Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 42
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou on s'avoue les voeux restés muets
Écrit par Izual Chapitre publié le : 10/9/2007 à 02:06
Œuvre lue 124346 fois Dernière édition le : 10/9/2007 à 02:06
Une heure s'était écoulée, heure pendant laquelle Yann et Sakuya étaient restés ensemble, l'un dans les bras de l'autre, elle sur ses genoux. Ils discutaient de choses et d'autres, comme s'il s'agissait de jeunes tout a fait normaux. Personne n'aurait pu deviner en les voyant qui ils étaient réellement.

Sakuya : Et tu te souviens de Sia ?
Yann : Sia... Ca me dit quelque chose...
Sakuya : Celle qui n'arrêtait pas de se plaindre pour un rien.
Yann : Ah oui. J'ai failli crier dessus, une fois.
Sakuya : Pourquoi ?
Yann : Elle refusait de marcher parce qu'elle avait eu trois gouttes d'eau sur sa nouvelle robe, et qu'elle voulait attendre que ca sèche.
Sakuya : Et il s'est passé quoi ?
Yann : Un autre de la classe l'a poussée dans une flaque d'eau, puis l'a attrapée par la main et l'ai faite marcher de force. Toute la classe riait.
Sakuya : C'était le bon temps...
Yann : Bah, on a tout l'avenir devant nous, faut pas voir ca comme si c'était des souvenirs qui disparaitraient bientot.
Sakuya : Tu as raison...
Yann : Sakuya. Qu'est-ce qu'il y a ?
Sakuya : Hein ?
Yann : Tu me donnes l'impression de vouloir me demander quelque chose, mais sans oser le faire.
Sakuya : ...Je peux rien te cacher, je me trompe ?
Yann : Exactement.
Sakuya : ...Je t'en parlerai ce soir, ca te va ?
Yann : Tu ne veux pas avant ?
Sakuya : Non non non, désolée.

Yann eut un petit sourire amusé.

Yann : Comme si j'étais capable de t'en vouloir.
Sakuya : Hihi... Tiens, j'entends de drôles de bruits, la-haut.
Yann : Tu as raison... Vaudrait mieux aller voir, je crois.
Sakuya : On y va, alors ?
Yann : Faudrait que tu te lèves, pour que je puisse le faire.

Sakuya fit un clin d'oeil a Yann.

Sakuya : Et si je refuse de me lever ?
Yann : Alors tu ne me laisses pas le choix.

A la grande surprise de la jeune fille, Yann se leva, en la portant dans ses bras, ce qui eut pour effet immédiat de la faire rougir. Remarquant son rougissement, il la déposa en douceur.

Yann : Désolé si je t'ai fait piquer un fard.
Sakuya : Pas grave...

Il la prit doucement par la main, avant de se diriger vers la sortie, qui s'ouvrit juste avant que Yann ne puisse attraper la poignée.

Yann : Tiens ? Coucou, Rosa.
Rosa : Grand frère Yann, viens voir en haut, c'est rigolo !

Suivie par Yann et Sakuya, Rosa retourna en courant dans une chambre, d'ou l'on entendait des exclamations.

??? : Je ne peux pas porter ca, voyons !

Sakuya entra la première, Yann a sa suite, pour découvrir que Khaelis, vêtu d'une veste large, arguait avec Laurent sur sa tenue vestimentaire, tandis que Rosa, Marine et Elcifur riaient, ou tout au moins essayaient vainement de se retenir de rire.

Laurent : Pourquoi tu te plains ? Ca te va bien, pourtant.
Khaelis : Mais c'est trop voyant ! Tout le monde va me dévisager !
Laurent : Si tu restes aussi géné envers toi-même, c'est normal que tout le monde te dévisage. Et puis, si tu dois sortir, tu vas pas le faire avec ta tunique d'archange, je me trompe ?
Khaelis : Oui... Mais...
Laurent : Marine, t'en dis quoi ?
Marine : Bah... J'vois pas pourquoi il se plaint, il est pas différent des personnes du même âge que lui... Enfin, de l'âge qu'il semble avoir, quoi.
Elcifur : Je dois ajouter que ces vêtements vous vont très bien, Khaelis.
Khaelis : Mais... Ca reste trop voyant...
Yann : Ca ne sert a rien de se plaindre.
Laurent : Yann...
Yann : Khaelis, tu peux avoir besoin de te fondre dans la population, a un moment ou un autre, il faut donc que tu portes des vêtements qui peuvent te faire passer pour quelqu'un de normal. Et ce sera le cas avec ces vêtements. De plus, ils peuvent te sembler voyants, mais ils sont plutot classiques, ici, et donc, on ne te remarquera que très peu.
Khaelis : ...J'abandonne. Si tout le monde se ligue contre moi, je n'ai qu'a plier.
Laurent : Si tout le monde se ligue contre toi, c'est pour une bonne raison, tu ne crois pas ?
Khaelis : Si tu le dis...
Marine : Elcifur, votre tenue vous convient ?
Elcifur : Je n'ai pas a me plaindre. Je peux me déplacer a mon aise, et me balader incognito si besoin est. Donc, j'ai ce qu'il me faut.
Laurent : Bon. On approche des six heures, je fais avancer le repas ou vous saurez attendre ?
Sakuya : Rosa, tu as mangé, avant qu'on ne revienne ?
Rosa : Non, j'ai attendu comme une grande !
Yann : Alors je pense qu'on peut l'avancer.

