je ne sais même pas pourquoi je te raconte tout ça, je ne veux pas t´ennuyer avec mes problèmes.
_Tu ne m´ennuies pas, au contraire. Mais dans le fond, tu as envie de connaître celle qui t´a mis au monde ?
_Oui, bien sûr que je voudrais la revoir, même si je ne sais pas quelle serait ma réaction. Et puis si ça se trouve, elle n´est plus en vie…
_Mais peut-être qu´au contraire elle est en pleine forme ! Allez viens Sophie, je vais te faire visiter ce lieu.
_Tu m´as pourtant dit que tu ne connaissais pas cet endroit !
_La mémoire vient de me revenir subitement, déclara Manu. Alors tu me suis ?
_Ouais c´est parti !
Les deux jeunes adolescents marchèrent droit devant eux. Une heure plus tard, ils aperçurent de grands buissons.
_Euh, Manu, je me trompe peut-être, dit la jeune fille, mais on n´est pas revenu au point de départ ?
_On dirait, mais on n´a pas changé de direction pourtant…
_C´est ça le problème... Qu´est ce qu´on fait alors ? On continue ?
_Bien sûr, acquiesça le jeune dresseur.
Ensemble ils reprirent la route qui s´étendait devant eux. Manu avait cependant pensé à poser un bout de bois près des buissons ; en effet, tous les moyens étaient bons pour se repérer. Ils marchèrent encore une heure et virent à nouveaux des buissons, ainsi que le bout de bois posé au sol.
_Je commence à m´inquiéter un peu là, déclara Sophie.
_Moi je commence à m´énerver, allez Roucarnage à toi de jouer !
Le majestueux pokémon oiseau du jeune homme déploya ses ailes et prit de l´altitude.
_Que comptes-tu faire avec ton pokémon ?
_Nous allons tous les deux monter sur son dos, de là-haut, nous trouverons certainement des réponses.
_Hein ? C´est hors de question ! Je ne sais pas voler !
_Mais Roucarnage, lui, sait le faire… répliqua Manu
_Très drôle, je voulais juste dire que je ne sais pas contràler un pokémon dans les airs !
_T´en fais pas pour ça, toi, tu te cramponnes à moi, et c´est tout !
_Mais…
_A moins que tu préfères marcher pendant des heures et des heures en revenant chaque fois au même endroit ?
_Non c´est bon, je n´ai pas le choix de toute façon.
Les deux adolescent prirent place sur le dos de Roucarnage, et ce dernier s´envola, et, sous les ordres de son dresseur, s´élança droit devant lui à une vitesse fulgurante. Ils parcoururent ainsi plusieurs kilomètres quand Manu fit signe à son pokémon de s´arrêter.
_Hé qu´est-ce qui se passe en bas ?
_De quoi, demanda Sophie qui avait gardé les yeux fermés pendant le trajet.
_Le paysage…il…il tourne !
_Comment ça « il tourne » ?
_Le nord devient sud et vice versa, mais ce n´est pas possible…
_Et pourquoi on ne tourne pas nous ?
_Seule la nature est influencée… ah je ne comprends plus rien. En tout cas, si on continue dans ce sens, on va revenir aux buissons. Allez Roucarnage demi-tour, et sois vigilant ! On n´est sûrement pas au bout de nos surprises, murmura l´adolescent. C´est étrange, pensa-t-il, la dernière fois que je suis venu ici, le paysage ne bougeait pas, c´est comme si…comme si on nous attendait…
Sans s´arrêter, et sans que le décor change de position, le pokémon oiseau continuait à voler à vitesse constante, et dix minutes plus tard, il esquiva de justesse un rayon dune couleur bleue claire projeté sur lui. Le jeune homme regarda en bas.
_Hey, c´est quoi ce pokémon qui nous attaque en bas ?
_Jamais vu, déclara Sophie.
_Roucarnage, pose-toi vite !
La jeune dresseuse sauta sur la terre ferme et brandit son pokédex en direction du pokémon qui était apparu.
« Pokémon non identifié », fit le pokédex.
