Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 27
Nom de l'œuvre : Une dresseuse et un Pichu Tome I : L'Oiseau Arc-en-ciel Nom du chapitre : 27 - Ca jette un froid
Écrit par Myssdii Chapitre publié le : 15/8/2007 à 16:16
Œuvre lue 47992 fois Dernière édition le : 15/8/2007 à 16:16
Dès son arrivée au Centre Pokémon d´Acajou, Jeffy se précipita au chevet de Lanturn. Il avait été placé dans un bassin pour lui permettre de reprendre après les soins. En apparence, il avait l´air en pleine forme.
_Physiquement, il n´a reçu aucun dommage sérieux, signala l´infirmière en charge des Pokémon aquatiques.
_Alors, pourquoi a-t-il été placé en soins intensifs ?
_Les dommages sont situés au niveau respiratoire. Ses poumons se sont remplis d´eau et il a bien failli mourir noyé si vous ne l´aviez pas retrouvé suffisament vite.
_Noyé ? Mais, c´est un Pokémon aquatique !
_Des Pokémon comme Leviator ou Poissirène possèdent effectivement des branchies, certains ont même des poumons en plus pour pouvoir respirer à l´air libre. Les Lanturn n´en font pas partie. Ils doivent remonter régulièrement à la surface pour respirer. L´air est ensuite stocké afin de lui permettre de rester longtemps sous l´eau. A part cette capacité à stocker l´air, ils ne sont pas tellement différents, au point de vue respiratoire, d´un Pokémon terrestre.
_Quand sera-t-il rétabli entièrement ? demanda Jeffy.
_D´ici quelques mois, je pense. Les dégats sur ses poumons sont assez importants, et il serait dangereux pour lui que vous le repreniez avec vous.
_Il doit rester ici ?
_Pas nécessairement. On peut le transférer chez vous, si vous avez un bassin à sa disposition.
_Le bassin est nécessaire ?
_C´est préférable afin qu´il ait un environnement où il puisse récupérer, indiqua l´infirmière.
Jeffy garda le silence un instant. Elle n´avait pas de bassin à sa maison, mais elle connaissait quelqu´un qui pourrait s´occuper de Lanturn.

Deux minutes après, Jeffy et Pichu étaient devant le visiophone du Centre. Quand elle expliqua la situation à Mortimer, le jeune champion accepta immédiatement de prendre Lanturn en charge.
_Tu es sûr de pouvoir t´en occuper ? s´inquiéta Jeffy.
_Aucun problème ! répondit Mortimer. Et puis il aura de la compagnie, car des habitants m´ont confié d´autres Pokémon aquatique qui sont actuellement en repos dans le bassin. L´eau est parfaitement saine car il est alimenté par une rivière qui descend directement des Monts Bleus…
_D´accord, d´accord ! Je vais t´envoyer Lanturn. Ne le laisse pas trop longtemps dans sa Pokéball.
_OK ! Je suis prêt.
Jeffy prit Lanturn des mains de l´infirmière qui se trouvait derrière.
_Mortimer va s´occuper de toi pendant quelques temps.
_D´accord, répondit le Pokémon aquatique d´une voix faible.
_J´irai te voir dès mon retour à Rosalia, je te le promets.
Elle serra une dernière fois son Pokémon contre son cœur puis le rappela dans sa Pokéball avant de l´envoyer à Mortimer par le téléporteur. Sur l´écran du visiophone, Jeffy vit Mortimer récupérer la Pokéball de Lanturn.
_Je vais de ce pas le mettre dans l´eau, lui dit-il. Je te laisse et bonne chance !
_Merci.
Mortimer coupa la communication.
_Tu lui as pas dit « je t´aime », c´est pas bien…
_La ferme, Pichu.


