Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 35
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou se déroule l'affrontement (partie 1)
Écrit par Izual Chapitre publié le : 30/8/2007 à 16:51
Œuvre lue 124366 fois Dernière édition le : 30/8/2007 à 16:51
Valva : Ohooo, voyez-vous ca...
Kaina : Le petit ange veut venger son pàpa chéri ? Comme c'est mignon.
Yann : La ferme !
Ron : T'as un problème, minable ?
Yann : Oui. En l'occurence, toi.
Ron : Grrr... Je vais te trucider !

Ron se rua sur Yann, pour finir arrêté par une volée de flèches de Sakuya.

Ron : Ah oui, j'oubliais... Monsieur se couvre par sa chérie, a ce que je vois.

Pour toute réponse, Yann se tourna vers Laurent et les autres.

Yann : Eloignez-vous.
Laurent : Pardon ?
Yann : Eloignez-vous, je vous dit.

Ron, relancé dans sa course, tenta de porter un coup de son arme, coup qui fut arrêté par Ophis, sans même que Yann n'eut a porter le regard sur son adversaire.

Scar : Joli.
Valva : Recule, Rubi.
Ron : Moi, c'est Ron, ok ?
Valva : Je t'ai demandé de reculer, Rubi. Veux-tu me mettre en colère ?
Ron : ...Désolé...

Ron rejoignit ses alliés.

Valva : Bon. Je suppose que l'affrontement est inévitable, je me trompe ?
Yann : Pas du tout.
Valva : Je suppose que tu tiens a affronter en priorité le meurtrier de ton père, n'est-ce pas ?
Yann : En effet.
Valva : Alors tu devras m'affronter.
Yann : Et les autres ?
Valva : Tu n'es pas venu seul, je me trompe ?
Yann : ...
Valva : Scar, je te laisse le magicien. Rubi, tu prends l'archère. Les deux autres vont a Kaina.
Scar : Soit.
Ron : Tsss... Je vais prendre un malin plaisir a me charger de ta chérie, Yann.
Kaina : Pourquoi on ne me laisse que les moins intéressants ?
Yann : Pourquoi un combat de cette manière ?
Valva : J'ai beau être un démon avant tout, je déteste vaincre mes adversaires de manière déshonorable.
Yann : Doit-on prendre ca comme une vertu ou comme une manière de se mettre en valeur ?
Valva : Comme tu le sens, Archange. En garde !

Valva disparut, tandis que les trois autres chargèrent leurs adversaires respectifs, qui s'éloignèrent dans des directions différentes dans le but de ne pas déranger leurs alliés en plein combat. Yann eut a peine le temps de se baisser pour éviter un coup de lance, avant de se retourner et de frapper un coup avec Cius, coup qui porta dans le vide.

Valva : Trop lent !

Nouvelle attaque de Valva, par le haut cette fois, et qui fut contrée par Ophis, qui dévia l'arme au moment opportun.

Yann : Tu disais ?
Valva : Je retire ce que j'ai dit, tu es suffisamment rapide pour voir et dévier mes coups.
Yann : Sympa.
Valva : Mais il faut pouvoir attaquer pour vaincre !

Yann se lanca a l'assaut, tentant plusieurs attaques qui finirent dans le vide.

Valva : Souffle des Ténèbres !

Yann fut repoussé par une rafale de vent surpuissante. Il prit néanmoins appui sur le mur sur lequel il venait d'être projeté pour se repropulser vers Valva, les deux lames en croix devant lui.

Yann : Antimatter Cross !

La projection d'énergie fut déviée au dernier moment, avant de disparaitre. Surpris, Yann ne vit pas venir la prochaine attaque de Valva, qui lui fit mettre genou a terre.

Yann : C...Comment cela se fait ?
Valva : Surpris ? Je n'ai fait qu'utiliser a nouveau mon Souffle des Ténèbres après tout.
Yann : ...Ce combat va être bien plus dur que ce que je ne croyais...
Valva : Allons, cesse de te moquer de moi.
Yann : Pardon ?
Valva : Je sens que tu n'utilises qu'a peine ta puissance. J'estime ce taux aux alentours de 3 %.
Yann : Je suis désolé, mais c'est avec ces 3 % que je te vaincrai !
Valva : Pourquoi ?

Yann se releva.

Yann : C'est quelque chose qui est hors de ta portée.
Valva : Interessant... Voyons si ce "quelque chose" suffira a aider tes 3 % de puissance a me vaincre !
Yann : C'est tout vu !

En un instant, Yann se déplaca derrière Valva, avant de lui asséner un coup de pied, qui expédia ce dernier contre un mur.

