Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 33
Nom de l'œuvre : Une dresseuse et un Pichu Tome I : L'Oiseau Arc-en-ciel Nom du chapitre : Epilogue : Un si bel arc-en-ciel
Écrit par Myssdii Chapitre publié le : 9/4/2008 à 15:39
Œuvre lue 47976 fois Dernière édition le : 1/1/1970 à 01:00
Le soleil se levait sur Rosalia, éclairant avec douceur les deux tours de la ville. Tout semblait calme, tout du moins, en apparence.

_VOLTALI ! RENDS-MOI MON PYJAMA !

Une fois le voleur rattrappé, Jeffy descendit à la cuisine. Sa mère était aux fourneaux, comme à son habitude, mais une nouvelle tête avat pris place à la table du petit déjeuner.
_Bonjour Papa ! Bonjour Maman !
_Bonjour ma puce, répondit sa mère en lui collant une bise sur la joue.
_Dis donc, tu en fais du bruit le matin, remarqua son père tout en beurrant ses tartines.
_C´est encore Voltali...
Enrique se mit à rire de la mine exaspérée de sa fille tandis que Pichu sautait de l´épaule de sa dresseuse pour s´installer devant son bol de céréales. Cadoizo, Voltali, Démolosse et Mêê investirent rapidement la cuisine, dévorant avec avidités les plats préparés par Marisa. Seuls manquaient Lanturn, encore en période de repos chez Mortimer, Leviator - pas la peine de vous expliquer pourquoi - et Raïkou qui était parti se balader dans les environs.
_Au fait, joyeux anniversaire ma chérie ! s´exclama soudain sa mère.
_Joyeux anniversaire, Jeniffer, ajouta son père, repris en chœur par les différents Pokémon présents.
Et dire qu´il y a seulement quelques semaines, ses parents ne pouvaient se voir sans que sa mère ne brise un ou deux cendriers. Il avait fallu toute la force de persuasion de Jeffy pour la calmer et la contraindre à écouter les explications d´Enrique. Evidemment, il passa sur les références à la Prophétie, mais Marisa finit par accepter les excuses, à une seule condition : il devrait faire le ménage dans toute la maison durant les seize années suivantes, condition discutée puis finalement acceptée après que Marisa eut brisé un vase à deux centimètres du visage de son mari.
En plein milieu du petit déjeuner, la sonnette de l´entrée retentit. Comme personne de semblait vouloir se lever, Jeffy repoussa sa chaise et alla ouvrir en tapant des pieds.
_Surprise !
_Stephen ! Qu´est-ce que tu fais là ?
_Je suis venu pour ton anniversaire ! J´allais pas manquer ça !
Jeffy accueillit chaleureusement son ami, avant de se rendre compte que le pyjama Rondoudou n´était peut-être pas la tenue adaptée.

Dix minutes plus tard, le temps de retrouver sa jupe que Voltali avait planqué sous le matelas du lit, Jeffy redescendit dans le salon où tout le petit groupe s´était réuni et se laissa tomber sur un des poufs.
_Pour tes seize ans, il fallait marquer le coup, commença Enrique. J´ai donc demandé à Stephen une faveur un peu spéciale.
_Ca m´a pris pas mal de temps, continua l´adolescent. Et surtout il me fallait le consentement de Phénix.
Stephen tira une Pokémon de son sac et l´ouvrit, libérant un petit Salamèche avec d´étranges rayures noires sur les dos et la queue. Il observa avec curiosité les différentes personnes autour de lui.
_Voici Thorn, le fils de Phénix. Il est à toi.
_Vous rigolez là ! s´exclama Jeffy en direction de Stephen et de son père. Je ne peux pas accepter !
Comme guidé par une intuition, Thorn sauta dans les bras de Jeffy où il se blottit et s´endormit comme un bébé.
_On dirait que ça ne lui pose pas de problèmes, remarqua Stephen. Lui, il t´a adoptée.
_Bon, d´accord, soupira Jeffy, vancue par l´attitude innocente et incroyablement adorable de Thorn. J´accepte de m´en occuper.
Elle se mit à bercer le petit Salamèche, sous le regard amusé de son ami et de ses parents.



Raïkou atteignit sans mal le sommet de la Tour Ferraille. De là-haut, la vue était magnifique. Rosalia s´activait doucement au fur et à mesure que le soleil continuait de monter dans le ciel.
_Te voila, Raïkou. Je t´attendais.
Le Tigre se retourna et s´inclina devant un Noctali aux reflets bleutés et aux yeux d´or.
_Comment ça se passe avec ta dresseuse ?
_Plutôt bien. Elle m´a parfaitement intégré, et ses Pokémon aussi. De plus, sa mère est une excellente cuisinière.
_C´est vrai, j´ai l´impression que tu as pris du poids, se moqua le Noctali.
Raïkou lui jeta un regard indigné avant de prendre ça au deuxième degré et d´en rire.
_Que me voulais-tu ? demanda le Tigre.
_Seulement avoir de tes nouvelles. Je dois partir pour les Iles Sevii. Tu m´y rejoindras bientôt en compagnie de Jeniffer.
_Les Iles Sevii ? Je dois quitter Johto ?
_Seulement pour quelques temps, puis tu devras rentrer ici, j´aurais besoin de toi pour accomplir une certaine tâche.
Raïkou acquiesça. Le Noctali lui fit un signe de tête en guise d´adieu puis sa silhouette s´illumina d´une lumière dorée. Apparut alors un magnifique oiseau aux plumes multicolores. D´un battement d´ailes, il prit son essor et s´envola vers le sud, laissant derrière lui le plus bel arc-en-ciel du monde.


Ainsi s´achève L´Oiseau Arc-en-Ciel, premier volet de Une dresseuse et un Pichu. Suivez les aventures de Jeniffer dans le deuxième tome : Le Pouvoir des Zarbi
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 | Retour | Haut de page ]