Par la même occasion, Jeffy soigna ses autres Pokémon, et fit faire une vérification complète à Leviator. La tâche fut assez ardue car Leviator devenait fou furieux dès que sa dresseuse s´éloignait de lui. Jeffy dut rester à son chevet tout le temps que l´infirmière passa à osculter le Pokémon sous toutes les coutures. Finalement, elle conclua que le dragon était en parfaite santé, et que ses blessures avaient bien cicatrisé.
Le soir même, Jeffy et Stephen quittèrent Acajou à pied. Jeffy avait insisté pour qu´ils continuent de cette manière afin d´en profiter pour entraîner Leviator. Ils s´arretèrent près d´un petit lac à mi-chemin entre Acajou et la Grotte de Glace.
_Tu crois que Roger t´en veut pour son bateau ? demanda Jeffy alors qu´ils sortaient leurs provisions.
_Tu me tutoies maintenant ? remarqua Stephen.
_Je commence à bien te connaître, je ne vois pas pourquoi je continuerais à te vouvoyer.
_Tant mieux, j´ai horreur de ça, dit le dresseur de dragons juste avant de croquer dans son sandwich.
_Et tu as d´autres habitudes hormis éviter les questions ?
_Hein ? s´étonna-t-il, la bouche encore pleine. Excuse-moi, ajouta-t-il après avoir avalé.
_Je te demandais si Roger t´en voulait pour son bateau…
_Oh ! Il m´en veut à mort, c´est sûr. Mais dès qu´on sera à Ebenelle, je lui enverrai un dédommagement.
Roger était resté à Acajou, furieux que son bateau ait été réduit en un tas de cure-dents. Pendant tout le temps que Jeffy était au Centre Pokémon, Stephen s´était volatilisé pour réapparaître une fois Roger parti gueuler sur quelqu´un d´autre.
Laissant son compagnon à son sandwitch, Jeffy retourna au bord de l´eau et fit sortir Leviator et Mêê de leur Pokéball.
_Ce soir, on va travailler l´attaque Queue de Fer. Mêê, tu commences. Tu as déjà vu d´autres Pokémon l´utiliser alors tu dois connaître le fonctionnement.
_Ca ira, je crois, bêla la Lainergie.
_Très bien, je veux que tu utilises Queue de fer sur ce rocher, dit Jeffy en pointant du doigt un gros caillou un peu plus loin. En attendant, ajouta-t-elle en se tournant vers Leviator, je veux que tu observes bien comment elle fait. Le mécanisme ne doit pas être bien différent de l´Hydro-queue.
Leviator répondit en hochant la tête.
_Allons-y ! Attaque Queue de Fer !
Mêê fit briller sa queue et chargea le rocher. Mais avant qu´elle ne frappe, sa queue redevint normale et la Lainergie s´écrasa contre la pierre.
_Aïeuuh ! se plaignit-elle en se massant le dos. Ca fêê mal.
_Tu n´étais pas assez concentrée, lui dit sa dresseuse. On va recommencer.
_Mêê j´êê mal ! pleurnicha Mêê.
_On réessaie, et pas de protestations !
Mêê fit la moue mais retenta encore. Cette fois, son attaque persista, mais elle manquait de puissance et ne fit même pas une égratignure au rocher.
_Tu y es presque ! Essaie encore : attaque Queue de Fer !

Il lui fallut encore quatre tentatives avant de réussir à briser la pierre, mais finalement, Mêê commençait à maîtriser sa nouvelle attaque.
_Je pense que ça suffira pour aujourd´hui, dit Jeffy après que Mêê ait brisé plusieurs cibles. On recommencera demain pour essayer les combinaisons possibles. Au tour de Leviator maintenant.