Valva : Je comprends mieux. Tu utilises ta puissance a un taux bien plus élevé au moment du décollage, ainsi qu'au niveau de l'impact de tes coups. Tu y gagnes ainsi puissance et vitesse, sans pour autant risquer les conséquences d'une trop grande utilisation de ton pouvoir. Mais il y a un détail que toi comme ton père semblez oublier.
Yann : Lequel ?
Valva : La défense.

Yann eut a peine le temps de faire une esquive qu'un trait d'énergie fendit l'air, la ou se trouvait Yann la seconde d'avant.

Yann : La prochaine fois, fais des coups moins puissants, ca m'évitera de les voir venir a des kilomètres.
Valva : Tu as raison. Mais j'ai aussi une autre solution...

Valva leva la main, créeant une tornade géante, qui se transforma rapidement en une multitude de sphères d'énergie relativement semblables au trait tiré en douce par Valva. Le démon sourit.

Valva : Si je ne peux te toucher par d'autres moyens que par le nombre, alors subis mon Bombardement Aérien !

Au moment même ou Valva baissa la main, tous les projectiles partirent en direction de Yann, qui les esquiva sans trop de problèmes, étant donné la ressemblance entre ce genre d'esquives et celle qui lui avait été imposée durant l'entrainement qu'il fit avec son père et ses amis. Yann se rua ensuite sur son adversaire, et, d'un coup d'Ophis, sépara la lame du manche de la lance, blessant Valva au visage dans le même mouvement.

Valva : Hmm...

Valva porta la main a son visage, pour constater qu'il saignait.

Valva : Du sang.
Yann : Ton sang, je précise.
Valva : Misérable... TU AS OSE ME FAIRE SAIGNER ?

Valva tendit les mains vers Yann, qui fut presqu'écrasé au sol par la pression dégagée par l'air.

Valva : TU VAS PAYER POUR CET AFFRONT !

La pression se faisait toujours plus forte. Des pans des vêtements de Yann commencaient a céder, tandis que la peau éclatait par endroits. Yann ferma les yeux.

Valva : QUOI ? TU RENONCES ?
Yann : En effet, je renonce... A me laisser faire davantage !

Toujours les yeux fermés, Yann déploya ses ailes, annulant du coup le champ de pression créé par Valva, qui resta comme interdit.

Yann : Il est temps d'en finir. Antimatter Cross.

Sans qu'il ne sembla bouger, une vague de croix d'énergie noires fondirent sur Valva, qui les esquiva comme il le pouvait. C'est alors qu'il remarqua que Yann avait disparu.

Yann : Trop lent.

Et Cius traversa le corps de Valva, qui poussa un râle avant de tomber, la tête la première, vers le sol. Yann se posa près de lui, les yeux a nouveaux ouverts.

Valva : J'ai... J'ai perdu... Tué par... Un avorton...
Yann : ...
Valva : Tu as perdu ta langue ? Ou est-ce que tes efforts t'ont déjà vidé ?
Yann : Je n'aurais pas du...

Soudain, la peau de Yann explosa en de nombreux endroits, révélant autant de plaies béantes, tandis que le jeune homme tomba a son tour.

Valva : ...Ce pouvoir est trop important pour ton corps, je me trompe ?
Yann : Pas du tout. Je n'ai pas supporté ce bref instant de surpuissance. Mais c'était nécessaire.
Valva : En effet. Sans cela, tu n'aurais pas pu me blesser ainsi. Mais j'ai une information qui devrait te plaire, et que je me dois de te donner, puisque tu m'as vaincu.
Yann : Je t'écoute.
Valva : Nous ne sommes que les lieutenants des véritables démons élémentaires, qui eux sont bien retranchés dans les Enfers. Nous avons leur apparence, mais nous ne pouvons utiliser qu'un dixième de leur puissance.
Yann : ...Pourquoi me dis-tu ca ?
Valva : Parce que tu t'en es déjà rendu compte.
Yann : ...Cela ne doit pas pour autant te pousser a tout me révéler.
Valva : J'y tiens, pourtant. Puisque tu es un adversaire que je respecte.
Yann : Je comprends.
Valva : ...Vous avez encore trois ans.
Yann : Avant quoi ?
Valva : Le Terraforma
Yann : Qu'est-ce donc ?
Valva : Un massacre... De l'espèce humaine... Toute entière... Je n'en sais pas plus...
Yann : ...
Valva : Excuse moi... Mon temps est limité... Je suis né poussière... Et m'en retourne... A la poussière...

Yann ne put rien dire alors que le corps de Valva se réduisit en cendres, rapidement dispersées par le vent. Finalement, ses propres blessures prirent le dessus, et ses yeux se fermèrent.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]