Manu prit le sien et le pointa à son tour sur le pokémon bleu.
« Suicune, le pokémon légendaire aquatique. Selon la légende, ce pokémon aurait le pouvoir de purifier rivières, lacs et océans. »
_Mais Manu, comment se fait-il que ton pokédex soit plus performant que le mien ?
_J´ai fait pleins de mises à jour depuis que je voyage. Quoi qu´il en soit, ce n´est pas le problème. Intéressons-nous plutôt à ce Suicune.
Le pokémon légendaire était resplendissant, et comme devait le savoir les deux jeunes amis, resplendissant rime avec puissant. Suicune envoya une attaque Hydrocanon qui propulsa Sophie dix mètres plus loin.
_Tu ne connais pas les bonnes manières ? On ne frappe pas les filles, annonça le jeune dresseur. Sophie, relève-toi, et monte sur Roucarnage, arrêtez-vous lorsque vous apercevrez une petite maisonnette en bois. Caches ton identité, ne cherche pas les ennuis, et reste près de mon pokémon, il te protègera… Allez file, je te rejoindrai quand j´en aurai fini avec celui-là, dit-il en montrant du doigt le pokémon légendaire.
L´adolescente se rapprocha de Roucarnage et s´envola au loin.
_Bien, maintenant Suicune, on va s´amuser, tu veux bien ? Allez Pikachu, occupe-toi de son cas, je te fais confiance !
Le petit pokémon électrique s´élança en direction de son adversaire et envoya une puissante attaque Tonnerre. Cependant, Suicune la vit venir et l´évita avec une habileté hors du commun, pour ensuite riposter avec un Pistolet à O qui déséquilibra Pikachu.
_Redresse toi et envoie-lui une autre attaque tonnerre !
Pikachu obéit et expédia une nouvelle attaque Tonnerre. Mais cette fois-ci le pokémon aquatique ne bougea pas. Il se concentra et renvoya instantanément l´attaque électrique sur son propriétaire qui fut légèrement secoué.
_ Une attaque Voile miroir, pas mal du tout… Mais ce n´est pas suffisant. Danse Pluie, maintenant !
Une forte pluie commença à s´abattre sur le paysage parsemé de fleurs.
_Ok, et maintenant, Fatal-foudre !
Le petit pokémon électrique envoya son attaque dévastatrice sur Suicune. Ce dernier effectua à nouveau sa capacité Voile miroir, mais l´attaque, en raison de sa puissance augmentée par la pluie, atteignit les deux pokémon. La résistance du pokémon légendaire était cependant très élevée, il se releva et envoya un Laser glace en direction de Pikachu.
_Mur lumière, vite !
Le pokémon de Manu créa une barrière qui repoussa le puissant rayon de glace.
_Je n´aime pas beaucoup faire ça, mais la situation est désormais critique. Tauros, va aider Pikachu !
Le pokémon taureau se positionna à côté de Pikachu, prêt à se battre. Suicune, quant à lui, avait l´air imperturbable. Il envoya une puissante attaque Hydrocanon renforcée grâce à la Danse pluie qui n´allait pas tarder à se calmer. Tauros prit le dessus en expédiant une redoutable attaque Ultralaser. Les deux capacités s´annulèrent en entrant en contact, tout comme la pluie qui fit place à un soleil radieux.
_Bien, maintenant Tauros, tu vas le déstabiliser avec un Séisme ! ordonna Manu.
Cette nouvelle attaque eut l´effet escompté, et sans attendre un nouvel ordre, Pikachu enchaîna rapidement avec une Cage-éclair qui paralysa Suicune. Le pokémon légendaire ne pouvait pas résister à deux adversaires à la fois.
_Ok, finissons-en, Pikachu, Tauros, utilisez simultanément l´attaque Tonnerre !
Les deux attaques électriques fusionnèrent et clouèrent le pokémon aquatique au tapis. Manu sortit alors de son sac à dos une pokéball et la lança de toutes ses forces sur Suicune…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 | Retour | Haut de page ]