Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 11
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou chacune avance dans sa direction pour l'atteindre
Écrit par Izual Chapitre publié le : 5/8/2006 à 01:01
Œuvre lue 124912 fois Dernière édition le : 5/8/2006 à 01:03
??? : Yann...
Yann : ...Maman ?
Marion : Bien vu.
Yann : ...Alors... C'en est fini de moi, pas vrai ?
Marion : Dis pas de bétises ! T'es pas encore mort !
Yann : Bizarre... Je pensais que Valva m'avait tué.
Marion : Non. Mais un bon conseil... Réveille-toi vite.
Yann : Pourquoi ?
Marion : Y en a une qui s'inquiète tellement pour toi qu'elle en pleure toutes les larmes de son corps.
Yann : ...Ca doit être Sakuya. Bon...

L'image de la mère de Yann s'estompa de son esprit, tandis qu'il se réveillait. Il était couché, la ou il avait affronté Valva. Sakuya était affalée sur lui, et pleurait sans cesse, tandis que quelques badauds s'étaient approchés, curieux de savoir ce qui s'était passé. Il se redressa légèrement.

Yann : Sakuya...

La jeune fille bougea légèrement la tête, pour voir que Yann était en vie, contrairement a ce qu'elle croyait. Surprise et heureuse a la fois, elle ne put esquisser le moindre geste pendant quelques secondes.

Sakuya : Yann... Tu es... Tu es... Yann !

Elle lui sauta au cou, avant de se remettre a pleurer. D'un geste naturel, il la serra contre lui.

Yann : La... T'en fais pas... Je vais bien, tu le vois, n'est-ce pas ?
Sakuya : J'ai eu si peur... Yann...
Yann : Allons... J'allais pas mourir pour si peu, voyons...

Les gens autour d'eux murmuraient entre eux, observant les deux jeunes, enlacés. Ils s'écartèrent lorsque Yann se leva, soulevant Sakuya dans ses bras, avant de la déposer a terre. Il lui prit ensuite la main, la faisant rougir.

Yann : Viens...

Il coupa la foule, Sakuya a sa suite. La foule les observa, avant de se disperser, chacun retournant a ses tâches quotidiennes.

Yann : ...Sakuya ?
Sakuya (rouge) : Oui ?
Yann : ...Qu'est-ce qui s'est passé après que je tombe dans les pommes ?
Sakuya : ...Celui qui t'a attaqué... Il s'est téléporté derrière moi, et...

--- Souvenirs de Sakuya ---

Sakuya : Non ! T'approche pas !
Valva : Allons, n'aie pas peur, je ne vais pas t'attaquer, comme le père de ce jeune fou.
Sakuya : ...Et pourquoi tu es apparu comme ca ?
Valva : Pour te dire plusieurs choses.
Sakuya : Vas-y.
Valva : Tout d'abord, désolé d'avoir du faire cela a ce jeune fou. Mais bon, il n'a eu que ce qu'il méritait.
Sakuya : Mais... Pourquoi ?
Valva : Sa destinée...
Sakuya : ...Pardon ?
Valva : Il est celui qui est destiné a renverser le royaume des ombres, et a assurer a la Terre une prospérité d'un millier d'années. Hélas, Elcifur, l'actuel seigneur de notre royaume, n'accepte pas sa destinée, et nous a dépéché, moi et trois autres, afin de l'abattre, avant que ses pouvoirs ne soient révélés.
Sakuya : Et...
Valva : Je ne pensais pas qu'il était aussi fragile... J'ai mis toutes mes forces dans mon coup, et il s'est tout de suite écroulé...
Sakuya : Et... Qu'allez-vous faire de moi ?
Valva : Oh, normalement, on est censé faire oublier ce genre d'événements, mais la souffrance que tu endures suite a son décès surpasse le reste... Aussi Elcifur a décidé qu'on devait t'épargner.
Sakuya : Ordure... Espèce de salaud !
Valva : Injurie-moi tant que tu veux, j'ai accompli ma mission. A jamais, jeune demoiselle.

Sakuya (pense) : Et il a disparu... J'ai couru vers ton corps, et en le voyant inanimé, je me suis mise a pleurer, persuadée que tu n'étais plus de ce monde...

Yann : Donc, ils me croient mort, c'est bien ca ?
Sakuya : Oui...
Yann : Tant mieux, on sera un peu tranquilles.

Yann sourit a Sakuya, avant de remarquer un détail : Depuis qu'ils avaient fui la foule, il ne lui avait pas lâché la main. Il la lâcha en rougissant, pour aussitôt se la faire reprendre par une Sakuya encore plus rougissante que lui.

