Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 32
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou l'on amorce la rédemption (partie 3)
Écrit par Izual Chapitre publié le : 4/8/2007 à 17:36
Œuvre lue 108800 fois Dernière édition le : 4/8/2007 à 17:36
[ Retour - Bas de page ]
Après le repas, et pendant que Laurent, Sakuya et Rosa s'occupaient de la table, Yann redescendit dans la salle ou il s'était entrainé, pour constater que son père s'y préparait déjà.

Pierre : Tiens, te voilà...
Yann : On continue ?
Pierre : Comme tu veux.

Et père et fils croisèrent le fer a nouveau. Néanmoins, au bout de quelques minutes, Yann s'arrêta, essoufflé.

Pierre : Eh bien, tu as du mal ?
Yann : Le contrecoup de la journée entière d'entrainement.
Pierre : Continue si tu veux pouvoir te surpasser.
Yann : Je sais bien.

Yann se relanca a l'assaut, sans pour autant parvenir a toucher son père.

Pierre : Pfff... Tu es faible.
Yann : Tais-toi !
Pierre : Tu es aussi faible qu'au moment du décès de ta mère.
Yann : Je t'ai dit de te taire !

D'un coup, c'est comme si Yann avait retrouvé toute son ardeur. Il se rua sur Pierre et enchaina les coups a une vitesse quasi identique a celle de la lumière, jusqu'a le projeter contre le mur, puis l'aggripa par le col, en larmes.

Yann : C'est de ta faute si elle est morte aussi vite ! De ta faute ! Tu comprends ?
Pierre: ...J'ai entendu votre conversation, a toi et a ta chérie, tantot... Et si ce que tu dis est vrai, c'est effectivement ma faute...

Surpris, Yann relâcha quelque peu son étreinte sur le cou de son père, qui en profita pour se dégager.

Pierre : Je n'ai aucune excuse, et je le sais très bien, surtout que j'aurais du le remarquer... Mais comprends bien qu'il n'y a pas que toi qui souffre de cette histoire !
Yann : ...
Pierre : C'était ma femme après tout... Et je sais que tu comprends ce que je ressens, avec ton amie que tu as perdue.
Yann : Ne remets pas ca sur le tapis, s'il te plait. C'est assez douloureux a subir pour moi.
Pierre : Ce n'est pas en te voilant la face que tu parviendras a surmonter la douleur !
Yann : Parce que tu crois que c'est facile, sans doute ?
Pierre : Je n'ai jamais dit ca ! Au contraire, je sais a quel point c'est dur... Et certaines personnes n'arrivent même jamais a s'en remettre...
Yann : ...Tu parles de toi ?
Pierre : De qui d'autre ?

Pierre se posa, suivi par Yann.

Pierre : ...Tu te souviens de ta mère ?
Yann : Comment aurais-je pu l'oublier ?
Pierre : Tu as raison, elle est inoubliable...

Pierre baissa la tête.

Pierre : Quand tout cela sera fini, tu veux bien m'accompagner sur sa tombe ?
Yann : ...D'accord, papa.

Yann fit disparaitre ses armes, ses ailes et sortit de la pièce, laissant Pierre seul. Ce dernier esquissa un sourire.

Pierre : Merci... Mon fils.

De retour en haut,...

Sakuya : Ah, Yann, te voilà ! On allait descendre pour continuer l'entrainement...
Yann : Laissez-le seul, s'il vous plait.
Laurent : Il est malade ? Il a mal digéré le repas ?
Yann : Non. Il a juste besoin de solitude. Je monte.
Sakuya : Yann...
Laurent : Accompagne le, Sakuya. Pour une fois que le père et le fils ont pu causer a coeur ouvert, il a du se passer quelque chose qui l'a remué, pour qu'il aie une once de considération envers son père.
Sakuya : ...

Sakuya suivit Yann jusqu'a sa chambre.

Yann : ...Pourquoi tu m'as suivi ?
Sakuya : Je pouvais pas te laisser tout seul non plus, vu l'état dans lequel tu es.
Yann : Tu as idée de l'état dans lequel je suis ?
Sakuya : Je comprends, tu sais... Y me suffit de te voir pour le comprendre.

Sakuya passa ses bras autour du torse de Yann, qui lui tournait le dos.

Sakuya : T'en fais pas, je suis la. Et tu peux te confier autant que tu le souhaites.
Yann : ...J'ai été odieux, toutes ces années...
Sakuya : Pourquoi tu dis ca ?
Yann : ...Je n'ai fait que penser a moi... A moi et a la peine que m'a fait ma mère, sans même me soucier de ce que les autres personnes qui l'avaient cotoyé pouvaient ressentir...

Sakuya sentit des gouttes perler sur ses mains, et fit se retourner Yann, qui pleurait une fois de plus.

Sakuya : Allons... Calme toi...
Yann : Je suis dégueulasse d'avoir fait ca...
Sakuya : Dis pas ca, voyons... Tu pouvais pas comprendre ce qu'il ressentait, tellement cela te faisait souffrir, c'est normal comme attitude...
Yann : T'es sûre ?
Sakuya : Oui... Allez, calme toi...

Petit a petit, Yann sécha ses larmes.

Yann : Tu crois qu'il me pardonnera ?
Sakuya : Je crois même qu'il t'a déjà pardonné, d'ailleurs.
Yann : Merci...

Sans prévenir, Yann rendit son étreinte a Sakuya, avec énormément de douceur. Le geste surprit Sakuya.

Sakuya : Ca va ?
Yann : Reste près de moi, s'il te plait.
Sakuya : Tu veux que je reste jusque quand ?
Yann : Tout le restant de ma vie.

Sakuya rougit fortement a cette phrase.

Sakuya : Tu... Tu veux dire que...
Yann : C'est clair, non ?
Sakuya : Oui... Merci...

Sans rien dire de plus, elle embrassa tendrement Yann, tout en se serrant contre lui.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]