Yann se tourna vers Sakuya.

Yann : C'est ce que tu voulais proposer, n'est-ce pas ?
Sakuya : Exactement.
Laurent : Soit, je vais prévenir les domestiques. Ne bougez pas, je reviens.

Laurent se téléporta.

Yann : Rooh, le tricheur, je suis sur qu'il veut en profiter pour les effrayer un peu.
Marine : Ca ne m'étonnerait pas.
Yann : Au fait, Marine, tu vas mieux ?
Marine : Oui. J'ai discuté un peu avec Laurent, et il a trouvé un remède qui marche plus ou moins... Maintenant, faut juste le temps qu'il fasse effet.
Sakuya : Un remède ?
Yann : Je t'expliquerai. Allez, on descend, tout le monde, le repas nous attend !

Tous descendirent dans la salle a manger, ou ils eurent la surprise de voir le repas préparé, et Laurent assis a sa place.

Laurent : J'ai failli attendre... Allez, asseyez-vous.

Tous s'installèrent.

Laurent : Bon, avant tout, j'aimerais qu'on porte un toast, en souvenir de cette difficile journée qui vient de s'achever. Beaucoup de choses sont arrivées, mais nous sommes encore tous la pour en parler, alors j'aimerais sauter sur l'occasion.
Khaelis : Excellente idée.

Tous prirent leur verre.

Khaelis : A vous tous !
Marine : A ceux qui m'ont donné une nouvelle chance.
Elcifur : Et a ceux qui ne sont plus la pour en juger.
Yann : A nos proches.
Rosa : A mon grand frère Yann !
Sakuya : Hihi... A tous !
Laurent : A moi... Plus sérieusement, a tous ceux qui ont été avec nous, avant ou maintenant. Santé !

Et le repas débuta, animé de discussions et de rires. La soirée s'éternisa, occasion pour tous de profiter d'un moment de détente, entre les moments d'extase d'Elcifur et de Khaelis sur la nourriture humaine, les discussions acharnées entre Yann et Laurent, ou les tentatives réussies de Rosa pour attirer l'attention de ses deux "grandes soeurs", et c'est finalement sur le coup de dix heures du soir que tous quittèrent la table, dont la majorité pour aller dormir.

Sakuya : Bonne nuit Rosa !
Yann : Bonne nuit.
Rosa : Bonne nuit tous les deux ! Faites de beaux rêves !
Yann : Toi aussi.

Yann et Sakuya, qui avaient accompagné Rosa jusqu'a sa chambre, se dirigèrent vers la leur, dans laquelle ils entrèrent. Yann s'assit sur le lit, visiblement essoufflé.

Yann : Eh bien, quelle journée...
Sakuya : Bah, elle n'est pas encore finie, tu sais...
Yann : Bientot.

Tous deux se changèrent avant de se coucher, éteignant la lampe au passage. Sakuya, comme a son habitude récemment prise, se blottit dans les bras de Yann.

Yann : Au fait, j'attends toujours que tu me dises ce que tu gardes pour toi.
Sakuya : Tu veux savoir ?
Yann : Oui, je suis assez curieux...

Yann, qui était allongé de côté, se laissa tomber sur le dos, et Sakuya en profita pour se coucher sur lui.

Yann : Alors ?
Sakuya : ...
Yann : Tu as du mal a en parler... Ca te tracasse autant que ca ?
Sakuya : J'ai assez peur de ce que cela peut entrainer comme conséquences...
Yann : Sakuya... En acceptant d'être avec toi, j'ai accepté toutes les conséquences, quelles qu'elles soient. Alors n'aie pas peur.
Sakuya : Oui... Mais... Ca me gêne... D'en parler...
Yann : Si tu peux me le faire comprendre d'une autre manière, tu peux le faire aussi.
Sakuya : D'accord... Mais je tiens a te le dire...

Elle l'embrassa longuement, avec tendresse.

Sakuya : Yann... Je veux... Je veux aller jusqu'au bout... Avec toi...
Yann : Sakuya...
Sakuya : Je suis désolée, ca doit te sembler bizarre, que je te demande cela...
Yann : Pas du tout. Je comptais te le demander, d'ailleurs. Apparement, tu as plus de courage que moi, a ce niveau la.
Sakuya : Je t'aime. Et je veux être avec toi... Rien qu'avec toi...
Yann : Je t'aime aussi. Et je partage tes envies.
Sakuya : Merci... Merci...

Une larme coula sur la joue de Sakuya, tandis qu'elle embrassa a nouveau Yann.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]