Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 28
Nom de l'œuvre : Une dresseuse et un Pichu Tome I : L'Oiseau Arc-en-ciel Nom du chapitre : 28 - Le Clan du Dragon
Écrit par Myssdii Chapitre publié le : 3/9/2007 à 18:18
Œuvre lue 47991 fois Dernière édition le : 3/9/2007 à 18:18
Ebenelle était une petite ville traditionnelle de Johto avec ses maisons en bois serrées les unes aux autres et ses toits en ardoise. Elle tenait sa popularité de son climat agréable toute l´année, ni trop chaud, ni trop humide, mais pas seulement. L´arène de la ville y tenait également une place importante, mais c´était surtout la fameuse Antre du Dragon qui faisait l´objet de toutes les discussions. Elle, et la mystérieuse confrérie qui y siégeait depuis des siècles.
Le Clan du Dragon rassemblait les meilleurs dresseurs du monde sous l´autorité du Maître du Clan qui héritait son titre de génération en génération depuis sa fondation. Ses objectifs étaient variés, allant de l´enseignement aux jeunes dresseurs à la protection des régions et de leurs habitants. Beaucoup de membres du clan gardaient leur identité secrète, mais d´autres faisaient partie des dresseurs les plus renommés du monde.

Sur le dos de Leviator, Jeffy, Pichu et Stephen traversaient le lac qui gardait l´entrée de l´Antre du Dragon. L´equinoxe d´automne approchait à grands pas, et la jeune fille était prête. Au fur et à mesure de la progression du petit groupe, les battements de cœur de la dresseuse n´avaient cessé d´accélérer. Au bout de leur voyage se trouvait peut-être son père. Mais pour y parvenir, elle avait encore une épreuve à franchir : rentrer dans le Clan du Dragon.

Stephen fut le premier à sauter du dos de Leviator à leur arrivée devant la grotte. Il n´était pas tout à fait en confiance avec l´immense dragon aquatique et préférait de loin la compagnie de Phénix. Mais il devait accomplir son travail jusqu´au bout, c´était sa mission, et son avenir à l´intérieur du Clan dépendait de sa réussite.
Une femme se tenait à l´entrée de la grotte, sa cape bleu-marine gonflant sous le vent qui soufflait dans la vallée escarpée d´Ebenelle. Grande, mince, elle avait un maintien digne du Dracolosse qu´elle arborait fièrement, épinglé sur sa veste. Sandra regardait Stephen d´un air hautain. Le garçon lui rendit un regard noir, mais s´inclina quant même devant sa supérieure hiérarchique.
_J´amène une des concurentes, selon la volonté du Maître, lui dit Stephen d´un ton protocolaire qui lui ressemblait peu.
_Je suis au courant, répondit la championne d´Ebenelle. Elle ne pourra rentrer qui si elle me montre sa lettre, car, si j´ai bien compris, ce Leviator ne peut être qu´à mademoiselle…
_Kalira, compléta Jeniffer dans le dos de Stephen. Jeniffer Kalira.
La jeune fille tendit sa lettre à Sandra qui y jeta un coup d´œil désinterressé, avant de la lui redonner.
_Tout est en règle, suivez-moi, dit-elle de sa voix supérieure.
Jeniffer hésita et lança un regard à Stephen que la championne surprit.
_Stephen est attendu dans les appartements du Maître. Je me chargerais personnellement de vous conduire à la loge que nous vous avons préparée.
Elle poussa la jeune fille dans le dos tout en jetant un regard venimeux vers Stephen. Jeniffer rappela Leviator et lui emboîta le pas, non sans un dernier regard vers son ami. Depuis son épaule, Pichu lui fit un signe de la patte.

