Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 1
Nom de l'œuvre : Une dresseuse et un Pichu Tome I : L'Oiseau Arc-en-ciel Nom du chapitre : 1 - Entrainement matinal
Écrit par Myssdii Chapitre publié le : 27/10/2005 à 14:02
Œuvre lue 47979 fois Dernière édition le : 13/8/2006 à 16:54
Le soleil se levait sur Rosalia, éclairant les deux tours qui surplombaient la ville. La lueur orangée du matin baigna le visage d´une jeune fille qui dormait encore en raison de l´heure matinale. Le souffle de sa respiration faisait voler une mèche de cheveux bruns qui retombait sur son visage. A côté d´elle, un Pichu ronflait bruyamment, chacun de ses ronflement tranchant le silence de la maison. Le petit Pokémon s´agita dans son sommeil et sa petite patte vint chatouiller le nez de sa dresseuse. Elle gémit un peu, puis ouvrit lentement les yeux. Le regard vert de la jeune fille se posa sur le Pichu qui ronflait toujours. Elle détourna les yeux, se redressa et s´étira en faisant tomber le Pokémon à terre qui se réveilla sur le coup.
_Keskia… ?
_C´est l´heure de se lever, répondit simplement la jeune fille.
_Encore un peu, Jeffy, gémit Pichu en se roulant en boule sur la moquette de la chambre.
Mais Jeffy ne voulait rien savoir. Elle se leva et prit Pichu par la peau du dos afin de finir de le réveiller. Le Pokémon ronchonna mais s´installa docilement sur l´épaule de sa dresseuse qui riait aux éclats.
_Pourquoi faut-il que tu comprennes tout ce que je dis ? demanda Pichu avec un air faussement exaspéré.
_Et pourquoi faut-il que tu sois toujours aussi ronchon le matin ? répliqua Jeffy.
_Laisse tomber…
Jeffy sortit de sa chambre et descendit les escaliers pour aller prendre son petit déjeuner. Sa mère l´attendait comme d´habitude. La jeune fille l´embrassa et s´installa.

Depuis quinze ans, la mère de Jeffy avait élevé sa fille seule, ses parents étant séparés. Le père de Jeffy les avait laissées toutes les deux alors que la jeune fille était encore un bébé. D´après les peu de renseignements qu´elle avait, Jeffy savait que son père était un grand dresseur, énormément demandé. C´est sans doute pour ça qu´elle ne le voyait jamais, bien qu´il lui envoie des cadeaux d´anniversaire chaque année. Il y a quelques semaines, pour ses quinze ans, il lui avait offert un ordinateur portable qui permettait de stocker les Pokémons.

Jeffy mangea tranquillement ses corn flakes pendant que Pichu se goinfrait comme un porc. En le voyant, Jeffy poussa un gros soupir puis se reconcentra sur son bol de céréales. Sa mère l´observait du coin de l´œil. Elle aimait sa fille plus que tout au monde et ne voulait pas s´en séparer. Mais il faudrait bien qu´un jour elle parte mais elle ne pouvait s´y résoudre. Le départ de son mari avait été une déchirure atroce mais elle s´y était fait, et puis Jeffy était toujours là.

La jeune fille acheva son petit déjeuner et prit son sac à dos. Pichu ronchonna car il avait encore envie de manger mais Jeffy réussit à le persuader de sortir. Sa mère demanda pas à sa fille où elle allait car elle le savait parfaitement bien : depuis un moment, elle aidait Sakura, la petite soeur des kimonos, à entrainer son Pokémon. Elle laissa donc partir Jeffy en lui demandant quand même, par habitude, de ne pas rentrer tard. Jeffy prit donc le chemin de la salle de danse avec Pichu qui avait retrouvé avec une joie contenue son perchoir favori, l'épaule de sa dresseuse.

Jeffy poussa la porte de la salle et entra. C'était une magnifique pièce aux grandeurs moyennes dont le sol était recouvert d'un parquet ciré si propre qu'il en brillait. L'estrade était occupée par les danseuses tandis que leurs Pokémons bavardaient tranquillement, assis ou couchés sur des coussins. Jeffy reconnut les Pokémons des kimonos (tous des évolutions d'Evoli) mais ne vit pas celui de Sakura. Pichu, lui, remarqua un ami et sauta de l'épaule où il était installé pour aller parler avec un Voltali qui appartenait à une des soeurs. Jeffy qui s'était assise non loin, entendait chaque mot de leur conversation. Elle se demandait parfois si son don de comprendre les Pokémons électriques ne serait pas plutôt une malédiction, surtout quand on possède un Pokémon aussi énervant que Pichu... Lui et Voltali parlaient de nourriture (le principal défaut de Pichu était de trop aimer la nourriture). Jeffy réfléchissait à un moyen de lui faire perdre ce défaut quand elle entendit une fille l'appeler. Elle se retourna et aperçut une adolescente d'environ treize ans, aux cheveux violets se précipiter vers elle.
_Sakura! s'exclama Jeffy en se levant d'un bond. Comment ça va?
_Super bien, répondit Sakura en serrant son amie dans ses bras. J'ai beaucoup travaillé avec Evoli depuis notre entrainement d'hier.
_Tu veux que je vérifie?
Sakura hocha la tête. Jeffy appela Pichu et ensemble, ils sortirent dans le jardin de la salle de danse, désert à cette heure là. Sakura s'éloigna un peu de son amie pour se mettre en position de combat tandis que Pichu sautait de l'épaule de Jeffy.
_Evoli en avant!
Un joli petit Evoli sortit de la pokéball lancée par Sakura. Il vint se positionner face à Pichu.
_Attaque Charge!
Evoli se précipita vers Pichu mais celui-ci esquiva sans problème et répliqua avec une attaque Coup d'boule qui toucha sa cible. Evoli se releva et enchaina Jet de sable puis Vive attaque, qui fut également évitée par Pichu. Le Pokémon électrique envoya, sur ordre de sa dresseuse, un Doux baiser qui mit Evoli confus suivit d'une attaque Tonnerre qu'Evoli tenta d'esquiver mais sans succès à cause de la confusion. Il s'effondra à terre et Jeffy décida d'en rester là.
_Ton pokémon a fait des progrès, dit-elle. Si tu continue comme ça, il deviendra un champion!
_Mais je ne t'ais même pas battue! protesta Sakura.
_Ca fait longtemps que Pichu et moi nous entrainons sans relâche, déclara-t-elle en regardant son pokémon qui s'était remis sur son épaule. Il maitrise ses attaques électriques, ce qui est plutôt incroyable pour un Pichu, et possède un niveau extrêmement élevé. Ton Evoli devra s'entrainer dur pour pouvoir nous battre. Mais tu es tout à fait capable de battre des dresseurs de ton niveau! ajouta Jeffy en voyant l'air déconfit de son amie. Je suis persuadée que tu pourrais relever le défi de la ligue pokémon!
_Pourquoi tu ne le relèves pas, toi? Si j'ai le niveau, alors toi tu serais alors directement Maître!
Jeffy éclata de rire.
_C'est gentil mais ça m'étonnerais! Les dresseurs qui participent à la ligue Johto sont très forts et même si j'arrivais jusqu'au Mont Argent, il y aura toujours un dresseur plus fort que moi...
Jeffy fut interrompue par la lueur qui s'échappait d'Evoli. Le pokémon se mit à grandir et à changer de forme. La lueur se dissipa et Evoli était devenu un Mentali.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 | Retour | Haut de page ]