Yann (rouge) : Pourquoi ?
Sakuya (rouge) : Je t'ai cru mort... Ca me rassure de sentir ta main chaude dans la mienne.
Yann (rouge) : D'accord... Désolé, j'me suis fait des idées...
Sakuya (rouge) : Quoi, comme idées ?
Yann (rouge) : Je t'en parlerai, quand j'aurai mis de l'ordre dans ce qui me sert de cerveau.

Sakuya sourit, avant de le lâcher, prenant un petit peu de distance.

Sakuya : Tu sais, je n'attendrai pas éternellement !
Yann : Je sais. Et je ne compte pas te faire attendre éternellement non plus.
Yann (pense) : Mais pourquoi est-ce que je parle de ca, moi ?
Yann : Bon... On fait quoi, maintenant ?
Sakuya : Attends... Il est midi, on va manger quelque chose ?
Yann : Déjà midi ? Purée... J'ai rendez-vous avec Laurent sur la plaçe, tu viens avec moi ?
Sakuya : Hummm... D'accord, mais a une condition.
Yann : Laquelle ?
Sakuya : Tu me dis ce que tu penses de moi.
Yann : Curieuse, va.
Sakuya : Est-ce un défaut ?
Yann (pense) : Venant de toi, non.
Yann : Ca dépend des personnes.

Sakuya se rapprocha de lui.

Sakuya : Et pour moi ?
Yann : Si c'en était un, je te l'aurais fait comprendre directement... Allez, on y va ?
Sakuya : D'accord.

Elle s'accrocha au bras de Yann, qu'elle ne lâcha pas jusqu'a leur arrivée sur la plaçe, ou Laurent attendait Yann. Ils trouvèrent ce dernier, accompagné de Marine, en train de boire un coup, a la terrasse d'un café.

Laurent : Salut, les tourtereaux !
Yann : Laurent... Tais-toi, s'te plait. J'ai eu une matinée crevante.
Laurent : Un problème ?
Yann : Mon père devait passer. Sakuya est arrivée peu de temps avant lui, et j'ai saisi l'occasion pour me barrer, mais il m'a vu sur le chemin...
Laurent : Et ensuite ?
Yann : Il est sorti de sa voiture, et après quelques mots bien sentis, il est reparti aussi sec.
Sakuya : Mais...

Yann serra la main de Sakuya, histoire de lui faire comprendre de se taire.

Yann : Enfin, voilà quoi... Ah, et j'ai pas pu échapper a un autre coup de sa part.
Marine : Ca se voit.
Yann : Pardon ?
Laurent : T'as un bout de dent en moins.
Sakuya : Fais voir... Ouais, t'as une des dents de devant qu'est cassée a moitié.
Yann : C'est pas plus mal, ca me confortera dans la solitude qu'il me reste a passer.
Marine : ...
Laurent : Au fait, en parlant de solitude... Sakuya, qu'est-ce que tu fais pendue au bras de Yann ?
Sakuya : Il a...
Yann : J'ai eu un malaise, et je suis tombé dans les pommes. Vu qu'elle est restée a mon chevet le temps que je reprenne conscience, je lui ai accordé cette petite faveur.
Marine : Toujours aussi altruiste... Enfin bon, j'y vais. Laurent, a demain !

Marine partit, furieuse, sans même accorder un regard a Sakuya ou a Yann.

Laurent : Wow... Première fois que je la vois aussi vexée.
Yann : Je devrais la rattraper, tu crois ?
Laurent : Laisse... Qu'elle rumine sa jalousie.
Yann : Sa jalousie ?
Laurent : Quoi, t'as rien remarqué ?
Yann : Non, y avait quelque chose a remarquer ?
Laurent : Idiot. Marine est jalouse comme une teigne, elle hésite pas a mordre pour protéger les personnes qui lui sont chères.
Yann : Oui, ca je sais.
Laurent : Mais visiblement, tu es une personne plus chère que les autres, aussi elle ne sait rien cacher quand ca te concerne.
Yann : Ah bon...

Yann s'assit, rapidement imité par Sakuya.

Sakuya : J'espère qu'elle ne m'en veut pas...
Laurent : Hélas, quand une fille est jalouse,... Enfin bon, tu sais ce que c'est, pas vrai, Sakuya ?
Sakuya : ...J'y vais.
Yann : Ou ca ?
Sakuya : La chercher.

Sakuya se leva, et partit en courant dans la direction ou était partie Marine.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]