Vingt minutes plus tard, Stephen rejoignait Jeffy.
_Alors ? Comment ça se passe ?
_Plutôt bien, répondit-elle en se tournant vers lui. Mêê et Leviator connaissent désormais cette attaque. Dès demain, on travaillera les combinaisons.
_Tiens, dit Stephen en lui tendant un sandwitch. Je me suis dit que tu aurais faim après l´entraînement.
_Merci.
Mais avant qu´elle n´ait saisi le pain, un Pokémon oiseau rouge et blanc l´attrappa dans son bec.
_Hé ! Ce sandwitch est pour Jeniffer !
L´oiseau ne l´écouta pas et engloutit son butin.
_C´est un Cadoizo. C´est bizarre d´en voir un dans le coin, remarqua Jeffy.
_Ils nichent près de la Route de Glace, mais ils sont plutôt farouches d´habitude, dit Stephen. Celui-là doit vouloir jouer.
En effet, le Cadoizo s´était dangereusement rapproché de Leviator et tournait autour du dragon en s´agitant dans tous les sens. Agacé, Leviator lança quelques Hydrocanon pour l´éloigner, mais Cadoizo les évitait tout en ayant l´air de rigoler.
Jeffy s´avança, une Pokéball prête.
_Tu es à moi, petit farceur !
Cadoizo se tourna vers elle et changea tout de suite d´attitude. Il avait l´air beaucoup plus sérieux et fixait la dresseuse de ses petits yeux noirs.
_Mêê ! Tu es avec moi ?
_Toujours prêête chêêf ! répondit la Lainergie en s´avançant vers l´oiseau rouge et blanc.
_Attaque Onde de Choc !
L´arc électrique fusa vers Cadoizo qui riposta d´un puissant Blizzard. Puis il enchaîna une attaque Aeropique et envoya valdinguer Mêê.
_Il est rapide, marmona Jeffy avant d´ajouter tout haut : attaque Coup d´boule.
La Lainergie frappa Cadoizo de toutes ses forces. Le pingouin s´envola plus haut et envoya une volée de Cadeaux sur Mêê.
_Onde de Choc !
Un deuxième arc électrique frappa Cadoizo, mais il le repoussa d´un coup d´aile avant de lancer un Laser Glace. Sous un ordre de sa dresseuse, Mêê contra le rayon glacé avec sa nouvelle attaque Queue de fer avant de frapper Cadoizo d´un Poing éclair. L´oiseau recula puis s´ébourriffa avant de riposter d´un Aeropique puissant qui assomma Mêê pendant quelques secondes. Il en profita pour reprendre de l´altitude avant de plonger pour frapper à nouveau avec la même attaque.
_Mêê ! Anticipe son attaque et contre-le !
La Lainergie se positionna fermement face à Cadoizo, concentrée sur la position et la vitesse de l´oiseau. Cadoizo disparut instantanément.
_Maintenant !
Mêê tendit ses pattes avant et intercepta Cadoizo au moment où il allait frapper. Il réapparut, le bec coincé par les pattes de la Lainergie.
_Onde de Choc !
Sans pitié, la brebis électrisa l´oiseau rouge et blanc. Lancée à distance, l´attaque Onde de Choc perdait de sa puissance, mais avec contact, elle se révélait dangereuse. Complètement grillé, Cadoizo tomba au sol. Mêê s´éloigna d´un bond pour permettre à sa dresseuse de lancer sa Pokéball qui captura le Pokémon glace.

Jeffy ramassa son nouveau Pokémon et le libéra. Cadoizo apparut dans un éclair rouge, sur les fesses, complètement hébété.
_Bienvenue dans l´équipe Cadoizo !
Pichu descendit de l´épaule de Jeffy et sauta sur les genoux de son nouveau compagnon de voyage.
_Alors je voudrais une nouvelle voiture de sport miniature, la dernière Poképoupée Pichu avec son costume de soirée et…
_Tu peux me dire ce que tu fais ? l´interrompit Jeffy.
_Hein ? Quelle question : je passe ma commande !
Puis en voyant le regard intrigué de l´adolescente, il ajouta en ouvrant de grands yeux stupéfaits :
_Naaan ! Ne me dis pas que tu ignorais que les Cadoizo travaillaient pour le père Noël !
Jeffy regarda fixement Pichu, puis Cadoizo, puis de nouveau Pichu. Elle se laissa tomber à genoux et enfouit son visage dans ses bras.
_Je sais pas pourquoi, mais je suis fatiguée tout à coup…
Inquiet, Stephen s´accroupit à côté d´elle. Soudain, Jeffy s´accrocha à la veste du dresseur de dragons et le secoua comme un prunier.
_J´en peux plus ! J´vais craquer ! hurla-t-elle en pleurant à moitié.
Pichu était littéralement mort de rire, et fut bientôt imité par Mêê puis par Cadoizo qui trouva enfin sa place dans l´équipe de Jeffy.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 | Retour | Haut de page ]