Stephen rejoignit le Maître du Clan. Au moment où il allait frapper, la porte s´ouvrit sur Aragon, un autre Dracolosse. Le vieil homme lui fit un sourire chaleureux et se déplaça pour le laisser entrer.
_Je vous laisse, j´ai à faire avant le début des épreuves, dit-il en direction du Maître avant de se tourner vers le jeune garçon. Content de t´avoir revu Stephen.
_Merci, Aragon.
Bien qu´ils soient du même rang, un fossé séparait Sandra d´Aragon. Elle, ambitieuse et antipathique, n´aspirait qu´à prendre la place du Maître, et, ces derniers temps, elle se montrait de plus en plus irritable. De l´autre côté, Aragon était poli, bienveillant, et, de plus, un excellent dresseur car, outre son appartenance au Clan, il faisait partie de l´Elite Quatre de la région Hoenn. Pour Stephen, Aragon était un modèle. Ce n´était pas pour rien qu´il secondait le Maître dans toutes ses actions.
Quand la porte se referma sur Aragon, une voix s´éleva du fond de la pièce.
_Assied-toi, Stephen. Mets-toi à l´aise.
Il obéit et s´assit en tailleur sur un des coussins posés sur le sol. En face de lui, le Maître fit de même. Bien qu´il fasse sombre dans la pièce, on devinait sans peine sa silhouette d´athlète et ses cheveux bruns en bataille. Ses yeux verts lumineux étaient fixés sur le jeune Minidraco.
_Tu as donc réussi ta mission. Félicitations.
_Merci, Maître. Ca a été un peu difficile par moments, mais Jeniffer et moi sommes finalement arrivés indemnes et à temps.
_Je ne doutais pas une seconde que tu puisses réussir.
Stephen gardait le silence. Il mourrait d´envie de lui poser une dizaine de questions, mais beaucoup étaient impolies, voir indiscrètes.
_Tu as envie de rejoindre ton amie, je suppose ?
_Euh… Et bien… Oui, je crois…
Le Maître sourit et poursuivit d´une voix légèrement amusée.
_Alors va rejoindre Jeniffer avant que Sandra n´ai eut le temps de la noyer au fond du lac, dit-il en appuyant le tout d´un clin d´œil complice.
_Bien, Maître, dit Stephen et se levant d´un bond avant de filer vers la sortie.
_Je veux seulement que tu reviennes me voir ce soir, j´ai à te parler.
_Bien, je serais là.
Une fois le garçon sorti, le Maître se leva.
_Tu écoutes aux portes, maintenant ?
_Vous êtes toujours aussi vigilant. Ca fait combien de temps que vous ne m´aviez pas appelé ? Trois ans ?
_Non, quatre ans. Et je constate que tu n´as pas changé, ajouta-t-il en se retournant vers un autre homme dont la cape à capuchon masquait les traits.
Il y eut un moment de silence, brisé quelques instants plus tard par l´inconnu.
_Il sait. Ca se voit.
_Il a des soupçons, c´est certain. Quant à savoir s´il connaît toute la vérité…
_Dois-je le surveiller ?
_Non. Ce ne sera pas la peine, Peter. Il ne dira rien.
_Vous et votre éternelle confiance. Je me dis qu´il finira par vous arriver malheur, Enrique.
_L´avenir nous le dira, espérons juste qu´il soit clément.


Stephen rejoignit Jeffy dans sa loge. Ce n´était ni plus ni moins qu´une chambre semblable à celles qu´on trouvait dans les Centres Pokémon ou près des principaux lieux de tournoi.
Pichu avait déjà investi le lit, en compagnie des autres Pokémon de Jeffy : Voltali, Démolosse, Mêê, Cadoizo et même Raïkou qui s´était couché dans la position du sphinx, près du radiateur, au fond de la pièce. Quand Stephen entra, Démolosse releva la tête avec un grognement, puis se calma en reconnaissant le dresseur de dragons. Il aboya pour prévenir sa dresseuse qui sortit de la salle de bains, habillée avec des vêtements propres, une serviette dans les cheveux.
_Ah ! C´est toi ! s´exclama-t-elle. Tu devrais prendre une douche, ça fait un bien fou après tout ce temps passé sur les routes.
_J´irais après, dit Stephen en jetant un coup d´œil autour de lui. Je venais voir si tu étais bien installée.
_Tout va bien. Juste une chose : cette femme, Sandra, je ne l´apprécie pas du tout.
_Bienvenue au club ! Moi non plus, je ne peux pas la voir en peinture.
_Ca me rassure. Si jamais tu avais fait partie de ses amis, tu aurais baissé dans mon estime, dit Jeffy en s´asseyant sur le bout de son lit.
_Au fait, je voulais te poser une question…
Au même instant, on frappa à la porte de la loge, et quelqu´un passa la tête dans l´entrebaîllement.
_Excusez-moi, mais on m´a demandé de prévenir les autres concurrents qu´on devait se rendre dans le bâtiment central…
_Janet ? C´est toi ?
_Jeffy ?
La nouvelle venue poussa la porte, révélant une dresseuse élancée, aux longs cheveux noirs et aux yeux dorés. La rivale de Jeffy se tenait dans l´encadrement de la porte, aussi stupéfaite que l´adolescente aux yeux verts.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 | Retour | Haut de page ]